Pour en finir avec la côte d'Adam

La religion n'est pas toujours comprise, en parler voire critiquer permet parfois de mieux la comprendre. Attention, cette zone n'est pas ici pour régler ses comptes ou cracher sa haine envers l'autre, modération stricte!

Modérateur : Nrico

Avatar du membre
Géorad
Big posteur
Big posteur
Messages : 191
Enregistré le : dim. 11 juin 2017 14:34

Pour en finir avec la côte d'Adam

Message non lu par Géorad » mar. 8 oct. 2019 16:45

Pour en finir avec la côte d'Adam

Après le temps du féminisme, mouvement social dont Annick de Souzenelle note à la fois la nécessité historique et les limites, et après le temps d'une féminité artificielle exploitée par la publicité, l'heure est venue d'explorer le sens du féminin. À partir d'une lecture du texte biblique en hébreu, l'auteur du Symbolisme du corps humain nous introduit dans cette dimension essentielle.
Scrutant la Genèse, elle s'inscrit en faux contre l'image d'une Eve « sortie de la côte d'Adam », pour mettre en évidence Isha, « l'autre côté d'Adam », la réalité féminine présente en chacune de nous. Elle réinterprète ensuite d'autres grandes figures de la Bible - Marie, Marie-Madeleine, Lot ou Lazare - pour les replacer dans une perspective mystique dans laquelle l'âme de l'homme est une « fiancée » promise aux noces divines
Dire que, depuis des millénaires, on enferme, on bâillonne, on méprise les femmes sous le prétexte biblique d'une "Eve sortie de la côte d'Adam" ! C'est quand même extraordinaire, cette histoire ! Et d'abord, pourquoi la côte ? Pourquoi pas un autre os ? Pourquoi pas, par exemple, un cubitus, un fémur ou autre radius ? Ou même une petite rotule toute ronde ? Qu'est-ce qu'elle a de plus ou de moins que les autres os, cette côte ? Je ne sais pas vous, mais moi je me suis toujours posé cette question essentielle ! D'ailleurs, il m'est arrivé de me sentir un peu schizophrène en décortiquant à belle dent une savoureuse côte de bœuf... comme un bout de... moi... en quelque sorte !

Et puis, enfin, quelle côte, hein ? On en a pas mal, des côtes, du haut en bas, de gauche à droite de la colonne vertébrale ! Alors, laquelle ? Est-ce que, enfin, quelqu'un peut me le dire ?
Et pourtant, à poser des questions, il arrive toujours un moment où l'on trouve la réponse, alors que n'en pas poser ne met pas en situation d'en trouver... Cette réponse se trouve dans un livre extraordinaire d'Annick de Souzenelle : "Le Féminin de l'Etre - Pour en finir avec la côte d'Adam". L'auteur nous explique que cette fameuse côte provient d'une "petite" erreur de traduction, et même d'un simple oubli d'accent aigu. A quoi ça tient quand même...

Oui, donc, mesdames, vous n'êtes pas issues de la côte d'Adam mais de son côté ! C'est-à- dire bien côte, mais avec un accent aigu à la fin ! Alors, j'en entends qui persiflent : "Oui, bon, ça fait un peu plus qu'une côte mais ça ne fait néanmoins qu'un côté ! Jamais un tout, nous les femmes ?" Savez-vous que, même si on le claironne moins, les textes bibliques appellent aussi Adam "le glaiseux" ? Est-ce que ça vous plairait à vous d'être ce boueux-là ? Bon, c'est vrai que vous l'êtes aussi si vous en êtes un côté, mais on ne vous l'envoie pas à la figure à tout bout de champ...

Messieurs et mesdames, cette image symbolique du côté d'Adam n'est là que pour mettre en évidence la dualité en chacun de nous, masculin et féminin, lumière et ténèbres, conscient et inconscient, corps et âme, yin et yang, animus et anima etc... A chacun sa côte, en quelque sorte ! Ou plutôt son côté, donc, qu'il s'agit d'unifier pour ne pas toujours être en manque de...

A ce point de lecture, certains vont peut-être se dire que cette (bonne) nouvelle est au moins aussi importante que celle de la terre qui est ronde et non pas plate ! Et qu'à tous les coups, elle va se trouver en Une de tous les journaux, de tous les médias, du monde tout entier, y compris de la Chine ! Certains vont même se demander comment, à ce point de la journée, ils ont pu passer à côté d'une telle nouvelle révolutionnaire ! Et les prêtres vont refaire toutes leurs homélies !

http://www.biblio-arcadia.fr/10-P-Z.htm
Modifié en dernier par Géorad le mer. 9 oct. 2019 14:24, modifié 1 fois.
« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »
« La réalité des choses que l’on observe se trouvent dans les interactions et non pas dans les objets » Pr. Marc Henry.

