La vraie origine des religions monothéistes

La religion n'est pas toujours comprise, en parler voire critiquer permet parfois de mieux la comprendre. Attention, cette zone n'est pas ici pour régler ses comptes ou cracher sa haine envers l'autre, modération stricte!

Modérateur : Nrico

Avatar du membre
breizhjoker
Habitué
Habitué
Messages : 27
Enregistré le : mer. 21 sept. 2011 21:12

Re: La vraie origine des religions monothéistes

Message non lu par breizhjoker » dim. 9 oct. 2011 21:03

Hmmmmm, la légende de "l'homme de Tihuanaco ne me dit rien.
Il existe bien la légende d'un Dieu traversant toute l'Amérique du sud pour apporter la paix et la civilisation et interdisant les sacrifices humains.: cet homme est blanc et barbu.
Cette légende se retrouve dans toute l'Amérique du sud et centrale : Les Inca l'appelaient Kon Tiki Illac Viracocha, les Maya Kukulkan, les Toltèques et les Aztèques Quetzalcóatl. Chez les Chibcha, Bochica était « le manteau blanc de la lumière ».
Si il s'agit de Lucifer il a œuvré dans le bon sens, comme toujours, apportant connaissance et civilisation aux humains. Nous sommes loin du Lucifer décrit habituellement.
Des pyramides il y en a partout, en Inde et en Asie également ...
Là ou c'est intéressant c'est que les Égyptiens et Américains pré colombien, sans vouloir leur faire injure, n'avaient pas les moyens technique de soulever si haut des blocs de pierre.
Dans certaines cité sud américaines on trouve des blocs de 130 tonnes ...
Concernant les pyramides de Gizeh leur précision est simplement diabolique, les quantités et les masses de roche taillées soulevées et positionnées font que c'était impossible pour une civilisation à l'age de bronze et ne connaissant pas la poulie ...
la précision des Pyramides de Gizeh est de 0.01 % Même aujourd'hui nous ne faisons pas aussi bien.
Si le sujet vous intéresse je vous recommande "L'empreinte des Dieux.

Je n'émets aucune réserve, à la différence de la 12ème planète de Sitchin, car son travail repose sur des études de textes, et surtout il fait appel à des spécialistes dans leur domaines comme des ingénieurs en divers domaines ...
Les sujets de l'Amérique précolombienne et de l’Égypte sont les thèmes principaux avec une corrélation entre les 2.
Je suis féru d'histoire et là je dois dire qu'aucune lecture ne m'avait autant bouleversé.

http://www.amazon.fr/Lempreinte-dieux-G ... 2857044968

Voici la vidéo qui m'a donné envie d'acheter le livre

http://www.dailymotion.com/video/x6xijx ... shortfilms

Elle est passionnante mais incomplète par rapport au livre !
Si la vidéo t'intéresse jette toi sur le livre ;)
“En ces temps d’imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire”. George Orwell

Avatar du membre
breizhjoker
Habitué
Habitué
Messages : 27
Enregistré le : mer. 21 sept. 2011 21:12

Re: La vraie origine des religions monothéistes

Message non lu par breizhjoker » dim. 9 oct. 2011 21:42

Le livre de Hancock traite de nombreux sujet comme la cartographie.

Tout le monde connait la carte de Mercator qui date de 1587 mais qu'il a réalisé à partir des travaux de son père

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Me ... ld_Map.jpg

Personne ne semble s'étonner qu'y figurent des éléments que les occidentaux ne découvriront que plusieurs siècles après comme l'Antarctique (découvert en 1818), le lac Victoria (1858), la précision des longitudes que l'on ne savait pas calculer à l'époque, les latitudes extrêmement précises.

La carte de l'Afrique est incroyable de précision avec ses fleuves et ses reliefs alors que les occidentaux ne sont pas allé aussi profond dans ce continent pour en tirer de telles cartes.

http://www.lethist.lautre.net/img_carte ... e_1595.jpg

Ces cartes sont tout simplement des anachronismes ...

En fait cette carte comme celle de Ptolémée et de piri reis ont été créées à partir de cartes et de textes infiniment plus anciens dont personne n'a retrouvé la trace depuis qu'elles ont quitté la grande bibliothèque d'Alexandrie ...
“En ces temps d’imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire”. George Orwell

Répondre