Page 6 sur 14

Re: champs magnétique, champ électrique

Posté : mar. 14 août 2018 23:42
par peterpan57
Oui Fer et Cuivre se touche car c'est bien les courants induits que j'etudie sur ces schémas là, a cause de l'effet Seebek...mais
au lieu d'un apport de chaleur on fait un apport electromagnétique.

" Si tu fais référence à l'Univers 2 dont je parle dans la théorie, c'est un univers miroir. L'Univers 1 est un univers à temps positif, et l'Univers 2 est un univers à temps négatif. "
" Mais les équations sont identiques dans les 2 univers ! "
les polarités des Unités MS ne changent pas en changeant d'Univers ?
Hum.... :?:

" On ne peut pas poser une équation ainsi ! " outch :shock:
...pourquoi on ne pourrais pas mettre les Unités MS sur les éléments qui seraient sous l'influence de ces Unités là ?
Je sais bien que c'est pas homogéne tout ce que je fais :lol:
Cela serait donc pas logique de calculer physiquement dans l'ordre des choses et de leurs places respectives ?
Et de leurs effets résultants supplémentaires ?
Exemple, schema d'un moteur entrainant une courroie,
je pose les unités "chevaux" sur le dessin "Moteur", avec sa "polarité", etc...
puis "VIRGULE" :lol: (je savais pas poser autrement, c'est un essai) , je met l'Unité "Elasticité" . "Résistance" sur le dessin de la courroie...
Tu arrive a suivre ?
Et donc, comme EST le montage et sa serie d'Actions,....EST l'Equation et sa serie d'Unités !? Nan ? Pas bon sa ? :?:

Formules et Calculs ne représente pas la Physique / l'Univers ?
La façon de les poser serait donc imposée ? :?:

Re: champs magnétique, champ électrique

Posté : mer. 15 août 2018 00:54
par Phil.Alb
Va jusqu'au bout de ton idée Peter
Mais il fallait bien que je précise que les dimensions sont importantes dans une équation
peterpan57 a écrit :
mar. 14 août 2018 23:42
les polarités des Unités MS ne changent pas en changeant d'Univers ?
Je pense que ce que tu appelles "polarité" sont les exposants ? m^2 (univers 1) devient m^-2(univers 2) ? Si c'est ça :
Désolé ! Non. Seul le signe du temps change !
peterpan57 a écrit :
mar. 14 août 2018 23:42
La façon de les poser serait donc imposée ?
Comment te dire oui. Je crois que c'est au cours primaire que l'on apprend cela.
C'est un peu comme si tu me disais le signe "+" (qui est une addition), si je le secoue un peu, cela peut devenir une "x" (qui est une multiplication), donc l'addition et la multiplication sont la même chose, puisque c'est le même signe.
Il n'y a qu'un ordinateur qui est capable de faire une multiplication avec une porte AND (qui veut dire ET), et pour l'addition, il utilisera une porte XOR (qui veut dire OU exclusif). Donc un ordi ne connait pas le signe + ou le signe x !
https://lehollandaisvolant.net/tuto/computer/#portes
Pour ceux qui veulent comprendre. Au fait le OU exclusif, c'est comme le OU à part que si les 2 entrées sont au même état, alors la sortie est 0.
Ensuite pour multiplier un octet, de mémoire, c'est une addition avec une rotation. Donc pour un ordi, la multiplication est une addition. Mais bon, on est quand même plus intelligent qu'une machine ? Non ?

Donc, si le fer et le cuivre se touche, cela veut dire que tu injectes un signal dans une bobine qui couvre en champ magnétique et ton cuivre et ton fer, mais tu viens récupérer ton signal (mesure) entre un cuivre et un fer, qui sont 2 atomes différents et donc qui ont la réaction au champ magnétique différemment, puisque ce sont des atomes différents. La réaction à l'énergie induite est différente entre un morceau de fer et un morceau de cuivre.
Il est peut être normal que tu récupères un delta énergétique sur le spectro.
Que se passe t il si tu sépares la connexion Fer / Cuivre ?
A peine, comme un condensateur.

