Ce soigner autrement avec efficacité

Tout ce qui concerne le monde du médical, il y a beaucoup à dire, nous allons le dire!

Modérateur : Nrico

Avatar du membre
Agnelette
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 762
Enregistré le : mar. 19 juin 2018 15:40

Re: Ce soigner autrement avec efficacité

Message non lu par Agnelette » mar. 20 août 2019 19:25

T’es longuet à la comprennette... mais t’as finalement capté ! Oufffff....Merci. !!
Ce que la chenille appelle la fin du monde, le Maître l'appelle un papillon

Avatar du membre
picchou
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 808
Enregistré le : jeu. 17 mai 2018 21:35
Contact :

Re: Ce soigner autrement avec efficacité

Message non lu par picchou » mar. 20 août 2019 21:20

Dommage moi elle me lâche pas, c'est pire qu'un morpion !

Mais au moins je lis plus rien et je vois plus rien pour me consacrer sur ce sujet qui me tient à cœur, car je suis sur qu'il peut aider certaines personnes ouverte d'esprit qui feront des recherches en tout impartialité et pourront se rendre compte par elle même que ce que je dis ici existe belle et bien ; et surtout que c'est très efficace pour leur santé et bien être.
Profitons utilement et avec sagesse du peu de temps qui nous reste, avant la fin inéluctable de notre société :lire4:<BIBLE

Avatar du membre
Agnelette
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 762
Enregistré le : mar. 19 juin 2018 15:40

Re: se soigner autrement avec efficacité 

Message non lu par Agnelette » mar. 20 août 2019 21:43

.

picchou a écrit :
mar. 20 août 2019 21:20

c'est pire qu'un morpion !

:o :shock:





Oh PT1..... :ugeek:
Sérieux...? T’as des morpions ? :puke:
Ceci explique cela ! :lol:

Hum... une question d’hygiène, ça... :?: :roll:



A chaque problème, sa solution ! En voici quelques unes, ci-dessous... :D




Morpion. : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Pou_du_pubis



Morpions : tout ce qu’il faut savoir pour s’en débarrasser

Démangeaisons, irritations, boutons… Ça te gratouille, ça te chatouille... :? et pas au bon endroit (se gratter les parties en public, c’est gênant...) :lol:

Les morpions – ou poux du pubis :ugeek: rentrent dans la catégorie IST, pour infection sexuellement transmissible. Voici ce qu’il faut savoir d’eux et surtout comment s’en débarrasser.


Si, comme dans la chanson de Brassens, « Madame la marquise (ou Monsieur le marquis) vous a foutu des morpions », un point dermatologique est indispensable pour connaître ces petites bêtes noires, insectes grands de quelques petits millimètres et tout à fait désagréables. L’objectif étant bien évidemment de les éliminer, eux et leurs lentes, afin d’éviter les récidives.



Les épilations (déplumage) intégrales ne leur font pas du bien

Commençons par une bonne nouvelle : il y a de moins en moins de morpions et pour cause… la tendance épilation intégrale prive les morpions de leur habitat principal : les poils humains et surtout ceux du pubis. Ceci dit, ils n’ont pas disparu pour autant, et si cela arrive, il faut réagir rapidement.



Démangeaisons et irritations (tu as les parties qui te grattent ?)

Quand on en a, il faut traiter, et suivre ici les conseils du Dr Ludovic Rousseau, médecin dermatologue et intervenant pour le site . « Les morpions sont considérés comme une infection sexuellement transmissible (IST), puisque la transmission est généralement sexuelle. :ugeek:

S’il l’on en a, il faut donc faire un bilan de MST (pour maladie sexuellement transmissible) c’est–à-dire examen complet, sérologies… devant cette pathologie », rappelle d’abord notre expert.

Ensuite, il faut savoir que les morpions sucent le sang (pas le reste) de leur victime – ce sont des insectes dits hématophages – et leurs piqûres provoquent de vives démangeaisons du pubis, une irritation et des boutons. Il ne faut pas les traiter à la légère car l’absence de prise en charge provoque souvent leur extension dans d’autres zones poilues du corps (thorax, aisselles, cils…) :puke:



Les mesures à prendre
Le traitement du malade et de ses partenaires sexuels repose sur :

- le rasage de la zone infestée
- l’utilisation de lotions insecticides (pyrèthre, permethrine...) à renouveler après 7 jours.
- de la vaseline peut être utilisée notamment pour les cils : son action totalement occlusive va étouffer le morpion.
- la désinfection des sous-vêtements avec un lavage machine à une température d’au moins 60 degrés.
- l’élimination des lentes (au peigne à poux ou manuellement) pour éviter une récidive.

https://www.santemagazine.fr/sante/mala ... ser-269406





LES MORPIONS, C’EST QUOI ?

