champs magnétique, champ électrique

Concerne toutes les sciences, même les plus improbables...

Modérateur : Nrico

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 490
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par Phil.Alb » lun. 13 août 2018 23:59

Vas y ! amuse toi bien !
Je reviens sur la remarque que j'ai faite précédemment :
la perméabilité magnétique du vide qui est s^4 et l'intensité qui est en s^-4. C'est intéressant une telle symétrie.
Ce qui pourrait répondre à ma question sur l'origine de l’existence du champ électromagnétique ;
En premier existe le champ magnétique, et vient en suivant le champ électrique
En symétrie, à la permittivité, il n'existe rien !
Je ne sais pas si cela parle à certain, mais je crois qu'on peut donner maintenant une explication au spin up et au spin down de l'électron !
On pourrait même extrapoler sur le sens de rotation des planètes.
Voilà que je fais du Peteranesque. Mais c'est une logique possible.

Je te félicite pour ces questions Peter
Merci à toi, aussi

Cordialement

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4059
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par peterpan57 » mar. 14 août 2018 00:16

Merci Phil, moi aussi cette perméabilité du vide m'a interpellée quelque part,
sans le savoir j'ai un peu dévelloper avec un ajout dans le message précédent en essayer de m'expliquer a moi-méme pourquoi
je raisonne defois simultanément par Dualité.
Peut-étre qu'un jour sa éclairerai ma lanterne du phénoméne intemporel de certains états d'Esprit lorsqu'on laisse voyager son imagination.

Si mes insistances en curiosité peuvent t'aider a trouver d'autres pistes alors je suis heureux d'avoir pu aider , a ma façon, méme si c'est peu.
Ce qui me trotte en téte actuellement et en rapport avec mes tests de résonances Cuivre-Fer, je pense essayer certains tests a effet Seebek
en essayer de verifier la presence d'une résonance au point de couplage Fer-Cuivre sous influence d'un signal d'induction.
Je pense d'abord devoir assembler plusieurs couples Fer-Cuivre, ou Fer-Alu, pour mettre en serie les effets electriques induits,
mettre en serie des piles c'est additionner les voltages, éspérant ainsi obtenir une résonance plus intense... enfin c'est un test,
comme tant d'autres :lol:

Ce qui est bien c'est la complémentarité des inductions magnétiques, exemple:
Premiere impulsion = Fer ==> Nord + Cuivre ==> Sud, donc le lien magnétique entre ses 2 métaux sera intense ! :clap:
L'energie dissipée ensuite par l'union de ces poles opposés pourrais influencer la thermodynamique de l'effet Seebek, sans ajout de source de chaleur
:?:

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 490
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par Phil.Alb » mar. 14 août 2018 09:15

Vas y teste avec ton feeling, il est bon !
peterpan57 a écrit :
mar. 14 août 2018 00:16
donc le lien magnétique entre ses 2 métaux sera intense !
Est ce que le fait d'envoyer un signal permet d’aligner quelques spin électroniques ?
Rien ne distingue un électron d'un atome de cuivre d'un atome de fer ! Ce sont les mêmes particules.
Richard ne participe pas au forum, mais il apprécie ta philosophie.
Pour donner des nouvelles de lui, il vient d'être hospitalisé !
Apparemment pas trop grave pour lui, mais c'est un soucis pour les médecins. Quand ils te gardent plusieurs jours ... c'est qu'il y a une raison.

Bref, plus j'avance dans cette théorie, et plus je m'aperçois que tout peut être lié à un effet Vialle.
peterpan57 a écrit :
lun. 13 août 2018 23:44
les opposés, que chaque chose a, en méme temps son "double-opposé" qui agis dans son univers opposé
Bingo ! Exactement ! univers 1 opposition univers 2 avec un léger décalage due à la bulle ! En fait, l'opposition ne se fait que sur le temps !
Univers 1 = temps positif
Univers 2 = temps négatif
Si nous transformons un système en lui amenant une énergie extérieure, le système réagit à ce surplus énergétique (ou cette extraction énergétique).
Je pense l'avoir mis en évidence avec les expériences du tome 1 en mesurant les différences de masses, mais ta façon peut aussi amener quelque chose.
J'ai plein d'autres expériences à faire. Cela fait encore beaucoup de dossiers à préparer :shock:
A voir

Cordialement

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4059
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par peterpan57 » mar. 14 août 2018 10:31

" Est ce que le fait d'envoyer un signal permet d’aligner quelques spin électroniques ?
Rien ne distingue un électron d'un atome de cuivre d'un atome de fer ! Ce sont les mêmes particules
."

Sa m'eclaircis le point important de dégagement energétique lors d'une impulsion electrique brusque dans l'eau par exemple, cela réoriente la polarisation electrique de la masse d'eau, tous en méme temps, mais pour les spins je ne suis pas certain...

