Sur un Fil d’Or…

Un peu de culture car nous ne nous enrichissons jamais suffisamment...

Modérateur : Nrico

Avatar du membre
Isis
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 1568
Enregistré le : dim. 1 févr. 2015 16:42
Localisation : Sud Est

Sur un Fil d’Or…

Message non lu par Isis » mar. 28 mai 2019 21:23

Par Le Passeur.

Les temps se resserrent. Le silence intérieur est lumière.

Tant d’entre nous ressentent la tristesse et la profonde nostalgie d’un « ailleurs », tant d’autres cultivent une joie artificielle, nourrie et bercée des mythologies traîtresses du New Age, tant d’autres encore sont affairés dans les constructions illusoires de la matrice au point de ne rien voir d’autre. De quoi douter souvent, profondément, et troubler l’apparente pureté des croyances qui demeurent vivantes en nous. Lesquelles sont justes ? Y’en a-t-il seulement de justes ? Qu’est-ce qui au fond est légitime dans la guerre que certains pensent mener contre les ténèbres, ou dans l’équilibre que d’autres tentent de conserver entre les polarités ?

Pourtant, si les temps se resserrent et semblent s’accélérer, c’est bel et bien l’un des effets d’une réalité à l’œuvre. Celle qui rattrape le mythe. Le New Age et ses faux prophètes s’efforcent de le réécrire d’une manière plus adaptée à l’humanité contemporaine, mais qui en fin de compte est toujours hanté des peurs d’autrefois, des peurs de toujours. En cela, beaucoup croient bien faire et se sentent investis d’une mission inspirée des plus hautes instances de la spiritualité.

Il n’a jamais été difficile pour les marionnettistes de la matrice d’entretenir les bons sentiments et de nourrir autant le bien-être que le mal-être, de jouer avec expertise sur la riche palette des émotions humaines, apportant artificiellement la touche de réconfort et de chaleur, d’amour même ou de ce que nous avons appris à croire qu’il était, lorsque cela était utile à leurs intérêts. Ils ont associé la souffrance et la jouissance, le malheur et le bonheur, l’affliction et la joie au concept de fatalité, soutenus en ceci par la nature duelle de notre univers visible.

Tout ainsi semble être naturel, inéluctable, indiscutable et donc jamais remis en question. Telle est la vie ici-bas, croit-on et elle serait meilleure en haut pour ceux qui en font l’effort de leur vivant, alors que d’autres connaîtraient les tourments. Et tous encore auront la chance de revenir et d’améliorer encore leur condition. Quelles que soient les religions ancrées au sein des hommes, voilà le conditionnement qu’elles établissent.

La suite ici : http://www.urantia-gaia.info/2019/04/06 ... #more-8153

Avatar du membre
jack57
Big posteur
Big posteur
Messages : 346
Enregistré le : lun. 4 avr. 2016 20:15
Localisation : Breme d'or

Re: Sur un Fil d’Or…

Message non lu par jack57 » mar. 28 mai 2019 23:38

Bonsoir Isis
J'ai lu l'article de la source à la fin de l'article il est écrit ceci "Nous sommes ceux que nous attendons et nous sommes observés avec amour et respect par ceux de notre futur. Dont nous-mêmes."

J'avoue ne pas comprendre le sens de cette phrase :wasntme:


Ce matin j'étais aux obsèques d'une cousine Odette qui avait aidé les pauvres toute sa vie,elle avait passé sa vie à rendre service, bref une simple chrétienne. Elle avait souffert 6 ans avant de s'éteindre , la maladie d'Alzheimer l'a envoyé dans la tombe, mais pourquoi ? elle ne le méritait pas. J'étais bien content de pouvoir assister à cette cérémonie religieuse pour lui dire au revoir,par moment ma gorge se serrait,l’émotionnel prenait le dessus,l'orgue résonnait la chair de poule m'envahissait et puis ce chant "Hosanna au plus haut des cieux" chanté par la chorale,c'était que du bonheur.
https://www.libramemoria.com/defunts/le ... 3c1fc804f2
Dans chaque chose il y a du bon et du mauvais y compris dans les religions. :hai:

Avatar du membre
Isis
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 1568
Enregistré le : dim. 1 févr. 2015 16:42
Localisation : Sud Est

Re: Sur un Fil d’Or…

Message non lu par Isis » mer. 29 mai 2019 10:45

Les religions ne sont pas mauvaises en elles-mêmes mais c'est ce qu'en font les hommes qui est détestable !
Navrée pour ta cousine, surtout qu'on a découvert d'où provient Azheimer, seulement traiter cette maladie autrement qu'avec des médicaments, et rendre ainsi toute sa tête à la personne atteinte, ne fait pas l'affaire des lobbies pharmaceutiques ! donc ce n'est pas demain la veille que le processus de guérison sera mis en place !
D'après ce que j'ai compris la phrase que tu cites veut simplement dire que nous avons tout en nous-même qu'il est donc inutile d'aller chercher ailleurs ce que nous portons, nous sommes également observés par ceux qui nous suivrons car déjà ils nous voient, et nous-même quand nous nous réincarnerons.
Enfin pour ceux qui croient à tout ça.
Mon explication est assez succincte mais je la crois compréhensible.

