Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Concerne toutes les sciences, même les plus improbables...

Modérateur : Nrico

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4046
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par peterpan57 » sam. 8 févr. 2020 12:29

Le sujet Cage de faraday est a revoir, surtout avec des Terres polluées qui remontent des courants se couplant a l'environnement electrique de tests.
Voila qui fait donc un effet Condensateur sur la partie a protéger, et donc créer des couplages electriques interieurs.

Faudrait revoir cela.

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4046
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par peterpan57 » dim. 21 juin 2020 09:15

:hai:

Salut, j'éspére que vous allez bien.

Tiens, en fouinant un peu la Table de Mendelev,
me suis aperçu que des Neutrons disparaissent avant de finaliser l'Octet de couche exterieur a 8 electrons,

A chaque fois qu'il y a des quarts/demi/entier d'octets d'electrons, ya des soucis soudain avec les neutrons !
et toujours sur une suite de:
2 , 4 , 8 , 16 , 32 etc... electrons de couches.

Pourtant la Physique dit que un neutron c'est fait de l'addition d'UN electron et UN proton !?

Ya un probléme là... car c'est APRéS apparition / soustraction de 4 neutrons ( entre 2 éléments du tableau ) qu'UN electron suplémentaire apparait !

Pfff...ils disent les neutron sont formés de Quarkss aussi...mais que 3 sortes !
https://en.wikipedia.org/wiki/Neutron

C'est absurde.... il manque une particule là pour étre aux normes du tableau de mendelev !!

Et puis si 1 Electron sur l'élément suivant vaux 4 neutrons qui disparaissent de l'élément précédent...!? alors là...

:x :shock:

Y'a un probléme là, qu'est ce qu'ils branlent les scientifiques a ne pas citer cette quatriéme particule ( 4iéme quark ) ?
:?:

Avatar du membre
Behappy
Big posteur
Big posteur
Messages : 199
Enregistré le : mer. 25 déc. 2019 11:57

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par Behappy » dim. 21 juin 2020 11:49

Lol
Deja que probablement la matière noire n'existe pas :D
Elle révèle plutot l'ignorance des lois exacte de l'univers
Noir = absence de lumière = ignorance

La science actuelle attend un nouvel Einstein pour résoudre ces mystère de notre époque

Les prochaines découvrtes seront une meilleure compréhension du graviton
Cela permettra de comprendre l'anti gravitation
Mais pour l'instant meme le graviton est une hypothèse :lol:

Alors qu'il y a déjà pleins d'engins sur terre qui vol par antigravitation^^
Les humains vont finir surtout par découvrir qu'ils sont les dernièrs de la classe dans les citoyens de 'lunivers ^^
Et qu'en plus ils sont en retard par rapport a leur propre évolution (c'est vu comme cela)

Trop de retardataire retardent tous le monde ^^

En tout cas il ne faut pas etre en retard par rapport sa propre evolution

N’hésite pas a discuter de tes theorie avec des scientifiques de la physique des particules ou fondamentales, ils sont plus ouvert que les gens n’imaginent

Meme Einstein apprenait de sa femme de ménage dont le bon sens, a toute épreuves, a remis Einstein les pieds sur terre
Mais un genie apprend de tout
Tout l'univers apprend a tous pour celui qui sait observer 8-)

Avatar du membre
Géorad
Big posteur
Big posteur
Messages : 330
Enregistré le : dim. 11 juin 2017 14:34

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par Géorad » dim. 21 juin 2020 17:49

Deja que probablement la matière noire n'existe pas
Ce probablement n’est pas une certitude non plus… C’est une vibration encore invisible pour nous, et le terme de matière noire n’en est juste que l’étiquette, pas autre chose ? Ne pas confondre l'étiquette et le produit qu'elle définit...
Elle révèle plutot l'ignorance des lois exacte de l'univers
De moins en moins tout de même puisque cette vibration est déjà décelable par ses effets !
Noir = absence de lumière = ignorance
Affirmation qui ne veut rien dire non plus, puisqu’il est possible de déceler ses effets sans pour autant définir sa cause… Mais ce qui n’est pas suffisant actuellement pour déjà exclure la présence de la lumière ? Il faudrait d’ailleurs dans ce cas pouvoir aussi expliquer la rupture d’un continuum énergétique, ce j’ai du mal à concevoir !

Pour mon avis…
« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »
« La réalité des choses que l’on observe se trouvent dans les interactions et non pas dans les objets » Pr. Marc Henry.

