Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Forums Les grands sujets… Sciences Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Ce sujet a 378 réponses, 12 participants et a été mis à jour par  lalouette, il y a 10 heures et 2 minutes.

  • Auteur
    Messages
  • #8086

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Serait-il possible de voir la physique sous un autre angle ? Pourrait-on reconsidérer un postulat de la relativité tout en gardant les acquis de la physique ? Et si tout n’était qu’énergie.

    Voilà des questions intéressantes

    Je travaille sur une théorie depuis plus de 3 ans, et ce qu’il m’a plu dans cette théorie, c’est qu’elle ne remettait pas la gravitation, ou la relativité ou la physique quantique en cause ou à défaut.
    Donc tout ce qu’on a appris jusqu’à maintenant n’est pas faux !
    Ces travaux pourraient être de Tesla. Mais ce n’est pas de lui : Un physicien (hors sentier) a émis une théorie en 1985 et a mis au jour une masse négative. Il s’appelle Richard Vialle. Depuis, il a parcouru un chemin difficile semer de pièges, d’embuches, de malhonnêtes, …, mais il est arrivé à expérimenter des phénomènes appelés aujourd’hui : artéfacts.
    Avec tous ces écueils, et pour continuer à faire vivre sa théorie, il a décidé d’en faire don à l’humanité en la mettant en « open source » sur internet.

    Biensur, et je suis en train d’en faire l’expérience aujourd’hui, si on a pas un pédigré bac + 5 avec thèse et recommandé par le système, …, on ne peut pas être un inventeur de quelque chose de révolutionnaire !
    Quand on commence à regarder les notes de Richard, même Champollion aurait eu du mal à comprendre. Mais les faits sont là !
    On constate une masse négative, on constate des perturbations temporelles, on constate un générateur qui débite mais qui consomme moins quand on augmente la charge (alors que c’est le contraire qui devrait se passer), …
    J’arrête là, parce que vous n’allez pas le croire !

    J’ai donc décidé de reprendre toutes ses notes et de refaire toute sa théorie avec les implications que pouvaient amener ses équations et la démonstration mathématique de l’aboutissement de ses équations.
    Cela a donné un mémoire de 300 pages qui doit être commenté, décortiqué, critiqué, …, car il faut que cette théorie soit connue.
    Je sais qu’actuellement elle est très regardée même à l’étranger !
    Pour ceux qui ont peur des chiffres, j’ai rendu cette théorie compréhensible par un lycéen.
    J’ai même eu un gamin de seconde qui a compris le principe. Biensur, il avait des lacunes mathématiques, mais j’ai corrigé tout cela pour guider vers des sites référents donnant les explications adéquates.

    Malheureusement, je maîtrise très mal l’informatique, j’espère que les liens que je vais mettre fonctionnent :
    Pour un résumé rapide de présentation : https://www.academia.edu/28919123/_FINA … 8se_rapide
    Pour le mémorandum : https://www.academia.edu/28696428/_FINA … ent%C3%A9e
    Pour le supplément 1 : https://www.academia.edu/28919502/_FINAL_-_Effet_Vialle_-_Version_Augment%C3%A9e_-_Suppl%C3%A9ment_1

    J’espère que cette nouvelle rubrique sera visitée et commentée : N’hésitez pas à intervenir

  • #41900

    glace
    Membre
    @glace

    @phil.Alb wrote:

    Serait-il possible de voir la physique sous un autre angle ? Pourrait-on reconsidérer un postulat de la relativité tout en gardant les acquis de la physique ? Et si tout était qu’énergie.

    JE trouve ton idée tout à fait intéressante. Lis mon post sur la relativité. Finalement ca se rejoint je pense.

  • #41901

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Oui, je l’ai lu, et j’hésitais de répondre là !
    Mais j’avais répondu ailleurs et c’est Peterpan57 qui m’a proposait d’ouvrir une nouvelle rubrique

    En fait quand tu attaque la relativité – quantique, cela correspond au chapitre 3 du mémo

  • #41902
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    je pense qu’on va pouvoir rajouter des liens vers des videos et des sites de personnes qui ont deja experimentés l’Effet Vialle,
    je sais pas trop par où commencer,
    mise a part que les lecteurs sans trop de connaissances en physique aimeraient surement voir des choses pratiques en premier, pour mieux cerner
    les bases et les effets Vialles.

    Si je commencais se serai peut-étre en désordre vu que j’en connais pas les premieres videos, les premiers essais, les essais similaires comme avec les disques etc…

    quelqu’un a une idée par où commencer pour une bonne approche ? On pourra toujours détailler par la suite 😉

    Si deja on peut faire en sorte que n’importe qui puisse fabriquer le générateur en U se serai une bonne chose car on garde toujours l’objet conçu, et comme
    avec le temps la mémoire peut nous faire défaut, au moins on aurait un « cadeau » a léguer a ses enfants,(rien ne serai perdu)
    un cadeau d’une technologie plus avancée qu’un SmartPhone 😆
    ( imaginer un futur avec des SmartPhones a effet Vialle pouvant communiquer avec un Second Univers :inlove: )

  • #41903

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Oui Peterpan57, je vais essayer de faire une petite compilation des vidéos qui peuvent interesser mais qui peuvent être regarder sur des forums comme celui de Chercheursduvrai (http://www.chercheursduvrai.fr/forum/index.php?s=1d58fe592c99ebda43c07a4921ad6174&showforum=36), ou l’association Promtecno (http://promtecno.org/), ou le site de Richard (http://richard.clubvitrine.fr/index.php/articles/theorie-et-calculs/3-theorie-richard-vialle), …
    Mais je ne voudrais pas que l’aventure se retermine en couac comme cela a été fait sur le site de Chercheursduvrai !

    J’en ai parlé avec Richard, et il est capital de comprendre la théorie avant de se lancer dans l’expérimentation.
    L’expérimentation ne doit pas être une copie d’un système. L’expérimentation doit être le reflet du génie et de l’esprit inventif de chacun.
    Si l’expérimentation redevient une copie d’un système, il se repassera la même chose, car tout sera guidé, expliqué, maîtrisé par une poignée de personnes (1,2 ou 3) et donc les échanges ne se feront que dans un seul sens !
    Pour le moment, nous en sommes à comprendre ce phénomène. Mais je peux vous promettre que les applications qui découleront de cette compréhension seront sans limites (même les lobbyistes n’y pourront rien) !

    Je promet de répondre à toutes personnes posant des questions sur la théorie.
    J’ai même proposé (et je propose toujours) de faire des conférences avec appui d’un powerpoint pour la partie généralité (et + si intérêt pour la physique).

    Je viens de visionner une vidéo qui promet de donner des réponses aux questions posées dans cette vidéo :
    https://www.youtube.com/watch?v=mOsk7iASB2s&index=11&list=PLMrtsWwPY0CjbWPJCbSTj8pi53rriZZT3
    Je vous promet que j’ai vraiment essayé la voie de l’échange avec ces personnes, mais si vous n’êtes pas intronisé dans ce milieu, vous n’avez aucune chance d’être écouté.
    Je ne peux pas être plus transparent que ça, et pourtant, personne ne me contacte !

    En ce qui concerne le générateur en U : Ce n’est qu’un proto !
    La « surunité » a été confirmé par pas mal de personnes (voir le site de Richard ou promtecno). Il a été confirmé par JL Naudin (pour ceux qui le connaisse). Mais il n’est pas au point ! La puissance est limitée (Richard y travaille dessus)
    En plus, normalement, il ne devrait pas être reproductible, car, si j’ai bien compris, il est le sujet de discorde entre Richard et son sponsor d’avant 2010. (Mais ça, il faut que je confirme).
    Par contre toutes les autres idées sont reproductibles : la QdC, l’autogénérateur à noyau de ferrite, l’oméga, les balances, le condensateur sphérique, … Mais pour cela il faut la base et la base c’est la théorie, je suis désolé !
    Et je vous promet, elle est extrèmement simple quand on arrive a adapté son regard sur la masse énergétique.

    Vous verrez dans les posts de chercheurs, il me semble, que l’expérimentation représente un certain danger. Je crois qu’à un moment, Richard a eu un retour de 10000V avec une alimentation 24v. Donc expérimenter oui, mais avoir une idée de ce que l’on fait c’est mieux !

  • #41904
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    « …je ne voudrais pas que l’aventure se retermine en couac comme cela a été… »

    hum…quels facteurs déclenchants on pu mettre en « couac » tout ceci ?
    je suppose des facteurs humains…

    ( j’ai surtout constater que sur d’autres forums ou la theorie et les documents de R.Vialle sont exposés, certains lecteurs qui n’ont pas assez d’energie pour consulter des documents en ont byzarrement énormément pour en critiquer la totalité sur des lacunes inexistantes démontrant leur paresse de faire leur propres recherches…, et certains lecteurs sur d’autres sites pour d’autres sujets vont méme jusqu’a préférer nuire aux avis des posteurs ou a leur façon d’exposer un sujet, plutot que d’essayer un dialogue constructif, en bref, peu importe le forum, il y aura toujours des lecteurs dont les réponses ne sont destinées qu’a nuire… )

    oui c’est clair il faut un minimum comprendre et assimiler.
    au vu de tes propos il est donc dangereux d’étre associer a des sponsors qui empécherai toute évolution de cette découverte.
    et que par-contre l’entraide est la meilleur des solutions de soutien.

    Oui tu a raison, comme je suis trop « exterieur » a tout ce qui ce passe il n’y a pas de soucis,
    ce post t’appartient, libre a toi et tes expériences passés pour nous faire découvrir, au commun des mortels, ce Savoir Nouveau.
    je tacherai de ne pas parasiter tes démarches, au pire on peu se faire des MP pour des questions d’Imageries Intuitives pour pas perturber ici.
    ( les gens qui ne te contacte pas n’y trouvent aucun intérets personnel, donc tant mieux, sa fait une bonne selection de l’intéret des gens, soyons positif 😉 )

    😉

  • #41905
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Autre sujet qui me tracasse… le courant généré.

    Ce courant « froid », perso j’ai de légers doutes quand a la « forme » de ces electrons « froids »,
    je serai plus aisé a « voir » une expansion de « Noeuds de Fluide » rendu opérationnel ( Noeuds créés grace au vortex Espace-Temps sous control )
    , dont le comportement tant a produire des photons dans les ampoules, car agissant sur la Masse du Filament. ( vue de façon grossiére )

    c’est comme si on donnait une Forme, un Espace et un Mouvement(vitesse) au « Fluide », en le comprimant puis en le relachant.
    ce Fluide comprimé acquérant une polarité en prenant Forme ( une Masse d’Energie )

    Comme la Legende de l’Unité au départ, se cindant en 2, la Dualité, la Polarité… Des Opposés naissant le Mouvement, comme le Chaud et le Froid qui fait le Climat…le Vent.

    Evidement ce ne sont que mes suppositions intuitives, mais je prend souvent référence aux sciences/croiyances anciennes sur la Dualité, né de l’Unité.
    Ayant d’autres « visions » des choses, plus personnelles, elles sont pour moi plutot Matricielles, des Energies plutot intemporelles, mais toutes reliées entre-elles,
    peut importe l’Espace-Temps. Cela peut rejoindre le terme de « Fluide » universel.



    Quand a la science qu’on nous enseigne…. le sujet typique: La Pile, créé du courant continu 😀 😀 😀 en fait indirectement non, les echanges electro-chimiques
    dans une pile créer du courant continu dans son ensemble, mais naissant grace aux conséquences de faibles courants alternatifs de basses fréquences 😆
    facilement détectables avec un simple testeur et bel et bien visible sur un spectrogramme. ( il y a réellement des sauts quantique de fortes puissances mais d’une durée extrémement courte pour passer inaperçus pour l’oeil humain le nez devant sa lampe de poche allumée 😀 😆 )

    tel un gruyere troué, est la science qu’on nous enseigne 😉 😛 ( pourtant on nous apprend rien de ce qui se passe « en coulisse » )

    Je laisse maintenant la parole a Phil. :clap:

  • #41906

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bon ça fait la troisième fois que je recommence 😥 😥 😥

    Comme je l’ai expliqué en MP à peterpan57, je ne suis vraiment pas doué avec cet informatique (je suis resté au ZX81 et à l’Amstrad 464)
    Les ancêtres comprendront !

    Et Cisyphe repousse sa bouboule !

    Tout d’abord je corrige après consultation téléphonique avec Richard : j’aime la précision
    @phil.Alb wrote:

    il ne devrait pas être reproductible, car, si j’ai bien compris, il est le sujet de discorde entre Richard et son sponsor d’avant 2010. (Mais ça, il faut que je confirme).

    Il s’agit du générateur en U que Richard et ses sponsors de l’époque ont présenté au Bureau des Brevets https://www.epo.org/about-us/office_fr.html. Lors de la présentation, ils ont tous constaté la sur-unité : « Oh ! Putain en charge, il consomme moins qu’au repos ! »
    Mais voilà les lois de la thermodynamique n’a pas prévu la sur-unité (rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme, …), donc le « greffier » a refusé de marquer « puissance négative ». Alors que justement l’autogénérateur ne fonctionne que grâce à la puissance négative. Ce qui intéressait le sponsor était de déposer le brevet coute que coute ; « puissance négative ou pas c’est pas grave, donnez nous un N° » !
    Richard à ce moment, a compris qu’il se faisait enfermer et ne pouvait plus développer comme il l’entendait. Donc il s’est retiré et le brevet n’a pas été déposé car ils n’ont rien compris au fonctionnement. Richard n’a même plus jamais avoir leur soutien. Ils ont même ignoré ce qu’ils avaient vu !
    Se trouvant ainsi bloqué, il en a fait don à l’humanité en mettant tout en « open source ».
    Voilà pour les précisions

    @peterpan57 wrote:

    hum…quels facteurs déclenchants on pu mettre en « couac » tout ceci ?

    Et OUI facteur Humain. En plus, par celui qui a permis que tout soit mis sur internet. Richard ne savait pas faire
    Cela a d’ailleurs très affecté Richard au point qu’il ne veut plus intervenir sur des forums.
    J’espère qui lira quand même tout ceci pour le réconforter et lui assurer qu’il n’y a pas que des pourris (comment appelle t on, déjà, un mouton pourris ?)
    Pourquoi ? Parce qu’il n’a pas compris la théorie. Il l’a vérifié, refait les calculs, …, mais n’a pas vu l’immensité de la réserve d’eau dont je parle dans le mémorandum.
    Et oui, mémorandum, d’ailleurs qu’il n’a pas lu ! Il l’a avoué ! Mais bon c’est une perte de temps que de casser du sucre sur le dos.

    @peterpan57 wrote:

    il est donc dangereux d’étre associer a des sponsors qui empécherai toute évolution de cette découverte.
    et que par-contre l’entraide est la meilleur des solutions de soutien.

    OUI et NON. En effet des expérimentations demandent du matériel, donc des pépétes (c’est la nouvelle monaie après l’effondrement 🙂 qui devrait bientôt arriver). Mais il faudrait des sponsors « eveillés ».
    C’est la raison pour laquelle je publie sur les forums, car l’autre avantage, est le cerveau collectif.
    Je suis convaincu que la connaissance c’est la liberté !

    Je l’ai promis, je m’engage à répondre à toutes personnes demandant des éclaircissements.
    Je répondrais présent si on m’invite à faire des conférences.
    En conclusion, aujourd’hui, ce n’est plus moi qui demande !

    Bon avant de tout reperdre, je poste déjà ça !

  • #41907

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Ouf, ça a marché !

    Donc je continue, car il y a une précision à faire suite à la remarque de peterpan57
    @peterpan57 wrote:

    Ce courant « froid », perso j’ai de légers doutes quand a la « forme » de ces electrons « froids »

    Le courant froid est une expression de Richard. Si vous cherchez sur google, vous ne trouverez que des courants marins 😉

    Je vais donner mon interprétation du fluide (chapitre 3)
    Je l’ai appelé le ploutos pour un clin d’oeil à la corne d’abondance. Dans le mémo, vous avez les liens qui explique tout ça.
    En fait le ploutos est partout, il est à l’extérieur d’une masse énergétique, mais il est aussi à l’intérieur de la masse énergétique (pour connaître ce qu’est une masse énergétique se référer au chapitre 1), il est à l’extérieur de l’atome, mais il est aussi à l’intérieur de l’atome (99% de « vide »), il est à l’intérieur d’un univers, mais il est aussi à l’extérieur de l’univers (c’est pour cela que les 2 univers sont imbriqués § chapitre 1). Et tout ça est la même « chose » c’est du ploutos. Mais le ploutos est impondérable (vous trouvez des similitudes avec l’Ether ? C’est normal !), donc il ne peut pas agir directement dans notre univers physique de temps positif, puisqu’il existe aussi dans l’univers de temps négatif et c’est le même (voir aussi le chapitre 1 pour l’existence des univers à temps positifs et négatifs).
    Ainsi, son existence est quantique, il ne peut pas agir directement sur la matière.

    Bon je pense avoir perdu quelques personnes |-) , mais c’est normal, en quelques lignes, je viens de résumé une cinquantaine de pages !

    Continuons pour les 2 ou 3 qui restent !
    Quand on n’agit sur aucune masse, il y a une expansion normale (explication de l’expansion de l’univers au passage), mais quand on apporte une énergie extérieure à une masse, on modifie son expansion (voir les 50ène de pages du chapitre 2). Il y a donc un déséquilibre énergétique relativiste entre les 2 univers. Ce déséquilibre modifie la vitesse de passage du ploutos d’un univers à l’autre.

    Comme la consistence du ploutos est quantique il peut agir sur un champ électromagnétique. On démontre l’existence d’un champ électromagnétique à 3 dimensions, mais dans notre univers, nous utilisons qu’une seule dimension.
    Ainsi, le déséquilibre modifie le champ électromagnétique dans 2 dimensions ; la répercussion se fait au niveau de l’oscillation des électrons des différentes couches quantiques. Cette oscillation est amplifiée et on récupère ainsi l’énergie négative.
    J’entends déjà Richard dire, mais non le ploutos n’agit que sur le champ magnétique qui par répercussion modifie le champ électrique par déphasage de 120° (bon ça revient au même, c’est le champ électromagnétique qui est modifié : on va pas chipoté)

    Je viens de me relire, et j’ai peur que cela fasse peur !
    Pourtant je vous promet, le principe est simple, c’est la vision qui est importante !
    Après c’est de la mise en équation, mais là il vaut mieux avoir les méninges préparées
    Bon je rappelle que je n’ai qu’un bac + 2, donc cela doit être à la portée de pas mal de personnes, surtout que j’ai passé mon bac 2 fois et que je l’ai eu au repéchage.

  • #41908
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    oui, j’ai compris, le comportement de « Copier-Coller » un systéme ne sert a rien si on a pas compris le contenu.

    ok, oublions le U…

    celui avec les ferrites ( videos youtube ) semble étre sujet a énormément de champ magnétique, donc puissance de sortie,
    la résonance des electrons s’y fait peut étre de façon plus homogéne je suppose,
    et d’ailleurs les premieres videos montrant l’oscillation des electrons est trés clair, la rotation des electrons autour des noyaux est soumise a une oscillation naturelle,
    et cela je l’ai toujours cru… méme sans jamais connaitre la physique quantique, pour moi sa me semble tout a fait naturel,
    a mon avis, si tous les electrons sont synchronisés sur une oscillation artificielle, tout ce gigantesque nuage influencerai donc sa propre gravitation,

    un peu comme ces plaques de graphites pyrolitiques refroidi en dessous de -120 degrés pour devenir supraconducteur et rester figés au dessus d’un champ magnétique…comme « emplatré » dedans, un peu comme les disques…qui se « figent » en désequilibre dans un Espace-Temps polarisé ( bulle )

    je sais pas si cette « fixation » des disques dans l’Espace est soumise a la méme nature que celle produite par la QDC, toujours est-il que la rotation d’une masse est comme si on faisais entrer ses electrons en rotation… logiquement il se forme donc un champ gravitationnel lié a la masse totale en rotation. Mais alors aussi un champ magnétique tournant…généré par cette « Masse electrique »,

    Ai-je deja un semblant d’assimilation de la theorie de R.Vialle ? Suis-je sur la bonne Voie ? ❓

    Pour le Ploutos j’ai piger, c’est comme l’onde de choc qui agi sur les molecules d’eau pour se propager,
    pour les 2 Univers c’est comme dans un aquarium séparé en 2 par une membrane élastique…
    les oscillations de l’onde de choc agis sur les molécules des 2 bacs d’eau séparés ….l’energie mécanique peut en étre receuillie dans les 2 bacs séparés,
    et l’oscillation naturelle est commune aux 2…

    enfin je crois…je suppose que c’est sa l’Effet du Ploutos… ce fluide immaterielle

    pour abaisser la frequence d’oscillation de champ magnétique (pour agir sur une masse) donc il suffit d’en augmenter la taille, sa masse…
    sa voudrait donc dire que l’Univers a une frequence oscillatoire extrémement basse ?

    ( quand j’ai de gros messages a poster je met d’abord dans le Bloc-Note puis j’archive pour reprendre plutard , ou alors en copier-coller le contenu a envoyer ici afin d’eviter le bug qui me fait deconnecter souvent, sa m’evite de perdre un texte pas finaliser )

  • #41909

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut peterpan57,

    @peterpan57 wrote:

    celui avec les ferrites ( videos youtube ) semble étre sujet a énormément de champ magnétique, donc puissance de sortie,

    Bon, il faut que je me renseigne, mais je crois que c’est sur celui là où ils ont eu un retour de HT par la terre, il me semble.
    Richard avait cramé un oscillo, l’alim de son générateur de fonction, une belle peur avec le flash, et je crois quelques fusibles de sa maison !

    D’ailleurs ce que tu dis sur le champ magnétique est tout à fait plausible, puisque je crois que JL Naudin avait booster un générateur un peu type QdC en insérant des aimants permanents.
    Le pb c’est que JL Naudin n’est là que pour verrifier si un système fonctionne ou pas. L’améliorer, il s’en fiche ; c’est dommage !

    @peterpan57 wrote:

    si tous les electrons sont synchronisés sur une oscillation artificielle, tout ce gigantesque nuage influencerai donc sa propre gravitation

    ça c’est super bon ! C’est d’ailleurs des voies dans les quelles il se dirige pour l’antigravitation.
    C’est dans cette idée qu’il avait fait réaliser le condensateur sphérique à champ tournant.
    Je peux t’assurer, que la supraconduction c’est de la gnognote à côté. On est carément, dans l’antigravitation no-limit !
    Richard me parle des propulsions OVNI. Mais, il faut avoir l’esprit ouvert, si tu comprends ce que je veux dire !

    Je ne pense pas que la supraconduction et la QdC soit lié.
    Par contre, j’ai la brume qui arrive dans le cerveau, et il faut que je relise une quinzaine de fois ce que tu me marques pour me faire une image. Mais je ne pense pas que cela soit aussi simple. Quoique, il n’ y a que les choses simples qui durent.
    Je crois que cela fait parti de l’expérience que je met en route avec l’accélération et décélération controlées d’un disque. Et de mesurer le magnétisme, le champ électrique, le temps, les réactions terrestres, …
    Les électrons c’est encore petit pour moi et j’ai pas encore le matos. Je préfère me concentrer et exploiter les effets mécaniques.
    De toute façon, tout est lié est les déductions coulent en toutes logiques.
    Il faut comprendre et ne retenir que la substantifique moëlle.

    Quelqu’un pourrait me donner une marche à suivre pour insérer des photos ou vidéos que j’ai sur mon disque dur et les transférer sur le forum ?

  • #41910
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Pour inséré des photos j’utilise un hébergeur d’images, mais pour les videos stockées sur disque dur je sais pas, faut surement un hébergeur de videos alors.
    ou alors coller ici l’adresse du lien web où se trouve la video similaires (plus rapide )

    Pour l’hébergeur (gratuit) d’images j’utilise: http://www.hostingpics.net/

    on peut y charger, sans ouvrir de compte, a chaque fois 2 images, et l’operation peut se répéter depuis le début a chaque fois par l’Acceuil,
    en ouvrant un compte sur cet hébergeur on peut y charger bien plus, a la fois.

    je vais essayer de faire une procédure Image pour expliquer comment je fais (a suivre)

  • #41911
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    1 – Ouvrir l’hergeur: http://www.hostingpics.net/

    2 – dans « Envoyez vos Images », Cliker « Choisissez un fichier »

    3 – votre Explorateur s’ouvre, rechercher et choisissez l’Image a transférer

    4 – puis vous verrez la page web de l’Hebergeur acquerir le nom de votre fichier a coté de « Choisissez votre fichier »
    – vous pouvez choisir, avant le transfert, de redimensionner ou non, la taille de l’Image, c’est bien, si elle est trop grande a insérer ici ( sauf si c’est juste le lien pour la charger hors forum par un afficheur d’images par défaut)

    5 – puis cliker le gros bouton en bas « ENVOYER » ( http://img4.hostingpics.net/pics/352522ProcedureImages000.jpg )

    6 – une page web d’henergeur apparait avec la miniature de l’Image, perso je clik direct sur cette Miniature ( la suite paraitra moins compliqué )
    ( http://img4.hostingpics.net/pics/675848ProcedureImages001.jpg )

    7 – l’image s’affichera a la taille réelle, Clik-Droit dessus et valide « Copier l’adresse de l’Image »

    8 – reviens au forum dans la fenetre de Reponses, puis tu a 2 options, soit juste y coller le lien Image, soit y faire AFFICHER l’Image

    9 – je suppose donc y faire Afficher l’Image ( si elle est pas trop grande )
    – pour sa, clik ici en haut sur le bouton ( Img ),
    – 2 « IMG » apparaitrons ici, avec le curseur clignotant entre les 2, [img]l[/img]
    – clik-droit sur ce curseur clignotant en y validant « Coller » , sa y collera l’adresse Image http://img4.hostingpics.net/pics/192102ProcedureImages003.jpg

    voila t’a juste a cliker en bas sur « Aperçu » pour bien verifier si l’Image apparait dans ta réponse forum, si oui, valide Envoyer

    il y a surement de meilleurs hébergeurs, avec videos , je connais pas mais si des lecteurs ici connaissent ils hésiterons pas a te faire connaitre des liens.

  • #41912

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Merci, vais essayer !

    Mais à quoi servent les 3 lignes de bouton en haut du cadre répondre ?
    Je suppose qu’il doit y avoir un mode d’emploi quelque part ?
    Si je comprend bien l’étape 8 et 9 : c’est [Img]Est ce que WeTransfer est la même chose que hostingpics ?

    Et pour des fichiers textes en pdf de mon ordi, c’est idem avec le bouton [pdfview] ?

    Si non, est ce normal d’avoir 122 vues et qu’une seule personne qui pose des questions ?

    Désolé pour les questions de base 😀
    Merci !

  • #41913
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    euh…je connais que Hostingpics, désolé :worried:

    oui les boutons au-dessus du texte que t’es en train d’écrire pour répondre, c’est sa qui aide a envoyer Images et Liens,
    je n’ai jamais tout essayer, je n’utilise que le clik-droit ici pour Coller directement un lien web ou alors [img]l[/img] pour faire afficher l’image,
    en y intercallant le lien (adresse web de l’image hébergé)

    j’ai longtemps essayer pour arriver a comprendre la procédure, mais parfois des videos youtube sur les hébergeurs aident a mieux comprendre

    a mon avis, l’ideal est de constament remettre/mettre a jour les videos youtubes des Entretiens de Richard Vialle, souvent avec le temps elles sont éffacées de Youtube…
    pour des raisons obscures :sweat:

    Partager un maximum, tout ce qui est possible, partout, pour faire garder l’oeil attentif des Curieux de science… archiver ne suffira pas…le web devient de plus en plus
    « sous control »….et manipuler pour garder les gens ignorants…donc serviles 🙄

    Oui c’est Normal d’avoir autant de Nombres de Vues et que de rares réponses, il faut juste enlever 30% par des Lectures Automatiques des « Agents de Surveillances Gouvernementales »…et t’aura le vrai nombre de lecteurs 😀



    le bouton (pdfview) ? jamais testé, tiens , bonne idée, je vais moi-méme faire des essais comment ce bouton fonctionne

  • #41914
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    [pdfview]US568177.pdf[/pdfview]

    zut, marche pas, je pense qu’il faut héberger le PDF puis ensuite en prendre son lien URL…

    pourtant la bulle du bouton indique bien soit l’URL du pdf, soit le pdf lui-méme(sa dit pas de où sortir le pdf)…. c’est pas logique :sweat:

    (je crois pas qu’il y ai du transfert direct de pdf sur le serveur du forum, sa reviendrai a faire du Peer-to-peer et surcharger ce serveur)

  • #41915

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Est ce que dans les 70% de personnes qui ont visité ce post peuvent ils me dire si les liens :

    Malheureusement, je maîtrise très mal l’informatique, j’espère que les liens que je vais mettre fonctionnent :
    Pour un résumé rapide de présentation : https://www.academia.edu/28919123/_FINA … 8se_rapide
    Pour le mémorandum : https://www.academia.edu/28696428/_FINA … ent%C3%A9e
    Pour le supplément 1 : https://www.academia.edu/28919502/_FINA … 3%A9ment_1

    fonctionnent ?

    Sinon, j’utiliserai une autre voie pour transmettre !

    Je les ai essayé. Pour moi, cela fonctionne, mais c’est normal parce que mon adresse IP est enregistré chez Academia !

    Merci de vos réponses

  • #41916

    FenrirParticipant
    @fenrir

    Bonjour Phil,

    Pour moi, les trois liens fonctionnent correctement.

    Je ne m’étais pas encore exprimé sur ton sujet, car je suis complétement largué sur ce type de sujet.

    Je n’ai toujours pas vraiment compris comment fonctionne une pile d’1,5 Volt, alors…

    J’utilise la magie de la fée électricité, mais n’y comprend rien.

    Et n’ai aucune motivation pour chercher à comprendre. (Je cois que cela vient surtout de ça…)

    Je reste émerveillé par l’effet « Jour-Nuit » de l’interrupteur électrique, mais préfère la Magie à la compréhension.

    J’admire cependant, celles et ceux qui se consacrent à ces choses, étant limité à l’arithmétique et à la géométrie, mon esprit n’a jamais intégré les mathématiques.

    C’est très certainement une question d’aptitudes mentales, mais j’ai renoncé après m’être frotté aux équations non-linéaires… 😉

    Bon courage à toi dans ta démarche que je suis cependant avec intérêt. :hai:

  • #41917

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Merci Fenrir,

    Au moins cela enlève ce doute, et je vais pouvoir me concentrer sur la suite.

    Bon t’inquiète sur le « je suis largué »
    Il n’y a pas longtemps que je viens de comprendre le circuit d’un va et vient avec les tableaux de Karnaugh !
    Qui donne des soutions à plein de système ! (entre parenthèses)

    Par curiosité ; c’est quoi « des équations non-linéaires » ?
    http://www.les-mathematiques.net/phorum/read.php?2,439870,440022
    J’ai toujours rien compris !

    Désolé, je dois expliqué les maths à mes gamines de 6ème et 2nde … J’espère que je vais y arriver !

    A plus tard
    merci

  • #41918

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bon Je lance un appel à toutes personnes ayant des informations sur le satellite microcospe
    https://microscope.cnes.fr/
    Le lancement s’est déroulé le 25 Avril 2016 à 23h02 de Kourou pour une expérience capitale.

    Je suis à la recherche des résultats de cette expérience
    Elle devrait durer 6 mois, mais ils ont déjà l’interprétation des résultats :
    – Si le principe d’équivalence est invalide => théorie des cordes et expulsion de la théorie de Newton (petit à petit)
    – Si le principe est validé => théorie du tout et effacement de Newton
    En final, ils veulent supprimer la théorie de la gravitation universelle de Newton, parce qu’elle gène dans la physique quantique !
    C’est la plus grosse arnaque qui est en train de se mettre en place !

    Je le marque ici, comme ça il y aura des preuves, le rapport m(i)/m(g) = 1 + 2,407.10^-12 = 1,000000000002407
    C’est une valeur théorique calculée et expliquée dans le chapitre 2 du mémo !
    Si quelqu’un a des infos ?

    Merci

  • #41919

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bon je teste la méthode de peterpan57, pour vous envoyer une séquence vidéo montrant l’énergie négative avec le générateur en U :
    ça marche pas !
    Oups compris c’est une vidéo !
    Bon après un parcours du combattant qui n’y connait rien, des sueurs froides qui ma rappellent un sketch sur l’informatique par Mado (je crois) : « erreur fatale  » … J’espère que ça marchera, vous me direz ?
    [youtube:wuh8euwf]twJsvkzjWio[/youtube:wuh8euwf]

    Rassurez moi !

  • #41920
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    http://www.onera.fr/fr/actualites/mission-spatiale-microscope-le-grand-soir-cest-ce-soir

    « …..L’instrument T-SAGE de l’ONERA enverra ses premières données le 30 avril et les premiers résultats seront fournis début 2017. Durée de la mission 2 ans. … « 

    l’année prochaine Phil 😡
    ils doivent d’abord trier ce qui peut étre rendu public….ou pas. Une part de la science restera toujours occultée.

  • #41921

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Apparement, ça ne marche pas ?

    Elle est sous youtube sous le nom : vlc record 2016 09 20 19h01m30s irv6 mp4

    [youtube:34gc9opf]twJsvkzjWio[/youtube:34gc9opf]

    Voyons si c’est mieux ?

  • #41922

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Je ne pense pas qu’on sera au jus : en effet !
    On sait jamais, peut être quelqu’un a des connaissances au CNES ?

    Par contre, je sèche toujours pour l’envoi de vidéo.
    Vous 😀 pas, j’ai réussi à transférer sur Youtube. Pour moi c’est déjà une victoire :clap:

    Merci, comprends pas le langage des tutos !

  • #41923
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    autre sujet: https://www.academia.edu/28696428/_FINAL_-_Effet_Vialle_-_Version_Augmentée

    j’ai vu qu’il y a 3 cas possibles sur la Force agissant sur la Bulle d’expansion,

    je vais donc les reprendre ici (copier-coller) et mettre en Bleu gras un avis Positif( par image subconsciente),

    et en Noir Gras un avis Incertain (pas de reponses subconsciente), entre parenthése et italique, les mots subconscients qui s’y rajoutent…
    mais toujours sans aucune interaction de reflexion consciente, donc par Intuition.
    j’éspére ne pas « recevoir » d’images contradictoires…


    Le cas 1
    suppose une amplitude des champs constants ; cela veut dire que le fluide est homogène partout.
    Ce serait la vitesse de rentrée de la corde spatiale qui déterminerait la vitesse de sortie du fluide, ( pression ? )
    donc la force avec laquelle le fluide pousse sur le tissu interne de la sphère.

    Mais dans ce cas, ce serait l’accélération de rentrée de la corde qui interviendrait pour déterminer la force de poussée. ( orifice de la bulle ? )
    La pulsation ω0 de la bulle d’expansion R0 déterminerait l’appartenance du fluide: tel fluide appartient à telle masse. ( pulsation bulle = pulsation masse = oscillation du fluide ? )
    C’est donc la reconnaissance de la sphère d’expansion. ( transfert de l’Empreinte gravitationnelle de la masse ? )

    Cette appartenance à une masse particulière implique que le fluide est complètement malléable.
    Sa longueur d’onde est façonnée en fonction de la pulsation ω0 d’une masse m0. ( empreinte magnétique stable ? empreinte electrique a risques de deformation ? )
    Ce cas est difficilement envisageable, puisque nous considérons le fluide comme une onde électromagnétique ; ( manque une composante ? )
    son déplacement devrait être la vitesse de la lumière, mais nous ne rejetons pas ce cas ! (Retour Pxx) ( vitesse des lignes de Forces d’un champ magnétique hors Masse ? )

    Le cas 2
    suppose bien le fluide comme une onde électromagnétique à vitesse de propagation constante et égale à « c ».
    Donc le fluide serait homogène dans n’importe quel point de l’univers 1 ou 2. ( jumeaux polaires…? )
    Ce qui déterminerait la puissance de la force serait l’amplitude des champs électriques et/ou magnétique comme une tension électrique qui entraine un moteur ;
    plus la tension est élevée, plus le moteur tourne vite. Ce serait une caractéristique l’espace fluidique D(t) (quantité de « corde spatiale », ou vitesse, ou accélération) qui fixerait cette amplitude.

    La pulsation ω0 de la bulle d’expansion R0 déterminerait l’appartenance du fluide.
    Comme détaillé dans le cas 1. (Retour Pxx)

    Le cas 3
    est comme le cas 2, mais considère le fluide comme une matière homogène partout. ( « matiére sans particules » ? )
    Donc, ce qui provoquerait les forces de poussées devrait être uniquement la pulsation ω0. ( intensité de la résonance Masse Univers 1 sur Masse Univers 2 ? )
    Comme une seringue qui expulserait une quantité de fluide à espace régulier et qui irait pousser le tissu de la sphère.
    En fait, il y aurait 2 facteurs, la fréquence d’expulsion qui serait donné par ω0
    et la quantité de fluide qui serait déterminé par la quantité de corde spatiale qui rentre dans R0. ( Cordes compressibles ? force de gravitation ? )
    Ce cas est extrêmement complexe et peu probable. De plus, cela voudrait dire que le fluide serait une matière ! ( matiére immatérielle…? )



    depuis des millénaires le mot matiére est imprégné dans notre conscience comme quelque chose de palpable et visible, c’est dommage de pas y voir audela de cette Image…
    c’est perturbant au raisonnement.

  • #41924
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    ton lien video Youtube marche trés bien, et c’est l’essentiel ici, sa te fera comme un hébergeur de videos du coup :clap:

    ce n’est pas grave si y’a pas la miniature ici de la video, perso je sais pas faire non-plus 😆

  • #41925

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Allez c’est reparti, et Sisyphe recommence !
    Je viens encore de reperdre ma réponse. Bon je vais faire un copier à la fin, comme ça …

    Déjà un premier point sur la vidéo :
    C’est un extrait d’une vidéo qui a été tourné chez Richard, dans la salle à manger de son ancienne maison à Bordeaux.
    Je n’ai pas encore repris ces expériences (par manque de matos, géné de fonction correct pas cher = dur dur, oscillo, on peut se débrouiller avec un ordi à moindre coup, …). Actuellement la concentration financière s’est faite pour les essais des effets mécaniques de l’effet Vialle. Il y a plein de choses qui n’ont pas été testées et des phénomènes à exploiter et explorer … Je transfèrerai quelques vidéos. Mais il faut que je les retrouve et que je les retravaille un peu. A cette époque, elles étaient classé « artéfacts ».
    Actuellement je développe une balance … à suivre !

    Bon, pour les vidéos, si le lien avec click droit et ouverture dans un nouveau onglet, vous convient : tant mieux !

    Comme promis, je vais essayer de répondre aux questions de peterpan57 :
    Déjà Hey, c’est le chapitre 3, les 100 premières pages ne posent aucun problème ?

    @peterpan57 wrote:

    il y a 3 cas possibles sur la Force agissant sur la Bulle d’expansion

    Il y a peut être incompréhension sur le terme « cas » !
    Tu remarqueras que toute la théorie est construite sur cette façon de penser : Si j’ai un résultat, quel sont les conséquences possibles, et quel est la plus logique.
    C’est ainsi que j’ai déduit qu’il y avait 2 univers (par exemple) il faut un univers à temps positif et un univers à temps négatif !

    Les 3 cas suggérés, découlent de la consistance du fluide.
    Il faut comprendre qu’une sphère d’expansion d’une masse grossit en permanence avec le temps qui passe de la même manière dans les 2 univers.
    Donc j’ai supposé que quelque chose poussait la sphère de l’intérieur. Or nous sommes en permanence en énergie. Donc, le fluide ne peut pas être pondérable. C’est pour ça que j’ai fait les premières expériences de pesée (voir https://www.academia.edu/28680344/Relation_masse_%C3%A9nergie)
    J’ai passé beaucoup de temps à rechercher (sur internet) l’action des différents types d’onde.
    Après avoir épluché quelques cours en ligne et quelques thèses, beaucoup de temps, de café et de mal de tête, j’ai appris un peu.
    Les principaux liens sont dans le mémo.
    Le fluide, donc, ne peut avoir qu’une forme d’onde électromagnétique et pour avoir une action sur le « tissus intérieur » de la sphère, il ne peut agir que sur une particule énergie. Mais pour que tout ceci soit exploitable, il faut une équivalence masse électrostatique = m(f).

    C’est la seule raison qui permet de faire l’égalité énergétique (relativité = quantique)

    Ces raisonnements permettent d’éliminer le cas 1 et le cas 3. Donc, il n’y a pas de pression (comme on l’entend)
    Tu verras en continuant ta lecture (ou ton interprétation) que le cas 2 est confirmé par la suite

    @peterpan57 wrote:

    pulsation bulle = pulsation masse = oscillation du fluide

    Tout à fait ! C’est obligé ! Mais c’est aussi évidement logique.
    Par contre, il n’y a pas de trou dans la bulle
    @peterpan57 wrote:

    Empreinte gravitationnelle de la masse

    C’est pas mal ! Je dirai d’une masse, car la définition du volume d’une sphère est différente du volume de matière d’une masse.
    C’est pour cela qu’une sphère energétique d’une masse de 1 Kg, peut être aussi grosse que la sphère énergétique de la terre (ça c’est le chapitre 2).
    Il faut que je dise quelque chose d’hyper important concernant la pulsation oméga(0)
    NE JAMAIS PERTURBER CETTE FREQUENCE !!!
    En résumé ; c’est la raison pour laquelle N. Tesla (sans le savoir) s’est sorti de Philadelphia Experiment

    Bon, si je continu comme ça, je vais avoir la visite de :lunettes7: . Donc, profitez en, posez le maximum de questions ; un mouton averti, vaut mieux que … Il y a 352 vues ! Et peu d’intervenants.

    Il faut que je développe un peu cette histoire de Bulle d’expansion.
    Plus j’avance et plus je m’aperçois qu’il est difficile de faire une image concrète de cette bulle.
    Richard veut la placer au centre de chaque masse (ou sphère énergétique).
    Ce qu’il me gène, c’est que justement cette bulle se dessine dans un domaine de temps négatif, et il a été déduit que les 2 univers étaient imbriqués l’un dans l’autre.
    C’est un peu comme si le petit Prince avait dit à St Exupéry : « dessine moi un trou noir ! »
    Toute représentation graphique d’un trou noir dans toutes les revues scientifiques sont fausse !
    Un trou noir, ça existe, mais ça ne se voit pas !

    Pour terminer,
    @peterpan57 wrote:

    le mot matiére est imprégné dans notre conscience comme quelque chose de palpable et visible, c’est dommage de pas y voir audela de cette Image

    C’est exactement cela.

    J’espère avoir éclairci quelque point ?

  • #41926

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Hé hé, ça a marché !
    Fin du message [copier], puis j’ai vu que j’ai été shooté. En faisant une réouverture et [répondre] puis [coller]
    et [envoyer]
    Le tour est joué !

  • #41927
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    😆 Phil,  » Déjà Hey, c’est le chapitre 3, les 100 premières pages ne posent aucun problème ? « , la plupart des pages c’est des formules, je m’en sort pas avec sa,

    donc j’ai passer outre tout sa en me concentrant uniquement sur les propos qu’on peut directement « imaginer » en Image mentale… du coup j’ai moins mal au crane 😆
    mais t’inquiete pas, les explications de Richard dans les videos sont trés claires et compréhensives ( hors formules évidement )
    en plus avec ton lien video , bin la video contient les raccourcis intégrés aux videos suivantes qui en font partie, pas de soucis, sa roule, j’ai deja tout vu.