Phtirius pubis est un petit insecte, appelé classiquement « morpion » ou pou du pubis. C’est un insecte hématophage (se nourrit de sang) qui vit accroché aux poils à proximité de la peau et pond ses œufs (les « lentes ») sur les poils. Même s’il aime beaucoup les poils du sexe :P il arrive qu’il colonise d’autres zones pileuses comme les poils du torse ou les aisselles.


Dépistage
- visuel (se reconnait facilement)
- sur les poils, on peut retrouver les lentes, grises et bien accrochées quand elles sont vivantes ; blanches et facilement détachables quand elles sont mortes,
- sur le slip on retrouve souvent des traces sanguinolentes marronnasses, d’allure un peu poudreuse, qui correspondent aux déjections du morpion (sang digéré). :puke:
- Transmission


La transmission des morpions est :

- essentiellement sexuelle !!! (Il faut donc copuler.... :puke: )
- par contact direct avec des poils infectés.
- Le parasite peut rester vivant et infectant 24 heures en dehors du corps parasité (par exemple dans la literie).



Symptômes
En général, on se rend compte de la présence de morpions à cause des démangeaisons (prurit :puke: )

Traitement
Contre les morpions, utiliser un insecticide à base de pyréthrine (SPRAY-PAX® ou PARA PLUS®)
Parfois, le rasage pubien est inévitable.

Pendant le du traitement, il faut IMPÉRATIVEMENT :
- changer la literie et le linge ayant été en contact,
- les désinfecter avec un insecticide adapté (demander conseil au pharmacien),
- laver le tout.
- Le traitement des partenaires doit être systématique

https://www.sida-info-service.org/morpions/




1. QUELS SONT LES SYMPTÔMES OU LES SIGNES DE MORPIONS ?
Les morpions ou poux de pubis occasionnent comme signe principal une démangeaison pubienne, un prurit. Ce peut être juste une petite "gratouille" dont on ne fait pas vraiment attention. Cela peut déborder du pubis et se localiser aux cuisses. Tout dépend également de la pilosité. Ensuite, en s'examinant attentivement, on peut découvrir comme des petites taches à la racine de poils.


2. QUELLES EN SONT LES CAUSES ?
Les morpions ne sont transmissibles que d'êtres humains à êtres humains. C'est donc très principalement sexuellement transmissible, bien que cela puisse aussi se transmettre par un lit dans lequel on a dormi. Ce n'est pas "grave" en soi, cela ne transmet pas de maladie, mais il est parfois difficile de s'en débarrasser et facile de s'auto-recontaminer.



3. QUELS SONT LES SYMPTÔMES À SURVEILLER ?
En général, on va d'abord voir le pharmacien. Cela ne passe jamais tout seul. Si on a déjà utilisé un produit sans succès, ou que l'on préfère en parler à son médecin, alors il est bien de consulter.



4. QUE PEUT-ON FAIRE EN CAS DE MORPIONS ?
Dès la moindre démangeaison, s'examiner attentivement. Si la contamination est avérée, en parler à sa-son-ses partenaires, pour qu'ils s'examinent et se traitent de manière préventive, car il peut y avoir des lentes qui ne donnent pas de prurit encore.



5. QUEL TRAITEMENT OU MÉDICAMENT À ENVISAGER ?
En pharmacie, prendre la poudre "Apar". Mettre les draps, les sous-vêtements récents et tout ce qui a touché la peau, dans un grand sac dans lequel on saupoudre Apar. On laisse agir 24h, puis on lave à la plus haute température possible. On s'épile si possible. Et on achète du Pouxit en pharmacie que l'on s'étale sur poils secs en massant, on met du shampooing à SEC, et ensuite seulement on rince. Sur 2 ou 3 jours.