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 490
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par Phil.Alb » lun. 22 juin 2020 00:18

Bonjour tous,

Cela fait plaisir de vous revoir sur ce sujet.
Peter, pourrais tu éclaircir ton propos ?

Il y a une équation qui détermine le nombre d'électrons par couche : c'est 2n².
C'est à dire couche 1 : 2*1² = 2
Couche 2 : 2*2² = 8
Couche 3 : 2*3² = 18
etc ... c'est la méthode de Sommerfeld
Par contre, il y a d'autres éléments qui rentrent en comptent à partir de la couche 3 :
Par exemple, aujourd'hui un atome se découpe en couche et sous couche :
Il y a la 1s, 2s2p, la 3s3p mais il y a la sous-couche 3d qui se trouverait après la 4s4p. Mais la position de la 3d n'est que théorique. Par contre elle existe.
Ensuite, il y a la 4s4p, 4d, 4f
Puis la 5s5p, 5d, 5f
Puis la 6s6p ....
Donc, ça commence à faire beaucoup de couches et sous couches. Par contre la physique n'explique pas pourquoi on plafonne à n=7 !
Et encore, pour n=7, nous n'avons aucun atome naturel !

Avec la théorie de l'effet Vialle, je suis en train d'y travailler dessus et je donne actuellement quelques explications comme la limite du nombre quantique principal qui ne pourra jamais dépassé 8. C'est géométrique et énergétique.
Je trouve un coefficient de forme qui limite en volume une "sphère" énergétique qui enveloppe l'électron (c'est plutôt une ellipsoïde). Quand je passe au dessus de 8, j'ai le coefficient de forme qui est supérieur à 1 et donc, cela voudrait dire qu'il faudrait un apport énergétique pour expliquer ce supérieur à 1. C'est donc impossible de dépasser 8.
Après en comparant le coefficient de forme avec le coefficient de forme d'une sphère (2/5), j'ai en fait une ellipsoïde qui change de forme quand je dépasse n=3. Cela explique peut être la présence des sous-couches. Cela pourrait expliquer aussi la forme des planètes (mais là, rien ne le prouve !)

J'en suis là, mais je retrouve les fréquences de vibration de chaque couche qui avait été observées à l'oscillo et maintenant j'en suis à l'exponentielle amortie qui va expliquer les ondes de Broglie.

Actuellement, tout mon travail est sur l'électron, car l'électron est la première particule origine que l'on rencontre quand on descend dans l'infiniment petit dans la matière. J'en suis arrivé à un modèle de la naissance de l'atome, donc la naissance de la matière.
En effet, la naissance de la particule "matière" est due à une augmentation d'un champs électromagnétique à l'intérieur de la bulle, donc dans une portion de temps négatif. La matière existe quand on passe l'enveloppe de cette bulle, mais en plus, il y a la rémanence du champs électromagnétique primordial qui existe toujours. J'ai une idée pour une explication des fentes de Young ...
La formation des protons viennent après la formation de tous les électrons d'un atome. Il doit y avoir toujours, pour un élément stable, autant de protons que d'électrons. Pour les neutrons, je ne me suis pas encore bien penché sur ce problème, car cela peut en être un. Mais je pense que la solution doit être simple et doit se concentrer essentiellement sur les quark up et down (qui sont particule origine).
Un proton = 2Q Up et 1 Q D
Un neutron = 2Q D et 1 Q Up
On dirait qu'ils sont complémentaires.
Mais si le nombre de protons détermine le nombre d'électrons, il y a un nombre différents entre proton et neutron.
Dès le départ, puisque l'atome d'hydrogène n'a pas de neutron !
Mais cela voudrait dire qu'on fait une grave erreur, car c'est le nombre d'électrons qui va déterminer le nombres de protons et non le contraire !

Le rôle du neutron est une "colle" à proton.
Dans un noyau, les protons ont tous la même charge positive (égale, en valeur, à la charge de l'électron qui permet de retenir l'électron dans une fourchette de place déterminée. Voilà pourquoi, l'électron oscille).
Mais 2 charges de même valeur se repousse, donc 2 protons devraient se repousser comme un aimant à 2 faces nord (par exemple).
Pour que l'aimant ne se repousse plus, il faut lui présenter une pièce métallique (par exemple)
Si vous insérez une bille métallique entre 2 faces Nord d'un aimant, les aimants ne se repousseront plus.
Je pense que c'est le rôle du neutron dans le noyau atomique.