Cordialement

Re: champs magnétique, champ électrique

Posté : mer. 15 août 2018 10:19
par peterpan57
" Je pense que ce que tu appelles "polarité" sont les exposants ? m^2 (univers 1) devient m^-2(univers 2) ? Si c'est ça :
Désolé ! Non. Seul le signe du temps change !
"
Oui celle des exposants,
Ok merci, super, sa va facilité les choses, néanmoins sa me donne l'impression que je puisse confondre avec une autre dimension, celle de l'antimatiére.
Bon,je vais y faire attention desormais, merci des precisions.

" Il n'y a qu'un ordinateur qui est capable de faire une multiplication avec une porte AND (qui veut dire ET), et pour l'addition, il utilisera une porte XOR (qui veut dire OU exclusif). Donc un ordi ne connait pas le signe + ou le signe x ! "

Bon, bien. En d'autres termes la majorité des façons de calculer est donc basée sur des inventions humaines ? C'est sa ?
Si oui, cette façon de calculer ne reflete donc PAS l'Univers !? :?:

" La réaction à l'énergie induite est différente entre un morceau de fer et un morceau de cuivre.
Il est peut être normal que tu récupères un delta énergétique sur le spectro.
Que se passe t il si tu sépares la connexion Fer / Cuivre ?
A peine, comme un condensateur
. "

Bin oui, j'avais débuter comme sa avec le "Sandwish", composé de Fer et de Cuivre bien isolés et aucun contact entre eux.
C'est justement sur ce Sandwih que debuta mes premiers constats de résonances.

Re: champs magnétique, champ électrique

Posté : mer. 15 août 2018 11:44
par Biquette
Bon là, c'est trop compliqué pour moi. Je vais vous poser des questions que je crois simples, j'aimerais que vous fassiez l'effort d'y répondre simplement. Vous relevez le défi ?

Alors voilà: il y a les ondes électriques et les ondes magnétiques. Une onde électrique génère une onde magnétique, et l'ensemble s'appelle l'électromagnétisme.
L'onde électrique peut se mesurer en Hz (= fréquence) et en quoi pour l'amplitude ?
L'onde magnétique peut se mesurer en microT (y a-t-il une autre valeur possible ?)
L'onde EM peut se mesurer en V/m (ou en autre chose ?)

La fréquence d'une onde électrique se classe en ondes non ionisantes (jusqu'au début des rayons UV, soit 10 puissance 16 Hz) et en ondes ionisantes (à partir des rayons UV donc).
A l'intérieur de ce classement, les fréquences sont divisées en UBF, BF, HF, et UHF.
Est-ce que je me trompe ?

Je poursuis: second point:
Mon testeur repère les ondes HF et il est écrit: MHz et en dessous, j'ai mis la valeur en V/m. Pourquoi avoir mis ce MHz au-dessus ? J'arrive à 0.02 V/m
Il repère ensuite les BF en Micro T (deux niveaux de mesures). Ces BF sont de l'ordre de 0.1 à 0.4 micro T en BF600 et 0.006 en LF30. Il monte à 0.6 si je le mets devant l'écran de l'ordinateur.
L'onde électrique est de 4 à 9 v/m juste devant moi et monte si je m'approche de l'écran.

Sur ce second point, est-que vous pourriez analyser ces résultats ? Comment dois-je les traduire ?
Peter, ne me parle pas s'il te plaît des mesures erronées parce qu'elles ne représentent pas ce que le corps ingurgite. J'ai bien compris ton raisonnement sur ce point et je suis d'accord.
Essayez de rester strictement sur les éléments que je vous donne, ceci pour ma compréhension.
Merci à tous les deux. :*

Re: champs magnétique, champ électrique

Posté : mer. 15 août 2018 12:33
par peterpan57
Ah...ok, oui chef, bien chef :lol:
Je remettrai donc a plutard la recherche que je venais de lancer,
notamment l'effet de l'Electrosmog en augmentation, et en correlation avec l'irritabilité des population a génétique despotiques frustrés d'avoir loupé leurs carriere de dominer le monde et les gens, et donc a étre contraints d'épancher leurs frustrations sur leur entourage, d'ailleurs en augmentation !
:roll:

" Essayez de rester strictement sur les éléments que je vous donne " ...bin non zut, comment veux-tu de bonnes réponses si tu nous empéche de rajouter des éléments perturbateurs que ton testeur n'est pas programmé a tenir compte ?! :x

je vais d'abord laisser la parole a d'autres bien mieux compétents, vue que mes compétences ne se base que sur l'observation et les essais.