6. QUE NE DOIT-ON PAS FAIRE OU ÉVITER DE FAIRE ?
Attendre va permettre la multiplication des poux. Et cela se reproduit très vite .


7. QUAND CONSULTER UN MÉDECIN ?
Une consultation médicale peut être utile d'emblée dès les 1ères démangeaisons, quand on ne sait pas ce que c'est…. Ou après être passé à la pharmacie.


8. QUE FAIT LE MÉDECIN EN CAS DE CONSULTATION ?
Son examen médical authentifiera la présence de poux pubiens et il vous donnera tous les conseils que vous trouvez ici.


9. A SAVOIR
Certains poux, bien qu'assez spécifiques d'une région, peuvent coloniser les poils du torse, les aisselles, etc., en général pas le cuir chevelu, ceux-là sont très différents.


10. QUE PEUT-ON FAIRE EN PRÉVENTION?
Plus on multiplie les partenaires, plus on risque d'accrocher un morpion… Et donc de le transmettre.

https://www.docteurclic.com/conseil-pra ... faire.aspx
Ce que la chenille appelle la fin du monde, le Maître l'appelle un papillon

Avatar du membre
Gorille argenté
Big posteur
Big posteur
Messages : 218
Enregistré le : ven. 2 déc. 2016 14:38

Re: Ce soigner autrement avec efficacité

Message non lu par Gorille argenté » jeu. 22 août 2019 08:17

Pour parler de ce soigner autrement, je fais de l'art martiaux et j'ai appris une position/technique qu'il faut tenir le plus longtemps possible et elle booste le système immunitaire ainsi que les globules blanc et rouge, c'est la position Zhan Zhuang ou la posture de l'arbre (ce n'est pas du yoga) et on peut pratiquer cette technique à toute ages.

Il faut se tenir debout les pieds parallèles, genoux un peu plier et bassin rentrer, puis avec les bras faire comme si on enroulait un arbre :talk:

Ben, c'est du sport mine de rien et au pire même si ça ne fait rien ça fait pas de mal ;)
Je penche, donc, je suis

© Zeitgeist "Je pense donc j'essuie...."

Avatar du membre
Biquette
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 2159
Enregistré le : mer. 20 août 2014 10:44
Localisation : Provence

Se soigner autrement avec efficacité

Message non lu par Biquette » jeu. 22 août 2019 16:36

Ah oui, j'ai vu cette posture. Pas facile en effet !! Il fait quel diamètre ton arbre ? :lol: Je plaisante.
Tu dois tenir un temps particulier ? Ou bien c'est selon ? Le plus possible ?
J'ai du mal avec les pieds parallèles car les miens sont en canard ! :D

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4045
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Ce soigner autrement avec efficacité

Message non lu par peterpan57 » jeu. 22 août 2019 20:22

Tiens sa ressemble aux gestes que je fais quand je fait du bois, pour porter les gros morceaux...

Avatar du membre
picchou
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 808
Enregistré le : jeu. 17 mai 2018 21:35
Contact :

Re: Ce soigner autrement avec efficacité

Message non lu par picchou » jeu. 22 août 2019 22:34

J'ai pratiqué le Tai Chi et le Qi Gong et certaines positions rappelles celle-ci et je dois dire que cela faisait beaucoup de bien à la santé débloquant certaines articulations comme de faire bouger les os du bassin et de repositionner la colonne vertébrale.
Profitons utilement et avec sagesse du peu de temps qui nous reste, avant la fin inéluctable de notre société :lire4:<BIBLE

Avatar du membre
Agnelette
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 762
Enregistré le : mar. 19 juin 2018 15:40

Re: Ce soigner autrement avec efficacité

Message non lu par Agnelette » ven. 23 août 2019 16:40

Merci Gorille,

Cette discipline (sûrement pas très évidente à pratiquer au départ...) semble très intéressante dans plusieurs domaines dont la médecine traditionnelle chinoise (*)


Zhan zhuang (chinois : 站桩 ; pinyin : zhàn zhuāng ; litt. « se tenir droit comme un poteau », appellation du nord de la Chine, également appelé zhuo ma (坐马 / 坐馬, zuò mǎ) dans les arts martiaux du Sud, parfois traduit en « posture de l'arbre », est une posture statique utilisée en qi gong, (exercices de santé de la médecine traditionnelle chinoise), et notamment comme méthode d’entraînement de nombreux arts martiaux chinois.