Je pense que les spins sont plus enclins a réagir a une impulsion magnétique, plutot qu'electrique,
donc pour une induction se serai avec un effet a Temps Négatif et donc a effet sur l'Univers Négatif...là oui, certainement un effet sur les spins,
si l'on conçois les spins un effet d'origine giratoire des Cordes spatiales au coeur des electrons...du moins je le "vois" ainsi,
et donc pouvant probablement créer des spin Up, Spin Down par la méme occasion.

" Bingo ! Exactement ! univers 1 opposition univers 2 avec un léger décalage due à la bulle ! En fait, l'opposition ne se fait que sur le temps !
Univers 1 = temps positif
Univers 2 = temps négatif
"

Oui, d'où mon reflex inconscient de vouloir systématiquement concevoir les choses (visualisations) en Dualité.
Et puis une onde, son énergie, ne serait-elle pas plus simplement représentée par un poisson sautant hors de l'eau a répétition sur un long trajet?
Créant ainsi des vagues visibles dans les 2 Univers ? Air- Eau ?
Dans l'Air ses vagues serait ainsi l'opposé des vagues visibles sous l'Eau? (position de l'observateur)
Poisson = Onde , Vagues = Energies dissipées dans les 2 Univers, chacune etant l'opposée de l'autre,
chaque Univers ayant son propre Temps, son delai influencant l'Observateur présent dans l'Univers qui y correspond... :?:

je pense que l'Esprit est relié aux 2 Univers en fait... :?:
D'où l'importance des exponentiels négatifs du tableau MS.
La théorie de Richard expliquerais méme l'effet de Clairevoyance d'un Esprit relié aux 2 Univers et aux bulles d'expansion... du moins c'est mon avis. :?:

je souhaite donc un bon repos a Richard, et qu'ils prennent soin de lui :)

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4059
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par peterpan57 » mar. 14 août 2018 11:00

Le coté "mystique" de l'effet Vialle me rassure énormément,
puisque la Matiére ne disparait pas, elle ne fait que se transformer en Energies,
partagées dans les 2 Univers , donc JAMAIS nous ne pourrions disparaitre , on sera juste transformés,
voir méme immortels sous forme d'Energies constament en translation dans les 2 Univers et en méme Temps (!) dans Toutes les Bulles d'Expansions :clap:

Coooooool !!! :inlove:

A mon avis, pour améliorer l'effet des montages Vialle,
on pourrais mieux se concentrer sur les Unités de Forces du tableau Ms, a FORT Exponentiel Négatif,
ce qui permettrais d'influencer plus aisement l'Univers Négatif, et ainsi donc les capacités des Cordes Spatiales a transferer de l'Energie :?:
par contre il faudra trouver un équilibre oscillatoire avec les piéces du montage entre pieces "Négatives" et piéces "Positives".
( Voir les Unités de Forces a utiliser sur les pieces, selon l'Univer a influencer )

Ces polarités me rappelle un peu l'effet d'accumulation energétique ( effet Condo du 0-1Hz ) de mes tests précédents

Le montage servant d'oscillateur entre les 2 Univers...nous ne devons pas oublier qu'un "Pont"...pour étre solide, doit étre équilibré des 2 cotés .
Donc en theorie, une moitié des pieces sous effet d'exponentiels Négatifs (champ magnétique, etc...), l'autre moitié sous effet d'Expo Positif.
Donc, le Temps agissant sur l'Ensemble , dont le delai serais ainsi lié aux oscillations entre les 2 Univers.
Il conviendrais de cogiter un peu sur l'Unité MS "Temps" ...voir quelles pieces, peu importe leurs polarités d'Univers, ayant leur facteur Temps,
agissant en Positif ou Négatif sur l'Ensemble !


J'ai bien l'impression que l'effet Vialle est en train de concrétiser le symbolisme du Ying et du Yang :wait: :?:

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 490
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par Phil.Alb » mar. 14 août 2018 12:16

Salut Peter,
Merci de participer, je crois qu'on avance.
peterpan57 a écrit :
mar. 14 août 2018 10:31
Je pense que les spins sont plus enclins a réagir a une impulsion magnétique, plutot qu'electrique
Un point positif, nous pensons identique, c'est le champ magnétique qui est le maître et le champ électrique qui est l'esclave.
Mais une impulsion électrique possède les 2 champs !
Pour l'orientation des spin, je parlais du spin de l'électron uniquement.
Si on prend l'atome complet ou le noyau, il y a différence entre Fer et Cuivre.