Re: champs magnétique, champ électrique

Posté : mer. 15 août 2018 16:34
par Biquette
Hou là ! gros sujets que tu t'apprêtes à entamer ! :lol:
Ben non, je ne veux pas te frustrer, mais je veux juste comprendre. Si je comprends ce que me raconte mon testeur, je peux mieux me familiariser avec lui.
Ensuite, et seulement ensuite, je peux comprendre ce qu'il ne me dit pas, ce qu'il me cache.
Tu comprends ?

C'est comme si je veux faire une recette avec les ingrédients dont je dispose, et que tu me dis: oui, mais avec tels autres ingrédients, tu peux faire ceci et cela. Oui, bien sûr, mais autant que je fasse ma recette avec mes ingrédients. Ensuite je peux m'occuper d'autres choses. Même si ces autres choses pourraient améliorer ma recette. Je ne les ai simplement pas...

Je suis sûre que tu peux répondre à mes premières questions :wait: ;)
Sur les sites basiques, on parle des ondes électriques, et très vite des ondes EM. Donc je voudrais savoir si mon testeur prend en compte les ondes EM (E + M), les HF en volts, les BF en microT.
La 4è mesure étant bien définie: ce sont les ondes électriques. Ca au moins, c'est sûr.

Re: champs magnétique, champ électrique

Posté : mer. 15 août 2018 18:38
par peterpan57
Ahhhhh.... :shock:
Comment vais-je tourner mes phrases pour pouvoir t'expliquer sa clairement ? :x :lol:

Euh...si je suis "la politique d'enseignement des sciences"....hum, je dirais:

- les Volts...bin c'est des Volts a cause de Volta :D et que sa a été décidé ainsi
- les Ampéres / Watts / Tesla / etc... c'est comme euh.... Les Chasseurs :lol:
Ya les Bons chasseurs...car ils sont bons , puis ya les mauvais chasseurs...ils sont mauvais, c'est des....mauvais chasseurs, voila :D

En fait, tréve de plaisanteries.... Bon, du point de vue Officiel donc :

- les Volts bin c'est sa : https://fr.wikipedia.org/wiki/Volt
" Le volt (symbole : V) est une unité, de force électromotrice et de différence de potentiel (ou tension) et dérivée du SI."
bon, c'est quoi une force electromotrice ?
bin sa : https://fr.wikipedia.org/wiki/Force_%C3%A9lectromotrice
" La force électromotrice (f.é.m.) est un des paramètres caractéristiques d'un générateur électrique."
bin voila, donc c'est deja "UN PARAMeTRE" :D (bravo la science lol ... ) , "UN DES", donc yen a d'autres, des "PARAMETRES" :D

( Sa va ? tu assimile là ? on continue ? :lol: )

...donc " est un des paramètres caractéristiques d'un générateur électrique." ....alors c'est quoi une génératrice electrique ?
bin sa: https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9n% ... 9lectrique

bon bin je crois deja (que tu sature là ) et que t'a compris le coté OFFICIEL de la science du "VOLT" qui est donc "un morceau" de "quelque chose"
appartenant a une génératrice electrique , ah la la, t'a vue comme la science explique bien le "VOLT" ?!


bref un ENORME tas de "blabla" juste pour dire que c'est quelque chose
- qui est "rayonné" en partie par l'Electron et le proton (qui donc est sa "source" )
- qui agit,
- qui a une force,
- une polarité, et que.... sa existe pas parce qu'on le vois pas mais existe quand méme puisqu'il agit
vue au micro-micro-micro-scope ils savent toujours pas a quoi sa ressemble ni ce que c'est, mais que sa éxiste ET PAS. :wait: :lol:
Voila donc le coté OFFICIEL des VOLTS ,