Elle permet de développer l'efficacité des mouvements, la concentration, la perfection de l'alignement structurel et la force.

Le Zhan zhuang est le plus souvent pratiqué dans les styles internes comme le Taiji quan, le Xinyi quan et le Bagua zhang et le Yi Quan qui l'a perfectionné et démocratiser, en insistant sur une progression pas à pas, pour renforcer le corps par l'esprit et l'âme.

Cet exercice travail principalement les muscles quadriceps fémoral, gastrocnémien.

Elle permet également de travailler l'équilibre.
Son travail dans la durée permet de travailler la respiration abdominale et de travailler ainsi le muscle droit de l'abdomen et muscle oblique externe de l'abdomen, autour du dantian et d'apprendre, selon la théorie du qi gong, à déployer les énergies dans le reste des muscles volontaires, et à travailler en décontraction.

Bien que cet aspect soit aujourd'hui très rarement abordé par les enseignants d'arts martiaux, Zhang Zhuang est également une pratique méditative nommée Ritsu Zen (méditation debout) au Japon.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Zhan_zhuang




Médecine_traditionnelle_chinoise :
(*) https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Médecin ... e_chinoise
Ce que la chenille appelle la fin du monde, le Maître l'appelle un papillon

Avatar du membre
Agnelette
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 762
Enregistré le : mar. 19 juin 2018 15:40

Re: se soigner autrement avec efficacité

Message non lu par Agnelette » ven. 23 août 2019 16:40

Merci Gorille,

Cette discipline (sûrement pas très évidente à pratiquer au départ...) semble très intéressante dans plusieurs domaines dont la médecine traditionnelle chinoise (*)


Zhan zhuang (chinois : 站桩 ; pinyin : zhàn zhuāng ; litt. « se tenir droit comme un poteau », appellation du nord de la Chine, également appelé zhuo ma (坐马 / 坐馬, zuò mǎ) dans les arts martiaux du Sud, parfois traduit en « posture de l'arbre », est une posture statique utilisée en qi gong, (exercices de santé de la médecine traditionnelle chinoise), et notamment comme méthode d’entraînement de nombreux arts martiaux chinois.

Elle permet de développer l'efficacité des mouvements, la concentration, la perfection de l'alignement structurel et la force.

Le Zhan zhuang est le plus souvent pratiqué dans les styles internes comme le Taiji quan, le Xinyi quan et le Bagua zhang et le Yi Quan qui l'a perfectionné et démocratiser, en insistant sur une progression pas à pas, pour renforcer le corps par l'esprit et l'âme.

Cet exercice travail principalement les muscles quadriceps fémoral, gastrocnémien.

Elle permet également de travailler l'équilibre.
Son travail dans la durée permet de travailler la respiration abdominale et de travailler ainsi le muscle droit de l'abdomen et muscle oblique externe de l'abdomen, autour du dantian et d'apprendre, selon la théorie du qi gong, à déployer les énergies dans le reste des muscles volontaires, et à travailler en décontraction.

Bien que cet aspect soit aujourd'hui très rarement abordé par les enseignants d'arts martiaux, Zhang Zhuang est également une pratique méditative nommée Ritsu Zen (méditation debout) au Japon.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Zhan_zhuang




Médecine_traditionnelle_chinoise :
(*) https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Médecin ... e_chinoise
Ce que la chenille appelle la fin du monde, le Maître l'appelle un papillon

Avatar du membre
picchou
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 808
Enregistré le : jeu. 17 mai 2018 21:35
Contact :

Re: Ce soigner autrement avec efficacité

Message non lu par picchou » dim. 25 août 2019 19:22

Je vous invite tous à regarder la petite vidéo que Sasufi à mis sur le forum "Complot mondial contre la santé : ce n'est pas une théorie !" et que voici :

https://www.youtube.com/watch?v=oTkazj10syA

Après cela si ce qui est dit dans cette vidéo vous ouvres l'esprit, alors je vous en conjure renseignez vous sur d'autres moyens de vous soigner, car vous ne savez pas si un jour vous serez pas confronté à cette maladie du siècle que l'on nomme cancer !
Profitons utilement et avec sagesse du peu de temps qui nous reste, avant la fin inéluctable de notre société :lire4:<BIBLE

Répondre