Cancer : l'immunothérapie est inéfficace et dangereuse ?

Forums Les grands sujets… Santé, médecine et nutrition Cancer : l'immunothérapie est inéfficace et dangereuse ?

Ce sujet a 7 réponses, 4 participants et a été mis à jour par  sasufi, il y a 3 mois et 2 semaines.

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Auteur
    Messages
  • #87995

    sasufiParticipant
    @sasufi

    bonsoir

    Les oncologues Delépine nous l’expliquent.

    L’immunothérapie est l’emploi d’anticorps monoclonaux, comme nouvelle (depuis plus de 15 ans) chimiothérapie du cancer

    Mais alors, comment, arrivent ils a vendre ces poisons dangereux de 50 000 à 1 million de dollars par an ?

    #88029
    Isis
    IsisParticipant
    @isis

    Simplement parce que les gens sont des imbéciles en général, et ceux qui craignent ou souffrent le mal ne savent plus à quel saint se vouer, soit pour l’éviter, soit pour le combattre.

    Peu prennent la peine d’aller se renseigner auprès de sources fiables et agir en conséquence.

    #88083

    sasufiParticipant
    @sasufi

    Tu as raison.

    Et j’ai fait partie de ces imbéciles pendant beaucoup trop de temps !

    Mais les 1 millions pour une chimio qui ne fonctionne pas, je la paye comme les autres, même si je sais que c’est une vaste arnaque qui tuent les gens.

    Que faire ?

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 2 semaines par  sasufi.
    #88100

    sasufiParticipant
    @sasufi

    Il est, quand même dommage, que dans cette vidéo, ils fassent la promotion de la radiothérapie et des anciennes chimios.

    Enfin, on fait avec ce que l’on a….

    #88124

    Nrico2Participant
    @nrico2

    Ouai… c’est que le plus difficile à vivre, lorsqu’un membre de votre propre famille est atteint, c’est de se voir mis de côté pour la prise de décision finale, après avoir ouvert une autre voie autre que celle « conseillée » par l’institut. Après ce simple mais violent revers de main, on en vient à éviter de vous demander votre avis. Manque de renseignements, pas de second diagnostic (et encore moins un troisième…) et même si on vient à amener la preuve d’un manque total de respect des patients* on préfère la voie dessinée pour vous par ces marchand de poisons que peuvent être une grande majorité d’oncologues. Et c’est quoi l’argument principal à ce stade? Encore et toujours le même: « pas le temps »…

    *==> bon à savoir: pour un lymphome non hodgkinien, la chimiothérapie conseillée est faîte à l’aide d’un produit: le R-CHOP (21, 22, 23… 28). Lorsqu’on regarde la composition de ce produit, on trouve:

    Donc, une fois que l’on a fait quelque recherches (et je n’ai pas creusé…), on se rends bien compte que:

    • le traitement est composé de produits pouvant causer d’autres cancers, dans d’autre parties du corps
    • que certains produits sont utilisés pour l’homme mais aussi pour le chien, le chat et j’en passe
    • et que même si on venait à une rémission « totale », les produits utilisés ne s’attaquent qu’aux cellules cancéreuses dites ACTIVES. En aucun cas les cellules PASSIVES sont inquiétées… (certains traitement alternatifs les éliminent, eux.)

    Un vrai manque de respect, digne de ce nom, puisque d’un côté on vous dit que c’est le seul traitement « viable » (66% de rémission, quand même! :o) et de l’autre, on ne cache pas la toxicité des produits utilisés.
    Il ne faut pas s’étonner de voir les patients les moins informés complètement perdus.

    #88129

    sasufiParticipant
    @sasufi

    Le Rituximab et tout ce qui est en mab, sont aussi de l’immunothérapie.

    C’est évident que tous ces produits sont cancérigènes :
    Toxicité proffessionelle des anticorps monoclonaux et une liste
    « Nombre d’Acm ont une activité mutagène, cancérogène ou sont toxiques pour la reproduction. »

    Pour ce qui est de la dictature des médecins, c’est évident que cela ne doit pas être facile a gérer, si l’on n’est pas d’accord.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 2 semaines par  sasufi.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 2 semaines par  sasufi.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 2 semaines par  sasufi.
    #88186
    Biquette
    BiquetteParticipant
    @biquette

    Oh pauvre ! Je comprends que, dans une telle situation, il y ait un temps de panique. Même si le mental apprend à gérer, la peur de la mort est viscérale, archaïque, et on n’en vient pas à bout comme cela.

    Quand on n’a rien (ou rien de grave), on ne médite pas suffisamment sur ce sujet.

    La grande majorité des oncologues disent ne jamais vouloir de ces protocoles de soin. Ils savent de quoi ils parlent ! Alors autant s’informer à l’avance.

    Mais s’informer aussi sur les risques de surdiagnostics qui sont très fréquents.
    Et de préférence, éviter certaines situations, comme le téléphone portable dans la poche (cancer des testicules et de la prostate) notamment, une alimentation trop carnée, et bien des préventions simples.

    Ensuite, voire ce que la maladie peut nous apprendre. Mais… facile à dire, je suis d’accord.

    Merci pour vos infos, j’ignorais la composition de ces fichus produits.

    #88190

    sasufiParticipant
    @sasufi

    C’est vrai que les surdiagnostics, sont un vrai cauchemar, en matière de cancer :

    http://cancersurordonnances.over-blog.com/2016/02/surdiagnostics.html

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.