Alzheimer, fonction religieuse, positivisme, laïcité et athé

Tout ce qui concerne le monde du médical, il y a beaucoup à dire, nous allons le dire!

Modérateur : Nrico

berger
Nouveau
Nouveau
Messages : 14
Enregistré le : mar. 27 janv. 2015 16:38

Alzheimer, fonction religieuse, positivisme, laïcité et athé

Message non lu par berger » mar. 28 avr. 2015 22:58

https://www.youtube.com/watch?v=2l_SE1ON0yA
Ce serait intéressant de connaitre le nombre d’Alzheimer chez les intégristes!Cette expérience a eu lieu , le professeur Gernez vous la conte a partir de la 23 ème minute de la vidéo en bas de page!

Le Docteur André Gernez, grand chercheur trop peu connu fut un des derniers Gardiens de la Vraie Science qui est bien loin du scientisme moderne sans Principe.

Récemment, il a publié une étude qui confirme une fois pour toute l’existence d’une telle relation-aussi troublante soit-elle pour le matérialiste athée.

Il apporte les preuves scientifiques que la maladie dite d’Alzheimer est initiée par une atrophie prématurée du système limbique (centre de la religion chez l’homme) et fait un lien direct avec la « loi Jules Ferry » de 1882 qui supprime l’enseignement religieux dans les écoles de la république. Les premiers cas d’Alzheimer apparaissent près de 20 ans plus tard en 1906.

La maladie d’Alzheimer est donc une conséquence directe de la suppression de l’apprentissage religieux au cours de la période infantile qui entraîne une atrophie limbique précoce.

Ainsi, lorsque l’Âme est privée de sa Nourriture, le Corps dégénère. Tout est lié. Sauf pour ceux qui ne veulent rien voir.
j'aimerais vos avis la dessus tellement c'est etonnant !

christine
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 651
Enregistré le : lun. 7 oct. 2013 07:14

Re: Alzheimer, fonction religieuse, positivisme, laïcité et

Message non lu par christine » mer. 29 avr. 2015 04:46

étonnant est bien le mot.

Pas d'avis pour l'instant.

sasufi
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 640
Enregistré le : ven. 19 mai 2017 04:15
Contact :

Re: Alzheimer, fonction religieuse, positivisme, laïcité et

Message non lu par sasufi » mar. 13 juin 2017 15:37

Je pense que même les génies peuvent se tromper.

http://alzheimerparprescripton.wordpress.com

Avatar du membre
Biquette
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 2159
Enregistré le : mer. 20 août 2014 10:44
Localisation : Provence

Alzheimer, fonction religieuse, positivisme, laïcité et athé

Message non lu par Biquette » mar. 13 juin 2017 16:45

Les premiers cas arrivant 20 ans après, je ne vois pas le lien de cause à effet...
Alzheimer est essentiellement causé par l'aluminium, celui des boites de conserves, celui des vaccins, des médicaments, celui qu'on respire...
Et accessoirement par un pincement au niveau des cervicales. Ce pincement pourrait aussi amener Parkinson. C'est une cause possible à éliminer avant tout.

sasufi
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 640
Enregistré le : ven. 19 mai 2017 04:15
Contact :

Re: Alzheimer, fonction religieuse, positivisme, laïcité et

Message non lu par sasufi » mer. 14 juin 2017 03:07

L'aluminium est un neurotoxique comme un autre.
L'origine d'Alzheimer semble être, neurotoxique.
Hors, si les neurotoxiques sont, principalement, d'origine chimique, les médicaments en sont une des principales sources (pesticides et médicaments ont souvent pour origine, les mêmes molécules).
Mais, en plus de tout cela, les cas "d'Alzheimer", dans les maisons de retraite / EHPAD, ne sont, le plus souvent que des effets directs, mais réversibles, des drogues qui leurs sont prescrites. Alors qu'il suffirait de réduire, voir de supprimer, leurs traitements, afin que ces symptômes disparaissent en quasi totalité.
On peut même supposer, que n'importe quelle personne qui prendrait des doses équivalentes de drogue légale, serait quasi instantanément diagnostiquée "Alzheimer". (pour le personnes agées, les doses devraient être divisées par 4, alors qu'elles sont, le plus souvent multipliées au lieu d'être divisées).
Les benzodiazépines/ somnifères et les médicaments (dont les benzos) ayant des propriétés anticholinergiques étant principalement en cause, mais pas que.

Conclusions : ce sont les médecins qui sont a l'origine de la quasi totalité des cas de vrais (irréversibles) et de faux (réversibles) Alzheimer.
Mais les cas réversibles étant niés par les médecins (qui nient, quasi en bloc, tout effet secondaire des médicaments), les victimes ne s'en sortent quasi jamais.

Avatar du membre
Biquette
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 2159
Enregistré le : mer. 20 août 2014 10:44
Localisation : Provence

Alzheimer, fonction religieuse, positivisme, laïcité et athé

Message non lu par Biquette » mer. 14 juin 2017 09:39

Absolument ! Il faut voir ce que les personnes âgées ingurgitent comme médicaments, d'ailleurs sans aucune vérification quant à la possibilité de les mélanger ou non.

Mais je retiens toujours l'aluminium, tant pour les boites de conserver que, d'ailleurs, les casseroles.

Et bien sûr les vaccins.

Pour couronner le tout, quelques doses de chemtrails...

Répondre