champs magnétique, champ électrique

Concerne toutes les sciences, même les plus improbables...

Modérateur : Nrico

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 490
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par Phil.Alb » mer. 15 août 2018 20:17

Peter, tu compliques !
On s'en fiche de la génératrice !
Et même si certains scientifiques ont l'esprit fermé, ce n'est pas une raison pour les ignorer et les écarter. Dans ce cas on devient comme eux !

Le Volt en MKSA = m^2.kg.s^-3.A^-1, c'est donc = m^2.kg.s^-3 * A^-1, et m^2.kg.s^-3 = Puissance (Watt)
Une Puissance est la quantité d'énergie par unité de temps fournie par un système.
On retrouve l'équation P=U.I, d'où U=P/I
En décodé, c'est le travail que peut fournir un système pendant un certain temps.
Définition de l'ampère :
"L'intensité du courant est définie comme la charge électrique portée par les électrons traversant une section de circuit pendant une seconde. Elle se mesure en ampères notés A. C'est une grandeur algébrique mesurable."
Donc le Volt est une quantité de travail que l'on va fournir pour un certain temps par rapport à un système qui est l'électron !
Le proton n'a rien à avoir la dedans ! Pour moi, le proton n'est que pour stabiliser un atome.
J'en reviens donc à l'effet Vialle, la première particule origine rencontrée qui est la plus importante est l'électron !

C'est génial, je remercie Biquette qui sans le savoir, apporte de l'eau à mon moulin.
Pour les discussions sur la théorie de l'effet Vialle, c'est quand vous voulez !
La vrai question à laquelle il faudrait répondre est :
Pourquoi un électron est porteur d'une charge électrique ?

Cordialement

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 490
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par Phil.Alb » mer. 15 août 2018 20:42

Salut Peter,
peterpan57 a écrit :
mer. 15 août 2018 20:14
Selon le Spectre electromagnétique, une onde a une frequence donc en se basant sur ses frequences,
donc la vitesse d'une onde EM est inversement proportionnelle a sa frequence ,
car la Lumiere n'est qu'un répére de fréquence sur ce spectre et que la vitesse d'une onde est "fixée" dessus... ( ! )
et en augmentant de frequence on atteint le UV, puis les gamma, puis Beta, puis Alpha.
Si, je te comprends, j'ai fait la même erreur que toi, au début, et c'est des discussions avec Richard qui m'a bien fait comprendre.
Cela se résume par : "Il ne faut pas confondre vitesse de propagation et fréquence du signal EM !"
Ce sont 2 choses différentes.

Je l'ai compris quand j'ai voulu rapprocher l'effet Vialle avec la mécanique quantique.
Quand je cherchais à monter l'équation de l'exponentielle amortie de l'électron, je suis parti de la quantification du moment cinétique en physique quantique :
n.h(bar)=m.v.r
C'est une équation de la mécanique quantique qui est utilisé par les physiciens.
Si on applique cette équation à l'électron isolé, cela pourrait déterminer la vitesse de rotation de l'électron sur lui même (donc son spin).
Si on prend les valeurs validées et utilisées par la SR, on trouve une vitesse tangentielle de l'électron = 137 fois la vitesse de la lumière !!!
C'est pour cela que la SR a rajouté des facteurs comme "le facteur de Landé" sur le magnéton de Bohr.
Pour que la SR conclue sur l'anomalie du moment magnétique de l'électron ...
Puis, le moment cinétique en SR est devenu :
n.h(bar)/2=m.v.r.alpha_e
Et après ça marche !
Je crois qu'il faut vraiment, à un moment revenir aux bases !

Cordialement

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4059
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par peterpan57 » mer. 15 août 2018 22:23

" Cela se résume par : "Il ne faut pas confondre vitesse de propagation et fréquence du signal EM !"
Ce sont 2 choses différentes
."

