Le cosmos, l'univers physique, l'espace temps.

Concerne toutes les sciences, même les plus improbables...

Modérateur : Nrico

Avatar du membre
Géorad
Big posteur
Big posteur
Messages : 335
Enregistré le : dim. 11 juin 2017 14:34

Re: Le cosmos, l'univers physique, l'espace temps.

Message non lu par Géorad » jeu. 5 déc. 2019 13:18

Bonjour,
Les phénomènes quantiques expliqués par
LE CHAMP DU POINT ZERO

ELECTROMAGNETIQUE CLASSIQUE
selon l'électrodynamique stochastique


Où l'on découvre que la quantification n'est pas nécessaire pour rendre compte de nombreux phénomènes dits quantiques - que la gravitation et la masse semblent être des manifestations du champ du point zéro

Les atouts de l'électrodynamique stochastique[/b]

L'électrodynamique stochastique (SED) s'appuie sur l'électrodynamique classique et lui adjoint un éther constitué d'un ensemble statistique aléatoire de radiations électromagnétiques au point zéro (c'est-à-dire défini à la température du zéro absolu). Cette adjonction confère à la physique classique une nouvelle puissance explicative et prédictive. Stochastique signifie aléatoire ou régi par le "hasard", donc calculé selon les lois mathématiques statistiques des probabilités.
Les sources du champ du point zéro

Si l'on admet l'existence d'un champ de radiations qui remplit l'espace, se pose alors la question de savoir d'où proviennent ces radiations. Y a-t-il des sources qui les produisent et si oui lesquelles?

Selon l'opinion de certains scientifiques, toute radiation est forcément produite par une charge électrique en mouvement accéléré (linéaire ou en rotation). En conséquence, les radiations sont produites par l'ensemble des charges électriques en mouvement de l'Univers. Réciproquement, ces charges subissent le champ qu'elles créent, en une boucle rétroactive. Ce point de vue a été conforté par des calculs du physicien états-unien Harold E. Puthoff en 1989 (Phys. Rev. A, 4857), en partant du modèle cosmologique inflationnaire.
https://www.spirit-science.fr/Matiere/p ... mique.html
« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »
« La réalité des choses que l’on observe se trouvent dans les interactions et non pas dans les objets » Pr. Marc Henry.

Avatar du membre
Géorad
Big posteur
Big posteur
Messages : 335
Enregistré le : dim. 11 juin 2017 14:34

Re: Le cosmos, l'univers physique, l'espace temps.

Message non lu par Géorad » jeu. 5 déc. 2019 22:31

Un peu de détente en voyageant dans l'espace temps

Fréquence de l'univers, pour retourner à la source

Description : :Dr. Thompson a été invité à la recherche du sens et des applications de l'utilisation de ces enregistrements sonores spatiale de la NASA des planètes dans la guérison et leurs éventuels effets bénéfiques sur le subconscient possible.



Et voici un film saisissant sur les trous noirs…

Vibrato - la résonance de l’univers - Film complet

En cette nuit de décembre, dans leur observatoire, Paul, Franck et Léa, sont à la recherche des "afterglows", sortes d'écho lumineux provenant d'un sursaut gamma. Un phénomène lumineux de très forte intensité attire leur attention. Nos chercheurs passent en mode de vision immersive, le dispositif qui leur permet de se déplacer dans les images de l'Univers "comme s'ils y étaient". C'est alors que l'impensable se produit. Le virtuel prend le pas sur la réalité et nos scientifiques se retrouvent happés, absorbés par un gigantesque trou noir. Ils sont désormais en mesure d'observer ce que personne avant eux n'avait même osé imaginer : la naissance de l'Univers...

https://vimeo.com/159788806
« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »
« La réalité des choses que l’on observe se trouvent dans les interactions et non pas dans les objets » Pr. Marc Henry.

Avatar du membre
Géorad
Big posteur
Big posteur
Messages : 335
Enregistré le : dim. 11 juin 2017 14:34

Re: Le cosmos, l'univers physique, l'espace temps.

Message non lu par Géorad » ven. 6 déc. 2019 19:35

La matière noire balayée par une nouvelle théorie ?

80 % de la matière dans l’Univers serait faite de particules exotiques, échappant à toute détection. Serait-il possible que ses effets ne soient que la manifestation d’une autre gravité ?
Avec Françoise Combes, astronome à l’Observatoire de Paris, professeure au Collège de France.



L'Univers est vibrations ou comment le son crée la forme

« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »
« La réalité des choses que l’on observe se trouvent dans les interactions et non pas dans les objets » Pr. Marc Henry.

