Sortir un pied du systeme pour le faire evoluer.

Deux sujets sensibles qui ont tendance à énerver les foules. Venez vous lâcher, vous libérer et balancer à tout va!

Modérateur : Nrico

Thierry65
Nouveau
Nouveau
Messages : 19
Enregistré le : sam. 21 janv. 2017 10:22

Sortir un pied du systeme pour le faire evoluer.

Message non lu par Thierry65 » mer. 8 févr. 2017 20:11

Merci au Saker Francophone pour une partie de ce texte qui servira de base a une réflexion et une mise en œuvre éventuelle pour quelques uns.
Sortir un pied du système afin de le modifier de l’extérieur.
rester dans le systeme ne permettra jamais de le modifier et de le faire évoluer.
Nous ne rabâcherons pas une fois de plus que nous ne sommes pas en démocratie c'est un fait établi depuis
le discours de l'abbé Sieyes et les dires d'un sinistre personnages dénommé Voltaire qui n'avait d'humaniste
que la dénomination étant que peu savent qu'il était fournisseur des armées du Roy.

Redonner le pouvoir au peuple, commence par le tirage au sort d'une assemblée constituante qui refera la Loi des Lois
qui est chargée de protéger et d’empêcher la main mise des possédants sur les biens du peuple tels que c'est en train de se passer.

Sortir un pieds du système est a la fois plus facile et plus compliqué sur le plan humain. C'est se débarrasser de certaines habitudes plus "confortables"
mais au combien coûteuses en argent et en temps perdu pour bien souvent des futilités.


Se séparer du système

Les gens recherchent toujours des solutions grandioses et cinématographiques pour lutter contre les mondialistes, mais les vraies solutions sont beaucoup moins romantiques.
Vaincre le « nouvel ordre mondial » exige des individus qu’ils prennent des petites mesures dans leur vie quotidienne. Il faut devenir plus autonome, avoir la capacité de subvenir à ses propres besoins, avoir la capacité de se défendre soi-même et sa famille, s’éloigner de la dépendance au réseau énergétique, éduquer ses enfants à la maison, faire preuve d’un scepticisme sain face aux technologies liées à Internet et à l’Internet des objets, etc.

Cela ne signifie pas que vous devez construire une cabane dans les bois, ni commencer à écrire un manifeste, mais cela signifie que vous devrez sacrifier une partie du confort moderne et de ses commodités, et gérer votre vie d’une manière qui pourrait vous paraître étrange au premier abord.
Pour le dire simplement, cela signifie que vous devrez apprendre à commencer à faire la plupart des choses par vous-même et peut-être apprendre à vivre avec moins de « choses » et moins de stimulation mainstream.

Je connais beaucoup de gens qui ont entrepris cet effort, tout en vivant ce que vous pourriez appeler des « vies normales ». En bout de ligne, si vous êtes dépendant du système,
vous ne pourrez jamais combattre le système.

Se séparer des technologies invasives

Supprimez la surveillance active de votre vie. Cessez de transporter un téléphone cellulaire avec vous, partout où vous allez, ou retirez au moins la batterie jusqu’à ce que vous en ayez vraiment besoin. Couvrez ou retirez les caméras informatiques. Désactivez les microphones lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Refusez d’acheter des appareils dotés d’une connectivité Web intégrée. Refusez de participer à des programmes de réseaux intelligents. Enlevez les modules GPS de vos véhicules. Cessez de poster des photos en permanence sur Facebook et de partager votre vie entière sur les réseaux sociaux. Donnez à l’ennemi le moins d’informations possible pour travailler dessus.

Construisez une vraie communauté

Cessez d’essayer de créer des amitiés creuses avec des gens de l’autre côté du pays par un moyen froid comme Internet et commencez à établir des relations avec les gens qui vivent dans votre propre quartier ou votre ville. La seule chose que les élites craignent plus que toute autre chose, ce sont les gens qui organisent des groupes qui échappent à leur influence. Plus il y a de groupes communautaires, petits et grands, plus il faut d’efforts, d’argent et de ressources pour se tenir au courant de tout. Avec des groupes localisés, peuplés de membres qui se connaissent et ont vécu dans un endroit pendant longtemps, l’infiltration est une perspective difficile et la cooptation est presque impossible.

