CANCER : REMISSION RADICALE, ou comment les français se font "avoir"

Forums Les grands sujets… Santé, médecine et nutrition CANCER : REMISSION RADICALE, ou comment les français se font "avoir"

Mots-clés : ,

Ce sujet a 29 réponses, 3 participants et a été mis à jour par  sasufi, il y a 2 mois.

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 30)
  • Auteur
    Messages
  • #83619

    sasufiParticipant
    @sasufi

    bonsoir

    Voici la présentation version Québecoise du livre traduit de l’anglais :

    REMISSION RADICALE

    Traduit de l’anglais (États-Unis) par Paulette Vanier

    Kelly A. Turner, chercheuse, spécialisée en oncologie et consultante en médecine intégrative, a analysé plus de 1000 cas de rémission radicale consignés dans des publications médicales. Elle a aussi parcouru le globe pour interviewer une centaine de thérapeutes alternatifs. Au fil de ses recherches, elle a ainsi répertorié 75 facteurs physiques, émotionnels et spirituels ayant joué un rôle dans le processus de guérison. L’auteure est parvenue à définir 9 facteurs clés mis en œuvre par les survivants. Pour chacun, elle expose les études scientifiques les plus récentes, les traitements complémentaires existants et le témoignage d’authentiques cas de rémission radicale. Elle propose finalement une liste pratique de mesures à adopter pour la personne souffrant d’un cancer et son entourage. Écrit par une scientifique, l’ouvrage présente une approche globale et proactive, en plus des traitements médicaux classiques.

    http://www.flammarion.qc.ca/livre_remission_radicale_394

    http://cdn.quebecloisirs.com/6458-11221-thickbox/remission-radicale.jpg

    #83620

    sasufiParticipant
    @sasufi

    On peut en savoir un peu plus ici :

    TERRIBLE MALADIE : 10 LEÇONS QUE KELLY TURNER A RÉPERTORIÉES

    Le docteur en philosophie Kelly Turner, auteure du best-seller le plus vendu de la liste du New York Times, intitulé « Radical Remission : Surviving Cancer Against All Odds », a dressé une liste de choses qu’elle a apprises en étudiant des patients atteints du cancer qui n’avaient plus que quelques mois à vivre et qui ont tout de même survécu et « qui se sont retrouvés plusieurs années plus tard sans trace de la maladie ».
    <div id= »google-ads-qZEC » class= »GARD gard_group_4 advanced_mode ver_2.4.1 ad_unit ad_unit_1″></div>
    Kelly Turner nomme ces différents cas, des cas de rémissions radicales au lieu de rémissions spontanées comme ils sont plus communément appelés. Sur un total de 100.000 patients atteints du cancer, Turner a découvert que 1.000 personnes constituant des cas de rémissions radicales avaient des points communs entre elles. Kelly Turner souligne que les points communs comportementaux qu’elle formule dans la liste suivante ne sont que des hypothèses et qu’il faudra encore des années de recherche pour établir des conclusions scientifiques définitives. Toutefois, après avoir effectué des recherches dans le monde entier, Turner estime que la guérison du cancer contre toute attente n’est pas que le produit d’un miracle aléatoire .

    Voici 10 leçons que Kelly Turner a répertoriées après des années d’étude de patients qui ont survécu à cette terrible maladie.

    #83623

    sasufiParticipant
    @sasufi

    Et voici la version pour la France, qui semble revue et corrigé (mais chez le même éditeur) par le cancérologue strasbourgois dominique Gros :

    Kelly A. Turner est chercheuse, spécialisée en oncologie et consultante en médecine intégrative. Elle a analysé plus de 1 000 cas de rémission consignés dans des publications médicales. Elle a interviewé une centaine de thérapeutes alternatifs. Au fil de ses recherches, elle a ainsi répertorié 75 facteurs physiques, émotionnels et spirituels ayant joué un rôle dans le processus de rémission. L’auteure est parvenue à définir 9 facteurs-clés mis en œuvre par tous les survivants.
    Écrit par une scientifique, cet ouvrage présente une approche globale et proactive, en plus des traitements médicaux classiques que soutient le Dr Dominique Gros, praticien hospitalier honoraire des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg : «Ce livre ouvre à la réflexion sur l’idée de guérison. Pour les malades, c’est un manuel de propositions pour mieux-vivre les temps si difficiles des traitements et de l’après cancer. Pour les médecins, c’est une opportunité pour approfondir les raisons qui conduisent les malades vers d’autres pratiques de soin et mesurer leurs besoins comme êtres de relation. Pour les bien-portants, c’est une occasion d’approcher le monde du cancer à travers les yeux des personnes malades.»