    ( je reviens, le temps de finir de lire le reste de ta réponse 😉 )



     » Il faut que je dise quelque chose d’hyper important concernant la pulsation oméga(0)
    NE JAMAIS PERTURBER CETTE FREQUENCE !!!
     » …vous en faites pas, j’ai pas le matos pour le faire, et comme dis tout les jours la radio  » l’Energie est notre Avenir, economisons là » 😛 ( humour )

     » Plus j’avance et plus je m’aperçois qu’il est difficile de faire une image concrète de cette bulle.
    Richard veut la placer au centre de chaque masse (ou sphère énergétique)
    . » … attention a ses « tentacules », car je « vois » les mémes sortir du coeur des noyaux atomiques… si ce sont les méme, de méme nature, alors sa devient évident que Electrons + Noyaux soient régis par les mémes Forces…gravitationnelles 😉

    quand je disait « orifice de la bulle », je pensai pas un véritable orifice, mais plutot un vortex espace-temps, un lien de ….passage, de transfert d’energie pulsatoire de masse.



    aujourdhui j’ai fait des tests sur une pile alcaline Fer-Cuivre et ses réactions electriques par excitation, avec un trés faible courant electrique, c’est génial la quantité d’informations qu’on peut en collecter avec un spectrogramme fréquenciel a affichage rapide (de 2/1000 mS)….
    énormément de fréquences intenses apparaissent et se comporte comme un « collectif qui s’auto-équilibre » en redistribuant l’energie reçue du signal entrant, en plus d’un potentiel electrique suplémentaire qui lui-méme relance une « re-compression électrique » des Ions déchargés et étonnament, des électrons aussi,

    un peu comme une « masse électrique » qu’on comprime avec une faible impulsion, puis elle s’expance 1000 fois plus en « explosion fréquencielle » a fortes intensités…
    qui elle-méme relance la suivante, plusieurs fois, jusqu’a un certain moment le TOUT s’équilibre progressivement…

    sa me rappel la Bulle et ses oscillations, sauf que ici TOUT se ré-équilibre dans ce milieu electro-chimique… ❓

  • #41928

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    J’essaye l’insertion d’une autre vidéo
    J’expliquerai après
    https://youtu.be/PD7fnEZMf-c

  • #41929
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    j’ai vu la video, je pense la bulle du niveau, s »ecartera vers l’exterieur tant que tu restera a la circonference du disque, comme si le centre du disque « descendait » et que les bords du disque « remontaient » , avec le cadre (support), et sa sans qu’il bouge.

    donc si je suis assez logique, si le centre du disque « ne pousse pas » vers le bas, ni vers le haut, alors une force gravitationnelle est « ejectée » du disque vers sa circonférence, et audela… ❓

    il serais bon de vérifier comment réagis la bulle de niveau, a plusieurs points autour du disque, au centre aussi, en-dessous, et au-dessus,

    si une force Gr. est éjectée du disque, donc sa devrai influencer ( séparément ) un poids sur une balance de précision prés du disque…par contre faudra tourner le disque en verticale et le poids au-dessus / en-dessous / sur les cotés:P

  • #41930

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Apparement, cela fonctionne :
    L’objectif de cet essais était d’essayer de mettre en évidence une antigravitation !

    Le disque entrainé par un moteur était monté dans des guides de translation verticale.
    Par contre, c’était tout au début, et je n’avais pas développé la théorie comme maintenant, donc, l’alimentation (ou l’accélération n’était absolument pas contrôlé).
    Donc l’accélération se fait en augmentant petit à petit l’alimentation stabilisée. J’avais quand même compris le principe de cumul de masse négative qui avait flambé quelquesss balancesss de d’autre testeurs.
    Je rappelle que Richard a la seule balance qui fonctionne encore, parce qu’il sait où il va !
    La bulle de niveau qui est filmée est une bulle de niveau de précision récupérée sur une balance hypersensible (précision 10µg).
    Le film parle tout seul : l’apparition de la masse négative est tout à fait visible.
    A l’époque, j’avais essayé de récupérer l’horizontalité par le réglage des vis des pieds : il était impossible de ramener la bulle au centre !
    Dès que je me rapprochais, tout rentrait dans de fortes vibrations puis la bulle passait de l’autre côté sans jamais passé par le centre !
    Quand je parle de vibrations même la table de la cuisine rentrait en raisonnance ! (ça avait fait peur à mon fils)
    Cela veut dire que la masse négative est énorme !
    Je mets au point d’autres expériences mais avec un peu plus de connaissances maintenant.
    Quand on met tout ça en équation et qu’on trace des courbes théoriques, la masse négative peut être infinie.
    J’ai mis beaucoup de temps à comprendre Richard qui me disait : « Mais avec 100g, on peut soulever des tonnes ! »

    Maintenant, cette masse négative est énergie, pour la transférer en énergie mécanique, le principe est extrèmement simple, mais la solution technique n’est pas encore là !

    Bon, il y a d’autres vidéos de la balance de Richard, de la QdC (qui pour moi est un appareil « extraterrestre »), …
    Si vous les voulez, dites le. Comme dit peterpan57, les autres sont pas loin, en cherchant un peu, vous les trouverez.
    Mais ce sont des vidéos ! Elles montrent, mais elles n’expliquent pas et croyez moi ; c’est pas des « artéfacts » !

  • #41931
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    oui, effectivement, la masse négative est infinie, et on y parvient avec 100% de résonance…

    😉

    il est trés facile de trouver des videos de Richard Vialle sur Youtube, si les lecteurs s’en donne un chouille la peine, l’option Rechercher est sur chaque page Youtube de n’importe quel videos, suffit d’entrer « Richard Vialle », et c’est deja pas mal sa ,
    méme si Phil a des soucis de mettre des liens ici, sa n’empéche pas les recherches personnelles n’est ce pas ?

    Vous voudriez qu’on vous serve TOUT sur un plateau d’argent ? 😆 alles les gars, un peu de nerfs 😉

    https://www.youtube.com/results?search_query=richard+vialle+effect 😆 😛

  • #41932

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Je suis désolé peterpan57,
    @peterpan57 wrote:

    il serais bon de vérifier comment réagis la bulle de niveau, a plusieurs points autour du disque, au centre aussi, en-dessous, et au-dessus

    C’est plus possible, j’ai démonté ! Mais avec la balance que je prépare, il y aura beaucoup plus de choses et
    @peterpan57 wrote:

    si une force Gr. est éjectée du disque, donc sa devrai influencer ( séparément ) un poids sur une balance de précision prés du disque…par contre faudra tourner le disque en verticale et le poids au-dessus / en-dessous / sur les cotés

    sera possible mais en collant à la théorie.

    Petite parenthèse (et appel à candidature) physique théorique :
    Avec 401 vues, s’il y a des profs de math, ou physique, ou chercheur, …, ou si dans les 401, vous avez des connaissances qui réponde à ces métiers, ou s’il y a des curieux (pour rester simple)
    je vous propose de regarder la structure d’écriture de la période d’un satellite (via les lois de Kepler) http://culturesciencesphysique.ens-lyon.fr/ressource/exercice-satellite-periode-trace-au-sol.xml et la structure d’écriture du temps cosmologique en fonction du rayon de la sphère d’expansion P36 (via l’effet Vialle) https://www.academia.edu/28696428/_FINAL_-_Effet_Vialle_-_Version_Augment%C3%A9e,
    et de venir en discuter ici.
    Je rappelle qu’il est impossible de discuter de tout ceci sur des sites « référencés standardisés », si vous n’avez pas un pédigré Bac + 50, avec des cartes pass pour le cnes, cnrs, académies des sciences, comission de lecture, …

    J’ai le sentiment que le temps presse, pas vous ?
    La solution émanera d’un cerveau collectif !

    Merci

  • #41933
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    « si vous n’avez pas un pédigré Bac + 50, avec des cartes pass pour le cnes, cnrs, académies des sciences, comission de lecture, … »

    on peut aussi faire comme Sarko…. une imprimante et Hop on a tout sa 😆

    bon, revenons a nos moutons… 😉
    je serais curieux de savoir combien de scientifiques lecteurs ici… ont ou pas assez de C…. ( cran ) pour intervenir ici et débattre 😆

  • #41934

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bon allez, un petit message pour me mettre au boulot,

    Je prépare un petit papier qui calcule le rapport masse inerte sur masse grave ; vous vous rappelez l’expérience du satellite Microscope !
    Biensur ce calcul est purement théorique, et je prend un risque de le publier avant les résultats de l’expérience.
    Nous en avons discuté par téléphone avec Richard, et il est tout à fait possible que cette expérience invalide le principe d’équivalence et dans ce cas ce serait la théorie des cordes qui serait développée.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Microscope_(satellite)#Cons.C3.A9quences_possibles_des_r.C3.A9sultats
    Il faut bien prendre quelques risques dans la vie !
    Cette théorie ne prendrait pas en compte l’effet Vialle comme elle est proposée, mais le résultat final serait identique, puisque la théorie de l’effet Vialle amène à une théorie des cordes à 11 dimensions (mais beaucoup plus simplement).

    A suivre

    Ah si, petite parenthèse, pour peterpan57 :
    Entre hier et aujourd’hui 41 vues !
    On enlève 5 visites de Phil.Alb et peterpan57 (pour être vraiment large)
    On enlève 10 visites automatiques ou de curieux
    On enlève 5 visites de personnes qui ont ripé sur le bon click (oups raté, fichue souris)
    Mais où sont les 20 autres ?
    Faisons connaissance ?

  • #41935
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

     » Cette théorie ne prendrait pas en compte l’effet Vialle comme elle est proposée, mais le résultat final serait identique « .…manipulation des lois et théories de la physique,
    pour en réservé le mérite ( et bénéf…dessous de table ) a des scientifiques obéissants….tel des pantins, aux directives des dirigeants 🙄

    bref, encore un outil de manipulation des masses

  • #41936

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bon, je vais essayer de transférer le fichier de calcul du satellite Microscope.
    Comprenons bien que je prends un risque puisque cette valeur doit être mesuré, seulement je propose de la calculer théoriquement avec la théorie de la masse énergétique.
    Les calculs ont été validés par Richard :
    [attachment=0:1pzlnrry]Résolution théorique du rapport Microscope.pdf[/attachment:1pzlnrry]

    @peterpan57 wrote:

    ….manipulation des lois et théories de la physique,
    pour en réservé le mérite ( et bénéf…dessous de table ) a des scientifiques obéissants….tel des pantins, aux directives des dirigeants

    Non, peterpan57.
    Je ne dit pas pour les dessous de table, surtout depuis que j’ai lu : « Vous êtes fous d’avaler ça ! » de Christophe Brusset = Une bombe agroalimentaire à 6,70 €.
    Il faut comprendre l’histoire de la physique : c’est un rajout de pensements sur des blessures ou des patchs de tissus de couleurs sur un tissus de couleur unie d’origine. Jamais, ils reprendront un autre cheminement, une autre réflexion d’un postulat.
    Ils préfèreront dire : c’est faux, il faut autre chose ! Et ils jetteront ce qui les gène, plutôt que de reprendre : pour preuve, regarde le sujet que tu as lancé sur la fusion froide !
    C’est la voie qu’ils prendront, tant qu’ils ne s’intéresseront pas à la théorie de l’effet Vialle.
    Je suppose que je les gène, mon téléphone est sur écoute, mes mail sont surveillés, …, au contraire c’est extrèmement bon pour cette théorie ; regarde 470 vues depuis le 13 octobre et qu’un seul intervenant = toi ! Pour moi c’est excellent !
    Si je racontais des conneries sur ce mémo, cela ferait depuis longtemps que j’aurai eu des Trolls pour me discréditer ou décrédibiliser Richard !

    De toute façon, ils prendront la théorie des cordes à 11 dimensions ; personne ne comprendra rien parce qu’ils vont faire les malins au tableau avec des matrices de calculs (où on dira ahhh ! comprends pas quand même !) ; c’est ce que dit Richard et je suis tout à fait d’accord avec lui.
    Mais cela nous arrange, car dernièrement, Richard m’explique que la théorie est justement une théorie de cordes à 11 dimensions.
    Mais là, j’en parle pas ! Il faut déjà comprendre la base !

  • #41937
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    ok, si tu desire des communications/messages plus sécurisés, voila: https://fr.wikipedia.org/wiki/Telegram_(application)

    http://telegram.fr.malavida.com/

    https://duckduckgo.com/?q=logiciel+Telegram&t=opera&ia=web

    les terroristes l’utilisent pour communiquer en toute sécurité ( enfin…presque, je pense c’est pas infaillible )



    Richard a toujours été dans la bonne voie avec ses calculs, ce qui veut dire, que quoi qu’en pense ou decide le corps scientifique, Richard sera toujours le premier.

  • #41938

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Ben non, bien au contraire !

    Je veux faire connaître cette théorie au monde entier !
    Ma meilleure protection c’est la diffusion !

    Imagine, je l’ai envoyé sur un site américain (academia), elle a été lu (en plus de la France) dans plusieurs pays (Inde, Chine, Australie, Tunisie, Maroc, Brésil, …) et je l’ai envoyé à l’académie des sciences, mais aussi à quelques ambassades (elles ont un service sciences) dont la Russie, …

    Cela doit vraiment les géner : pas d’argent, pas de financement, pas de sponsor, …
    Il faudrait qu’un peu plus de personnes comprennent l’importance de ce message ! Contactez moi ! La solution, c’est le cerveau collectif !

    Merci

  • #41939
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Phil ?

    pour la Resolution théorique du rapport Microscope….

    quelque chose me « chiffonne » l’esprit…. ( réaction subconsciente )

    sa :  » Dans cette équation, nous connaissons la vitesse de la lumière
    c = 299792458 m−1
    Or nous ne connaissons pas v = vitesse que subit les masses dans le satellite « 

    Le satellite de par sa vitesse est sous l’influence du Fluide Espace-Temps et une part gravitationnelle terrestre selon l’altitude non ?

    Peut-on connaitre théoriquement « l’intensité » du Fluide en tout point de l’Espace ? et de par la vitesse des Masses Célestes son « intensité » sur celles-çi ? ❓

    Et méme… les Masses internes au satellite, ne vont-elles pas s’auto-influencer entre-elles de façon proportionnelles a la vitesse ?

    méme si la vitesse n’est pas encore publiée, peut prévoir ici une variable théorique ?

  • #41940
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    je trouve que c’est un peu béte d’utiliser un tout ch’ti satellite pour leurs essais alors qu’on a largement assez de corps célestes dans le systéme solaire pour sa…

    on connait deja certains effets sur la Lune… donc encore des facteurs gravitationnels pouvant influencer ce satellite… 🙄

    perso je pense que plus « ils » essaieront d’avoir de la précision, et plus les marges d’erreurs d’interactions « externes » vont étre grandes ❓

  • #41941

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Oui,, je me suis mal exprimé ! En effet !

    L’explication du calcul de la vitesse est faite plus loin.
    Nous calculons un rapport.

    La masse grave (gravitationnelle) est fonction de la gravitation. (G = constante de gravitation constante en tout lieu de l’univers)
    La masse inerte (inertielle) est fonction d’une accélération. (par exemple g à Paris = 9,81 m/s²)

    Or la relativité générale tient sur l’égalité « parfaite » de ces 2 masses.
    Donc cette égalité sera vérifiée sur le cas d’une « chutte libre ».

    On n’a pas besoin de connaître la vitesse du satellite ! C’est une histoire de repère origine !
    On connait son altitude, et on calcule sa pulsation avec la loi de Kepler (reconnu en physique conventionnelle)
    D’ailleur cette loi de Kepler est très très intéressante pour la théorie de l’effet Vialle (on l’a découvert récement !)

    Nous pouvons faire ce calcul théorique parce que nous démontrons, par des résolutions d’équations, que l’écriture des 2 masses est différentes avec l’écriture relativiste.
    Le seul paramètre que nous ne prenons pas en compte dans ce calcul c’est alpha. Il est différent entre la masse grave et la masse inerte. On suppose son rapport = 1. Mais ceci est une approximation qui ne devrait pas changer le résultat. L’ordre de grandeur devrait être respecté !

    De quel fluide tu parles ?
    Si tu parles du « ploutos » (celui de la théorie) ; c’est un fluide impondérable. Donc son action directe est nulle !
    Dans le cas de cette expérience ; il est partout ! Donc aucune influence indépendamment.

    Si tu parles du fluide espace-temps d’Einstein : connais pas dans cette théorie. Du moins pas comme il est interprété actuellement !

  • #41942
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    mon avis sur les choses n’est pas physique, ni mathématique,
    je vois donc les choses différement…
    Pas de Mouvements, pas de Vie, pas de Temps, ni Perceptions
    Pas d’Espace-Temps, ni Passé, ni Présent, ni Futur, car tout serai figé.

    l’Univers, les choses, tout bouge, méme si on a l’impression que des choses sont immobiles.

    Méme si tout ce que je percois n’est qu’inter-actions dans l’Espace-Temps, pour moi ce n’est pas Ma Réalité… 😳 :wasntme:

    L’Espace-Temps « bouge »… s’il cesse de bouger…ce sera fini. 😯

  • #41943

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Tout à fait d’accord !
    L’immobilisme n’existe pas !

    Même les sphères d’expansion continuent à grossir.
    Même si une masse reste immobile et ne capte aucune énergie, sa sphère d’expansion associée continue à grossir et contribue ainsi à l’expansion de l’univers.

    J’aimerai bien que tu me donnes ta définition d’Espace – Temps ?

  • #41944
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Ma « définition » de l’Espace-Temps ? :wasntme:

    Espace = Reseau de Transport,
    Temps = Pulsations du Fluide faisant Mouvoir les Energies sur ce reseau
    Formes et radiations des Masses = Intensités et Fréquences Harmoniques Fractales résultant des Croisements/Perturbations des Energies en Mouvement,
    rendues Visibles/Detectables ….
    ce n’est pas complet car le Fluide « nourrit » ce reseau et ces Energies en Mouvement…c’est la partie la plus délicate 😳

  • #41945
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    un essai de disques gyroscopiques d’un internaute…. sa pourrait t’interesser: https://www.youtube.com/watch?v=LQzu3peG4sY


    sur un autre site, perte de poids sur un gyroscope tournant en sens anti-horaire: http://www.keelynet.com/gravity/gyroag.htm

    traduction google ( imparfaite ) :

     » Gyroscopique Antigravity? – 22/09/97

    Date: 22 septembre 1997 22:53:12 -0500
    De: Barbara Flick
    Pour: Jerry Decker
    Objet: Fwd: de battement de gravité »Les scientifiques utilisant un gyroscope
    Le Telegraph électronique
    Dimanche 21 Septembre 1997
    de battement de gravité »Les scientifiques à l’aide d’un gyroscope
    Par Robert Matthews, Science Correspondant
    Une équipe de scientifiques soutenus par une entreprise multinationale leader japonais affirme avoir trouvé un moyen de générer des « anti-gravité » en utilisant rien de plus que d’un gyroscope en rotation.
    Bien que l’effet allégué est extrêmement faible – soit une perte de poids de seulement une partie de 7000 – l’équipe insiste sur le fait qu’il ne peut pas être expliqué erreur expérimentale.
    Ces revendications ont circulé pendant au moins une dizaine d’années et ont toujours été entourée de controverse. Selon la physique classique, il est impossible pour tout objet de générer des anti-gravité, ou même de filtrer ses effets.
    Les dispositifs qui réduisent la force de gravité donnerait efficacement tout le monde une force exceptionnelle, capable d’assumer des tâches de levage jusque-là inimaginable. Ils seraient également révolutionner le transport, où d’énormes quantités de carburant et la pollution sont utilisés pour vaincre la gravité et la friction soi-disant laminage causés par le poids.
    Le plus grand impact, cependant, serait sur l’exploration spatiale. En éliminant la dépense et le danger de moteurs de fusée puissants actuellement nécessaires pour échapper au champ gravitationnel de la Terre, Voyage espace deviendrait routine.
    Ces perspectives semblaient fixés à venir un peu plus près à la réalité l’année dernière, suite aux travaux d’un scientifique russe, Eugene Podkletnov, qui était sur le point de publier un document sur une machine anti-gravité dans une prestigieuse revue de physique britannique.
    Pourtant, quelques jours avant le papier était due à apparaître, Dr Podkletnov retira, en citant préoccupé par les demandes de brevet. Rien n’a été entendu parler depuis, bien que la Nasa, l’agence spatiale Amérique, est signalé à essayer de répéter les expériences dans ses propres laboratoires.
    Maintenant nouveau carburant a été ajouté à la controverse antigravité par Hideo Hayasaka et ses collègues de la Faculté de génie, Université de Tohoku, au Japon, en collaboration avec Matsushita, la multinationale japonaise. L’équipe a procédé à une nouvelle série d’expériences visant à détecter l’anti-gravité générée par un petit gyroscope.
    Le principe de l’expérience est très simple. Après le filage le gyroscope à 18.000 tours par minute, il est mis à l’intérieur d’un récipient hermétique et laisse tomber entre deux faisceaux laser. Ce dossier combien de temps le gyroscope prend pour tomber presque 6ft entre les deux faisceaux. Toute réduction de la force de gravité se révèle une légère augmentation dans le temps qu’il faut pour se le 6ft.
    Dans une série de 10 courses, l’équipe a constaté que le gyroscope a pris environ 1 / 25.000 de seconde de plus à tomber quand il tournait que quand il était stationnaire – équivalent à un effet anti-gravité d’une seule part à 7000.
    Et dans une torsion curieuse, l’anti-gravité est seulement apparu lorsque le gyroscope tournait vers la gauche. Les membres de l’équipe affirment que les deux cela, et la taille de l’effet, sont conformes aux conclusions antérieures publiées par eux en 1989.
    Compte-rendu leurs derniers résultats dans les spéculations de revues en sciences et technologie, ils disent: « Nous concluons que notre résultat précédent concernant les mesures de changement sont corroborés poids. »
    D’autres scientifiques sont beaucoup moins convaincus. «Je ne croyais pas ces résultats antérieurs étaient vaut le papier sur lequel ils ont été écrits sur, » a déclaré un leader physicien.
    Selon le professeur Eric Laithwaite de l’Imperial College de Londres, une autorité sur gyroscopes, l’idée que l’effet anti-gravité apparaît uniquement lorsque le gyroscope tourne dans une direction est suspecte.
    « Il va contre son sentiment naturel sur la façon dont les lois du travail de la nature. »



    😉

  • #41946
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    autre types de disques….: https://www.youtube.com/watch?v=0-OOnXQF-fk

  • #41947

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Cette expérience @peterpan57 wrote:

    Gyroscopique Antigravity? – 22/09/97

    me rapelle une expérience faite sur « chercheursduvrai » quand on cherchait des applications aux équations de l’effet Vialle (j’ai du mal à la retrouver)
    C’est un expérimentateur qui a fait des essais de chutte de boules contenant un gyro soit arrêté soit en route.
    Il le faisait tomber du premier étage en déclenchant électroniquement un chrono et quand il passait sous la fenêtre du rez de chaussée, une celleule stopait le chrono :
    Les temps de chutte étaient différents en fonction si le gyroscope était en marche ou à l’arrêt.

    Mais ceci est la conséquence de l’effet mécanique de l’effet Vialle. Rien d’exceptionnel, quand on a compris cette théorie.
    D’ailleurs plus de 600 vues et toujours le même interlocuteur !

    Quant à la vidéo, elle est intéressante : but I don’t speak English !
    C’est bien domage. Je ne comprends pas le rôle du moteur inférieur qui fait tourner le cadre des 2 gyros. Il me semble reconnaître ces moteur qui peuvent tourner à 10000 tours sous 12V. Là on est à 3V (2 piles de 1,5v tête bêche), donc on doit tourner vers 2000 tours.
    C’est un peu faible pour un gyro !
    Par contre, je suis impressionné par l’équilibrage du système tenant avec quelques morceaux de balsa et des moteurs collés à l’araldite ?

    Ensuite le déplacement de cette maquette est peut être due qu’à des vibrations. Comme expérience : c’est un peu lège !
    Si tu as des traductions ou d’autres explications …

    Quant à l’autre vidéo : ce sont les lois gyroscopiques très amusantes mais rien d’exeptionnel !

    • #85881

      lalouetteParticipant
      @lalouette

      Tiens justement j’avais lu ça là-bas, l’expérience dont Phil parle ici:

      Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

      est là, je l’avais lu dans les critiques:
      http://www.chercheursduvrai.tk/forum/index.php?showtopic=1394

      Et justement ce qui est dit c’est que c’est contradictoire avec la théorie Vialle car le gyroscope qui chute tombe plus vite, alors que selon la théorie il devrait tomber moins vite.. juste le contraire.

      Ce qui dit la critique est:
      « Je précise que dans tout ce qu’a fait Richard il n’y a jamais eu aucune anomalie, sauf en ce qui concerne les disques tournants, qui montrent des choses, mais des choses complètement contradictoires avec ce que dit Richard Vialle. Les effets anormaux sur les disques tournants ne viennent pas de Richard Vialle, ils sont expliqués par divers essais d’explication depuis les années 50 (ondes de torsion des Russes, modification de la vitesse locale du temps par De Palma, etc); voir toutes les expériences sur les gyroscopes. Mes propres expériences montrent un disque qui accélère plus vite en tombant (en conformité avec ce qu’annonce De Palma) alors que Richard prédit le contraire; de plus ceci a lieu a vitesse constante alors que Richard prédit que ça ne se passe qu’en accélérant. Je l’avais dit à Richard ma sa seule réponses est « Ah oui, pourtant ça ne devrait pas car ma théorie dit autre chose. » Mais ensuite ça ne le perturbe pas plus car il ne s’intéresse absolument pas à tout ce qui n’est pas sa théorie. je lui ai parlé de nombreuses fois des ondes de torsion, des champs scalaires, de l’aether et son stockage dans l’espace, de » plein de choses en dehors de sa théorie qui permettent de mieux cerner les résultats qu’il a mais il ne s’y intéresse pas, juste un « ah oui » et il continue de plus belle sans sourciller »

      je suis allé lire le sujet et ça dit en effet la même chose que l’inventeur de départ de l’expérience a trouvé: chute plus rapide en tombant. L’inventeur de départ, un certain De Palma, a aussi montré pareil pour des gyros lancés vers le haut. Si je comprends bien ça ne colle jamais car en plus ces gyros sont à vitesse constante durant les expériences et selon la théorie Vialle il faut les accélérer ou les décélérrer (il faisait freiner avec des servo qui servaient à freiner son disque).

      Là on peut classer ça dans les expériences critiques qui sont contradictoires à la théorie et ont besoin d’une réponse de Phil; qui saura expliquer j’en suis sûr. Mais en fait déjà une réponse aux autres questions sera bien. Ensuite comme il y a une liste de critiques là-bas encore nombreuse sur la théorie et aussi sur plein d’expériences (qui ont été faites et publiées avec photos de montage pour voir de quoi on parle) on avancera pour leur montrer que tout ça c’est de la bonne science qui marche pour l’avenir.

  • #41948

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Par contre cette expérience me plait plus : https://www.youtube.com/watch?v=wu8SI6SDIls
    Pour ceux qui parle la langue de Shakespear, peut on me confirmer : s’agit il d’aimants de haut parleur ?

    Parceque là, il crée un champ magnétique tournant, et ça c’est une excellente idée !

    Merci de me répondre pour les aimants

    Phil

  • #41949
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    ??? ❓

    je pensai que tu voulai rester sur le coté mécanique, avec ton principe des disques…. :worried:

    si le magnétisme contra-rotatoire t’interesse alors on pourra aussi s’interesser a la technique des UFOS Nazy utilisant ce méme principe :inlove:

  • #41950
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    de toute maniére, des champs magnétiques gyratoires, sur un disque de métal, va donc créer des courants de foucault, si ces courants ont alors une variabilité
    proche des harmoniques de la fréquence fondamentale de l’effet Vialle, il est donc a supposer des apparitions de surtensions et sur-intensités sur le disque de métal… ( disque de faraday )

    il sera donc logique d’évacuer ces courants vers des « coques exterieurs » histoire de fermer la boucle de résonance, par effet capacitif sur l’exterieur…

  • #41951

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bon, je vais réquépéter,

    Ce qui m’interesse, c’est la théorie de l’effet Vialle !
    Les disques accélérés selon une loi racine carré : c’est pour vérifier la théorie !
    L’autogénérateur en U, la QdC, le condensateur sphérique, … c’est pareil.
    Et il y aura d’autres choses, puisque la théorie peut prévoir des distorsions temporelles, …
    Il y aurai aussi des recherches à faire du côté de la métaphysique avec cette théorie ; ce sont des interprétations possibles !

    Comment dire, cette théorie reprend la physique à la relativité générale (c’est à dire vers les années 1920).
    Toute la physique qui a été construite après 1920 sur les postulats d’Einstein et suivant n’est pas fausse ! Mais on peut concevoir autrement !
    C’est ce concevoir autrement qui m’interesse.
    La théorie prévoit des champs électromagnétiques tournants (c’est une interprétation possible), donc un champs magnétique tournant m’interesse aussi !

    Si tu veux, ce qui m’interesse, c’est le déroulement logique de cette théorie.
    Normalement, en physique tu pars d’une expérience et tu essayes de l’expliquer. Là, c’est pas comme ça !
    Avec cette théorie, tu pars d’une équation mathématique et tu y trouves des applications physiques. C’est énorme comme possibilité.
    Voilà pourquoi, je cherche des échanges.
    C’est comme si je te demandais à quoi sert une addition ou une multiplication, une dérivée ou une intégration, …
    En mathématique, ce sont des opérations, en physique, elles servent pour la mécanique, l’électricité, le magnétisme, …, l’infiniment grand comme l’infiniment petit, …

    Les applications viendront après ces échanges. Les machines qui découleront de cette théorie viendront après. Pas maintenant ! Les conceptions qui sont faites aujourd’hui servent de guide pour ce qui arrivera après.
    Même la médecine pourra en bénéficier ; si, si !!!

  • #41952
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    nouveau type de ferrocell pour voir les champs magnétiques:

    https://www.youtube.com/watch?v=uJi_2Viexng

    https://www.youtube.com/watch?v=335cF3P-8n8

    interessant sur les vortex magnétiques

  • #41953

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    ça à l’air sympa, mais je comprends rien !
    Quand tu tapes ferrocell en français, je n’ai vu que des compéments en fer pour plantes d’aquarium.
    http://www.oxyfish.fr/ferrocell-150-ml-hs-aqua/3846.htm

    Cela voudrait dire qu’il met du ferrocell emprisonner entre 2 feuilles, puis un éclairage rasant permettrait de voir les lignes de champs magnétiques ?

    Please un traducteur ?

  • #41954
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    je trouvai cela interessant pour le rendu des lignes magnétiques, mais hélas on y voit un fond un peu….3D alors j’ai un doute…bon, bref, je passe…

    je reviens a , euh… tes besoins d’avancer d’abord dans la théorie,

    donc si je comprends bien les applications pratiques ne sont que pour vérifier des compléments ajoutés a la théorie…

    Ok, sa me va, j’y vois pas d’inconvénients, je ne parlerai donc que des Images subconscientes en laissant de coté les suppositions pratiques.

    C’est donc bien les façons de concevoir une chose qui pourra alors t’aider a complémenter le « puzzle » mathématique, c’est sa où je me trompe ?

    J’avais lu hier sur un forum de physique que les electrons libres se comportais comme un fluide…puis sa m’a rappeler l’effet de l’eau dans un aquarium,
    les particules en suspension dans l’eau suivent bel et bien les fluctuations de l’eau…donc ce n’est pas les particules qui fluctuent…mais la Masse d’Eau qui fluctue
    et les particules n’ont pas d’autres choix que de suivre ces fluctuations, puisqu’elles sont « dans la Masse d’Eau ». Les particules font parties de la Masse.
    Une Masse fluctuante qui englobe TOUT…

  • #41955

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Pour les aventuriers et les curieux :
    Richard Vialle m’a envoyé une vidéo de Jimmy Guieu : http://vimow.com/fr/watch/x4cmor_EXPERIENCE+DE+TELEPORTATION+1943+(+l'interview+est+%C3%A0+3%2215)
    J’aime bien vérifier ; ben oui, je suis comme ça. C’est impressionnant !
    Ne croyez pas que ce post soit hors sujet de l’effet Vialle. Bien au contraire, on est en plein dedans.

    Il y a un dicton qui avait été repris dans les livres de Pierre Jovanovic : « les artistes ont parfois des visions du futur ! »
    Je vous propose de visionner, entre autre, « les chèvres du Pentagone », « Stargate », « Transformer », « Total Recall », …
    Vous verrez, après une bonne rigolade avec le premier niveau du film, réfléchissez sur le deuxième plan, …, il y a tout !
    Comparez ensuite avec expérience de Philadelphie, le projet Phoenix, le projet Montauk, …
    Je vous met quelques sites, mais vous pouvez aussi voir de vous même ; y croire ou pas !

    philadelphie expériment qui amène au projet Montauk :
    http://stopmensonges.com/le-projet-montauk-une-experience-classee-top-secret/
    Mais après la guerre Von Neumann a continué avec le projet Phoenix en premier. Le but était le contrôle de l’esprit avec le radar SAGE
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Semi-Automatic_Ground_Environment
    (Je trouve que le cheval et le concept de structure souterraine me fait penser à l’aéroport de Denver
    http://actualitedelhistoire.over-blog.com/article-denver-airport-45177777.html)
    C’est ainsi qu’il a vu que l’on pouvait voyager dans le temps (regardez les noms qui reviennent Duncan Cameron le frère de A. Bielek)
    http://actualitedelhistoire.over-blog.com/article-le-projet-montauk-45509805.html
    Mais en lisant les différents textes, on voit qu’il y a souvent des références aux extraterrestres et on se trouve souvent en confrontation avec Sirius (les Gris) et les Pléïades (Tesla) mais il y a aussi Orion (?)
    http://pgj.pagesperso-orange.fr/repere.htm
    La dernière carte donne la position de ces constellations : elles se trouvent dans le même secteur !
    Et si on assistait à un combat intergalactique dont la terre serait le grand échiquier ? (= protocole Montauk)
    https://books.google.fr/books?id=Kr_BCQAAQBAJ&pg=PT484&lpg=PT484&dq=protocole+montauk&source=bl&ots=tF64f54zot&sig=sxzHs-V0R4ORn_wUrCOa4uIHBok&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjOo6m58vbPAhVDuhQKHRuNAFEQ6AEITDAG#v=onepage&q=protocole%20montauk&f=false
    C’est tout de même difficile de croire, mais pourtant beaucoup de choses collent même la bête de Montauk
    http://www.20minutes.fr/monde/243430-20080801-mystere-monstre-montauk
    Même si toutes ces personnes se sont données le mot, il y a beaucoup de regroupements. Il y a une suite logique à des évènements complètement différents.
    Même si cette histoire n’est que pure imagination, elle est vraiment bien ficelée, et par des personnes différentes !

    La grosse question finale, pourquoi ils ont arrêté ? Même s’ils étaient des instruments du Diable. Je ne comprends pas pourquoi ils auraient arrêté aussi vite. C’est quand même louche …
    Ils auraient déjà tout :
    Le temps, l’espace, l’énergie, …, mais ils n’ont pas le Ploutos !

  • #41956
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    merci des liens, :clap: :inlove:
    je vais voir tout sa, je reviendrai aprés quelques …reactions, on verra bien ce qu’en pense mon Sub. 😉 :hai:

  • #41957
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    oui, c’est trés bien tout sa, certaines choses deja vues par le passé.

    A propos du Passé, le Temps serait illusoire selon certains : https://www.youtube.com/watch?v=dBQ9EeKpkbI

  • #41958

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Ouuaaahhh !!!
    Elle est géniale cette vidéo !
    J’adore Arte !
    Il faut que je la regarde plusieurs fois et je viendrai dire pourquoi elle est géniale !

    Déjà : le temps est relatif à une référence
    puis à 16’06 : « le mouvement dans l’espace affecte l’écoulement du temps » : mais c’est bien sur la connexion espace – temps !
    Bien moi, je dis : c’est la connexion énergie – temps.
    Ce qui affecte le temps ce n’est pas l’espace, c’est l’énergie !
    Avez vous déjà vu l’expérience de synchronisation de plusieurs métronomes ?
    https://www.youtube.com/watch?v=5v5eBf2KwF8

    Pour le moment je regarde ce qui est dit pour essayer de trouver les mots qui vont toucher votre sensibilité afin de goûter cette immensité temporelle.

  • #41896
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    😯 j’ai prévu un IRM bientot…. la fréquence RF ( 1 a 100 Mhz) utilisée conjointement au champ magnétique de 0.5 a 3 Tesla va peut étre Spatio-Temporellement me secouer ❓ 😆
    voir aussi me griller quelques neurones plombés/aluminisés etc.. :sweat: ( métaux lourds )
    et comme c’est pas des Experts labas sa va les arranger comme cobaye de ReProgrammation/Dépopulation 😡 😛

    BANZAY !!! 😈 :drunk: :rock:

  • #41959
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Phil, les métronomes, de ta video, c’est le méme principe que la Manipulation des Masse… Imposer une fréquence sur l’ensemble

    https://www.youtube.com/watch?v=5v5eBf2KwF8

    https://www.youtube.com/watch?v=4L7BnVScTUQ

    https://www.youtube.com/watch?v=13JO_QIWRo4

    par contre c’est réversible, si les Masses résonnent tous ensembles, avec Une Méme Volonté Collective 😉 Une fréquence Unique.

    Coté Electricité et résonance, ce phénoméne là est étrange, dans certains cas le courant ne circule plus du tout ❓

  • #41960

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Je te remercie pour cette vidéo de Arte : https://www.youtube.com/watch?v=dBQ9EeKpkbI
    Comme promis, je vais expliquer pourquoi, car je sais que ce sujet est très regardé (+ de 820 vues). Dommage qu’il n’y ait que peterpan57 qui intervienne.
    Ou plutôt heureusement que lui intervient et propose des choses géniales. Cela permet de faire des échanges.
    Et je te remercie, car cela me fait avancer !

    Bon le décortiquage de cette vidéo a duré 3 pages d’écriture 😀

    Déjà Brian Greene est un physicien né en 63 et spécialiste de la théorie des cordes (merci Wiki)
    Tout ce documentaire est basé sur l’écoulement du temps avec un sens qui part du passé et qui s’écoule vers le futur. On sait le mesurer d’une façon extrèmement précise (vers 6’30), mais on ne sait absolument pas le définir (vers 7’30).
    Seulement avec l’évolution dans le transport, le temps est devenu problématique (vers 10′). En effet, c’est vers 1852 que les fuseaux horaires ont pris de l’importance https://fr.wikipedia.org/wiki/Fuseau_horaire.
    Mais vers 12’40 Einstein est arrivé et annonce que le temps était relatif ; d’où est sorti le concept d’espace – temps (d’ailleurs très bien expliqué vers 14’50)
    L’expérience de 1971 a validé cette hypothèse.
    Maintenant j’interviens avec l’effet Vialle : Einstein a démontré que le mouvement dans l’espace affecte l’écoulement du temps. Maintenant, je vous suggère de considérer le mouvement dans l’espace autrement qu’un déplacement. Si il y a déplacement, il y a forcément une énergie qui provoque (ou a provoqué) ce déplacement.
    C’est d’ailleurs une expérience que j’ai réalisé qui démontre qu’une énergie modifie le poids d’un objet. (cette expérience est en « open source » avec tout un dossier de méthodologie)
    Einstein a établi un quadrivolume en additionnant tous les vecteurs (définissant un espace à 3 D) et un vecteur spatio-temporel (car vitesse multiplié par temps = distance). Comme le temps s’écoule toujours dans le même sens (voir à 39′ la définition de la flèche du temps), cela donne une orientation vectorielle et ainsi son équation mathématique est homogène.
    Maintenant la relativité d’Einstein ne prend pas en compte les trous noir, les trous de ver, ni les notions de passé, présent ou futur.
    Tout ceci a été des ajouts à la théorie de la relativité (générale).
    Maintenant, l’hypothèse mathématique posée comme postulat de départ dans la théorie de l’effet Vialle englobe tout ça.
    De plus dernièrement, nous avons rajouté un supplément à la théorie qui démontre le postulat de départ en continuité de la troisième loi de Kepler.
    Revenons à cette vidéo. A 27’00, Une question se pose (qu’il n’a pas développé) c’est la mort ! Le voyage temporel est mathématiquement possible, mais il ne sera possible que si les 3 temps (passé, présent, futur) existe dans le moment présent. C’est un développement fait dans la première partie du mémo … Cette façon d’interpréter est bien plus arrangeante ; il existe une infinité de futur en fonction des actions prises dans le présent. Mais s’il existe une infinité de futur, il existe une infinité de passé, mais un seul présent ! (un peu comme dans « retour vers le futur »). Ainsi le paradoxe du grand père assassiné n’existe plus.
    A 30’28 : « Plus l’attraction gravitationnelle est forte et plus le temps ralenti ». Ceci est exact, mais pour le vérifier, il lui faut un super avion. Avec l’effet Vialle, vous pourrez remarquer les expériences de la QdC. Entre autre, et vérifier par le calcul, Richard Vialle a fait une distorsion temporelle de 7 secondes ! De plus, vous pourrez remarquer que nous avons une loi mathématique qui agit sur la gravité. C’est une expérience que je reproduirai, mais je n’ai pas encore le matériel nécessaire.
    A 31’10 : il propose de faire des tours de trou noir pour faire des voyages dans le futur. La même chose serait possible en passant par des trous de ver pour voyager dans le passé. Et il rajoute : l’hypothèse existe donc ce serait possible !
    Vous comprenez bien que le soucis est le trou noir ou de ver. Je vous propose de bien étudier la définition d’une bulle d’expansion dans la théorie de l’effet Vialle. Vous comprendrez. Sinon venez en discuter ici.
    A 37’05 : Il dit ; mathématiquement, la direction du temps peut être dans les 2 sens. Mais pour cela, il faudrait l’existence d’un temps négatif ; je vous propose la définition de l’éxistence de l’univers 2 (voir encore effet Vialle).
    Ensuite, c’est à 40’00 où ils bloquent ! Et pourtant, nous on peut continuer : L’entropie = évolution de l’ordre vers le désordre
    A 41’50 : il soulève le problème de l’entropie. Car l’entropie devrait aussi bien fonctionner vers le futur que vers le passé. Et le désordre dans le passé n’a aucun sens. Mais pour la théorie de l’effet Vialle, l’entropie fonctionne pour l’univers 1 (temps positif) mais aussi bien pour l’univers 2 (temps négatif)
    C’est donc à partir de 43’20 que les chemins se séparent, car dans l’effet Vialle, il n’y a pas de fin. La flèche du temps comme l’entropie existent dans les 2 univers. L’expansion peut donc être infinie car une sphère d’expansion n’a pas de limite. Quoique, la limite pourrait être la quantité de corde spatiale disponible (ouh, c’est à creuser ça)

    Cependant, il reste beaucoup de chose à voir avec cet effet Vialle. L’entropie et les règles de la thermodynamique est un sujet extrèmement vaste à peine effleuré avec cette théorie. Il y a encore beaucoup de boulot.

