champs magnétique, champ électrique

Concerne toutes les sciences, même les plus improbables...

Modérateur : Nrico

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 400
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par Phil.Alb » sam. 18 août 2018 00:16

Oups, Peter, nos 2 messages se sont croisés.

Euh, je suis étonné de ce que tu dis. Je ne me suis jamais posé la question ainsi ?
Une alim de Labo, alimente un appareil par des fils, ce qui ferme le circuit sont les fils. Donc tu dis que sur un fil d'une alim de Labo, on ne détecte pas de champ magnétique autour du fil ?
Si par exemple, je met 12V et 0A et que je veuille faire tourner un moteur. Je ne crois pas que le moteur tourne ?
Si quelqu'un a une alim à double réglage, ce serait intéressant de faire un test. Mon alim est automatique sur l'ampérage. Si je règle 12V et que j'alimente un moteur, je peux lire l'ampérage, mais je ne peux pas le forcer à 0 !

C'est pour cela qu'un chercheur indien m'a dit que dans une onde EM, les 2 champs étaient simultanés.
C'est là, ou je ne suis pas d'accord !
Pour moi, un entraîne l'autre. Dans la majeure partie des cas, on dit que c'est le champ E qui fait un champ B. Et moi, je pense que c'est le contraire. Car le champ B peut exister tout seul ! En ma connaissance, un champ E unique ne peut exister que dans une onde scalaire.
Peut être que je me trompe, ce serait sympa d'avoir des avis différents

Merci

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 400
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par Phil.Alb » sam. 18 août 2018 00:27

Je ne pense pas !
Pas en ma connaissance,
je vais essayer autrement :
Ça ne marche pas en hébergeur !
J'essaye avec academia :
https://www.academia.edu/36897508/Effet ... me1_FR.pdf
J'essaye en fichier joint ici :
C'est marrant, il met un triangle jaune.
Comprends pas !
En dernier recours, je te l'envoie sur ta boite.

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 3879
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par peterpan57 » sam. 18 août 2018 00:29

Coté PDF c'est bon merci, grace aux serveurs Asiatiques, j'ai pu le telecharger.

" Pour moi, un entraîne l'autre."

c'est aussi mon avis, mais sauf que pour mes reflexions en mode Dualité, je pense a un décalage dans U2,
on crois ne monter que des Volts et ne les mesurer qu'en Univer 1, alors que cela entraine aussi son "homologue" magnétique en U2 :?:
et inversement...

Donc une onde scalaire, pourrait trés bien exister sans aucun déséquilibre des 2 Univers si son Unité homolgue existe aussi dans l'autre Univers.
Bon, ceci est ma perception des choses, et coté Equations je sais pas si cela est valable.
Lorsqu'on utilise une Force, ici en U1, il parait donc logique de son "confrére" apparaisse aussi en U2, ce qui fait que seul l'un des 2 sera mesurable.

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 400
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par Phil.Alb » sam. 18 août 2018 00:39

Peter,

Essaye de lire avant.
Si tu veux plus tard, je compare l'univers 2 au passé et l'univers 1 au futur. Le présent est la bulle. Comme la bulle est définie sur 3 temps, cela veut dire que le présent possède les 3 temps aussi. C'est pour cela qu'il ne peut pas y avoir de paradoxe entre l'univers 2 et l'univers 1.

Heureux que tu ais pu ouvrir. J'espère que si d'autres n'y arrivent pas, ils se manifesteront

Cordialement

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 3879
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par peterpan57 » sam. 18 août 2018 00:58

Oui je vais lire tout sa.
Mes images mentales intuitives, ne peuvent pas tenir compte du facteur Temps,
car ces visualisations mentales sont comme figées dans le Temps.... :oops:

C'est comme une réalité virtuelle en images 3D... mais où tout est figé.
J'essaie simplement de me repérer en y mettant tout ce qui puisse concorder avec la Theorie Vialle,
les formules et equations, mon subconscient n'en veux pas,et pour moi c'est du "chinois"...
pourtant j'essaie de les placer sur ces Images mentales,
et pour sa y'a que vous qui puissiez m'aider.
Un peu comme une carte du monde sans indications ni repéres écrits, placer des noms, des repéres, j'aurais jamais crus que j'irai
jusqu'a "cartographier" des Images mentales.

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 3879
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par peterpan57 » sam. 18 août 2018 13:26

Bon, j'ai commencer la Lecture du Tome 1,
"Vitesse de la Lumiére" , le Temps "S-1" peut-il étre consideré en temps que Force vectorielle ?

car voila, pas mal de formules sont comme E=mc2, mais masse au repos !
Au repos donc Temps zero ?! Cinétique Zero ? Thermodynamique "figée" ?!

Ce Temps null, dans tous les calculs, est-il corrigé par la suite ?

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 400
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par Phil.Alb » sam. 18 août 2018 14:27

Peter,

Voilà ma réponse : ????
Je comprends rien à ce que tu dis ?
Donne moi des références, des n° de pages ?
Tu me parles de vitesse, de temps, de s-1 ????

Cordialement

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 3879
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par peterpan57 » sam. 18 août 2018 23:04

:lol:
Phil, pardonne moi mes termes inappropriés...
Bon, je vais tenter une autre formulation,
Tome 1, page 8, E=mc2 Masse au Repos !

Au repos ....repos....repos...hum, donc rien ne bouge !
Si rien ne bouge donc Cinétique =0 , Temps = 0 logique non ?