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 490
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: Le cosmos, l'univers physique, l'espace temps.

Message non lu par Phil.Alb » lun. 16 déc. 2019 21:33

Merci Géorad,

Est ce que tout le monde a bien compris la conférence de Françoise Combes ?
Et si c'est le cas, comment se fait il que vous trouviez le Tome I de l'effet Vialle compliqué ?
C'est exactement ce qui est expliqué ... A part que je ne parle pas de constante cosmologique, car il n'y en a pas !
Ce qu'elle appelle l'énergie noire, c'est du Ploutos !
La période de soupe quantique, c'est à dire quand il n'y a que des protons et électrons, nous nous trouvons dans la bulle d'expansion, nous sommes dans une portion de temps négatif et quand le premier couplage électron - proton est réalisé, nous sommes dans le t0 = 0s.

Imaginons nous au Big bang, la matière noire n'est pas sortie, or aujourd'hui, on dit que plus de 80% de l'Univers est composé de matière noire, mais dans ce cas d'où et comment sort elle ?
L'effet Vialle donne la réponse : c'est la rentrée de la corde spatiale qui fait sortir la quantité de ploutos qui fait gonfler la sphère d'expansion.
C'est pourtant simple.
Ils font des suppositions, la théorie de l'effet Vialle apporte les équations du modèle à utiliser !

Avatar du membre
Géorad
Big posteur
Big posteur
Messages : 335
Enregistré le : dim. 11 juin 2017 14:34

Re: Le cosmos, l'univers physique, l'espace temps.

Message non lu par Géorad » mar. 17 déc. 2019 23:18

Bonsoir Phil,

Intéressant !
Est ce que tout le monde a bien compris la conférence de Françoise Combes ?
Et si c'est le cas, comment se fait il que vous trouviez le Tome I de l'effet Vialle compliqué ?
C'est exactement ce qui est expliqué ... A part que je ne parle pas de constante cosmologique, car il n'y en a pas !
Je crois aussi, qu’il faut que tu reconnaisses que l’explication de cette manière mathématique, donc étayée principalement par des équations, n’est pas non plus la meilleure façon de rassembler le plus grand nombre sur le sujet, en tout cas moi je pige rien de cette manière-là, dans ce domaine si vaste, je l’aborde donc différemment.
Ce qu'elle appelle l'énergie noire, c'est du Ploutos !
Oui, et la matière noire c’est l’éther, OK ?
La période de soupe quantique, c'est à dire quand il n'y a que des protons et électrons, nous nous trouvons dans la bulle d'expansion, nous sommes dans une portion de temps négatif et quand le premier couplage électron - proton est réalisé, nous sommes dans le t0 = 0s.
Pour ma part je préfère « phase d’expansion » à bulle d’expansion, je pense que c’est plus juste et induit moins le lecteur en erreur aux vues des connaissances actuelles, mieux vaut donc s’en tenir à l’observable et au vérifiable.
Pour le temps négatif doté d’une phase d’expansion ??? Là, j’avoue qu’il m’a quand même fallu chercher pour comprendre cette bizarrerie … Bien que encore ?

En tous cas j’ai bien compris que c’est une force antigravitationnelle, donc répulsive et contraire à ce qu’est l ‘éther qui est de force attractive !

Et là, en effet, sur le fond nous sommes d’accord, pour le ploutos il s’agit bien de la portion de temps négatif, d’ailleurs maintenant reconnu par la science sous le nom d’énergie noire.
Imaginons nous au Big bang, la matière noire n'est pas sortie, or aujourd'hui, on dit que plus de 80% de l'Univers est composé de matière noire, mais dans ce cas d'où et comment sort elle ?
L'effet Vialle donne la réponse : c'est la rentrée de la corde spatiale qui fait sortir la quantité de ploutos qui fait gonfler la sphère d'expansion.
C'est pourtant simple.
Ils font des suppositions, la théorie de l'effet Vialle apporte les équations du modèle à utiliser !
Oui simple, peut-être, mais réponse incomplète ? Tu n’expliques pas pour autant pourquoi le ploutos fait gonfler la dite sphère d’expansion ???
Quant aux termes de corde spatiale, ainsi que de sphère qui gonfle, ça correspond davantage à imager nos propres limites dans ce domaine encore à découvrir, que la réalité délimitant ces dites sphères et cordes dans notre univers.
Pour moi ? Il n’y a qu’un champ global, mais avec des vibrations différentes, c’est pour ces raisons que l’on peut, ou ne pas y accéder suivant notre propre taux vibratoire.