    Je termine ce post par : Avec la prise en compte de l’effet Vialle, la possibilité des voyages temporels sont beaucoup plus plausible qu’avec la physique traditionnelle

  • #41961

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    J’ai 3 enfants qui font de la musique, et quand on voit le prix d’un métronome, j’espère qu’ils ont eu des prix pour 64 😀
    Tient un petit diaporama (sans équations) pour ton IRM : http://www.centre-radiologie-paris.com/publications/10.pdf
    Quand on sait comment ça marche, on peut se sentir rassurer 😉

  • #41962
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    :clap: oui, tout a fait,

    ton propos:  » L’expansion peut donc être infinie car une sphère d’expansion n’a pas de limite. Quoique, la limite pourrait être la quantité de corde spatiale disponible (ouh, c’est à creuser ça) « 

    je crois avoir lu quelque part que l’energie gravitationnelle arrive a sa limite de compression pour former l’étoile a neutron , je sais plus où
    ( problémes de mémoire )
    mais on sait que la compression des neutrons, a , d’aprés les connaissances actuelles, des limites.
    les neutrons n’étant qu’un résultat, une conséquence d’une energie sur une masse, c’est donc sur cette énergie qu’il faut s’interesser, et non
    la Matiere nommée neutrons, sa nous freinerais, donc une Energie a base de Cordes non-matiére aurait peut-étre une quantité de Cordes proportionnelle a la quantité d’energie electromagnétique (compressible) pouvant étre transferée de l’Univers 1 au 2… donc lié a l’intensité du Trou de Ver ? ❓

    il se peut bien qu’une intensité trop faible du Trou de Ver ne suffise donc pas au départ d’un transfert entre les univers alors ❓

    la question que je me pose serai plutot quelle « Corde » retiens un electron a son Noyau et quelle Energie est envoyée par cette « Corde » du Noyau vers l’electron, et donc son sens de rotation et ses fluctuations orbitales… ?
    car je « vois » plutot les Cordes comme une « attache » , une « attache creuse » pour y passer de l’Energie, donc cette Energie faisant le Spin et la direction/chemin orbital de l’electron…
    un peu comme des rails ( avec circulation de courants) pour faire bouger les trains, dans la direction de la polarisation du courant envoyé dedans

  • #41963
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    merci du lien IRM 🙂

    ( suis electrosensible, c’est pas pareil )

    trés utile ici, car sa dit, un proton tournant sur lui-méme devient Aimant, ❓

    Vitesse Masse en Rotation = Champ Magnétique ?

    donc plusieurs avec des neutrons se serait pareil qu’un roulement a billes ? les Neutrons servant de « guides neutres » permettant aux protons des contre-rotations s’annulant/s’ajoutant magnétiquement ??? ❓ ❓ ❓

    ( evidement plusieurs roulement montés en version 3D formant la structure cristalline de base , a peu prés quoi…pas besoin que les protons fassent la queue-le-le dans chaque roulement 😆 )

    zut, je m’écarte du phénoméne… le champ magnétique du proton est insuffisant ici, pour l’electron, ce champ serai donc la conséquence de la rotation du proton et de l’influence du Vide Pas-vide… 😛 😳 ???

    ce qui veut dire que donc ce Vide Pas-vide influence aussi l’electron… tout en étant sous l’influence du proton ? 😯

    ( tu vois ce que sa me fait de lire les premieres lignes du PDF de l’IRM ? ) pleins d’Images 😆 😛

  • #41964

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Oui, j’avais bien compris ton électrosensibilité.
    Connais pas grand chose la dedans : http://www.sciencesetavenir.fr/sante/electrosensibilite-que-dit-la-science_29437

    Es tu plus sensible aux champs magnétiques ou aux champs électriques, ou à la combinaison des 2
    J’avais entendu parler du malaise Wifi par des maux de tête
    Mais dans ce cas, ce sont des fréquences radar, on est dans le Giga !
    Peut être efficace comme coyote (détecteur radar) 😆
    Je plaisante, mais cela ne doit pas être évident au quotidient !

    Le proton est pris comme particule quantique, donc oui il a une masse, mais il est aussi charge électrique.
    Si tu lis le chapitre 3 de la théorie ; c’est ce que je défini en scalaire D’. C’est un scalaire qui s’oriente en fonction d’un vecteur magnétique (lamda). C’est lui qui détermine le spin !
    Mais bon tout ceci est déterminé autrement par la physique quantique. Et un proton a un spin (comme l’électron). (à part que eux ne le quantifie pas)
    Donc tu peux orienter un spin par un champ magnétique extérieur. Un peu comme l’aiguille d’une boussole !
    Il n’y a aucune complication, puisque le proton revient dans une position anarchique quand tout est arrêté.

    Ressens tu quelque chose quand tu passes en dessous d’une ligne à haute tension ? Les champs électromagnétiques sont extrèmement puissants. Mais tu passes sous la ligne à haute tension à une vitesse supérieure à 100 km/h et en travers. Normalement tu devrais rien sentir !
    Parce que c’est la deuxième étape. C’est un peu ce qui se passe dans un micro onde. Mais s’ils parlaient de micro ondes, personne ne rentrerait dans un IRM 😆
    Donc l’énergie qu’ils envoient pour forcer le proton à tourner à une vitesse définie est très très très faible. Mais quand ils arrêtent cette énergie (qui est sur un temps très très très court), le proton restitue, en reprenant la position qu’il avait au départ, l’énergie qu’on lui a fournit (je fais l’impasse sur le déphasage d’orientation par rapport au champ magnétique). C’est cette énergie restituée en comparaison avec l’énergie envoyée qui est traitée pour faire une image (je sais c’est magique)
    En fait c’est un peu comme si chaque proton était un pixel de l’imagerie : je te dis pas la définition de l’image ! 🙂
    Un neutron étant électriquement neutre, lui il s’en fiche de ce qui se passe. Pour lui c’est les 3 singes de la sagesse (rien vu, rien entendu, rien dit)

    Bon si je dis des c… bêtises, quelqu’un d’autre me corrigera !

  • #41965
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    « Es tu plus sensible aux champs magnétiques ou aux champs électriques, ou à la combinaison des 2« ,
    les 2 mais principalement en basses frequences et ultra-basses.

    « Ressens tu quelque chose quand tu passes en dessous d’une ligne à haute tension ? »
    …sa tourne, et fortement si beaucoup d’eau dans le sol ( eau , hydrogéne , proton 😆 ), ou/et cavité sousterraine… en cas d’efforts intenses au méme moments c’est les pompiers direct… Urgences, car chutte avec blessures par syncope. ( la syncope de ce type préviens pas, c’est brutal )

     » Les champs électromagnétiques sont extrèmement puissants. Mais tu passes sous la ligne à haute tension à une vitesse supérieure à 100 km/h et en travers. Normalement tu devrais rien sentir ! »
    …bin en voiture alors lol… oui quand méme, selon la fréquence, l’etendue de pollution, et l’intensité, sa varie de douleurs vives a la téte, acouphénes, nausées, voir micro-coupures de conscience… ❓

    imagine un ascenceur qui monte vite, tout en tournant, c’est en général comme sa quand je suis a pied dehors, devant chaque maison ya des canalisations, et des cables electriques… sa résone de pair, par ULF produite en pertes electriques.

    Quand je fait un spectrogramme précis en gamme Basses frequences , a travers un cable posé dehors comme antenne, je constate systématiquement Non-Pas du 50Hz, mais précisément du 51.17Hz a 51.20Hz….
    évidement je retrouve ce dépassement du 50Hz dans les ULF sous formes de sous-harmoniques, et amplifié aux heures de pics de pollution (consommation haute EDF, Transport, Cuisines , Fours, GSM pendant les trajets les Antennes-relais « augmentent » leurs consommations et vont méme jusqu’a rayonner des frequences suplémentaires ( bande passante ), on nous dira jamais tout puisqu' »ils » préférent garder des frequences TRES Cancérigénes…… et ici les Moutons savent pourquoi « ils » n’en changerons pas.

  • #41966
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    le PDF de l’IRM est trés clair et bien expliqué, et coté risques, légers, excellente toléranceetc… trés rares:
    « Cette affection est exceptionnelle,seuls quelques cas ayant été décrits. » … 400 cas 😀 c’est peu sa 😆
    « Bien que la tolérance des chélates de gadolinium soit excellente, de très rares réactions secondaires peuvent se produire » …trés rares ?
    « Notre équipe est formée pour faire face à une telle éventualité »… 😀

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Gadolinium

     » Le gadolinium présente une certaine toxicité »

     » peut mener à de graves dommages selon sa concentration. » 😯

     » C’est pourquoi les composés du gadolinium qui sont utilisés en médecine comme agent de contraste pour l’imagerie par résonance magnétique (IRM) sont obligatoirement complexés. Ainsi, leur toxicité est annulée. » ……annulée jusqu’a ce que la lente reaction a l’eau augmente sa toxicité :wait:
     » Le gadolinium réagit lentement avec l’eau  » … bombe a retardement
     » Le gadolinium a la plus grande capacité d’absorption des neutrons thermiques » …on devient davantage sensible aux radiations 😮
     » Le gadolinium présente une certaine toxicité. En effet, il entre en compétition avec le calcium… » …sa suffit pas les métaux lourds, faut en rajouter alors 😡
     » Ce produit a tendance à s’accumuler dans le cerveau sans que l’on en connaisse parfaitement la toxicité  » …..
    « Absorbant neutronique sous sa forme oxydée »….Bzzz…Bzzz… je m’appel Bill….Tcherno Bill 😀 😀 😀

     » Notre équipe est formée pour faire face à une telle éventualité« ……. 😀 😀 😀

    Franchement….là on voit bien comment les services de santé minimise les risques tout en se lavant les mains…toute une technique 🙄

    et d’ailleurs si ya des Protons pas bien accrochés a mes cellules ils risquent de s’en détacher et PAN dans le brin d’ADN… 😯

    http://www.thema-radiologie.fr/actualites/1101/le-gadolinium-est-il-dangereux-a-long-terme.html
    « certains produits de contraste utilisés en IRM peuvent rester dans le cerveau pendant des années »

    http://www.lenntech.fr/periodique/elements/gd.htm

  • #41898

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Et bien, en effet, je compatis
    C’est vraiment pas évident et t’as raison pour le corps médical !!!
    Ils sont même pas d’accord entre eux (suis passé aussi par là et toi t’es au milieu et t’y connais rien)

    Mais j’y pense, le gadolinium est il le produit qu’il te font boire dans certain cas d’IRM ?
    Donc déjà, ça rassure, c’est pas systématique.
    Quand je pense que ma fille en a passé 2, ma femme aussi : Au secours !!!

    Bon que te souhaiter, Bon courage ?

  • #41899
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    boire je sais pas, c’est écrit « Injection intra-veineuse »…

    ma voisine agée de 83 ans a passer un scanne ou truc comme sa ya quelques semaines, car elle, a due boire un produit de contraste pour les intestins….
    depuis elle a due passer de force…. Un Séjour en Psychiatrie…. étrange la coincidence n’est ce pas 😕

    les psy ont prétendus a des soucis familiaux, alors que sa allait bien, ce produit a juste eu des effets indésirables sur le coté émotionnel 🙄

    encore une façon (subtile) de rajouter des factures pour la Sécu… 🙁


    bon, revenons a notre sujet ,

    l’Eau est riche en Hydrogéne et puis sa m’a rappeler l’IRM…. l’effet du Champ Magnétique sur les Protons ❓

    Y-a-t-il une « Horloge Atomique » dans les Protons ??? ❓

    sa aiderais a mieux cerner le fameux Battement mystérieux influençant la Masse ?

  • #41897

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    En effet revenons à nos électrons énergies,
    En tout cas : bon courage et avoir confiance :~:

    Je crois qu’il y a incompréhension sur les termes.
    Quand je parle de « corde spatiale », il faut voir énergie !
    Il est difficile de représenter un espace à 4 dimensions (puisque on évolue que dans 3).
    Tu as l’énergie de la sphère d’expansion qui elle est sur 3 dimensions ; c’est elle en fait que l’on « voit »
    Mais ce qui commande cette énergie, c’en est une autre : c’est D(t) qui est une énergie d’une 4ème dimension (qu’on ne peut pas voir) mais qui est sur une seule dimension ; c’est pour cela que je l’appelle « corde spatiale ».

    Si tu veux il y a réaction (c’est un fait) mais l’action n’est pas visible. Il est donc difficile de comparer avec des évènements de référence.
    Il faut se créer ses nouvelles références.

    Il n’y a pas de « corde » qui retient l’électron à son noyau : ça c’est la réaction, c’est ce qui est visible !
    L’action qui commande tout ça est invisible : c’est comme si je disais « montre moi Dieu et j’y croirait ! »
    (Dieu est invisible mais on fait des massacres en son nom) = Dieu est l’action et malheureusement aujourd’hui les massacres sont les réactions, alors que cela pourrait être Paix et Amour …

    Les histoires de transfert d’univers est bien sur très intéressantes : c’est la clé du voyage temporel ! Mais pour le moment, c’est comme si je te disais réunis 2 particules de matière et antimatière.
    Il faut, je pense, avant de se concentrer sur le transfert d’univers, avoir bien compris le phénomène énergétique de notre dimension.

    Je crois qu’avant de s’embarquer dans l’électron, le noyau, le neutron, …, il faut bien comprendre le principe de cette théorie.
    L’essentiel est le chapitre 1.

  • #41967
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Pour l’instant je peux pas dire quelle Corde a quelle « Couleur »… mais il y en a, sinon il serai impossible de mesurer un simple voltage entre 2 éléments sur une distance de 100 métres 😆

    c’est un peu comme si les electrons se « téléphonaient » avant de bouger…. « Attention les Gars , On arrivent !!!« 

    ( les ions ), tous est lié…. et mentalement je n’en vois pas encore les couleurs, de ces liens.

  • #41968

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bonsoir,

    Plus de 1000 vues Ouahh !

    Je viens d’avoir R Vialle au téléphone qui me demande de préciser une correction sur un post que j’ai écris le 16 Octobre à 17h32
    J’avais dit que la gravité Newtonienne embarassait la physique traditionnelle.
    A la place de Newton, il faut corriger avec relativité générale d’Einstein.
    En effet, l’expérience « Microscope » doit valider le rapport de masse mi/mg. Ce rapport doit être égal à 1 avec la théorie de la relativité générale. Si cela n’était pas le cas (évènements qu’ils ont prévu avec la théorie des cordes ou du tout), la courbure d’espace-temps n’aurait aucune existence et il faudrait trouver autre chose.
    Ensuite, je tiens à préciser que le calcul théorique que j’ai donné sur ce post est pour un rayon terrestre ; ce ne sera pas la valeur qu’ils mesureront. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle ils ne peuvent pas la mesurer sur terre puisque la précision est de 10^-12 ; on ne peut pas descendre en dessous (actuellement).
    La valeur qu’ils mesureront, devrait s’approcher de 1 + 6,25572. 10^(-10) = 1,000000000625572 (explication fichier joint dans le post du 19 Octobre à 15h26). Il faut oser le dire.
    J’espère quand même, si ce n’est pas la valeur exacte qu’ils mesureront, que les détracteurs tiendront compte de l’ordre de grandeur !

    Message pour les 1000
    Le but de cette théorie est l’échange pour travailler en cerveau collectif.
    Si les formules mathématiques font peur à certain (il est difficile de s’en passer), voulez vous que je reprenne le mémo qu’avec des mots et des images uniquement pour une meilleure compréhension ?
    J’insiste sur cet échange, j’insiste sur cette théorie, …, c’est une solution à beaucoup de choses !
    Je viens de visionner le film « Before the Flood » / « Avant le Déluge » – Leonardo DiCaprio & Fisher Stevens – Full Movie – vidéo Dailymotion : Il y a urgence !

    Merci de répondre

  • #41969
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    n’oublions pas que parmis ces 1000 lectures, il y en aura toujours, des lecteurs scientifiques silencieux… et d’autres qui clamerons sur d’autres sites en de « fausses sciences » (beaucoup de découvertes sont volées et ressortent plutard).



    Lors d’une forte impulsion magnétique, ce sont bien les electrons qui réagissent en premier n’est ce pas ? ❓

  • #41970

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Euh, sais pas !
    Cela demande réflexions

    Si tu apportes une impulsion magnétique, elle devrait s’associer à lamda.
    Lamda est un scalaire orienté selon le champ magnétique d’une particule.
    Mais lamda rentre dans l’équation du champ électrique (avec la division vectorielle)
    Donc, une impulsion champ magnétique devrait modifier le champ électrique d’une particule.
    (D’ailleurs, je crois que c’est ce qu’avait fait JL Naudin quand il a testé la surunité du générateur en U : voir http://jnaudin.free.fr/rvproject/index.htm)

    Comme la théorie se fait sur une particule de fluide en analogie avec un électron (en passant par la masse électrostatique m(f)), il serait normal de dire que les électrons réagissent en premier !
    Maintenant, dans cette théorie, il y a encore beaucoup de chemin à découvrir ; par exemple, je n’ai pas développé (Richard non plus) la réaction de l’électron avec le proton.
    L’approche électrique, avec cette théorie, se fait sur l’interaction particule-sphère énergétique et non sur interaction électron-proton.

    Il faut changer le filtre !
    Il est difficile de comparer une masse énergétique avec la physique standard, puisque cette masse n’existe pas en physique traditionnelle.
    Je crois qu’avant de voir ce qu’il se passe au niveau électron, il faut bien comprendre le concept de sphère énergétique

    En tout cas merci à toi peterpan57 de faire vivre ce sujet

  • #41971
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    oui, je comprends bien, d’ailleurs je suppose qu’un léger retard d’interaction se produit entre electron et proton au moment de l’impulsion magnétique,
    les liens entre eux sont surement un peu « élastiques » mais quand méme trés puissants…un peu comme l’hélice (protons/noyau) au centre d’un vortex d’eau et des boules flottantes (electrons) de polystyrénes suivants les flux du vortex… ❓

    Si la Masse d’eau est un « fluide » et les vortex une « compression » en vrilles des fluides au coeur des noyaux donc une interaction Masse-Champ Magnétique générant une Gravitation….euh, ❓
    cela serait’il plausible ?, les nuages d’electrons ne seraient alors qu’un « reflet agrandi » des mouvements du coeur des noyaux ( supposition subconsciente sans reflexion , les images se mettant en place comme un film ) ❓

    Une application pratique de plasma (vase clos) mise en circulation en vortex par anneau magnétique est je pense faisable, un peu comme la MHD mais on y rajoute un centre vortex pour la compression du nuage electron/plasma…si le vortex est bien configurer , tel un atome, donc peut étre générer une gravitation (ouhla je vais trop vite :worried: )

  • #41972

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Euh, Au secours Glace,
    Tu peux me préter ton décodeur à peterpan ?

    Richard Vialle m’a parlé une fois des gravitons, …, je t’assure, je n’avais pas tout compris (pas grand chose en tout cas)
    Je ne sais pas si c’est bien de le dire à la vue de tous, mais Richard Vialle essaye de rejoindre ce forum.
    Je sais qu’il le lit régulièrement mais n’arrive pas à s’inscrire.
    Actuellement, je crois que Benji, essaye de trouver des solutions.
    Patience, si j’ai une réponse, je reviendrai la rapporter

  • #41973
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    attend Phil, voici un coup de pouce, (merci des details pour les essais d’insciptions de Richard , et puis s’il serai présent sa serait cool 😉 )
    en parcourrant Wiki pour assimiler quelques bases des mouvements quantiques, je suis tomber sur sa:

    https://en.wikipedia.org/wiki/Wave–particle_duality

    https://en.wikipedia.org/wiki/Faraday_wave
    (les oscillations, les ondes stationnaires…créer des structures…régissant matiére et environnement )

    https://www.youtube.com/watch?v=W9yWv5dqSKk

    https://en.wikipedia.org/wiki/Arago_spot

    Je suis desolé si c’est pas en francais mais apparement ils mettent un fluide en oscillations rapides, puis pose une goutte ( ou plusieurs ) en surface,
    et a cause des vibrations de la masse du fluide, la goutte ne parvient pas a rejoindre le liquide, mais est repoussée.
    Il se peut que la goutte acquiére ses propres vibrations …incompatibles avec la masse de fluide…et donc est repoussée ( principe anti-gravité ? ❓ )

    En plus de sa, les vibrations semblent « envelloper » la goutte, allant jusqu’a la diriger, cela parait surprenant que ce soit les oscillations qui justement « ORDONNE » le comportement
    et les chemins de la goutte, voir méme peut étre d’expliquer pourquoi une particule se comporte comme une Onde et Particule en méme temps.

    En bref, dans cette experience, on voit que c’est les Oscillations qui ORDONNE le Tout… y compris les interactions entre gouttes ET Environnement.

    Cela va peut étre vous aider a mieux « voir » les choses telles que moi je les « voient », ici…pas de formules ni de calcul et c’est bien de cette façon que je « voit ».
    Les Oscillations « envellopent » le Tout, je suppose qu’elles sont une part importantes mais Invisibles dans la quéte scientifique.

    Je pense donc qu’il soit possible qu’un « reseau invisible » d’oscillations de Fluide Universel régissent l’Espace-Temps.


    La Video, OBJECTIVEMENT, sans Sciences ni Lois, que voyons nous:

    – Une Masse de Fluide qui oscille UNIFORMEMENT

    – ces oscillations agissent sur une goutte

    – cette goutte interagis par oscillations secondaires, ces oscillations secondaires ORDONNE et DIRIGE la goutte par interaction a l’Oscillation Primaire

    – plusieurs gouttes sous oscillations secondaires interagissent entre-elles et formes des reseaux SOLIDES et « Attractifs / Repulsifs » (ondes stationnaires)

    et le TOUT interagis Géométriquement, tel une structure atomique / moléculaire / cristalline 🙂

    Question: en est-il de méme avec les Ondes Electriques / Magnétiques / Gravitationnelles ?

  • #41974

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peterpan, et les autres ?

    En effet, dommage que ce ne soit pas en français celui-là est intéressant : https://en.wikipedia.org/wiki/Wave
    Je vais essayer de trouver le même dans la langue de molière.
    J’avais pas vu, mais sur wiki, il y a « Dans d’autres langues » dans la partie gauche, le sujet est retravaillé en français :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Onde

    Ensuite, pour répondre à ta question :
    Je crois qu’il faut distinguer anti-gravité et glissement : revoir les définitions
    Sinon on pourrait classer les aéroglisseurs en véhicule anti-gravité : c’est pas le cas !
    C’est comme la supraconduction : ce n’est pas de l’anti-gravité !
    Du moins pas comme elle est supposé dans la théorie

    La vidéo que tu propose me fait penser à des ondes de Chladni : https://www.youtube.com/watch?v=_GRlHjC1-DE
    mêlé avec de la tension de peau de l’eau : https://www.simplyscience.ch/enfants-experimente-air-terre-eau/articles/la-peau-de-l-eau.html
    Bon après, il y a aussi Jésus, mais c’est un autre sujet 😀

    Dans la théorie, on l’a appelé le fluide pour pas dire éther.
    On pourrait dire aussi esprit, vent, énergie primaire, … C’est pour cela que je l’ai appelé « le ploutos ».
    Il faut sortir de la vision matérielle.

    Cette nuit j’ai eu une représentation de la physique relativiste :
    Ce sont 4 vecteurs distincts commandés par la flèche du temps (voir entropie)
    Et l’addition de ces 4 vecteurs donnent la représentation d’un quadri-volume. Qui pourrait être l’espace-temps.
    Mais la flèche de temps agit sur les 4 vecteurs indépendament et elle ne peut être que positive : du Big Bang à l’infini.
    Mais ils savent qu’il y a un problème, parce que l’expansion de l’univers s’accélère !

    Dans l’hypothèse de R Vialle, c’est un « vecteur » ( »  » parce que énergie) en 3 dimensions, dont la troisième dimension est commandée par une quatrième et c’est le produit (la multiplication) qui donne la représentation du quadri-volume.
    Et c’est ce quadri-volume qui est soumis à la flèche du temps.
    C’est donc sur la représentation finale (à 4 dimensions) qu’agit le temps ; et ça c’est primordial, car comme on donne l’existence de 2 univers (mathématiquement), un univers 1 avec une flèche de temps positif, mais aussi un univers 2 où la flèche de temps est négatif.
    Je reprécise que la physique conventionnelle ne peut pas suggérer une flèche de temps négative (à cause du big bang).
    Mais grâce à ce concept, on peut expliquer l’accélération de l’expansion de l’univers, et plein d’autres choses.
    La compréhension de cette théorie est là !

    J’essayerai de faire un petit dessin, s’il y a incompréhension. Mais c’est ce concept qu’il faut comprendre.

    L’application à la masse volumique tout comme à l’atome n’est qu’une conséquence de cette théorie.
    Ce qu’il faut bien assimiler, c’est le chapitre 1 du mémo

  • #41975
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    oui biensur, je sors de la vision materielle, la video n’est qu’un support envers un comportement oscillatoire générant des forces.

  • #41976

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bonsoir,

    Bon pratiquement 1270 vues et toujours rien à l’horizon Soeur Anne ?
    « Je ne vois rien que le soleil qui poudroie et l’herbe qui verdoie. »

    Je comprends que les équations rappellent de mauvais souvenirs à certains … donc, je propose de reprendre, ici, le concept de la théorie mais sans les équations (du moins sans le développement) en partant d’un point A pour aller à un point B en toute logique, et en suivant un ordre chronologique.
    Si des personnes sont intéressées ; qu’elles le fassent savoir. Je prendrai du temps pour expliquer, sinon j’ai compris, j’irai ailleurs.
    De plus, j’ai des expérimentations en cours …

    Merci

  • #41977

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bonsoir,

    Certaines personnes ont entendu parler de la théorie des cordes à 11 dimensions ?
    Après une longue discusion avec Richard, je vous partage ici la primauté de : « l’effet Vialle vs la théorie des cordes »

    Bien, comme, plus de 1300 vues, et qu’un seul intervenant, tout le monde a compris !
    La compréhension majeure de la théorie est le chapitre 1 du mémo.

    Comme vous avez pu le remarquer, à un moment de la théorie, nous sommes obligés de faire des parallèles avec le passé, le présent et le futur.
    Je me permet de faire un petit rappel :
    Le Passé correspond au temps cosmologique négatif
    Le Futur correspond au temps cosmologique positif
    Et nous avons le Présent qui correspond au temps cosmologique « nul »
    La résolution des équations nous donne une fourchette de temps comprise entre 0 et -(8Gm)/(3c^3).
    Ceci correspond au Présent, mais comme nous avons une fourchette temporelle, cela veut dire que tout les temps existent dans le Présent : cela veut dire qu’à un point temporel, existe Passé, Présent, Futur.
    C’est ainsi que j’ai expliqué dans la théorie qu’à partir d’un point présent, il y a une infinité de Futur, mais il y a aussi une infinité de Passé en fonction de l’action (l’énergie) qui sera activée à ce moment.
    (Cette façon de voir ouvre des portes pour des voyages temporels sans paradoxe ; car il ne peut y avoir action, mais on peut observer)
    Ne nous égarons pas !

    Vous vous rappelez également de l’équation énergétique de départ R^3.D=cte
    On trouve par rapprochement (et la troisième loi de Kepler le confirme) que cte = G (gravitation universelle de Newton)
    Cette équation donne un quadri-volume. C’est à dire le même quadri-volume d’Einstein (mais défini par la multiplication, alors qu’Einstein l’a défini par l’addition).

    La référence de notre temps présent peut être placé n’importe où (j’explique ça avec une image identique à une pelure d’oignon)
    Donc notre équation énergétique à 4 dimensions qui défini un espace peut être appliqué à tous les temps
    Passé = espace à 4 dim, Présent = espace à 4 dim, Futur = espace à 4 dim
    Nous avons donc 3×4 = 12 dimensions
    Mais, dans cette équation (R^3.D=G), nous avons un espace à 3 dimensions (=R) (l’univers dans lequel on évolue) et un espace à 1 dimension (=D)(quatrième dimension innaccessible, mais qui « agit » sur R). Cette dimension D est unique et universelle (c’est la quatrième dimension), donc il n’en existe qu’une seule pour quelque soit le temps.
    Il est très important de comprendre que R grossit grâce à un fluide universel. Mais ce fluide est commandé par la rétraction de D. Donc D est unique.
    Donc, on enlève D du Passé et D du Futur ; on garde uniquement le D du Présent (par exemple)
    Nous avons maintenant (3×4)-2=10 dimensions

    Seulement, nos équations énergétiques sont appliquées avec le temps (c’est ainsi que cette théorie explique l’expansion de l’univers)
    Je rappelle qu’une sphère énergétique gonfle en permanence (cela se voit avec les graphes)
    Par contre le temps est un temps cosmologique car il est commun à tous les espaces. Il part de – l’infini et va à + l’infini.
    Il correspond à 1 seule dimension.

    Ainsi, on a pris tout ce qui englobe cette théorie. Si on additionne toutes les dimensions cela donne (3×4)-(2)+(1)=11 dimensions.

    Conclusion, la théorie de l’effet Vialle est une théorie des cordes à 11 dimensions.

    Maintenant attendons le rapport de Microscope qui risque d’annuler la théorie de la relativité générale et dans ce cas, ce sera la théorie des cordes à 11 dimensions qui sera prise comme référent.

    Je rajoute une petite chose très importante, surtout pour les chercheurs qui essayent de comprendre l’univers et la matière avec un fluide. J’ai lu quelques rapports (comme celui de Franck Delplace et d’autres) où ils imaginent un super fluide avec une viscosité quasiment nulle ; parcequ’ils veulent appliquer la mécanique des fluides pour comprendre. Ils font fausse route !
    Ce fluide existe ! C’est indégnable, mais il ne peut pas être pondérable.
    C’est également prouver avec la théorie des cordes à 11 dimensions. C’est soit D soit le fluide. Ce ne peut être que D qui est un brane, qui grâce à sa rétraction agit sur le fluide qui par répercussion agit sur la sphère énergétique.
    Mais ça c’est un autre sujet ! (chapitre 3)

    S’il y a des questions, je suis à votre disposition.
    Cela commence à bouger, donc je tiens à ce que tout ce qui touche à cette théorie reste en « open source ».
    Il faut que la connaissance soit universelle, c’est la clé de la liberté !

    Merci

  • #41978
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Phil ❓

    je ne vois pas (jamais) dans mes essais, sur mes spectrogrammes, la fréquence du courant que j’injecte dans mes échantillons de test :doh:

    je ne vois que les fréquences voisines/déja présentes mais faibles, qui, en prenant de l’intensité(par le courant injecté), commencent a s’ordonner et s’aglutiner sur justement
    La Fréquence du courant que j’injecte

    pense-tu que c’est un probléme logiciel qui ne capte pas la fréquence injectée ?

    ou alors est-ce que cet Ocean d’Electrons et d’ondes oscillantes ne fait que répondre a une force électrique oscillante
    et sans particules
    que nous les humains nommons les Electrons pensant donc injecter des particules dans un objet de test ??? ❓ :sweat:

    – quand j’étudie de trés prés, la fréquence parasite du 50hz qu’une bouteille d’eau absorbe (pollution électrique de l’habitat),
    en regardant de trééés prés, en fait c’est un dizaine de fréquences aglutinées sur une ligne, alors qu’au voisinage direct a 0.1 hz prés, c’est vidé…

    a moins qu’un electron soi capable de muté en une somme d’Ondes electromagnétique le temps de ses oscillations propres , pour moi c’est un mystére,

    mais en fait, une particule peut étre Ondes et Particule si elle est en constante Mutation Energie/Masse nan ? ❓

    je suis trés perturbé de ce constat d’un courant oscillant que j’injecte mais qui n’apparait pas sur mes Scannes, sauf en empruntant les fréquences voisines deja présentes … 😯

    Le courant oscillant que j’injecte n’apparait pas ! 🙄

  • #41979
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Calculs des scannes ( échantionnage ) faits entre 2 et 20 milli-secondes, donc affichage trés rapide des fréquences.

    Par demi-période, une onde electromagnétique, est une fois magnétique, puis une fois électrique,

    les 2 mais en méme temps, bin sa fait un electron non ? ❓

    voila les scannes:
    ( intensité des couleurs = intensité du courant, mouvements Haut-Bas des lignes = varations de fréquence )
    ( il arrive parfois un léger décalage de scrooling horizontal, comme un petit saut ou une « coupure, ou le scanne pas en fin de course)
    http://img4.hostingpics.net/pics/577694MatriceEMEau1611190931.jpg

    ici un test sur les ULF 50hzdu Neutre
    http://img4.hostingpics.net/pics/162684ULFNeutrecalculcarr1611171351.jpg

  • #41980
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    ( pour pas polluer ton sujet j’effacerai le message précédent une fois qu’on en aura parler et avoir ton avis ) 😉

    ( j’ai corriger les tailles Images pour qu’elles débordent pas ici )

  • #41981

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Oups, je crois que les réponse se sont croisées

    Salut Peter
    Je ne comprends pas ta question.
    Tu as un spectro ?
    Un spectro est un instrument de mesure qui donne des pics de fréquence ; ainsi on peut connaitre la composition d’un échantillon
    J’en ai plusieurs dans le Labo où je bosse, je me renseignerai sur leur fonctionnement
    https://encrypted-tbn2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS2KNanl7yrGnxovX4Wrh1r27FW1wJtqM6JnLPelA-IhGjHEh5n
    https://encrypted-tbn3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSYS2N3R3CDXtJOsJFxkNvHvQBrcD1RnWmZiU0QyOWa7mMNCh29
    https://encrypted-tbn1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTUnmVMTSvCkPLPo-eOWuGU4MKK4S2sDq4CvcDXNVA_54ny0BwV
    Cela donne ce type d’image
    https://encrypted-tbn1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRAHVtUSPaLI5eMC8iuWy-vWzyFOqjngL102YO572R36cCnwUlSsQ

    Tu injectes une fréquence f0 et tu as des harmoniques ? Si tu injectes des fréquences c’est plus un instrument de mesure, c’est un générateur de fonctions ? ou générateur – analyseur de fonctions
    https://encrypted-tbn2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQEmKUHBt9oCSI_XzS9F9ZhXyJRPGsZRlekqyRry-fSG5LXTayT

    Attention tu es dans la physique quantique si tu parles ainsi : « une particule peut étre Ondes et Particule »
    Dans la théorie de l’effet Vialle, on ne rejète pas la physique quantique, mais on la conçoit autrement :
    Déjà, on associe à une particule une masse électrostatique (cherche pas, elle n’existe qu’avec l’effet Vialle, mais elle ne sort pas d’un chapeau ; c’est une analogie entre Newton et Coulomb §chapitre 3)
    Mais cette masse électrostatique m(f) tourne sur elle même car c’est une analogie avec un champ électromagnétique (donc une onde)
    Là aussi, c’est pas sorti d’un chapeau, c’est une déduction logique avec les forces (car nous avons à un moment m(f).D », m(f).D’.E, et une autre force magnétique).
    Nous sommes toujours dans l’esprit de la physique quantique ! Mais on va plus loin, puisqu’on peut calculer le spin d’un électron à 4867tr/s.

  • #41982

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Je suis désolé, je ne connais pas ce type d’appareil, et ce type de graphe
    C’est très joli mais les échelles, abscisse ? ordonée ?

    Ben oui, un signal électromagnétique c’est : « Par demi-période, une onde electromagnétique, est une fois magnétique, puis une fois électrique, les 2 mais en méme temps« 
    http://e-cours.univ-paris1.fr/modules/uved/envcal/html/rayonnement/1-rayonnement-electromagnetique/ressources/images/onde_electromag.png
    En physique « classique », je ne sais pas s’ils font ce rapprochement. Mais avec l’effet Vialle, on fait celui ci
    https://lphwikispace.wikispaces.com/file/view/OndeEMMetaux.png/214453636/OndeEMMetaux.png
    Parce que on trouve que l’électron est sur une oscillation amortie (équation différentielle), mais comme nous avons l’analogie électron et m(f) comme la masse électrostatique vibre sur cette fréquence, alors l’électron aussi. Le nuage de De Broglie est due à un entretien avec l’addition de tous les signaux donnant une série de Fourier (donc, un signal carré), mais je ne vais pas plus loin sur ce sujet.
    J’attends avec impatience des photos d’un oscillo de labo qui montre les oscillations amorties de toutes les couches et sous couches de l’atome de cuivre.

  • #41983
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    non-non lol… j’ai pas les moyens pour un tel matos, j’ai qu’une simple Entrée Analogique/numérique qui ensuite traite les données en affichant, non-pas en Transformés de Fourier, mais en lignes horizontales, les différentes fréquences contenues dans le signal d’Entrée.

    PC+ Entrée A/D + Logiciel SpectrumLab avec Générateur de fonctions intégré,
    beaucoup d’options paramétrables

    X = Fréquences, Y = Temps ( de gauche a droite, mais j’ai oublier de valider le timer )

    tu me dis quand c’est bon pour que j’enléve ces images encombrantes, c’est ton post aprés tout 😉

    https://lphwikispace.wikispaces.com/file/view/OndeEMMetaux.png/214453636/OndeEMMetaux.png
    beaucoup de similitudes avec celles ( fréquences ) que je constate pour l’Eau, sauf qu’avec l’Eau l’effondrement est plus long et parsement de pics brusques,
    mes tests sont plus axés Electro-chimie et defois j’ai des réactions inattendues que j’etudie par la suite.
    j’ai aussi constater des echanges d’intensités entre harmoniques, et aussi entre fréquences voisines, avant que sa se ré-équilibre naturellement.

  • #41984

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Tes photos sont très jolies, elles amènent un peu de couleurs, tu peux les laisser !
    Et étant donné, qu’il y a 1450 vues, mais que nous comuniquons que tous les 2, cela fera de belles images pour les 1348 curieux 🙂

    Par contre ton générateur de fonctions m’intéresserai peut être
    Peux tu donner des réf pour que j’aille voir les caractéristiques

    Là, j’attends le Père Noël !
    J’ai déjà commandé une carte Arduino (je crois que j’ai cramé la mienne) en faisant des expériences de balance pour mesurer la masse négative et ses effets. La balance est prète, il ne me reste plus qu’à maîtriser la commande.
    Il y a beaucoup de manip à faire car cette théorie est géniale ! But : construire un chronoviseur 😉
    Mais aussi un générateur pour véhicule électrique (pour commencer), et pourquoi pas partir dans l’aventure de l’antigravitation !

  • #41985
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    mon matos est a la portée de tous, les logiciels sont des Freewares,
    c’est suffisant pour bricoler et découvrir un monde entierement nouveau et surtout invisible 😉

    un PC,
    2 cables stéréo a fiche male Jack, un coté a dénuder
    (si possible Canal Gauche et Droite bien séparés, 1 fil conducteur+gaine de masse a part, pour diminuer les parasites de résonances )
    une Entrée USB au PC, + une fiche USB Audio servant de Convertisseur A/D,avec Entrée et Sortie Audio, mais faut mettre le PC (Masse) a la Terre, parfois selon les signaux a étudier un Filtre Passe-Bas ou Haut peut étre mis a l’Entrée (parasites 50hz)
    ou alors une Carte Audio dans le PC, ( blindée, si possible )
    malheureusement plage de fréquence trop petite pour des Usages Proffessionels, mais largement suffisant pour un bricoleur qui aime découvrir.
    logiciel SpectrumLab ( contient son plugin Générateur de Fonctions etc… plage de fréquences limité au Convertisseur A/D)


    je remercie l’auteur du logiciel freeware SpectrumLab que je trouve pratique et qui m’est trés utile:

    DL4YHF’s Spectrum Lab (Audio Signal Analyser)



    Copyright 2000 – 2014 Wolfgang Buescher
    Read the online help system for more info !
    Legal Terms and Credits below.


    This program is still ‘under construction’.
    You may find a later version on the author’s
    website :

    http://www.qsl.net/dl4yhf/spectra1.html

    ( désolé Phil, j’ai que la version anglaise de ce logiciel, mais il existe un forum et je pense qu’il y a un moyen de convertir en francais le logiciel,
    j’ai appris sur le tas, l’Anglais 😉 )



    Il est vrai que l’ideal serait un bon oscilloscope et un générateur de fonctions + Ampli de Sortie,
    mais évidement c’est une question de moyens, j’ai toujours su me débrouiller avec peu,
    pour le Sujet Effet Vialle mon materiel évidement c’est insuffisant si on veut participer,

    pourtant avec si peu, on peux en découvrir des choses :clap: mais sur une echelle plus réduite évidement, sa ne fera pas fuir les Electrons 😆
    mise a part une carte Audio Externe USB(si on a pas de carte Audio dans le PC) il n’y a rien de payant, et j’aime en faire profiter a ceux qui ont peu de moyens

  • #41986
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    il y a bien d’autres phénoménes curieux que j’ai constater, mais je vais pas continuer ici, si j’arrive a bien trier mes spectrogrammes j’en ferai un post a part,
    car le comportement des fréquences electriques est passionnat, surprenant 🙂
    et je vais pas attendre les nouvelles sciences des nouvelles technologies pour plonger dedans et y « jeter un oeil » .
    mes constats au moins, j’en connais la source.

  • #41988
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Phil,

    j’ai « vu »…des fluctuactions lentes d’intensités , a pentes raides, provenant du noyau, et agissant sur l’ensemble des electrons,
    je sais pas où l’archiver alors je poste ici si sa te dérange pas ❓
    si sa peut t’étre utile…

    ( conditions d’observations spontanées, sans reflexions consciente, proche d’une phase de sommeil brusque )

  • #41987

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peterpan,

    Quand tu dis « j’ai vu » : c’est une vision inconsciente ?
    Ensuite, il faudrait que tu développes un peu plus : « des fluctuactions lentes d’intensités , a pentes raides, provenant du noyau, et agissant sur l’ensemble des electrons »

    J’attends, avec beaucoup d’impatience des photos d’oscillogramme qui mettrait en évidence l’oscillation amortie de l’électron avec sa reprise. C’est une mesure qu’à fait un ingénieur avec du matos assez spécifiques.
    Dès que je les ai, elles seront publiées ici, sur academia et peut êrtre ailleurs …
    En attendant que le Père Noël m’apporte le matos que je lui ai commandé pour passer aux expérimentations, je refais un résumé avec une reprise de la théorie, mais avec d’autres images, moins d’équations (quoiqu’elles sont obligatoires) et un peu plus de philosophie et des voies d’applications.
    Avant de les publier, il faut qu’ils (un résumé par chapitre) soient vérifiés par Richard Vialle.

    Etant donné que le compteur continue à augmenter (1680 vues), je suppose que le sujet intéresse toujours, mais que l’échange n’est pas évident pour tout le monde. De plus comme certains m’ont contacté sur ma boîte mail (MP) et par d’autres moyens, j’en ai conclu, et on me l’a fait comprendre, qu’il faut quelque chose de moins mathématique et de plus imaginaire : donc j’y travaille !

    Aurais tu penser faire des dessins de ces visions ?
    N’ayant pas ton matériel, il serait important d’accompagner tes images avec un commentaire explicatif.

  • #41989
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    alors…

    « Quand tu dis « j’ai vu » : c’est une vision inconsciente ?« 
    …on pourrai le définir ainsi, c’est un état de conscience différente sans influence du raisonnement

    bin c’est simple, quand j’ai la téte vide ,
    donc sans réfléchir ni penser a quoi que ce soi,
    et que je suis en pleine observation des mes scannes electromagnétiques,
    j’ai souvent de brusques accés de sommeil et d’endormissement brutal les yeux ouverts ( bref une Absence )
    bin il est fréquent que se présente alors aux yeux de mon Esprit un monde en 3D en mouvement concernant le sujet précédement observé,
    hélas je n’en suis pas maitre, ni du lieu, ni du temps écoulé des évenements « vus »,
    car Reflexion et Raisonnement n’y sont pas « permis »…les choses labas « fonctionnent » trés bien sans sa et méme si j’essayai je ne pourrai pas,
    j’y suis uniquement tel un Observateur.

    (probables effets de séquelles restantes d’anciens postes de nuit que j’ai jamais supporté = 2 ans sans dormir plus d’une ou deux heures/jours et ce fut un Emploi où le raisonnement est « interdit »…je précise Poste de Nuit Fixe, pas les 3 postes)

    concernant ces Impulsions, c’est comme un coup de tambour,
    je vais te chercher un morceau d’un graphique qui y correspond presque, patience, je traite l’image ( d’abord la retrouvée parmi mes archives )

    Concernant « Commenter mes Scannes« , autant décrypter tout en un Jeu de Mario-Bros qui monte ou descend des étages… ici par manque de Scientifiques ya pas d’autres moyens d’expliquer mes Scannes a des personnes qui ne connaissent rien a ce domaine,
    d’autant que sur les plus de 1000 Vues et aucun scientifiques qui se manifeste bin ceux-là ils ont qu’a aller se faire voir s’ils viennent pas demander des infos…

    tu crois pas? tu parlerai aux Sourds-Muets qui se manifestent pas toi ?
    a la radio EDF a bien dis d’Economiser l’Energie non ?! 😆 😛

  • #41990
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    zut, où j’ai mis ce graphique ❓
    je chercher, il y a juste 7500 fichiers a vérifier,

    en attendant, Phil, est-il possible qu’il y ai des Trous Quantiques Aléatoires entre les differents orbites ( sur le chemin ) des electrons ?
    je me pose la question car j’e constate souvent des déviations de mes fréquences lors de mes tests,
    le coté intriguant est l’absence d’Energie irritant l’electron, et ses voisins.