Bin oui c'est pas pareil, sa s'applique méme pas ce truc-much de Vitesse Lumiere dans l'univers 2 puisque le Temps y est Négatif...
et puis le calcul des fréquences dans notre Univers se base sur le Temps, donc S.
et si on devais garder ce type de calcul dans l'Univers 2 il faudrait passer en frequences Négatives :lol:
J'aurais préféré que ce soit un calcul basé sur une Distance X et non le Temps qu'on fasse le calcul du nombre d'oscillations sur cette distance X,
au moins on serais juste avec la taille des particules, ou le rayon orbitale des electrons...etc...
En bref le nombre d'oscillations ( Fr ) sur une distance, et non par seconde :x
et puis sa concorderai avec le champ magnétique qui "remonte le temps" , puisque son Expo Temps est négatif.

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4059
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par peterpan57 » mer. 15 août 2018 22:35

" Peter, tu compliques !
On s'en fiche de la génératrice !
" ...la Génératrice n'existe pas.
La matiere n'existe pas, ce n'est qu'un effet des inter-actions entre Forces immateriels cumulées.
Les Volts en font partie.
Tout comme l'electron, c'est une accumulation de Forces interactives et on crois que c'est materiel,
alors que Matiére n'est qu'une Vision de tout cet ensemble, la science étudie justement cette Vision de l'immensité des Forces Interactives Immateriels... on pourrais aussi dire Forces Occultes !

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 490
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par Phil.Alb » mer. 15 août 2018 22:47

Bonsoir Peter,
Bin oui, mais non.
Dans l'univers 2, le temps négatif rend tout négatif !
Regarde le Tome 1 :
http://www.magnetosynergie.com/Archives ... 18)_FR.pdf
La conséquence de l'existence d'un univers négatif est introduit en page 26 !
L'expression de la vitesse d'une particule aux abords du R_0 est +c pour t=0, -c pour t=-8Gm/3c^3 et +infini pour t=-4Gm/3c^3

Que les équations rebutent, je veux bien comprendre, mais le développement ne sont qu'annexé. Par contre les 52 premières pages sont les explications en textes. Il y a aussi le discours d'Einstein de 1916 qui est aussi important, car je me suis appuyé aussi sur ce texte pour donner une explication logique à l'effet Vialle.

réponse à ton deuxième message :
Tu veux dire que le film Matrix est une réalité ?
Je suis un peu d'accord avec toi ; l'esprit doit être au dessus de la matière.
Mais là on sort du sujet. On attaque la Franc-maçonnerie, et je préfère éviter !

Cordialement

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4059
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par peterpan57 » jeu. 16 août 2018 02:01

" Bin oui, mais non.
Dans l'univers 2, le temps négatif rend tout négatif !
"

Bon, selon un message précédent , les Unités sont identiques dans les 2 Univers, sauf le Temps.
Hum....je dirais pas "tout" mais plutot une majeure partie oui, car une petite partie émerge dans l'autre Univers,
car c'est bien la double-oscillation amortie sa, non ?
Vue qu'elles sont identiques ( miroir ), sauf le Temps.
Va falloir pas me tromper dans la signification du mot "Polarité" alors, sur les parties émergentes dans l'autre Univers .
Bon, je dois verifier quelque chose sur la Table des éléments, ensuite je retourne a mes tests "pratiques" .

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4059
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par peterpan57 » jeu. 16 août 2018 10:52

Biquette a écrit :
mer. 15 août 2018 11:44

Alors voilà: il y a les ondes électriques et les ondes magnétiques. Une onde électrique génère une onde magnétique, et l'ensemble s'appelle l'électromagnétisme.
L'onde électrique peut se mesurer en Hz (= fréquence) et en quoi pour l'amplitude ? ( Electrique = Volt, donc Amplitude = combien de Volts )

L'onde magnétique peut se mesurer en microT (y a-t-il une autre valeur possible ?) ( en Weber )

L'onde EM peut se mesurer en V/m (ou en autre chose ?) (Essaie de mettre W/m ou mW/m si tu a cette option sur le teteur,
l'onde EM est composée d'un champ electrique ET d'un champ magnétique, donc pourquoi cela n'affiche que les Volts par métre en oubliant sa part magnétique est, je trouve ABSURDE !
Ne mesurer qu'une part electrique en ne mesurant PAS sa part magnétique est identique a n'en mesurer que la MOITIé de l'onde ! Sur ce point là je trouve cette forme de mesure totalement faussée .
De plus on arrive a faire des Conversions des V/m en differentes autres unités, qui évidement seront elles aussi faussées si la part magnétique n'y est pas.
)

