Des principes UNIVERSELS

La religion n'est pas toujours comprise, en parler voire critiquer permet parfois de mieux la comprendre. Attention, cette zone n'est pas ici pour régler ses comptes ou cracher sa haine envers l'autre, modération stricte!

Modérateur : Nrico

Avatar du membre
Agnelette
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 689
Enregistré le : mar. 19 juin 2018 15:40

Des principes UNIVERSELS

Message non lu par Agnelette » jeu. 21 nov. 2019 13:39

Nulle nécessité d’appartenir à une « religion » spécifique, pour comprendre que la « clé » est en nous...

De réaliser que chacun de nos actes a des conséquences dont nous sommes chacun individuellement responsable, chacun à notre petite échelle, chacun à notre petit niveau.

Il n’est pas non plus nécessaire d’appartenir à une religion spécifique (qui est de conception « humaine »), pour apprécier des paroles de sagesse, comme ces passages consignés dans la Bible ( Paul aux « Galates ») pour trouver qu’ils sont remplis de « bon sens » :


(Bible Louis Segond) : Galates 5 :

1C'est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Demeurez donc fermes, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude.

13Frères, vous avez été appelés à la liberté, seulement ne faites pas de cette liberté un prétexte de vivre selon la chair; mais rendez-vous, par la charité, serviteurs les uns des autres. 14Car toute la loi est accomplie dans une seule parole, dans celle-ci: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. 15Mais si vous vous mordez et vous dévorez les uns les autres, prenez garde que vous ne soyez détruits les uns par les autres.

16Je dis donc: Marchez selon l'Esprit, et vous n'accomplirez pas les désirs de la chair. 17Car la chair a des désirs contraires à ceux de l'Esprit, et l'Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez. 18Si vous êtes conduits par l'Esprit, vous n'êtes point sous la loi.

19Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l'impudicité, l'impureté, la dissolution, 20l'idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, 21l'envie, l'ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d'avance, comme je l'ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront point le royaume de Dieu.

22Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, 23la douceur, la tempérance; la loi n'est pas contre ces choses. 24Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs.

25Si nous vivons par l'Esprit, marchons aussi selon l'Esprit. 26Ne cherchons pas une vaine gloire, en nous provoquant les uns les autres, en nous portant envie les uns aux autres



Probablement existe-t-il d’autres textes ou des écrits, tirés d’œuvres de références (Livres Saints ou émanant de Grands Hommes ayant marqué leurs époques), en corrélation avec les recommandations ci-dessus (concernant le Fruit de l’Esprit) ?

... en partant simplement du principe que personne n’a rien à perdre en méditant dessus ?

Et si cela fait écho intérieur, de tenter chacun à son niveau de mettre (quelques uns de) ces principes en application, d’en apprécier toute la profondeur et d’entrevoir aussi, tous les bienfaits qui en découler... ? Que chacun peut mettre sa petite pierre à l’édifice ?
Ce que la chenille appelle la fin du monde, le Maître l'appelle un papillon

Répondre