  • #41991

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Nous sommes le 30 novembre et nous sommes à 2040 vues soit 360 vues en 4 jours
    WOUAWOUH
    1 seul intervenant ???
    Je te réponds Peterpan : des trous quantiques ?
    Je ne suis pas spécialiste de la physique quantique ; bien au contraire, plus j’avance et plus je suis d’accord avec Einstein : « Dieu ne joue pas aux dés ».
    Tu peux voir dans le chapitre 3 les abérations que j’ai trouvé avec la physique quantique (plus exactement la mécanique quantique pour les trolls) déjà vers la page 140 ; En physique quantique, on donne une vitesse moyenne d’un électron = c/137. Ce coefficient 1/137 est appelé = constante de structure fine. Les calculs quantiques se font avec cette valeur.
    Quand tu écris la quantification du moment cinétique d’un ensemble proton/électron, tu finis par trouver une vitesse de l’électron = 137.c
    Quantiquement, peut être qu’une division est la même chose qu’une multiplication ?
    J’ai appris en informatique pure (avec des 1 et des 0), que c’est la même chose en base 2, il suffit de faire une rotation. De toute façon les informaticiens ne connaisent que l’addition ! (si je me rappelle bien)
    Et tout ceci est avec la même physique ! j’ai rien rajouté, rien enlevé !

    Les anomalies quantiques, y en a d’autres !
    Je suis resté et je me cantonne à l’effet Vialle. Actuellement, je reprends des résumés par chapitre avec aucun développement mathématique (ils sont dans le mémo), mais plus d’explication de l’esprit de la théorie.
    Il faut bien comprendre que Richard Vialle est parti sur une pensée mathématique (comme Einstein) sur l’établissement du quadrivolume. Le reste est un développement de pensée logique de l’esprit.
    Mais voilà ! L’expérimentation arrive et corrobore avec la théorie !!!

    Il faut que je prépare un dossier d’un expérimentateur super équipé qui a réussi à visualiser la vibration de l’exponentielle amortie de la couche 3 du cuivre (au vue des fréquences) et le signal impulsionnel de la dérivée du signal carré (équation de Fourier). Il tombe sur la même fréquence qui a été calculé à quelques centaines de Hertz près ! En plus nous avons exactement le pic de changement d’univers avec le retard de la bulle d’expansion. Il faut que je mette tout ça au propre. (détail dans le mémo vers les pages 180)

    Alors Peterpan, si tu parles d’espace entre les couches et sous couche, je te propose de regarder le schéma à l’échelle que j’ai fait dans le mémo vers la page 167. Il y a une proportionnalité entre les vibrations des exponentielles amorties de chaque couche, et la distance entre chaque couche et sous couche. Les quanticiens vont parler de vide, moi, je parle de « ploutos » ou richard Vialle appelle ça le fluide.
    C’est de l’énergie pure ! Pour moi, c’est celle là qu’il faut chercher à capter : elle est infinie !!!
    Demain, je vais faire 140 Km pour rejoindre des expérimentateurs pour tenter quelques configurations
    Maintenant, comment sont géré les sauts quantiques, avec l’effet Vialle ; je ne l’ai pas encore étudié ! Se créée t il un trou, quand un électron change d’orbite et emet un photon ??? Sais pas encore, je n’ai pas approfondi le sujet.
    Donc beaucoup de boulot encore !

    Si dans les 2040 vues, certains se sentent l’âme d’expérimentateurs, venez nous rejoindre. Et si en plus vous habitez l’Acquitaine, c’est avec plaisir de venir rejoindre l’association Promtecno.

  • #41992
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    merci des infos,

    je te souhaite bonne route et soi prudent :hai:

  • #41993

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Merci Peterpan

    L’après midi a été très intéressante :

    Pour ceux qui veulent rejoindre Promtecno (http://promtecno.org/), l’asso est reconduite avec le même conseil d’administration. Elle permet de notifier des expérimentations sur l’effet Vialle, c’est en fait la grande bibliothèque.
    Voici une partie de l’article 2 des statuts : « Cette association a pour but de promouvoir et de rendre accessible au public des créations technologiques ou scientifiques, nouvelles ou oubliées, dans une perspective exclusivement philanthropique. »
    Un peu de pub est elle autorisée ?
    J’espère, sinon tant pis, c’est écrit.

    Ensuite, nous avons un peu expérimenté (on était 6).
    Il est difficile de s’entendre sur des protocoles de test quand on est nombreux, mais cela permet de tester les idées de chacun et de donner des voies de recherche. Et il y en a eu !
    La plus surprenante est d’avoir confirmé la vision de la répétition du signal d’un électron. Apparement, nous avons détecté l’électron de la couche 4 d’un barreau de cuivre, car la fréquence collait avec la fréquence théorique.
    Pour moi nous avons aussi détecté la répétition du signal. Mais les fréquences mesurées ne collaient pas avec la théorie. Je pense avoir compris pourquoi (fil blindé, plus capa réglable n’était pas une bonne idée)
    Donc expérience à refaire. Si des expérimentateurs veulent reproduire ? L’invitation est lancée !

    Je publierai bientôt un rapport de ce type d’expérience. Il est évident que le matos coûte énormément cher ! Mais l’expérience est extrèmement simple : Le mieux est de prendre plusieurs tubes de cuivre de diamètre différent emboité l’un dans l’autre sur une longueur de 25cm à peu prêt pour avoir une épaisseur de cuivre de l’ordre de 4 à 5mm (tube de 10 dans du 12 dans du 14 dans du 16 dans du 18), puis brancher 1m de câble standard (câble souple de mesure) de chaque côté du tube et le tout branché sur un oscilloscope (c’est le plus cher de la manip). Attention pas de câble blindé ! Il faut bricolé une prise BNC pour séparer l’ame de la masse et brancher les câble directement. Ensuite il faut jouer avec la base de temps pour obtenir soit un signal pseudosinusoïdal pour la fréquence de l’électron, soit 2 ou 3 pics pour la fréquence de répétition, soit grossir la base de temps derrière le pic pour obtenir une exponentielle amortie.
    Maintenant, je vous conseille de lire la théorie et de commenter ce qui vous chifonne, vous pose problème de compréhension, ou autre.

    La finalité de cette expérience est de démontrer l’existence et la captation du ploutos.
    En clair, ce sont les bases pour pouvoir allumer une led (avec un cicuit bouchon) sans AUCUNE ALIMENTATION !

  • #41994
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    question:

    les tubes en cuivre etaient montés en auto-générateur pour les mesures ?
    ou cela fut un montage différent ?

    bravo pour les résultats :clap:

  • #41995

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Absolument pas !
    C’est un bout de cuivre tout simple. Pas de bobinage. Rien !
    La différence était qu’il avait mis un morceau de tresse de terre (du 12² ?) (Bâtiment), à l’intérieur du tube de cuivre. Mais c’est pas nécessaire.
    L’objectif est de mesurer l’exponentielle amortie de l’électron et le pic d’entretien ; expliquer comme ça c’est un peu difficile, il faudrait voir la théorie (c’est le chapitre 3) et répondre à des questions.

    Depuis, il y a eu pas mal d’avancée sur l’autogénérateur. Il n’a pas besoin d’être en forme de U.
    2 morceaux de cuivre suffisent. Mais il faut calculer la fréquence de calage en fonction de la longueur du bareau (tube).

    Cette expérience est un complément pour comprendre pourquoi, avec le géné, on a pas le bouclage et d’un coup on a des milliers de volt avec une batterie de 12v. Ils ont déjà cramé pas mal de matos !
    Surtout, elle est aussi en phase avec la théorie. Tout le monde veut partir sur le géné, et pourtant, je trouve qu’il y a des domaines bien plus important à exploiter avec cette théorie.
    Quand les scientistes daigneront s’y pencher dessus. En tout cas, on prend de l’avance !

    J’espère trouver un peu de temps pour faire des rapports que je publierai.
    Je souhaite avancer méthodiquement. Il est tellement facile de partir en live !
    Moi, je suis parti sur la balance, car il y a des domaines qui n’ont pas été suffisament creusés, et en plus j’ai pas encore le matos pour partir en xp sur les génés.

    Ah oui, j’ai pas dit, il, c’était Biganos

  • #41996
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    ok, compris, le principe reste le méme.
    je m’en doutai bien que ya pas besoin de U pour sa.
    j’avais juste besoin de details, merci Phil. Merci du soutien Biganos :clap:

    Néanmoins, rappel toi que j’ai ma propre science, les formules sa ne m’aide pas, j’apprend en observant, constatant, et je suis pas au bout de mes surprises. Peu importe ce que la science dira.
    En d’autres termes il y a des faits que je ne partagerai pas car ils sont inadmissible par la science. ❓

     » l’Intelligence » de la Matiere va au-dela de l’exemple typique de la Mémoire de l’Eau , par exemple :wait:

    en gros c’est sa.

  • #41997

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bonsoir (les 2470 vus),

    Un peu de nouveauté :
    Je publie le résumé du chapitre 1 avec une nouvelle approche explicative

    Au secours il me marque : Désolé, le quota de fichiers joints a été atteint.

    Les chapitres 2 et 3 ne sont pas encore fait.
    Un dossier est en construction qui est la visualisation de l’exponentielle amortie de l’électron, le changement d’univers avec l’image du R(0) avec explication des différents scopes : Expérience sur 3 sites différents par 3 personnes et groupe de personnes.

    Comment puis je faire ?
    Merci

  • #41998
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    là je sais pas comment t’aider pour le probléme des Fichiers joints, je sais pas du tout comment et avec quoi tu procéde pour mettre ces Fichiers ❓
    désolé, j’éspére que quelqu’un pourra te conseiller

  • #41999

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Ben c’est pourtant simple, je l’ai fait une fois et cela avait fonctionner : Voir le post du 19/10/16 à 15h26
    Quand je tape [Répondre], le prg ouvre la boite « Répondre« 
    Je tape mon laïus (que je copie, comme ça s’il le schunte, je peux le recoller sur un autre message), puis en dessous, j’ai « Ajouter des fichiers joints« 
    J’ai fait Parcourir, je sélectionne le pdf que je veux joindre, puis il le marque à côté de Parcourir
    Ensuite je fais [Envoyer], et normalement il devrait l’inclure dans le texte (avec un compteur, je crois)
    Mais voilà, il marque :
    Désolé, le quota de fichiers joints a été atteint.
    Le formulaire envoyé est invalide. Essayez à nouveau.

    Et ça ne marche pas !
    J’ai prévenu Benji, j’espère qu’il pourra le mettre ou qu’il me répondra : j’en ai d’autres en préparation ! et des importants, ce sont des expériences qui valident la théorie.

    Vous êtes sûr qu’il est bon le compteur ? 150 vues de plus en 24 heures et toujours que Peterpan
    Je t’aime bien Peterpan, mais n’y a t il pas d’autres personnes ?
    On cherche des « expérimentateurs » ou des « chercheurs amateurs » = tout bénévolat 🙂

  • #42000
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Phil, je pense que de plus en plus il y a des perturbations sur la Source HTML/PHP pour certains utilisateurs, je soupsconne l’Injection/Suppression de Codes,
    je n’arrive méme plus a éditer mes messages plus d’Une fois actuellement et POUF le code HTML des Boutons Edit a disparu !

    j’ai méme trouver un morceau HTML qui se nomme « création-time » puis « last-clik-value » a la méme valeur… dans la section « Répondre » ❓

    bref,il y a quelque chose qui va pas, soit dans nos PC, soit sur les Lignes qui Injecte ou Supprime du Code PHP !!!
    je soupçonne donc la présence d’Un Perturbateur 🙄

  • #42001

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Oups : 2666 vus : le diable est dans les murs 😀
    Est ce que Benji peut faire quelque chose ?

    Merci

  • #42002
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Phil, patience, Benji est trés pris, et a beaucoup de soucis a gérer en priorité, soit patient stp 😉

  • #42003

    Captain_FLAM
    Membre
    @captain_flam

    Merci pour la « PUB » que tu leur a faite 😉

    Je remets ton lien ici : promtecno.org

    Le projet a démarré en 2012 …

  • #42004

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bonjour Captain_Flam,

    Comment puis je faire pour envoyer un fichier joint en pdf : ça ne marche pas ?
    Pour la pub : j’ai pas le droit ?
    Promtecno est une association loi 1901 avec quelques adhérents très impliqués dans l’effet Vialle. On essaye de regrouper les expériences et les docs sur le site de l’asso.
    Nous n’avons pas fait de forum, car pas assez de connaissances dans ce domaine. Et nous sommes peu nombreux.

    J’aimerai pouvoir publier les docs ici (en plus qu’ailleurs : academia, promtecno et autres), vu que le sujet est très regardé (malgré le manque de participation), et j’ai des docs sur des expériences époustouflantes à publier (elles collent avec la théorie) !
    Le site d' »academia » est un site international et la théorie (en français) a tenu le top ten des sujets les plus regardés dans le monde !
    Le forum de « Chercheurs du vrai » a démonté toute la théorie et sont partis sur des sujets trop « new age » à mon goût. Par contre, il y avait de l’action sur les expérimentations : dommage !
    Le forum de « Futura Sciences » sont trop système : si tu sors de leur chartre, tu es viré. Il faut être dans les clous de la sciences « officielle ».

    Si vous pouviez comprendre ce qui est possible avec cette théorie, demain Richard Vialle aurait le prix Nobel de physique !
    Les applications sont innombrables.

    Donc si quelqu’un pouvait arranger ce problème, ce serait sympa
    Merci

  • #42005
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    ce PDF n’est pas sur le site Promtecno ? ❓

  • #42006

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Ben non, pas encore !
    Il faut dire que le président de Promtecno est dans les îles !
    Il rentre de temps en temps sur le territoire, mais il lui tarde toujours de repartir. Et on le comprend bien 🙂

  • #42007
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    il a du bol 😆

  • #42008

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Il a surtout osé !
    Mais internet, comme il dit c’est à la rame qu’il circule !
    Il prévoit une connexion satellite, mais c’est pas encore fait : le pauvre !
    Quand on se fait un Skipe (quand on y arrive), je suis en pull 3 couches, il est en maillot 😀

    Dit Peterpan, comment peux tu m’envoyer ton mail perso ?
    Comme ça, je te transfère les fichiers et t’essaye de ton côté ?

  • #42009
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    je vais essayer, j’ai jamais joint de fichiers ici, mais je vais essayer, je t’envoi le MP

  • #42010

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bonjour les 2780 vus,

    Bon voilà, comme à tout problème il existe toujours une solution, je vous en propose 2 :
    http://promtecno.org/Fichier/Resume_chapitre_1.pdf
    et aussi
    http://www.fichier-pdf.fr/2016/12/11/resume-chap-1/
    Pour le résumé du chapitre 1

    Puis
    http://promtecno.org/Fichier/Detect_electronic_vibration.pdf
    et aussi
    http://www.fichier-pdf.fr/2016/12/11/experiences-detection-de-la-vibration-electronique/
    Pour le premier rapport d’expérimentation. J’en ai un autre en préparation avec un oscillo à détection automatique par spectro (une bête) !

    Désolé Captain_Flam pour la pub 😉

    A suivre
    J’espère que cela va susciter quelques discussions

  • #42011
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    PDF des derniers essais de l’effet RV et leurs mesures, ainsi qu’une analyse théorique des tests de Microscope
    (corrige moi Phil si je m’exprime mal )

    http://myreader.toile-libre.org/RVFiles.pdf

    bon, j’essai ici de transmettre les nouveaux PDF de Phil,
    on verra bien cela fonctionne et lequel des 2 liens car le PDF est hébergé sur myreader.toile-libre.org

    second PDF a transmettre:

    http://myreader.toile-libre.org/AnalyseMicroscope.pdf

    (voila, j’ai enlever le charabia qui marchait pas )

  • #42012
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    bon, les liens vers l’hébergeur fonctionnent, un peu lents au chargement mais moins d’une minute 😆
    [barre:2hlxff14]ceux incluent par la fonction (pdfview) malheureusement pas.[/barre:2hlxff14]

    les PDF sont maintenant accessibles et de plus héberger indéfiniment, ils ne seront pas éffacés sauf si l’emetteur le désire.

    voila, cher Public, des News des Recherches de l’effet Richard Viale. Bonne lecture a tous/toutes 😉 :hai:

  • #42013

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Merci Peterpan,

    Je pense que j’ai fait la même chose avec promtecno et fichier-pdf, avec moins de « charabia » 😉

    Par contre, je n’ai pas suivi tous les fichiers qui manquent ;
    je mets une petite liste :
    – Expérience détection de la vibration électronique (en cours de construction : uniquement l’essai de Richard)
    – Résolution théorique du rapport Microscope (c’est l’expérience qui se fait à 700km au dessus de nos têtes, mais avec la théorie, on ose annoncer un résultat)
    – Résumé du chapitre 1 (c’est le résumé de la généralité de l’effet Vialle avec d’autres mots et pas de développement des équations. Les résumés des chapitres 2 et 3 sont en construction)
    – Résumé de l’effet Vialle (c’est un document très court que je laisse après une conférence : déjà 5 de faites)
    J’en profite pour passer une annonce : j’ai construit un diaporama comme support pour faire des conférences de 1h à 1h30 (2h00 maxi) pour faire une présentation de l’effet Vialle dans sa généralité. J’en ai fait chez moi (conférence sallon), mais j’en ai faite une en salle à Bordeaux, organisée par un ami. Si quelqu’un veut organiser une conférence qu’il me contacte par MP.
    – Supplément 1 (c’est un supplément qui explique la relation Kepler – Newton et qui donne des analogies surprenantes avec la troisième loi de Kepler et le postulat de l’effet Vialle)
    – Théorie finalisée 09-2016 (C’est le mémorandum avec toutes les démonstrations. Il est finalisé, c’est à dire que je n’y touche plus. S’il y a des évolutions, elles seront intégrées en « supplément ». La théorie est sous licence CC-BY-NC-SA : http://creativecommons.fr/licences/)

    S’il manque des dossiers, vous pouvez me les demander
    Merci

  • #42014

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Je suis quand même surpris !
    Le sujet court depuis octobre 2016, nous en sommes à 2810 vus, même si on enlève celles de Peterpan et les miennes, on est à plus de 2000 vus :
    Il n’y a même pas de Troll ici ?
    N’y a t il personne pour essayer de démonter cette théorie ?
    Elle est si parfaite que ça ?

    A moins que vous attendiez que je fournisse en photo le prochain véhicule que je vais construire
    https://science2fiction.files.wordpress.com/2015/03/bttf-vol-delo6.jpg
    ou le prochain générateur
    https://encrypted-tbn1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQbjjxzVY_kLFLDIS0X7Sb3UboPTNTZvBlxTRh9x4Q2YzwixOJU
    Ah non, celui là fonctionne déjà ! Il manque la puissance mais la surunité est là !
    ou le prochain chronoviseur
    https://encrypted-tbn1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTpXZW_J0OHGjaDecUM3IOtygCKMVpkKsqktxkpqZFxiaff0h2O
    ou plein d’autres applications que vont permettre cette théorie.

    Mesdames, Messieurs, à vos claviers

  • #42015
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    « Elle est si parfaite que ça ?« 

    bin oui, c’est du solide 😉

    en plus les essais le prouve !

  • #42016

    Captain_FLAM
    Membre
    @captain_flam

    Juste en dessous de la boite de réponse :

    « Ajouter des fichiers joints » 😛

    Maintenant, si tu as dépassé ton quota, il n’y a que Benji qui pourra te régler ça …

    P.S : ce n’est pas de la pub, vu qu’ils n’ont rien à vendre 😉
    et puis même si, ça ne ME poserait aucun problème …

  • #42017

    Eric…Participant
    @eric-2

    Bonjour à tous,

    Le montage est très proche d’une cellule HHO avec ses bulles qui se créent entre deux plaques métalliques…
    Pourquoi le hho ne boue pas et esque l’effet Vialle produit de l’hydrogène ?

  • #42018

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bonjour Eric…,
    De quel montage tu parles ?
    On ne fait pas d’électrolyse de l’eau !
    Cette expérience a été réalisée pour étayer la théorie de l’effet Vialle.
    L’objectif est de mesurer l’oscillation en exponentielle amortie des électrons de l’atome de cuivre avec les changements d’univers.
    C’est à dire que si nous trouvons, par de simples expériences, les fréquences calculées avec la théorie, cela confirme la bonne voie.

    En finalité des applications, il y a, entre autre, un générateur sur-unitaire.
    Actuellement, on a la sur-unité, puisque JL Naudin, a réussi à recharger une batterie sans rien consommer.
    Par contre, des fois ça marche, et des fois ça marche pas ! Parfois, avec une batterie de 12V on peut récupérer des milliers de volts. Cela c’est produit une fois et ça a cramé du matos (un oscillo, une alim, un ampli).
    Donc, on ne maîtrise pas la puissance !
    Tout ce que j’écris peut être vérifié sur les sites de http://richard.clubvitrine.fr/ et http://promtecno.org/reglages_1.php

    J’ai, pendant un moment, échanger avec Dumas pour son résonateur, nous lui avons proposé une explication avec l’effet Vialle, mais son équipe et lui préfèrent partir sur d’autres voies de sciences « officielles » ; c’est à dire effet Casimir et cavitation.

    J’ai également contacter JP Biberian, pour essayer de voir ce que nous pouvons faire avec l’effet Vialle et la fusion froide …

    Mais pour le moment, nous n’avons pas testé pour faire de l’hydrogène. Pourquoi pas ?
    Interessez vous à la théorie et proposez des expériences.
    C’est pour cela que je passe du temps sur les forums ; c’est pour partager au maximum. mais malgré les + de 2900 vus, je me sens un peu seul.
    Je ne suis pas un scientifique, je serai plutôt un aventurier qui cherche à partager de l’enthousiasme

    Je suis convaincu que rechercher la connaissance, c’est gagner sa liberté.

  • #42019

    Eric…Participant
    @eric-2

    Bonsoir Phil,
    Je parle de celui pour lutter contre le pétrole, il y en a à la pelle sur le net et ça l’air de bien marcher surtout sur la polution :

    http://www.bricomusique.com/tuto-dry-cell/

  • #42020
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    salut Eric,

    pour le moment l’effet Vialle produit principalement de l’electricité en surplus, et parfois méme de trop au point de tout cramer.
    d’autres effets annexes sont aussi constatés,
    prend toi le temps de lire tous les documents proposés par Phil,

    je pense que coté pollution l’effet Vialle dégage 0% de Carbone, idem en particules.

    a mon avis tu est plutot interessé par un montage pratique qui te permettrai de ne plus polluer, je pense. ❓

    l’effet Vialle peut permettre des applications qui risquerai d’aller au-dela de toute éspérances en qualité de vie et énergies non-polluantes,
    sa pourrai méme aller au control absolu de la matiére , jusqu’a son coeur, donc plus besoin de centrales nucléaires ni de risques façon Tchernobyl 😉

  • #42021

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Merci Eric,
    C’est très intéressant, mais comme le dit Peterpan, je me concentre à 100% sur l’effet Vialle.

    Avant de m’investir dans cette théorie, je travaillais sur les mouvements magnétique et essentiellement avec les portes Bedini : c’est moins explosif ! Mais bien efficace.
    Il y a aussi les projets de fusion froide qui sont intéressants à creuser
    Le tuto que tu proposes de dry cell (pourquoi utiliser des mots anglais !) est plutôt sympa, couplé sur un système à explosion ; on a le moteur à eau …
    Donc, je te remercie car maintenant, je suis sur qu’avec vous, il y a un avenir.

    Il y a des domaines que l’effet Vialle aborde qui sont EXTRAORDINAIRES

    Peterpan parle d’électricité, mais c’est pas tout ; il y en a pour tout le monde !
    antigravité, distorsion temporelle, voyage temporel, vitesse supraluminique, psychologie, parasciences, électroculture, santé, il y a tout un domaine à découvrir avec la thermodynamique, …
    En fait, l’exploitation de cette théorie est un retour au début du XXème siècle et la possibilité de recréer tout ce qu’on a aujourd’hui, mais différement.

    Imagine, aujourd’hui en 2016, tu es en réalité en 1905, Einstein vient d’éditer la relativité restreinte, mais quand il commence à penser à la relativité générale, il écrit ses équations de son tenseur quadri-dimensionnel à la méthode de Richard Vialle.
    Dans quel futur serions nous ?
    Bon sujet de philo ; vous avez 4 heures 🙂

    En plus, Richard ne recherche pas un prix Nobel ni des royalties sur tout ce qui va être inventé grace à sa théorie.
    Le but d’un forum est d’échanger : Rechercher la connaissance, c’est gagner sa liberté.

    Merci

  • #42022

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Ceci est un test.
    Je viens de me faire shooter des forums des « chercheursduvrai » par un gars hyperdangereux !
    Je ne peux plus voir ce qu’il marque sur le sujet Effet Vialle
    Pourriez vous me confirmer s’il a laissé le sujet ouvert. Il parrait qu’il a tout effacé ou au moins une très grosse partie.
    C’est dommage car il y avait d’excellentes archives.
    Merci de me répondre. Je n’ai plus d’accès avec mon adresse IP.

    J’ai même eu beaucoup de mal à atteindre ce l’accès à ce forum pour pouvoir écrire ici.

  • #42023

    Eric…Participant
    @eric-2

    Rien de nouveau, je devais répondre et j’ai pas eu le temps…
    Le dernier message :

    lsouriau
    Ecrit le: Mardi 06 Décembre 2016 à 15h08 Posted since your last visit
    Quote Post

    Citation (p’titjoule @ Mardi 13 Décembre 2016 à 11h43)
    Oui, effectivement, mais réflexion faite,
    avec quatre boules disposées en tetraèdre, mais alimentées en monophasé, ce serait mieux, car:
    en supposant qu’il se crée une onde sonore transmise dans l’eau, on aurait plus logiquement le point d’intersection des quatres ondes au centre.

    Oui il peut y avoir plusieurs phénomènes intéressants au centre.
    compression en mono ou rotation en tri et quadri (?)
    Ce ne sont pas les idées qui manquent ! smile.png

  • #42024

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Merci Eric,
    Mais la réponse de lsouriau était sur le sujet de l’effet Dumas
    Je suis allé voir à partir d’une autre adresse IP et je confirme, le psycho de service a supprimé tout ce qui concerne l’effet Vialle !
    Il n’y a plus d’archives sur ce site concernant l’effet Vialle.
    Dommage pour un forum se disant libre d’échange : tout est perdu !

    C’est pas grave, reste toutes les archives perso des expérimentateurs + tout ce qui est sur academia

    Attention, ce gars là sous pseudo LightInWay, P., Pascuser, Chercheur#2, … est un dictacteur extrêmement dangereux !

    Merci

  • #42025
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    faut se méfier, vu l’explosion du Net et ses moyens de piratages il faudrait rester prudent,
    que ce soit Pirates ou Personnes payées a éffacer des vérités,
    se faire passer pour un Admin de Site Web (par Intrusion) et y affecter des données devient de plus en plus aisé.

    Néanmoins je trouve stupide et ignoble de s’en prendre a des recherches solides….qui semble déranger des gens 🙄

  • #42026

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Pas du tout Peterpan !
    Ce n’est pas un piratage. C’est l’administrateur lui même qui a pété les plombs.
    Pour te dire, et si tu cherches bien, c’est marqué dans différents posts en codification, ce gars là est un skyzophrène.
    Il se fait passer pour un prince intergallactique qui s’est réincarné sur Terre pour guider l’humanité sur le chemin de la connaissance.
    Cette annonce est réelle ; il l’a dit !
    Maintenant, il est fort dommage de ne pas pouvoir prévenir les autres chercheurs. Il faudra qu’ils découvrent de par eux même qui il est.
    Cependant, si les gens réfléchissent un peu, en supprimant la totalité des échanges depuis 2010 ou 2012 sur ce sujet (je me rappelle plus trop quand cela a commencé), ils devraient s’appercevoir que cette suppression est un signe de folie et de domination.
    Si tu n’es pas dans le sens de sa façon de pensée, il t’efface.

    Si j’ai mis tous les travaux de Richard en accès libre, c’est pour qu’ils soient discuter, décortiquer et compris pour que l’on avance tous ensemble. Cette théorie est à la portée de tous ceux qui veulent s’en donner la peine !
    Je sais que cela le gène au plus profond. Il l’a dit et m’a traité d' »imbécile » pour ça (et je suis gentil) !
    Des attaques comme celle-ci, je m’y suis préparé. J’en ai d’autres venant de physiciens qui comprennent rien à la simplicité. Et paradoxalement, j’ai des physiciens qui trouvent le concept génial de simplicité. Quel physicien a raison ?
    Donc tout est question d’ouverture d’esprit, et d’effort de compréhension.

    J’espère pouvoir faire une traduction anglaise pour élargir le domaine d’exploration. Actuellement je suis en pourparler avec d’autres sites pour héberger les documents. Ceci dans un soucis de protection et de diffusion.

    Il est très regrettable qu’avec plus de 3920 vus, ici, il n’y ait pas plus d’échanges, de questions, de critiques, …

    En fait ce n’est pas l’idée ou le concept qui dérange les gens, je viens de comprendre, il n’y a pas très longtemps.
    L’ancien directeur de Richard lui a dit, quand Richard a présenté sa théorie : « On ne donne pas de la confiture aux cochons ! »
    Cela veut dire que ce n’est pas le concept qui dérange, ce qui dérange, c’est la perte de contrôle !

    Rappelez vous ce que j’ai dit : « Rechercher la conaissance, c’est gagner sa liberté ». Une personne libre est une personne qui ne peut être contrôler ; elle est donc une menace pour un système.
    Il y a des personnes qui ont besoin qu’on leur disent quoi regarder, quoi écouter, quoi apprendre, quoi manger, … Mais le système veut que tout le monde soit ainsi. Sauf que l’être humain est né avec le libre arbitre, et il est le pire ennemi du système.

    J’ai tout de même peine à croire que plus de 1000 personnes ont leur libre arbitre contrôlé par le système. Surtout sur un site qui se dit « des moutons enragés ».

  • #42027

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bonsoir les 3950 vus,

    Je vous mets un lien vers Promtecno qui résume en 14 pages le chapitre 1.
    http://promtecno.org/Fichier/Resume_chapitre_1.pdf
    J’ai depuis rajouté quelques petites modifs, suite à des remarques, mais elles sont minimes :
    – Référence transfert calcul théorique de l’expérience Microscope
    – Une information sur la définition du temps cosmologique qui ne rentre pas comme dimension comme dans la relativité générale
    – Une précision sur la flèche du temps
    – Une similitude extraordinaire entre le film « Interstellar » et la théorie de l’effet Vialle

    Je vous souhaite une bonne lecture et attends avec impatience vos suggestions, remarques, questionnements ou autre.
    Osez, c’est simple, inscrivez vous sur le forum et débattons. Il y a beaucoup à faire encore, et Gaïa en a besoin !

    Merci

  • #42028
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

     » C’est l’administrateur lui même qui a pété les plombs.
    Pour te dire, et si tu cherches bien, c’est marqué dans différents posts en codification, ce gars là est un skyzophrène.
    Il se fait passer pour un prince intergallactique qui s’est réincarné sur Terre pour guider l’humanité sur le chemin de la connaissance.
    « 

    oui, je me rappel maintenant, et aussi pourquoi il avait mis en mode privé, son post servant a faire la morale hitlérienne aux jeunes membres de (….) qui tu sait, juste parcequ’ils manquaient d’expériences, de compétences et surtout qu’ils apportaient un peu de bonne humeur principalement , méme si c’étais une bonne humeur un peu éparpillée dans différents posts, sa m’était égale, sa fait du bien de temps en temps de sourire a nouveau…

    dommage que cet admin soit aller au point de massacrer « a la tronçonneuse psychologique » ces membres en questions…qu’ils prévoyaient de virer ensuite, un peu comme la grosse claque mentale avant le peloton d’éxécution…avec minimum 4 X 250 mots par messages pour rabattre ces gens….oui on peut dire qu’il est bon pour la Psychiatrie et j’ai pas peur de le dire, puisque c’est pour sa que j’étais parti.
    T’inquiéte pas, la Vie lui rendra son dù.

    « Il y a des personnes qui ont besoin qu’on leur disent quoi regarder, quoi écouter, quoi apprendre, quoi manger, … Mais le système veut que tout le monde soit ainsi. Sauf que l’être humain est né avec le libre arbitre, et il est le pire ennemi du système« 

    il est le pire ennemi du système…..qu’il a inventé et dont il en devient l’esclave.

    L’Humain s’auto-détruit, avec son environnement, et son avenir.
    L’Humain immature s’auto-suicide 😀

  • #42029
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    4000 Vues 😆

    alors là, je vais boire un verre a la santé de R.V :clap: :inlove:

  • #42030

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Oh je lui en veux même pas !
    Et comme dit Richard : Le 999 a fait du nettoyage ! http://lapressegalactique.com/2015/04/13/le-nombre-999/
    (999 pour pas dire le Divin)

    Ce que je regrette le plus ; c’est de ne pas pouvoir prévenir les autres « chercheurs »
    Ce serait l’idéal que tout le monde ait ta clairvoyance !

    Attention, ce n’est pas l’être humain qui a monté ce système. L’être humain a le choix en permanence devant lui ; c’est ça le libre arbitre !
    Comme me dit souvent Richard ; « c’est la mouvance des choses »

    Le changement est là, il arrive ! (et ce n’est pas du Hollande 😀 )

  • #42031
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    ah bin tiens, je vais donc tester la fréquence 999 Hz et voir comment Gaia et mon cerisier y réagissent ( il y a 40 métres entre la Terre…cable enterré et l’arbre )
    😆
    bon, en signal Sinus pour pas étre agressif n’est ce pas 😉

    d’ailleurs Mouvances = Oscillations 😆
    je reviens, je passe juste un « coup de Fil a Gaia » 😆 😛


    résultats:

    Gaia aime pas le 999Hz, trop perturbant,

    par contre le 1000hz ( 1 khz ) est trés pur et peu troublant, méme a voltage et intensité un peu plus élevé.

    le 153, comme en parle le: http://lapressegalactique.com/2015/04/13/le-nombre-999/ …….. BEEEUUUURRRRK !!! :puke: Parasites en large bande harmoniques fortes

  • #42032

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bonsoir tout ce monde,

    Plus de 5350 vus et toujours pas plus d’échanges ; c’est dommage !

    Peut être à bientôt …

    Bonnes fêtes de fin d’année et Joyeux Noël à tous

    Phil

  • #42033

    Eric…Participant
    @eric-2

    Bonjour Phil,

    Juste un truc, je me suis découvert sourcier sur un Crop-Circle du coté de Valence, on en avait déduit que c’était une alerte nucléaire…

    http://www.ledauphine.com/insolite/2013/09/01/les-crop-circles-de-valence-canular-ou-visite-extra-terrestre

    Dans le mois qui l’a suivi, il y a eu 3 accidents dans les centrales du coin et les cercles correspondaient sur la carte avec ces accidents…
    http://crops.u-sphere.com/images/6/64/Zoom-centrales-crop.jpg
    Les deux sigles visibles dans le crop représentent ( je ne sais plus exactement quoi, Gamma et…) dans le langage scientifique, ce qui nous avait mis sur la piste de l’alerte…

    Mes premiers pas avec la baguette dans le crop ont été très impressionnant à tel point que la baguette a cassé…
    En rentrant chez moi, j’ai testé mes proches avec une bouteille d’eau posé dans le salon et plus de 60% avaient du « fluide »…

    Pour en revenir au sujet, un plus tard nous nous sommes rendu compte qu’en passant l’eau dans un micro-onde cela augmentait fortement la réaction sur la baguette, ce qui potentiellement permettrait d’identifier un Crop réalisé aux micro-ondes…

    En gros, je me demande si l’eau passé aux micro-ondes peut avoir un effet sur l’effet Vialle ?
    Voilà, meilleurs voeux à tous

    Ps : Complément http://crops.u-sphere.com/index.php?title=Crop-circle_de_Valence

  • #42034

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bonjour Eric,

    C’est vrai cela peut être gamma mais cela peut être aussi alpha. Maintenant je ne suis pas fortiche en rébus.

    Par contre ton expérience des baguettes de sourcier est fort intéressante.
    Si tu fouilles un peu dans les vidéos de Richard, tu verras qu’il y a eu l’intervention d’un radiesthésiste à Bordeaux, chez Richard, qui a détecté et même mesuré la bulle énergétique de la QdC (générateur hélicoïdal).

    J’ai moi même testé l’efficacité de baguette de ma fabrication : c’était 2 tubes en cuivre pliés en équerre montés sur des roulements à bille, …, ceci m’avait permis de détecter un déplacement du quadrillage des noeuds d’Hartmann avec apparition d’un cinquième point énergétique au dessus d’une maquette à laquelle j’avais insuflé une énergie mécanique (Disque de 250mm en époxy accéléré jusqu’à 2000t/mn non controlé)
    J’avais mis tout ces dossiers sur « chercheursduvrai » mais tout à disparu ! Il faut que je fasse une recherche dans mes docs si j’ai gardé quelque chose.

    Par contre ce que tu dis est fort intéressant :
    Si on prend le micro-onde comme source externe d’apport d’énergie, il y a 2 phénomènes qui interviennent ; une énergie mécanique qui fait vibrer la molécule d’eau et par répercussion une énergie thermique qui fait chauffer l’eau.
    Tes baguettes ont une détection plus forte. Il est difficile de juger ou de quantifier ce plus fort.
    Par contre, tu me donnes une idée. Si d’autres personnes ont la possibilité de faire une expérience de pesée de précision cela serait intéressant de comparer les résultats.
    Il suffit de faire un protocole comme les pesées que j’ai faite avec l’expérience de dualité masse – énergie.
    Prendre plusieurs bocaux étanches d’une quantité d’eau identique, pesée à la balance de précision (10µg) pour faire les origines en passer un ou 2 en micro-onde (avec des temps différents ou des cycles différents : attention de ne pas faire bouillir), garder un « blanc » puis refaire les pesées dans le temps.
    Attention, penser à peser à température ambiante et stable. J’ai déjà fait des pesées sur des liquides chaud ou en glace, c’est illisible pour la pesée ! Et cela ne valide rien et peut abimer des instruments d’une telle précision.

    Je crois que je vous tiendrai au courant dès qu’il me sera possible de faire cette expérience.

    J’oubliais : 5716 vus !
    Merci Eric
    Bonnes fêtes à vous tous

  • #42035

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Merci pour les sources ; elles sont passionnantes !

  • #42036

    Eric…Participant
    @eric-2

    J’avais mis tout ces dossiers sur « chercheursduvrai » mais tout à disparu !

    Essais archive.org, on retrouve pas mal de trucs.

    http://web.archive.org/web/*/http://www.chercheursduvrai.fr/forum/*

    Tes baguettes ont une détection plus forte. Il est difficile de juger ou de quantifier ce plus fort.

    Si c’est très facile et flagrant, n’importe qui qui fait l’essai chez soi avec un verre d’eau peut le constater, si il a du fluide.
    Ca doit pouvoir se mesurer avec une balance suspendue, j’essaierais à l’occasion, faut juste que je trouve un micro-onde…

    Ce qu’il y’a aussi de très intéressant sur le Crop, c’est qu’il y a une rémanence très forte comme si l’eau vibrait encore et cela plus d’un mois après, j’y suis repassé à plusieurs reprises pour le constater… Mémoire de l’eau ?

  • #42037

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bonjour Eric,

    Je ne sais pas trop où chercher dans ces archives ?

    Je ne pense pas que tu puisses mesurer une variation de poids d’une 100 µg.
    La variation doit être très faible. Cela était mes premières déceptions quand j’avais mesuré avec des balances de précision au centième de gramme : aucune variation de poids = 😥 . Mais avec la précision du dizième de µg = :clap:
    Une balance type Roverbal ou romaine, ne doit pas détecter de si faibles variations.

    Pour le crop, je ne sais pas, je n’ai pas eu ta chance.
    Par contre, s’il y a un rapport avec l’effet Vialle, la rémanence est tout à fait normale.
    Si une énergie extérieure vient modifier la sphère d’expansion d’une masse, il y a modification de la masse énergétique. Et si la restitution de cette énergie ne se fait pas sur la loi contrôlée de vitesse, il y a automatiquement rémanence énergétique.
    La lignée temporelle de la sphère d’expansion est modifiée et tant que la restitution n’est pas faite entièrement, il existera cette rémanence qui modifiera le poids d’une masse.
    Ceci avait été constaté avec la balance de Biganos qui « ne fonctionnait plus ». Bien au contraire, elle prouvait la rémanence énergétique vue dans la théorie.

    Je ne sais pas si on peut appeler cela la mémoire de l’eau ?
    La mémoire de l’eau est plutôt réservée à l’homéopathie. Ce n’est pas pareil !
    Par contre, s’il y a une rémanence énergétique, c’est normal et c’est super good pour l’effet Vialle.
    Il devrait y avoir une distorsion temporelle entre le temps qui s’écoule dans le crop et à l’extérieur du crop.
    Je ne sais pas si des expériences temporelles ont été réalisées dans des cropcircles ?

  • #42038

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Ben dites donc, j’en reviens toujours pas ! 9204 vus depuis le 13/10/16
    Tout d’abord tous mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année.
    Et une pensée pour Benji (qui maintenant connait la Vérité !)

    Pour ceux qui suivent l’info, je publie également sur http://www.magnetosynergie.com/forum/viewforum.php?f=78
    Cela ne se fait peut être pas de faire de la pub pour un autre forum ? Je m’en excuse !
    Ici, les vus augmentent, mais les échanges restent pauvres.
    Il n’y a pas de problème, si quelqu’un pose des questions, j’y répondrai.

    Désolé Eric, je reprends à peine mon boulot, et après une longue absence, on me demande beaucoup ! C’est normal !
    Mais je garde à l’esprit cette expérience et dès qu’elle sera faite, elle sera publiée.
    Je rappelle que Richard a fait don de sa théorie à l’humanité en 2010 ! Il serait dommage de ne pas en profiter.
    Pour cela, il faut la comprendre, et ce n’est pas chose aisée, je l’avoue. Mais quand on commence à comprendre, on voit un potentiel gigantesque derrière.

    Merci et bonne année à tous

  • #42039
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Merci Phil meilleurs voeux a toi aussi, merci pour ton intervention aussi,
    passe mes meilleurs voeux a Richard,
    je pense qu’il y a méme grace a vous 2 des possibilités suplémentaires pour mes recherches, d’autres portes s’ouvre,
    notamment la perte de poids « a coup de marteau » ou courbure, on croirai une masse qui disparait, masse ou Energie de masse… quelque chose comme sa.
    Je vois sa plutot comme une « oscillation gravitationnelle » qui disparait… vue de ma façon de voir les choses… 😉

    Crois-tu que les légendaires épées de Samourai , a force d’étre martellées, deviennent si légéres a manier qu’elles en deviennent…..mystiques ? ❓

  • #42040

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bonjour tout le monde.