Waouh, Phil ! Je crois que je commence à te suivre dans ton raisonnement …
Je vais même te donner ma version sur ce point-là… ça vaut ce que cela vaut, mais allons-y tout de même ?

En effet, et si je te comprends bien, tu omets ces deux choses importantes que sont les effets de « forme » et de la « polarité » ! Et à mon sens les intégrer dans ton système te simplifierais beaucoup la chose.

Si l’on reprend ce que dit la science, matière noire, éther = est la force gravitationnelle attractive, et qui serait l’énergie la plus importante ! (je te reprends 80%, donc y compris les neutrinos ? à vérifier, là je n’ai pas le temps…)

Donc pour faire simple ici, le reste de l’énergie serait antigravitationnelle et de force répulsive, l’énergie la plus faible, mais actuellement en expansion, et pourquoi donc !

Eh bien, Le Tout (ou vide) ne peut exister sans les lois immuables du cosmos, et ces lois répondent parfaitement à nos formes géométriques matérielles ainsi qu’à leur polarité, (ce qui est assez logique d’ailleurs, sinon tout le système éclaterait pour retomber dans je ne sais quel néant…) Donc s’il y a expansion à partir d’un moment de notre univers c’est qu’il y a une déformation de la forme initiale, un déphasage angulaire, mû par la conscience globale, (tiens donc, mû, muon, la perméabilité magnétique !!!) entrainant ainsi le mouvement par le jeu de la polarité, (ou pôles complémentaires), ce que je reproduis d’ailleurs très bien avec mes montages d’aimants et bobinages. Le déphasage entraine donc la séparation et le mouvement de l’expansion de l’univers !

En fait tout serait imbriquer ensemble, et nous ne serions limités que par notre taux vibratoire.

En reprenant le principe inverse, nous avons donc l’électromagnétisme ( la conséquence), le magnétisme, la forme duale, gravité, éther, neutrinos, conscience universelle, océan source, et le Tout.

Après bien sûr il reste tous les possibles à faire en équations mathématiques, bon courage quand même, mais ce n’est plus pour moi.

J’ai commencé un dessin pour imager cet ensemble mais pas encore terminé… Comme d’habitude !

:hai:
« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »
« La réalité des choses que l’on observe se trouvent dans les interactions et non pas dans les objets » Pr. Marc Henry.

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4048
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Le cosmos, l'univers physique, l'espace temps.

Message non lu par peterpan57 » mar. 17 déc. 2019 23:47

y'a un truc pas logique dans l'induction magnétique autour d'un fil conducteur...

Essai physique:

je prend un simple haut-parleur,
je branche dessus 2 cables, lesquels sont alimentés par des impulsions carrées de 1000 a 12 000 Hz.
Je met le jus.....Bzzzz....sa passe, on entend trés bien le son !

MAIS !!
Je shunte le HP avec un cable (a pince croco) multi-brins,
le son s'entend QUAND MEME !!
Surtout lorsqu'on approche les 12 KHz !

Donc, nous avons comme systéme résultant, une inductance SERIE ! ...et une inductance PARALLéLE !
Devinez laquelle serais laquelle ?
La bobine du HP ?
Le cable multi-brins ?

Quelle inductance ne laisse pas passer le 12 KHz, en le laissant passer dans l'autre ?
Bon, pour que sa colle avec le sujet du big-bang-boum-paf-pouf...
:lol:

alors comment furent les premiers flux magnétiques traversant la corde spatiale ? Serie ou paralléle ? ou les 2 ?
:?: :P

Indice: le Temps sera inclu a l'inductance Serie, pas la Paralléle (quoique pour un temps zero , si )

Avatar du membre
Géorad
Big posteur
Big posteur
Messages : 335
Enregistré le : dim. 11 juin 2017 14:34

Re: Le cosmos, l'univers physique, l'espace temps.

Message non lu par Géorad » mer. 18 déc. 2019 00:18

y'a un truc pas logique dans l'induction magnétique autour d'un fil conducteur..
Justement, tu n’as rien compris, et ton erreur est dans ta question !

Tu n’es pas sans savoir qu’un champ magnétique conçu de cette manière est variable ? Ce que je n’ai jamais dit réaliser ?

Ce que je fais à l’aide de plusieurs bobines montées de plusieurs fils également, et suivant un montage bien spécifique est un champ magnétique invariable dans toutes directions.

Ce qui me permet ensuite de faire le déphasage contrôlé à ma guise en partant de ce point zéro mouvement.

Si si! ça fonctionne très bien, même si les choses simples étonnent souvent...

