Dossier (Psychiatrie) : Manipulateurs Pervers Narcissiques !

Tout ce qui concerne le monde du médical, il y a beaucoup à dire, nous allons le dire!

Modérateur : Nrico

Avatar du membre
Antidebunker
Habitué
Habitué
Messages : 31
Enregistré le : mer. 7 juin 2017 03:43

Dossier (Psychiatrie) : Manipulateurs Pervers Narcissiques !

Message non lu par Antidebunker » mar. 25 juil. 2017 02:17

Bonjour,


Topic dédié aux troubles mentaux considérés comme les plus graves par les psychiatres & les psychologues, dont souffrent les individus qui de ce fait sont encore plus dangereux que les psychopathes, à savoir : les Manipulateurs, Pervers Narcissiques.




Manipulateurs, pervers narcissiques : qui sont-ils ?


Les manipulateurs, ou pervers narcissiques, ne représenteraient que 2 à 3 % de la population, mais côtoyer l’un d’entre eux se révèle le plus souvent destructeur. Souvent difficiles à repérer, ce sont des personnalités hautement toxiques. Qui sont-ils ? Comment les reconnaître ? S’en protéger ? Eléments de réponse.

On les appelle manipulateurs ou encore, pervers narcissiques. Ils peuvent être un conjoint, un proche, un patron, un(e) collègue, un(e) ami(e). Séduisants, sympathiques, parfois réservés, ils plaisent par leur côté charmeur et flatteur. Mais très vite, à leur contact, un malaise s’installe. Et leurs victimes entrent dans une spirale infernale de culpabilisation et de dévalorisation. Véritables dangers pour notre intégrité physique et mentale, les manipulateurs sont des personnalités narcissiques qui représentent, selon Isabelle Nazare-Aga, auteure des Manipulateurs sont parmi nous (éditions de l’Homme, 1997), 2 à 3% de la population. Nous sommes donc tous amenés à croiser un jour, si ce n’est pas déjà fait, une personne atteinte de cette pathologie. « Souvent, j’entends dire qu’après tout, nous sommes tous un peu manipulateurs. Non, de la même façon que l’on ne peut pas dire que nous sommes tous des menteurs ou des schizophrènes. Il y a une grande différence entre faire de la manipulation de temps en temps et être manipulateur. » La raison d’être de ces derniers ? « Se rendre valables en nous écrasant pour se sentir supérieurs. Ils sont comme des virus. Ils distillent le mal auprès de plusieurs victimes à la fois - leur époux(se), leurs enfants, le boulanger…- Vous n’êtes qu’un pion sur lequel ils s’appuient pour se valoriser ».

Des comédiens nés

Esperances, 53 ans, a longtemps vécu avec un manipulateur. « Je revois son visage fermé, glacial. Je me souviens de ses silences prolongés, de ses petites phrases assassines. Chaque jour, il me rabaissait, m’humiliait, tout en prétendant vouloir mon bonheur. De l’extérieur, les autres me regardaient d’un air envieux, pensant que je vivais avec l’homme idéal ». Le propre des manipulateurs ? Ils ont plusieurs visages. Ils peuvent être extravertis, bons vivants, séducteurs, cultivés, altruistes, ou plus timides mais aussi autoritaires et tyranniques… Et passent d’une facette à l’autre en quelques secondes à peine. « Si vous les avez contrariés, ils peuvent par exemple passer en un instant d’une profonde tristesse à une fureur terrible. A côté de cela, ils ont évidemment des côtés positifs, ils peuvent être très drôles, très originaux… Mais c’est pour mieux vous manipuler. »

Des personnalités toxiques

Mais difficile, le plus souvent, de reconnaître les personnalités hautement toxiques qui se cachent sous ces différents masques. Isabelle Nazare-Aga a ainsi déterminé trente caractéristiques qui le permettent – sachant qu’elle qualifie de manipulateur un individu qui agit au moins selon 14 critères de cette liste -. Parmi eux : culpabilisation, critique et dévalorisation des autres, report de sa responsabilité sur eux, communication floue, changement fréquent d’opinions, mensonges, jalousie… « Si vous avez le sentiment de ne plus être libre, si vous parlez constamment d’une personne quand elle n’est pas là, et si en sa présence, vous n’êtes pas serein, ou que vous vous comportez comme un petit garçon ou une petite fille et plus comme un(e) adulte, vous avez probablement affaire à un manipulateur. De même pour ces gens dont vous mettez cinq jours à vous remettre d’un simple appel de leur part. »