Avatar du membre
jack57
Big posteur
Big posteur
Messages : 346
Enregistré le : lun. 4 avr. 2016 20:15
Localisation : Breme d'or

Re: Pour en finir avec la côte d'Adan

Message non lu par jack57 » mar. 8 oct. 2019 23:15

Bonsoir Géorad !

J'espère que tu ne crois pas cette blague d'Annick de Souzenelle de par mes recherches sur elle , elle s’est convertie, donc elle sait de quoi elle parle.

Stop ! faut que je ris un bon coup mouahahaha! :lol: :x :x

https://fr.wikipedia.org/wiki/Annick_de_Souzenelle

Faudrait déjà comprendre ce qui est en bleu, si on ne comprend pas le sens de ces versets biblique mieux vaut se taire.

La Bible décrit l'état de transe profonde chez Adam de la manière suivante : Alors Yahvé Elohim fit tomber une torpeur sur l'homme, qui s'endormit (Genèse 2 : 21).

Puis de la côte qu'il avait tiré de l'homme, Yahvé Elohim façonna une femme (Genèse 2 : 22).

Je pourrais te dire comment Adam a été crée j'ai pas envie :worried:

Faut comprendre que Dieu a fait tomber une torpeur sur Adam c’est a dire dans un sommeil médiumnique, et a pris une partie du corps spirituel d'Adam pour en faire Eve. Seulement il n'utilisait pas les mots d'aujourd'hui d’où le mot employé la côte d'Adam.

Pour finir Dieu n'a jamais décidé que la femme était inférieure à l'homme, sauf dans le Coran. La différence entre le Coran et la Bible, le Coran été divulgué à Mohamed par l'ange Gabriel alors que la Bible par Dieu, et l'évangile par Jésus en personne.

Dieu créa l'homme à son image, à l'image de Dieu il le créa, homme et femme il les créa. Dieu les bénit et leur dit : Soyez féconds, multipliez-vous (Genèse 1 :27 - 28).



1 Corinthiens 15:39
Toute chair n'est pas la même chair ; mais autre est la chair des hommes, autre celle des quadrupèdes, autre celle des oiseaux, autre celle des poissons. 40Il y a aussi des corps célestes et des corps terrestres ; mais autre est l'éclat des corps célestes, autre celui des corps terrestres.…


J'ai été créé avec une côte de bœuf ;) je plaisante

Si tu veux tu peux lire l'histoire d'un athée qui clapse dans se livre https://lejardindeslivres.fr/explorateur.htm Tu pourras y apprendre pleins de choses

Et pour finir toutes les femmes ne sont pas battue à cause de la côte d'Adam, y'a tout simplement des hommes qui infériorisent les femmes et les tabasses gratuitement pour leur MOI ! MOI ! Moi ! des tyrans


Ps ! Je ne t'ai pas répondu pour crée une discussion sans fin, juste pour te dire ce que je sais au sujet de la Côte d’Adam sans plus et puis tu crois ce que tu veux avec la bénédiction de Dieu

Bonne soirée Mme :hai:

Avatar du membre
Géorad
Big posteur
Big posteur
Messages : 191
Enregistré le : dim. 11 juin 2017 14:34

Re: Pour en finir avec la côte d'Adam

Message non lu par Géorad » ven. 11 oct. 2019 18:08

Bonjour Jack

Content quand même que tu aies pu en rire sans t’étouffer ! J’aurais culpabilisé… :lol:

T’inquiète surtout pas, tout va bien pour moi, je suis libéré de toute ces « croyances » dans ce domaine, qui servent davantage, et cela depuis bien longtemps à faire vivre les guerres qui perdurent encore et encore… Quelle tristesse à notre époque de se battre pour des convictions religieuses, bien qu’on s’en défende assez maladroitement ! Pour moi, ce n’est pas cela la spiritualité qui m’intéresse !

Pour ma part je n’ai pas besoin d’adhérer à une quelconque religion, (bien que j’ai reçu un certain enseignement catholique dans ma jeunesse comme beaucoup à cette époque…) ni ne ressent aujourd’hui le besoin d’étaler et encore moins de convaincre pour pratiquer ma spiritualité, heureusement ! Une vraie chance cette libération par la « fusion énergétique» forces duales en mouvement! C’est cela qui est le « bien », la dispersion de ces forces étant le « mal », 2 qualificatifs que l’on confond bien souvent avec l’énergie duale, puis fondamentale elle-même… Le Tout.