Voilà pourquoi l'hydrogène n'a pas de neutron et voilà aussi pourquoi nous avons des isotopes d'atomes, car il peut y avoir quelques "billes" de plus pour s'insérer entre les protons.
Mais je n'ai pas encore développé les équations pour le démontrer.

@Behappy :
Pourrais tu me donner des exemples de véhicules anti gravitaire ?
Je n'en ai jamais encore vu !
Pourrais tu aussi me donner l'adresse des scientifiques de la physique des particules qui ont un esprit ouvert, car là j'aimerai bien avoir un carnet d'adresse. Je commence en connaitre à l'étranger, mais je n'en connais pas encore en France.

Pour Einstein, je confirme ! C'est même sa femme qui lui donnait souvent les solutions des problèmes mathématiques.
Marie Curry était la plus grande scientifique de son époque, car, justement au 19 et 20 ème siècle, une femme n'avait pas beaucoup droit à la parole dans ce milieu !

@Géorad
Tout à fait d'accord !

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4046
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par peterpan57 » lun. 22 juin 2020 19:57

Mouhai, bon, ce fut juste un constat, assez basique, rien de pertinent a dévelloper.

Je préfére m'atteler a faire un montage pour récupérer les courants de Retour en surface d'une barre de cuivre,
lorsque celle ci est parcourrue par un courant continu trés faible.

C'est pour étudier s'il est vraiment "continu" ou oscillant, ( voir effet de peau , etc... mais par du CC. au lieu de HF )

C'est d'ailleurs ce méme phénoméne que je soupsconne responsable de claquer les ampli HF utilisés pour le Générateur en U.
( retour de courant dans les fils )

:?:

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 490
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par Phil.Alb » lun. 22 juin 2020 20:53

Bon courage et bonne chance.
Partir à tâtons est difficile d'obtenir un résultat, mais bon ...
Pour moi avec du cc, tu n'obtiendras rien.
Je rejoins Tesla : Il faut penser vibration

Bonne chance quand même

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4046
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par peterpan57 » mar. 23 juin 2020 14:31

Justement !
La Matiére EST Vibration.
Si en plus elle est conductrice
,
en y faisant passer un courant suffisament faible pour ne pas étouffer cette vibration...
je l'avait deja cité une fois, une résonance apparait !

L'effet de Peau n'est qu'une conséquence des HF incompatible avec cette "vibration" de la matiére.

Par le passé j'ai suffisament de fois constater comment les intensités d'un courant,
pas du tout en résonance avec les oscillations de la Matiére,
sont contrainte de s'adapter en changeant de fréquences afin de pouvoir mieux se dissiper dans la Matiére.

Toute chaleur suplémentaire dégagée n'est que surplus d'energie non-adaptée aux oscillations de cette matiére.
Dans mon cas je ne peux pas travailler en HF, alors je reste concentrer des les BF, trés énergétiques d'ailleurs.

En Intensités, c'est d'ailleurs du ZERO Hz que naissent TOUTES Frequences harmoniques permettant la diffusion de l'Energie dans la Matiére.
Expérience deja faite maintes fois:
- du 0,1 Hz sinusoidale génére une courbe Harmonique montant et descendant en fréquence, jusqu'a 80Hz !

- comment est-il possible a une intensité de se transformer en Fréquence si c'est pour pouvoir se dissiper ???
- la réponse est simple...tellement simple qu'on a pas besoin d'une tonne de formules complexes pour le découvrir...
- la Matiére est UN TRANSFORMATEUR de COURANT/TENSION !! ...et Tension (volts) dans la Matiére équivaut a FREQUENCES !!


Et si le VIDE est a ZERO Hz, c'est peut-étre parceque tout le spectre EM y est compacté et comprimé au point de ne plus arrivé a osciller de lui-méme,
sauf si on le "chatouille" en peu...

Alors si on peux trouver la Fondamentale du VIDE.... :x :lol: :inlove:

Ah, j'oubliais, pour moi, la Matiére, théoriquement originaire du bigbang, donc déja présente AVANT mais sous "Forme-de-Vide",
n'est qu'un tas d'Interferences d'Echanges Oscillatoires d'Energies !!


Donc ma conception de l'Univers Physique est bien plus simple que ce que la Science veux nous...inculquer.

