la collapsologie

Il y a parfois une différence entre ce que disent les médias et ce qui est réel, vous en saurez plus ici.

Modérateur : Nrico

Avatar du membre
bidouille

la collapsologie

Message non lu par bidouille » ven. 18 mai 2018 19:14

xqnskxn
Modifié en dernier par bidouille le lun. 25 nov. 2019 18:16, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Biquette
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 2159
Enregistré le : mer. 20 août 2014 10:44
Localisation : Provence

la collapsologie

Message non lu par Biquette » sam. 19 mai 2018 10:48

J'adore quand on passe des années à faire de études sur ... la fin de notre civilisation...Est-il besoin de passer tant de temps à en étudier les causes, alors qu'elles sont largement connues ?
Bon, et on fait quoi maintenant ? Là, ça se complique, car peu de gens s'investissent dans ce sujet. Et comme tu l'observes, Bidouille, "on trouvera toujours autre chose". C'est ce que disent les gens. Cette foi en la nature humaine, débrouillarde, c'est une façon de garder la tête dans le sable. Car le "on", ce sont les autres. A eux de trouver les solutions.

Sur un plan global, je pense qu'il n'y a pas de solution. Et c'est tant mieux à mon sens. Le nettoyage doit avoir lieu. La solution est de modifier notre état d'esprit, à condition de ne pas se laisser emporter par la tempête. Et là, c'est difficile.

Sur un plan personnel, comme notre cerveau est conçu pour survivre, il va chercher toutes les solutions en ce sens. La seule qui semble valable est la réunion des individus de bonne volonté. Ou bien l'isolement total, loin de tout, avec une bonne dose de provisions, dans un endroit perdu. Ce genre d'endroits si rare, si haut en altitude qu'il en est invivable.
Je n'irai pas plus loin pour ne pas empiéter sur le sujet du survivalisme.

Avatar du membre
bidouille

Re: la collapsologie

Message non lu par bidouille » sam. 19 mai 2018 13:35

ncdjcbjc
Modifié en dernier par bidouille le lun. 25 nov. 2019 18:19, modifié 1 fois.

Avatar du membre
bidouille

Re: la collapsologie

Message non lu par bidouille » sam. 22 juin 2019 13:03

dnklf
Modifié en dernier par bidouille le lun. 25 nov. 2019 18:19, modifié 1 fois.

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 406
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: la collapsologie

Message non lu par Phil.Alb » lun. 8 juil. 2019 09:04

Bonjour Bidouille,
Eh oui, tu as ouvert ce sujet en mai 2018, nous sommes en juillet 2019, donc plus d'un an et uniquement Biquette s'est lancé dans la discussion !
Hors, il est évident que c'est notre avenir proche !
Je suis maintenant grand père et quand je vois les sourires de mon petit fils, j'ai envie de pleurer !
Dans un effondrement ou une catastrophe, je crois qu'il y a plusieurs stades que nous devons passer.
J'ai fait le bilan, et je pense que j'en suis à la résilience. Nul ne peut dire s'il sera toujours là pour cette époque.
Si nous ne pensons pas résilience, autant se tirer une balle aujourd'hui. Quoique, par éthique, je suis contre le suicide.

Malheureusement, il est encore trop tôt. Et en même temps il est trop tard !
Il y a encore trop de climatosceptiques :
https://www.geo.fr/environnement/qui-so ... ils-193907

Il est évident que tous les pics de Hubbert ont été atteint et pratiquement dans toutes les matières :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pic_de_Hubbert
Il est aussi évident que si nous arrêtions notre progression et consommation en exponentielle, il faudrait en plus d'un arrêt, une régression rapide pour permettre à la Terre de se refaire. Hors ceci est impossible !

Y a t il une solution ?
Soit je pense "pas de solution" et donc c'est la fin de notre humanité !
Mais l'être humain n'est pas ainsi.
L'espoir fait vivre !
La seule chose constructive est l'espoir et l'enthousiasme. Mais tout ceci doit être fait dans une nouvelle philosophie avec une priorité indispensable qui est la survie de la Nature. La pensée de la sauvegarde de la Nature doit être dans tous nos gestes.
Pour ceci, je vous propose de faire des recherches sur Aurélien Barrau.

Une autre solution qui va énerver certains, c'est la Foi !
Je m'intéresse et me questionne beaucoup sur les EMI (expériences de mort imminente).
Celle qui me touche, ces temps si est celle de Natalie Saracco :
https://www.youtube.com/watch?v=76UInJ9GN-U
La question fondamentale que je me pose est :
Pourquoi Jésus pleure sur l'humanité, alors qu'Il lui serait si facile d'intervenir ?
(j'ai déjà une réponse à cette question)

Et finalement, le dernier point que tu as abordé qui pour moi est important est :
"Les trous noirs"
Rien ne prouve de ce que devient une particule absorbée par un trou noir.
Pour ma pensée, et cela fait un tout, si on cherche une solution à la collapsologie pour devenir résilient, il faut changer nos standards de la physique.
Il est évident, que l'énergie par transformation doit être abandonné. La thermodynamique et l'entropie ont fini leur existence. On ne peut plus rien extraire de cette méthode. L'humain en a fait le tour.
Bon, je m'attaque à de l'impossible, car déjà qu'il est dur de faire passer ce qui est visible (comme le changement climatique), cela va être un "Everest" pour changer des esprits sur des acquis scientifiques.

