le solitaire être sois malgrés tout

Tout ce qui concerne le monde du médical, il y a beaucoup à dire, nous allons le dire!

Modérateur : Nrico

Avatar du membre
bidouille

Re: le solitaire être sois malgrés tout

Message non lu par bidouille » jeu. 14 juin 2018 13:30

effectivement tu n'est pas en reste ;) ........

Je trouve que la famille proche c'est une chose, ils te connaissent t'on vue évoluer ils s'y font en général , moi par exemple mon beau frère lui se croyant trés intelligent reste confronté à ces limites en ma présence, je joue le jeux je lui dis ce qu'il veux entendre car c'est un conformiste matérialiste pro confort ultime conquête :D , la fracture entre lui moi et ma belle soeur aussi qui est matérialiste( elle collectionne les sac à main :D )reste trop grande ,perso je préfère pas échanger avec ce type de personnes les pièces rapporter scindent les familles souvent (si'ls me comprenaient encore ), tu n'est pas seul ! :wait: , on s'en fou on n'est je suis point .

tu semble proche d'une agglomération pour les transports, bien pour toi .

Les génération d'aprés guerre même d'vant guerre la femme n'a jamais sont choix , ma grand mère pareil avant que son 1 er mari ne décède elle à choisi ensuite , franchement chapeau car à l'époque fallait être fort pour se dresser contre ces dictats sociétaux :rock: ....... à l'époque avoir un enfant sans mari donc une fille mère était pas possible ou trés mal vue , les mœurs libertaire et leurs conquête n'étant pas du jour au milieux 20 ème siècle , la dessus certains l'ont financé , droit à l'éducation à la liberté pour les femmes marié ainsi que le droit politique , l'hypocrisie étant patente vous n'avez reçu une reconnaissance juste durant l'aprés guerre de 1945 , grasse à leurs compétences contributive dans les usines au usa , ce fut gagnant gagnant pour vous , l’ascenseur social progressa à ce moment la en reconnaissance .

tu sembles avoir du caractère, l'invalidité c'est pas L'AAH ,elle reste 819 euros c'est limite! .....Ta vision reste Atypique ,bienvenue en tout cas ta place est parmis nous , les autres ?....... des intolérants qu'ils montrent l'exemple lol .

tu peut développer si tu veux simplet ;) ..... délit ta langue profite , tu as des "amis" ? .

Simplet
Habitué
Habitué
Messages : 38
Enregistré le : ven. 6 janv. 2017 13:11

Re: le solitaire être sois malgrés tout

Message non lu par Simplet » jeu. 14 juin 2018 15:02

Côté famille:3 soeurs plus jeunes ,1 célibataire,sa jumelle a quelqu'un ,mais elle ne veut pas le présenter,la 3 ,qui est en région parisienne ,ça se passe très bien avec mon beau frère i.Après on se voit 1 à 2 fois dans l'année.
6 frères,dont 4 belles soeurs ,rien en commun, ,le peu de fois où on se voyait,ça ne passait pas.Je faisais juste l'effort ,de ne pas relever ,quand nous étions réunis chez ma mère,par respect.
Avec mon gendre,il ne parle pas beaucoup,poli correct.on ne parle jamais de son boulot et tout ce qui va avec.Boulot très sensible.Je vois ma fille et sa famille 1 à 2 fois dans l'année,ils ont vécu près de 7 ans en Finlande,là ,ils sont dans la Manche depuis l'été dernier.Mon fils est en PVT pour 2 ans au Canada
j'habite à une vingtaine de kilomètres de Nice.
je touche moins que l'AAH,en payant taxe d'habitation et redevance,et une mutuelle .Je paie ça ,car mon fils vit avec moi,dont foyer fiscal.
Les amis ,juste ce qui faut! De longues date ,45 ans pour la plus ancienne.De niveau social diffèrent du mien,éducateurs des rues,profs.On ne se voit pas régulièrement ,déjà par la distance,mais on apprécie quand on se voit.Contacts régulier par courrier.
J'ai le vieux copain d'enfance,lui pareil le grand solitaire !Mais sa force à lui ,il est sorti du système!Pas de sécu,boulot chez le copain producteur ,il vit au dessus d'un petit bled,,pas d'eau courante,pas d'electricité ,et une place qui m'est réservé ,le jour ou j'en aurais mare de la société!
Heureusement que j'ai du caractère!Sinon je ne serais pas là aujourd'hui!Je ne suis pas chia....,je suis tolérante,sauf pour la c.....,la méchanceté .Je n'impose jamais mes idées ,j'explique ma façon de vivre.Je ne juge pas les gens sur leurs origines,religions ,et leurs façon de vivre.
J'ai tellement été jugé sur ça!Ca peut faire du mal.