Établir des moyens de communication alternatifs

Assurez-vous que votre groupe ou communauté a au moins un expert en radio-amateur. La résistance à la tyrannie exige des moyens de communication indépendants. Sans cette capacité, vous n’aurez pas accès à l’information en cas de crise et donc vous n’aurez rien. Une radio-amateur peut être utilisée pour diffuser des informations à travers le pays et peut même atteindre d’autres parties du monde. En cas de panne de la normalité, la radio-amateur peut être utilisée pour envoyer du courrier électronique et des fichiers, et ces fichiers peuvent être chiffrés.

Les pères fondateurs ont eu leur « midnight ride« , nous avons la radio-amateur.

Refuser de participer à la gestion des ressources

Dans le cas d’un plus grand effondrement, la gestion des ressources sera le nom du jeu. Pour que les élites puissent s’imposer à une population, elles doivent isoler l’insurrection (peuple aimant la liberté) de la population régulière (soumise), puis elles doivent confisquer autant de ressources que possible pour les fournir aux « loyalistes », tout en affamant les indésirables.

Je crois qu’une rébellion réussie exigerait que les communautés rurales maintiennent un contrôle complet sur leurs ressources et refusent de permettre au gouvernement de dicter comment ces ressources sont distribuées. En fin de compte, afin de briser une domination de l’establishment sur la population à travers la méthode de Max Boot des camps de concentration « amicaux« , la tactique devrait être inversée. Les ressources doivent être bloquées pour ne pas alimenter ces camps. Cela supprimera l’effet de levier que les gouvernements auront en termes de besoins, sans laisser aucune raison de vouloir rester dans ces zones vertes.
Modifié en dernier par Thierry65 le lun. 13 févr. 2017 22:50, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Biquette
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 2159
Enregistré le : mer. 20 août 2014 10:44
Localisation : Provence

Sortir un pied du systeme pour le faire evoluer.

Message non lu par Biquette » ven. 10 févr. 2017 14:31

Très intéressant ce texte. Ce midi, j'entendais un journaliste qui semble avoir compris le mécontentement des gens: la mondialisation ne permettrait plus au système d'exister !
Là, c'est moi qui n'aie pas compris ! Pour lui, la mondialisation n'est pas le système. Les politiques n'auraient plus la main, ne pourraient plus intervenir, et nous leur reprocherions cette impuissance. OK, cela semble vrai. Sauf que cette impuissance fait AUSSI partie du système.
Bon, passons, c'est un journaliste...

Ton sujet nous met bien devant nos responsabilités et il a bien raison. C'est l'union qui fait la force, c'est certain. Dire que nous devons reprendre notre pouvoir est un ... bis repetita quoi.
Mais voilà, dans le concret, ce n'est pas évident. Je parle de faire une communauté. Pour le reste, oui, on peut éviter les technologies invasives, et c'est ce que nous faisons ici.
Pour qu'une communauté rurale fonctionne, il me semble important de revenir à une polyculture. Ici par exemple, nous avons des vignes et des oliviers. Pas de quoi nourrir bonnes femmes et bonshommes. Restent les plantes sauvages mais là aussi, selon les saisons, c'est ... ceinture !
Alors ce sont les potagers des individus, pour ceux qui ont la chance d'avoir un jardin.

Myriamsoubie
Habitué
Habitué
Messages : 149
Enregistré le : jeu. 29 déc. 2016 16:15

Re: Sortir un pied du systeme pour le faire evoluer.

Message non lu par Myriamsoubie » sam. 11 févr. 2017 16:56

Que la paix vous accompagne.

Ben je suis contente de constater que je prends un bon départ pour changer le système de l’extérieur. Par contre pour créer une communauté c'est pas gagné. Déjà que sans facebook je passais pour une extraterrestre mais maintenant que je fais l'école à la maison, je vous explique même pas... En plus manger bio, enfin essayé et critiquer mcdo coca etc... ben voilà quoi, la communauté c'est pas gagné.

