PHY: Mouvement Perpetuel

Concerne toutes les sciences, même les plus improbables...

Modérateur : Nrico

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 3892
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: PHY: Mouvement Perpetuel

Message non lu par peterpan57 » sam. 5 nov. 2016 16:10

oui chef, la gravité, c'est le principe de la roue d'Orfyréus, il prétendais qu'on peut y arriver facilement tant qu'on sait garder un déséquilibre constant d'un coté de la roue,
et qu'un apprenti menuisier était capable de le refaire tellement c'est simple a comprendre.

mais je suis mauvais mécano, je préféte l'électricité, suis "tomber dans la marmitte" étant petit, donc jy reste :lol:
Bonus Retraite 2020, un cercueil acheté, le second offert... :lol:

Avatar du membre
Captain_FLAM
Modérateur
Modérateur
Messages : 479
Enregistré le : jeu. 15 nov. 2012 10:08
Localisation : En voyage ...

Re: PHY: Mouvement Perpetuel

Message non lu par Captain_FLAM » dim. 6 nov. 2016 10:39

J'aimerais bien, si j'avais le temps, me lancer dans la construction d'un modèle de cette roue grandeur nature ...

M'enfin, ce sera pour plus tard ;)

Ce qu'ils en disent sur Wiki : fr.wikipedia.org/wiki/Johann_Bessler
Johann Ernst Elias Bessler (1681 à Zittau, Allemagne - 30 novembre 1745) est un inventeur allemand. Son nom peut aussi s'écrire Beßler, selon la transcription choisie ; il est aussi connu sous le pseudonyme de Orffyre, la transcription ROT13 de Bessler, ou Orffyreus dans sa version latinisée. Horloger (et médecin) de formation, il fut l'inventeur de nombreuses machines qu'il présentait comme étant des machines à mouvement perpétuel.
Bessler n'a jamais expliqué publiquement son mécanisme, disant craindre que tout le monde ne soit capable de créer sa propre roue.

En 1719, il donne quelques indications très vagues, en deux endroits de son livre Das Triumphirende Perpetuum mobile Orffyreanum : aux pages 19-21 et aux pages 74-76.

Selon lui, le mécanisme principal de sa roue est basé sur des poids, qui doivent être bien placés pour ne jamais obtenir un équilibre, ce qui permet le mouvement continu de la roue. Les observations et actes notariés de l'époque rapportent qu'aucune source d'énergie extérieure n'a été décelée. Avant, pendant et après les démonstrations de la roue de Bessler, toutes les salles ont été contrôlées. Aucun contact de la roue avec une source d'énergie extérieure n'a été constaté. Les professeurs de mathématique et physique participant à la démonstration, notamment M. s' Gravesande, ont apposé leurs signatures sur les documents.

Aujourd'hui, on sait que le fonctionnement de la roue de Bessler serait en totale contradiction avec les lois de la physique et violerait le principe de conservation de l'énergie. Plus généralement, le concept sur lequel s'appuie la roue, le « déséquilibre permanent », est en contradiction avec la définition même d'équilibre. En physique, un point d'équilibre stable est un point d'énergie minimum — un dispositif cyclique en admet nécessairement au moins un.

Depuis, d'autres roues censées être en mouvement perpétuel par simples arrangements mécaniques ont été proposées. Aucune n'a pu démontrer publiquement son efficacité, et les scientifiques s'y intéressent peu, si ce n'est à titre de curiosité historique : à l'échelle des dispositifs utilisés, les lois de la mécanique classique, excluant tout mouvement perpétuel de ce type (dit de première espèce), ont été démontrées « au delà de tout doute raisonnable »

Avatar du membre
glace
Big posteur
Big posteur
Messages : 338
Enregistré le : dim. 24 janv. 2016 21:19

Re: PHY: Mouvement Perpetuel

Message non lu par glace » dim. 6 nov. 2016 15:02

Et le truc avec l'eau ? Pas trop compliqué à mettre en place et pas de problème d'usure due au frottement...problème d'évaporation c'est tout
"Pour être un membre irréprochable parmi une communauté de moutons, il faut avant toute chose être soi-même un mouton." : Einstein.

teddy
Habitué
Habitué
Messages : 88
Enregistré le : dim. 28 août 2016 09:53

Re: PHY: Mouvement Perpetuel

Message non lu par teddy » dim. 6 nov. 2016 17:12

L'eau frotte contre les parois du tube...

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 3892
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: PHY: Mouvement Perpetuel

Message non lu par peterpan57 » dim. 6 nov. 2016 18:02

l'eau de quel montage ? celui de la fusion froide ?
Bonus Retraite 2020, un cercueil acheté, le second offert... :lol:

Avatar du membre
glace
Big posteur
Big posteur
Messages : 338
Enregistré le : dim. 24 janv. 2016 21:19

Re: PHY: Mouvement Perpetuel

Message non lu par glace » dim. 6 nov. 2016 18:34

peterpan57 a écrit :l'eau de quel montage ? celui de la fusion froide ?

Le premier exemple oui.
"Pour être un membre irréprochable parmi une communauté de moutons, il faut avant toute chose être soi-même un mouton." : Einstein.

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 3892
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: PHY: Mouvement Perpetuel

Message non lu par peterpan57 » lun. 7 nov. 2016 10:24

Benji avait deja fais un post sur la Fusion Froide, dont un prototype nommé E-CAT:

http://lesmoutonsenrages.fr/2012/01/21/ ... -des-2013/

la polémique vs EDF etc...

http://quanthomme.free.fr/qhsuite/2016N ... Froide.htm

des liens:

http://quanthomme.free.fr/energielibre/ ... ensff.html

pour les versions simplifiées:

http://jlnlabs.online.fr/cfr/index.htm

ensuite faut adapter le chauffage,
avoir l'eau purifiée+les produits chimiques, plus les electrodes,
on peut méme récupérer une partie de l'électricité dévelloppée par les réactions, c'est aussi expliquer dans l'un des montage de Jean Louis Naudin.
L'évaporation de l'eau peut apporter un surplus de chaleur a récupérer et donc re-condenser la vapeur en Eau, donc on réduit sa consommation d'Eau aussi.

en bref il faut un montage a l'echelle suffisante au chauffage d'une maison, et adapter les départs et arrivées d'eau,
surtout utiliser des materiaux pour transferts thermiques (chaleur) de la partie Production de Chaleur...vers les tuyaux de la Maison,
et éviter ainsi la corrosion des produits chimiques, l'eau utilisée ne doit surtout pas aller directement dans les tuyaux du chauffage central... La Production de Chaleur doit étre bien séparée d'avec l'installation deja existente.

Chose IMPORTANTE: les électrodes, avec le temps, se dégradent, une partie se transmute, en d'autres éléments.... des éléments parfois trés rares qui, en les récupérants,
peuvent se vendre trés cher selon leur type de transmutation...
Personne ne publiera une astuce de type d'électrodes ou de produits chimiques ou de courants électriques a utiliser si sa produit une transmutation des résidus d'electrodes en Or... :lol:
Bonus Retraite 2020, un cercueil acheté, le second offert... :lol:

Répondre