Des experts en séduction

« Au début, j'ai cru rencontrer l'homme de ma vie, se souvient Angéline, 45 ans. Il aimait tout ce que j'aimais, voulait toujours me faire plaisir, et était, sur le plan sexuel, complètement à ma disposition. » Derrière ces attentions, ces flatteries et ces (fausses) promesses, se cache, pour Christel Petitcollin, psychothérapeute et auteure de Echapper aux manipulateurs (Guy Tredaniel, 2007), un véritable enjeu pour le manipulateur. « Il va chercher à capturer le rêve secret qui sommeille au fond de nous. Tous, nous en caressons un : avoir une vie de famille, faire du cinéma... Lui va nous faire croire que c’est par son intermédiaire que nous pourrons le réaliser. Et pourra, par la suite, nous tenir par ce rêve ».

Puis vient le moment où le manipulateur tombe le masque. Disparu l’employé modèle, la femme merveilleuse ou le père parfait. Ce moment-là, tous les patients de Christel Petitcollin s’en souviennent avec précision. Parfois le jour de la fin d’une période d’essai, d’un mariage, d’un emménagement, d’un test de grossesse positif… Le jour où le conte de fées a soudain viré au cauchemar. Et où ont commencé dénigrement permanent et humiliations quotidiennes. « La victime va se mettre alors à redouter les représailles, à culpabiliser quand l’autre n’est pas de bonne humeur, à s’interdire par exemple de sortir avec ses amis, de peur qu’il/elle ne le lui fasse payer. Et à ne plus vivre que dans la peur de le mécontenter ».

Des personnes sans affect

Les manipulateurs ont-ils d’ailleurs conscience du mal qu’ils provoquent ? « Non, répond Isabelle Nazare-Aga. Mais de l’influence qu’ils ont sur autrui, oui. » Pour Christel Petitcollin, cette pathologie s’explique par une « immaturité figée. » Selon elle, les pervers narcissiques seraient comme coincés dans l’enfance. « Ce sont des adultes qui ont les mêmes réactions qu’un enfant de 5 ans qui aime arracher les pattes des mouches sans réaliser que cela lui fait mal. Ils ne sont pas capables de voir la souffrance de l'autre. Ils ne le respectent pas et vont chercher à satisfaire leurs besoins à ses dépens ». Après plus de vingt ans passés à étudier la question, Isabelle Nazare-Aga est d’ailleurs formelle : « les manipulateurs n’aiment personne ».

Des manipulateurs dès le plus jeune âge

Mais naît-on ou devient-on manipulateur ? Isabelle-Nazare Aga a pu observer des manifestations des trente caractéristiques qui lui permettent d’identifier un manipulateur chez de très jeunes enfants. « Mais il n’y a pas de profil. Il ne s’agit pas que d’enfants qui n’ont pas été aimés par leur père ou leur mère. Le plus souvent, j’observe plutôt des enfants rois, admirés, respectés et craints, car si jeunes manipulateurs. » A cet âge, il est encore possible de tenter de les changer. Après, il est trop tard, selon la thérapeute. Même son de cloche chez Christel Petitcollin. « Surtout, ils ne veulent pas changer. Ils sont persuadés qu’ils détiennent la vérité. Il n’y a jamais de remise en cause. Ils sont dans des mécanismes de déni effrayants. »

Des personnes à fuir

Face à eux, l’attitude recommandée est… la fuite. « Il faut savoir que dans le cas d’un couple par exemple, tout espoir de vie maritale heureuse et harmonieuse est vain, explique Isabelle Nazare-Aga. En règle générale, il vaut mieux éviter tout contact avec les manipulateurs. On y perd son énergie et son âme. » Autre solution, pour ceux qui sont forcés d’avoir affaire à eux : la contre-manipulation. « Il ne faut plus communiquer de manière normale. Employer des phrases courtes, floues, faire preuve de beaucoup d’humour et d’ironie. L’important, c’est de montrer à travers ses réponses que l’on n’est pas blessé émotionnellement. Mais cela ne marche pas au long cours. C’est de la survie, pour éviter les disputes permanentes. » A condition de bien préparer son départ (photocopier les papiers importants, ouvrir un autre compte…), il est possible de quitter un manipulateur. Esperances a réussi, « non sans mal ». « Aujourd’hui, je me reconstruis petit à petit, indique-t-elle. Je ne sais plus ce qu’est le désir, je n’ai plus confiance dans les hommes. Mais je suis partie. »

