L’Intelligence artificielle, péril pour l’humanité ?

Concerne toutes les sciences, même les plus improbables...

Modérateur : Nrico

Avatar du membre
danyleblanc

L’Intelligence artificielle, péril pour l’humanité ?

Message non lu par danyleblanc » jeu. 8 sept. 2016 23:00

L’Intelligence artificielle, péril pour l’humanité ?




Les articles se multiplient dans la presse en ce moment concernant la peur qu’inspirent les derniers exploits de l’intelligence artificielle. Les applications mais aussi les méthodes même de calcul connaissent aujourd’hui des révolutions. Cette évolution récente a inquiété des grands esprits de notre temps. Et c’est vrai que l’IA connaît aujourd’hui une mutation prodigieuse. Pour l’IA, aujourd’hui est déjà demain.

Voici un exemple de cette évolution : le logiciel Deep Blue a battu Gary Kasparov aux échecs en 1997. Vingt ans plus tard, le logiciel AlphaGo de Google a remporté la victoire en 2016 face au coréen Lee Sedol, un des meilleurs joueurs mondiaux de go.
Image
Lee Sedol face à AlphaGo en avril 2016
Comment cela a-t-il été possible ? Les algorithmes d'AlphaGo sont plus perfectionnés que ceux de Deep Blue. Ce dernier n'aurait pas pu apprendre le go. AlphaGo présente les derniers progrès en termes d’apprentissage. Il allie la recherche Monte-Carlo (savant calcul de statistiques à partir de probabilités), l’apprentissage profond (ou deep learning) et la gestion de données (on parle de zetta-octet, un volume inaccessible aux ordinateurs classiques).

La différence majeure avec les anciens logiciels d'IA, c'est que la dernière génération est susceptible d’adaptation. AlphaGo sera demain capable de s'imposer dans toute activité pour laquelle il existe des règles strictes. Que restera-t-il aux humains ? Peu de choses. Les calculs étant réservés aux machines, il ne leur restera que le domaine de l’émotion.

Des voix autorisées se sont élevées pour mettre l’humanité en garde contre ce qu’elles estiment constituer un péril mortel pour l’espèce humaine. Stephen Hawking, Elon Musk et Bill Gates, entre autres, se sont exprimés sur le sujet.

Pour l’astrophysicien Stephen Hawking, « réussir à créer une intelligence artificielle serait le plus grand événement dans l'histoire de l'homme. Mais ce pourrait aussi être le dernier. L'impact à court terme de l'intelligence artificielle dépend de qui la contrôle. Et, à long terme, de savoir si elle peut être tout simplement contrôlée ».
Image
L’astrophysicien britannique Stephen Hawking, 2012
Il précise ainsi sa pensée : « Une fois que les humains auront développé une intelligence artificielle, elle va prendre son envol et se reconstruire elle-même à un rythme toujours plus rapide. Les humains, limités par la lente évolution biologique, ne pourront suivre et seront remplacés. Quand les machines atteindront un stade critique où elles seront en mesure d'évoluer toutes seules, on ne pourra pas prédire à quel point leurs objectifs coïncideront avec les nôtres. »

Elon Musk, fondateur de Tesla et SpaceX, n’est pas en reste, ajoutant : « Je pense que nous devrions être très prudents. Si je devais deviner ce qui représente la plus grande menace pour notre existence, je dirais probablement l'intelligence artificielle. Je suis de plus en plus enclin à penser qu'il devrait y avoir une régulation, à un niveau national ou international, simplement pour être sûr que nous ne sommes pas en train de faire quelque chose de stupide. Avec l'intelligence artificielle, nous invoquons un démon. Vous savez, ces histoires où il y a un gars avec un pentagramme et de l’eau bénite, et il est certain qu’il pourra contrôler le démon. Ça ne marche pas. »
Image
Elon Musk s'élève contre l'IA
Pour Elon Musk, il existe une solution pour éviter l’apocalypse : « Je suis de plus en plus enclin à penser qu’il devrait y avoir une certaine surveillance réglementaire, peut-être au niveau national ou international, juste pour s’assurer que nous ne faisons pas quelque chose de très stupide ».

Bill Gates, le célèbre co-fondateur de Microsoft, partage cette inquiétude et déclare : « je ne comprends pas pourquoi les gens ne sont pas inquiets. Je suis de ceux qui s'inquiètent de la super-intelligence. Dans un premier temps, les machines accompliront de nombreuses tâches à notre place et ne seront pas super-intelligentes. Cela devrait être positif si nous gérons ça bien. Plusieurs décennies plus tard cependant, l'intelligence sera suffisamment puissante pour poser des problèmes. Je suis d'accord avec Elon Musk et d'autres, et je ne comprends pas pourquoi les gens ne sont pas inquiets ».
Image
Bill Gates
Si l’on se penche sur l’histoire de l’IA, on ne peut qu’être pris de vertige, effectivement. En présentant les choses de façon très schématique, on peut estimer que l’IA a vu le jour lors du séminaire de Darmouth il y a une soixantaine d’années. Le 31 août 1955, en effet, quatre experts de l'informatique alors naissante décident d'organiser un séminaire ayant pour but de faire en sorte qu’une machine puisse reproduire le processus de la pensée humaine.

