champs magnétique, champ électrique

Concerne toutes les sciences, même les plus improbables...

Modérateur : Nrico

Avatar du membre
Géorad
Big posteur
Big posteur
Messages : 195
Enregistré le : dim. 11 juin 2017 14:34

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par Géorad » mer. 8 janv. 2020 10:24

Donc nos 2 raisonnements nous semblent logique, mais lequel est le bon et y en a t il un de bon ?
C'est pour cela qu'on monte des expériences pour vérifier les équations théoriques et cela a plus de succès que partir d'une expérience et essayer de l'expliquer.
Mais comme personne ne veut s'y intéresser, alors ... tant pis, je continue dans mon coin, tranquillement, à la recherche de la Vérité.
C'est pas grave, il va y avoir bientôt un effondrement ...
Salut Phil,

Tu n’as pas l’air d’être très positif en ce début d’année ?

Pour expérimenter les raisonnements sont nombreux et heureusement ! Je pense que nous avançons plus par déduction et intuition que par la logique, et c’est cette déduction qui peut être logique ou pas !

Donc la vision doit être d’abord globale et non mathématique, ce sont les parties qui pourront l’être ensuite mais pas l’ensemble qui ne peut être expliqué de cette manière…
C'est pas grave, il va y avoir bientôt un effondrement ...
Oui pour la physique actuelle, c’est vrai, mais son remplacement est déjà là, et ça passera par un changement de paradigme ! Mais qui l’acceptera ? Tous ceux qui ne se seront pas effondrés :lol:
Résumé

Ce nouveau modèle général de gravitation permet l’unification de la force forte avec la gravitation et l’unification de la gravitation avec les forces électromagnétiques des particules. Ce modèle donne à la particule le principal rôle d’unificateur. La particule, qui résout l’unification, est formée d’une onde électromagnétique piégée en boucle, voyageant à la vitesse de la lumière. La boucle électrique avec son champ magnétique, engendre un vortex secondaire constitué par la mer de particules virtuelles (flux du vide ou flux gravitationnel). Le champ gravitationnel correspond à ce vortex secondaire, il est ainsi unifié aux particules électromagnétiques.

Une autre loi générale de la gravitation est découverte. Elle montre que le rayon stabilisé orbital d’une planète est fonction de la densité.

Les galaxies, le Soleil, les astres, les trous noirs, les planètes, la Lune, les satellites, les particules en orbites se positionnent sur un rayon orbital stable selon leur densité.

Je montre que la force nucléaire ou forte provient du confinement produit par la gravitation. Les densités (masses volumiques) colossales des protons donnent naissance au confinement gravitationnel.

Dans un couple de protons, les calculs montrent que le rayon orbital autour du centre de gravité, se stabilise à une distance très proche du centre de chaque proton. Ils se confinent et fusionnent par gravitation conformément à la loi de la stabilité du rayon orbital.

Je modifie la loi d’attraction de Newton en incluant une force de trainée qui stabilise naturellement les orbites et je montre que la loi d’attraction gravitationnelle provient de la dépression provoquée par la variation de la vitesse orbitale montrée par la troisième loi de Kepler.


http://www.physicscience.org/unification/pdf/index.pdf
http://sys.theme.free.fr/1_logique.html
http://sys.theme.free.fr/index.html

Et ça fonctionne très bien ! Donc s’intéresser oui, mais aussi savoir s’arrêter un peu sur ce qui fonctionne déjà… C’est mieux !

Alors beaucoup de positif à toi pour 2020 :clap:
« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »
« La réalité des choses que l’on observe se trouvent dans les interactions et non pas dans les objets » Pr. Marc Henry.