"Chacun de nous peut être victime d'un manipulateur"

Pourquoi certains tombent-ils dans les filets de manipulateurs et pas d’autres ?
Isabelle Nazare-Aga :
Nombreux sont ceux qui ne conçoivent pas que les manipulateurs puissent exister, qu’une mère veuille détruire psychiquement ses enfants, ou un conjoint, sa femme. Beaucoup de personnes ont du mal à accepter que la méchanceté puisse aller jusque-là. Il y a aussi ceux qui ignorent l’existence de ces personnalités. Et ensuite, des personnes qui manquent d’estime, d’affirmation d’elles-mêmes ou qui, en amour, sont en situation de dépendance affective. Ce sont des proies vulnérables.

Pouvons-nous tous être victimes d’un manipulateur ?
Absolument. Selon mon calcul, fait à partir de mes groupes de formations sur les relations personnelles difficiles dans les entreprises publiques sur plusieurs années, seuls 10% des gens seraient indifférents à toute manipulation. C’est très rare de ne ressentir aucune émotion quand on nous menace, nous culpabilise, nous déprécie.

En quoi le soutien de l’entourage est-il primordial lorsque l’on a affaire à un manipulateur ?
Être victime crée une énorme confusion mentale. Un bouleversement émotionnel qui empêche toute pensée fluide, rationnelle. Deux amis suffisent. Mais il est aussi bon d’aller voir un psychothérapeute très averti.


Source : http://www.psychologies.com/Moi/Problem ... i-sont-ils




Test : Reconnaître un pervers narcissique


Reconnaître, détectez un pervers narcissique grâce au test suivant. Si vous trouvez de 10 à 15 points de comparaison, vous avez affaire à un simple manipulateur. Au-delà de quinze similitudes, vous devez immédiatement agir pour sauver votre existence. FUYEZ ! Le pervers narcissique éprouve de la joie au spéctacle de votre déchéance associé au sentiment de domination morbide. L’erreur des victimes d’un manipulateur pervers narcissique est de rechercher l’existence d’un sentiment là où il n’en demeure malheureusement aucun. Véritables machines à broyer, on les reconnaît principalement dans des amours toxiques, mais ce sont également des amis, des collègues, votre propre famille.

Testez et comparez les 30 points ci-dessous avec les traits de caractère de la personne que vous soupçonnez d’être un manipulateur pervers narcissique.

Culpabilise sa victime en inversant les rôles

Susciter un sentiment de culpabilité chez sa victime est une manœuvre dans laquelle le pervers narcissique prend un véritable plaisir. En reportant sa responsabilité sur sa cible, il la pousse à admettre qu’elle seule est responsable d’une situation. Se défausser de ses torts est une spécialité du manipulateur.

Ne communique pas clairement, nie les évidences


Impossible de connaître avec exactitude ses demandes, ce dont il a besoin, ses sentiments comme ses opinions. Il fait en sorte que sa proie soit perpétuellement en train de chercher à le comprendre , c’est pour ce motif qu’il répond souvent de manière à entretenir l’ambiguïté.

• « T’as mal compris, j’ai pas dit les choses dans ce sens-là… »

• « J’ai pas fait ça dans ce but… »

• « Je l’ai pas dit pour toi… »

À chaque personne ou situation un comportement différent

Une personne normale use d’un mode de réaction relativement constant. Notre personnage, quant à lui, est constamment différent sur les sentiments affichés, ses comportements comme ses opinions. La victime n’arrive jamais à le situer dans la relation ni à savoir qui il est réellement. Il est insaisissable !

Il est armé de raisons logiques


Là où une demande aurait reçu le plus mauvais accueil avec un autre, les raisons logiques qu’il avance créent l’acceptation. Ainsi, souvent, sa cible se retrouve à accepter des choses qu’elle n’aurait jamais approuvées normalement. Les demandes sont déguisées par la logique implacable de son raisonnement. Marionnettiste à vos dépens, mais votre prise de conscience ne se fait qu’après coup !

Vous devez être parfait

La perfection n’est pas une option ! Il vous fait croire que vous ne devez absolument jamais changer d’avis et que vous devez répondre immédiatement aux questions qu’il pose. Ainsi vous devez tout savoir et réagir à ses demandes au quart de tour.

