Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Concerne toutes les sciences, même les plus improbables...

Modérateur : Nrico

Phil.Alb
Big posteur
Big posteur
Messages : 336
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par Phil.Alb » ven. 29 mars 2019 16:17

Je crois que la dilatation du temps, dans le vaisseau, est expliqué, de cette façon, avec la relativité générale.
On peut donner la même explication de la dilatation du temps avec l'effet Vialle. Cependant, on sort du concept espace-temps.
Je pourrai donner la même explication avec la sphère énergétique propre au vaisseau.
Dans ce cas, ce serait la même expérience que la balance.

Maintenant histoire de sens de rotation, je crois que cela a été testé. Mais je n'ai aucun document la dessus.
Quand j'ai commencé à m'intéresser à cette théorie, j'ai construit une balance avec 2 disques tournant en sens inverse. J'avais fait un montage avec un système de pignons coniques.
Comme je ne pilotais pas l'accélération selon la loi en racine carré, la balance démarrait et restait stable jusqu'à une vitesse, puis elle se déséquilibrait toujours dans le même sens. A cette époque, je ne filmais pas les expériences, c'était surtout pour les discussions sur forum.
Si le sens de rotation avait un effet, la balance n'aurait jamais dû bouger, à cause de l'inversion de vitesse des 2 disques !
A force de faire des essais, elle ne fonctionne plus ! Et j'ai tout démonté pour faire d'autres choses.
Pour moi, c'est parce qu'elle a été chargée en masse négative.
Je n'ai donc pas de vidéos, mais, je suis en train d'en construire une autre.
Je prévois beaucoup de protocoles d'essais et le sens de rotation en fait partie. Et là, tout sera publié !

D'après Richard, la balance ne produit pas assez de masse négative pour mesurer une distorsion temporelle.
La masse négative produite par la QdC est bien plus grande et c'est pour cela qu'on mesure cette distorsion temporelle de 2'30 (en retard).
Plus la masse négative produite est grande, plus le temps sera affecté.

La polarité de temps est aussi intéressante, car pour le moment, à ma connaissance, il n'y a que du retour dans le passé.

Il faut faire "table rase" de la manière de collecter de l'énergie. La manière dont tu parles (dynamo) est une manière de transfert d'énergie et dans un transfert, il y a des pertes. C'est normal, c'est de la thermodynamique. Et c'est le cas dans tout système (même nucléaire).
La façon de penser pour récupérer de l'énergie est la méthode de translation d'énergie. Et cette translation ne doit pas être physique, elle doit être mathématique.
Du moins, c'est mon avis.

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 3514
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par peterpan57 » ven. 29 mars 2019 20:12

Oui la QDC est une mini-experience de Philadelphia, sauf que les champs unifiés en rotation sont pas synchro.

Pour tes disques, je parie qu'ils étaient a l'horizontal...
et je suppose un manque d'electrons en rotation dans la matiére des disques .
Faudrais essayer avec un disque plus electro-positif, et l'autre plus electronégatif...non? :?:

Une action présente peux charger un condensateur dans le futur... le circuit oscillant en est un exemple,
mais on pourrais l'assimiler a un faux-futur ...

Un courant electrique passe un induction,
créer un champ magnétique,
qui lui créer a sont tour un courant electrique chargeant le condo en paralléle... ainsi, on a indirectement charger un condo dans le temps ,
en faisant d'abord une "transformation" d'une Force....en une autre, qui reviens en se transformant en sa force primaire.

Pourtant, si on charge directement le condo, il n'aura pas fait de "saut dans le temps"... mais sa !!! ...seul le Condo le sais puisque lui-seul a son
"horloge temporelle" interne que l'Observateur ne peux pas ...garder a l'oeil !

Phil.Alb
Big posteur
Big posteur
Messages : 336
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par Phil.Alb » lun. 1 avr. 2019 08:21

Bonjour Peter,
peterpan57 a écrit :
ven. 29 mars 2019 20:12
Faudrais essayer avec un disque plus electro-positif, et l'autre plus electronégatif...non?
Les deux "disques" que j'avais mis en rotation étaient des roues de chariot en plastique.
Comment charger un en électro-positif et l'autre en électro-négatif ???

Pour la QdC, non ce n'est pas une reproduction de l'expérience de Philadelphie. On ne touche pas au R0 !
peterpan57 a écrit :
ven. 29 mars 2019 20:12
seul le Condo le sais puisque lui-seul a son
"horloge temporelle" interne que l'Observateur ne peux pas ...garder a l'oeil !
Je ne sais pas ! Mais comment expliquer que les 2 chronos (mécanique et électronique) ont été affectés avec la QdC ?
Il faut que quelqu'un qui est du matos reproduise cette expérience avec un sablier.
Il y a une personne qui a investit dans du matos, mais pour le moment, il débute.
Il a l'intention de nous tenir au courant et de publier ces expériences. Donc à suivre.
Si d'autres veulent se joindre, c'est avec plaisir.