    Avec 12680 vus, c’est le sujet le plus ouvert en sciences !
    Mais je n’ai toujours pas d’échanges : dommage.
    Ne pouvant pas répondre sur tous les sites, je ne sais pas si c’est honnête, mais je vous invite à aller voir http://www.magnetosynergie.com/forum/viewforum.php?f=78
    Sur ce site, j’ai enregistré tous les documents de l’effet Vialle avec une discussion sur différentes expériences.
    Nous avons été obligé d’enlever tout les documents et vidéos faites par le « psychopathe » qui a menacé d’attaquer en justice.
    Si j’ai des questions sur ce site, je répondrai volontiers, ici.
    Dans les expériences actuelles et à venir, vous pourrez voir le générateur en U qui boucle et fournit plus d’énergie qu’il en consomme, le générateur hélicoïdal qui fait une distorsion temporelle et qui modifie les valeurs de résistance, la balance à disque tournant qui montre l’apparition de la masse négative, la visualisation de l’exponentielle amortie des électrons de l’atome de cuivre avec l’entretien et le changement d’univers (pour ceux qui ont lu la théorie), l’expérience de dualité masse – énergie qui valide le postulat de départ de la théorie, le rapport Microscope qui calcule théoriquement le rapport masse grave sur masse inerte, et d’autre en préparation …

  • #42041
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    le « psychopathe » ? 😮

    celui qui administre « chercheurduvrai / conspirovniscience » ???
    ou tu parle de « magnétosynergie » là ?

    oui en effet plus de 12 k de Vues…c’est énorme , donc tu peux croire que de plus en plus de scientifiques « muets » le lisent…

    par mes propres essais sur la résonance, j’ai trés bien remarqué que le « ploutos » et l’electron sont liés,
    si l’electron a son énergie partout au méme instant,
    cela peut aussi, inversement faire penser que ce « partout »…est une énergie qui ne fait qu’apparaitre l’image de l’electron,
    tels des marionnettes d’un théatre, la source faisant bouger ces « marionnettes » étant partout.

    et je présume que c’est valable pour toute autres « particules »… puisque dans mon cas cela se manifeste par un immense maillage infini et élastique de « conducteurs d’énergies »…

    oui je sais, ceci n’est que ma science personnelle basée sur des constats, donc chez moi il n’existe pas de formules ni vraiment de lois,
    c’est juste une autre façon de voir les choses, sans se casser la cervelle lol…

    ah bin un détail que j’ai remarqué sur les Coms du site Magnétosynergie sur l’effet vialle,
    tous parle du sujet comme si,
    pour faire fonctionner ce principe, dans leurs idées/pensées… l’environnement ( univers ) n’existe pas,
    et que seul ces montages a effet vialle existent… alors qu’UN TOUT est nécéssaire pour comprendre ce principe.

  • #42042

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peterpan,

    En effet 12719 vues !

    Non, l’administrateur de MagnetoSynergie a choisi le côté rebelle de la Force : il est très bien et cherche à comprendre.
    Le psycho ajouté d’une skyzo c’est Pascuser, … de « chercheurduvrai », anciennement conspirovnisciences.
    Maintenant pour voir son forum, il faut s’inscrire et montrer pate blanche. Alors qu’il y a quelques mois, il m’accusait de mettre des docs sur academia où il faut avoir un compte pour pouvoir lire les docs. Il m’accusait de ne pas tout rendre libre d’accès ! Maintenant, ils sont tous sur MagnetoSynergie et sans censure (sauf les siens, puisqu’il a agité le droit à l’image, …)

    Ton image est correcte. Le Ploutos est partout ! de l’atome à l’univers et même au delà de l’univers puisque c’est comme ça qu’il peut boucler dans l’univers à temps négatif.

    Ta dernière remarque est aussi exacte !
    Personne ne commente la théorie. Donc, il cherche avec leur connaissance et acquis.
    Mais comme je répète à Richard, une idée nouvelle passe par 3 étapes : l’opposition, puis la possibilité et enfin l’acceptation.
    Pour le moment, nous sommes à la première étape. Pour passer les étapes suivantes, je propose la compréhension de la théorie, alors j’attends patiemment. Certain sont déjà à la deuxième étape. Je crois que tu en fait partie et cela ne demande pas de connaissance en mathématique et en physique.
    Ce qui m’intéresse a toujours été la vision des autres, ou leur façon de voir.

    Dommage que dans les 12K de vues, ils ne franchissent pas le pas.

  • #42043
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Oui, tout a fait, toute la théorie de Richard rejoins exactement toutes mes observations dans sa globalité,et vue d’une autre maniére et cela sans que je puisse étre capable d’avoir une théorie ou des bases que je n’ai jamais pu avoir par le systéme d’éducation,
    et je suis d’ailleurs content qu’il y ai autant de nombre de vues, car le principal etant de partager ce principe a l’humanité
    n’est ce pas ? c’est bien le voeu de Richard. :inlove:
    ( prend soin de lui, le temps passe…) 😳
    et c’est déja en cours, les vues, les partages etc… ne t’inquiéte pas, les dés sont lancés :clap: 😉

    coté forums…je suis content que de trés bons forums axés sciences vous soutiennent grace a la réelle curiosité scientifique, celle qui fait vraiment évoluer,
    et non des forums dont les Droits d’Images sont prioritaires lol… c’est d’une stupidité abérrante ce manque de maturité 😆

    Je vous souhaite a tous, de votre coté, bonne continuation et bon weekend. 🙂 😉



    Je rajoute juste le détail sur mes observations,
    que je suis impréssionné qu’un faible courant a la bonne fréquence de résonance fasse aussi facilement
    entré en oscillation une gamme importante des fréquences naturelles de la matiére,
    j’en suis encore interloqué,
    je suppose aussi qu’il y a donc plusieurs phases de résonance selon la matiére dans mon cas et mes conditions d’observations,
    que je pense basic pour l’instant,
    comme par exemple une résonance de l’architecture cristalline,
    puis ensuite celle de l’architecture des nuages d’electrons,
    puis des noyaux, et aussi en sens inverse vers des echelles d’architectures plus grandes…
    (La Dualité veut surement que sa aille dans les 2 Sens…donc confirmerai mes observations d’oscillations vers le Négatif,
    exemple +10hz, +5hz, 0 hz, -5hz, -10 hz etc..)
    etc…le tout pourtant lié au Ploutos qui y réagis instantanément sans délais perceptible… 😮 😯

  • #42044
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Phil,

    j’ai du nouveau…sur ce qu’on appelle les « Electrons », et leurs Comportements,
    hélas selon mes propres constats sur mes Essais, donc du Réel, et non la science officielle..

    Je considére donc depuis mes multiples Constats, que les Electrons, d’aprés mes constats, ne se comportent PAS comme des Particules…
    je considére donc aussi, selon mes Constats, que le Courant Electrique, dans mes Essais se comporte tel un Fluide,
    avec Une Vitesse, Une Pression, et Ses Possibles Oscillations ainsi que celles générées par leurs conséquences…

    J’ai constaté donc aussi, qu’il y a des « Electrons » rebelles…. qui parfois s’échappent du « troupeau » ( bande de valence quantique sous Pression Electrique ),
    grace à une oscillation totalement incohérente et incompatible a celles des autres « pour rester dans les rangs » quantiques…
    en effet ils s’échappent…pour dépenser leurs energie electrique accumulée ailleurs,
    une fois cette énergie dépensée ils rejoignent « sagement » les rangs ( oscillatoires ),
    en prenant la méme intensité que ses voisins, pourtant PLUS FORTE que celle qu’elle faisait apparaitre pendant sa « fugue »… ❓
    et cela SANS Collisions…comme des « Fantomes » qui se traversent mutuellement…
    donc dans mon cas, certains « Electrons » sont differents des autres, a premiere vue, environ 10% sont ainsi.

    les Autres « Electrons », grace a la Pression Electrique, vont justement bien s’espacer, avoir chacun une oscillation trés stable,
    et sans perdre d’Energie Electrique accumulée, jusqu’a ce que la Pression Electrique soit coupée…
    et ainsi, Courant Coupé, le Manége de Ré-arrangement Quantique est pire encore que ces quelques « Electrons » Rebelles…

    Un constat étrange parmis ces « Electrons » Rebelles sont leur Intensité…lorsqu’ils s’échappent,
    une Intensité FAIBLE….pourtant ils sont « hyper-actifs » a vouloir dépenser leur Energie en Oscillations sur de larges bande de Valences ,
    un peu comme si on tient en main un avion de papier, FERMEMENT
    …ainsi il bouge peu et reste sage, puis on lui donne une energie cinétique pour le lancer et il volera…mais selon les Vents, puis on finit par le rattraper s’il redescend ,
    et a nouveau le tenir en mains , FERMEMENT…

    Un autre constat, plus la Pression Electrique est grande, plus les Couches Quantiques s’intensifient puis se fractionnent en multiples Couches…
    la Pression Electrique influence en premier lieu les Basses Fréquences,
    plus cette Pression augmente, plus les couches hautes en fréquences s’intensifient, et cela méme avec un Courant non-oscillatoire,

    Un autre Constat, a l’arrivée de cette Pression Electrique….et selon son intensité, une certaine couche quantique s’intensifie d’abord en Energie Oscillatoire…pendant quelques Micro-secondes….jusqu’a plus ieurs dizaines de secondes,
    et cela AVANT de FRACTIONNER une grande Couche Quantique en plusieurs Couches , compressant ainsi aussi leurs Intensités cumulées…

    Il y a encore d’autres petits phénoménes / byzarreies quantiques, mais sa ferai plusieurs pages, et moins Vital ici…
    Voila pour mes Constats Récents, sur des Essais sur l’Eau avec Electrodes en CUIVRE…et faibles Courants, a gammes oscillatoires de 0 a 20Khz.
    …j’espére que cela pourra vous étre utile ❓

    En plus votre calcul de Vitesse de Rotation de Spin de Cuivre m’a aussi démontré de curieux phénoménes, on reverra sa, surtout si c’est améliorable.

    😉

  • #42045

    richardv
    Membre
    @richardv

    Bonjour Peterpan57
    Je vois avec plaisir que tu as l’esprit très ouvert;(j’aime).

    amitiés
    RICHARD

  • #42046
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Bonjour Richard,

    J’éspére que tu va bien, par ce temps….brrr

    Oui, si on est curieux de nature et avec une forte imagination,
    et on en a tous bien besoin des Gens aux Esprits Ouverts,
    je souhaite que sa évolue de votre coté,
    tout en menant mes petites expériences, je n’ai de cesse de découvrir, a force que la Nature me montre des Pistes.
    Bonne continuation vous tous 😉
    Et prenez soin de vous 🙂 :hai:

  • #42047

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peter,
    Oui, oui, ça évolue à grand pas.
    Manque un peu d’aventuriers expérimentateurs, mais ça viendra !
    Donc le compteur aujourd’hui 13182 bonsoirs
    J’ai toujours du mal à te déchifrer 🙂 La danse hyperactive des électrons rebelles ???
    Mais pourrais tu nous en dire plus sur l’expérience : « des Essais sur l’Eau avec Electrodes en CUIVRE…et faibles Courants, a gammes oscillatoires de 0 a 20Khz »

    La vitesse de rotation des électrons (dit spin en quantique) est de 4867 tr/s pour tous les électrons. Le calcul ne prend pas en compte le type d’atome ! Si la donnée du rayon d’un électron est exact. Là, il y a peut être des doutes, puisque en physique quantique, ils considèrent l’électron comme une particule parfaitement sphérique ; or avec les calculs de l’effet Vialle, nous trouvons un coefficient de forme différent en fonction de la place occupée par l’électron sur sa couche quantique. Donc l’électron n’est pas du tout sphérique et de plus en plus applatit, plus il se rapproche du noyau. Donc sa vitesse de rotation est à reconcidérer.
    Je l’ai calculé avec les données de la physique quantique.
    Il faut dire qu’avec l’expérience qu’à fait Richard sur la vibration électronique mesurée à l’oscillo, on est très proche de la théorie, puisqu’avec la calculatrice graphique, je retrouve pratiquement les images de son scope !
    Ce serait une expérience à retanter : je manque de matos malheureusement (et ma comptable n’est pas toujours d’accord sur les investissements 😀 )!

    Les dernières constatations théoriques sont la forme de l’énergie qui englobe la masse. Au départ, Richard la prend dans un cas général (coef de forme = 1), moi je la prends sphérique (coef de forme 4/3 pi). Mais à la fin on tombe sur les mêmes équations finales !
    Il est possible que la forme de l’énergie soit de la même forme que la masse, ce qui ouvre des voies supplémentaires sur cette théorie (les corps éthériques, par exemple).
    Donc encore beaucoup d’expériences à mettre en route pour valider tout ça

    Appel aux 13182, on a besoin d’aventuriers !
    Merci

  • #42048
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    cc Phil… :clap:

    «  or avec les calculs de l’effet Vialle, nous trouvons un coefficient de forme différent en fonction de la place occupée par l’électron sur sa couche quantique « 

    Génial, je comprend mieux l’agitation « original » de certains « éléments » ( electrons rebelles sous pression electrique )…merci pour l’info :inlove:

    Pour « La vitesse de rotation des électrons (dit spin en quantique) est de 4867 tr/s pour tous les électrons. « ,


    j’ai fait comme type d’essai ceci:

    Eau + un peu de Bicarbonate de Soude ( pour rendre meilleur conducteur ) + 2 electrodes CUIVRE

    ( dont une sur laquelle j’ai mis un Resistance de 2 Kohms pour avoir un signal a rendre visible…Sonde)
    ( la Sonde n’etant reactive qu’aux signaux de polarité Négative c’est l’ideal pour faire apparaitre le comportement oscillatoire de tout éléments a charge Négative qui n’est donc pas absorbé par l’Electrode Négative)

    Une Electrode comporte le Négatif ( stable , non-oscillatoire),
    l’autre j’y fait entrer le signal oscillatoire , en général de 0.5 a 1.5 Volts et 10 a 100 milliAmpéres…

    Sur cette expérience là j’ai utiliser 2 Signaux,
    1 Signal trés lent Carré(+ et – donc) a 0.1 – 0.3 Hz forte Intensité, cela polarise un certain temps toute cette Soupe
    – l’autre Signal, superposé sur la méme electrode , a 4867 Hz et trés faible, ( Carré, Triangle ou sinus cela fonctionne aussi )

    La forte impulsion de 0.1 Hz Carré et ses reactions sont facilement visible sur l’ecran, ( TOUT le RESEAU Fréquenciel se COMPRIME a l’EXTREME Basse Frequence…et c’est surement cela qui permet un début de résonance du 4867 Hz…)

    Au bout de 10 a 25 secondes environ,
    la gamme de fréquence entre 4500hz et 5500 hz fait apparaitre pendant 20 a 50 microseconde des excitations electriques.
    N’apparait pas systématiquement a chaque impulsions 0.1 hz, ( on dirait plusieurs compressions/expansions sont nécéssaires pour sa )
    Et sans ce signal faible de 4867hz cette excitation(resonance) ne revient plus.

    En affinant un peu le signal injecté de 4867hz, le graphe ne montrai que Soit 4866.99hz soit 4868.11hz ,
    avec un signal injecté moyen a intense de 4867hz sur mon graphe on voit systématiquement des sauts energétiques intenses sur une énorme gamme de fréquences…( reactions harmoniques intenses )

    La périodicité de ces sauts (Pics energétiques des Harmoniques / Seconde) se remarque souvent avec d’autres essais et d’autres fréquences, et toujours par Multiples, cette périodicité.
    Soit des Multiples Impaires, Soit des Multiples Pairs …selon qu’on augmente le signal de 0.1 ou 0.2 Hz.
    Etrangement, pour le 4867Hz, il me fut extrémement difficile de dépasser 11 Sauts energétiques par secondes.

    Le signal 4867hz a aussi eu une forte affinité harmonique au 8096 Hz et 10 Khz.
    Je suppose que ici, l’Eau joue un role important en perturbations harmoniques,
    le Sodium et le Carbone est plus difficile a cerner en Signaux Harmoniques perturbateurs,
    donc d’autres essais sont prévus, avec le moins possible d’Elements perturbateurs.


    un petit détail trés important dans mes essais, utiliser un signal Carré engendre d’importantes réactions electriques,
    a un moment trés précis,
    ce moment c’est le brutal changement de polarité du signal…
    ce qui n’est pas le cas pour les signaux triangulaires, et encore moins pour Signaux Sinus.
    Ce phénoméne est pour moi trés utile pour démarrer un ensemble de Résonances Naturelles, et/ou soutenue par une faible fréquence artificielle
    pour justement viser des frequences précises a démarrer.



    A ne considérer que comme Infos biensur, pas en tant que Données scientifiques, je ne suis pas La Science, je teste, je constate, je publie….
    A bientot et bonne journée tout le monde.
    😉 :hai:

  • #42049

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peter,

    J’ai toujours du mal à visualiser ton expérience, qui a l’air très intéressante car jamais faite !
    Avec les générateurs, on s’est toujours intéressé à l’oscillation amortie ou à l’entretien de la fréquence amortie.
    Ensuite, soit on venait piloter les 4 couches, soit une couche particulière (la 3 ou la 4, on ne sait pas trop).
    Mais toi, tu as l’idée de rentrer en raisonnance avec le spin de l’électron : sa vitesse de rotation !

    2 cas sont possibles :
    – Soit tous les électrons tournent tous à la même vitesse,
    – Soit s’ils ont une vitesse de rotation différente, c’est à cause du coefficient de forme.

    Et ce coefficient de forme, varie en fonction de la place qu’occupe un électron par rapport au noyau.
    Ce coeff est très important car il est attaché à la masse !
    Il donne la forme de l’énergie qui entoure la masse !
    Je viens d’envoyer à MagnetoSynergie un document qui démontre que le postulat de départ de Richard (que tout le monde appelle hypothèse) est en fait une continuité de la troisième loi de Kepler – Newton.
    Avec Kepler on trouve des similitudes (qui ne peuvent pas être du hasard) avec Vialle. C’est encore plus flagrant qu’avec Vialle – Newton.

    Revenons à ton expérience :
    Pourrais tu faire un petit schéma du montage, et pourrais tu publier tes graphes (avec ton interprétation)
    Employer 2 électrodes cuivre est intéressant. Même métal donc normalement pas de transfert électrochimique.
    Pourquoi utilisé du bicarbonate ? Justement, il serait intéressant d’isoler ta manip en utilisant de leau distillée et de voir ce que tu obtient.
    Le bicarbonate que tu emploie ferme le circuit ! Donc on a en plus du cuivre, des molécules d’eau et de bicarbonate. En plus, je ne pense pas que ton eau soit de l’ultra pure !
    Il faudrait peut être limité au max les échanges d’impuretées

    Tu me corrige si j’ai faux :
    Sur une électrode, tu branches la masse de ton oscillo ou du géné et sur la deuxième (via une résistance de 2 K), tu injectes le signal.
    Pourquoi, comment 2 signaux ? Une porteuse et une modulation ?
    Autre question : comment tu mesures ?
    J’aimerai voir ce que tu appelles compressions/expansions et des sauts energétiques intenses

    Attention, car tu as plusieurs choses à analyser. La forme des signaux, c’est autre chose !
    Je te rappelle que le changement d’univers se fait par la dérivée d’un signal carré qui est la somme de toutes les sinusoides (équation de Fourrier)
    Il faudrait, peut être, déjà comprendre ce que tu as avec un seul type de signal. J’emploierai plutôt un signal sinus car tout les calculs se font justement sur ce type de signal. Il peut être amorti, mais cela reste du sinus.
    Utilisé du carré est pour moi autre chose. Le carré est une transformée de Fourier. Et dans la théorie, c’est le recommencement de l’exponentielle amortie de l’électron. On est sur un autre plan !

    En tout cas merci pour ton partage.
    De nouvelles idées permettent une meilleure compréhension.

  • #42050

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Voilà vite fait,
    Je viens de recevoir la confirmation de l’archivage du supplément 2
    http://www.magnetosynergie.com/Archives/DocumentsForum/EffetVialle/Supplement2-Kepler-Newton-Vialle.pdf

    J’attends avec impatience vos 13259 questions 😉

  • #42051
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Faire un rapport ? 😯 :sweat:

    hum…bon, je vais essayer deja de faire le tri de mes Graphes , et les héberger.

    Pour la materiel Eau+Electrodes Cuivre + Bica.Sodium j’avais ré-utilisé une petite bouteille
    servant a vérifier certains phénoménes d’effet Pile avec une electrode Cuivre Normal
    et l’autre chauffée longtemps au Rouge…sans fondre puis laisser refroidir lentement
    ( le metal devient curieusement plus mou une fois refroidi ….changement structure (pluss naturelle et non industrielle) + dépot d’oxyde de cuivre, donc semi-conducteur…théoriquement Positif ) ,
    et effectivement il y a eu un effet Pile méme si l’oxyde se désagrégeai a la soude…(Bica.)

    Cet effet Pile est amplifié par les rayons solaires, mais la polarité s’inverse une fois la Pile dans l’obscurité.

    Et comme tu le dis, il y a TROP d’impuretés pour affiner mes investigations,
    donc OUI je prévoi de refaire mon Materiel d’Essai avec le moins possible d’impuretés et d’éléments annexes.

    Je suis pas doué comme toi a faire des Rapports / Archives digne d’un scientifique aguérri…je ferai de mon mieux pour présenter mes Constats 😳

    Sa va me prendre du temps, bien plus qu’il n’en faut pour passer a la suite…
    ( comme aujourdhui avant de tout lacher pour aller bosser en forét. )

    J’avais débuter des essais ce matin…avec d’autres fréquences sur un autre type de « Pile Fait-Maison »,
    j’y ai constaté des Oscillations Complémentaires et Opposées sans s’annuler…
    , grace a l’amplification des Signaux que les Harmoniques me font,
    sa m’aide comme une Loupe Electromagnétique , les Harmoniques, si on sait les « exciter » comme il faut,
    sa devient de véritables Amplis de Signaux de leur PROPRE Fondamentale… 😆 :inlove:

    MAIS …..n’ayant presque…aucun répére pour comprendre ce phénoméne, cela me rappela (l’espace d’un Flash )
    les Electrons Appairés…et comme chaque Electron a sa propre fréquence, bin les Appairés ont les leurs….et Complémentaires, par opposition de « Polarité » ? (pas logique, charge Négative)
    ( oui mais quelle Forme de « Polarité » donc…puisque c’est des charges Négatives, il y a un LIEN…liant 2 charges de méme Signe ) 🙄

    Donc avec les principes actuels de la Physique je ne vois pas d’autres possibilités que les Electrons Appairés,
    leurs Oscillations que je constate…chacunes opposées a l’autre…sans s’annuler pourtant, me fait penser que…
    « Pourquoi donc des Electrons de charge Négative serais Liés…? « 

    Leurs Oscillations Complémentaires et Opposées seraient-elles Génératrice de Moments Magnétiques Opposés ?
    Est-ce une « piste » vers ce lien des Electrons Appairés ? ( données insuffisantes ici )

    En pluss… et selon leurs couches quantiques, avec « la Forme » de leur de Modulation de Frequences,
    Formes différentes selon les couches Quantiques…, mais a chaque fois Doubles , Opposées/Complémentaires,
    en pluss une Oscillation Supplémentaire superposée sur chaque Modulation, totalement IDENTIQUE a celle de son Electron-Jumeau… ❓ ( hein ? pourquoi toujours ce méme Schéma ? tel Une Onde EM ? )

    Chaque couche quantique donc générerai sur les electrons appairés une FORME de Modulation bien distincte ?
    Forme de Modulation identique pour chaque Paire…( je voulai dire, chaque Paire a sa propre Forme de Modulation, et en regardant bien, une forme au centre du Groupe… ( lol…couche) a souvent une forme Sinusoide, les autres semblent… »perturbées » par quelque chose… ❓
    Largeur de Bande de Modulation identique a son « frére jumeau » (electron)…

    Ah la la…. je dois arretez un peu, il y a trop de données a traiter ici…pfff 😳 🙁

  • #42052

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peter,

    On reconnais bien le cerveau d’un hyperactif au QI très élevé, mais qui n’a pas eu sa nourriture ! 😀
    T’inquiète, on peut se nourrir à tout âge !

    C’est pas un problème ton rapport.
    Il faudrait une meilleure desciption de ton expérience, les branchements que tu as fait et tes instruments de mesure ou générateur.
    Ensuite avec les graphes et comment tu les interprètes, on pourra se débrouiller. Du moins, on aura un référentiel de discussion.
    En tout cas ton expérience m’interesse et interesse aussi Richard.

    Je pense que pour le cuivre, un plombier te répondrait : tu as fait une recuisson de ton cuivre. C’est la particularité de ce métal. Tu prends un tube cuivre qui est très souvent du cuivre étiré, il est impossible de le plier (sans faire des cassures), tu le chauffes « au rouge » et ensuite, tu peux le plier comme tu veux et il ne fait pas de criques (cela évite d’acheter du cuivre recuit qui est plus cher).
    La température de fusion du cuivre est de 1084°C, mais pour faire du recuit, on chauffe entre 375 et 650°C pendant un certain temps. La particularité de ce procès est de modifier les caractéristiques mécaniques
    http://copperalliance.fr/docs/librariesprovider18/proprietes-du-cuivre-et-alliages/les-proprietes-du-cuivre-et-de-ses-alliages/01_cuivre.pdf?sfvrsn=2

    Je crois que tu as raison pour l’oxyde de cuivre
    https://hal.archives-ouvertes.fr/jpa-00235170/document
    Je te rassure, j’ai pas tout lu !
    De mémoire, je crois que l’oxyde de cuivre est superficiel, et il part facilement.

    Désolé, je ne vois pas ce que vient faire les rayons solaires ? des UV ?
    Des photons engendreraient une réaction ?
    Intéressant ça

    Je le redis ici, je n’ai pas de bagages scientifiques haut niveau !
    Bac + 2 des années 80 !

    Ne t’inquiète pas pour le temps, on a tout le temps qu’il faut. Pour moi il est essentiel de comprendre !
    Quand on aura compris pourquoi cette théorie fonctionne, on saura comment récupérer du temps ! 😉

    Ta remarque sur les électrons (de charge négative) appairés est excellente !
    Encore un bug de la physique quantique ?
    Est ce que le spin up et le spin down suffit pour appérer 2 électrons. Cela voudrait dire que la paire serait sur un moment magnétique qui s’annule. Mais quid de la charge électrique ?

    Je pense que la réponse à ta dernière question est là :
    http://www.magnetosynergie.com/Archives/DocumentsForum/EffetVialle/ExperiencesDetectionVibrationElectronique.pdf

    Continue tes Brainstormings, je pense qu’ils peuvent éclairer la forêt 😀

  • #42053
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    @phil.Alb wrote:

    Salut Peter,

    J’ai toujours du mal à visualiser ton expérience, qui a l’air très intéressante car jamais faite !
    Avec les générateurs, on s’est toujours intéressé à l’oscillation amortie ou à l’entretien de la fréquence amortie.
    Ensuite, soit on venait piloter les 4 couches, soit une couche particulière (la 3 ou la 4, on ne sait pas trop).
    Mais toi, tu as l’idée de rentrer en raisonnance avec le spin de l’électron : sa vitesse de rotation !

    2 cas sont possibles :
    – Soit tous les électrons tournent tous à la même vitesse, ( sa m’étonnerai fortement, vu mes constats récents )
    – Soit s’ils ont une vitesse de rotation différente, c’est à cause du coefficient de forme.
    ( Coeff. de FORME ? et si ce Nuage d’Electrons était pluss « Une Masse d’Energie… »…sa faciliterai la compréhension du Comportement Ondulatoire , oublie un moment que ce sont Des Particules…soi-disant « Solides » ) 😉

    Et ce coefficient de forme, varie en fonction de la place ( Place ? Ou Densité d’Energie ? ) qu’occupe un électron par rapport au noyau.
    Ce coeff est très important car il est attaché à la masse !
    Il donne la forme de l’énergie qui entoure la masse ! ( ah oui, trés pertinent cela )
    Je viens d’envoyer à MagnetoSynergie un document qui démontre que le postulat de départ de Richard (que tout le monde appelle hypothèse) est en fait une continuité de la troisième loi de Kepler – Newton.
    Avec Kepler on trouve des similitudes (qui ne peuvent pas être du hasard) avec Vialle. C’est encore plus flagrant qu’avec Vialle – Newton.

    Revenons à ton expérience :
    Pourrais tu faire un petit schéma du montage, et pourrais tu publier tes graphes (avec ton interprétation)
    Employer 2 électrodes cuivre est intéressant. Même métal (presque…un « industriel…l’autre « refait a sa structure Naturelle » ) donc normalement pas de transfert électrochimique.
    Pourquoi utilisé du bicarbonate ? Justement, il serait intéressant d’isoler ta manip en utilisant de leau distillée et de voir ce que tu obtient. ( j’avais besoin d’un effet conducteur pour ma Pile au départ )
    Le bicarbonate que tu emploie ferme le circuit ! ( presque…sinon j’y aurai rien de spécial a constater …lol ) Donc on a en plus du cuivre, des molécules d’eau et de bicarbonate. En plus, je ne pense pas que ton eau soit de l’ultra pure ! ( du robinet, faut faire avec ce que la nature donne 😆 😉 )
    Il faudrait peut être limité au max les échanges d’impuretées

    Tu me corrige si j’ai faux :
    Sur une électrode, tu branches la masse de ton oscillo ou du géné et sur la deuxième (via une résistance de 2 K), tu injectes le signal.
    ( ma Sonde n’est pas Neutre, car ayant une faible charge Positive c’est justement l’ideal pour capter tout comportement a Charges Négatives, y compris donc des Electrons…donc en Essai Passif je n’ai pas systématiquement besoin de brancher une Masse de charge Négative )
    ( mais si une Masse (-) est nécéssaire pour injecter un signal variable ( + et – ) donc je créer 3 Points, en général positionnés en triangle ou entre Signal et Masse, et là, selon l’intensité du Signal injecté, oui je rajoute une Résistance sur la Sonde, qui elle, ne détectera QUE les Comportements directs/indirects a charge Négative, car toute matiére cherchant toujours son équilibre créera des échanges de charges influençant donc les electrons )

    Pourquoi, comment 2 signaux ? Une porteuse et une modulation ?
    ( trés souvent une seule modulation, une porteuse n’est nécéssaire dans mes Essais que pour voir les Effets Harmoniques sur les autres Fréquences , souvent plus Hautes, par exemple une Basse Frequence sans Modulation ne fera , dans mon cas, aucune reaction Haute Fréquence…)
    Autre question : comment tu mesures ?
    (je mesure pas, je regarde le Spectrogramme Fréquenciel et je choisi le Mode de Calcul…Rectangle…Hamming…Hann…Gauss…NuttFall…FlapTop ET la Précision de Calcul etc… car certaines fréquences restent invisible a certains Mode de Calcul )
    J’aimerai voir ce que tu appelles compressions/expansions et des sauts energétiques intenses ( lol…je vais m’y atteler, a faire ce rapport 😛 )

    Attention, car tu as plusieurs choses à analyser. La forme des signaux, c’est autre chose ! ( oui oui …cette fameuse Forme 😆 )
    Je te rappelle que le changement d’univers se fait par la dérivée d’un signal carré qui est la somme de toutes les sinusoides (équation de Fourrier) ( c’est avec les signaux injectés a Forme Carré que j’obtient les réactions les plus intenses 🙂 )
    Il faudrait, peut être, déjà comprendre ce que tu as avec un seul type de signal. ( 😯 ) J’emploierai plutôt un signal sinus ( ah… c’est pas trés révélateur dans mes Essais les Sinus, cela dépend de la Réactivité du Milieu… :worried: ) car tout les calculs se font justement sur ce type de signal (utiliser uniquement le Sinus..je considére cela comme une…euh… »lacune » empéchant de découvrir les 3/4 du reste de l’Univers ❓ c’est mon avis désolé, les Electrons ne sont, dans mon cas, pas TOUS Identiques…beaucoup sont plus Révélateurs aux Triangles…et les Couches Q. aux Signaux Carré ) . Il peut être amorti, mais cela reste du sinus.
    Utilisé du carré est pour moi autre chose. Le carré est une transformée de Fourier. Et dans la théorie, c’est le recommencement de l’exponentielle amortie de l’électron. On est sur un autre plan !

    En tout cas merci pour ton partage.
    De nouvelles idées permettent une meilleure compréhension
    .

  • #42054
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    mince, pas vu que t’a posté en méme temps que je revoyais ton post avec Reponses en BLEu….ouppss 😳
    attend je t’envoi un aperçu vite fait de mon essai d’aujourdhui, enfin le spectrogramme

  • #42055
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    [rimg:18sop33x]http://img15.hostingpics.net/pics/604110PileFerCuivreCendresSignalFreqElectronsAppairs1702091856.jpg[/rimg:18sop33x]

    Regarde a partir de 48000 ( Hertz, colonne des frequences a droite, vers le haut plus hautes fréquences.

    Signal unique injecté a 10154.8 Hertz, Peak affiché a 10154.78 Hz

    Aucune réaction avec un signal démarrant a 10 000 Hz, et jusqu’a 10 150 Hz…et d’un coup , les voila
    Mais là c’est pas du tout de l’Eau et du Cuivre, c’est une Pile Fait-Maison avec du FER + Eau + Cendres de Bois + une grande spirale de Cuivre, ( Electrodes = Fer + Cuivre, le Fer ayant un electron de plus en périphérie ),
    je voulai lancer des Oscillations electro-chimiques, mais hélas j’ai eu sa.

    Par contre le Signal injecté est ici , UNIQUEMENT de polarité Positive, car l’oxyde de Fer génére énormément de charge Négative a une certaine distance…tel un Halo…sans étre absorbé par le FER.
    Et justement je voulai faire osciller ce Halo Négatif, donc proche du Fer jy injectai les Impulsions Positives, la Masse sur le Cuivre ( exterieur ), la Sonde sur le Fer…au Centre, le Signal injecté proche du Fer. ( je soupçonne l’Oxyde de Fer responsable de ce Halo Négatif…)

    Ah j’oubliai, je n’utilise PAS de fil blindé pour injecter un signal, d’ailleurs je dois me racheter des cables pour améliorer les imperfections des branchements. Ma Sonde est blindée car il y a énormément d’Electrosmog dans ma chambre, et avec le Numérique sa résonne dans tout l’Habitat a travers le reseau 220 V 50 Hz, heureusement qu’avec ma Masse ceci est absorbé, quelques trés légéres hautes fréquences sont encore visibles ( ceci est un mystére car EDF ne devrai pas nous fournir du courant 50hz « pollué » )

  • #42056
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Genial le PDF de Richard, :inlove:

    tiens sa me fait penser a une Horloge Atomique, et le Pourquoi de ces Pics, je parie qu’il y a une précision atomique entre ces Pics 😆

    J’oubliai, avec mon materiel il est clair que j’aurai de fréquentes erreurs de Lectures…corrigez moi svp…
    car je suis qu’un novice dans ce monde de……Paramétres 😯 😡

    Je dois vous laisser, j’en oubli de manger ❓

    Bon courage et BRAVO pour ces avancées, elles sont pour moi spectaculaires et trés Nourrissantes :inlove:

    a Bientot :hai:

  • #42057
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Quelqu’un aurait-il la liste des semi-conducteurs ayant plus ou moins un Effet Tunnel ? méme minnim ? ❓

    Car, par Effet Tunnel, nous savons que dans une diode a Effet Tunnel, les electrons disparaissent devant la barriére semi-conductrice dopée, n’est ce pas ?

    Mais !!! Rien ne prouve que les Electrons qui ré-apparaissent de l’autre coté de la barriére, soit de l’Univers d’Origine… , un lien probable avec l’intrication quantique ? ❓
    Donc si nous avons une camera a Capteur CCD-Machin chose utilisant des Semi-conducteurs photo-sensibles,
    ayant un maximum d’Effet Tunnel…. Vous voyez où je veux en venir ?
    C’est une probabilité interessante d’avoir une camera visionnant l’autre Univers 😳 😆

    ( ce fut juste un intermaide…le temps de passer a la suite ) 😉


    j’ai bientot fini le nouveau récipient a double electrodes Cuivre…sans réchauffage de l’une d’elle,
    il me reste a trouvé de l’eau distillée,
    les futurs constats seront bien plus pertinents et utiles je pense, j’éspére juste que mes Tensions suffiront sinon je devrai rajouter un ampli, et sa j’aime pas car riche en éventuels parasites, m’enfin, j’aurai peut étre pas d’autre solutions.

    Je vais pas trop poster ici car c’est l’Effet Vialle le sujet …. pas les miens.
    Si vous préférez que je poste en MP ( Richard / Phil. ) pas de soucis 😉

  • #42058

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Non Non Peter,

    On publie sur le forum. Il est primordial de rester dans l’esprit Vialle : ACCESSIBLE A TOUS !

    On est très regardé : 13339
    Ca fait 157 vues en 1 journée !
    Moi, je me suis connecté que 4 ou 5 fois sur ce forum depuis hier ; on est loin des 157 !
    Comme le dit la chanson : où sont les fans ?

  • #42059
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Ok Phil.
    Je ferai donc comme tu dis.

    😉

  • #42060

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bonsoir tout le monde,

    Je voulais juste rajouter une explication du pourquoi tout laisser en Open Source :
    Il s’avère que tous les documents sont datés et les échanges sur les forums également.
    Si un industriel mal intentionné voulait déposer des brevets sur les conséquences de l’effet Vialle, il ne le pourra pas !

    Cela veut dire que le travail fournit par tous les chercheurs aventuriers est un travail collectif pour trouver des solutions pour notre survie. Actuellement, on est mal barré avec le nucléaire, gaz de schiste et tout le toin toin !
    Mais ceux qui voudront faire du bénéfice (ou retour sur investissement) ne sera possible que sur les appareils qui découleront de cette théorie. Les secteurs sont extrèmement nombreux, et je sais qu’il y a des investisseurs étrangers qui sont à l’affût des projets qu’on publie.

    Voilà pourquoi j’insiste sur une bonne compréhension de la théorie. Ainsi, on peut mettre sur pieds des expériences en adéquation avec cette théorie.

    Il est impossible de transférer de la matière de l’univers positif vers le négatif et vice et versa. Et il ne faut surtout pas essayer (impossible n’est pas le bon mot, car cela pourrait l’être mais …) ! On créerait un déséquilibre de la masse et il est fort possible de recommencer l’expérience de Philadelphie.
    La seule chose qui est inter-univers est le ploutos. C’est cette énergie que l’on peut tenter de capter. Pour la capter, il faut l’apprivoiser, donc monter des expériences pour la comprendre. Donc soit on capte du Ploutos, soit on capte son influence sur la « masse »

    PeterPan57, peux tu nous donner des explications sur tes graphes ?
    Quelle expérience de Richard est :inlove: ?
    La vibration électronique ou la distorsion temporelle ?

  • #42061
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    http://www.magnetosynergie.com/Archives/DocumentsForum/EffetVialle/ExperiencesDetectionVibrationElectronique.pdf

    :inlove: Vibration electronique,

    Avant de commencer a expliquer mes Graphes j’aurai besoin de Conseils,
    sur de possibles Résonances par Effet de Peau de mes cables (multi-brins) qui sont relier a mes Composants d’Essais ( Cables + Electrodes + le Générateur de Signaux qui n’est autre que mon PC + Logiciels )

    J’ai refait un recipient bien propre a l’Eau distillée et 2 Electrodes Cuivre non-traitées,
    j’ai évidement, grace a la Résistance de l’Eau obtenu beaucoup moins de Reactions d’Oscillations,
    mais quelques unes quand méme qui se sont bornés a rester proches des 96 Khz,
    car c’etait les plus intenses et réactives briévement déja a partir de 0.1 Hz Carré injecté a faible intensité,
    En signal Sinus ou Triangle je n’ai presque rien obtenu, sauf a plus haute intensité une brutale Résonance de TOUTES les Fréquences qu’il me fut possible d’avoir sur mon Spectrogramme….

    D’où mon doute sur des Résonances par Effet de Peau des cables,
    a moins qu’a partir d’une certaine intensité+voltage l’Eau fait Effet CAPACITIF et renvoi la tension accumulée tout en se mettant en Résonance….

    C’est bien simple…tout l’écran devint BLANC ( couleur maximal des intensités visibles mais attention FFT Output Unit = dB/uVolts )
    Alors bon….Bricoleur comme je suis je me dois d’étre prudent avec des Résonances Parasites qui gacheraient tout.
    Voila pourquoi j’aurai besoin de savoir par exemple (j’ai pas mesuré a l’ampére-métre car il est nul mon testeur) si avec du 1.5 Volts et 10 milliAmpéres et tout juste 6 HZ Sinus peu engendrer des Effets Peau / Capacitif ❓ ( c’est a peu prés l’intensité que j’utilise )

    J’ai aussi mesurer le voltage entre les Electrodes avant de commencer les Essais,

    – en lumiére ambiante ( vers 16h…pas de soleil, nuageux ) = -0.017 volts sur l’electrode ayant la plus grande surface
    – aprés les Essais et un temps de repos d’une heure = +0.085 Volts sur la méme electrode ( dans l’obscurité car là il fait Nuit….)
    et monte a +0.120 Volts en rapprochant a 10 cm une lampe de bureau a Led 20 Watts

    La seule chose qui me titille encore c’est, comme dans un autre post sur la Résonance Matricielle (quantique),
    c’est que sa me « poursuit » dans tout mes essais…Les Electrons / le Courant électrique semble suivre des « Chemins Electromagnétiques » ayant donc Ces Caractéristiques …
    Dis….. sans les Electrons, y’aurait-il donc une Structure/Masse Electromagnétique autour du Noyaux dont les caractéristiques définissent les Résonances que produirait un « Passage » d’Electrons ?

    Voila pour aujourdhui ❓
    Mes prochaines journées je serais souvent absent ( travail )…. donc a bientot :hai:

  • #42062
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    ouf weekend, je vais en profiter pour trier et archiver 😉

  • #42063

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peterpan,

    Pour les effets de peau, je laisse Richard répondre car j’ai pas encore tout compris.

    En ce qui concerne tes tests, ils ont l’air intéressant ; la fréquence de 96KHz, les oscillations, la résonance, … Mais j’ai du mal à comprendre tes expériences. Pourrais tu joindre des photos avec tes explications ?
    Je ne comprends pas les mesures de tensions jour / nuit ? Et ça a l’air de t’interpeler. Faisons donc confiance à ton intuition.

    Par contre pour avoir une réponse à tes derniers doutes, je te propose de relire le début du chapitre 3 du mémo de la théorie de l’effet Vialle : Les chemins électromagnétiques ! C’est tout à fait ça !
    Une particule de Ploutos n’est pas limitée en distance. L’électron si, il est limité par le proton !
    Ce que tu appelles Structure/Masse Electromagnétique, doit être justement la masse électrostatique m(f) de la particule de Ploutos.

    Dans le raisonnement, la particule de ploutos est toujours en limite avec le R(0), donc si tu arrives à capter cette particule (rentrer en phase avec elle), il est tout à fait envisageable que tu libères du ploutos supplémentaire. Cela devient de l’énergie libre ! C’est de l’énergie qui « déséquilibre » les 2 univers.
    C’est un peu ce qu’à fait Richard avec son U. Pour Richard (et je commence à le comprendre), un morceau de cuivre (ou autre chose) peut être un générateur tout seul (générateur de courant) !
    Il suffit de comprendre la matière avec l’esprit.