N'oubliez pas la forme, je ne le dirais jamais assez :wait:
Modifié en dernier par Géorad le mer. 18 déc. 2019 00:21, modifié 1 fois.
« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »
« La réalité des choses que l’on observe se trouvent dans les interactions et non pas dans les objets » Pr. Marc Henry.

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 490
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: Le cosmos, l'univers physique, l'espace temps.

Message non lu par Phil.Alb » mer. 18 déc. 2019 00:21

Salut Géorad,
J'ai du mal à te comprendre. C'est vrai, nous n'avons pas le même langage.
A propos de langage, les tablettes sumériennes sont intéressantes ... Mais après décodage, ce serait un ensemble mathématique basé sur le triangle de Pythagore, mais 2500 ans avant Pythagore. Et encore, on a trouvé des alignements mégalithiques qui répondent à la géométrie des bi-carré et là on remonte à -4000 avant l'invention et en plus, c'est en France dans le massif central !

Non, la matière noire est une conséquence de l'énergie noire. La matière noire ne peut pas exister dans l'effet Vialle.
Non plus, ce ne peut pas être une phase d'expansion, c'est bien une bulle d'expansion fonction de la masse et indépendante du temps. Cette bulle est constante et elle est dans un domaine temporel négatif, et elle a la dimension d'un trou noir.
Non, l'éther ne peut pas être une force, puisque c'est une énergie. Attractive, répulsive, on s'en fout, c'est une énergie.
Quoique, puisque j'aurai tendance de dire que c'est une énergie négative. Maintenant, pour donner un sens, il faut un référentiel, elle est donc répulsive par rapport à nous.
Oui Ploutos est surement = à énergie noire.
Non, on ne peut ni voir les sphères ni la corde, pour cela il faudrait être en 4D. Je crois que je l'ai déjà expliquer avec un dessin en perspective sur une feuille de papier.
La sphère d'expansion gonfle à cause de la flèche du temps. S'il n'y avait pas de temps, alors tout serait immobile. Mais elle gonfle grâce au Ploutos qui est libéré par la bulle d'expansion à cause de la corde spatiale qui rentre dans la bulle.

Non je n'omets pas la forme et la polarité, car ceci est développé dans le chapitre 3 quand on étudie une particule de ploutos.
Tu confonds toujours Force, Energie et Matière. Ce sont des éléments indépendants.
Pour les neutrinos, il y a aussi le graviton, j'ai un développement mathématique qui les met en évidence, mais passons, ce sont des équations.
J'ai fait un schéma dans le chapitre 3 du premier document qui explique les forces de poussée à l'intérieur de la sphère. J'ai même fait une vidéo explicative. Tout est accessible.
Géorad a écrit :
mar. 17 déc. 2019 23:18
Donc s’il y a expansion à partir d’un moment de notre univers c’est qu’il y a une déformation de la forme initiale, un déphasage angulaire, mû par la conscience globale, (tiens donc, mû, muon, la perméabilité magnétique !!!) entrainant ainsi le mouvement par le jeu de la polarité, (ou pôles complémentaires), ce que je reproduis d’ailleurs très bien avec mes montages d’aimants et bobinages. Le déphasage entraine donc la séparation et le mouvement de l’expansion de l’univers !
Désolé, je ne comprends pas. Tu fonctionne sur l'intuition, je fonctionne sur la logique. Peut être qu'en liant les deux ?

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 490
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: Le cosmos, l'univers physique, l'espace temps.

Message non lu par Phil.Alb » mer. 18 déc. 2019 00:29

Salut Peter,
A ce que je me rappelle si on augmente la fréquence on augmente l'effet de peau dans un fil.
Quand tu fais le court circuit avec le shunt, est ce que le phénomène ne voit que partiellement le shunt à cause de l'effet de peau et encore plus audible plus tu augmentes la fréquence ?
Est ce que cette explication est possible ?

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4048
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Le cosmos, l'univers physique, l'espace temps.

Message non lu par peterpan57 » mer. 18 déc. 2019 03:24

On sait que l'induction s'oppose a toute oscillation.
Sauf que dans ce cas, il y a 2 formes d'inductions.
Le HP a une bobine avec une induction plutot en "serie"...les spires avec UN SEUL fil.
Alors que le cable shunt multi-grins a plusieurs fils, en paralléle.

Donc effectivement, il semble bien que l'effet de peau du cable Multibrins soit un frein plus grand que l'induction des spires du HP et leur effet de peau des spires.

Curieux phénoméne quand méme...l'epaisseur totale du cable multibrins (non-vernis d'ailleurs) est 10 fois (a vue d'oeil) plus épais,
voir plus...
que le fil mince du bobinage HP.

Répondre