Avatar du membre
Géorad
Big posteur
Big posteur
Messages : 330
Enregistré le : dim. 11 juin 2017 14:34

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par Géorad » mar. 23 juin 2020 22:14

Bonjour,

Je suis d’accord avec ton raisonnement Peter, bien que nos bases de travaux soient différentes, globalement nos analyses se rejoignent !
Justement !
La Matiére EST Vibration.
Si en plus elle est conductrice,
en y faisant passer un courant suffisament faible pour ne pas étouffer cette vibration...
je l'avait deja cité une fois, une résonance apparait !
Par radiesthésie on décèle même ces vibrations de la matière sans y faire passer de courant, donc oui.
En Intensités, c'est d'ailleurs du ZERO Hz que naissent TOUTES Frequences harmoniques permettant la diffusion de l'Energie dans la Matiére.
Expérience deja faite maintes fois:
- du 0,1 Hz sinusoidale génére une courbe Harmonique montant et descendant en fréquence, jusqu'a 80Hz !

- comment est-il possible a une intensité de se transformer en Fréquence si c'est pour pouvoir se dissiper ???
- la réponse est simple...tellement simple qu'on a pas besoin d'une tonne de formules complexes pour le découvrir...
Je fais également le même constat depuis pas mal d’années, et c’est toujours reproductible selon le protocole utilisé, mais toujours simplement effectivement.
Et si le VIDE est a ZERO Hz, c'est peut-étre parceque tout le spectre EM y est compacté et comprimé au point de ne plus arrivé a osciller de lui-méme,
Il oscille toujours je pense, différemment peut être, mais bien sûr le mouvement n’est plus perceptible pour nous à ce niveau, s'il n'y avait plus de vibrations, ça poserait un sérieux problème de compréhension du phénomène ? D’ailleurs l’absence du vide énergétique, c’est rien! Et alors comment obtenir quelque chose de rien ? :lol: Je pense plutôt l'inverse de la matière dense, quelque chose de vaste et souple prêt à être remis en mouvement ?
sauf si on le "chatouille" en peu...
Oui, et donc l’énergie est bien mue au départ par une conscience… :inlove:
Alors si on peux trouver la Fondamentale du VIDE....
La retrouver c’est revenir au point dit zéro, il fallait juste y penser! Puis expérimenter, observer, pour comprendre que tout se démontre par les lois de l’électromagnétisme, et uniquement de l’électromagnétisme ! inutile de chercher d’autres forces imaginaires, cela ne marchera jamais, en tous cas mieux vaudrait explorer plus sérieusement cette force électromagnétique connue, analyser ce champ magnétique dans lequel nous baignons tous, celui sans lequel la Vie ne serait pas, mais aussi par ignorance de ses lois, celui qui peut également nous faire mourir, Ce n’est pas sa nature qui change, c’est son équilibre régit par des lois universelles et immuables de la nature, que nous devrions tous connaitre . :tel:
Ah, j'oubliais, pour moi, la Matiére, théoriquement originaire du bigbang, donc déja présente AVANT mais sous "Forme-de-Vide",
n'est qu'un tas d'Interferences d'Echanges Oscillatoires d'Energies !!

Donc ma conception de l'Univers Physique est bien plus simple que ce que la Science veux nous...inculquer.

On est bien d’accord, mais que dire ? A qui le dire :shock: ? Et pourtant ce sont bien des expériences de bases simples à réaliser et qui peuvent être comprises par tous ! Pas besoin d’attendre la science officielle, la vie n'est qu'expérience, et nous sommes donc tous par nature des scientifiques. :clap:
« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »
« La réalité des choses que l’on observe se trouvent dans les interactions et non pas dans les objets » Pr. Marc Henry.

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4046
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par peterpan57 » mer. 24 juin 2020 09:03

Merci Phil pour les infos scientifiques,
je dois penser simple ces derniers temps, ma cervelle a un peu bobo alors certaines zones sont en gréve...

Néanmoins je garde en téte tous ce que vous partager, toi aussi Géo, merci, sa éclaire trés souvent ma lanterne et me permet
de rester dans une logique saine, sans trop de compléxité,
vu que vos propos se rejoignent si souvent, méme si cela a des formes/termes differents.
:) ;)

J'ai dans l'idée (théorique) de voir pour de futurs essais (petits mais simples) , sous l'Eau !
Car excellent effet Cage de Faraday, en plus conductrice pouvant récupérer TOUTE Energie dégagée par un montage situé a l'interieur.

C'est....faisable, mais quand...?
Quand j'aurais moins mal au crane, sa c'est certain. :P ;)
En attendant, portez vous bien, tous, ( Richard aussi... le manque d'infos m'inquiéte ) :?:

Répondre