Page 1 sur 1

BP: après les USA, l'Artique?

Posté : mar. 22 juin 2010 16:46
par benji
La déclaration est catastrophique!!! Elle nous viens de Marc Kovac, un soudeur qui travaille depuis plus de 30 ans au delà du cercle polaire, sur un des trois sites pétrolier de la BP:
« Nous avons toujours des centaines de kilomètres de tuyaux pourris prêts à casser. Nous ne sommes pas du tout préparés à faire face à une large fuite. »
Pire, pire que tout, BP n'a jamais rien fait pour pallier au problème:
La fuite de 2009, découverte par un employé lors d'une inspection de routine, a fait l'objet d'une enquête du FBI, de l'Agence de la protection de l'environnement et des autorités de l'Etat d'Alaska. Mais BP, qui s'était engagé à revoir ses procédures de sécurité, ne l'a jamais fait. Les très basses températures auxquelles sont exposés ces oléoducs les rendent fragiles et BP ne s'est pas adapté aux normes de l'industrie dans ce cas précis.
Il y en a tellement dans cet article de rue89.com qu'à moins de réaliser un "copier-coller" de celui-ci, il est difficile de tout citer sans récrire un article complet alors que l'original est clair et d'une grande qualité.

BP va ruiner le monde, va ruiner l'environnement dans sa globalité, juste par souci d'économie! Les mots manquent et pourtant, pour l'heure, il n'y a eu aucun procès relatif à tout ce qu'il se passe, aucune véritable condamnation, la situation est bien plus catastrophique que tout ce qui nous a été dit dans les médias officiels!!!
La compagnie est sous surveillance plus étroite du Congrès depuis la fuite de 2006 en Alaska. Le médiateur imposé par l'administration américaine a enregistré quelque 202 sollicitations de la part d'employés. Parmi elles, plus de la moitié proviennent de personnes travaillant en Alaska.

BP a bien du mal à tenir ses promesses, remarque TruthOut : en ressortant des documents de 2001, où la compagnie fixait des points à améliorer, le journaliste relève que « près d'une décennie plus tard, les systèmes de détection du feu et du gaz n'ont toujours pas été révisés. » A quoi le responsable du site rétorque que « les installations sont sûres et leur révision est en cours ».
Je vous laisse lire l'article dans son intégralité, ça en vaut son pesant de cacahuètes!!!

Re: BP: après les USA, l'Artique?

Posté : mar. 22 juin 2010 22:03
par voltigeur
Et pendant ce temps là!!!!!..............je crois que le monde à de la merde dans les yeux!! tout sur BP ICI
La présence du patron de BP Tony Hayward à une régate de yachts de luxe sur l'île de Wight en pleine marée noire dans le golfe du Mexique a déclenché un déluge de critiques, Maison Blanche en tête, qui a jugé dimanche qu'il s'agissait d'une "grave erreur".

Les images des superbes voiliers croisant au large de la côte méridionale de la Grande-Bretagne à l'occasion de la course "JP Morgan Asset Management Round The Island" tournaient en boucle dimanche matin sur les télévisions américaines.

Le directeur général du géant pétrolier britannique était présent samedi, en famille, pour soutenir le yacht "Bob", d'une valeur de 300.000 euros, dont il partage la propriété avec deux autres personnes. Le bateau a terminé en 4e position.
francesoir.fr
La Libye autorise les forages de BP
LeJDD.fr
Le patron du secteur pétrolier libyen a fait savoir mardi que la compagnie pétrolière britannique BP était autorisée à poursuivre les forages dans son pays malgré la marée noire dans le golfe du Mexique qu'il a qualifiée de "quelque peu exagérée"
source