Ce souhait initial mit du temps pour aboutir. Dans les années 1960-1970, les priorités allaient au développement du nucléaire et à l’élaboration d'ordinateurs puissants. Dans les années 1980, c'est l'Internet qui a focalisé sur lui les regards, attirant les capitaux. Mais, petit à petit, l’IA redevient à la mode avec le cinéma et Hollywood :
Image
Terminator, 1984, de James Cameron : et si les robots prenaient le pouvoir ?
Les experts estiment que la seconde naissance de l'intelligence artificielle date de 1997, lorsque l'ordinateur Deep Blue, conçu par IBM, l'a emporté sur le champion du monde d'échecs Gary Kasparov. Ces super pouvoirs de la machine furent confirmés en 2001 par Watson, ordinateur intelligent conçu par IBM également qui a battu tous les spécialistes du jeu Jeopardy aux États-Unis. Le monde entier a découvert à l’occasion de ce show très ludique à l’américaine qu’un ordinateur pouvait comprendre des questions complexes, faire des probabilités, répondre à la vitesse de l’éclair et déjouer les pièges tendus.

Actuellement, la recherche se focalise surtout sur le deep learning. Dorénavant, et c’est peut-être le plus important pour l’avènement d’une nouvelle génération de systèmes dotés d’IA, il est désormais possible "d'apprendre à apprendre" aux machines. Avec cette caractéristique, la machine ne se contente plus de gérer l’information, elle est capable d’innovation.
Image
Design de chambres créé par deep learning
Avec le deep learning, les machines apprennent donc de manière autonome (c'est le « machine learning ») et ce, grâce à la mise au point de programmes qui travaillent comme nos cerveaux sous forme de réseaux de neurones reliés les uns aux autres. L'image de la profondeur provient de ce dispositif.
Image

La machine devient semblable au cerveau humain, elle fonctionne comme lui, en trois dimensions, avec plusieurs couches de connexions électriques reproduisant les connexions du cerveau humain. Elle deviendra vite encore plus complexe que les cent milliards de neurones du cerveau humain. Les constructions mathématiques imitent en effet parfaitement les neurones et leurs signaux multiples, permettant à l’ordinateur de dépasser facilement la machine humaine.

Les applications s’orientent surtout aujourd’hui vers la reconnaissance d’images. Avec ses huit cents millions de photos téléchargées chaque jour sur son site, Facebook est naturellement très intéressé par le deep learning. Les capitaux en jeu sont sans borne. Reconnaissance vocale, programmes de traduction, les recherches se développent de façon exponentielle dans de multiples secteurs donnant à certains, peut-être à juste titre, de légitimes frayeurs.


Liens intéressants :
http://www.telerama.fr/monde/comment-co ... 147077.php
http://rue89.nouvelobs.com/2016/08/26/f ... lle-258570
http://rue89.nouvelobs.com/2015/02/06/s ... ort-257492
http://www.latribune.fr/technos-medias/ ... 47497.html
http://www.lesechos.fr/07/05/2016/lesec ... bete--.htm
http://www.latribune.fr/opinions/tribun ... 39476.html
http://www.01net.com/actualites/pour-el ... 29408.html
http://www.zdnet.fr/actualites/bill-gat ... 813864.htm
http://www.silicon.fr/bill-gates-mefie- ... 07104.html
http://www.francetvinfo.fr/replay-radio ... 70211.html
http://www.developpez.com/actu/76707/L- ... -humanite/



Dany

Avatar du membre
glace
Big posteur
Big posteur
Messages : 338
Enregistré le : dim. 24 janv. 2016 21:19

Re: L’Intelligence artificielle, péril pour l’humanité ?

Message non lu par glace » ven. 9 sept. 2016 22:16

Ce sujet me dépasse complètement.

Pour ce qui est du danger c'est un peu comme pour la bombe atomique, tout dépendra de ce qu'on en fera...probablement des machines de guerre, c'est déjà le cas d'ailleurs...mais aussi des choses bien

Je me dis que finalement ca sera comme pour toutes les grandes découvertes humaines du bien et du mal...Sauf que là cette découverte peut prendre le pouvoir sur nous...?