La fréquence d'une onde électrique se classe en ondes non ionisantes (jusqu'au début des rayons UV, soit 10 puissance 16 Hz) et en ondes ionisantes (à partir des rayons UV donc).
A l'intérieur de ce classement, les fréquences sont divisées en UBF, BF, HF, et UHF.
Est-ce que je me trompe ? ( non c'est bon )

Je poursuis: second point:
Mon testeur repère les ondes HF et il est écrit: MHz et en dessous, j'ai mis la valeur en V/m. Pourquoi avoir mis ce MHz au-dessus ? J'arrive à 0.02 V/m
Il repère ensuite les BF en Micro T (deux niveaux de mesures). Ces BF sont de l'ordre de 0.1 à 0.4 micro T en BF600 et 0.006 en LF30. Il monte à 0.6 si je le mets devant l'écran de l'ordinateur.
L'onde électrique est de 4 à 9 v/m juste devant moi et monte si je m'approche de l'écran.

Sur ce second point, est-que vous pourriez analyser ces résultats ? Comment dois-je les traduire ? ( tu veux les traduire en autres Unités de mesures ? ou traduire en Effets sur le Corps ? ou je sais pas...qu'est ce que tu appelle TRADUIRE dans un domaine pareil ?
les scientifiques ont mis des Unités en place, pouvant étre convertie en autres Unités , mais TRADUIRE c'est pas pareil que CONVERTIR
)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Tesla_(unité)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Volt_par_mètre

https://forums.futura-sciences.com/phys ... ables.html

https://www.google.fr/search?client=ope ... 78&bih=595

( tu connais bien mon avis sur la science et ses mesures, donc savoir de quoi on parle avec des mesures faussées d'usine et en parler autour de soi...en toute confiance, c'est rester dans le formatage des censures du business toxic. Perso j'eviterai de parler en public de mesures douteuses si on les mesure pas en comblant ses lacunes a travers d'autres systémes tenant compte de la totalité des valeurs Electriques + Magnétiques d'une onde a mesurer )

Avatar du membre
Biquette
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 2173
Enregistré le : mer. 20 août 2014 10:44
Localisation : Provence

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par Biquette » jeu. 16 août 2018 13:33

Mon appareil est celui-ci https://www.amazon.fr/Cornet-Ed88t-Elec ... merReviews
Je l'avais acheté chez geotellurique mais je vois qu'il ne l'ont plus. C'est sans doute un modèle similaire, sauf question ergonomie.

Phil, je te remercie. Je ne pourrais pas suivre davantage car je reste vraiment au basique. Je n'ai pas l'esprit matheux et à mon âge, les neurones mettent encore plus de temps à se connecter :sweat: ;) . Donc j'avance à petits pas...

Merci à toi Peter, d'avoir répondu point par point. Oui, j'avais mis l'appareil en mw/m mais cela ne me parlait pas davantage. Là, tu me donnes une explication claire: en le mettant en v/m, je n'ai qu'une partie de la mesure. Pourtant, dans les liens que tu me donnes, (https://fr.wikipedia.org/wiki/Tesla_%28unit%C3%A9%29) on peut aussi mesurer en volt, en ampère... selon sans doute une table de conversion. :?:

Donc quand je veux mesurer les HF, je devrais le faire en mw/m.
Quand je veux mesurer les BF, c'est en microT. Pourquoi cette différence ? Il s'agit bien d'ondes EM dans les deux cas, non ?


Maintenant, il faut que je vois l'aspect dont tu parles, mais en partant toujours des mesures de mon testeur (faute de mieux car je n'investirais pas dans un autre): l'aspect danger pour l'organisme.
A partir de quelle valeur est-ce qu'il y a danger ? Et un danger de quel niveau ?
(là je ne vous demande pas de répondre - sauf si vous avez de quoi bien sûr - c'est juste pour vous donner la suite de mon raisonnement. )

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4059
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par peterpan57 » jeu. 16 août 2018 16:22

" Oui, j'avais mis l'appareil en mw/m mais cela ne me parlait pas davantage. " ...oui, sa c'est des milliWatts par métre,
donc sa te donnerais sur une distance de 1 métre la quantité d'energie en milliwatts,
les Watts c'est le Voltage X les Ampéres, je pense que c'est plus simple a expliquer, bien plus de gens sont mieux familiarisés avec
des Volts, des Ampéres, et donc des Watts.