Avatar du membre
bidouille

Re: le solitaire être sois malgrés tout

Message non lu par bidouille » jeu. 14 juin 2018 18:53

:clap: super ;)
J'ai le vieux copain d'enfance,lui pareil le grand solitaire !Mais sa force à lui ,il est sorti du système!Pas de sécu,boulot chez le copain producteur ,il vit au dessus d'un petit bled,,pas d'eau courante,pas d'electricité ,et une place qui m'est réservé ,le jour ou j'en aurais mare de la société!
Heureusement que j'ai du caractère!Sinon je ne serais pas là aujourd'hui!Je ne suis pas chia....,je suis tolérante,sauf pour la c.....,la méchanceté .Je n'impose jamais mes idées ,j'explique ma façon de vivre.Je ne juge pas les gens sur leurs origines,religions ,et leurs façon de vivre.
J'ai tellement été jugé sur ça!Ca peut faire du mal.
ha ouaaaiiii! :clap: j'adore :* ....... il vit dans une yourt sur un terrain abandonné ton pote ? :P , s'il à une combine pour trouver un terrain presque gratos je prend , mon trip a moi pareil une cabane en bois palette avec paille 20 m2,planche ,sa coute que dalle hein :wait: , avant il me faudra un petit terrain , un petit panneau solaire portatif, lampe à huile ,un petit poel à bois et voila hors réseau , pareil , tu est super suis sur et belle à souhait :lol: .....

je suis grandement tenté par le sud est , cette végétation aride ça me fais envie de fou . Dis bonjour a ton pote solitaire d ela part d'un autres , moi quoi , solitaire mais il me faus un peut de social au minima ,poli , respectueux si on me respecte pis tout est bon , ha oui les étoiles un oiseaux pour river les yeux au ciel pour le rêveur que je suis et tout va bien , si l’Armageddon géocroiseur arrive je veux pas le loupé :wait: ....

ouai le caractère si tu en n'a pas tu est mort !........ j'ai un caractère en acier trempé , la guerre sociologique j'ai vécu aussi , je lui dois d'être la ,alors oui je te comprend simplet , femme mais dure au mal au mental en acier aussi , certains critiquent mon caractère sale des fois , m'en fou , serais tu ma moitié ?? :D

solitaire toujours et encore ,je suis 8-)

Simplet
Habitué
Habitué
Messages : 38
Enregistré le : ven. 6 janv. 2017 13:11

Re: le solitaire être sois malgrés tout

Message non lu par Simplet » jeu. 14 juin 2018 20:49

Le copain vit dans une vieille bergerie,en échange il s'occupe d'un troupeau de mouton,je crois.Une source à côté,de quoi avoir un petit potager.Un feu pour préparé son repas et se chauffer.En hiver l'eau gèle dans le seau.
Puis tout ce que la nature peut encore offrir ,dans ce coin encore épargné.Puis les quelques billets qui se fait en aidant son copain.
Je me souviens que petite(j'ai vécue à la montagne,de là ma passion des randonnées,d'apprendre à connaitre un peu la nature,de savoir l'heure au soleil)voir un ciel étoilé ,pour moi c'est encore plus beau qu'un Matisse! Où je vis ,il y'a encore de la forêt ,des belles ballades ,j'en fais encore quelques une,mais je ne crapaüte plus comme comme une chèvre.
Mon coin n'est pas aride,mes forêts ,mes montagnes sont vertes ,changent de couleurs à l'automne .Je dis "mes" parce que je suis fille de la terre!
J'ai besoin de cette nature,c'est là ou je pioche mon énergie.C'est comme un aimant. Je ne pourrais pas vivre sans.
La mer , je l'aime en hiver quand elle est en colère ,je n'aime pas le soleil,j'aime le vent,la pluie,la neige! Et pourtant je suis bien du sud.