Euh ... pour le poisson, je ne te suis pas !
Pas d'accord, car le milieu des 2 univers est identique. Ce n'est que le temps qui change de signe.
peterpan57 a écrit :
mar. 14 août 2018 10:31
je pense que l'Esprit est relié aux 2 Univers en fait
Tout à fait ! C'est ainsi que je fais la corrélation entre Passé - Présent - Futur.
Mais attention, il ne faut plus raisonner "Relativité Générale".
La RG apporte le paradoxe des jumeaux, alors que l'effet Vialle, il n'y a pas de paradoxe ! (voir le Tome 1)
peterpan57 a écrit :
mar. 14 août 2018 10:31
La théorie de Richard expliquerais méme l'effet de Clairevoyance d'un Esprit relié aux 2 Univers et aux bulles d'expansion
C'est une voie à explorer, j'ai déjà fait quelques analogies, mais je n'en ai pas parlé : sujet brulant !
J'ai même fait des analogies avec la Bible : mais là sujet encore plus brulant !

Merci pour Richard, je transmettrai.

Ton côté "mystique" ; il y a de l'idée. Pour moi, on devient du "Ploutos" en dehors des sphères.
Le verbe "transformer" est mal choisi, je préfère "translater", car dans une translation, il n'y a aucune perte !
Mais là, ça dérive trop. Pour le moment, l'objectif n°1 est de faire accepter la vision de l'esprit de la théorie de l'effet Vialle.
Objectif non encore atteint depuis 1985 !!!

Continue à proposer tes idées. Cependant attention, il faut avoir toujours en mémoire que tu ne dois pas différentier les 2 univers.
En fait, si tu crées un déséquilibre entre univers 1 et univers 2, tu déséquilibres le R_0 !
Le R_0 est la bulle d'expansion, et c'est le "berceau" de la masse.
Si tu déséquilibres le R_0 d'une masse volumique, tu recrées l'expérience de Philadelphie.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3%A9 ... iladelphie
Bon, il est vrai qu'il faut de très fortes énergies pour y arriver. Mais je m'interdis d'explorer cette voie : trop dangereux !
L'expérience de Philadelphie était pour une très grosse masse, mais je pense qu'il serait possible, énergétiquement, de le faire au niveau atomique.
Si cela donne des idées à des malades, qu'il aillent se renseigner sur les conséquences.
Je rappelle que Tesla est sorti de ce projet, tellement secret, que l'on ne sait pas si c'est vrai ou faux !

Bonnes continuations

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4059
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par peterpan57 » mar. 14 août 2018 12:48

" Euh ... pour le poisson, je ne te suis pas !
Pas d'accord, car le milieu des 2 univers est identique. Ce n'est que le temps qui change de signe.
"
Oui pardon, j'ai omis de parler de sa polarité selon l'univers ( s -4 en moyenne )
Coté Air-Eau, je ne voulais pas comparer la difference de ces éléments, mais c'etais juste pour avoir une meilleure vue de l'Esprit entre 2 Univers opposés, sinon je n'aurai pas pu utiliser de "Poisson"

" Mais là, ça dérive trop " oui tu a raison, nous devons revenir a la pratique, je faisais juste un détour philosophique...peut-étre que certains lecteurs verrais d'un meilleur "angle" la théorie Vialle s'ils arrivais a ce représenter les 2 Univers.

" Pour le moment, l'objectif n°1 est de faire accepter la vision de l'esprit de la théorie de l'effet Vialle.
Objectif non encore atteint depuis 1985 !!!"
...je sais bien :(
je ne peux pas faire plus qu'exprimer ma façon de voir le monde, je n'ai pas de but aussi précis que le tien, j'aimerais juste que l'Esprit de ce monde s'ouvre plus au lieu de s'obstiner a rester physique en mettant l'Esprit et son évolution de coté...
La science est pourtant une Ouverture de l'Esprit a l'Univers ... :?:

" Cependant attention, il faut avoir toujours en mémoire que tu ne dois pas différentier les 2 univers."
non surtout pas, c'est que je ne m'exprime pas toujours avec les bons termes et defois sa porte a confusions, désolé :oops:

" Si tu déséquilibres le R_0 d'une masse volumique, tu recrées l'expérience de Philadelphie.
Bon, il est vrai qu'il faut de très fortes énergies pour y arriver. Mais je m'interdis d'explorer cette voie : trop dangereux !
"
Ne t'inquiéte pas, je vais pas téléporter mon domicile avec la sortie audio de mon PC... ces faibles intensités me suffisent amplement :angel:

A vous aussi bon courage :clap:

Avatar du membre
picchou
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 830
Enregistré le : jeu. 17 mai 2018 21:35
Contact :

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par picchou » mar. 14 août 2018 19:13

Hum, l'expérience de Philadelphie : https://youtu.be/TYCcvvcSo7Y

Fiction ou réalité, telle est la question ? ....
Profitons utilement et avec sagesse du peu de temps qui nous reste, avant la fin inéluctable de notre société :lire4:<BIBLE