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 406
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par Phil.Alb » mer. 8 janv. 2020 12:53

Merci Géorad,
Moi même, je te souhaite une bonne nouvelle année.
Dit comme ça, cela peut paraître faux cul, car quand je vois au boulot ou ailleurs que tout le monde souhaite une bonne année sans aucune pensée ... Bref, je le pense et que cette nouvelle année te soit bonne !
Géorad a écrit :
mer. 8 janv. 2020 10:24
Tu n’as pas l’air d’être très positif en ce début d’année ?
Ben, pas trop, quand on est conscient de ce qui va arriver (climat, social, tension, ...)

La physique n'a rien à voir avec un effondrement.
Je pense que tu veux parler du passage à la cinquième dimension, avec les vibrations de la Terre qui monte en unité Bovis.
Je me tiens au courant, et j'expérimente sur la volonté positive.
Mon côté tristesse et non négatif est plutôt sur :
"Tous ceux qui ne se seront pas effondrés"
Cela veut dire qu'il va y avoir beaucoup de monde laissé sur le chemin, c'est ce qui m'attriste !
Car peu de monde agit comme on devrait agir : stop à la surconsommation (en premier) et stop aux déchets et à l'obsolescence programmée (en deuxième).

Dans le résumé que tu m'a envoyé, tu parles "l’unification de la force forte avec la gravitation et l’unification de la gravitation avec les forces électromagnétiques des particules. Ce modèle donne à la particule le principal rôle d’unificateur. La particule, qui résout l’unification, est formée d’une onde électromagnétique piégée en boucle, voyageant à la vitesse de la lumière. La boucle électrique avec son champ magnétique, engendre un vortex secondaire constitué par la mer de particules virtuelles"
Je suis en train de réécrire le Tome 3 et je suis tombé sur une équation qui fait apparaître une vitesse scalaire.
Cette vitesse est fonction d'un coeff de forme, de epsilon0 et de G.
Le fait qu'elle soit scalaire, veut dire qu'elle n'est pas orientée et donc agit dans toutes les directions.
Donc ce n'est pas un vortex ! C'est réellement une vitesse impulsée à une particule. Les conséquences sont grandiose, car on peut quantifier le spin d'un électron et l'expliquer aussi. On peut faire la même chose au niveau des planètes.
Et pourtant, nous avons cette équation à disposition depuis plus de 100 ans !
Personne n'a fait le rapprochement, car pour le faire il faut changer le système d'unité MKSA et le passer en système MS avec un regard en 4 dimensions.
Dire que des Ampères correspondent à une force dans la 4D et que son unité est le s^-4 dans la 4D sera très difficilement accepté !

Cette phrase aussi me parle et me fait penser à Nassim Haramein :
"Dans un couple de protons, les calculs montrent que le rayon orbital autour du centre de gravité, se stabilise à une distance très proche du centre de chaque proton. Ils se confinent et fusionnent par gravitation conformément à la loi de la stabilité du rayon orbital."
Donc, on parle tous de la même chose !
Géorad a écrit :
mer. 8 janv. 2020 10:24
Et ça fonctionne très bien ! Donc s’intéresser oui, mais aussi savoir s’arrêter un peu sur ce qui fonctionne déjà… C’est mieux !
S'arrêter ? pourquoi ? Le mouvement, c'est la Vie.
S'arrêter sur ce qui fonctionne ? Bien justement, c'est ce que je fais, mais je ne m'arrête pas à l'explication donnée, car rien n'est magique !

Avatar du membre
Géorad
Big posteur
Big posteur
Messages : 195
Enregistré le : dim. 11 juin 2017 14:34

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par Géorad » mer. 8 janv. 2020 17:41