Avatar du membre
bidouille

Re: le solitaire être sois malgrés tout

Message non lu par bidouille » lun. 18 juin 2018 19:49

il à bien de la chance ton copain de mon point de vue ........ et le sexe il a une bergère ? :lol: , si c'est non c'est pas grave hein :x :lol:

ha tien vous avez des forêts dans le var , temps mieux!! :rock:

Simplet
Habitué
Habitué
Messages : 38
Enregistré le : ven. 6 janv. 2017 13:11

Re: le solitaire être sois malgrés tout

Message non lu par Simplet » lun. 18 juin 2018 20:15

Bonsoir à tous,
Il ne m'a jamais parlé de bergère!
Je ne suis pas dans le Var!
Bien que ce fleuve coule dans mon coin!
Mercantour, la Gordelasque,,de l'autre côté La Vallée des merveilles , voilà mon chez moi!
Et toi comment c'est dans ton coin?

Avatar du membre
bidouille

Re: le solitaire être sois malgrés tout

Message non lu par bidouille » mar. 19 juin 2018 13:45

non je sais c'est moi qui en parle :D c'est tout d ela bergère .

a oui je vois des images , c'est trés montangeux dis donc :) .........; cher moi , c'est le dept des Landes le pays de la chalosse, je suis de la vallée des gaves réunis de pau et oloron à côté de peyrehorade , c'est tout vers avec des forêts de chêne des lac et l'océan pas loin 35mn DE ROUTE , contrairement au haut des landes ou c'est des pins .

voila

Simplet
Habitué
Habitué
Messages : 38
Enregistré le : ven. 6 janv. 2017 13:11

Re: le solitaire être sois malgrés tout

Message non lu par Simplet » mar. 19 juin 2018 15:38

Bonjour à tous,
Il y'a plus de 30 ans ,je suis allée jusqu'à la Dune du Pilat .J'ai vue ces grandes forêt de pins.
.Une de mes soeurs a habité quelques années à St Vincent de tyrosse.Un de mes frères habite en Vendée.
Regarde le département des alpes maritimes .Mer et montagnes .Tu verras comme c'est.
J'habite à 15 minutes de la mer et 30 minutes des premières montagnes,mais de là où je suis ,je vois la vallée du Var,le Mont chauve.
Chaque département à son charme.Il faut juste prendre le temps de le découvrir.

Avatar du membre
bidouille

Re: le solitaire être sois malgrés tout

Message non lu par bidouille » mar. 19 juin 2018 18:30

tyrosse oui c'est à côté! ..... ya vraiment assez de place pour vivre sa solitude :) ......... oui bien sur mais c'est déja fais simplet ;)

quelqu'un a t'il quelque chose a rajouter sur la solitude ,comment il l'a perçois ..

c'est trés personnelle , perso depuis enfant même entouré j'ai tjrs eu se sentiment diffus d'être seul ,différent , et voila pourquoi aprés de nombreuses années d'introspection ..... 8-)

je suis d'un autre monde .

ENFIN je dirais , je change favorablement, je me récupère par étapes car je me suis perdue ya bien longtemps en sacrifiant mon moi ,je suis Asperger à HPI et mon ex copine l'est aussi , j'ai encore du mal à réaliser cela dis .Voici un petit mémoire sur mon parcourt .
Avant je n'existais pas , je survivais ,j'étais observateur de ce qui ce passe .J'étais épris de mutisme ,une façon d' êtres accepté , être compliant en apparence , je voulais la paix !(depuis l'enfance) , ma bulle c'était retraicie , j'étouffais mais pour qui ? , j’observe les gens , j' essayais de les comprendre d'en faire des copains , je voulais des copains pour tout , peine perdue , juste des partenaires
d'enfance et d'adolescence .L'image que l'on me refléter, j'étais rien sans valeur , j'étais transparent aux autres, souffre douleur a l'école souvent ,pourquoi ? ; je suis un survivant .Je comprenais que je comprenais pas les réactions inadéquat des autres élèves, des profs aussi , l'adulte incarnant le modèle a faillit ; le regard ; Paradoxalement les conversations d'adultes m’interpelles on me disaitd'aller jouer ailleurs .