Alors que la forme d’énergie fusionnelle, Amour, (étiquetée « le bien ») est de même nature que la forme d’énergie dispersée (étiquetée le mal) par les religions dogmatiques. Mais le « bien et le mal » n’ont jamais été de l’énergie, alors les opposer sans les dissocier de l'énergie est à mon sens une très grave erreur? Pas plus que les pôles d’ailleurs, ils sont complémentaires ! Encore une fois ce sont des qualificatifs définissant une certaine forme d’énergie générée par la conscience, donc duale, mais entretenue en équilibre ou pas, et tout cela se démontre aujourd’hui aisément par l’expérience, et c’est aussi reproductible.

Dommage que les croyances dans les dogmes religieux sont encore aussi puissants sur le mental de leurs adeptes, via les égrégores bien entretenus et ils perdurent… En tous cas c’est mon avis.
"Ce n'est pas seulement l'intérêt qui fait s'entre-tuer les hommes. C'est aussi le dogmatisme. Rien n'est aussi dangereux que la certitude d'avoir raison."
François Jacob
Ce n’est pas la religion qui qui fait la « spiritualité », le principe originel de Vie, c’est le contraire, elle est le support de la création d’une religion qui repose toujours sur le fondement énergétique naturel, qu’il s’approprie et impose par ses dogmes ensuite, une certaine forme bien partielle de la spiritualité, par ses dogmes établis et figés pour maintenir sa religion « son étiquette, sa chapelle » avec une interprétation variable, en l’orientant selon son étiquette, ses représentants, les régions et les époques! Sinon il n’y aurait qu’une seule religion… Donc autant dire pas du tout ! Puisque cette force énergétique est animée par, et issue de la conscience « Uni-vers-elle » le Tout, toujours de la même manière depuis la nuit des temps, seule l’information des hommes change.

Subsisterait donc, le vrai, sans toutes ces déviances observées bien inutilement aujourd’hui, au vu de l’évolution de la science quantique ou l'on voit déjà se rejoindre des écrits de textes anciens et la confirmation scientifique, par l’observation expérimentale reproductible.

A une certaine époque cela partait surement d’une bonne intention d’enseigner la spiritualité, en établissant des dogmes réservés aux initiés, mais depuis longtemps déjà ils sont bien galvaudés, donc maintenant incompris,( il suffit de lire ou écouter 2 personnes parler en 2019 d’un même sujet sur la chose pour s’en convaincre!) On enseigne « le bien contre le mal », mais l’un fait vivre obligatoirement l’autre puisque l'étiquette (dogme) est désormais confondue avec le produit énergie ??? Un bon fonds de commerce religieux quoi?

Et on cherche encore aujourd’hui qui aurait fauté à cette époque, ouah!!! Là on perds le nord je crois, surtout si cela est pour donner un sens à sa vie, c’est pour moi, vraiment une histoire devenue complètement abracadabrante sans fin, comme pour une bonne majorité, et cela s’explique très bien… Puisque justement, c'est devenu au fil des temps plus religieux que spirituel, Et très loin aussi de l’enseignement des guérisons de Jésus par les mains, dont on a tout oublié, (nommé aujourd’hui force magnétique) mais dont l’énergie fondamentale n’a jamais variée depuis la nuit des temps. Seul son mouvement diffère selon la conscience individuelle, Dieu n’y étant pour rien dans nos problèmes informationnels.

La religion est dogmatique, la spiritualité est une énergie libre, et chacun à un accès un direct à sa véritable source.

Mais rassure-toi Jack, je n’ai pas l’intention ici de te convaincre, loin de moi, cette idée là, ni de me laisser convaincre par des dogmes non plus, « dit vagues », tu l'auras compris, non, c’était juste pour te dire que je crois davantage dans l’observation et l’expérience spirituelle individuelle accessible à tous, que dans les dogmes et leurs rites collectifs incompréhensifs, à moins de vouloir s’y fondre ! Ce qui n’est pas mon cas.

Juste pour résumer mon point de vue, les religions mélangent, et intègrent trop leurs dogmes bien imparfaits, avec l’énergie fondamentale et immuable, alors que l’humain est très apte à en comprendre le bon sens aujourd’hui.

Le BIEN, c’est l’équilibre de l’énergie polarisée en tout.
Le MAL, c’est le déséquilibre de l’énergie polarisée en tout.

L’action est donc toujours énergétique, spirituelle, et non religieuse, utiliser seuls les termes du bien et du mal, voire les opposer ! Sans explication plus approfondie n’a donc pas de sens…


Bien à toi, :hai:
« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »
« La réalité des choses que l’on observe se trouvent dans les interactions et non pas dans les objets » Pr. Marc Henry.

Avatar du membre
Géorad
Big posteur
Big posteur
Messages : 191
Enregistré le : dim. 11 juin 2017 14:34

Re: Pour en finir avec la côte d'Adam

Message non lu par Géorad » dim. 13 oct. 2019 16:47

« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »
« La réalité des choses que l’on observe se trouvent dans les interactions et non pas dans les objets » Pr. Marc Henry.

Répondre