Phil.Alb a écrit :
mer. 8 janv. 2020 12:53

La physique n'a rien à voir avec un effondrement.
Je pense que tu veux parler du passage à la cinquième dimension, avec les vibrations de la Terre qui monte en unité Bovis.
Je me tiens au courant, et j'expérimente sur la volonté positive.
Mon côté tristesse et non négatif est plutôt sur :
"Tous ceux qui ne se seront pas effondrés"
Cela veut dire qu'il va y avoir beaucoup de monde laissé sur le chemin, c'est ce qui m'attriste !
Car peu de monde agit comme on devrait agir : stop à la surconsommation (en premier) et stop aux déchets et à l'obsolescence programmée (en deuxième).
Eh bien moi, je pense pourtant que tout est physique et vibration sur terre, et donc la physique bien comprise aide aussi à retrouver un meilleur équilibre, taux vibratoire, santé et bien sûr à l’évidence un bon moral! Elle est cause !
Quant à la surconsommation et au gaspi ! Je mettrais en première place la cause et non l’effet ? Même s’il est également possible d’agir de manière moindre sur l’effet.

Regarde ci-après l’augmentation de la population, et en particulier celle de l’Inde ???


S'arrêter sur ce qui fonctionne ? Bien justement, c'est ce que je fais, mais je ne m'arrête pas à l'explication donnée, car rien n'est magique !
Non, mais comme "l’âme agit" ça aide peut-être! :nesaitpas:
« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »
« La réalité des choses que l’on observe se trouvent dans les interactions et non pas dans les objets » Pr. Marc Henry.

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 406
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par Phil.Alb » mer. 8 janv. 2020 19:14

Qu'est ce que tu entends par la cause ?
La surpopulation ?

Dans cette vidéo, c'est dommage que ce soit un peu flou, ce qui m'impressionne le plus, c'est la chute du Japon.
Et ce qui est étonnant est de regarder en parallèle, l'évolution du compteur de la dette de ce pays.
Comme si la démographie et la dette était lié.
C'est pareil pour les EU, ils ont une forte dette et ils commencent à descendre démographiquement.

Je ne crois pas que le problème soit la surpopulation. C'est ce qu'on veut faire croire !
Si on croit que le problème est la surpopulation, cela permettra de continuer à créer des tensions entre pays.
Ils disent qu'il n'y aura pas assez de nourriture pour la planète : C'est FAUX !

Avatar du membre
Géorad
Big posteur
Big posteur
Messages : 195
Enregistré le : dim. 11 juin 2017 14:34

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par Géorad » jeu. 9 janv. 2020 00:10

Ah bon ! La Terre aurait 4 milliards d’années, et la population mondiale qui triple actuellement en 70 ans n’est pas le problème premier ?
« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »
« La réalité des choses que l’on observe se trouvent dans les interactions et non pas dans les objets » Pr. Marc Henry.

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 406
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par Phil.Alb » jeu. 9 janv. 2020 08:48

Non, le problème n'est pas la surpopulation !
La preuve : le Japon

Combien de graines récupèrent on dans un fruit, une seule graine peut donner une plante et combien de fruits récupèrent on dans une plante ?

Non, le problème majeur est la gestion des ressources premières (dont les graines font partie).
La gestion de l'eau peut être aussi un problème, quoique depuis 4 milliards d'année, il y a toujours la même quantité d'eau sur Terre, sauf les bouteilles d'eau qu'il y a dans la station spatiale.
Quoique, je me suis demandé si on est pas capable de fabriquer de l'eau. Par exemple dans les programme de la NASA, comment prévoient ils la ressource en eau pour les longs voyages stellaires, rien que pour aller sur Mars, par exemple.

Donc, NON, le problème premier, n'est pas la surpopulation, mais plutôt la gestion de la surpopulation, mais pas en tant que nombre d'individus mais plus en tant que gestion de ressource pour le nombre d'individus.

On veut faire croire que le problème majeur est la surpopulation, comme ça, les populations pourront s'auto-gérer en faisant des guerres (par exemple).

Ta vidéo est pas mal car on voit la dégringolade du Japon, cela veut dire qu'une population est capable de se limiter comme une population de lapins (pour comprendre, lire le livre de Pablo Servigne "comment tout peut s'effondrer").

C'est ma façon de voir les choses. Mais ces échanges sont très intéressants et instructifs.
Cela permet de voir le degrés de sociabilité de chacun.