Critique et dévalorise

Sa critique est discrète mais intense, il dévalorise sous couvert de l’humour au début, puis émet des jugements sur vous. Il insinue le doute sur vos qualités, vos compétences et plus généralement votre personnalité. Avec lui la personne que vous croyez être aura peu à peu perdu toute importance. Vous devenez banal, inintéressant, voire extrêmement inférieur.

Fait passer ses messages par les autres

Place autrui en position de transmettre ses messages. Il en use principalement pour ne pas se dévaloriser en attaquant les autres car c’est vous qui l’aurez dit et non pas lui. Ainsi, il peut être le bourreau d’une personne tout en réconfortant de cette même victime dans le même tableau.

Divise pour mieux régner

D’une touche délicate, avec discrétion, il sème la zizanie tout en cultivant la suspicion. Son mode de fonctionnement est de diviser pour mieux régner. Il brise progressivement les amitiés et les groupes dans l’optique d’obtenir ce qu’il désire.

Il se positionne en victime

Auto-élu victime, le pervers narcissique se place dans cette position pour être la vedette. Ainsi, son entourage compatit, le plaint, le comprend dans ses épreuves. Il est celui vers qui l’on se tourne et, après tout, qui pourrait se méfier d’une victime ? Avec lui, il ne faut jamais hésiter à s’apitoyer sur son pauvre sort, il ne vous mangera que mieux, alors !

Ignore les demandes

Oui, il répondra toujours positivement aux demandes qui lui sont formulées. Cependant, il préférera ensuite s’esquiver poliment en prétextant toujours une raison valable.

Utilise les principes moraux des autres

Pour assouvir ses besoins, il utilise les principes moraux des autres tel un caméléon. Il peut intégrer totalement le mode de pensée d’un groupe et ses principes en faisant croire qu’il s’agit également des siens. Étant un être en réalité très faible, il n’a aucune personnalité et absorbe celle des autres !

Menaces cachées ou chantage ouvert

Il peut tout aussi bien user des menaces de manière déguisée que du chantage ouvert. Dans les deux cas sa cible doit se plier à ses exigences.

Change de sujet ou s’échappe

Au cours d’une conversation, il change totalement de sujet sans crier gare. Pour esquiver une question qui le mettrait mal à l’aise ou le mettrait à jour, il change de sujet comme s’il n’avait pas entendu la question. Déroutant, il peut également s’échapper en quittant la discussion ou la rencontre.

Mise sur l’ignorance des autres

L’ignorance des autres est une source favorable dans laquelle il puise inlassablement pour faire croire en sa supériorité. Il se sert de la crédulité des individus, de leur ignorance pour leur montrer qu’il est supérieur, et son besoin d’admiration est enfin reconnu. Il cherche souvent des personnes dans la détresse.

Il ment

Il ment souvent pour tout et rien, même pour des broutilles, s’inventera une vie et détestera par-dessus tout se faire démasquer. Il peut avoir des vies différentes avec plusieurs personnes en même temps. Ses mensonges sont souvent indécelables, car il va y ajouter une pointe de vécu pour les rendre crédibles assez longtemps.

Dit le faux pour connaître le vrai

Il prêche le faux pour savoir le vrai et cela s’applique à tous les domaines de sa vie. Cette stratégie a essentiellement pour but de lui faire savoir s’il peut faire confiance à la personne qu’il côtoie. Cela permet aussi de tester l’évolution de la prise de contrôle sur sa proie.

Il est égocentrique

Il rapporte tout à lui-même d’une façon très naturelle, sa nature égocentrique demeure profonde. C’est le plus beau, il est le meilleur, il veut être le gourou …

Il peut être jaloux

Le pervers narcissique peut être jaloux. Attention, toutefois, car ce n’est pas une jalousie sentimentale amoureuse, mais une traduction envieuse ! Il cherche par-dessus tout à le cacher, mais sa jalousie s’exprime à l’égard des capacités que vous avez et dont il ne dispose pas. Le PN vous côtoie en tant que sa chose et, en tant que femme, vous êtes son objet. Donc vous n’avez pas le droit de le supplanter, il est le meilleur.

Obsédé par l’image sociale

Il ne supporte pas d’être critiqué, car il ne veut et ne peut pas être perçu comme une personne mauvaise. L’image POSITIVE que les autres renvoient de lui est capitale, pour ne pas dire vitale même, car il lui est insupportable de paraître différemment.