Heureusement que le "decouvreur" de cette Force / Unité s'appelai pas Simson hein !
On aurait été obligé d'avoir des testeurs qui indiquerai des
Simson/Métre :D :D :D

-----------------------------------------------------------
ah la la....comment je vais t'expliquer le plus simplement possible quelque chose qui n'existe pas mais qui existe quand méme :cry:

Pfff... si tu demande a un scientifique a quoi il ressemble ce "VOLT"
il va certainement pas pouvoir répondre "Bin sa ressemble a un Cube qui s'emboite dans un Rond" mais comme on l'a pas vue au microscope il existe pas physiquement mais on peut voir ses effets donc on est bien obliger de dire qu'il existe :?:

( ensuite propose lui une camisole pour le préparer a son internement ) :lol:
( et donc la Science est une invention pour éviter a la population d'apprendre sa et aussi d'eviter l'internement sinon on ne serai plus Productifs) :wait:

Conclusion: Personne ne sait ce qu'est un "VOLT" :lol:

Re: champs magnétique, champ électrique

Posté : mer. 15 août 2018 18:55
par peterpan57
Attend les explications des autres...c'est préférable hein :lol: :x

Re: champs magnétique, champ électrique

Posté : mer. 15 août 2018 19:18
par Phil.Alb
Bonjour Biquette,
Avant de répondre, aurais tu fait quelques petites recherches ?
En effet tes questions peuvent paraître simple, mais pour donner une réponse simple, il faut savoir à quel niveau on s'adresse.
Biquette a écrit :
mer. 15 août 2018 11:44
il y a les ondes électriques et les ondes magnétiques
Alors oui et non.
Si tu tapes sur notre ami Google "onde magnétique" ou "onde électrique" seulement, tu tomberas sur "onde électromagnétique".
Je comprends ceci comme : cela n'existe pas tout seul !
Donc il existe un champ électrique ou un champ magnétique, mais en tant que onde qui se propage, les 2 vont ensemble.
Sinon, on est sur une onde scalaire, mas c'est un tout autre sujet.
Si tu veux on appelle cela un champ, car les vecteurs électriques sont dans un plan perpendiculaire au plan des vecteurs magnétiques.
On va dire que les vecteurs sont les flèches de couleur sur ce dessin (pour rappel mathématique, un scalaire est un réel, donc ce n'est pas un vecteur. J'aborde ceci dans la théorie de l'effet Vialle) :
Image
Sur ce schéma l'axe des X est un axe temporel !
Biquette a écrit :
mer. 15 août 2018 11:44
Une onde électrique génère une onde magnétique, et l'ensemble s'appelle l'électromagnétisme
Tout à fait, quoique, il faudrait savoir ce qui a exister en premier. C'est pour cela que j'ai ouvert ce sujet. A part que si on remplace onde par champ, cela revient au même pour une onde qui se propage à la vitesse de la lumière.
Donc dans l'unité nous aurons une distance qui doit apparaître pour une onde (ici les m).
Quand on regarde le signal, que ce soit le rouge (champ électrique) ou le bleu (champ magnétique), ils sont en phase !
Donc cela veut dire que pour qu'un point fasse une période (c'est à dire il part de 0, monte jusqu'à un Maxi, puis redescend pour passer à 0 puis passe par un mini puis revient à 0 = ceci est une période) puis recommence (quelque soit la courbe bleue ou rouge). Pour une période, il se sera passé un certain temps que l'on mesure en s. Je rajoute une petite remarque, si nous situons un point sur la courbe rouge, il y a son jumeau sur la courbe bleue et vice et versa.
Le Hertz est l'inverse de la période. C'est à dire des s^-1. Je ne détaille pas pourquoi, j'essaye de rester simple.
Cela veut dire que si on imagine un point sur la courbe, il va parcourir une distance dans un certain temps pour revenir à la même hauteur que le départ.
Ainsi, on introduit la notion de longueur d'onde qui est en m. Nous avons automatiquement une relation entre hertz et m (une période et une longueur d'onde).
Bon, c'est pas tout. Suis je assez simple ?
Pour répondre à Peter, on a constaté qu'une onde électromagnétique se déplace à la vitesse de la lumière (dont l'unité est ms^-1).
Donc, nous connaissons la vitesse de propagation, cela veut dire que sur 1 mètre, on peut mesurer le nombre d'oscillations de notre point
Bon, ça c'est pour l'axe des temps !
On a déterminé la fréquence qui s'exprime en Hertz (ou la longueur d'onde en m)