En conclusion, soyons des Colibris qui font leur part pour éteindre le feu de la forêt !

Avatar du membre
bidouille

Re: la collapsologie

Message non lu par bidouille » lun. 8 juil. 2019 12:35

.ndflf
Modifié en dernier par bidouille le lun. 25 nov. 2019 18:20, modifié 1 fois.

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 406
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: la collapsologie

Message non lu par Phil.Alb » lun. 8 juil. 2019 16:29

Bonjour Bidouille,

Déjà Phil suffit et je pense qu'on peut se tutoyer. Nous appartenons au même troupeau de moutons (même enragés).

Quelles sont les conditions à poser pour être résilient ?
Malheureusement, je ne pense pas que la résilience soit le stade suivant après un effondrement. Nous allons devoir passer une période de violence !
Quant à nos capacité d'adaptation, je me fais aucun soucis la dessus. Nous sommes capable de nous adapter à toutes les situations que notre physique peut permettre. C'est notre cerveau reptilien qui commande dans ces situations.
Par contre, c'est notre attitude à l'adaptation qui est importante. C'est cette attitude qui va soit nous entrainer dans la violence soit dans l’entraide.
Pour travailler cette attitude, c'est aujourd'hui qu'il faut commencer et cela passe automatiquement par la compassion.
L'Amour de son prochain doit prendre toute sa vraie valeur.

En ce qui concerne la technologie, nous sommes d'accord que l'on doit s'adapter AVEC la nature.
La phrase du général de Gaule (je crois) quand il y a eu le premier essais atomique a été :
"L'homme a dompté la nature"
Aujourd'hui, c'est la nature qui prend sa revanche. En fait, on a dompté la nature que pour quelques dizaines d'année ! Même pas 100 ans !
Il n'y a pas de gloire a tiré de cette victoire (qui n'en est pas une, bien au contraire). Surtout comparé à l'âge de notre Mère Nature.
Il est évident que la technologie et part la même, la science physique, doit changer de paradigme.
Je crois que c'est possible, mais cela demande une ouverture d'esprit encore plus large.
Par exemple, continuer de penser que les pyramides sont des tombeaux est une hérésie !
Je suis persuadé que l'énergie existe en tant qu'élément. Bien sur, cette phrase va faire sauter tous les adeptes de la thermodynamique !

Pour votre culture scientifique, ne vous inquiétez pas ! Vous avez surement plus de connaissances que n'importe quel grand scientifique qui reste borné sur ses équations. Je crois qu'un spécialiste de la physique quantique a dit un jour :
"Si vous comprenez, c'est que je me suis mal exprimé, ou que j'ai mal expliqué"
C'est d’ailleurs une phrase qui a été reprise après par des économistes.
Aucun scientifique, aujourd'hui, n'est capable d'expliquer l'accélération de l'expansion de l'univers et par contradiction le ralentissement de la frontière de l'univers.
Pour être encore plus prêt, personne ne peut expliquer les bons résultats que peuvent donner le Reïki par exemple, ou autre soins énergétiques !
Donc, ce qui a de plus enthousiasmant, c'est que tout le monde a sa chance.

Je ne sais pas si vous (tu) croyez (crois) aux visions.
Comment se fait il que notre Dieu choisisse des enfants (bergers ou autres) sans éducations particulières, sans connaissances particulières et surtout sans pouvoirs particuliers, pour faire passer des messages d'une importance capitale ?
Il faut quand même retenir que la basilique de Lourdes (par exemple) a été construite sur la vision de Bernadette Soubirous, bergère de son état et sans aucune éducation particulière. Que serait Lourdes si personne n'avait cru en cette vision ?
Et les Miracles, oui, ils existent !

Bien sur, tout ceci sont mes pensées, et je crois qu'il est primordial d'échanger, l'évolution sera d'autant plus rapide et efficace.

Avatar du membre
bidouille

Re: la collapsologie

Message non lu par bidouille » lun. 8 juil. 2019 21:59

nfjqve
Modifié en dernier par bidouille le lun. 25 nov. 2019 18:20, modifié 2 fois.