    En ce qui concerne les Résonances Parasites, ce n’est pas grave ! Un expérimentateur a voulu reproduire l’expérience de Richard sur la vibration électronique (sur un autre site) mais en s’acquitant des effets parasites électromagnétiques en faisant des circuits d’adaptation d’impédance : Il n’a plus rien ! Il en conclue que Richard a capté des signaux d’hyperfréquence. Donc pour lui, il n’y a pas de validation de la vibration électronique.
    Or chose qu’il n’a pas encore compris est que cette théorie n’est pas une théorie ordinaire. Il y a le principe de base, certe, puis, il y a l’application. cette théorie doit s’adapter à chaque application !
    Si on rajoute des éléments supplémentaires à une expérience, on modifie la forme de la sphère d’expansion. Donc tous les calculs sont à reprendre ; et c’est pas évident, car il faut des données connues à un moment.
    C’est pour ça que richard dit que c’est une a-théorie. C’est une explication de la matière par l’esprit (sens esprit vers matière) et non une explication théorique de l’esprit avec des faits observés (sens matière vers esprit)

  • #42064
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    @phil.Alb wrote:

    Salut Peterpan,

    Pour les effets de peau, je laisse Richard répondre car j’ai pas encore tout compris.
    ( l’effet de peau peut générer des HF Naturelles du Cuivre que l’Eau peut absorber et amplifier par résonance, je dois encore me debarasser de l’amplification de l’electrosmog et sa ira mieux )

    En ce qui concerne tes tests, ils ont l’air intéressant ; la fréquence de 96KHz, les oscillations, la résonance, … Mais j’ai du mal à comprendre tes expériences. Pourrais tu joindre des photos avec tes explications ?
    ( Sa va venir les photos et interpretations. Par contre la fréquence de 96Khz est bien une fréquence parasite ARTIFICIELLE que TOUT l’Environnement, donc Humain, Habitat et Exterieur absorbe…méme de façon imperceptible,
    car ce signal « invisible » est AMPLIFIER par l’excitation des Molécules d’Eau réagissant sur le Cuivre et son Oxyde Semi-Conducteur.
    TOUTE HF est Amplifiée par les Impulsions BF (signal injecté) grace a l’Eau+Cuivre+Courant electrique.
    Les Basses Fréquences intenses prétent leur Energie aux Hautes pour s’amplifier (ceci correspond au phénoméne des Electrosensibles…sous fort Electrosmog )
    En ayant trouver une Fréquence d’Excitation (signal injecté) en Résonance la plus Intense possible, je fut consternée que cette Résonance adopte un Comportement NUMERIQUE ! Donc Investigations par Elimination de Toutes Sources Possible…
    Au Final: Ce comportement Numérique du 96KHZ EST LIER AU PROCESSEUR DE MON PC A TRAVERS LE RESEAU EDF 😮
    (donc par Resonance n’importe qui peut s’approprier des données informatiques de chaque PC, méme de l’exterieur, a travers le Reseau EDF )
    MAIS ! 😛
    Cela n’a pas empécher l’apparition d’autres NOUVELLES Frequences en Modulation FM pas du tout Numériques, malgré l’Influence du Parasite 96KHZ leur faisant de brusques décalages, ces Nouvelles Fréquences sont trés interessantes sur leurs Modulations qui vont en qlq secondes de 0 a 100Khz et +++ 😡 )

    Je ne comprends pas les mesures de tensions jour / nuit ? Et ça a l’air de t’interpeler. Faisons donc confiance à ton intuition.
    ( ok, bref, tu prend de l’eau distillé, 2 electrodes Cuivre dont UNE a trés grande Surface, et et mesure au testeur en milli-Volts CC, d’abord dans l’obscurité puis a la lumiere du jour, ensuite par oxydation avec l’eau la polarité va changer et les valeurs vont augmenter jusqu’a 10 Fois la valeur de départ, ceci est un effet photo-electrique , l’Oxyde de Cuivre serai donc Photosensible et l’Eau étant lui-méme trés absorbant aux Ondes EM cela se cumule et devient donc une PhotoPile , donc la polarité s’inverse SANS LUMIERE.
    Donc je redis EAU et CUIVRE sont sensibles aux HF et leurs RESONANCE est capable de les AMPLIFIER,
    Donc il serai bon d’avoir un Ecran PASSIF a cet ELectrosmog Parasite avant de croire qu’on ne capte rien….lol,
    et pour sa je trouve dommage que d’autres expérimentateurs baissent si vite les bras !
    )

    Par contre pour avoir une réponse à tes derniers doutes, je te propose de relire le début du chapitre 3 du mémo de la théorie de l’effet Vialle : Les chemins électromagnétiques ! C’est tout à fait ça !
    Une particule de Ploutos n’est pas limitée en distance. L’électron si, il est limité par le proton !
    Ce que tu appelles Structure/Masse Electromagnétique, doit être justement la masse électrostatique m(f) de la particule de Ploutos.
    ( Oui, je m’en rappel, je vais relire merci )

    Dans le raisonnement, la particule de ploutos est toujours en limite avec le R(0), donc si tu arrives à capter cette particule (rentrer en phase avec elle), il est tout à fait envisageable que tu libères du ploutos supplémentaire. Cela devient de l’énergie libre ! C’est de l’énergie qui « déséquilibre » les 2 univers.
    C’est un peu ce qu’à fait Richard avec son U. Pour Richard (et je commence à le comprendre), un morceau de cuivre (ou autre chose) peut être un générateur tout seul (générateur de courant) !
    Il suffit de comprendre la matière avec l’esprit.

    En ce qui concerne les Résonances Parasites, ce n’est pas grave ! Un expérimentateur a voulu reproduire l’expérience de Richard sur la vibration électronique (sur un autre site) mais en s’acquitant des effets parasites électromagnétiques en faisant des circuits d’adaptation d’impédance : Il n’a plus rien ! Il en conclue que Richard a capté des signaux d’hyperfréquence. Donc pour lui, il n’y a pas de validation de la vibration électronique. ( Lol…revoir ma ligne précédente, et vue la sensibilité de la Matiére a capter des parasites et constater des phénoménes byzarres je conseil de persévérer, essayer d’autres voies d’analyses 😉 )
    Or chose qu’il n’a pas encore compris est que cette théorie n’est pas une théorie ordinaire. Il y a le principe de base, certe, puis, il y a l’application. cette théorie doit s’adapter à chaque application !
    Si on rajoute des éléments supplémentaires à une expérience, on modifie la forme de la sphère d’expansion.
    ( surtout pas, j’eviterai….plus d’éléments = plus de risques de résonance avec parasites, sauf Environnement non-pollué biensur )
    Donc tous les calculs sont à reprendre ; et c’est pas évident, car il faut des données connues à un moment.
    C’est pour ça que richard dit que c’est une a-théorie. C’est une explication de la matière par l’esprit (sens esprit vers matière) et non une explication théorique de l’esprit avec des faits observés (sens matière vers esprit)

  • #42065
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Phil…. :hai:

    Coté Energie Libre….pourquoi au lieu de signal Sinus 50Hz dans un tranfo 24 V / 220 volts j’ai une augmentation de courant de presque 150%
    si j’utilise un signal Carré ?
    EDF nous l’aurai caché ce mystére ?


    les Faits:

    j’ai pris un transfo 220V 24 Volts 4 Ampéres,
    j’ai injecter coté 24 V un signal Sinus de 50 Hz a 0.3 Volts AC et 5 mA,

    j’obtient coté 220 V = 1.3 volts ac et 200 uA

    je met donc le signal injecté en Carré

    j’obtient coté 220 V = 1.7 volts Ac et 600 uA

    La différence est flagrante, entre un 50Hz Sinus et un 50Hz Carré , qu’est donc cette Energie Suplémentaire ?

  • #42066
    bil boquet
    bil boquetParticipant
    @bil-boquet

    Salut Peterpan
    Tu parles d’énergie libre, d’une énergie supplémentaire, j’y vois plutôt des pertes 😯
    Tu injectes 0,3 Volt X 0,005 Ampère = 0,0015 Watt
    Tu ressorts 1,3 Volt X 0,0002Ampère=0,00026 watt ou
    1,7 Volt X 0,0006 Ampère= 0,00102 watt :sweat:

  • #42067
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    bin si tu vois sa comme sa je peux rien y faire,
    je vois juste des faits…

    en passant du Signal d’Entrée Sinus a Carré sa augmente en sortie,
    je l’ai pourtant clairement expliqué. Voltage et Intensité d’Entrée n’ayant pas changés.
    Je ne parle pas des pertes d’Entrées, je parle des puissances en Sorties. Seule la Forme du Signal d’Entrée est changée.

    OUT:
    Entrée Sinus = Sortie 260 uWatts
    Entrée Carré = Sortie 1020 uWatts

    Fréquence et Forme du Signal agissent différament sur l’Inductance et son Noyau ,
    le 50 Hz n’est PAS la fréquence optimale pour un tel Transfo,
    surtout que certaines fréquences créer des Harmoniques telles a installer des Courants quazy-Continu en Sortie , un + a une Borne et un – a l’autre,
    d’autres fréquences vont méme jusqu’a éviter les Circuits Résistifs fixés en Sorties et préférer les Circuits Capacitifs,
    d’où la nécéssité d’avoir un Reseau EDF « propre »…

  • #42068

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peterpan,

    Richard vient de m’appeller, il veut te répondre mais il a pommé son mot de passe !
    Il a tenté plus de 4 fois et il me dit qu’il est bloqué.
    J’essaye de voir avec lui, pour se reconecter. Il connait beaucoup plus de choses que moi dans ce domaine, et il est passionné par tes expériences. Pour lui, tu refais le U d’une autre manière.
    Il m’a même précisé de te dire : tu as réinventé le U d’une autre manière.

    Pour moi, il est possible que le fait d’utiliser le signal carré te donne de meilleur résultat, permet de valider la théorie sur les séries de Fourier utilisé dans le mémo.
    Au vu de tes mesures, tu utilises le transfo à l’envers si je comprend bien, tu injectes sur la sortie et tu récupères sur l’entrée, et la fréquence que tu utilises : 50Hz.
    Pour répondre à ta question, il y a plusieurs pistes. Richard interviendra dès qu’il le pourra.
    Voilà mon interprétation. A la fréquence de 50Hz (il faudrait mesurer la fréquence exacte) tu dois être sur une harmonique
    Les différentes fréquences des électrons calculés théoriquement pour l’atome de cuivre sont :
    couche quantique 1 : f = 23 881 923 Hz soit l’harmonique 477 638 approximativement
    couche quantique 2 : f = 20 082 223 Hz soit l’harmonique 401 644 approximativement
    couche quantique 3 : f = 18 146 337 Hz soit l’harmonique 362 926 approximativement ; c’est une couche qui nous interesse.
    couche quantique 4 : f = 16 887 070 Hz soit l’harmonique 337 741 approximativement ; celle là aussi
    Approximativement, car tu n’est pas sur du 50Hz pur et le calcul de fréquence a été arrondi

    Il ya peut être aussi la moyenne de ces fréquences qui peuvent intervenir, car sur le dossier de la « détection de la vibration électronique », j’ai tracé sur la calculette graphique la moyenne des 4 couches (la 2, 3inf, 3sup et 4) et cela donne la même image du scope de Richard ! (Je ne sais plus si j’ai publié ce dossier ici, mais je me suis arrangé avec MagnetoSynergie et Promtecno pour stocker tous les documents. Ils sont aussi en doubles sur des disques dur externes un peu partout).
    La moyenne des couches (1, 2, 3, 4) : f = 19 749 388 Hz soit l’harmonique 394 988 approximativement Si on prend la couche 1. Mais la couche 1 n’est pas en exponentielle amortie. Donc,
    Si on prend les couches 2, 3 et 4. La moyenne des couches quantiques devient : f = 18 371 877 Hz soit l’harmonique 367 437 approximativement.
    Cette dernière moyenne est intéressante, car elle se rapproche de la couche 3.

    Maintenant pourquoi un signal carré donnerait de meilleurs résultats ; de mon point de vue, parce que un signal carré est une série de Fourier ; c’est à dire que c’est la somme de toutes les sinusoides qui donne le signal carré !
    Tu as également un autre phénomène qui se grèfe sur le signal carré c’est le phénomène de Gibbs, il peut te modifier la moyenne de ta mesure. Pour ceux qui veulent se renseigner autrement qu’avec la série TV 😆 http://www.le-cours-particulier.fr/applets-geogebra/67-series-de-fourier-phenomene-de-gibbs.html
    Maintenant, cela amène une autre réflexion qui est le signal carré due à la transposition de tous les électrons dans la bulle d’expansion du système solaire qui finit par donner la fréquence de répétition du changement d’univers et de la reprise de l’exponentielle amortie de l’électron.Cette répétition, pour un électron, pour un même univers est de 89 802 Hz soit l’harmonique 1 796 de la fréquence 50 Hz

    Maintenant EDF n’enverra jamais un signal carré (ça servirait à rien), car pour nos moteurs, notre utilisation, il faut du sinus, donc il faut retransformer les séries de Fourier à l’inverse et tu retrouves la perte ; donc tu gagnes rien ! C’est comme en politique, c’est de l’esbrouf sur le papier ! 😀

    Par contre, si tu as la possibilité, ce serait de comparer le scope du signal envoyé avec ce que tu as en sortie mais aussi, ce que tu as à l’entrée. Il faudrait surement faire des circuits d’accord, et consommer pour que là tu récupères plus de puissance. Peut être, prendre une harmonique plus juste, … Nous sommes en recherche … :ugeek:
    Et je te comprends, tu cherches à savoir pourquoi il y a une différence uniquement sur la forme du signal injecté. Pour le moment, tu ne cherches pas le Graal.
    Comme ça, cela répond à Bil Boquet !

    Je sais bien, que beaucoup ne vont pas comprendre ce que j’ai écrit, mais je rappelle aux 13577 vues (donc au moins 7500 personnes) qu’un forum c’est fait pour échanger. Les consomateurs ne trouveront rien s’ils ne rejoignent pas le camp des chercheurs.
    J’ai promis à tous les modérateurs des sites où je publie de participer et d’expliquer. J’essaye de m’y tenir avec mes propres moyens.
    Et c’est par respect pour leur travail que je m’y attelle.

  • #42069
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    ok merci pour les nouvelles informations,
    sa va me donner de meilleurs repéres a choper la couche 4 du cuivre en utilisant H2O et un effet de peau synchronysé aux excitations des molécules d’Eau…
    L’Eau a l’avantage d’étre aux « premiéres loges » de la Couche 4 , donc une possibilité d’en obtenir sa fréquence directe.
    je prévois aussi de faire les mémes tests ( Eau + Electrodes ) avec d’autres métaux….mais Complémentaires a la Couche 4 du Cuivre,
    soit par Annulation d’une des 2 charges Complémentaires, soit par Addition des 2 et Expulsion de l’Electron restant.
    par exemple le Fer+Cuivre,
    ensuite des electrodes moins oxydantes tel du Graphite+Cuivre….etc

    Pour le mot de passe a Richard, en général il se trouve avec le mail de confirmation du compte d’accé au forum, et j’ai pris Habitude de le noter dans un [barre:1ve07p5l]cale-pain[/barre:1ve07p5l] carnet des Comptes.

    J’avais fait un test de Micro-U a effet Vialle avec mes faibles Impulsions Carrés, hélas me manque l’Oscillo et le Générateur superieur a 20 Mhz,
    me suis contenter des mes Basses Fréquences, je n’ai eu de résultats que sous formes de légéres fréquences harmoniques….surement d’origine capacitives et EM,
    Sauf a la mise sous Contact un pic important dans presque toutes les gammes, hélas je ne peut pas confirmer une Impulsion Vialle,

    Pour ce qui est du Transfo, c’est un essai N2 face a un ancien ou le Noyau de Ferrite il fallait d’abord le « déclencher » par une certaine fréquence,
    et l’entretenir par une autre plus faible…sinon cette fréquence ne se mettait pas en place,
    la férrite « mise en résonance » est plus parlante…en matiére de résultats, car « sensibilisée / vivante »

    Pendant que je postai le msg précédent tu répondait deja, car certains détails me semblait quand méme assez important pour en débattre,
    surtout lorsqu’il s’agit de Cuivre et de Champ Magnétique.

    J’ai en réserve un meilleur materiel que ce que j’utilse, hélas il fait partie des Paquets deja prét au futur déménagement, vers un endroit moins pollué en ElectroSmog. ( les gens ici deviennent de plus en plus tarés…hausse des Emissions Hautes Fréquences, Antennes Relais / Wifi de plus en plus envahissant…les gens pétent un cable, sa devient difficile de faire des recherches avec tous ces gens « courts-circuités » )

    Par contre il est temps que je poste mes Scannes (spectrogrammes, certains trés variables), il me faut juste trouver le bon ordre de présentation

  • #42070
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Bon, je vais commencer a poster des Scannes, et il vaut mieux commencer par un début donnant l’Image de mon raisonnement,
    en particulier la molécule d’Eau, riche en Oxygéne, ayant une suceptibilité magnétique trés importante, et actif avec les métaux.

    [rimg:1i9sd8k1]http://img11.hostingpics.net/pics/682309oxygne.jpg[/rimg:1i9sd8k1]

  • #42071
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    ensuite je passe directement au Cuivre, car l’Hydrogéne est si simplifié que « tous » le connaissent déja…

    CUIVRE: ( mon questionnement a son sujet et le passage du courant électrique, on verra plus loin que j’ai due revoir ma façon de penser qu’un simple Electron va gentiment sauter d’un atome a l’autre sans déranger ses voisins… )

    [rimg:ogkfph5z]http://img11.hostingpics.net/pics/420956formemagntique000.jpg[/rimg:ogkfph5z]

    ( Champ Magnétique/Electrique pulsé en Résonance avec la couche 4 ? Pourquoi pas aprés tout ) 😉

  • #42072
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Nous savons qu’un courant électrique variable passant dans un fil conducteur créer différents effets, tant internes au conducteur, qu’externe.
    Ainsi que des Harmoniques, tant électriques, que Magnétiques, qu’Electro-Magnétiques, et par conséquent aussi Electro-Chimiques.

    De plus suite a de longs Essais et Constats, j’ai pu observer que TOUTES les fréquences sont directement liées entre-elles, de façon quazy Instantanée.

    D’où le Symbol Fractal suivant imageant agréablement bien ce comportement Harmonique lié a la Source, les Sources, les Fondamentales…
    ( j’aurai due l’incliner a 90 degrés mais sa devrai aller pour visualiser les liens entre les fréquences… voir le Sens de Gauche a droite/inversement)

    [rimg:2ixmots7]http://img15.hostingpics.net/pics/524074divisioncellulaire8.jpg[/rimg:2ixmots7]

  • #42073
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Ensuite passons a l’action, prenons de l’Eau et 2 Electrodes Cuivres dont une avec un maximum de surface ( plus de réactions en paralléles )
    et un peu de Soude pour débuter, car ici un phénoméne crucial est a observer, La Résonance….
    Une Résonance sur la Totalité des fréquences jusqu’a épuisement de l’Intensité (dispersion de l’Energie ) vers les hautes Fréquences.

    N’importe qui peu s’y essayer,
    avec juste un PC, une Entrée Micro, une Sortie Audio et quelques cables ( des cables a pinces crocodiles sont plus pratiques )
    La Sortie Audio étant pilotée par un Générateur de Fonction ( logiciels Libres ),
    L’Entrée Micro etant gérée aussi par Logiciel Libre de Spectrogramme ( je vous mettrai le lien plutard )

    Il faudra du temps pour assimiler les Fonctions et Options multiples de ce logiciel Spectrogramme, car plusieurs réglages FFT sont possibles,
    et c’est trés important de savoir les utiliser, car certaines fréquences n’apparaitrons PAS sous certains type de calcul FFT.
    Leurs précisions de Calcul et de Vitesse d’affichage est trés pertinent a régler selon ce qu’on recherche comme gamme de fréquences.

    Revenons a la Pratique,
    ici un exemple de mes débuts,
    la fenétre du logiciel Spectrogramme est derriere celle du Générateur de Fonction,
    les 2 sont lancés et le signal Carré injecté a 1Hz dans l’Eau montre des réactions.. (Eau + 2 Electrodes, dont Une electrode pour le Signal a Injecter et l’autre directement sur la Sonde Entrée Micro,
    soit la Sonde mise a part dans l’Eau (Résistance a rajouter en cas de fortes Impulsions Injectées) et l’autre electrode a la Masse ( Négatif )

    En augmentant la fréquence, peu a peu, par pas de 0.1 hz, vous verrez qu’a certaines fréquences, les reactions peuvent complétement changer de comportement…

    [rimg:12peg69d]http://img15.hostingpics.net/pics/728107modemploi008.jpg[/rimg:12peg69d]

  • #42074
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Selon les métaux (electrodes) et les éléments dissous dans l’Eau, les fréquences et intensités utilisées et aussi les vibrations mécaniques de l’environnement, on peu souvent s’attendre a voir ceci… ( vue en gros, des reactions peuvent perturbées une large gamme de fréquences )

    Parfois un faible signal injecté suffit a déclencher un déséquilibre chimique, mettant en place des réactions oscillatoires plus intenses que le signal injecté.

    J’appel cela des Oscillations Electro-Chimiques entretenues.Elles apparaissent souvent sous cette forme pendant une electrolyse ou la recharge d’un accu.

    [rimg:4yz9bm0p]http://img15.hostingpics.net/pics/961023oscillationelectrolytique005secouer.jpg[/rimg:4yz9bm0p]

  • #42075
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    En combinant 2 Fréquences de Signaux différents a Injecter dans l’Eau, et en n’augmentant lentement en Frequence qu’une seule des 2,
    on peut s’attendre a des Manifestations trés curieuses, voir agréables a observer, au point de parfois ressembler a des Fonds d’Ecran
    vous relaxant au point d’avoir envie d’une grosse sieste…

    Noter l’Effet d’agrandissement lorsqu’on se rapproche d’une probable Résonance agissant plus haut en fréquences..
    remarquer surtout l’intensité des Signaux Injectés trés bas en fréquences, le résultat devient interessant.
    ( pour chercher la fréquence, regarder la colonne blanche de droite, cela correspond a l’Horizontale de l’effet a étudier , le sens de Scanne dans le Temps est de Gauche a Droite, les Frequences basses (colonne de droite) sont en bas, les hautes vers le Haut…le Transformé de Fourrier est coller a la colonne des Frequences)
    Par-contre on peut amplifier les signaux a injecter ( j’avais omis de le signaler pour certains Scannes, sinon c’est notifier dans le lien Image qui est un abrégé de l’Essai)
    en prenant 2 piles de 9 Volts en Serie a rajouter a un simple petit Transistor d’Amplification Audio (+ une résistance de polarisation de la Base )

    [rimg:1f99klsc]http://img11.hostingpics.net/pics/785410oscillationelectrolytiqueassitessignal14volts001.jpg[/rimg:1f99klsc]

    un autre exemple mais cette fois, avec 2 Signaux de FORMES Differentes injectés…
    Résultat: totalement différent… Un FAIBLE signal a 616,3Hz Triangle est ici « balancé » brutalement ( signal Carré ) 28 fois par seconde

    [rimg:1f99klsc]http://img11.hostingpics.net/pics/930695oscillationelectrolytiqueassitessignal14volts002.jpg[/rimg:1f99klsc]

    au départ ce signal de 616Hz fut seul, malgré son intensité, ne révélant que quelques fréquences Harmoniques,
    en y rajoutant un second signal « pour secouer tout sa »…vous avez vu le résultat (précedent)

    [rimg:1f99klsc]http://img11.hostingpics.net/pics/432375oscillationelectrolytiqueassitessignal14voltstriangle.jpg[/rimg:1f99klsc]

  • #42076
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Parfois on remarque des Signaux qui ont une Modulation en Fréquence, Modulation lié a l’Intensité de cette fréquence injectée,
    ici trés basse, 0.1Hz Sinus, on voit bien que l’intensité d’un signal se « transforme » en fréquence montante, puis redescendente,
    conforme a la montée en intensité de la Courbe Sinus du Signal, puis arrivée a ZERO en s’inversant de Polarité REMONTE en fréquence
    au lieu de « dessiner » une forme Sinus…tel un « effet miroir » de la bande ZERO hz.
    On peut supposer ici qu’il n’y a pas moyen de savoir si des signaux « descendent » en fréquences Négatives… ❓

    Remarquer aussi l’extréme faiblesse du signal injecté, ainsi que des pics de reactions electro-chimiques…
    ainsi que la pollution du 50Hz EDF de l’Habitat, l’Eau « adore absorber les ondes »…et y est réactive en les transformant en signaux electriques…

    [rimg:1dedg6pn]http://img11.hostingpics.net/pics/633900resonanceinconnuepotentielplanterouillesignal01hz.jpg[/rimg:1dedg6pn]

    voici un meilleur scanne de cette intensité « se transformant » en fréquence…l’Eau est irritée par un courant electrique et le disperse en Frequences, ainsi que ses harmoniques, on y voit clairement d’autres intenses ( en rouge ) reactions ultra-basses fréquences

    [rimg:1dedg6pn]http://img15.hostingpics.net/pics/819693capt1508121403.jpg[/rimg:1dedg6pn]

    a certaines heures de la journée la pollution par Electrosmog peut parfois devenir trés génant, surtout pour étudier les reactions trés basses fréquences, le 50hz ici atteint méme 90 dB/uVolts (habituellement en dessous de 20 dB/uVolts)

    [rimg:1dedg6pn]http://img15.hostingpics.net/pics/618821capt1508140448.jpg[/rimg:1dedg6pn]

  • #42077
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    ici, toujours un faible signal a 0.1hz injecter dans la Terre d’un pot de Géranium, la Sonde sur la Plante,
    remarquer les pics réguliers puis espacer de pics réguliers intenses… ( horloge végétale ? les plantes ont-elles un coeur…électrique ? )

    [rimg:39ynnrp9]http://img15.hostingpics.net/pics/745080retourpotentielplante1hz.jpg[/rimg:39ynnrp9]

  • #42078
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Observons les fréquences Harmoniques générées par des Signaux Naturels / Artificiels, et leurs comportements
    en les amplifiant un peu par un petit signal injecté.
    Ici on utilise la Terre…dehors, riche en Signaux divers…On y injecte un leger courant a fréquence fixée au Pif qu’on ajustera ensuite…
    Là il s’agit juste de comprendre comment une fréquence (fondamentale+le signal qu’elle « porte ») peut étre détecté
    et amplifiée par RESONANCE Harmonique pour l’étudier…

    la moitié de droite étant a chaque fois l’étape suivante de détection et d’action…

    [rimg:1vkdwv08]http://img15.hostingpics.net/pics/963866harmosignalloupe.jpg[/rimg:1vkdwv08]

    [rimg:1vkdwv08]http://img15.hostingpics.net/pics/651060harmosignalloupe002.jpg[/rimg:1vkdwv08]

    ici une meilleure visiualisation des Harmoniques, porteuses de Signaux, et amplifiées par un Signal injecté qui se met en Résonance avec elle,
    on constate ici que l’Harmonique et sont signal est bien mieux amplifiée et NET avec un Signal injecté de Forme Carré…

    [rimg:1vkdwv08]http://img15.hostingpics.net/pics/328410harmoniquesporteuses.jpg[/rimg:1vkdwv08]

  • #42079
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Pour mieux comprendre certains comportements des Ondes et Courants Electriques de différentes fréquences, ainsi que leurs Harmoniques,
    il est bon de passer par ce dédale Imagé…
    J’éspére que vous ne m’en voudrez pas… Pas a Pas, on y arrivera, au sujet principale. 😳

  • #42080
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Voyons un peu les Options importantes du logiciel Spectrogramme que j’utilise nommé « Spectrum Lab’

    (logiciel gratuit sous Copyright qu’il offre en Telechargement gratuit sur son site
    dont je remercie énormément son auteur/créateur
    qui m’a énormément aider a comprendre les Ondes et les fréquences par la pratique et les Observations )
    http://www.qsl.net/dl4yhf/spectra1.html

    [rimg:298milms]http://img11.hostingpics.net/pics/131201modemploi002.jpg[/rimg:298milms]

    [rimg:298milms]http://img11.hostingpics.net/pics/354063modemploi003.jpg[/rimg:298milms]

  • #42081
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Electrolyse de l’Eau avec un chargeur de portable 5 Volts….on aurait tendance a croire que c’est du courant continu donc….bin non,

    [rimg:1zwobqyg]http://img15.hostingpics.net/pics/452400chargeurportable5veaucuivreoxyde004onelectrolyse.jpg[/rimg:1zwobqyg]

  • #42082
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Essai pratique, vu au microscope Numérique, de l’electrolyse de l’eau,
    d’abord sans tenir compte de la Polarité du courant appliquée aux electrodes…

    voici une goutte d’Eau déposée sur un feuille de Papier Alu….
    [rimg:31epjpd2]http://img15.hostingpics.net/pics/577875Still0075.jpg[/rimg:31epjpd2]

    Tiens ?! Elle « n’adhére » pas au metal, brancher du courant electrique sur cet Alu et un fil de Cuivre ( 2 piles 9 volts en serie = du 14 volts utilisable ici )
    a l’autre borne de la pile et toucher la goutte avec ce fil,
    cette goutte « collera » sans probléme a la feuille de papier Alu…

    Ensuite commençons a observer l’electrolyse qui se forme ( 2 piles 9 volts en serie suffisent parfois pour du 14 volts utilisable ici )
    cela donne:
    [rimg:31epjpd2]http://img15.hostingpics.net/pics/352896Still0079.jpg[/rimg:31epjpd2]

    bouillonnements aléatoire des bulles, certaines sont méme repoussées vers le fond, de l’oxyde de cuivre se forme, ( en bleu )
    si tel est votre résultat, éh bin inverser la polarité du courant electrique ( courant continu d’une pile / accu )

    comparer maintenant a celle-çi:
    [rimg:31epjpd2]http://img15.hostingpics.net/pics/218144Still0083.jpg[/rimg:31epjpd2]
    voyez vous les cercles en haut et en bas du Cuivre que forme le courant d’Eau entrainant les Bulles ?
    en plus l’Eau remonte bien plus sur le Cuivre en « l’enrobant »…
    l’Eau est litteralement aspirée vers l’electrode de cuivre, telle un effet MHD sur l’Eau.
    Les Bulles sont méme crées plus rapidement et projetées vers l’arriére du Cuivre ( a gauche).

    L’Electronégativité/positivité des electrode joue ici un role flagrant, non-seulement du point de vue Efficacité, mais aussi Harmonie des courants d’Eau « fraiche » aspirée vers le Cuivre.

    les caractéristiques des métaux sont des facteurs importants selon les résultats qu’on éspérent… ou qui vous ferais des surprises.
    2 Metaux différent dans un liquide conducteur peut aussi declencher un effet de Pile ( génération de courants, s’ils sont de méme signes que les « polarité » des métaux, une electrolyse peu devenir hardue et mal-faite… donc il est de bon conseil de veiller aux polarités Metal-Courant electrique….qui doivent donc se Complémenter

    Sur une autre electrolyse utilisant un accu de voiture 12 volts, une solution de Soude , une electrode de Fer et l’autre en Cuivre,
    le fait de respecter cette polarité entre Métaux et Courants d’Electrolyse, peut rendre cette electrolyse si efficiente, selon la bonne distance entre les electrodes, que l’accu de voiture produit BRUSQUEMENT un Courant trés Intense au point de faire FONDRE les Cables…et un important degagement H et O…. Les oscillations electrochimiques furent si intenses que cela a griller l’Electronique du Circuit d’Entrée Micro ….
    je n’ai donc malheureusement pas pu faire de Copie-Ecran des Frequences obtenues, et dans un tel essai il convient de mettre une protection adaptée a l’Entrée en direct du Spectrogramme.
    On est jamais au bout de Soudaines Surprises…Donc dans l’immédiat je me contente de Faibles Courants pour les Essais.

  • #42083
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    [rimg:1ci20uiu]http://img11.hostingpics.net/pics/206228PileFerCuivreCendresSignal1702082134.jpg[/rimg:1ci20uiu]

    lorsque vous injecter un signal d’une certaine fréquence dans un tel systéme electrolytique,
    il peut méme arriver, que les Fréquences harmoniques, générées par ce signal,
    on une intensité bien supérieur que le signal d’excitation….
    lorsque en plus on cumule la somme des Harmoniques, on dépasse largement en intensité le signal d’excitation…
    Dommage que l’Eau a toujours tendance a vite vouloir disperser ces intensités dans tout le milieu liquide conducteur…
    Il est facile de visualiser…il est plus dur de vouloir récupérer ce cumule des intensités.

  • #42084
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Voila, pour l’instant, en guise de présentation des mes Essais sur les Energies dégagées par l’Eau sous divers types de Résonances et
    tentatives de controler celles-çi…
    On va laisser les Lecteurs essayer d’assimiler tous ses Constats, qui sont des Faits réels….
    et non une science sur Papier sous Forme d’Encre et qu’audela des Formules…il n’y a plus de limites, car la Matiere et son Energie,
    c’est elle qui t’enseigne…

  • #42085

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Hou la la, en voilà des infos !

    Je vais commencer par le début : le 15/02 à 01h38 (ben dis donc, tu dors pas beaucoup !)
    Sur cette image :
    On a la molécule d’eau
    Sur ton premier graph, si je comprends bien c’est une spectrométrie de masse : http://masse-spec.fr/
    axe des ordonnés : Mass magnetic susceptibility ? Pourquoi l’échelle est à 0 ? On mesure quoi ?
    axe des abscisses : numéro atomique des éléments. Est ce que la référence à ce site http://www.lenntech.fr/periodique/nombre/data-perio/numeros-atomiques.htm permet de valider les éléments détectés ?
    Donc tu as 8 en vert qui correspond à l’oxygène, mais aussi 65, 66, 67, 68 et 69 qui correspond au Terbium, Dysprosium, Holmium, Erbium et Thulium
    C’est peut être un exemple ? comprend pas les niveaux de terre rare ?

    Ensuite ta deuxième photos
    Sympa pour une explication du transfert du courant. C’est bien l’électron de la couche externe qui transporte la charge électrique.
    Ce que je comprends pas, c’est les lignes rouges ? Explication du continu et de l’alternatif ? (si c’est ça, je ne suis pas d’accord)

    Troisième post
    image
    Ce dessin me fait penser de suite à un agroglyphe
    Mais je n’ai pas compris sa signification ?

    On continue. Richard m’a téléphoné et c’est pareil, il ne connait pas !
    J’ai pas trouvé une version française. Bon, on fera google traduction.
    Si je comprends bien sur la prise Jack audio tu envois le signal d’un générateur de fréquence libre télécharger gratos ?
    Il y a celui là, mais il est limité au fréquence audible https://www.sonelec-musique.com/logiciels_freewares_audiomultigen.html Apparement c’est celui que tu as ?
    Je pense que si on veut être supérieur à 20Khz, il faut investir différement ?
    Ensuite, tu utilises la prise Jack entrée micro pour brancher tes sondes en cuivre ou autre et cette prise est gérée par un logiciel de spectro type http://www.softpicks.fr/software/Multimedia/Outils-de-creation-multimedia/Spectrum-Lab_fr-326456.htm
    J’ai pas tout compris sur le branchement de tes sondes.
    Généralement, il y a 2 Jacks : 1 micro et 1 écouteur ;
    Sur la micro, j’ai 2 cables : l’âme et la masse : spectro
    Sur la audio, j’ai 2 âmes (la droite, la gauche) et la masse : le géné. Je pense qu’il doit y avoir une possibilité d’envoyer 2 fréquences ?
    Maintenant les sondes : je branche l’âme ? Je fais quoi de la masse ?
    ça veut dire quoi : « soit la Sonde mise a part dans l’Eau (Résistance a rajouter en cas de fortes Impulsions Injectées) et l’autre electrode a la Masse ( Négatif ) » ?

    Dans cette image
    Si j’ai bien compris, les couleurs correspondent à l’atténuation en dB ; c’est à dire la hauteur du signal (son amplitude)
    ce que je ne comprends pas, c’est l’échelle des fréquences sur le côté ; on injecte max du 20KHz et on peut lire du 50Khz ?
    Ensuite les abscisses ; c’est quoi ? ça y est, j’ai compris, c’est une base de temps.

    Il faut avouer que c’est pas évident. Pour moi, tout est nouveau !
    Il faudra aussi que tu me dise comment tu reconnais la forme d’un signal (carré, sinus, triang) avec les images du spectro

    Là ça fait beaucoup pour ma p’tite tête
    Merci pour tes réponses

  • #42086
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    :hai:
    pour le moment je vais vous laisser continuer a lire, et observer, comme j’ai beaucoup de boulot ( trés crevant ses derniers temps ) je vais avoir besoin de beaucoup de repos,
    donc se sera complémentaire pour vos lectures,
    je répondrai plutard aux questions, une a une, surtout qu’il n’y a que le signal injecté dont on connait la forme, et non la forme du signal qui en résulte par reactions…
    et cela peux donner des milliers d’harmoniques differentes autant avec des signaux Harmoniques de formes réguliéres tout comme totalement irréguliéres.
    Certaines se laissent facilement « perturber » par le signal injecté, alors que d’autres sont TOTATELEMENT REBELLES a toutes formes d’Influences…
    D’autres se cumulent et s’annulent alors que des voisines se cumulent et « explosent » en Signaux trés Intenses allant jusqu’a irriter ses Voisines Harmo. tant proches que lointaines…

    D’ailleurs un courant Continu qui passe dans un fil de cuivre, il ne va pas donner « l’ordre » a l’Electron de faire un SAUT DIRECT d’un atome a l’autre,
    car il a d’abord un Temps d’Energétisation ( influence sur l’electron ) avant de sauter a l’atome suivant,
    puis il y a sa vitesse et le chemin orbitale qui N’EST PAS Une Ligne Droite….les orbites n’etant pas Carré il ne pourra pas faire de Saut Direct en Ligne Droite…
    Donc la courbe du chemin orbitale de l’Electron…avant le Saut…eh bin c’est sa le passage du courant…semi-sphérique d’un atome a l’autre EN THEORIE biensur.

    Donc….que dégage comme Energie un Atome si ses Electrons ne ferai QUE des SEMI-Rotations Orbitales ? ❓

  • #42087
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Ouupss…petit oubli, je voulais parler du Transfo dans lequel j’injecte un signal Carré…

    Je dois racheter plus Testeurs pour mesurer en simultané les Intensités consommées IN-OUT
    Mais deja a mes mesures de courants consommé en Entrée,c’est simple…les fréquences de Stabilité de transformation des courants IN-OUT sont au Pas de 2.5Hz Carré…

    Et !!! Plus l’intensité a la Sortie AUGMENTE…..Plusssss l’Intensité a l’Entrée BAISSE…. 😮
    Si sa se trouve…avec une Fréquence+Intensité IDEALE ( théorique ) en Entrée on pourrais supposer aboutir a une consommation d’Entrée NULLE par Résonance du Circuit Totale
    et avoir un maximum d’intensité en Sortie… ( donc voir également ce que la Science officielle nomme Puissance REACTIVE 😆 qui pour moi est un détournement du terme Energie Libre )
    Les Signaux Carré ont apparement une Influence plus PERTINENTE sur la Génération d’Energie dans les Inductances…( N’oublions pas l’Effet « Dynamo » des Domaines de Weiss a rajouter ici…probablement mis a contribution par l’effet Brutal du changement de Polarité des Signaux Carré ) )

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Magnetique
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Domaine_de_Weiss

    Dommage que dans l’Industrie du Métal , pour du Fer en Fusion, que les Domaines de Weiss se solidifient de façon anarchique en l’absence d’un champ magnétique Uniforme…
    Cela rend les taches de mises en Résonance bien plus hardues… 🙁

  • #42088
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Bonjour Phil, je vais essayer de répondre a tes questions:


    « On a la molécule d’eau
    Sur ton premier graph, si je comprends bien c’est une spectrométrie de masse : http://masse-spec.fr/
    axe des ordonnés : Mass magnetic susceptibility ? Pourquoi l’échelle est à 0 ? On mesure quoi ?
    (ce n’est qu’un logiciel Table de Elements de Mendelev, je vois bien que c’est a zero, j’y peux rien, faut avoir le logiciel et pointer la souris dessus pour voir ses valeurs)
    axe des abscisses : numéro atomique des éléments. Est ce que la référence à ce site http://www.lenntech.fr/periodique/nombr … miques.htm permet de valider les éléments détectés ?
    Donc tu as 8 en vert qui correspond à l’oxygène, mais aussi 65, 66, 67, 68 et 69 qui correspond au Terbium, Dysprosium, Holmium, Erbium et Thulium
    C’est peut être un exemple ? comprend pas les niveaux de terre rare ?

    Sympa pour une explication du transfert du courant. C’est bien l’électron de la couche externe qui transporte la charge électrique.
    Ce que je comprends pas, c’est les lignes rouges ? Explication du continu et de l’alternatif ? (si c’est ça, je ne suis pas d’accord)
    ( les lignes rouges c’est bien le sens des electrons couche 4 lors du passage de courant, si j’ai pas fait de courbures a ces lignes c’est qu’a main-levée sa ferait des zig-zag avec mes mains tremblantes…lol, et qu’on ne connait pas le réel trajet de l’electron lors du saut vers l’atome suivant…Fléches Bleu-ciel = Probabilités des Sauts des electrons d’un atome a l’autre )

    Ce dessin me fait penser de suite à un agroglyphe
    Mais je n’ai pas compris sa signification ?
    (je l’avais marquer, c’est un exemple schematique d’une fréquence de Base générant ses harmoniques, et que toutes ses harmoniques sont liées a sa source la frequence de base, mais faut pivoter l’image a 90degrés car ici faut lire de gauche a droite ou inversement pour passer de la frequence principale a ses harmoniques, je vais donc rajouter une image superposée que vous comprendrez mieux)

    On continue. Richard m’a téléphoné et c’est pareil, il ne connait pas !
    J’ai pas trouvé une version française. Bon, on fera google traduction.
    Si je comprends bien sur la prise Jack audio tu envois le signal d’un générateur de fréquence libre télécharger gratos ? ( oui les logiciels sont gratuits)
    Il y a celui là, mais il est limité au fréquence audible https://www.sonelec-musique.com/logicie … tigen.html Apparement c’est celui que tu as ? ( oui )
    Je pense que si on veut être supérieur à 20Khz, il faut investir différement ? ( hé oui, là se sera plus cher que gratuit lol…)
    Ensuite, tu utilises la prise Jack entrée micro pour brancher tes sondes en cuivre ou autre et cette prise est gérée par un logiciel de spectro type http://www.softpicks.fr/software/Multim … 326456.htm
    J’ai pas tout compris sur le branchement de tes sondes.
    Généralement, il y a 2 Jacks : 1 micro et 1 écouteur ;
    Sur la micro, j’ai 2 cables : l’âme et la masse : spectro
    Sur la audio, j’ai 2 âmes (la droite, la gauche) et la masse : le géné. Je pense qu’il doit y avoir une possibilité d’envoyer 2 fréquences ? (oui)
    Maintenant les sondes : je branche l’âme ? Je fais quoi de la masse ? ( faut d’abord prendre la tension des Masses disponibles, celle de Sortie Audio a part, celle de Micro a part, pour bien verifier si c’est des Négatifs)
    ça veut dire quoi : « soit la Sonde mise a part dans l’Eau (Résistance a rajouter en cas de fortes Impulsions Injectées) et l’autre electrode a la Masse ( Négatif ) » ?
    (je posterai un schéma, tu y verra plus clair…. Parfois on peut avoir une Entrée Micro Stéréo…donc 2 Sondes d’Entrées seraient disponibles, et il y a differentes façons de placer une Sonde…selon ce qu’on veut détecter…Exemple un rayonnement EM, la Sonde pourra étre placée a l’exterieur brancher sur un long fil de Cuivre servant d’antenne, enroulé autour du récipient…ou en bobine avec seulement 1 borne a la Sonde…ou alors bobine/antenne immergée dans le liquide mais hémétique hors-contact de l’Eau…un sachet plastique bien fermé suffira pour quelques minutes d’essais)
    ( une autre type de branchement de Sonde sera donc, par élimination, non pas des ondes EM mais les reactions de potientiel electrique du milieu liquide, donc une Résistance de protection en Serie a la Sonde de quelques Ohms a plusieurs Kohms, selon le courant electrique du milieu, ou sur une Electrode donc avec Resistance de Protection sur la Sonde ou inversement une résistance entre Electrode et Masse et la Sonde directement sur l’Electrode, la Sonde du Micro etant principalement a Potentiel Positif, elle captera facilement Toutes Reactions a Charges Négatives….et cela méme si les Electrodes peuvent avoir un Potentiel Positif de Surface (ionisation metal) car les Electrons se manifesterons quand méme
    autour de l’Electrode
    )

    Si j’ai bien compris, les couleurs correspondent à l’atténuation en dB ; c’est à dire la hauteur du signal (son amplitude)
    ce que je ne comprends pas, c’est l’échelle des fréquences sur le côté ; on injecte max du 20KHz et on peut lire du 50Khz ?
    ( oui, la carte Son peut traiter des signaux dont la Qualité (DVD/Studio) peut atteindre 96Khz…Est-ce là la source de cette Resonance de ce Fameux Signal 96Khz? Je ne Sais pas…car il est tout a fait possible que TOUT Appareil de Mesure Entre en Résonance avec son Environnement, tout en amplifiant de trés faibles signaux deja existants mais pas du tout visibles sans Résonance. Tout Appareil de Mesure utilise l’Electricité pour fonctionner…donc des Electrons sont en Jeu…Il conviendrai d’avoir du Materiel utilisant la Lumiére ou d’autres Energies pour de meilleures Mesures et une Meilleure Isolation des Effets Perturbateurs sur les Electrons excités d’un milieu.
    Méme dans un simple cable allant vers l’Entrée Micro/Sonde on peut i injecter un faible signal, et y voir des reactions, parfois identiques a d’autres Essais, donc il faut faire attention et bien vérifier les Reactions qui en différent, selon le materiel utilisé et ses Elements de Tests
    )
    Ensuite les abscisses ; c’est quoi ? ça y est, j’ai compris, c’est une base de temps. ( oui, je met souvent des fléches ou des Numeros pour suivre le sens de lecture, donc sens de scanne, donc de temps qui passe)

    Il faut avouer que c’est pas évident. Pour moi, tout est nouveau !
    Il faudra aussi que tu me dise comment tu reconnais la forme d’un signal (carré, sinus, triang) avec les images du spectro) »


  • #42089
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Sur mes Essais, il y a 2 types differents d’harmoniques qui se manifestent, ( 2 schémas ici pour différencier ces 2 types + un scanne d’exemple dans l’Eau avec les Options a régler pour soit un Affichage des fréquences en Pixels, soit en Lignes…bien plus détaillé )

    Les Unes provenant d’un choc electrique brutal ou choc physique sur les composants etc… par exemple:
    [rimg:3719puqo]http://img11.hostingpics.net/pics/668998HarmOsziFunktionen.jpg[/rimg:3719puqo]

    les autres principalement par influences d’autres fréquences proches:
    [rimg:3719puqo]http://img11.hostingpics.net/pics/486731AufenthaltswahrscheinlichkeitharmonischerOszillator.jpg[/rimg:3719puqo]

    j’y ai superposer le symbol citer précédament pour bien démontrer l’influence des harmoniques entre-elles et dépendantes de leur source, la fondamentale:
    http://img11.hostingpics.net/pics/602546divisioncellulaire8.jpg

    voici un exemple de choc electrique dans l’Eau (signal Carré) et ses harmoniques qui en sont générées, qui se stabilisent quelques millisecondes avant de disparaitre:
    [rimg:3719puqo]http://img11.hostingpics.net/pics/548936EauCuivreOxydesSignalCarr02Hz002.jpg[/rimg:3719puqo]

    ceci est un exemple aussi, de la « Compression » électrique du milieu, puis de son « expansion »…manifestant donc de fortes reactions en retour
    du fait du changement brutal de Polarité du Signal Carré, influencant donc l’Orientation des Electrons aussi:
    [rimg:3719puqo]http://img11.hostingpics.net/pics/847877EauCuivreOxydesSignalCarr02Hz006.jpg[/rimg:3719puqo]

    [rimg:3719puqo]http://img11.hostingpics.net/pics/641657EauCuivreOxydesSignalCarr02HzResistanceMasseSonde000.jpg[/rimg:3719puqo]

    ici le Mode d’affichage étant par pixels, et non par Lignes des Frequences, cela a moins de précisions:
    [rimg:3719puqo]http://img11.hostingpics.net/pics/658625EauCuivreOxydesSignalCarr02Hz005.jpg[/rimg:3719puqo]

    vous y verrez quel type d’harmoniques en ai donc généré. Ce que la Science officielle oublie de citer c’est bien que les fréquences et leurs Sources Fondamentales sont TOUTES Liées entre-elles, de façon Instantanée.