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 3892
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par peterpan57 » jeu. 9 janv. 2020 10:18

Phil.Alb a écrit :
mar. 7 janv. 2020 23:55
Bon j'ai retrouvé les fréquences de l'électron
Avec l'effet Vialle :
La couche quantique n=1 vibre à 23,881 MHz
La couche quantique n=2 vibre à 20,082 MHz
n=3 vibre à 18,146 MHz
n=4 vibre à 16,887 MHz
n=5 vibre à 15,971 MHz
Le cuivre il a 5 couches quantiques ?
2 - 8 - 18 - 1
? :?:

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 406
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par Phil.Alb » jeu. 9 janv. 2020 12:39

Salut Peter,
Oui c'est exact ! Parce que la couche 3 est partagée en 2 : la 3s3p et la 3d ! C'est la méthode de Slater (page 153 du doc de la théorie de 2016 : je me suis basé sur la mécanique quantique qui est reconnue).

La couche 1 est saturée, et elle ne vibre pas, l'exponentielle amortie est de suite amortie
La couche 2 est saturée mais elle vibre à la fréquence d'amortissement. De mémoire elle est vite amortie
La couche 3 est saturée aussi, mais elle est composée d'une sous couche (de mémoire, c'est la 3s3p et la 3d). Elle vibre, mais l'amortissement est plus long.
La couche 4 ne comporte qu'un seul électron. C'est l'électron libre qui transmet le champ électrique. Elle vibre et s'amortie jusqu'à la fréquence de redémarrage.
Tu as les fréquences à la page 144 de ce document, et une représentation à la calculette graphique en page 171. Pour la fréquence de redémarrage, ce sont avec les transformées de Fourrier que cela a été supposé (à partir de la page 176) :
http://www.magnetosynergie.com/Archives ... 9-2016.pdf
Cependant, nous avons fait des mesures avec un oscillo qui correspondrait à ces calculs :
http://www.magnetosynergie.com/Archives ... onique.pdf

Le soucis a été de savoir sur quelle fréquence il fallait faire vibrer l'atome de cuivre pour lui affecter la masse énergétique pour récupérer de l'énergie.
Richard l'a trouvé par essais successifs et on dirait que c'est la moyenne des 3 premières couches saturées. Mais si on se cale sur la fréquence f0, il ne se passe rien ! Il faut se caler sur une harmonique.
Cependant, c'est une partie de la théorie que je reprends, car je n'arrive pas à trouver la logique.
Pour le moment, j'exploite l'hypothèse de la vitesse scalaire de la particule de ploutos, qui pourrait donner une explication au spin de l'électron.
En effet, j'ai remarqué en reprenant le document que c'est une hypothèse, car l'analogie n'est faite que sur les unités.

Si quelqu'un a d'autres propositions, je suis intéressé !
Il serait souhaitable que d'autres personnes rentrent dans ces discussions. Ce ne peut être que positif.

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 3892
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par peterpan57 » jeu. 9 janv. 2020 19:26

Phil.Alb a écrit :
jeu. 9 janv. 2020 12:39
Salut Peter,
Oui c'est exact ! Parce que la couche 3 est partagée en 2 : la 3s3p et la 3d ! C'est la méthode de Slater (page 153 du doc de la théorie de 2016 : je me suis basé sur la mécanique quantique qui est reconnue). ( Ok compris, 2X9...contradictoire a la loi de l'octet :D "

La couche 1 est saturée, et elle ne vibre pas, l'exponentielle amortie est de suite amortie
( mais si elle vibre, sinon elle ne partagerais plus de Ploutos avec l'autre univers :lol: )