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 3514
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par peterpan57 » mer. 10 avr. 2019 14:41

" Comment charger un en électro-positif et l'autre en électro-négatif ??? "

Pas besoin de les charger, c'est de la thermodynamique des éléments
https://molgarisation.files.wordpress.c ... .jpg?w=863

Phil.Alb
Big posteur
Big posteur
Messages : 336
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par Phil.Alb » mer. 10 avr. 2019 21:33

Salut Peter,

D'accord, je vois ce que tu veux dire !
Cela me rappelle une expérience que j'ai faites pour nettoyer de l'argent.
Si tu as des bijoux en argent, ou même des couverts plaqué argent, il suffit de mettre dans une bassine tapissée avec une feuille d'aluminium, de l'eau chaude et du gros sel, et tu laisses tremper l'argent !
Les métaux en argent ressortent comme neufs ! Et l'alu capte tous les oxydes et devient noir.
Il n'y a aucune usure, aucune fatigue et c'est nickel !!!
Je ne sais pas si on peut considérer que c'est de l'électronégativité ?

Dans ce cas, tu proposerais 2 disques de matières différentes ?
Mais quoi prendre ? Et il faudrait que les 2 disques soient de poids identiques ?
Si tu as des idées ?

Pour le moment je me bats avec l'Arduino pour piloter les vitesses, et j'y connais rien. Donc ce sera long !

Au fait, ça y est, le forum de magnetosynergie est de nouveau ouvert. J'ai publié 2 nouveaux sujets dans le chapitre Théorie.

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 3514
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par peterpan57 » ven. 12 avr. 2019 01:20

Oui 2 disques de poids identiques mais de matiére differentes,
et comme on a pas les valeurs d'electronégativité des molécules complexes comme les polyméres,
il nous restent que les éléments économiquement abordables de la liste des Elements du tableau de Mendelev.

j'avais deja noté,
l'Aluminium, a 1,61 d'electronégativité
puis le Cuivre a 1,90,

dommage qu'on ne puisse pas utiliser du Carbone, qui est a 2,55 (a moins de le lier dans une résine ? )

bon, peu d''éléments sont abordables en fait,
le Sodium a 0,93 et le Chlore a 3,16...impraticable !!

En clair il convient d'avoir un maximum d'ecart de valeurs electronégative.

Mais ici les valeurs c'est pas pour créer des dipoles entre 2 disques, mais plutot pour vérifier l'effet " electrostatique " en rotation
Donc l'idée étant d'avoir un disque trés electronégatif , qui au lieu de devoir attirer beaucoup d'electrons ,
utiliserais cette capacité mise en rotation pour agir sur son environnement / dimension,
l'autre devrait alors avoir la capacité inverse...
Bon, rien n'empéche de faire des disques justement en dipoles a haute tension redréssée... ( l'esprit doit rester ouvert au feeling )

Merci pour l'astuce de l'Aluminium, c'est en effet un bon "voleur d'oxygéne", j'utilise toujours Vinaigre+Gros Sel pour desoxyder les foutus pieces brunes de 1 a 5 cents...
En passant je suis tomber par hasard sur la molécule d'eau et ses liens hydrogéne, ainsi que les plans de Stan Meyer pour son moteur a Eau,
d'aprés les explications , c'est les Volts qu'il faut utiliser, pas les ampéres pour dissocier les H des O...

En continuant les recherches sur les Liens Hydrogéne dans les molécules d'Eau, je suis tomber sur un site avec des propos identiques, mais plus avancés dans les expérimentations, au point de créer de la glace a température ambiante,
en jouant sur les Liens Hydrogéne de l'Eau.
L'intensite des champs electriques appliqué sur l'Eau, selon ce site, va renforcer les liens Hydrogéne, au point de commencer
a consolider les structures en cristalisant les molécules d'eau, a température ambiante....en glace.
Mais ce qui m'intriguais le plus c'est surtout l'autoprotolyse de l'eau ( dissociation-association naturelle et continue des H2 + O ),

Il y a dans l'eau, une incessante et indiscernable PULSATION poussant les atomes H2 et O a s'associer et se dissocier continuellement !
L'Eau n'est jamais au repos, comme les electrons du Cuivre, il y a là quelque chose qui pulse sans cesse...

Phil.Alb
Big posteur
Big posteur
Messages : 336
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par Phil.Alb » ven. 12 avr. 2019 08:51

Salut Peter,

OK pour les disques.
Maintenant, connais tu quelqu'un capable de fabriquer (usiner) 2 disques ?
Celui que j'ai fait en polycarbonate, fait 250mm de diamètre d'épaisseur 6mm. Son poids est de l'ordre de 500g.
L'usinage et le centrage, je l'ai fait à la perceuse portative et un ciseau de menuisier. C'est impossible avec d'autres matières dans ces conditions de bricolo !

Pour l'électrolyse de l'eau, c'est compréhensible ! C'est une histoire de polarité. J'ai pas vérifié, mais comme H est un ion positif, il devrait se fixer sur la borne moins et O est un ion négatif, il devrait aller sur la borne plus ?
Je pense que la valeur de la tension doit être pour casser la liaison H---O. Il me semble que la liaison est en électron-volt ?
Aurais tu le lien de ton site ?