S’énerve rarement

Le manipulateur s’énerve rarement, car la prise comme la conservation de son contrôle est à la base de son fonctionnement. Sauf dans le cas d’un pervers naturellement violent, un manipulateur orchestre une crise s’il juge utile de le faire, mais ce ne sera en rien une action spontanée pour lui.

Ne tient pas compte des autres


Vos droits, vos besoins comme vos désirs ne tiennent aucune place pour lui, bien qu’il fasse croire le contraire.

Paroles opposées à ses attitudes

Quand le discours est blanc, ses actions sont noires ! Les réactions du manipulateur sont à l’opposé de l’attitude correspondant au discours.

On parle de lui

Il fait constamment l’objet des conversations, même lorsqu’il n’est pas présent. C’est d’ailleurs une grosse source de satisfaction du manipulateur pervers narcissique.

Devient soudainement attentionné

Flatterie, sortie, petit cadeau, cette personne fait pour vous plaire et vous entoure de sollicitude de façon inattendue. Dans ce cas, il aura une demande à faire qu’il fera passer pour votre bien-être alors qu’il agira dans son propre intérêt. En faisant croire qu’il comble l’un de vos besoins ou par une action de gentillesse, il n’agit que dans son intérêt.

Provoque un sentiment de non-liberté

Provoque un sentiment de dépendance affective. Vous ne pouvez pas vous séparer de lui, même si vous savez qu’il est malsain de l’avoir comme relation.

Atteint ses objectifs aux dépens des autres

Il est d’une efficacité remarquable pour atteindre ses objectifs aux dépens des autres. Il sait parfaitement utiliser autrui pour obtenir ce qu’il veut. Il est le marionnettiste de son entourage.

Fait perdre vos repères

Avec lui, votre esprit devient confus, il retourne votre cerveau. L’expression « ne plus savoir où l’on habite » prend tout son sens avec lui. Le terme de « lavage de cerveau » est approprié, car il cherche à modeler l’autre en fonction de ses buts. Narcissisme exacerbé, il jouit d’observer à quel point il fait ce qu’il veut de sa petite souris.

Vampirise votre énergie

Lors de phases de dénigrement, de rabaissement, il vous vide de votre énergie. Ce n’est pas pour se ressourcer lui-même donc le terme « vampiriser » est mal employé, il s’agit d’un trou noir dans les faits. Le caractère injustifié de son attitude vide l’énergie de sa victime qui ne sait jamais comment agir avec le pervers.

Froideur émotionnelle

Sous l’apparence d’une personne aimante, il est pourtant dénué d’empathie. Il fait preuve d’une froideur émotionnelle incroyable, sauf si sa victime lui dit être mal par sa faute. Dans ce cas de figure, il fera tout pour prouver que NON.

Il vous fait du mal

Avec lui vous souffrez, vous êtes psychologiquement mal et ne savez pas comment agir avec lui. Cela peut même avoir des conséquences sur votre santé par une perte d’appétit, un sommeil difficile, de la déprime…


Attention ! Cette liste prend en compte des caractéristiques représentant un manipulateur et/ou un pervers narcissique moyen. La violence des tortures psychologiques peut être à des niveaux très élevés dans certains cas. Les points évoqués sont médians ; cependant, même la plus petite perversion est déjà grave. Ces individus sont dangereux pour votre santé psychologique.


Source : http://www.perversnarcissique.com/test- ... rcissique/


Commentaires : Ce topic est à rapprocher avec l'excellent topic (posté par le membre Nrico) dans ce forum même au titre suivant : « Humanité : les deux races », et que vous trouverez directement en cliquant sur le lien ci-dessous :


https://lesmoutonsenrages.fr/forum/view ... 28&t=10217


Il semble évident que les concerné(e)s sont surtout celles et ceux qui défendent le bien fondé du système actuel qui est pourtant absolument malade, dégénéré à l'image même de ces individus, comme je l'ai maintes fois évoqué. Il s'agit, en particulier, des néoconservateurs adeptes du néolibéralisme capitaliste, des extrémistes sionistes & racistes judéo-Anglo-Saxons, etc. Des individus qui se nourrissent du malheur des autres, tels des vampires assoiffés de sang, sans aucune pitié ou empathie, et pour qui il est surtout bon de faire des guerres en massacrant des millions de civils au nom de leur soi-disant « Démocratie » ; de maintenir ainsi le monde dans ce chaos inhumain sur le plan politique, économique et sociologique. Leur objectif ultime étant un monde à gouvernance unique, constitué, d'une part, d'une « Corporatocracy élitiste » (celles et ceux qui ont toujours cru appartenir à une ethnie supérieure aux autres) et, d'autre part, de parfaits esclaves, de zombies (des sous-hommes, étant considérés comme tels depuis des millénaires) à la « 1984 » de George Orwell ou « Le meilleur des Mondes » de Aldous Huxley.