Ensuite, il y a nos vecteurs qui ont plusieurs longueurs, qui ici est différentes dans le temps, parce que c'est un signal sinusoïdal ; alternatif. Si c'était du continu, on aurait 1 seul vecteur, voire une infinité de vecteurs dans le temps de même longueur, mais on aurait un vecteur rouge et un vecteur bleu ! Je rappelle que le courant continu possède aussi les 2 champs ! (voir les pinces ampèremétriques AC/DC)
La longueurs des vecteurs donnent leur "poids" c'est à dire que pour un champ électrique correspond un champ magnétique "identique en longueur". J'ai mis entre " ", car les échelles et les unités sont différentes. Mais j'essaye de rester simple. On peut rentrer dans les détails, mais dans ce cas il faut explorer les équations, et je sais que cela ne plait pas à tout le monde !
Mais en fonction de l'endroit où l'on se trouve, la longueur du vecteur est différente.
Donc le champ électrique se mesurera en fonction d'une longueur de vecteur (qui donnera une capacité de force) en fonction de la place qu'il occupe dans la période, donc l'unité du champ électrique est le V/m. La vrai unité SI est le Newton/Coulomb. Mais je préfère le MKSA : m.kg.s^-3.A^-1
https://www.futura-sciences.com/science ... ique-3880/
Si on mesure le champ électrique, il y a une relation avec le champ magnétique et vice et versa.
Le champ magnétique sera mesuré en Tesla (c'est malheureusement la seule chose que les scientifiques auront retenu de ce grand génie), mais il y a aussi d'autres unités, mais dans le MKSA : kg.s^-2.A^-1
Petite remarque dimensionnelle : entre un champ électrique et un champ magnétique intervient une vitesse, c'est à dire que E=B.v (E est le champ électrique et B est le champ magnétique)

Voilà, je m'arrête là
Pour répondre à ton second point, une photo de ton appareil ou ses références serait sympa.
Ai je été assez simple ?
En me relisant, je m'aperçois que j'ai répondu qu'à une partie de ton post, mais en conclusion, nous devons parler des mêmes termes :
Si on parle d'ondes, on parlera d'onde électromagnétique (y en a plein d'autres)
Et elle est composée d'un champ électrique en phase avec un champ magnétique décalé de 90° (pi/2)

Cordialement

Re: champs magnétique, champ électrique

Posté : mer. 15 août 2018 20:14
par peterpan57
" Pour répondre à Peter, on a constaté qu'une onde électromagnétique se déplace à la vitesse de la lumière (dont l'unité est ms^-1) "
Je suis pas de cet avis...

Selon le Spectre electromagnétique, une onde a une frequence donc en se basant sur ses frequences,
donc la vitesse d'une onde EM est inversement proportionnelle a sa frequence ,
car la Lumiere n'est qu'un répére de fréquence sur ce spectre et que la vitesse d'une onde est "fixée" dessus... ( ! )
et en augmentant de frequence on atteint le UV, puis les gamma, puis Beta, puis Alpha.

Hors je ne vois pas comment une Particule Alpha / Beta pourrais depasser la vitesse de la Lumiere si on se référe aux frequences de spectre EM en augmentation.
donc plus on approche la frequence de rayonnement Alpha et plus la vitesse de l'Onde EM diminue... logique non ?
Autrement dis plus on s'approche d'une frequence ZERO plus on est au-dela de la vitesse de la lumiere
...puisqu'on ne peux pas donner la vitesse de la Lumiere a la totalité du spectre en se basant sur la frequence.
La frequence ZERO a donc une vitesse infinie. Cela justifie donc l'exponentiel négatif S -1 du "ms-1"