Je suis sidéré de la vitesse d'évolution...en quelques années de l'intelligence artificielle...Ainsi pour deux euros vous trouverez sur le net un logiciel capable de battre le champion du monde aux échecs...fonctionnant sur un ordi de famille...meme ancien....
"Pour être un membre irréprochable parmi une communauté de moutons, il faut avant toute chose être soi-même un mouton." : Einstein.

Avatar du membre
Eructite
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 661
Enregistré le : lun. 20 janv. 2014 09:59
Localisation : Dans la lune

Re: L’Intelligence artificielle, péril pour l’humanité ?

Message non lu par Eructite » ven. 9 sept. 2016 23:26

Le complotisme c'est super !
Modifié en dernier par Eructite le mer. 6 mai 2020 01:48, modifié 1 fois.
Je ne suis pas la bouche qu'il faut à ces oreilles.

Avatar du membre
glace
Big posteur
Big posteur
Messages : 338
Enregistré le : dim. 24 janv. 2016 21:19

Re: L’Intelligence artificielle, péril pour l’humanité ?

Message non lu par glace » sam. 10 sept. 2016 00:16

Il leur faudra supprimer toute trace de vie, de peur qu'elle réaboutisse à des ennemis des robots...Aller sur toutes les planètes pour supprimer toute vie possible..qu'ils étudient si une vie peut leur etre utile ou pas ...finalement comme les humains..

Ce sont peut-etre des robots qui vont arriver sur terre, en extra terrestres...

Reste la question, celle de notre diversité, qui est un atout pour nous aider à survivre...si certains survivent pas d'autres survivront...Les robots seront divers mais à quel degré?

Sans compter que l'humain a une capacité d'adaptation, la vie d'ailleurs s'adapte, se réorganise...Et qu'il y aura peut etre au moment du règne des robots des humains partis s'installer sur d'autres planètes avec d'autres systèmes de vie.
"Pour être un membre irréprochable parmi une communauté de moutons, il faut avant toute chose être soi-même un mouton." : Einstein.

Avatar du membre
Eructite
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 661
Enregistré le : lun. 20 janv. 2014 09:59
Localisation : Dans la lune

Re: L’Intelligence artificielle, péril pour l’humanité ?

Message non lu par Eructite » mer. 6 mai 2020 01:52

Mon nouveau taf.. c'est dév IA. Bah continuez à flipper de ce que vous ne comprenez pas parce que franchement, tout est vrai. On passe 1-2 ans à apprendre à un programme à ouvrir un porte. On galère pendant 3-4 ans à apprendre à un programme à détecter un changement de zone. Là où les automatismes faisaient mieux y'a encore 2-3 ans.
Bref vous êtes des gros débiles qui parlez de choses qu'ils ne comprennent pas. Je vous plaint. Franchement. Le monde doit vous paraître impitoyable à vous qui ne cherchez surtout pas à le comprendre.
Je ne suis pas la bouche qu'il faut à ces oreilles.

Avatar du membre
startup
Habitué
Habitué
Messages : 27
Enregistré le : mar. 7 mars 2017 09:37

Re: L’Intelligence artificielle, péril pour l’humanité ?

Message non lu par startup » mer. 6 mai 2020 16:19

j'ai dernièrement chercher une formation pour être dev web ..... la nature m'a rappeler en son sein :P , l'homme à peur de ce qu'il ne comprend ou ne connait pas ,c'est vrais , et toi tu apportes quoi hormis affublé certains ci haut ne comprenant pas Eructit ?? 8-) , ta diatribe sert à rien juste du ronflant pour te faire moussé , dans l'absolue ça sert à rien c'est une généralité ..... j'attend de voir trop rigolo :lol:

Einstein disait celui qui ne comprend pas les math ne peut comprendre la vie , suis profondément nature question de quête de sens ,et à mes yeux c'est la seul garanti qui vaille question de valeurs , évolution n'est point synonyme de progrès et progrés pas synonyme dévolution pour tous :P voila ce que j'en dis moi ,une IEM et ta technologie restera du passée héhé ....... ok

l'imagination créatrice préfigure on l'atteste contemporainement, une source d'anticipation de visionnaire , ça deviens réalité tangible n'empêche on ne peut le nié .la peur voila de quoi il s’agit tout simplement ou l'homme est fou et la peur les fais marché et ceux depuis des milliers d'années :P

Avatar du membre
Behappy
Big posteur
Big posteur
Messages : 210
Enregistré le : mer. 25 déc. 2019 11:57

Re: L’Intelligence artificielle, péril pour l’humanité ?

Message non lu par Behappy » jeu. 7 mai 2020 19:15

L'IA n'est que l'expression de l’intelligence humains dans un domaine spécifique
Elle est nécessaire
ça sera comme cela de mon point de vue (sur et certain)
https://www.youtube.com/watch?v=LvpAckMDTfo
meme si cela parait de la SF :vague:

Répondre