Les psychopathes (criminels dangereux, serial killers, Terroristes islamistes extrémistes, etc.) ne sont que des « petits joueurs », de simples pantins face à ces individus qui, précisément, de par la très haute dangerosité qu'ils représentent sont donc bien plus subtiles à ne pas se « salir les mains », en faisant tout pour ne pas être démasqué ; ou mieux encore en se faisant passer pour des « victimes éternelles » (sous-entendant, par exemple, qu'ils n'ont été que les seuls à avoir souffert de génocides). Et, surtout et avant tout, d'accuser les autres de ce qu'ils sont eux-mêmes, comme je l'ai également évoqué plusieurs fois dans ce forum.

Mon prochain topic portera justement sur le sujet de « La Stratégie du Communautarisme Victimaire » (que se sont rendus coupables les extrémistes d'une certaine ethnie, en particulier, à travers l'histoire de l'humanité).

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 3892
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Dossier (Psychiatrie) : Manipulateurs Pervers Narcissiqu

Message non lu par peterpan57 » mar. 25 juil. 2017 13:00

Dans le cadre de la productivité industrielle,
les pervers narcissiques sont une "classe protégée" et trés appréciée par le patronat,


en particulier lorsqu'il s'agit de détruire tout germes d'expression des droits des travailleurs,
de transformer les travailleurs en détruisant leur intellect,etc...
bref pour obtenir une Docilité parfaite des classes basses et donc d'en augmenter la productivité.

Ces gens là sont si malin et pervers que cela devient contagieux au point d'INFECTER ce comportement aux travailleurs eux-mémes, augmentant ainsi la portée et les effets des "volontés divines" des Cadres Pervers Narcissiques.

Je sais ce que j'ecris ici, j'en ai des preuves, sous forme de 6 Giga-octets de propos et comportement inhumains qui pendant des années ont sévis dans la Totalité de l'Entreprise...

au point méme d'en INFECTER le DRH...
annihilant méme les efforts des médecins de travail...menottant volontairement les efforts des infirmieres, et biensur méme tout un groupe de travailleurs, petit-chefs et SYNDICATS ( CHSCT ) infectés (leches-bottes) pour faire taire l'infirmiere ( les taux d'empoisonnement métaux lourd / poisons explosent...analyses de sang !!!


Quoi de pire que de faire de la Mauvaise Publicité d'une entreprise devenue si inhumaine que de publier ces archives audio ...!

Les entreprises détestent la Mauvaise Image...sa nuirait aux commandes, donc aux chiffres.
Le business toxique, sous toutes ses formes.

Bien vu AD. ;)
Bonus Retraite 2020, un cercueil acheté, le second offert... :lol:

Avatar du membre
voltige
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 1384
Enregistré le : jeu. 16 févr. 2012 07:48

Re: Dossier (Psychiatrie) : Manipulateurs Pervers Narcissiqu

Message non lu par voltige » mar. 25 juil. 2017 13:19

antidébunker a écrit :Mon prochain topic portera justement sur le sujet de « La Stratégie du Communautarisme Victimaire » (que se sont rendus coupables les extrémistes d'une certaine ethnie, en particulier, à travers l'histoire de l'humanité).
Fait très attention à TA cible si tu veux que ton topic soit consulté ;)
Le savoir ne sert à rien, s'il n'est pas partagé ♥♥

Emilio
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 1236
Enregistré le : lun. 4 avr. 2016 15:22

Re: Dossier (Psychiatrie) : Manipulateurs Pervers Narcissiqu

Message non lu par Emilio » jeu. 27 juil. 2017 00:17

...
Modifié en dernier par Emilio le mar. 15 août 2017 13:45, modifié 2 fois.