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4059
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par peterpan57 » mar. 14 août 2018 20:24

Lien schéma Résonance a induction sur un couple Fer-Cuivre, dont j'avais parler précédement
https://www.casimages.com/img.php?i=180 ... 848018.jpg

Lien schéma (abrégé) identique mais a Multibrins afin de tester l'effet inductif sur les couples "J" 1 , 2 et 3 en fer-Cuivre.
Toujours en mesure des courants induits (vers spectrogramme, donc cumule des volts...theoriquement )
https://www.casimages.com/img.php?i=180 ... 848020.jpg

J'aimerais bien placer les Unités MS sur les parties du montage qui y correspondent,
par exemple comme cela: ( incompléte évidement car c'est un essai )
Jonction FeCu = ( "kg" m -1 .s -2 , "Volt" m. s -1 , "A/m" m -1 . s -4 ) , = "Joule" m . s -4 + "Temps" s

Attention, son équation opposé se trouve dans l'Univers 2, donc une fois bien placées , on pourrais rajouter son equation opposée, et chercher les Unités MS sur lesquels on pourrais agir pour faire osciller le tout... :shock: :?:

Je ne suis pas certain du tout de l'exactitude de cette "equation" façon Peterpan :shock:
quelqu'un pourrait-il me corriger cet essai ?
je crains fort qu'elle sera incompatible a la façon de calcul traditionnelle de la Physique... mais bon, je vois sa "structure" comme sa.

:?:

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 490
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par Phil.Alb » mar. 14 août 2018 22:41

Merci pour ton partage Peter,
peterpan57 a écrit :
mar. 14 août 2018 20:24
Attention, son équation opposé se trouve dans l'Univers 2
Peux tu expliquer ce que tu appelles l'Univers 2 ?
Si tu fais référence à l'Univers 2 dont je parle dans la théorie, c'est un univers miroir. L'Univers 1 est un univers à temps positif, et l'Univers 2 est un univers à temps négatif.
Cet univers à temps négatif est une conséquence de l'équation de la sphère. Il y a un décalage par rapport au temps t=0.
C'est à dire que le sommet de la parabole se trouve dans un temps t=-4Gm/3c^3.
L'Univers 1 commence à t=0 et l'univers 2 commence à t=-8Gm/3c^3
Mais les équations sont identiques dans les 2 univers !
C'est justement s'il y a un décalage non naturel, c'est à dire provoquer, c'est là où on risque de déséquilibrer le R_0 par rapport au R_0 de la masse, qui se trouve entre 0 et -8Gm/3c^3. Cela est identique pour un électron !

Dans ton premier schéma,
Image
tu as la jonction J qui se touche ? Fer et cuivre sont en contact ? ou il y a un isolant ?
Même question pour le deuxième
Image

Moi ce que je vois, c'est que ton spectro est décalé ; tu prends le signal sur le cuivre et le retour sur le fer. On pourrait justifier ta fréquence de 0-1Hz par un couplage entre les électrons du Fer et ceux du Cuivre. Comme une sorte d'interférence avec les oscillations des électrons des différentes couches quantiques.
Mais pour ça, les calculs devraient être long et fastidieux.
On ne peut pas poser une équation ainsi ! Il faut amener l'équation et là tu ne fais qu'un raisonnement dimensionnel qui en plus n'est pas homogène.
Tu n'as pas d'égalité dimensionnelle (on ne peut pas égaler des carottes à des choux) et en plus tu additionnes des dimensions différentes (donc tu additionne des patates avec des choux). En fait tu fais une soupe façon Peter, mais on ne peut pas la manger ni la faire avaler à personne !
Mais continue ton feeling, tu as de bonnes idées.
Je te remercie, cela me donnera des idées pour le Tome 3. Mais pour le moment, je viens à peine de terminer le Tome 2.
S'il y avait un vrai coup de main, cela me libérerait un peu de temps, mais bon ...

Il faut arrêter avec "la façon de calcul traditionnelle de la Physique".
Nos professeurs ne sont pas des idiots. Il leur est juste difficile de se remettre en question sur une méthode qui est la RG et une autre approche de la dim4 par un produit.
J'ai expliqué cela dans une vidéo qui parle de patchwork. On rajoute toujours des rustines, plutôt que de reconsidérer l'ensemble (voir une autre possibilité).
J'ai encore relu le Tome 1, aujourd'hui, et je confirme que cette théorie est vraiment dans l'esprit d'Einstein en ce qui concerne un Ether non luminifère, non pondérable et non temporel.
Si Einstein avait été encore là, il aurait exploité cette idée d'un espace quadridimensionnel définit par un produit.

Bon courage Peter

Répondre