Page 1 sur 1

Marée noire:les taux de méthane 1 million de fois supérieurs

Posté : jeu. 24 juin 2010 06:27
par voltigeur
Marée noire : les taux de méthane 1 million de fois supérieurs à la normale dans le Golfe!
ImageImageLe méthane se trouve naturellement dans l’eau de mer, mais des concentrations élevées de ce gaz peuvent encourager la croissance de microbes qui absorbent l’oxygène nécessaire pour la vie aquatique.

Une équipe de scientifiques a mesuré des concentrations anormalement élevées de méthane dans l'eau près de l'origine de la marée noire dans le Golfe du Mexique, laissant craindre la formation d'une zone morte suite à la catastrophe.

Le niveau de méthane mesuré dans certaines régions du Golfe du Mexique près de la marée noire est près d’un million de fois plus élevé que la normale, d’après ce que des scientifiques ont déclaré mardi. Cela pourrait entraîner la création d’une zone morte, avec une diminution considérable du niveau d’oxygène.

Le professeur d’océanographie à l’Université A&M du Texas, John Kessler, a déclaré en revenant d’une expédition de recherche près de la source de la marée noire dans le Golfe du Mexique, que les niveaux de méthane dans certaines régions étaient « incroyablement hauts ».

Dans certaines régions, l’équipe de douze scientifiques a enregistré des concentrations de méthane 100 000 fois plus élevées que la normale.

« Nous les avons même vu près d’un million de fois supérieures à la normale dans certaines régions » a-t-il ajouté.

Les scientifiques cherchaient des signes montrant que le méthane avait fait diminuer les niveaux d’oxygène dans l’eau, élément essentiel pour la vie aquatique.

« Dans certains endroits, nous avons vu une diminution de 30% du taux d’oxygène par rapport aux concentrations naturelles dans l’eau. Dans d’autres endroits, nous n’avons pas constaté de diminution du taux d’oxygène. Nous devons déterminer pourquoi » a-t-il déclaré.

Le méthane se trouve naturellement dans l’eau de mer, mais des concentrations élevées de ce gaz peuvent encourager la croissance de microbes qui absorbent l’oxygène nécessaire pour la vie aquatique.

John Kessler a déclaré que la diminution du taux d’oxygène n’avait pas encore atteint un niveau critique, mais le pétrole s’écoulait toujours dans le Golfe à un taux de près de 60 000 barils de pétrole par jour, d’après les estimations du gouvernement américain.

« A quoi cela va ressembler dans deux mois, six mois ou deux ans ? » a-t-il interrogé.

Le méthane, un gaz naturel, peut se dissoudre dans l’eau de mer, et certains scientifiques pensent que mesurer le taux de méthane peut donner un aperçu plus précis de l’étendue de la marée noire dans le Golfe du Mexique.

John Kessler a déclaré que son équipe avait fait ces mesures, et espère avoir des estimations très bientôt.

« Donnez nous encore une semaine et nous devrions avoir les premiers chiffres à ce sujet » a-t-il indiqué.

La marée noire a été provoquée par l’explosion d’une plateforme pétrolière opérée par BP au large des côtes américaines le 20 avril dernier. L’explosion a sérieusement endommagé un puits de pétrole situé à 1500 mètres sous la surface de la mer qui fuit depuis lors.

BP tente depuis deux mois de contrôler la fuite et de limiter la quantité de pétrole s’échappant dans l’océan, en vain jusqu’à présent.

source

Re: Marée noire:les taux de méthane 1 million de fois supéri

Posté : jeu. 24 juin 2010 10:41
par benji
J'ai vu l'info et comptais la mettre, nous découvrons chaque jour de nouvelles conséquences qui nous montrent bien la gravité de la situation, et malgré tout cela, on nous le cache, nous gargarisant avec des scandales qui tombent à point pour monopoliser l'actu (comme les bleus, hoouuuu que c'est pas bien ce qu'ils ont fait!!!). Je me demande QUAND les médias français se décideront à en parler, quand cela commencera à toucher la France?

Re: Marée noire:les taux de méthane 1 million de fois supéri

Posté : jeu. 24 juin 2010 10:55
par voltigeur
J'ai envoyée la vidéo de Riki Ott à http://www.sosplanete.org/ ils m'ont répondu que c'était un hoax!!
Je sais que non! car elle confirme certains propos de Linsay Williams, dont on met en doute la fiabilité de sa source à savoir Le Mr X ancien PDG d'une compagnie pétrolière!.
On verra si la suite lui donne raison! et d'après leurs infos, ils auraient du néanmoins, se poser la question , non?
Les malades ne sont pas inventés, si la proportion de gaz est 1 million de fois supérieure à la moyenne, on peut s'attendre à .......une calamité sans précédent.
Je crois que je vais m'abstenir de partager certaines infos, après tout il peut y avoir des "hoax" et ils préfèrent éviter d'être dé-crédibilisés! ils ont raison.


Que de questions.....si 100 fois c'est dramatique, un million de fois c'est quoi?? :angel: :angel: (article de 2008)
Des bulles de méthane s’échappent au large de la mer de Sibérie...

Le journal The Independant (édition du 23 septembre 2008) a pris connaissance d’une partie des premiers résultats obtenus par cette mission. Le site Contre.info a assuré la traduction complète de cet article. Nous vous en révélons les principales conclusions.

Steve Connor dans The Independent rappelle que le comportement de ces réserves souterraines de méthane revêt une importance majeure car les scientifiques pensent que leur libération subite dans l’atmosphère a provoqué par le passé une augmentation rapide de la température terrestre, entraînant des bouleversements du climat et même une extinction massive d’espèces. Les scientifiques embarqués à bord d’un bateau scientifique qui a navigué sur toutes les côtes nord de la Russie ont découvert des concentrations intenses de méthane - allant parfois jusqu’à 100 fois les niveaux habituels - sur plusieurs zones, couvrant des milliers de kilomètres carrés sur le plateau continental sibérien.
Lire l'article complet