Thierry65
Nouveau
Nouveau
Messages : 19
Enregistré le : sam. 21 janv. 2017 10:22

Re: Sortir un pied du systeme pour le faire evoluer.

Message non lu par Thierry65 » lun. 13 févr. 2017 22:43

Faire l'école a la maison c'est bien mais il ne faut pas que cela désocialise les enfants. Il faut aussi que les enfants voient du monde et d'autres enfants, donc les mettre a l'école n'est pas la meilleures des solutions mais en reste une quand meme.
Si il existe la possibilité de regrouper plusieurs enfants pour faire la classe a la maison, c'est la moins mauvaise de toutes.

Je parlais surtout de faire un réseau tres proche de personnes pouvant s'entraider et s'épauler avec chacun des compétences différentes et complémentaires. Cela peut se faire et c'est ce que certains essayent de faire, et cela fonctionne.

Thierry65
Nouveau
Nouveau
Messages : 19
Enregistré le : sam. 21 janv. 2017 10:22

Re: Sortir un pied du systeme pour le faire evoluer.

Message non lu par Thierry65 » mar. 14 févr. 2017 01:36

Je ne peut que recommander la lecture régulière du saker francophone, bien souvent il y a des articles qui doivent mener les gens a réfléchir, et les aider a se décider de se prendre en main.
Sortir du piège de la toile d’araignée mondiale
http://lesakerfrancophone.fr/tangente

Myriamsoubie
Habitué
Habitué
Messages : 149
Enregistré le : jeu. 29 déc. 2016 16:15

Re: Sortir un pied du systeme pour le faire evoluer.

Message non lu par Myriamsoubie » mar. 14 févr. 2017 12:10

que la paix vous accompagne.

Donc tu juges que... et on devrait mieux... tu juges que cela est mieux et ceci pas du tout!!! Ouai donc quoi? T'es exactement pareil que le mouton de base qui juge et qui critique tout ce qui est différent. Différent de ce que toi tu conçois. Bravo.

Avatar du membre
Isis
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 1570
Enregistré le : dim. 1 févr. 2015 16:42
Localisation : Sud Est

Re: Sortir un pied du systeme pour le faire evoluer.

Message non lu par Isis » mar. 14 févr. 2017 12:22

Alors là faire un réseau proche dans un monde où chacun vit pour soi, ou déjà les familles ont explosé, c'est pas gagné ! J'ai vécu 30 ans dans une commune composée de nombreux hameaux, le mien ne comprenait que 9 personnes moi comprise, toutes sauf deux,venaient de différentes villes proches pourtant, mais c'est le chacun chez soi, pour soi, qui domine. Bonjour, bonsoir, quelques paroles sur le temps, c'est tout.
J'ai fait partie d'une chorale qui s'était créée, j'ai été l'initiatrice d'un groupe de marche, composé en grande partie de ceux de la chorale qui est arrivée après, et malgré cela, malgré les sorties à trois d'abord pour arriver à plus de 25 au bout de peu d'années, rien à faire pour créer un groupe solidaire.

Sorties oui, chant oui, mais uniquement des couples, les quelques personnes seules se sont fait reconduire à la sortie, très gentiment, mais sûrement, à force de se sentir de trop, d'être exclues de sorties prévues par téléphone et dont elles entendaient parler plus tard, quand elles avaient eu lieu, par exemple !Plus d'une m'en a parlé et moi-même je suis partie.

Dans ce village où j'ai déménagé récemment mais où je connaissais déjà un peu de monde, seules les personnes natives d'ici, qui sont allées à l'école ensemble ou qui ont épousé quelqu'un de l'endroit, se fréquentent réellement et sont assez solidaires.
Les nouveaux ou nouvelles venus, sont bien accueillis, tout le monde est très gentil, mais cela s'arrête là, et puis ce sont en général des personnes âgées, les jeunes travaillent encore et ne rentrent que le soir ou en fin de semaine donc ne participent pas à la vie du village.
Donc personne pour former un groupe efficient en cas de galère sérieuse.

Répondre