J'étais dans mon monde , je m'imaginais ,seul dans ma tête , d’innombrables mondes ou je me bat auprés du plus faible pour la justice(justice qui n'est qu'un mirage ici bas), j'étais un super héros, je suis un battant ,dépasser l'insurmontable ce fut mon échappatoire ou tout me semble possible envers et contre tous,j'étais ingénieur dans mon imaginaire , le défis de dépasser le camp adverse ,tout ce réaliser mon énergie était intarissable un paradoxe au vue de la restriction d'alors! , je suis un tacticien apprenant. Pour palier la solitude j'ai voulu des ami(e)s , j'avais pas d'ami(e)s , comment avoir des ami(e)s ?, qu'est ce qui faisait qu'on étaient ami(e)s ?, pourquoi lui et pas moi ?,l'appartenance aux groupes me fuyez ,s'était vains , timidité et mais approches pour éviter l'isolement physique et intellectuelle furent timide, il me manquer les codes ce qui fais le lien, et alors je pensée toujours a d'éventuelles mondes ou j'étais partie prenante, je partageais rien avec ceux de ce monde ci , ni mais hobis , ni mais préoccupations existentielle ,hormis le sport ,certains aspects tactique ,à part cela j'éprouve de la haine , du mépris envers leurs bêtisent leurs manques de souplesseset de compréhensions, leurs méchancetés gratuite, à l'âge de 10 ans je ne parler plus ou de manière restreinte .

La nature venue a mon secours, de l'authenticité, cette symbiose me ressource alors, ma curiosité fut récompensé ,je m'extasier devant la richesse de mère nature c'est un cadeau du ciel , j'y trouver bien plus en observant ,en écoutant ,en sentant les yeux fermer que partout ailleurs ; seulement voila , Le monde m'a enfanté il ya trois ans en 2008 , ma réanimation s'intensifie depuis ce début d'année seulement , avant je sous vivais j'étais tjr observateur de ce qui ce passer .Tous c'est accéléré ya quelques année j'ai réellement pris mon indépendance vis à vis de certains de la famille étouffante, la remise en place a leurs juste place plutôt , de mon frère ainé de mais deux ex belle sœur et belle mère; de la sorte en montrant qui je suis ce que je voulais plus , a dire être le gentil petit garçon compliant faisant plaisir à tout le monde , à mon détriment et mais besoins vitaux réelles, je suis le roi de la survivance , dans cette société sclérosante je ne m'exprimer plus ,à l'âge de 6 ans j'ai fugué de l'école on me ramassa sur le bord de la national à voiture , j'aimais pas l'école, maintenant enfin
je m'affirme bien mieux.

Je viens de faire une connaissance , une "entité" puissante en moi , tapis dans l'ombre ,observant , pleines de désirs inassouvis , avec une mains gauche redoutable prête à en découdre ,je l'admire et la redoute à la fois . Je sort du coma , d'avoir joué un rôle , vivre ce qu'on appelle un faux self (fausse identité),un trouble identitaire , du à la castration de mon moi.Les autres ont été mortifères , ils ont été saccageurs de mon image, regards désapprobateurs, regards du juge, m'enlevant souvent le peu d'estime de moi même et rayant mon image pleines de bleue,je vie un drame avec une once pleines de promesses ,paradoxe, je suis un scorpion de feu un phénix flamboyant qui me laisse entendre , si je meurs ce sera entier en accord avec moi même , je me suis fais manger et le pire c'est la famille mais 1er bourreaux ,que dois je en conclure , c'est de ma faute ?, qu'elle idiot ,non , l'inconscient officie insidieusement en coulisse , je me suis caché , et je me cache encore , j'ai peur d'apparaitre tel que , un "surdoué " Asperger HPI précisément " ,je suis. ma prise de possession s'intensifie , le temps joue envers et contre moi , j'ai envie de gouté a la vie , va telle me laisser faire ?.En pointant le nez dans ce monde , la communication ce fit en décalé avec les autres, je sais ou ils veulent en venir en conversant, c'est l'ennuie (une piste),Finalement je me suis floué,résultat les autres sont tj pareil .En accord avec moi même,je vous en merde tous!, pourquoi avoir peur du rejet aujourd'hui?, être seul ?, j'ai toujours était seul même en présence , parler avec eux , oui, bof ,certains autres m'ennuient , j'écoute par politesse, par empathie , éviter la solitude total, interagit avec parcimonie , ne vous y trompé pas ,je suis bien dans ma solitude, elle m'est salvatrice ,un gage de santé .Les groupes me désavantagent ils me cannibalise de l’intérieur , j'interfère avec le monde de la pensée séquentiel antinomique à la mienne c'est la pensée en arborescence , aussi ils ont cure de mon hypersensibilité , eux tout leurs passent a travers , en moi un séisme .