    Les 9 clés de la rémission

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 1 semaine par  sasufi.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 1 semaine par  sasufi.
    #83628

    sasufiParticipant
    @sasufi

    Et voici la version pour la France revu par le cancérologue dominique Gros, chez le même éditeur :

    Kelly A. Turner est chercheuse, spécialisée en oncologie et consultante en médecine intégrative. Elle a analysé plus de 1 000 cas de rémission consignés dans des publications médicales. Elle a interviewé une centaine de thérapeutes alternatifs. Au fil de ses recherches, elle a ainsi répertorié 75 facteurs physiques, émotionnels et spirituels ayant joué un rôle dans le processus de rémission. L’auteure est parvenue à définir 9 facteurs-clés mis en œuvre par tous les survivants.
    Écrit par une scientifique, cet ouvrage présente une approche globale et proactive, en plus des traitements médicaux classiques que soutient le Dr Dominique Gros, praticien hospitalier honoraire des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg : «Ce livre ouvre à la réflexion sur l’idée de guérison. Pour les malades, c’est un manuel de propositions pour mieux-vivre les temps si difficiles des traitements et de l’après cancer. Pour les médecins, c’est une opportunité pour approfondir les raisons qui conduisent les malades vers d’autres pratiques de soin et mesurer leurs besoins comme êtres de relation. Pour les bien-portants, c’est une occasion d’approcher le monde du cancer à travers les yeux des personnes malades.»

    Les 9 clés de la rémission

    #83693
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Le Dr Gros il fait que les seins… c’est un Sénologue.
    Dommage qu’il n’y a que lui qui soit référencé ici.
    Dans le monde du cancer, il n’y a pas que des seins…

    #83761
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    hé…. ya écris « …en plus des traitements médicaux classiques. »

    quand vous voyez le temps de libre restant de vos journées, en revenant de traitements…pfff

    je le vois en ce moment sur une belle-soeur en plein traitement…

    rien, aucun suivi psychologique, ni aides pour la paperasse,  on vous gave de medocs et de paperasses et factures exhorbitantes avec frais d’honoraires libres etc…

    il est où le soutien? l’aide? l’accompagnement?

    en plus on veut vous faire acheter un livre et le faire lire?

    Mais alors donnez leurs donc ce temps libre pour le lire  pfff…

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 1 semaine par Peterpan57 Peterpan57.
    #83815

    sasufiParticipant
    @sasufi

    Effectivement, le docteur Gros a rajouté « …en plus des traitements médicaux classiques. »

    Il semble donc, saboter tout l’excellent travail de kelly Turner qui tend a démontré totalement le contraire ! sans attaqué la chimio, ni la radiothérapie, il me semble (je n’ai pas encore lu les deux versions et l’éditeur ne veut pas fournir pour la France d’autre version que la version du docteur Gros, même depuis le Québec, ou l’autre version semble toujours disponible)

    Gros a donc arrangé le livre a la sauce laboratoire pharmaceutique.

    Mais je vais tenter d’avoir la bonne version du livre, sur internet.

    #83823

    sasufiParticipant
    @sasufi

    voici un des témoignage du site de kelly  Turner (parmis beaucoup d’autres :

    « ..Pour la métastase, je n’ai reçu aucun traitement conventionnel. À la fin de 2015, il a commencé à diminuer. Il était de 9,5×7,5 cm, puis 6 mois plus tard, il était de 7,2 x 5,5 cm, et encore, 6 mois après, à 3,2×1,4 cm.

    En septembre 2016, lors d’un bilan régulier, le résultat était que la tumeur a rétréci. Pas autant que j’espérais, mais encore une fois, je ne me suis pas concentré sur la dernière année. C’est maintenant 2,7×1,6, en baisse par rapport à l’année dernière; s 3,3×2,6 cm.

    C’est une longue route, mais je suis là maintenant! « 

    https://translate.google.com/translate?depth=1&hl=fr&prev=search&rurl=translate.google.fr&sl=en&sp=nmt4&u=https://radicalremission.com/blog/

    #83855
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    J’ai fait une recherche du Dr Gros et ses travaux, en fait difficile de trouver des résultats, ses collégues cancérologues, chirurgiens etc… semble avoir bien plus de popularité sur le Net, donc bien plus d’infos dispos.

    je vais mettre quelques liens deja, histoire de voir ce que j’avais trouver…

    c’est plus des conférences qu’il fait, et bien moins de résultats de travaux en fait,

    je pense qu’il a surtout besoin de pub…de notoriété, comme ses collégues, en s’aidant de Kelly.

    video de sa conférence:

     

    une parution d’un article consacré a …euh, lui

    http://www.dna.fr/pour-sortir/loisirs/Rencontre-conference/Conferences/Alsace/Bas-rhin/Strasbourg/2017/10/07/Survivre-au-cancer-avec-dominique-gros

    (utiliser un journal pour se faire connaitre est chose courante)

     

    voila, j’ai trés peu de resultats sur lui et ses …son parcours, etc

    #83856
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    (zut, je sais pas si VIMEO sa passe ici, comme video accessible a tous.)

    tiens, un pdf instructif, qui devoile que le Dr Gros ne fais que Préfacé le Livre de Kelly T.

    https://www.librairie-kleber.com/media/nsl/brochure/pdf/7088_octobre2017.pdf

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 1 semaine par Peterpan57 Peterpan57.
10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 30)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.