Médecines parallèles : LA MYOTHERAPIE

Tout ce qui concerne le monde du médical, il y a beaucoup à dire, nous allons le dire!

Modérateur : Nrico

Avatar du membre
Isis
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 1570
Enregistré le : dim. 1 févr. 2015 16:42
Localisation : Sud Est

Médecines parallèles : LA MYOTHERAPIE

Message non lu par Isis » sam. 6 oct. 2018 12:56

Et voici le troisième sujet que je voulais mettre aujourd'hui.

Historique :

La première méthode ostéopathique fut mise au point par un américain du nom de STILL à la fin du 19e siècle.

Ensuite ont suivi la Chiropraxie, la Vertébrothérapie et des techniques plus récentes comme l'Ostéopathie Myotensive, la méthode Mézières, etc...

Entre-temps l'ostéopathie a aussi évolué. Puis, il y a quelques dizaines d'années, un ostéopathe américain du nom de L. Jones a mis au point une méthode dite de «counterstrain» qui fut la première à utiliser le principe du «raccourcissement passif» des Muscles en thérapie. Mais celle-ci, peu développée, est restée une technique d'appoint.

Qu'est-ce que la Myothérapie ?

La Myothérapie a gardé le principe du «raccourcissement passif» des Muscles mais, grâce aux travaux de recherche d'un médecin français, le Dr. POLAK, elle est devenue une méthode très performante qui se suffit à elle même pour traiter complètement la majorité des troubles et maladies ostéo-articulaires.

Ainsi la Myothérapie est une technique manuelle très douce où l'on traite les Muscles en les raccourcissant, par des mouvements passifs, sans forcer et sans dépasser l'amplitude articulaire.

Il a été constaté qu'il n'y a pas de douleurs articulaires, ni arthrose, sans contractures musculaires, qu'elles soient récentes ou anciennes. Ceci est vérifiable à la palpation.

La meilleure preuve est que la plupart de ces douleurs disparaissent en traitant simplement le muscle par Myothérapie.

De ce point de vue, l'Arthrose, si répandue, ne serait plus une cause de pathologie mais une conséquence.

Pourquoi ?

Parce que le Muscle est la seule structure du corps qui a la propriété de se raccourcir ou de s'étirer

Si les Muscles autour de l'articulation sont tendus, contractés, voire même fortement spasmés, cette articulation va perdre une partie ou même toute sa mobilité tant que dureront les contractures, parce que les Muscles en cause compressent en permanence, plus ou moins fortement, les deux parties de l'articulation.

Toute diminution de la mobilité, associée à des douleurs dans n'importe quelle articulation du corps, aurait une origine musculaire = c'est la cause de la plupart des désordres Ostéo-articulaires.

Ainsi chaque traitement de Myothérapie va relâcher un peu plus les tensions, les contractures des muscles et en supprimer les symptômes.

Principales indications de la Myothérapie :

La plupart des affections d'articulaires et névralgiques (et bien d’autres troubles où l’on retrouve des contractures) :

Exemples :

Cervicalgies - Torticolis - Névralgies cervico-brachiales - Migraines - Céphalées & migraines - Algies vasculaires de la Face (AVF) - Canal Carpien - Tennis Elbow - Problèmes d'épaules - Dorsalgies - Lombalgies - Sciatiques - Névralgies intercostales - Coliques néphrétiques -Entorses - Tendinites - Jambes lourdes - Difficultés scolaires des enfants - Crampes aux pieds, mollets - Scolioses - Troubles de la vue (strabisme, myopie) des enfants, etc…, etc…

D’après : Jean-François Tonon, Myothérapeute,
Propos recueillis par Monique Eïd, O.M.S.
(Internet : "Au sujet de la Myothérapie")

Avatar du membre
Isis
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 1570
Enregistré le : dim. 1 févr. 2015 16:42
Localisation : Sud Est

Re: Médecines parallèles : LA MYOTHERAPIE

Message non lu par Isis » lun. 8 oct. 2018 10:20

Je peux témoigner des bienfaits apportés par cette thérapie, peu connue encore à ce jour sauf de quelques kinés qui veulent perfectionner les soins qu'ils apportent à leurs patients. Plus d'une fois j'y ai eu recours et cela m'a toujours aidée à aller mieux physiquement.
Le seul hic à mon avis, c'est que n'étant pas reconnue par les "pouvoirs" elle n'est pas remboursée,* mais qu'à cela ne tienne .... (je n'en dirai pas plus :lol: )

(* à moins que ce ne soit devenu le cas maintenant car il y a quelques années que je n'ai plus eu besoin d'y avoir recours, donc se renseigner...)

Répondre