Les Watts c'est l'intensité rayonnée totale, des Volts AVEC les Ampéres !

Exemple: si tu mesure 10 Volt sur 1 métre AVEC 1 ampére sa ferait 10 X 1 = 10 Watts/m

ou encore 1 Volt sur 1 métre AVEC 0.001 ampéres (donc 1 milliAmpéres) sa ferais 1 X 0.001 = 0.001 Watt/m ( sa fait donc 1mW/m = 1 milliWatt par métre )

Par comparaison physique,
si tu a une Ampoule incandescente dont le filament fait 1 métre de long,
les mesures seront faites en Volts sur les extrémités de ce filament,
et l'Intensité en milliWatts serais alors la chaleur et la Lumiere rayonnée de TOUTE la longueur de ce filament.
(un testeur n'a pas de cables a fixer sur 1 métre sur chaque bout d'une Onde... la aussi c'est assez drole la façon de mesurer d'un testeur )

Mais bon, l'Unité affiché en VOLT/métre...bin là vraiment on sait pas si le testeur il détecte les milliAmpéres car il peut pas mesurer des Ampéres sur une Onde...yen a pas !
Les Ampéres sa se mesure Directement en branchant EN SERIE AVEC LES CABLES du testeur sur la piece PHYSIQUE et MATERIEL traversée par le courant electrique,
Comme on peut pas brancher de cables sur un onde, bin ya pas d'Ampéres sur une Onde,
il n'y a que Volts et Champ Magnétique sur une Onde.
( defois certaines Ondes ont moins de Champ Magnétique et plus de Volts, ou inversement , et là les mesures sont plus délicates , cela dépend de la technologie utilisée )

Un testeur EM ne pourra que detecter le champ magnétique en méme temps que les Volts de l'onde a mesurer.
Champ Magnétique qu'il pourra convertir en milliAmpéres, dans son processeur interne.

Donc si tu veux une idée plus claire de l'intensité TOTALE d'une Onde ou d'un Champ EM,
il est plus simple de parler Watts, ou milliWatts par métre. donc mW/m
Mais faut pas confondre avec W-eber , les Weber sont une conversion d'unité Magnétique du Tesla, donc du Champ Magnétique seul.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
En démontant mon propre testeur j'ai pu constater que les capteurs de champ EM sont des pistes de Cuivre plaqués-Or !
Or....l'Or (lol...) est un élément de la table périodique qui a une couche d'electrons ( signe Négatif) trés comprimé !!!
Ce qui rend ce métal bien sensible aux variations electriques Positives, et beaucoup moins a celles Négatives !
Voila encore une lacune de conception qui peux fausser les mesures de prés de 30 a 50% EN MOINS !

Pouvons nous faire confiance en de tels testeurs aux vices cachés ?
Avons nous le choix ?

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 490
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par Phil.Alb » jeu. 16 août 2018 17:46

Biquette,
Bon si les réponses de Peter te suffisent ... je vais juste faire une petite correction sur l'intensité et les atomes

Oui un ampèremètre doit être branché en série parce qu'il mesure un débit de courant, mais il existe des pinces ampèremétrique qui se mettent autour du fil et qui mesure le champ magnétique. Donc l'appareil mesure un champ magnétique qu'il transforme en Ampère.

Pour les atomes, l'atome de l'or est le meilleur conducteur au monde et même du tableau des éléments :
Parce que ce qui fait transmettre le courant, c'est l'électron de la couche externe de l'atome :
Image
Ceci est l'atome d'or et l'électron libre se trouve sur la couche 6, il est donc facilement transférable
Image
Ça c'est l'atome de cuivre et l'électron libre et plus difficilement transférable car il est sur la couche 4

Voilà c'était un petit détail.
Ce n'est pas la peine d'essayer de récupérer de l'or sur des composants électronique si vous ne récupérez pas plusieurs tonnes de matériel électronique.
La couche d'or représente une épaisseur de 2 ou 3 atomes d'or !
Bon courage pour sortir un lingot !

Cordialement

Répondre