  • #42090
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Pour l’instant je me contente de citer ceci en attendant un meilleur suivi des Lectures.
    Car je ne m’en suis pas arretez là…

    Il existe un circuit générateur de Signaux qui s’auto-adapte a son environnement Electro-Magnétique…. on pourrait croire qu’il a un comportement « intelligent »…lol 😆

    Mais il fut trés intriguant de rajouter ce circuit sur les Essais de l’Eau… Ce circuit trés simple est le Joule Thief, et il a tendance a justement rechercher un « Equilibre » electro-magnétique avec son environnement tout en entrant en Résonance avec lui, évidement cela depend de la sensibilité de ces composants.

    https://en.wikipedia.org/wiki/Joule_thief

    N’importe quelle matiére peux entrer en résonance, et pas seulement electrique,
    les electrons et le champ magnétique ne sont qu’un support de résonance,
    lorsque le TOUT entre en résonance alors on peut dire que d’autres Energies résonnent aussi, et je suppose que ceci est donc l’Effet Vialle.

  • #42091

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bonjour Peterpan57 (et les 15000 autres)

    Je n’avais pas vu que tu avais rajouté des posts
    Pour le « Voleur de Joule » en français : https://fr.wikipedia.org/wiki/Voleur_de_joule
    Je n’ai pas tout lu, mais cela a l’air intéressant.
    Actuellement, je suis concentré sur l’interprétation des notes de Richard : http://www.magnetosynergie.com/Archives/DocumentsForum/EffetVialle/CalculsTheoriquesDuBarreauDeCuivre.pdf
    Ce document vient à la suite de la « danse » des électrons : http://www.magnetosynergie.com/Archives/DocumentsForum/EffetVialle/ExperiencesDetectionVibrationElectronique.pdf
    Cette expérience a été critiquée et cela a servi parce qu’on est rentré plus dans les détails et elle a permis de mettre une nouvelle expérience en place. J’en parlerai plus tard par respect pour ceux qui expérimentent.

    Mais tu as raison sur TOUT est vibration.
    Il faut que je vois avec Richard pour publier l’allumage d’une ampoule avec un tube en pvc !
    Il y a beaucoup à faire et beaucoup à reproduire.
    J’en profite pour faire un coup de pub pour l’association Promtecno : http://promtecno.org/

    Merci

  • #42092
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    merci Phil pour les news, je tiens surtout a exprimer que le coté le plus pertinent de l’Effet Vialle
    c’est bel et bien que n’importe quelle matiére, méme du plastic produit un courant.

    Donc c’est pas qu’un seul electron qui est mis en mouvement par les oscillations, mais plutot les Débuts de toute une Masse d’Energies (plusieurs) qui entre en oscillation imprimant aux electrons un Nouveau Chemin a suivre… du moins c’est ma vision, pour le moins du coté physique.
    Et si c’étais réalisé dans le Vide absolu….et que cela produit un courant…donc un Vide rempli d’Energie condensant ( Compression ) donc ses Energies Oscillantes en quelque chose de plus….physique, tel un Electron 😉 ( Compression / Expansion ) :wasntme:

    A mon avis, pour la Bulle d’expansion, là va faloir poser des questions aux Protons, du coté du noyau…. ❓

  • #42093
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    ah bin le PDF des Experiences Detections Vibratoires… j’ai souvent des courbes similaires mais chez moi c’est en Modulation de fréquences , sa me fait souvent des Pics en « S » oscillant principalement au dessus de 40 Khz et autour d’une fréquence principale, mais chaque cable de liaison branché a l’expérience peut lui aussi entrer en résonance, donc difficile de différencier les variations…Sauf lorsque le metal est oxydé il y apparait bien plus de différences entre divers métaux.

    Je reviens juste un peu en arriére, c’est pour le schéma de base de mes essais, sa configuration, injection de signal, position de la sonde, d’une masse…

    voila, c’est un vieux schéma juste basic…pour un départ mais le principe est là:
    [rimg:32orfxii]http://img15.hostingpics.net/pics/226878schemamodemploi003.jpg[/rimg:32orfxii]

  • #42094

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Je crois que tu as raison, c’est pourquoi on veut reproduire l’expérience de la détection des vibrations électroniques.
    Il faut régler cette histoire d’adaptation d’impédance. Chose qui va être bientôt réglé, puis il faut reproduire pour confirmer si c’est un électron, ou une couche particulière ou la moyenne de toutes les couches.
    On s’oriente vers cette dernière solution.
    Il faut confirmer cette moyenne de 19,747 MHz qui correspond à la moyenne des 4 couches, mais nous avons un scope qui montre qu’il faut la couche 4 sinon, on n’a pas les « ventres » observés. Donc la recherche reste ouverte …
    En ce qui concerne le plastique, il faut revoir la manip dans sa totalité et réfléchir. Mais c’est encore autre chose.

  • #42095
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    juste une question, avez des détails sur une éventuelle observation de décalage de temps dans une Bulle d’expansion?

    du genre 2 montres identiques ( mécanique de préférence ) , une dans la bulle et l’autre dans une zone neutre ?

    ( agir sur toutes les couches de valence revient a influencer aussi le noyau…qui devra donc « se déformer » pour s’adapter a…. l’expérience 🙂 )

    Revenons au Joule Thief…d’une petite puissance, brancher sur l’Eau (anciens essais) ,
    ( pas facile de mesurer les intensités de tant de fréquences…hélas le JT a fini par griller…cause inconnue )

    JT + Eau + Bicarbonate de Soude + 2 Electrodes Cuivre ( anciens Essais )
    ( au démarrage les fréquences tendent a monter pour s’équilibrer, puis par accoups….montent en fléches au dessus de 45 Khz pour redescendre bien plus vigoureuses qu’avant )

    [rimg:13zm3u99]http://img15.hostingpics.net/pics/310312capt1509070941.jpg[/rimg:13zm3u99]

    suite
    [rimg:13zm3u99]http://img15.hostingpics.net/pics/490892capt1509070942.jpg[/rimg:13zm3u99]

    a defaut… un chargeur de portable ( on l’entend siffler defois ) fonctionne aussi pour générer des fréquences a utiliser sur l’Eau…
    [rimg:13zm3u99]http://img15.hostingpics.net/pics/209879chargeurportable5veaucuivreoxyde001onoff.jpg[/rimg:13zm3u99]

    ( attention, au bout d’un certain temps « d’electrolyse pulsée »…cela peut changer la structure de l’Eau, dégagement d’hydrogéne trés leger…mais sa rendra l’Eau plus oxydante…et donc changera peu a peu les fréquences résultantes sur les scannes. Actuellement je teste sans Eau, juste sur une barre de fer oxydée et la Sonde qui frole légérement la surface, de fortes variations ultra-basses fréquences ne tardent pas a se manifester…mais il faut souvent deplacer la Sonde pour bien démarrer ses oscillations qui s’entretiennent indéfiniment , surtout en Pics d’intensités )

  • #42096

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Oui,

    C’est l’expérience de la distorsion temporelle. Elle n’a pas été reproduite pour le moment. Ce serait intéressant qu’elle le soit !
    Un chrono mécanique et un électronique, comme ça si les décalages sont identiques, on enlève les soit disant décalages dus aux perturbations EM. Le chrono référent était l’horloge parlante, puisque tout a été référencé sur le site de l’horloge parlante.

    Je rappelle que la distorsion temporelle apparaît quand il y a variation des sphères ou plutôt variation sur l’état futur d’une sphère. Cette variation d’état, se fait avec le surplus ou le « surmoins » d’énergie extérieure.
    Attention, pour le moment, tout est relatif ; les distorsions et sauts temporels sont de l’ordre de la minute !
    http://www.magnetosynergie.com/forum/viewtopic.php?f=80&t=2194

    Je suis désolé pour les liens vers les autres sites, mais c’est sur MagnetoSynergie où je stocke tous les documents.

  • #42097
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Une minute ?! 😮

    Eh bin, c’est deja énorme comparer aux essais officiels entre 2 chronométres atomiques par un voyage dans l’espace autour de la Terre…
    ( ne t’excuse pas, je sais que vous faites ce que vous pouvez ) 😉

    Je vais tacher de continuer mes Essais et augmenter mes Archives pour poster les plus pertinentes, je n’avance pas vite en ce moment car périodes de perturbations diverses en hausse… sa reviendra avec le Printemps :inlove:

  • #42098

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Exactement 2’30 pour 1h de fonctionnement (modification de l’état futur de la sphère d’expansion).
    Il y a beaucoup à dire sur cette expérience.
    Par exemple, on s’aperçoit que la distorsion n’est pas constante, puisqu’elle a été pratiquement atteinte au bout de 30′ de fonctionnement.
    Il faudrait reproduire et être rigoureux dans les expés.

    Mais là, la relativité générale, on s’en passe !

  • #42099
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Merci pour ces infos, je vais te laisser te reposer, il se fait tard, je vais pas tarder a me coucher.
    a bientot et mes amitiés a toute l’Equipe Vialle 😉 :hai:

  • #42100
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    @phil.Alb wrote:

    Je crois que tu as raison, c’est pourquoi on veut reproduire l’expérience de la détection des vibrations électroniques.
    Il faut régler cette histoire d’adaptation d’impédance. Chose qui va être bientôt réglé, puis il faut reproduire pour confirmer si c’est un électron, ou une couche particulière ou la moyenne de toutes les couches.

    ( ou la couche la plus intense…
    car mes essais dans l’Eau de 2 ( Signaux injectés) fréquences trés proches (5 a 10 Hz) m’ont démontrés que la fréquence la plus puissante peux absorber la quazy totalité de l’intensité de la fréquence voisine faible, au point de la rendre indétectable…
    Frequence forte = 100% d’intensité, Frequence voisine moins forte (FAIBLE) = 99% ===> (essai réel avec 2 fréquences injectées ayant une faible difference d’intensité)
    cette difference minime est suffisante pour constater cet effet d’Absorption
    une harmonique Paire peux causer le méme effet mais moins facile a mettre en oeuvre car il y a des quand méme des variations observables ,
    une Impaire peux causer l’effet contraire en intensifiant la fréquence la plus forte ou par croisement des Pics et Creux de Polarité opposés l’affecter a un point qu’on en verra plus qu’un dégagement cyclique d’intenses Pics Positifs ou Négatifs,
    (j’espére pas mal m’exprimer car pas évident d’éviter les problémes de confusions)
    donc agir sur la fréquence la plus puissante reviendrai a l’aider a « attirer » les intensités des couches faibles et proches et peux ainsi entrer en Resonance avec la Masse ES (Electrostatique) Totale.
    ( Faits constatés=ces fréquences s’attirent ou se repoussent comme des Aimants, c’est Logique puisqu’elles ont les caractéristiques EM tant des Ondes que des Electrons ET en majorité toujours par 2….elles sont….par 2 elles vont, l’une agissant a l’opposé de l’autre et pourtant ne s’annulent JAMAIS… ❓ étrange hein… , rare sont les fréquences solitaires car les plus Intenses sont principalement un COMPACTAGE/COMPRESSION de plusieurs fréquences qui « s’associent » en se liant pour pouvoir « transporter » l’Energie Electrique qu’on lui impose par les Courants injectés. Faits constatés dans « mes » Essais uniquement…je sais pas comment elles se comportent chez d’autres Expérimentateurs…s’il y en a…des Expérimentateurs :sweat:
    )

    On s’oriente vers cette dernière solution.
    Il faut confirmer cette moyenne de 19,747 MHz qui correspond à la moyenne des 4 couches, ( peut-on trouver un moyen simple de vérifier l’intensité de la couche 3 ? exemple: par mesure de l’intensité des Courants de Foucault ??? ❓ ) mais nous avons un scope qui montre qu’il faut la couche 4 sinon, on n’a pas les « ventres » observés. Donc la recherche reste ouverte …
    En ce qui concerne le plastique, il faut revoir la manip dans sa totalité et réfléchir. Mais c’est encore autre chose.

    Juste un petit Complément, ci-dessus, en Bleu, de mes Constats, sur le Comportement des fréquences entre-elles et/ou en étant influencer par des Signaux injectés,
    je ne peux que partager ce que je constate, méme si certains constats peuvent sembler non-scientifique ou peu probables ou non-conformes, ou tout simplement des Erreurs de Lectures…de Calcul FFT…etc… toute forme d’erreur est probable vu mes moyens d’expérimentations

    Je pense que pour aller plus loin, il faudrait cesser de regarder l’Electron n’ayant qu’une seul Polarité(charge négative), alors qu’il est autant Magnétique qu’Electrique et qu’il peut réagir de façon contraire a ses voisins a travers une Nouvelle orientation de Spin….
    ce qui fera…maximum 6 Polarités Comportementales… Sa charge Négative a bien une Source/un Pole Positif quelque part…et cette source positive peut trés bien étre son LIEN avec son Proton…? non ? ❓ ( a moins que l’Electron ne soit qu’un « prolongement » de charge EM du Proton…)
    Hélas cela préte a contradictions car les Opposés s’attirent…donc le Proton aurait un LIEN Négatif+le Lien Positif non-mesurable de l’Electron puisqu’il est annulé par le Proton…
    (-) + (+) = Zero = Charge Positive de l’Electron donc a Zero et donc, Résultat: il ne reste QUE la Charge Négative de l’Electron qui soit MESURABLE…

    Conclusion: une charge n’est mesurable que si elle n’est pas annulée par son opposé…pourtant le Proton Hydrogéne serait Positif selon la science officielle…uniquement mesurable si la Charge Positive N’EST PAS entierement annulée par une charge opposée…un electron Faible ? 😯 :sweat:

  • #42101
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Etant donné une hausse importante d’Electrosmog je vais essayer de me fournir un Oscillo de gamme suffisante pour continuer mes recherches ❓
    je sais pas s’ils vendent aux particuliers…j’ai lancer un devis, on verra bien.

    http://www.es-france.com/landing_page/Oscilloscope-1000X/index.html?gclid=CNWYmoyXutICFZIW0wodjJ4FXQ

  • #42103

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bonsoir,
    Je suis impressionné par le nombre de vues 16284 !
    J’ai énormément de boulot ces temps-ci. J’essaye de suivre le site MagnetoSinergie et l’animer, j’essaye de suivre ici également, je prépare un diaporama explicatif de la théorie (impressionnant comme c’est long de faire un diapo : 1mn de diapo = 1 heure de travail !), nous échangeons par tel (avec Richard et d’autres) sur des expériences qui ont eu lieu et qui sont en cours, j’essaye de trouver de nouvelles idées pour faire connaître cette théorie, …, et en plus je dois m’occuper de ma grande famille (pour qui je travaille, mes enfants l’ont compris et m’encourage à continuer)
    Je suis désolé pour « les moutons enragés », mais j’ai choisi MagnetoSynergie qui héberge tous les documents, compte rendu d’expériences, … J’espère que vous ne m’en voudrez pas pour ce choix.

    Ceci étant dit, j’essaye de répondre à Peterpan :
    1 – Pour moi, l’histoire de l’adaptation d’impédance est réglé et nous n’avons pas de perturbation EM. C’est donc bien la « danse » des électrons que nous observons ! Cela veut dire que nous avons peut être bien de l’énergie qui peut être capté à l’intérieur de la matière.
    Je dis « peut être », en fait, j’en suis certain !
    2 – Je confirme, il faut s’adapter avec toutes les couches électroniques d’un atome. Comme le cuivre a 4 couches quantiques, la fréquence moyenne est 19,747 MHz (l’énergie de 19 Boeing 😀 )
    3 – Est ce que harmoniques paires et impaires, aurait il une liaison avec les séries de Fourier ? J’ai fait un paragraphe la dessus à la page 176 et suivantes. Pour avoir un signal carré, il faut prendre les harmoniques impaires (2n+1). C’est dans le chapitre répétition de l’exponentielle amortie via un signal carré.
    4 – Qu’entends tu par masse électrostatique Totale ? Est ce que c’est la même dont je parle et que j’appelle m(f). Avec indice petit é quand je l’assimile à l’électron et indice petit p quand je l’assimile à une particule de fluide ?
    Dans ce cas, cela voudrait dire toutes les m(f)(é) donc tous les électrons de l’atome de cuivre ?
    5 – Attention ; le « par 2 » : c’est la physique quantique ! Ils veulent donner une explication à leur spin up et spin down. Dans l’effet Vialle, on s’en passe puisque j’ai quantifier la vitesse de rotation de l’électron à 4867 tr/s. Qu’il tourne vers la gauche ou vers la droite, on s’en fiche, on s’en passe ! Mais, on pourrait coller au modèle quantique en disant que s’ils marche par couple, 1 tourne à gauche et donc l’autre tourne à droite pour annuler le couple magnétique. Nous on s’adapte à l’observation 😉
    6 – Le transport de l’énergie électrique n’est il pas fait par l’électron libre de la couche 4 ?
    Pour moi, les électrons des couches inférieures, c’est un peu comme un accu que tu ne décharges pas et que tu n’utilises pas parce que tu utilises l’alternateur de ton moteur.
    7 – Je suppose quand tu parles d’intensité, c’est l’amplitude maxi de l’exponentielle amortie de l’électron (ici de la couche 3). Je crois que je l’ai calculé avec le rayon atomique et elle est très faible. Le diagramme est représenté en page 167 et les valeurs fonction du rayon atomique moyen sont page 169 et 170.

    Par contre pour aller plus loin, comme tu dis, je ne te suis pas avec la théorie de l’effet Vialle, car si on a pris l’électron c’est parce qu’il est une particule élémentaire (origine) ; nous sommes donc au bord de la bulle R(0). Ce n’est pas le cas ni pour le proton ni pour le neutron ; ce ne sont pas des particules élémentaires ! C’est ce que j’ai appelé les sphères gigognes.
    Je rappelle que le R(0) est assimilé à un trou noir ; l’énergie disponible est immense en puissance et infinie en quantité !

    Je crois qu’il faut essayer de sortir de la pensée physique quantique. Bien-sur, tout n’est pas faux, mais il est beaucoup plus simple de rester avec Newton, puisqu’on peut le faire avec cette théorie !
    Dans ce cas l’interaction proton – neutron reste « forces mécaniques » : force de gravitation = force électrostatique et force d’éjection = force d’équilibre. La force d’éjection est due à la trajectoire de l’électron autour du noyau ET ELLE N’EST PAS SYSTÉMATIQUEMENT CIRCULAIRE !

  • #42104
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Oui tu a raison, il faut rester simple.
    Ce qui est un peu hardu pour ma façon de « voir » les choses car jy « vois » trop de détails.

    pour:
    « 4 – Qu’entends tu par masse électrostatique Totale ? Est ce que c’est la même dont je parle et que j’appelle m(f). Avec indice petit é quand je l’assimile à l’électron et indice petit p quand je l’assimile à une particule de fluide ?« 
    Oui,tout a fait.

    pour:
     » 6 – Le transport de l’énergie électrique n’est il pas fait par l’électron libre de la couche 4 ?
    Pour moi, les électrons des couches inférieures, c’est un peu comme un accu que tu ne décharges pas et que tu n’utilises pas parce que tu utilises l’alternateur de ton moteur.
    « 

    Cela me fait repenser a mes constats de Compression / Expansion des fréquences vues sur mes Spectres pendant l’injection d’une Impulsion electrique…
    Mais…qu’est donc l’Energie Electrique si je ne constate pas l’Image d’un Electron mais plutot celle de son Influence dans un Milieu liquide ❓
    Je ne constate que des « Comportements », d’une certaine façon, des « Mouvements » avec leurs Intensités, c’est dommage d’étre partiellement « aveugle » , tel un aveugle qui « voit » les oscillations sonores/vibratoire et non leurs Sources physiques.

    Je ne peux pas dire si c’est des Compressions de Couches Physiques ou des Déplacements d’Electrons ou tout simplement
    la Compression de leurs Oscillations, car en Expansion Elles ( Frequences ) semble justement vouloir se « libérer » de cette Energie de Compression que l’Impulsion electrique leur a donner, et systématiquement il y a des reactions annexes inattendues. Justement identique au Phénoméne de Gibs, mais surtout trés intense comme reactions, voir ici:
    https://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9rie_de_Fourier
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Ph%C3%A9nom%C3%A8ne_de_Gibbs

    Néanmoins si je constate dans mon cas des Couches de Fréquences qui se Compressent ( en zone de frequences plus restreinte) et s’Intensifie, je me demande justement quelles couches de valence puissent ainsi le manifester…de la sorte… ❓

    Comme je suis limité en Plage de détection fréquencielle ( Spectre de 0 a 96Khz) et la quantité impressionnante de fréquences réactives aux Impulsions…..je pense que l’atome, l’electron, le proton, le neutron….ne sont pas les Seuls a osciller…et manifester autant de fréquences réactives a la fois. Il y a AUTRE CHOSE…..

    Evidement il y a l’Environnement Atomique Voisin…mais la distance séparant les Atomes me semble insuffisant comme Influence pour manifester de telles Reactions…
    J’ai bien l’impression que justement les Particules « baignent » dans autre chose qui se met peu a peu a résonner en synchro avec les Electrons influencés avec une quantité astronomique de Frequences Reactives…dans mon cas.
    En trouver sa Fondamentale…a ce « Bain » est une chose délicate car il faut savoir la « reconnaitre », la différencier des autres.

    La resonance…les fréquences….les particules, tel un tracteur rempli de paille, avec une roue ayant une bosse…plus il roulera vite et plus les sursauts sur la paille fera sauter les brins de pailles au point de les ejecter du tracteur lors de la synchronisation de l’ensemble, sa Resonance.

  • #42105

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    J’ai voulu répondre hier soir, mais j’ai eu une panne d’internet.
    J’avais sauvegarder ma réponse, je te la transfère ce soir :

    Salut Peterpan,
    Si je me rappelle bien, le signal carré est donné par les séries de Fourier des sinusoïdes impaires (2n+1) uniquement !
    la signal triangulaire est donné par la sommes de toutes les sinusoïdes (paires et impaires)
    Par contre, la somme des sinusoïdes uniquement paires donnent un signal chaotique.
    Ensuite le phénomène de Gibbs donne des pics uniquement sur le signal carré, je crois et il est fonction du nombre de sinusoïdes additionnées. Mais il est limité en amplitude, et l’amplitude n’est pas fonction du nombre de sinusoïdes impaires.
    Je me suis arrêté là, mais d’après Richard, le phénomène de Gibbs aurait une action dans la théorie de l’effet Vialle.
    Il est évident qu’il serait intéressant que des matheux participent à nos discussions, mais bon … (dans les 16000 vues, il ne doit pas y avoir de matheux 😆 ).

    Une chose intéressante est ton spectre de fréquences.
    J’ai calculé que la sortie du fluide dans chaque univers doit être de 44,9 KHz pour un seul et même univers. Il faut multiplié par 2 si on considère les 2 univers. Peut être que c’est justement 89,8 KHz qu’il faut prendre pour ne pas créer de déséquilibre dans les 2 univers.
    Peut être qu’à ces fréquences tu dois observé des phénomènes différents qu’à d’autres fréquences.

    Ta question sur définition de l’énergie électrique est intéressante !
    En fait c’est une force : http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/energie-electrique/
    Mais c’est difficile de trouver une définition.
    La meilleure que j’ai trouvé est celle ci :
    http://www.japprends-lenergie.fr/upload/enjeux/ressources/japprendslenergie-energie-definitions-et-principes.pdf
    et cela donne des idées :
    Principe de Lavoisier, lois de la thermodynamique, … Mais d’où vient l’énergie qui fait danser les électrons ? Et si, au lieu de transformer, on utilisait cette énergie. En fait, c’est ce que fait l’effet Vialle.
    On ne cherche pas à transposer de l’énergie, on va cueillir l’énergie fondamentale de la particule élémentaire. Et cette particule élémentaire, pour retrouver son énergie, la puise dans le fluide.

    Je pense que tes idées sont excellentes. Je crois qu’il faut que tu te concentres sur un seul élément. Il ne faut pas considérer l’ensemble, il faut voir les choses séparément, et après on considère l’ensemble.
    Je pense que pour le moment, c’est l’électron qui est important. On « s’en fiche » de sa couche quantique et de son interaction avec le proton ; tout ça c’est du calcul mathématique.
    Tu sais que Richard a réussi à allumer une ampoule en remplaçant le cuivre du générateur en U par … un tube de pvc !
    L’électron est la même particule élémentaire pour quelque soit l’atome !

    J’avoue que j’ai encore du mal à comprendre les Compressions / Expansions ?

  • #42102
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    😆 😉

    sa viendra…

  • #42106
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    « Par contre, la somme des sinusoïdes uniquement paires donnent un signal chaotique.« 
    Justement SA..c’est ce qui est des plus interessant,
    la logique n’y est plus et pourtant, les miens sont chaotiques de façon Naturelle….jusqu’a trouver un Signal Adapté (en fréquence) a y Injecter et qui y remet de l’Ordre…mais pas seulement sa, aussi d’intenses reactions, parfois, avec un peu de chance, on a juste une 20 téne d’Harmoniques,
    et dans TOUT SA, curieusement certaines d’entre-elles ont une Intensité de presque le Double de celle du Signal injecté…
    En d’autres termes, quel pourrait-étre l’Intensité du CHAOS….s’il pouvait « s’ordonner », résoner en synchro sur toutes les gammes ❓
    Mais je crois que je devine ta réponse, et aussi qu’il faut faire attention, de ne pas trop « secouer » l’Univers ❓

    « Ensuite le phénomène de Gibbs donne des pics uniquement sur le signal carré, je crois et il est fonction du nombre de sinusoïdes additionnées. Mais il est limité en amplitude, et l’amplitude n’est pas fonction du nombre de sinusoïdes impaires.« 

    Dans mon cas , c’est légérement different,
    car les Paires et Impaires que je vois, sont quand méme Comprimées en Une Seule Fréquence Intense pendant la
    Partie Compression
    ( début Injection Signal Carré, donc BRUSQUE Potentiel Electrique )
    mais ici ce n’est qu’une Premiere Moitié du Phénoméne de Gibs, ou du moins un Phénoméne a 100% Similaire , le pire suit… 😆
    car si j’utilise un signal (frequence) léger mais bien visible, par exemple 1000Hz Sinus
    et que justement je lui applique de BRUSQUES SAUTS de Frequences (Haut / Bas ) grace a un lent Signal Carré,
    tel un léger Signal de 1000Hz sur Une Porteuse Carré Intense de 1 Hzbin justement j’ai la Totalité du Phénoméne de Gibs.…..MAIS…

    ….cette intensité de chaque Sauts veut se disperser sur tous les « Canaux EMS » du « trajet » qu’elle « parcourre » jusqu’a l’aboutissement de se SAUT,
    par exemple de 1000hz a 900hz….ce qui fait ( 100Hz X2 pour F1 , et 100Hz X2 pour F2 ) = Donc 400Hz de « canaux EMS a Dispersions/Absorptions d’intensité)

    F1 = 1000hz = Départ = 200hz de zone a Dispersion/Absorption d’Energie ( +100hz et -100hz = plage de 200hz)
    F2 = 900hz = Arrivée = 200hz ……idem

    Etrangement, dans UN SENS, un SAUT « téléporte » l’Energie EM vers sa « destination » pour ainsi « préparer le canal EM,
    donc l’Absorbe au Départ pour l’Ajouter a l’Arrivée…mais ce qui est louche est justement que les SAUTS Brusques de Fréquences « paraissent bien plus Intenses que l’Intensité méme du Signal+Porteuse, EN PARTICULIER en Saut Négatif, qui « parait »
    largement plus intense. …..(je peux que voir, trop rapide pour mesurer)

    Les Sauts Brusques générent/absorbent beaucoup d’Energie… 😡 ( Comprend pas pourquoi autant d’Energie surtout a Charge Négative vu que ma Sonde n’a qu’une Polarité Positive 😮 ❓ )

    E = Electrique , M = Magnétique , S = electro-Statique ( j’utilise cela comme sa car sa m’arrange pour mes Tests )
    J’ai rajouter ce « S » car dans TOUS mes Essais je ne fait que constater qu’il y a DEJA des Canaux EM Existants…et qu’ils « servent au « transport/Echange » de l’Energie EM dans toutes les fréquences, et de façon instantanée
    ( comme tu vois, mes investigations sont parfois…assez complexes 😆 )

    Ce phénoméne de Gibs ressemble a un « Tic-Tac » d’horloge entre 2 Univers…du moins c’est ce que je « vois« … ❓

    Les 2 Univers sont-ils donc capables de se « téléporter » de l’Energie par ce « Tic-Tac » ? 😮

  • #42107
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Pour + de clarté je vais mettre les Images qui ressemble a l’Effet de Gibbs, méme si je suis pas certain que cela en soit un, car le comportement en amplitude est fort intriguant par sauts de fréquences:



    Pour commencer, voici l’image d’un signal (fréquence) injecté dans l’Eau (+ Soude),
    on y voit que l’environnement est perturbé lors de l’apparition/disparition du signal
    [rimg:1s6rba9s]http://img4.hostingpics.net/pics/794818DispersionsHarmoniques1721.jpg[/rimg:1s6rba9s]

    image suivante, donc je fait un signal+une porteuse carrée, avec un contraste couleur élevé pour mieux voir le signal principal sans trop de perturbations (partie du haut, la partie du bas est le méme signal mais plus détaillé en couleurs des perturbations perturbations)
    [rimg:1s6rba9s]http://img4.hostingpics.net/pics/907848DispersionsHarmoniques1344.jpg[/rimg:1s6rba9s]

    les images suivantes sont toutes avec le méme signal, seul le contraste couleur diminu pour mieux voir les perturbations les plus intenses en place, puis les moins intenses par la suite qu’on voit par diminution de contraste couleur…etc…
    [rimg:1s6rba9s]http://img4.hostingpics.net/pics/720623DispersionsHarmoniques1417.jpg[/rimg:1s6rba9s]

    [rimg:1s6rba9s]http://img4.hostingpics.net/pics/804148DispersionsHarmoniques1422.jpg[/rimg:1s6rba9s]

    [rimg:1s6rba9s]http://img4.hostingpics.net/pics/120576DispersionsHarmoniques1428.jpg[/rimg:1s6rba9s]

    la suite, le méme signal, dont j’ai essayer de voir (affichage le plus rapide possible) les valeurs et la courbe en décibels sur Wavosaure (logiciel libre),
    hélas…les valeurs apparaissent plutot a des points trés précis, justement d’intensité inverse par rapport a celles du Spectre ( intensités des couleurs), donc je comprend pas trop ce qui se passe ici, et j’aimerai votre avis…
    et c’est seulement depuis que j’ai étudier les Serie de Fourier et l’Effet de Gibbs que je me rappelai un truc similaire, ( car ici c’est des archives)
    donc je suis ouvert a tous vos avis sur ces courbes , tant en comportements, qu’en intensités… 😳

    [rimg:1s6rba9s]http://img4.hostingpics.net/pics/458406SautdefrequenceCarr000.jpg[/rimg:1s6rba9s]

    ici j’ai notifier les sauts en frequences ( plus ou moins ) , néanmoins, comme dis, les intensités en dB semblent completement etre l’inverse, je me demande si cela a un rapport avec la Polarité du Potentiel Electrique engendré par les Sauts…
    Surtout, regarder bien l’étrange comportement « sautillant » des intensités avant le SAUT BRUSQUE ( ou tout juste a ce moment là et donc un autre comportement Secondaire apparait puis le Saut ce fait… 😮 ❓ :sweat:
    J’ai du mal a comprendre ces comportements en dB ici…

    [rimg:1s6rba9s]http://img4.hostingpics.net/pics/746195PollutionHarmoniquesparbrusquesautdefrequence001.jpg[/rimg:1s6rba9s]

    (ici, vu que c’est des archives, je ne sais plus trop ce a quoi correspond le V.H.Fr que j’y ai notifié ) 😯
    ( j’ai aussi un peu mal notifié les changement de fréquences car ils font partie intégrante du signal, le +0.8 / -0.8 hz est a rajouter donc au signal car c’est le Saut en question, hélas c’est difficile d’en voir le point précis de démarrage, je pense il est a partir des petits « sauts » en dB….avant chaque Pics « Gibbs » :worried:

  • #42108
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Dans mes essais Cuivre+Eau Distillée mes electrodes en Cuivre ont « fondues » a + de 50%….
    je soupçonne un changement de structure de l’Eau due aux Impulsions de Signal injecté…donc des propriétés de l’Eau.
    L’Eau est devenue Bleu-Verte…
    Je vais devoir refaire un nouveau recipient et Electrodes pour les futures Essais.

  • #42109

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    C’est dur de répondre à tes questions. J’ai du mal à comprendre tes manips.
    Si dans les 16616 vus, il y avait quelqu’un qui pouvait participer à une retranscription, ou juste sa manière de te comprendre ?
    Déjà je corrige ce que j’ai déjà dit et qui est faux pour le phénomène de Gibbs ; c’est aussi bien sur un signal carré que triangle : http://www.le-cours-particulier.fr/applets-geogebra/67-series-de-fourier-phenomene-de-gibbs.html
    Dans tes archives, je trouve le phénomène de Gibbs bien étendu sur ton signal carré. On dirait une modulation sur un signal à 1/2 alternance carré. Ou comme une bascule qui change d’état et qui transfère une modulation
    Les harmoniques paires donnent un signal chaotique, c’est une remarque de ma calculette graphique, il faudrait confirmer ?

    Je crois qu’il ne faut pas tout mélanger et rester méthodique.
    Dans l’effet Vialle ; les 2 univers sont des univers temporels. Univers 1 = temps de 0 à + infini. Univers 2 = temps de -8Gm/3c^3 à – infini
    Ensuite reste la partie temporelle de 0 à -8Gm/3c^3 qui représente la limite temporelle de la bulle qui est assimilée à un trou noir et dont la singularité est -4Gm/3c^3.
    C’est de cette bulle que sort le fluide qui est inter-univers et qui fait grossir les sphères de chaque univers. sa sortie est rythmée par une pulsation w(0) = c^3/2rac(2)Gm et sa quantité est fonction de la quantité de corde spatiale D(t) qui rentre dans la bulle.

    Par conséquent, il ne peut pas y avoir de mélange d’univers : transfert impossible !
    L’important pour l’énergie libre est de venir capter ce fluide.

    Je prépare un diapo sonore explicatif de la théorie qui sera accessible dès qu’il sera terminé et validé.

  • #42110
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    la matrice multi-dimensionnelle interconnectée …. ❓
    je vais donc me contenter de euh…redescendre sur Terre 😆

  • #42111

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bonsoir tout le monde, j’ai publié sur MagnetoSynergie, mais comme je respecte la mémoire de Benji, je copie ici aussi :

    (Je sais que éclectron a sa façon d’interpréter des compteurs), mais je continue, car je trouve que les forums sont extrêmement calmes, mais, les compteurs continuent ??? relevé du 20/03/17

    Forum « les moutons enragés » :
    au 20/03 : 16844 soit 1167 vues depuis le 02/03

    Forum « magnétosynergie » sous forum Théorie :
    Sujet :
    D’où vient l’énergie qui agite les électrons d’un atome ? = 801 soit 47 vues depuis le 27/02
    Compréhension de la théorie = 672 soit 154 vues de plus
    Rapport essais Microscope = 277 soit 28 de plus
    Questions théoriques diverses sur l’Effet Vialle = 281 soit 15 de plus
    Délire sur chercheur du vrai? = 202 soit 14 de plus
    Suppléments à la théorie = 61 soit 7 de plus
    Statistiques sur le nombre de vues = 55 (C’est un nouveau sujet)

    Forum « magnétosynergie » sous forum Expériences à effet Vialle :
    Sujet :
    Le générateur en U = 864 soit 201 vues de plus
    Qu’est devenue la masse perdue ? = 365 soit 32 vues de plus
    Essai de dualité masse – énergie = 149 soit 52 vues de plus
    Réplique de la balance à disque tournant = 449 soit 11 vues de plus
    Décalage Temporel = 869 soit 36 vues de plus
    Variation de résistances avec le générateur hélicoïdal = 49 soit 7 vues de plus
    Mesure vibration de l’électron = 1017 soit 313 vues de plus

    Les différences sont faites à partir du dernier relevé ; c’est à dire 27/02/17
    Dans ces statistiques, je ne parle pas des téléchargements des sites internationaux comme « academia ». Différents sujets ont été dernièrement regardés : France, Canada, Etats Unis, Mexique, Brésil, Argentine, Maroc, Tunisie, Turquie, Grèce, Bulgarie, Serbie, Roumanie, Autriche, Allemagne, Suisse, Norvège, Angleterre, Portugal, Inde, Australie. Ce sont de petites quantités, mais, je remercie ici, les personnes qui prennent du temps pour traduire certains sujets en anglais.
    J’en profite pour faire également un peu de pub à l’asso Promtecno. J’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur, mais il faut comprendre que les expériences demandent du matos qui nous freinent (fil de Litz, Arduino, Oscillo, Géné, …). Nous sommes arrivés à financer sur des fonds propres jusqu’à maintenant, mais cela devient de plus en plus difficile. Si des personnes se sentent l’âme de gestionnaires ou qui connaissent le financement participatif, cela pourrait être un plus, car j’ai le sentiment que tout va s’accélérer.
    Toutes idées sont toujours bonne à prendre.

    Je ne suis absolument pas un spécialiste des statistiques, mais on peut remarquer que depuis le 10/03 (date du dernier post) le forum a quand même été visité et sur tous les sujets !
    Il est évident que l’expérimentation attire le plus de curieux et surtout la vibration électronique. (j’en reparlerai plus bas).
    Par contre, je suis satisfait de voir qu’il y a tout de même 154 vues pour la compréhension de la théorie. Mais je suis étonné de ne pas avoir plus de participation sur cette compréhension. Je comprends, cela m’a pris plusieurs années pour digérer.
    Je prépare actuellement un diaporama sonore dont la première partie a été envoyé à l’administrateur du site. Donc bientôt accessible quand il sera au point.
    Il est encore étonnant que des personnes s’intéressent encore aux délires de « chercheurs du vrai » vu qu’il n’existe plus rien sur ce site concernant l’effet Vialle.
    Je suis fortement surpris par le score de « Rapport essais Microscope » et « Essai de dualité masse – énergie » qui démontrent que des chercheurs sont sur ce site. Il est vraiment dommage qu’ils ne participent pas à l’aventure. Ils ont des moyens que nous n’avons pas !
    Je pense sincèrement, qu’il faut se donner les moyens pour réussir, et il est regrettable d’être en permanence dans le doute et de ne pas s’unir pour arriver à une finalité qui sauvera l’énergie libre.
    Justement et c’est le dernier point ; la vibration électronique est l’énergie libre ! Sujet à suivre de prêt.

    A bientôt,
    Merci pour vos commentaires

  • #42118

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peterpan,
    Toi qui est un électrosensible, peut être que ce sujet pourrait t’intéresser : http://www.magnetosynergie.com/forum/viewtopic.php?f=81&t=2214

    Bientôt de nouveau sujet.
    @+

  • #42119
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    merci du lien Phil, je vais étudier sa.
    ( je n’ai pas encore fini la lecture en totalité mais un propos Clef est pour moi , comme pour d’autres, pertinent: « la géométrie du vide physique. » , j’en saurai plus a la fin de la lecture, je connais bien les études a Magnélem et je les approuve entiérement , corroborent aussi certains aspects de mes essais sur la Résonance, ainsi que le coté EHS qui m’a permis/pousser à m’ouvrir vers ce monde invisible et celui des Radiésthésistes…non sans mal malgré les censures mais sans regrets…et sans baguette de sourcier. Une personne Normale est-elle celle qui a retrouvé ces Liens Extra-Naturels avec la Nature ou celle qui a eu le Corps et la Cervelle « lavé » de toutes ses Capacités Naturelles pour obeir sagement? )

    j’aimerai revenir a un détails du phénoméne de Gibbs,
    en utilisant une signal en dents de scie, j’ai observer des sauts de fréquences « en escalier oblique »…
    le saut ressemblant a 1 quart d’hexagone (donc une diagonale+une horizontale)
    ( canaux vibratoires deja existants de mon point de vue sur la Matrice Electromagnétique ).

    Sauf que si le saut en fréquence est trop important et brusque la dispersion d’intensité « en escalier » ne se fera qu’autour du point de départ, et au point d’arrivée.
    Les fréquences entre point de départ et point d’arrivée n’ont donc pas le temps d’entrer suffisament en résonance et ainsi donc sont trop faibles pour étre détectées. Téléportation d’Energie ? Qu’est ce qu’est l’Energie ? (comme l’a cité Magnélem), cela peut aussi étre juste un  » Ordre « … vibrer plus fort sur une autre fréquence …bref, une Information.

    « Au Commencement fut le Verbe « ….ce monde spirituel ❓

    Au commencement TOUT fut UNI…Parfait, pourquoi a-t-il fallu rendre les choses compliqué ? 😯

    Si cette Matrice EM de par sa résonance naturelle se fabrique a l’infini des canaux harmoniques et sous-harmoniques tel des fractales, je ne m’étonne point que tout ceci « prenne de la Masse » tellement ces fréquences sont imbriquées.