Avatar du membre
Biquette
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 2159
Enregistré le : mer. 20 août 2014 10:44
Localisation : Provence

Sur un Fil d’Or…

Message non lu par Biquette » mer. 29 mai 2019 19:24

Le fait de se donner corps et âme pour les autres est parfois une fuite dans la découverte de soi et de son héritage. En s'occupant des autres, on ne s'occupe pas de soi et les problèmes qu'on a accumulés, les mémoires auxquelles nous sommes reliés, sont toujours actifs.
Cette maladie, outre le fait qu'elle soit favorisée par l'aluminium des vaccins et/ou un simple nerf qui se coince dans la nuque, a comme décodage le besoin de se fermer du monde, et de le faire ... suer.
Pardon de te dire cela. C'est un désir inconscient, une sorte de revanche sur quelque chose qui a été fait (une enfance douloureuse, un secret de famille... il y a beaucoup de causes possibles).
Rien n'est du au hasard, et ce n'est pas Dieu qui nous inflige une punition. Il ne juge pas.

"Nous sommes ceux que nous attendons et nous sommes observés avec amour et respect par ceux de notre futur. Dont nous-mêmes."
Une phrase compliqué en effet, comme sait les faire le Passeur.
Je ne peux expliquer que la première partie, si tant est que je la comprends. Je vais donc répondre pour mon propre compte.

Qu'attendons-nous ? Le Divin, les Anges, les Etres spirituels...Nous sommes déjà ceux-là. Il n'y a rien à faire, disent les Bouddhistes. Tout est là, tout est en nous. Nous sommes l'Univers et les Dieux.

Je tente : Nous sommes aussi le futur puisque nous sommes immortels. Et notre Être profond, immortel, nous regarde, comme s'il était dans un fauteuil et qu'il regardait l'écran du cinéma. Il nous regarde agir, avec amour, sans pouvoir intervenir, jusqu'à ce que notre incarnation prenne conscience de sa/notre Présence, et se lie à nouveau à lui. Ainsi nous aurons apporté la Lumière dans la matière qui est déjà Lumière, mais Lumière non encore évoluée, manifestée. Ce sont les premières noces.

Avatar du membre
jack57
Big posteur
Big posteur
Messages : 346
Enregistré le : lun. 4 avr. 2016 20:15
Localisation : Breme d'or

Re: Sur un Fil d’Or…

Message non lu par jack57 » ven. 31 mai 2019 22:28

Bonsoir Isis

Nous avons déjà tout quoi en nous ? et que devons nous aller chercher ? Les religions expliquent ce que personne n'arrive à comprendre, mais là c'est encore pire que les religions.

C'est du bla bla rien que du bla bla pour faire plaisir à l'esprit, on peut interpréter tout ce qu'on veut à toutes les sauces, et quand on demande des preuves, ,rien nada ,que dalle .

Sur un forum d'entraide et soutien pour les personnes en deuil l’administratrice qui avait perdu sa fille unique dans un accident de voiture avait crée se forum. http://entraide.superforum.fr/
L’administratrice se disait "Maitre Reiki" et puis un jour on lui a diagnostiqué un cancer dans le bas ventre, elle en est morte et son talent spirituel de maitre reiki ne l'a pas aidé, elle est morte dans les pires souffrances, ses intestins se bloquaient,merci la chimio.
Entre lire du bla bla sur le web qui fait du bien aux oreilles ,et vivre des situations difficile dans la réalité y'a un monde, je parierais fort qu'avant de rendre le dernier soupir, nous demanderons pardons à Dieu,parce que face à la mort nous sommes seul, et ça j'en suis sur pour avoir vécu une drôle d’expérience.

Avatar du membre
Isis
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 1568
Enregistré le : dim. 1 févr. 2015 16:42
Localisation : Sud Est

Re: Sur un Fil d’Or…

Message non lu par Isis » mar. 4 juin 2019 16:13

Que te répondre Jack ? je suis si triste que tu prennes cela pour du blablabla ! bien sûr tu as le droit d'avoir ton opinion, mais ne juge pas quelque chose que, pour l'instant, tu ne peux comprendre, non parce que tu es idiot, ce qui n'est pas le cas, mais peu formé à ces pensées.
C'est un long cheminement pour en arriver là, mais il commence par " et si je ne savais pas tout, si je ne comprenais pas tout ? " avec un esprit curieux et ouvert, n'opposant pas systématiquement une négation à quelque chose qui nous est nouveau - et ce dans tous les domaines - petit à petit l'esprit se forme, ainsi que le raisonnement.
moi aussi, il y a des décennies, et des décennies, je niais tout en bloc, tout ce" qui me semblait aller à l'encontre de ce que je croyais savoir, et puis j'ai jugé mon attitude stupide et petit à petit j'ai cherché à comprendre. Je n'étais pas la science infuse, et ceux qui m'avaient élevée, enseignée, ne l'avaient pas non plus, donc si je voulais faire un pas hors des sentiers battus et rebattus, il fallait que je me bouge les neurones.
même à l'heure actuelle, il y a bien des sujets qui me heurtent au premier abord, mais je ne les rejette pas pour autant, je reviens dessus patiemment, et tant que ma cervelle un peu obtuse n'est pas prête, je ne la force pas, puis petit à petit la curiosité l'emportant, j'arrive à comprendre d'abord, puis à admettre, ou non selon les cas, ce qui est nouveau, mais j'ai fait l'effort si je ne suis pas d'accord, d'accepter que je puisse être encore dans l'erreur par ce que ce n'est peut être pas le moment pour moi, en tout cas de laisser la porte ouverte au cas où, et surtout je ne porte aucun jugement négatif sur ce qu'il ne m'a pas été donné de comprendre.

Répondre