Avatar du membre
voltige
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 1384
Enregistré le : jeu. 16 févr. 2012 07:48

Re: Dossier (Psychiatrie) : Manipulateurs Pervers Narcissiqu

Message non lu par voltige » jeu. 27 juil. 2017 09:20

Tout à fait d'accord mais, les nouvelles dispositions de MacdeRoth, nous expose à des sanctions, si on touche à ceux que l'on ne doit pas nommer :angel: Ce serait balot que je me retrouve "invitée" par la justice pour un truc dont je me fiche éperdument, puisque plus rien n'est à prouver en la matière.
Et vouloir sournoisement ouvrir le débat sur cette problématique, ne sert pas à grand chose sauf à se mettre hors la loi.
Il serait inopportun de dire que c'est de la censure, vu qu'en cas de problème, c'est MOI qui devrait justifier, personne d'autre. ;) :)
Le savoir ne sert à rien, s'il n'est pas partagé ♥♥

Avatar du membre
Isis
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 1570
Enregistré le : dim. 1 févr. 2015 16:42
Localisation : Sud Est

Re: Dossier (Psychiatrie) : Manipulateurs Pervers Narcissiqu

Message non lu par Isis » jeu. 27 juil. 2017 12:18

Emilio, la dernière vidéo a été supprimée, quant à la première il faut s'inscrire si on veut la regarder.

Emilio
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 1236
Enregistré le : lun. 4 avr. 2016 15:22

Re: Dossier (Psychiatrie) : Manipulateurs Pervers Narcissiqu

Message non lu par Emilio » jeu. 27 juil. 2017 13:16

...
Modifié en dernier par Emilio le mar. 15 août 2017 13:45, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Antidebunker
Habitué
Habitué
Messages : 31
Enregistré le : mer. 7 juin 2017 03:43

Re: Dossier (Psychiatrie) : Manipulateurs Pervers Narcissiqu

Message non lu par Antidebunker » jeu. 27 juil. 2017 14:46

Bonjour,

Ce ne sont que des projets de loi qui se veulent surtout faire des buzz au bénéfice des merdias, des forums ou sites web, friands de ce genre d'intox ou d'info à sensation.

Parce que pour tout juriste, ou étudiant en droit cela ne fait pas seulement sourire, mais c'est le fou rire total à s'en étouffer !

La constitution française en vigueur est claire à propos des libertés fondamentales, en particulier celle de penser ce que l'on veut.

Je le répète encore, à force de censurer partout, ladite communauté organisée est passible de peines et poursuites, d'une part, de la CEDH et, d'autre part, de la CIJ à La Haye.

Et surtout ne pas se plaindre si en quelques décennies seulement, le taux de personnes de la population mondiale ayant du mépris, de la méfiance, des sentiments négatifs envers cette communauté organisée est passé de 10% à 70% (c'est énorme, car la population mondiale, pour rappel, c'est 7,4 milliards de gens).

Emilio
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 1236
Enregistré le : lun. 4 avr. 2016 15:22

Re: Dossier (Psychiatrie) : Manipulateurs Pervers Narcissiqu

Message non lu par Emilio » jeu. 27 juil. 2017 15:07

...
Modifié en dernier par Emilio le mar. 15 août 2017 13:46, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Antidebunker
Habitué
Habitué
Messages : 31
Enregistré le : mer. 7 juin 2017 03:43

Re: Dossier (Psychiatrie) : Manipulateurs Pervers Narcissiqu

Message non lu par Antidebunker » jeu. 27 juil. 2017 15:37

Salut Emilio,


Tiens, une petite liste :



Top 10 des fois où la France a été condamnée par la Cour européenne des droits de l’Homme :


La France est très régulièrement condamnée par la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH), la juridiction du Conseil de l’Europe créée en 1959. De nombreux jugements de la CEDH visent les conditions de la détention carcérale en France, mais la Cour est compétente sur tous les sujets où le respect de la Convention européenne des droits de l’homme par un Etat serait questionné. La France est le 12ème Etat le plus condamné sur les 47 que comptent le Conseil de l’Europe. Comme quoi, hein, pays des droits de l’Homme, pays des droits de l’Homme, on repassera.

1. La stérilisation des transgenres - 2017

La France oblige à l’heure actuelle les personnes transgenres à subir une stérilisation avant d’entériner leur changement d’identité sexuelle à l’état civil. Or, cette pratique n’est pas conforme à la Convention européenne des droits de l’homme, selon la CEDH saisie par trois ressortissants français.

2. La garde à vue - 2010

En 2010, la CEDH a condamné la France pour ne pas permettre aux personnes gardées à vue de bénéficier de l’assistance d’un avocat dès le début de la procédure. Cette condamnation a mené à la réforme de la garde à vue de 2014 qui vise à mettre la procédure en conformité avec le droit européen.