La couche 2 est saturée mais elle vibre à la fréquence d'amortissement. De mémoire elle est vite amortie
La couche 3 est saturée aussi, mais elle est composée d'une sous couche (de mémoire, c'est la 3s3p et la 3d). Elle vibre, mais l'amortissement est plus long.
La couche 4 ne comporte qu'un seul électron. C'est l'électron libre qui transmet le champ électrique. Elle vibre et s'amortie jusqu'à la fréquence de redémarrage.
Tu as les fréquences à la page 144 de ce document, et une représentation à la calculette graphique en page 171. Pour la fréquence de redémarrage, ce sont avec les transformées de Fourrier que cela a été supposé (à partir de la page 176) :
http://www.magnetosynergie.com/Archives ... 9-2016.pdf
Cependant, nous avons fait des mesures avec un oscillo qui correspondrait à ces calculs :
http://www.magnetosynergie.com/Archives ... onique.pdf

Le soucis a été de savoir sur quelle fréquence il fallait faire vibrer l'atome de cuivre pour lui affecter la masse énergétique pour récupérer de l'énergie.
Richard l'a trouvé par essais successifs et on dirait que c'est la moyenne des 3 premières couches saturées. Mais si on se cale sur la fréquence f0, il ne se passe rien ! Il faut se caler sur une harmonique.
Cependant, c'est une partie de la théorie que je reprends, car je n'arrive pas à trouver la logique.
Pour le moment, j'exploite l'hypothèse de la vitesse scalaire de la particule de ploutos, qui pourrait donner une explication au spin de l'électron. (mais non LOL...le spin c'est juste un trou de vers en vortex ominidirectionnel :lol: )
En effet, j'ai remarqué en reprenant le document que c'est une hypothèse, car l'analogie n'est faite que sur les unités.

Si quelqu'un a d'autres propositions, je suis intéressé !
Il serait souhaitable que d'autres personnes rentrent dans ces discussions. Ce ne peut être que positif.
Merci pour les précisions, je comprend mieux désormait :clap: :inlove:

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 406
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par Phil.Alb » jeu. 9 janv. 2020 20:16

Ta remarque Peter sur la couche 1 est excellente, j'avais fait la même déduction.
Donc j'ai recalculé les fréquences pour l'atome d'Hydrogène.
L'atome d'Hydrogène (comme l'atome d’Hélium) ne possède qu'une seule couche quantique. Quand on refait les calculs pour ce type d'atome, alors la couche 1 vibre et répond à l'exponentielle amortie.
Il est probable, je ne l'ai pas fait, mais je le ferai dans le prochain document, que pour des atomes lourds (comme l'Uranium) on ait plusieurs couches qui ne vibrent pas.
Mais il ne faut pas confondre la fréquence de vibration de l'exponentielle amortie avec la fréquence de sortie du ploutos qui est w0 (oméga 0).
Une personne m'a posé la question pour savoir si cette théorie pouvait traiter la radiation. Je pense que oui, mais il faut avancer doucement. Chaque étape dépend de l'étape précédente, il faut donc être sur de ce que l'on annonce. Ensuite et en parallèle, il faudrait monter des expériences pour valider chaque étape de la théorie.
peterpan57 a écrit :
jeu. 9 janv. 2020 19:26
mais non LOL...le spin c'est juste un trou de vers en vortex ominidirectionnel
Qu'entends tu par là ?
Nassim Haramein place le trou de vers dans le proton. Mais je n'ai pas fait encore avec la théorie. Pour le moment, je n'ai pas trouvé comment franchir la couche de la particule élémentaire de l'électron.
Mais ce que tu dis sur le spin, n'est pas idiot. Il faut que je vois.
Petite remarque au passage, la théorie de Nassim Haramein et l'effet Vialle sont très proche, même si le développement de ces théories est différent. Regardez, Nassim Haramein a obtenu des résultats sur le boostage de la croissance des plantes en informant de l'eau. On a fait la même expérience à ce sujet. Elle est sur Magnetosynergie.

On va encore exploser le nombre de pages sur ce sujet, cependant, nous sommes toujours en phase avec le titre du sujet.

Répondre