CURIEUSE SOCIETE :
Finalement je n'éprouve rien d'excitant dans cette ineptie de société , donc "normal" acceptabilité. Drôle de schémas de vie que les attentes sociétale, cela m'indiffère , quelle est l'objet de ma présence ici ?, tous me semble vains , sans saveur , incolore , dangereux ,pour quelle finalité ?, c'est un éternelle recommencement comme ci j'avais vécus d'innombrables vie, la répétition, naitre, apprendre,
disparaitre. Le verbe apprendre , seul signification viable à mon sens ,dans mon esprit j'élabore , j"apprend à apprendre ,je sais que je sais rien. toujours et encore, l'aspect pragmatique me fais défaut j’apprends à l'être , à exister en élaborant ,le geste d'expression est le prolongement de mon moi ,comme la semence est le prolongement de l'homme , et ci s'était le sens de ma vie ? et non pas bien sur
l'idéologie conventionnelle .

EXISTENTIEL.
Ce jour contrairement a mais contemporains j'ai pas peur de la mort , fou?, peut être , a quoi bon avoir peur ?, la mort restera toujours un mystère elle fascine . En occident l'éducation judéo chrétienne, éduque et influence mal sainement , la société tabootise , diabolise l'inconnue de la "fin" , en cela la liberté humaine est enclavé , moi j'apporte un zeste de préparation et de sec en sec j’apprends à vivre en apprenant a mourir ,c'est une douce symbiose des entités . Aujourd'hui force de constater que j'existe mieux avec l'idée ..... , suis je nihiliste ?, je me sent léger , plus libre quelque part . c'est en cela que ma quiétude augmente encore, j’apprends de mon inanité non pragmatique . de la découverte de ma suréficience , cela m’insuffle un nouveau défi , fouiller mais combles avec l'idée d'être a l'affut tout les jours de subtils éléments extérieurs qui me stimulent véritablement , être enfin moi même est le défis de ma vie , probablement ma réussite personnelle et non celle de la société ; je sais qui je suis en partis je dirais ... et non plus comme une ex personnalité de surface comme la plupart des gens , je dis rien mais je sais que je suis dans le vrais , je suis en auto observance car certaines peurs subsistent encore , c'est elles ou moi . Le regard de l'autre , je peut me targuer d'une chose , le regard assassin des gens m'indiffère ,de ce combat je sors grandi .Ma vision à moi ,c'est un écran mental , mes évocations se font toutes en images , drôle de langage paraît t'il .

A y réfléchir je meurs pour véritablement renaitre depuis que je sais être Atypique , c'est mon EX amie qui m'a mis sur la voie , elle est Asperger aussi, il m'a fallut 13 mois avant de faire un diagnostique , cet état explique mes fatigues en relation avec autrui et dans la vrais vies sur la durée , ainsi que mes soucis de convergence aux yeux une fois les batteries vide , ce besoin d'être seul, cette manie du détail et de la non compréhension du 1er et du second degré explique cela , aussi j'imite les gens ,c'est mieux ainsi pour interagir aux mieux, être un caméléon ,car nombres de situations étaient devenue source de conflit :( , dixit trouble de l'humeur ,angoisses, et divers dépressions

Alors voila , à l'instar des habitudes que j'ai au quotidiens , j'espère en avoir pour bien échanger avec vous.

ICI c'est un exemple de la sémantique de ma solitude , sa genèse en quelques sorte , la compréhension de l'expression de celle est vitale car dans l'absolue l'ignorance de sois fais le lie du mal .

PS: extrait de mon partage en présentation d'un lieu dédié .

Simplet
Habitué
Habitué
Messages : 38
Enregistré le : ven. 6 janv. 2017 13:11

Re: le solitaire être sois malgrés tout

Message non lu par Simplet » mer. 20 juin 2018 12:18

Bonjour Bidouille,bonjour à tous,

J'ai lu ton récit.
Je vais employé mes mots,et par avance je ne m'excuse pas de mon manque d'instruction et de culture.
Le regard des autres et de la famille,dés que l'on est différent fait toujours mal,je dirais même des dégâts .
Tu as trouvé dans la nature la sérénité.
Une personne différente ,,t'as ouvert les yeux ,guidée.
Débattre ,c'est toujours enrichissant!
Mais il faut surement les mots appropriés savants ,je risque de ne pas être à l'hauteur avec mon vocabulaire d'inculte!
Je sais écouter,si ça peut t'aider volontiers.

Répondre