Donc, tome 1, page 6,
" Constantes utilisées dans ce document :
G = Constante universelle de Newton = 6,67384.10-11 m3kg-1s-2
m0T = masse de la Terre = 5,9722.1024 kg
c = vitesse de la lumière = 299792458 ms-1
"

c'est le Temps "S-1" de la constante "c" = "Vitesse de la Lumiére"

Autre formulation:
Donc pour la Masse au Repos de E=mc2 on va placer le "S-1" pour corriger la formule a Einstein ?
Ou est ce qu'on peut mélanger des formules "inertes" avec des "actives" ?

Bin oui voyons, E=mc2 c'est une formule "inerte", alors que la constante C = Vitesse Lumiére c'est une formule "active" puisque le Temps "S-1" fait agir la Cinétique... ( cinétique = Energie = Translation etc...tout sa c'est PAS au Repos ! )

Bon, laisse...faisons une pause,
je vais finir mes tests pratiques, on reprendra sa une autre fois, quand j'aurais mieux cerner les matiéres plus sensibles a U2 (Univers 2) sur la table de Mendelev.

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 400
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par Phil.Alb » mer. 22 août 2018 17:49

Salut Peter,

Alors, je trouve que tu confonds certains points très important :
peterpan57 a écrit :
sam. 18 août 2018 23:04
E=mc2 Masse au Repos !
OUI, ceci est l'énergie de masse au repos !
Cela n'a rien à voir avec l'énergie cinétique !
Le premier à avoir trouvé cette équation a été Olinto de Pretto en faisant un raisonnement sur les unités de l'énergie cinétique.
Mais tout ceci, tout le monde peut le savoir en faisant un peu de recherches :
https://fr.wikipedia.org/wiki/E%3Dmc2

Donc, tu confonds les référentiels, les repères origines !
Dans l'équation de la relativité restreinte, on est interne à la matière !
C'est à dire que rien n'est immobile. Le mouvement est permanent !

On ne corrige rien ! Je refuse, maintenant, de dire que la physique standard est fausse ! C'est une manière de voir. Je développe juste une autre manière de voir.
L'unité dont tu parles (S-1) sont des s^-1 = 1/s.
Donc l'unité de vitesse est le m/s = m.s^-1
L'unité de l'énergie est le Joule et 1J = 1kg.m^2.s^-2 = une masse multiplié par le carré d'une vitesse.
Donc l'équation d'Einstein est complètement exacte et rien n'est à changer !
Mais l'équation d'Einstein (qui aurait dû s'appeler l'équation de Henri Poincaré) concerne la relativité ! Cela n'a rien à voir avec l'effet Vialle !
Dans les premières pages (jusqu'à la page 10), j'explique justement pourquoi, l'effet Vialle ne peut pas être identique à la relativité générale !
peterpan57 a écrit :
sam. 18 août 2018 23:04
quand j'aurais mieux cerner les matiéres plus sensibles a U2 (Univers 2) sur la table de Mendelev.
Continue à lire cette théorie, tu devrais finir par comprendre que l'univers 1 et l'univers 2 sont indissociables pour une même masse !
La façon dont tu veux essayer de chercher, ne concerne pas l'effet Vialle ! C'est ton imagination, et elle est complètement différente de celle de la théorie de l'effet Vialle.

Cordialement

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 3879
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par peterpan57 » ven. 24 août 2018 23:52

Phil.Alb a écrit :
mer. 22 août 2018 17:49

C'est ton imagination, et elle est complètement différente de celle de la théorie de l'effet Vialle.
Ahhh l'imagination, source de toutes formules et inventions diverses, et aussi hypothéses.

Bien, et celle d'Einstein ?

---------------------------------------Le quanta d’énergie du photon

Grâce à l’hypothèse de la quantification de la lumière effectuée par Albert Einstein, la lumière est
maintenant considérée
comme étant un faisceau d’onde-particules nommés « photon » se déplaçant
chacun à la vitesse de la lumière2 c et transportant chacun une quantité d’énergie unique quantifiée
qui est égale à la fréquence f du photon multiplié par le quanta d’énergie fondamentale h qui est la
constante de Planck

-----------------------------------------------Albert Einstein


Donc voila, puisque les hypothéses scientifiques donnent de la consistance aux réveries et imaginations scientifiques,
l'hypothése, notre imagination, rend réel nos perceptions,
c'est l'imaginaire qui donne de la consistance,
de la consistance a l'energie electromagnétique,
de la "consistance" au champ de force electrostatique de la matiére ...que nous pensions "palpable" avec les doigts ...donc "tangible", donc réelle et non-imaginaire,
voila qui confirme que tu a raison,
que tout le monde a raison... de dire que la réalité "C'est votre Imagination"...

L'Imaginaire aurait-il ainsi créé le Big-Bang ?! (...)
( méme mon toubib le dit :D "C'est votre imagination" )

Eh bien en voila une nouvelle hypothése, celle d'une Réalité physique hypothétique qui n'est que dans notre esprit,
un voile que nous fabriquons nous-méme et rendons "consistant" avec des hypothéses sorties des cerveaux...

Cela rappelle le paradoxe de l'Oeuf et la Poule... Big-bang ou Cerveaux/Esprits ? Lesquels etais là avant ? :?:

Une hypothése sur-réaliste rendant la perception de la réalité encore plus complexe...

Se serait méme une excellente idée, de vivre et travailler dans notre imagination, on ferais de sacrés economies :lol:

C'est complexe la "réalité" ?
mais non, c'est notre imagination...

Répondre