3. La reconnaissance des enfants nés de GPA - 2017

La France a été condamnée à 25.000 euros de dommages et intérêts après que son administration a refusé de transcrire les actes de naissance des deux enfants nés de GPA pratiquées à l’étranger. Ce refus de filiation prive en effet les enfants nés de mères porteuses de leurs droits fondamentaux.

4. La rétention des enfants en bas-âge - 2016

La France a déjà été condamnée 6 fois pour ce motif. Les arrêts concernent la rétention de familles avec des enfants mineurs, ceux-ci subissant de ce fait un traitement allant à l’encontre des articles 3, 5 et 8 de la Convention européenne des Droits de l’homme, qui ont trait à la torture, à la liberté et au respect de la vie familiale. A l’heure actuelle, la France n’a pas modifié sa législation.

5. L'incarcération de malades mentaux - 2012

Dans le domaine carcéral, la France est une cible de choix de la CEDH. En 2012, celle-ci a condamné l’Etat pour traitement inhumain et dégradant du requérant, un détenu atteint de psychose schizophrénique. Sa pathologie n’a pas été suffisamment prise en compte par le personnel pénitentiaire. Cet arrêt rouvre le débat sur l’incarcération des malades mentaux et l’organisation pénitentiaire en règle générale.

6. L'isolement pénitentiaire - 2011

Rien qu’en 2011, la France a été condamnée deux fois pour l’isolement prolongé de détenus. Le mitard est en effet considéré par la CEDH comme le signe d’un traitement inhumain et dégradant infligé aux détenus. La Cour a également pointé du doigt l’absence de procédures internes permettant au détenu isolé de s’extraire de cette situation. L’une de ces condamnations concernait un placement en isolement de 28 jours dans une cellule récemment incendiée.

7. La lenteur des procédures judiciaires - 2004

En 2004, la France a été condamnée par la CEDH pour n’avoir pas examiné suffisamment rapidement une plainte déposée sur son sol national en 1995 à l’encontre de l’Abbé Wenceslas Munyeshyaka, ressortissant rwandais réfugié en France et soupçonné d’avoir pris part au génocide des Tutsis. La lenteur de la procédure a été jugée contraire au droit à un procès dans un délai raisonnable tel que stipulé dans la Convention.

8. Le fichier STIC - 2014

Le Système de traitement des infractions constatées (STIC) est dans le collimateur de la CEDH qui a condamné en 2014 la France pour y avoir conservé des informations disproportionnées sur un plaignant. Les informations conservaient excédaient l’équilibre des intérêts privés et publics et pouvaient s’apparenter à de l’inquisition.

9. Le suicide en prison - 2008

En 2008, la France a été condamnée par la CEDH pour ne pas avoir protégé le droit à la vie d’un détenu psychotique qui s’était pendu en cellule. L’affaire remontait à l’an 2000, le détenu s’étant suicidé alors qu’il se trouvait à l’isolement, trois jours après une première tentative infructueuse. La Cour a estimé que les autorités étaient informées du danger que le détenu faisait planer sur sa vie et qu’elles auraient dû créer les conditions de sa survie.

10. "Casse toi pov' con" - 2013

En 2013, la CEDH a estimé que la condamnation par la France du militant qui avait accueilli Nicolas Sarkozy à Laval avec une pancarte « Cass toi pov’ con » était une violation de la liberté d’expression. En tant que personnalité publique et politique, Nicolas Sarkozy devait s’attendre à recevoir des invectives qui ne constituaient par là-même pas des attaques personnelles, mais bien politiques.

Liste bien évidemment non exhaustive.

Source : http://www.topito.com/top-fois-france-c ... homme-ousp

Macron & son gouvernement, je ne doute pas un instant qu'ils feront l'objet d'au moins une 10aine de saisines de la CEDH d'ici seulement la fin de la prochaine année 2018.

Quand au Conseil constitutionnel, je t'invite à consulter ce lien :

http://www.conseil-constitutionnel.fr/c ... .4614.html

Par rapport à la Colombie, tout ce que je sais c'est qu'une petite minorité d'oligarches sont pro-USA, la majorité étant anti-USA. Et dans l'ensemble de l'Amérique latine d'ailleurs. Il suffit de demander aux gens, aux passants, dans le cadre de voyages touristiques par ex. (j'ai eu la chance de visiter l'Argentine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, l'Équateur & le Chili mais, hélas, pas la Colombie), ce qu'ils pensent des yankees ou d'Israël comme ça, et on a les réponses...

Répondre