Je ne te comprends pas sur ta vision des électrons. Quelque soit l'atome, l'électron est toujours en mouvement !
Il faut que j'approfondisse mes recherches théoriques, mais d'un premier abord, j'aurai tendance à dire que tous les électrons de n'importe quel atome a des caractéristiques fixes et identiques quel que soit l'atome. C'est ce que j'avais trouver sur le spin (tant qu'il n'y a pas de perturbation extérieure). Mais c'est une partie qu'il faut que j'approfondisse.

Il y a parfois des dictons de tous les jours qui pourrait avoir des significations et des racines profondément puissantes :
"L'eau, c'est la vie !"
"la vie, c'est le mouvement, la mort, c'est l'immobilisme"
etc...

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 3514
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par peterpan57 » ven. 12 avr. 2019 11:36

Effectivement les conditions de Bricolo affectent beaucoup d'expérimentateurs.
Il reste la possibilité de passer par la zone industrielle la plus proche, possédant un Tour a usiner comme ceux qui tournent
le bois, et demander un prix d'amis pour faire tourner (usiner ) ces disques.
Une autre possibilité est de trouver des gyroscopes de méme poids mais de matiere différente.
Ou encore 2 roues identiques sur lesquelles on fixerais les matiéres a tester.
D'ailleurs des disques durs de PC de récup ont deja toute la mécanique pour gerer des rotations ultra-rapides et stables,
il manque juste le moyen de fixer les matiéres a tester. Ou Lecteurs de CD/DVD...

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 3514
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par peterpan57 » mar. 16 avr. 2019 19:33

En relisant j'ai vu que j'avais oublier de citer ma "vue" des electrons,
selon " Je ne te comprends pas sur ta vision des électrons. Quelque soit l'atome, l'électron est toujours en mouvement !
"

Deja mécaniquement, partout il y a principalement 2 effets en cours, Rotations et Vibrations (oscillations).
Pour les disques, bin c'est la rotation.
Pour les electrons c'est aussi la rotation, mais ils oscillent aussi, dommage qu'on ne puissent pas affecter les disques par des oscillations.
Mais tot ou tard se serais faisable.

Mais là, l'essai des disques, se base sur un effet dans le Temps.
D'aprés ce que j'ai compris en physique quantique, la matiére sous forme de Particules " n'existe " que lorsqu'elle interagit avec son environnement.
Au moment où elle ne le fait pas elle oscille en redevenant Forces electromagnétiques (voir d'autres Forces méme).

Logiquement une rotation créer deja un infime décalage d'interactions alors,
logiquement on devrait pouvoir augmenter ce décalage en séparant de fason plus prononcée les potentiels electriques des disques.
Ce décalage devrait donc se traduire par des oscillations electromagnétiques et non des effets physique de rotation des particules (cinétique/inertie).
Un décalage que je verrais plutot lié aux pulsations du R0.

Phil.Alb
Big posteur
Big posteur
Messages : 336
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par Phil.Alb » mer. 17 avr. 2019 11:58

Bonjour Peter,

Je n'avais pas été prévenu de tes réponses.

Pour l'usinage, j'avais contacté une boîte de tournage, et c'était 150€ le disque en alu, en 250mm de diamètre !!!
J'ai pas eu l'autorisation de ma comptable :)
Pour les disques CD, je crois que cela a déjà été fait. Le problème est le diamètre, le poids du disque et son axe.
Il n'est pas important de tourner rapidement.
Pour le moment, je me concentre sur la commande de l'accélération en racine carré, car si on accélère sans aucune loi, on cumule la masse négative et cela ne fonctionne plus, car il y a saturation de la masse négative.
Pour les roues, c'était une de mes premières expériences. J'ai eu des phénomènes, mais non mesurable. Avec 2 roues de chariot diamètre 100 en contre rotation, la balance se déséquilibrait à partir d'une certaine vitesse (de l'ordre de 1000 t/mn).
Il y a beaucoup de mécanique à réaliser, il faudrait être plusieurs à travailler et à partager.
peterpan57 a écrit :
mar. 16 avr. 2019 19:33
Logiquement une rotation créer deja un infime décalage d'interactions alors,
logiquement on devrait pouvoir augmenter ce décalage en séparant de fason plus prononcée les potentiels electriques des disques.
Ce décalage devrait donc se traduire par des oscillations electromagnétiques et non des effets physique de rotation des particules (cinétique/inertie).
Un décalage que je verrais plutot lié aux pulsations du R0.
Je pense que tu devrais aller voir l'expérience du condensateur sphérique à âme rotative :
[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=yvvi7BakqRE[/youtube]
La vidéo n'est pas très bonne, c'est Richard qui l'a faite, mais il y a beaucoup de chose à dire sur cette vidéo.
Il faudrait rentrer dans un débat de questions - réponses.

Répondre