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 406
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: la collapsologie

Message non lu par Phil.Alb » mar. 9 juil. 2019 00:22

Je suis heureux de pouvoir communiquer ainsi.
Pour moi, c'est indispensable. (je n'arrive pas à trouver le bon terme pour dire que c'est primordial).
bidouille a écrit :
lun. 8 juil. 2019 21:59
je suis de ceux qui pensent que l'i'magination est une phalange importante dans la science
C'est beaucoup plus qu'une phalange !
Si la main est notre outil pour la science, alors l'imagination est le bras !
Rien n'existerait si une réalisation n'a pas été rêvée avant (ou imaginée, cela revient au même).

Bienvenue chez les zèbres. D'ailleurs et c'est ce qui m’intéresse sur ce site, c'est un nid de zèbres ! (Les moutons zébrés).
Je ne suis pas non plus chercheur ... Mais qu'est ce qu'un chercheur ?
Avec mon épouse, ce soir, nous venons de regarder une vidéo sur le jardinage, et malgré que nous arrivons à faire pousser des choses sur notre terrain, je m'aperçois que nous sommes à peine à la maternelle ! Ce n'est plus une histoire de HPI, ou de QI ou autre, c'est une histoire de curiosité.
Je pense qu'aujourd'hui, toute personne curieuse devient forcément un chercheur. Nous avons à la portée tous les outils nécessaires.
Dans l'équipe que nous avons "soudé" pour les recherches sur l'effet Vialle, un dentiste nous a rejoint dernièrement, et grâce à son ignorance technique, nous avançons de mieux en mieux. Pas mal de retraités, mais aussi quelques ingénieurs, techniciens, énergéticiens, étudiants, chercheurs étrangers, ..., et aussi un dentiste qui ne sait pas comment fonctionne un oscillo ou un générateur de fréquence. Et c'est ce qui fait la richesse, car l'imaginaire fonctionne à son meilleur rendement !

Sincèrement, ne penses tu pas qu'un enfant qui se pose des questions pour imaginer un système qui pourrait raccourcir les distances entre les étoiles, il ne devrait pas être un peu plus écouté ?
Il y a des exemples dans l'histoire des films de sciences fictions qui un peu plus tard deviennent réalité. On rejoint le début :
En premier Imagination, en deuxième Réalisation (ou concrétisation).

Dans ton post, tu utilises des mots qui m'interpelle :
- sphère céleste
- espace temps
- trou de ver
- source universelle
As tu déjà lu les papiers que j'ai publié ? Dont le tome 1 :
http://www.magnetosynergie.com/Archives ... 18)_FR.pdf
Pour l'espace-temps, c'est une représentation d'un espace à 4 dimensions, c'est celle d'Einstein déduite de l'espace de Minkowski, mais ce n'est pas la seule possible ! Malheureusement, c'est la seule qui prédomine.
La plus grosse erreur a été de verrouiller l'imaginaire en lui donnant une position spatiale avec des coordonnées cartésiennes.
Cette façon de voir est restrictive, et c'est pour cela que les trous de ver restent une théorie.

Ta façon de voir :
bidouille a écrit :
lun. 8 juil. 2019 21:59
je pense l'univers comme un immense cerveau en croissance
est exactement la même façon utilisée par l'effet Vialle.
Il n'y a plus de repère cartésien, seul existe le temps et les distances. Un cerveau est toujours en mouvement, même si je ne fais rien, le cerveau continue à croître avec le temps qui passe. J'emmagasine des informations, les pensées sont toujours actives, l'imaginaire est toujours présent mais non concret ...
Désolé, je m'éloigne du sujet !
Quoique, cela peut être une partie de la résilience.
bidouille a écrit :
lun. 8 juil. 2019 21:59
on ne comprendra pas tout et heureusement, sinon que nous restera t'il pour s’amuser ?
Entièrement d'accord ! C'est obligé. C'est même capital ! Si on comprend tout, on devient des dieux !
J'ai bien noté, tu es athée !
Donc tu ne crois en aucun pouvoir divin (c'est la définition). Cependant, ta réponse sur la neutralité d'un enfant ou sa pureté n'explique pas la construction de la basilique de Lourdes et tout ce qu'il y a autour (puisque j'ai pris cet exemple).
J'ai beaucoup apprécié mes échanges avec certains commerçants que certains (comme moi à une époque) traitent de "marchands du Temple".
En fait on apprend beaucoup quand on est à l'écoute des autres. Je me trompais à leur sujet.
Il y en a d'autres, comme ... le poids de l'âme, ... ou les EMI.
Je ne cherche pas à t'influencer ou comme le disent certains à te convertir. J'ai trop de respect pour l'Homme.
J'espère que je comprends ceux qui doutent sur l'existence de Dieu, vu ce que l'on vit actuellement et en plus s'il y a un effondrement jusqu'à l'extinction de la race humaine (si c'est possible), il y a beaucoup de raison de douter de l'existence de Dieu.

Avatar du membre
bidouille

Re: la collapsologie

Message non lu par bidouille » mar. 9 juil. 2019 13:23

ndkqlv
Modifié en dernier par bidouille le lun. 25 nov. 2019 18:21, modifié 2 fois.

Répondre