    Peut étre des infos utiles a Magnelem… dans mes essais sur l’eau, en presence d’aimants forts, les fréquences harmoniques détectées sur les electrodes de cuivre….
    – montaient de quelques hertz ou descendaient, selon le pole magnétique de l’aimant dirigé vers l’eau.

  • #42121

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bonsoir les 17000 vues

    Je suis désolé pour l’administrateur de ce site, mais je publie sur http://www.magnetosynergie.com/Pages-Fr/Presentez/EffetVialle/Archives-R_Vialle-02.htm, puisqu’il s’est proposé d’héberger tous les documents.
    Tous les documents sont en accès libre !
    Chose promise, chose due, donc voilà du nouveau.
    Nous sommes aux portes de l’énergie libre (charger un condensateur à plus de 30 volts avec aucune source énergétique. uniquement en utilisant la vibration électronique) ; le dossier est en cours.

    Cependant, avant de publier et que d’autres personnes se jettent à corps perdus dans des xp qui pourraient être dangereuses, je vous conseille de bien comprendre la théorie. C’est capital !
    Pour cela je construit des vidéos explicatives, dont voici la première :
    http://www.magnetosynergie.com/Archives/FilmsForum/EffetVialle/VideoEffetVialle-1.mp4
    Étant novice en la matière, il y a un bug entre la diapo1 et 2 entre 3’40 et 4’23 = 43 secondes de vide (vous pourrez accélérer)

    Normalement je répondrai à toutes les questions. Le temps de réponse sera fonction du nombre.
    Bien sur, je respecterai l’appartenance des sites.
    Je vous remercie de me dire s’il y a des bugs.
    Cette théorie a un potentiel que vous ne pouvez même pas imaginer !
    Merci pour votre participation

  • #42122
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Trés bien cette vidéo :inlove:

    D’ailleurs ce Temps Zéro je ne pense pas qu’il faut chercher loin, il est probablement méme sous nos yeux, devant notre nez.
    Un peu comme un « véhicule » / « rail » / « Canal », que l’on prends, pour se déplacer. Un « véhicule » qui ne bouge pourtant pas, car c’est le reste qui bouge . ( déplacement Fluide )
    Les Cordes sont-elles des « structures » intemporelles ?

    Je n’ai pas plus de détails car c’est juste une « vue » de l’Esprit.

  • #42123

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut peterpan,
    Merci.
    Elle a été retravaillée et normalement, les 43 secondes de vide sonore ont été supprimées. Vidéo de 43’40s.
    Il faut juste attendre que l’admi ait eu le temps de faire la manip.

    Tu dis vrai pour le temps 0. Si on considère le présent dans les limites de la bulle d’expansion, cela veut dire que toutes les vitesses sont supérieures à la vitesse de la lumière. Cette zone est captivante.
    Il faut que j’avance pour continuer à comprendre, mais il se pourrait que la dernière expérience qui nous permet de recharger un condensateur avec l’énergie de la matière (Richard appelle ça l’ADN de la matière), nous travaillons avec les données de la bulle d’expansion du système solaire. On serait limite de l’horizon de Schwarzschild abstrait. Mais cela se transpose dans notre univers. C’est ENORME !

    Sur MagnetoSynergie, ils ont du mal de se décoller de la physique quantique. Il y a encore beaucoup de travail. Mais je continue à semer des graines. Je suis vu dans plus de 25 pays. Les échanges sont encore difficile.
    Il faudrait que un peu plus de monde se réveille (surtout les français, c’est plus facile pour moi)

  • #42124
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    C’est quand méme étrange que l’Esprit permet parfois de « voir » sans avoir besoin de compétences en physique quantique ❓
    Encore moins sans réfléchir, comme si cela EST et a toujours été…un Temps ZERO,
    je crois que c’est bien plus vaste encore, tout en étant d’une simplicité enfantine,
    surtout en se détachant totalement de toute notions de Matiére palpable qu’on appelle quelque chose de physique.

    Je pense qu’il faudrait ce Détachement des Choses pour mieux « voir » ce Mécanisme Universel.
    Peut-étre sa aiderait les Lecteurs…qui sait ❓
    Je ne connais pas les raisons de mes « vues » et cela ne m’inquiéte méme pas.
    Il faut rester serein, détaché, les « images » viennent toutes seules, sans reflexions, sans équations, un Esprit vide de tous Freins peut s’ouvrir au dela des Frontiéres pré-fabriquées de l’Homme. Il suffit juste de placer dans l’Esprit une Pensée de Départ, le reste se fait tout seul.

  • #42125

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peterpan,

    Désolé, je ne suis plus prévenu quand il y a une réponse sur ce forum

    Quelle belle définition du sens « esprit domine matière ».

  • #42126
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Salut Phil,

    changement de situation pour mes recherches, mon PC servant aux recherches ayant rendu l’ame,
    je reste en contact avec un PC Portable trés bas de gamme et inadapté aux Essais,
    Ce PC de secours est juste pour continuer a communiquer.
    A bientot

    😉 :hai:

  • #42127

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peterpan et les 17449 !!!

    On devrait réussir à coupler nos 2 ordi, peut être qu’on aurait une vitesse suffisante.
    Ça y est, après une nuit, et un peu plus, mon ordi a réussi à transformer le diapo 2 en vidéo et transfert sur MagnetoSynergie
    http://www.magnetosynergie.com/Archives/FilmsForum/EffetVialle/VideoEffetVialle-2.mp4

    Comme d’hab, je répondrai aux nombreuses questions ici aussi. 😀

    @+

  • #42128

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Désolé, je vais essayer un truc, vous me direz si ça fonctionne
    [megavideo]http://www.magnetosynergie.com/Archives/FilmsForum/EffetVialle/VideoEffetVialle-2.mp4[/megavideo]

  • #42129
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    @phil.Alb wrote:

    Désolé, je vais essayer un truc, vous me direz si ça fonctionne
    [megavideo]http://www.magnetosynergie.com/Archives/FilmsForum/EffetVialle/VideoEffetVialle-2.mp4[/megavideo]

    non, marche pas,
    le précédent lien marche bien, celui-là non.
    je ne saurait te dire comment faire, j’ai jamais essayez
    c’est surement un hébergeur, comme youtube où tu n’aurai besoin que de mettre juste le nom de la video, et non le lien complet

  • #42130

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Je m’en doutais,
    Il faudrait que je transfère sur youtube, puis que j’encadre mon lien.

    C’est une éventualité que j’avais envisagé.
    Je vais d’abord voir comment les commentaires et les questions vont évoluer, car j’ai beaucoup de boulot !

    Il y a déjà une personne qui m’a contacté pour faire un sous titrage en anglais des vidéos.
    Car, apparemment, cela n’intéresse pas beaucoup les français !
    Quel dommage.
    Un jour, il faudra que je fasse un inventaire de toutes les inventions françaises qui sont parties à l’étranger et que ces français rachètent en exportation en payant le prix fort 😀

    Je tiens à repréciser que la meilleure protection de cette théorie : c’est l’Open Source !
    L’énergie libre avance à grand pas ! Et cela ne va pas plaire à tout le monde !

    @+

  • #42131
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Oui bonne idée, la version anglaise, il y aura bien plus de lecteurs curieux 🙂

  • #41893

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Je vais tenter une question ici.
    J’espère avoir des réponses et des pistes :
    Quelqu’un pourrait il me donner sa vision du neutrino. Comment il le voit, comment il le conçoit, d’où qu’il vient, à quoi peut il servir, …

    Ne me donnez pas la réponse de la particule quantique de spin 1/2 ; celle là, je la connais ! Et elle ne rentre pas dans mes cases.

    J’ai bientôt terminer la vidéo 3 (20 diapos, j’en suis à la 13) :sweat: 😯
    Par contre, je n’ai pas de retour sur les 2 premières :
    http://www.magnetosynergie.com/Archives/FilmsForum/EffetVialle/VideoEffetVialle-1.mp4
    http://www.magnetosynergie.com/Archives/FilmsForum/EffetVialle/VideoEffetVialle-2.mp4

    Allez y défoulez vous ! Lâchez vous ! Que diable !
    Bientôt l’énergie libre !!!

  • #42132
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Neutrino?

    Malgré les explications des scientifiques depuis le temps….jamais « vu« ,
    ma seule façon de le « penser » ne me donne qu’une « image » d’interférences du « ploutos« ,
    bref, rien de précis, je « me poserai la question« , si j’ai des « vues« , je le ferai savoir 😉

    mon intuition me dis que déja c’est pas une particule,
    on verra avec le temps si j’aurai des « images », d’ailleurs j’en aurai pas si sa probabilité d’existence n’influence pas assez l’Esprit .

    🙂 :hai:

  • #42133

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peterpan,
    bon, on va continuer tout les 2.
    Tu as d’excellentes visions.
    Si je comprends bien, tu vois le neutrino comme une onde EM pure ?

    Si j’ai bien compris, pour Richard, le neutrino serait le porteur de charge comme le graviton est le porteur de la gravité.
    Mais bon, il faut que je confirme.

    J’explique pourquoi :
    Dans la dernière maquette que Richard a fabriqué, il n’y a aucune alimentation, aucun branchement, aucune énergie extérieure.
    J’attends des papiers de sa part pour pouvoir faire un dossier et publier.
    Il est arrivé à charger un condensateur à 35V en quelques heures. La maquette est sous cage de Faraday et les 2 condos variables et les 2 selfs, sont calés pour la résonance de la moyenne des couches électronique de l’atome de cuivre.
    C’est un peu farfelu comme ça, c’est pourquoi, je dois monter un dossier la dessus.

    Quand il branche une antenne accordée sur la longueur d’onde lamda sur 2 et lamda sur 4, il arrive à la charge du condo avec un temps réduit à quelques minutes.
    Pour lui, il capte les neutrino qui rebondissent sur la cage de Faraday …

    Avec ça débrouille toi 😀 J’attends des suppléments d’infos de sa part, pour pouvoir publier car c’est sa volonté. Mais pour le moment, il n’y a que lui qui comprend ce qu’il fait.

    Donc à suivre

  • #42134
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    « Si je comprends bien, tu vois le neutrino comme une onde EM pure ?
    Si j’ai bien compris, pour Richard, le neutrino serait le porteur de charge comme le graviton est le porteur de la gravité
    .
    « 

    En restant dans mon « univers des matrices inter-dimensionnelles », (ce que je n’ai pas choisi de voir),
    je vois « tout transfert » d’energie entre ces dimensions/univers comme des interactions par résonances…

    Ma vue des Neutrinos en fait partie, donc pour interagir la résonance permet donc le transport de charges/d’energies,
    c’est pour cela que je ne vois pas de particules réellement physique nommées Neutrinos,
    mais cela concorde avec la théorie de Vialle a 100%, de plus ces neutrinos ne deviennent « physique » qu’en ayant cette charge, donc la caractéristique d’interagir avec notre univers, et donc ici de charger des condensateurs, sans aucune alimentation.

    En bref je ne « vois » pas les neutrinos, je « vois » Inter-Actions entre 2 Univers, Transfert d’Energies.
    Je ne « vois » pas la Science PHYSIQUE…. car je ne vois que Inter-Actions, Mouvements, Vibrations, Energies, Interférences entre les Univers, les Dimensions, les Temps…

    Sans TEMPS pas de Mouvements, pas de Transfert d’Energies, donc pas de Neutrinos a capter…
    le Temps est trés probablement une Résonance englobant Tout Mouvements/Transfert d’Energies.

    « Il est arrivé à charger un condensateur à 35V en quelques heures. La maquette est sous cage de Faraday et les 2 condos variables et les 2 selfs, sont calés pour la résonance de la moyenne des couches électronique de l’atome de cuivre.
    C’est un peu farfelu comme ça, c’est pourquoi, je dois monter un dossier la dessus
    . »

    ici tu vois, je n’ai méme pas besoin d’avoir de dossier pour comprendre, c’est si simple et en totale cohérence avec mes « vues » sur ce monde physique que j’ai compris en une seule lecture. 😉
    et sa sans aucune formule « casse-neurones » ni Lois de Physique… 😳

    A partir de là il suffit d’avoir qu’un seul Résonateur pour étre synchronisé sur l’autre univers et interagir avec son clone… s’il existe dans l’autre univers évidement.
    Je vais méme aller plus loin, dans l’autre univers, il suffit d’avoir un objet, méme naturel, ayant la méme vibration electronique que son clone naturel ici, et synchronisé, et ainsi les 2 se transfert de l’Energie, ils « communiquent »… 😉 😛

  • #42135

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peterpan,

    J’ai essayé de transférer un tableur en fichier joint, mais je n’y arrive pas.
    C’est pas grave :
    Depuis le début où j’ai lancé cette question de l’effet Vialle, j’ai eu une moyenne de 731 vues par semaine !
    Avec un pics de 1833 vues par semaine en début d’année (fin décembre – mi janvier).
    Tout ceci ne sont que des moyennes statistiques.
    Je suis toujours étonné de voir que ce sujet est actif ici (les moutons enragés) et d’avoir si peu d’intervenants.
    Je vous dit pas sur MagnetoSynergie, la moyenne cumulée sur tous les sujets est de 581 vues par semaine et cela va croissant.
    En faisant des sous sujets, cela permet de voir quels sont les sujets les plus suivis.
    Je suis satisfait car si au début, c’était les expériences qui avaient la primauté et surtout tout ce qui touchait à l’énergie, maintenant, c’est la « compréhension de la théorie » qui est devenue première avec une moyenne de 146 vues par semaine.
    Donc les vidéos que j’ai réalisées, même si elles sont très « amateur » sont analysées, au moins regardées, car je n’ai pas beaucoup de questions.
    C’est le principal ! Car, pour le moment cette théorie n’est même pas le glaçage du gâteau. Nous en sommes qu’au parfum !
    Cette théorie explique TOUT !

    Ça c’était pour les dernières infos.

    Maintenant, réponse à ta question (qui n’en n’est pas une, mais il y a quelque chose d’important) :
    Quand tu parles d’univers, il faut bien comprendre que nous concevons les 2 univers identiques !
    Et il faut, et ils doivent rester identiques ! C’est hyper important !!!
    As tu entendu parler de l’expérience de Philadelphie ?
    Dans cette expérience, ils ont désorganisé, sans le savoir bien sur, les 2 univers. Ils ont déséquilibré l’univers 1 par rapport à l’univers 2. Si cela vous intéresse, je pourrai en dire plus !

    Il faut visualiser les 2 univers comme une image dans une glace.
    La particularité, c’est que le miroir se trouve dans l’autre univers que le tien.
    Donc l’image dans le miroir a un décalage temporel similaire à l’épaisseur du miroir. Mais quand mon image est dans l’épaisseur du miroir elle n’est ni dans l’univers 1 ni dans l’univers 2 !
    Donc elle n’existe pas. Mais pourtant si elle existe puisque je me trouve dans la matière du miroir.
    Voilà une autre façon de se représenter les sphères d’expansion R(t) univers 1 et 2 d’une même masse avec sa bulle d’expansion R(0).

    Tu ne peux pas séparer les 2 univers.
    Par contre, je ne sais pas comment mettre un miroir en équation 😆

  • #42136
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Oui j’ai beaucoup étudier l’histoire de l’experience de Philadelphia.
    « Dans cette expérience, ils ont désorganisé, sans le savoir bien sur, les 2 univers. Ils ont déséquilibré l’univers 1 par rapport à l’univers 2. Si cela vous intéresse, je pourrai en dire plus ! »

    Je pense qu’il est pas trop tard d’arreter cette technologie des Ondes et Champs Magnétiques perturbés volontairement,
    je parle de la Terre et ses perturbations ,le sujet Haarp, les autres méthodes de control total de la planéte…etc.

    Mais nous ne sommes pas les seuls a vouloir voyager en Espace-Temps, d’autres races le font depuis des temps reculés,
    que nous le voulions ou non, les 2 Univers sont déréglés, depuis bien longtemps.

    L’idée du miroir m’a déja longtemps trotter dans la téte, surtout si on peut lui appliquer une résonance, le miroir a toujours été dans les anciens textes magiques, un passage pour les entités, pas toujours bienveillantes.

    Si déja on continu a polluer la totalité de la Terre et sa magnétosphére , il ne faut pas s’étonner des augmentations de perturbations inter-Univers….

    La Nasa parle bien d’eventuels Portails magnétiques dans les croisements des lignes magnétiques nocturnes, il suffirat d’y appliquer, a travers la Ionosphére, des fréquences permettant de les amplifiés par résonance pour les voyages inter-Univers….
    Conséquences probables: autant créer un « Worm-Hole » qui va aspirer toute notre atmosphére et affaiblir le noyau magnétique au point de finir comme la planéte Mars.

    Pour mettre en équations le miroir, je suppose qu’il faudra représenter les 2 Univers, leur résonance sur le miroir,
    mais j’ai comme l’impression que l’equation du miroir est deja faites, mais les variables et les constantes sont éparpillées,
    il serait bon de les repérer, un peu comme la simple formule U1 = U2, le  » =  » étant le miroir.

  • #42137
    bidouille
    bidouilleParticipant
    @bidouille

    la théories des multi-univers , dimensions multiples(comme sliders les mondes parallèles https://www.youtube.com/watch?v=3R3SoKk8350 ) ,aux réalités multiples aux miroir de sois de son identique mais aux devenir différents,

    est trés intéressant PETER ;)l’esprit des hommes est réellement inter-connecté à une source ou il puise inconsciemment ….. Aussi il

    est évident que les apprentis sorcier avec HARRP sont des gamins jouant avec la poudre , j’ai

    bien aimé ta description sur schumann et sa mécanique . il est évident qu’on pollue la Ionosphére et que cette règle qui régis

    l’univers , risque d’en énervé plus d’un ailleurs ,sur d’autres monde :triste5: , qu’ils vont venir ici nous remettre dans le droit chemin

    😀 , c’est une possibilité ouverte dans mon esprit , on n’est des antennes vivante , inconsciente dans l’esprit de nos contemporains

    …. j’avais un peut oublier « vialle » merci .

    :wasntme:

  • #42138
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    L’Imagination n’est pas irréelle, tirant ses « vues » de quelque part, physique ou immateriel,
    si le Materiel, le Physique, n’est qu’Energies Vibratoires sous l’influence des Résonances, résonances ordonnées par l’Information….Le Verbe, l’Esprit, l’Immateriel,alors en fin de compte, le Materiel/Physique n’est qu’une Image de l’Immateriel Vibratoire.

    Comment voulez-vous CAPTURER l’Immateriel ?
    On ne peut que capturer les Effets conséquents sur le materiel d’observation, ou de « piége a particules »…

    Toucher une plaque de verre, vous n’y arriverez pas, le champ electromagnétique des atomes du verre vous empechera de TOUCHER les particules, tel un champ de force répulsif, sinon vous provoqueriez une micro-fusion nucléaire entre votre doigt et le verre 😆
    Ce que vous touchez et sentez n’est que ce champ répulsif…
    et le reflet du verre que vous voyez, n’est que celui incident sur ses electrons qui eux rendent d’autres ondes lumineuses,
    en d’autres termes vous ne voyez qu’une fausse Image de la structure atomique.

  • #42139
    bidouille
    bidouilleParticipant
    @bidouille

    oui oui serte

    Comment voulez-vous CAPTURER l’Immateriel ?

    , :wasntme: , va savoir charle…..

    Toucher une plaque de verre, vous n’y arriverez pas, le champ electromagnétique des atomes du verre vous empechera de TOUCHER les particules

    j’ai déja entendu parler de sa effectivement 😉 le toucher est une illusion .
    des énergies rendu visible couleurs bleue
    des énergies rendu visible fréquences ,rouge

    une autres rendu visible fréquences ,violette , catégorisé en fonction de sa particularités et en couleurs 😆

  • #42140

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bonsoir,
    toujours autant de visite !
    Ça y est la vidéo 3 est accessible : http://www.magnetosynergie.com/Archives/FilmsForum/EffetVialle/VideoEffetVialle-3.mp4
    Vous avez les 3 vidéos explicatives
    Je répondrai à toutes les questions !

    La théorie de l’effet Vialle n’est pas une théorie aux multi-univers !
    Il n’y a que 2 univers : 1 à temps positif et son « miroir » à temps négatif.
    @bidouille wrote:

    il est évident que les apprentis sorcier avec HARRP sont des gamins jouant avec la poudre

    Tout à fait d’accord : c’est la diapo 2 de la vidéo 1

    A+

  • #42141
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Phil, pour le miroir a mettre en équation,
    qu’est ce qui pourrait t-aider pour mieux cerner la formule ?

    Perso, pour moi ce serait la section coupée du tube de cuivre du U.
    Ou encore une feuille de papier, noir d’un coté et blanche de l’autre avec un trou au milieu,
    en bref un objet séparant 2 « environnements »…

    Peut-on mettre en equation ce type d’objet ?
    un peu comme dans le domaine de l’Optique….tu sais…la loupe,
    en particulier le premier appareil photo qui n’utilisait qu’un petit trou comme objectif, et sans loupe
    puisque qu’un SIMPLE TROU INVERSE  » l’image » d’un « environnement/personne » pour le faire apparaitre « ailleurs » la téte en bas…

    Un trou en équation…capable d’influencer les ondes lumineuses au point d’inverser le reflet d’un environnement, de plus si ce trou est trop grand l’inversion se fait de plus en plus mal. Peut étre que je m’égare en optique, mais cette capacité est fort interessante.

  • #42142

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peter,
    😀 équation d’un trou : R(0) = (2Gm)/c² 😀
    Pourquoi veux tu mettre un miroir en équation ?
    C’est une autre image que j’ai employé pour imaginer les 2 univers.
    Mais ces 2 univers sont des modèles abstraits : 1 c’est des temps positif et 2 c’est des temps négatif.
    La grande question qu’il faut comprendre est pourquoi l’existence des temps négatif ? Car dans notre concret, le temps négatif n’existe pas !
    Réponse : parce que le R(0) se trouve dans des temps négatifs et que nous avons une symétrie des univers non pas autour du 0 mais autour de -(4Gm)/(3c^3)
    C’est un temps extrêmement faible car G est de l’ordre de 10^(-11) et c^3 de l’ordre de 10^(27). Cela veut dire que ce temps est de l’ordre de 10^(-38) = 0,00000000000000000000000000000000000001 s fois la masse : mais c’est pas 0 !

    Le coup de séparer 2 environnements d’une feuille n’est pas mal !
    Il faut bien comprendre que si tu te trouves à un endroit du côté blanc, tu l’es aussi du côté noir. Mais le côté noir à un retard égal à l’épaisseur de la feuille.
    De telle sorte, que si tu déplaces ton stylo sur la feuille blanche, tu auras un léger retard sur la feuille noire.
    Mais tu ne peux pas écrire indépendamment.
    Vous allez dire mais concrètement ? Ça rapporte quoi ?
    Ce que je viens d’expliquer est démontrer dans cette expérience :
    http://www.magnetosynergie.com/Archives/DocumentsForum/EffetVialle/ExperiencesDetectionVibrationElectronique.pdf

    Si nous arrivons à accepter ce concept, on peut capter l’énergie universelle qui est le Ploutos et qui est infini.
    C’est l’expérience qui est en cours !
    Cependant, il faut bien comprendre où l’on se dirige, car si l’on crée un déséquilibre entre la feuille blanche et noire ; je ne peux pas m’imaginer où on s’embarque : l’Eldridge, peut être ?

    Je pense qu’il ne faut pas tout confondre. Il y a peut être des « ponts » possibles.
    L’optique reste du domaine de la géométrie :
    http://serge.bertorello.free.fr/optique/images/images.html
    L’inversion d’une image n’est que géométrique.
    Je ne vois pas comment relier effet Vialle et optique. J’ai pas dit que c’était impossible ! 😉

  • #42143
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    J’essayai de trouver des allégories pour t’aider 😉

  • #42144

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peterpan,
    Ça y est, on a dépassé les 18000 ! C’est un peu comme l’UPR 😀
    Merci Peterpan, mais pour moi, je n’ai plus de doute !
    C’est les autres qui ont besoin d’images pour comprendre l’importance de cette théorie.
    Merci

  • #42145
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    😉 :hai:



    j’avais mentionné une fois, l’effet de peau, dans un fil conducteur traversé par des courants alternatifs,

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_de_peau

    malgré tous les sites étudiant cet effet, je soupsconne des lacunes….informations manquantes.
    car en toute logique, si l’on produit un effet electromagnétique sur un métal ou une matiére, son effet contraire,
    selon les ciconstances, devraient aussi se produire…

    Donc, plus la fréquence d’un courant electrique dans un conducteur augmente, et plus sa résistance par contre-réactions augmente….mais sa…je soupsconne valable pour des plages de fréquences précises créant cet impédance…
    Donc a d’autres plages de fréquences bien précises, cela devrait plutot étre l’inverse…une supra-conduction, une résistance négative….donc des conducteurs qui refroidissent….au lieu de chauffer.

    Je n’ai trouver nulle-part de précision en impédance Variables/Contraires par les basses fréquences(ou plus hautes), a mon avis il y a des lacunes d’études a ce niveau. Puisque selon les fréquence, et la dualité des Energies en Mouvements, il devrait y avoir autant d’impédance que de supra-conductivité.

  • #42146

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peterpan,
    Je suis désolé de ne pas venir de suite, je ne reçois plus d’alerte de message sur ma messagerie.
    C’est très intéressant ce que tu as trouvé.
    Richard m’en avait parlé, mais là, il y a des détails. Et cela explique pourquoi il utilise du fil de Litz dans sa dernière manip.

    Il y a aussi les courants « chauds » provoqués par l’oscillation forcée des électrons libres et qui sont freinés par les ions positifs et qui provoque l’effet résistif : donc dégagement de chaleur.
    Il y a les courants « froids » provoqués par l’oscillation des électrons liés qui eux ne sont pas freinés par les ions positifs, puisque le couple électronique annule les forces magnétiques.

    C’est ce courant « froid » qui est intéressant à travailler et à capter au niveau de l’atome.
    Je travaille actuellement dessus. Si vous avez des infos ?

    Merci ! Ça avance !

  • #42147
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    J’avoue moi-méme que c’est une piste interessante a ne pas ignorer, la résistivité des éléments est trés probablement le reflet du comportement des structures electromagnétiques, donc aussi une bonne piste vers leurs fréquences d’oscillations associées.

    J’essaierai de trouver d’autres études sur le sujet 😉

  • #42150

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peterpan,

    En fait, ce n’est pas la résistivité des composants. J’ai bien l’impression qu’avec l’effet Vialle, on se passe de cette résistivité.
    Ce qui est intéressant, c’est la structure atomique.
    Regarde le mémo ou les vidéos du chapitre 3 (http://www.magnetosynergie.com/Pages-Fr/Presentez/EffetVialle/Archives-R_Vialle-02.htm) :
    Ce qui différencie un atome de cuivre d’un autre atome (quel qu’il soit), c’est le nombre d’électrons (et de protons). C’est tout ! Mais le protons n’est pas une particule origine, et il n’est là que pour empêcher l’électron de s’enfuir et donc d’osciller sur sa trajectoire quantique.
    Il sera intéressant d’étudier le proton quand on voudra comprendre et faire des similitudes avec les radiations. Car je suis pratiquement convaincu que cette méthode d’aborder la physique peut traiter la radioactivité (c’est une énergie comme une autre).
    Ensuite, on remarque que les fréquences d’oscillations des électrons (indépendamment) sont calculés à partir de la sphère énergétique que j’ai appelé R(mfg) : donc cette fréquence est la même pour tous les électrons. Elle n’est fonction que de la couche quantique.
    Je rappelle que cette théorie ne m’appartient pas, elle appartient au monde entier. Je n’ai qu’interprété les écrits de Richard à ma façon de pensée, et pour le moment (et je continuerai ainsi) avant de publier, je fais vérifier et valider par Richard.
    Cependant, tous les atomes ont des électrons qui vibrent sur des fréquences différentes, même s’ils sont sur la même couche à cause de l’exponentielle amortie qui est relativiste ; ceci est due au rayon atomique calculé avec la méthode de Slater, qui va donner la vitesse de rapprochement V(0), pour donner le lambda et oméga 1.
    Je sais que dit comme ça, personne ne comprend, mais c’est pour cela qu’il y a accès à tous les documents, et qu’il y a un (des) forum(s) pour répondre aux questions.

    Donc qu’on prenne, un atome de cuivre ou un atome « de plastique » (pour montrer la non conductivité), on est capable de récupérer cette oscillation de tous les électrons pour récupérer un champ électrique. C’est l’expérience qui est en cours !
    Je commence à préparer les esprits, actuellement un condensateur est chargé à plus de 90 volts, avec de bons réglages, on arrive à récupérer 1V / mn. Mais attention, c’est un champ électrique pur ! Donc non exploitable ! Pour le moment.
    Le dossier est en construction. Et il ne sera publié uniquement quand il sera validé par Richard.

    Pour terminer, je crois qu’il est essentiel, maintenant, que l’on soit plusieurs à comprendre cette théorie qui est à la portée de toutes personnes se donnant la peine de chercher la vérité.

    Appel à candidature bénévole : vue l’engouement des pays étrangers (+35 pays sur academia), je recherche des traducteurs.
    Mon adresse mail n’est pas cachée, contactez moi, il y a beaucoup de boulot ! La seule chose que je peux vous promettre actuellement, c’est votre nom, vos coordonnées, vos références, …, sur les papiers publiés à l’international.
    Des personnes ayant aussi une bonne maîtrise de l’outil informatique serait très appréciable. 🙂

    Merci

  • #42151
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Ok Phil, merci de l’explication sur la résistivité 😉

    En ce moment je ne peux pas faire grand chose comme experiences ( manque matos ),
    alors me suis amuser a prendre un transfo 220 / 12,
    la sonde et masse sur le secondaire une capa en serie…
    le primaire ( 220 ) shunté, donc en boucle fermée.

    Il fut interessant de voir au spectrogramme ( calcul FFT sur Gauss ) les parasites induits du 50hz de l’Habitat, et sont comportement, et celui de son étrange harmonique que j’ai pas réussi a trouver , ni Paire, ni Impair…
    car les 2 signaux montent et descendent en fréquence autour de la fréquence 50hz, par comportement inversé.

    Interessant furent les pics ( sauts de fréquences ) affichés par ces modulations de fréquences,
    modulations extrémement lentes… 1 modulation / minute, parfois allant jusqu’a 4, mais ces modulations ici,
    ne sont pas la part qui m’interesse. Ces sont les Pics, probablement d’origine ferro-magnétiques… je sais pas trop.

    Le pontage du primaire permet justement d’amplifier curieusement ces 2 modulations,
    sans lui les signaux sont extrémements faibles…. ❓

    Qu’en pense-tu des pics ? Parfois ils font des formes de « rampes »….Dents de Scie, trés lentes en montée.

    [rimg:3hfxiq1j]http://img4.hostingpics.net/pics/251466capt14927905155.jpg[/rimg:3hfxiq1j]

    [rimg:3hfxiq1j]http://img4.hostingpics.net/pics/267146capt14927905155.jpg[/rimg:3hfxiq1j]

    [rimg:3hfxiq1j]http://img4.hostingpics.net/pics/125260capt14927907367.jpg[/rimg:3hfxiq1j]

    ( ayant telecharge une autre version de SpectrumLab que je gére pas vraiment, j’ai pas réussi a prendre l’image des Dents de Scie…)

  • #42152

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Eclectron,
    il est peut être probable que le 50 Hz que tu mesures est le parasite de ton ordi ?
    Transfo 220/12
    Primaire transfo (donc le 220) est fermé en court circuit.
    Secondaire transfo (donc 12) tu branches la masse sur une sortie et la sonde sur l’autre sortie
    Pourquoi une capa ? Quelle valeur ? Sur quelle sortie, masse ou sonde ?
    Je crois que tu utilises la carte son de ton micro. Donc tu as une alim fournie par ton ordi sur la jack
    Serait il possible que la bobine du primaire de ton transfo face une LAR (ligne à retard) ?
    Ce qui fait que tu as un décalage entre le signal envoyé par ton pc et la mesure détectée.

    En fait cela peut être beaucoup de chose.
    Il faudrait faire un schéma équivalent de ton circuit, et écrire les équations de courant dans chaque boucle de ton schéma (loi des nœuds, loi des mailles). Cela devrait parler à certains ?

    En ce qui concerne les pics, tu crois que tu mesures les vibrations des électrons ?
    Pour confirmer, il faudrait arriver à mesurer la fréquence entre 2 pics et comparer avec les fréquences de calcul théorique.
    Je n’y crois pas trop, on est sur du MHz hors capacité de ton scope.
    Est ce que ta capa n’y est pas pour quelque chose ?

  • #42153
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Pc portable sur Accus, donc pas de parasites de l’alimentation du PC,
    Sonde et Masse ont un potentiel CC de 0.5 volts et a peine 0.01 en AC,
    les signaux ne sont amplifiés que lorsque l’autre inductance est en courct-circuit,
    les signaux sont plus faibles sans condensateur en serie ( 10 uF )

    selon la théorie de la ferro-résonance, les harmoniques ont une tension plus élevée… ❓
    d’où l’autre inductance bouclée…. ?! ❓ mystére…

    L’Impédance d’un circuit serait-il proportionnel a sa capacité a absorber des Parasites ? ( ondes = courants induits ) , une résistance entre mieux en résonance avec les fréquences plus hautes…?
    Un isolant serait il conducteur aux hautes fréquences ?

    une chose est sùre, les parasites du 50hz de l’habitat y créer des courants induits autour de la fréquence 50hz…
    les phénoménes interessants pour moi:
    – les pics
    – l’amplification des signaux par inductance bouclée
    – (ajout) signal encore amplifié avec une spire exterieur autour du transfo en serie avec le bouclage de l’inductance en court-circuit

    ferrorésonance, ici:
    http://www2.schneider-electric.com/documents/technical-publications/fr/shared/electrotechnique/savoir-electrotechnique/basse-tension-moins-1kv/ct141.pdf

  • #42156

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bonjour mesdames et messieurs,
    A une époque, j’avais parlé d’un générateur autonome.
    Maintenant, je n’en parle plus, je vous propose de regarder cette vidéo qui cumule 7 vidéos tournées chez Richard Vialle.
    http://www.magnetosynergie.com/Archives/FilmsForum/EffetVialle/GenerateurEnU/TestUavecChargeEnCageDeFaraday(RV).mp4
    Je vous propose de poser toutes les questions possibles et inimaginables.

    Prochainement, je mettrais un lien qui donne l’explication du fonctionnement.

    Je suis désolé Peterpan de ne pas répondre à tes questions ou de ne pas forcément être concentré sur tes expériences, mais là, j’ai un boulot considérable : on me demande des traductions anglais de tous les documents.
    C’est un gros boulot et je dois reprendre les vidéos.
    Je suis actuellement un peu seul, mais c’est pas grave car maintenant, je sais où l’effet Vialle peut amener !

    Merci pour vos questions ; cela fait avancer !

  • #42157
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    bonjour Phil,

    Pas de soucis, je sais que tu a énormément de boulot 😉
    j’ai archivé la vidéo, elle démontre bien que la matiére est Energie et Oscillations :clap:

    ( si t’a besoin de diodes au germanium ( aussi transistor germanium 2N1305 hélas faible gain ) pour faire des redresseurs plus sensibles pas de soucis je peux facilement t’en envoyer , piéces de récup)
    d’ailleurs j’avais essayez de fabriquer une diode manuellement a l’oxyde de zinc
    avec du fil de cuivre entourant un gros fil de fer zingué et chauffé un au rouge (foncé) pour oxyder le zinc…
    Résultat: le courant passe mieux dans un sens que dans l’autre,
    et la surface de contact du cuivre peut étre augmenter autant qu’on veut sur tout le long du fil de fer zingué,
    ce qui pourrai augmenter le gain des electrons oscillants entre Cuivre et Fer…probablement ❓
    Cuivre = 1 E. non-appairé
    Fer = 4 E. non-appairés :inlove:
    ( en faisant entrer en résonance les electrons non-appairés entre 2 métaux différents cela devrait théoriquement créer un débit en présence d’une couche semi-conductrice…pas besoin d’eau cette fois-cy) )
    ( manque juste la bonne capa a accorder aux oscillations, mais me faut un oscillo et je suis pris par d’autres factures 😡 😆 )

    😉 :hai: ( la vache… 19 000 vues 😆 )

    ( flash , « vue » d’orbites sans electrons, en d’autres termes des couches quantiques actives(oscillantes) mais abscence d’electrons, plusieurs couches, la plupart proches du noyau ❓ )

  • #42158

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    C’est clair, ça va dépoter !
    Je te remercie pour ton aide.
    Actuellement même si j’ai les doigts qui me démangent pour expérimenter, je me consacre à la publication, et maintenant je passe à l’international !
    Par contre, je propose à tous de tester et de partager.

    Merci

  • #42159

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bonjour,
    On vient de me signaler que le lien que j’ai mis le 30 avril, ne fonctionne pas : direction erreur 404.
    Je le remet ici :
    http://www.magnetosynergie.com/Archives/FilmsForum/EffetVialle/GenerateurEnU/GenerateurAutonome-V1.mp4
    Si cela ne fonctionnait pas, pouvez vous me prévenir
    Merci.

  • #42160
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    chez moi il a trés bien fonctionné ce lien, suffit de pas trop censuré le navigateur avec des filtres de sécurité de tous types, verifier aussi les plugins qui pourraient étre désactivés,
    il convient donc de verifier ses configurations internet et firewall en premier 😉

  • #42161

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peterpan,
    Non en fait, il y a eu un changement de nom de la vidéo.
    Donc c’est bien celle ci qui fonctionne :
    http://www.magnetosynergie.com/Archives/FilmsForum/EffetVialle/GenerateurEnU/GenerateurAutonome-V1.mp4
    Si vous allez sur le site de MagnetoSynergie, il y a tous les autres documents dont l’explication de ce générateur autonome :
    http://www.magnetosynergie.com/Archives/DocumentsForum/EffetVialle/GenerateurEnU/GenerateurAutonome-V1.pdf

    Bonnes expériences.

  • #42162
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    ah bin donc j’ai eu du bol avant changement de nom…
    🙂

    Pas mal ce PDF, je vois que le barreau entretien les oscillations du U,
    y’aurait pas un risque de parasitage due a l’oxydation du barreau a l’air libre ? ❓

    Par-contre , est ce que les calculs pourraient montrer un changement de la puissance si,
    au lieu du barreau il y aurait par exemple quelques dizaines de tiges de cuivres isolées de l’air ou carrément un gros cable aux multi-brins émaillés ?

    Je pensai a la somme des oscillations de surface envoyée dans le U. ❓
    Je me gourre de cheminement peut-étre, si les oscillations de la masse totale du barreau sont nécéssaires ,
    alors je fais fausse route 😯

    Bin attend…coté Fil de Litz…que pense-tu du systéme Bi-Filaire de Tesla ?
    Ayant lu son brevet il écrit que le second enroulement (entre les fils des premiéres spires ) annule la FCEM générée par le premier enroulement, dans une inductance. ❓

    [rimg:3rcixkzg]https://images.duckduckgo.com/iu/?u=http%3A%2F%2Fwww.rmcybernetics.com%2Fimages%2Fmain%2Fpyhsics%2Fbifilar.jpg&f=1[/rimg:3rcixkzg]

    http://www.magnetosynergie.com/forum/viewtopic.php?f=19&t=1640

    https://teslauniverse.com/nikola-tesla/patents/us-patent-512340-coil-electro-magnets

    extrait du brevet:
    «  Je dirais ici que, par le terme bobines, je désire inclure généralement des hélices, des solénoïdes ou, en fait, un conducteur dont les différentes parties, selon les exigences de son application ou de son utilisation, sont mises en relation avec les autres afin d’augmenter sensiblement L’auto-induction.
    J’ai constaté que, dans chaque bobine, il existe une certaine relation entre son auto-induction et sa capacité qui permet un courant de fréquence donnée et le potentiel de passer à travers elle sans autre opposition que celle de la résistance ohmique, ou, en d’autres termes, comme si Il ne possédait aucune auto-induction. Ceci est dû aux relations mutuelles existant entre le caractère spécial du courant et l’auto-induction et la capacité de la bobine, la dernière quantité pouvant simplement neutraliser l’auto-induction pour cette fréquence. Il est bien connu que plus la fréquence ou la différence de potentiel du courant est élevée, plus la capacité est faible pour compenser l’auto-induction; Par conséquent, dans n’importe quelle bobine, quelle que soit la capacité, il peut être suffisant pour le but indiqué si les conditions appropriées à d’autres égards sont assurées. Dans les bobines ordinaires, la différence de potentiel entre les spires ou spires adjacentes est très faible, de sorte que, même si elles sont en fait des condenseurs, elles possèdent une capacité très faible et les relations entre les deux quantités, l’auto-induction et la capacité, ne le sont pas Comme dans toutes les conditions ordinaires, satisfont aux exigences énoncées ici, car la capacité relativement à l’auto-induction est très faible.
    Afin d’atteindre mon objet et d’augmenter correctement la capacité d’une bobine donnée, je l’enroule de manière à assurer une plus grande différence de potentiel entre ses spires ou convolutions adjacentes et, comme l’énergie stockée dans la bobine, considérant ce dernier En tant que condenseur, est proportionnel au carré de la différence de potentiel entre ses circonvolutions adjacentes, il est évident que je peux ainsi sécuriser par une bonne disposition de ces convolutions une capacité grandement accrue pour une augmentation donnée de la différence de potentiel entre les virages.
    J’ai illustré schématiquement dans les dessins annexés la nature générale du plan que j’adopte pour la réalisation de cette invention.
    La figure 1 est un schéma d’une bobine enroulée de manière ordinaire. Figue. 2 est un schéma d’un enroulement conçu pour sécuriser les objets de mon invention.
    Soit A, Fig. 1, désigner une bobine donnée dont les spires ou les convolutions sont enroulées et isolées l’une de l’autre. Supposons que les bornes de cette bobine montrent une différence potentielle de cent volts, et qu’il y a mille convolutions; Puis, en considérant deux points contigus sur les circonvolutions adjacentes, supposons qu’il existe entre eux une différence de potentiel d’un dixième de volt. Si maintenant, comme le montre la Fig. 2, un conducteur B doit être enroulé parallèlement au conducteur A et isolé de celui-ci, et la fin de A doit être reliée au point de départ de B, la longueur d’agrégat des deux conducteurs étant telle que le nombre présumé de circonvolutions ou de tours est le Même, à savoir, mille, la différence de potentiel entre deux points adjacents en A et B sera de cinquante volts, et comme l’effet de capacité est proportionnel au carré de cette différence, l’énergie stockée dans la bobine dans son ensemble sera Soit maintenant deux cent cinquante mille aussi génial. À la suite de ce principe, je peux évoquer une bobine donnée en tout ou en partie, non seulement dans la manière spécifique illustrée, mais de manière très variée, bien connue dans la technique, afin de sécuriser entre des convolutions adjacentes telles que La différence de potentiel qui donnera la capacité appropriée de neutraliser l’auto-induction pour un courant donné qui peut être utilisé. La capacité sécurisée de cette manière particulière présente un avantage supplémentaire en ce qu’elle est répartie de manière égale, une considération de la plus haute importance dans de nombreux cas, et les résultats, à la fois en termes d’efficacité et d’économie, sont plus facilement et facilement obtenus que la taille de la Les bobines, la différence de potentiel ou la fréquence des courants augmentent
    . »

  • #42163

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peterpan,

    En effet, cela a du changer entre 2 échanges.
    Maintenant, c’est dans le document explicatif ; Je me suis planté dans le schéma page 2 ; il faut débrancher le barreau rectangulaire pour faire la mesure de l’inductance. C’est normal, car, si on laisse le barreau branché, on met la bobine en court circuit. Donc mesure impossible !
    Mais j’aime bien la précision.

    Alors tes remarques sont pertinentes. Sur MagnetoSynergie, on se bat à démontrer que les ondes EM n’y sont pour rien sur la charge du condensateur qui charge quand même à 95V au bout de 1h30 ! Après, cela ne monte pas plus haut. Mais on sait pourquoi.

    L’oxydation n’y est pour rien non plus !
    Ce n’est pas un échange ni électromagnétique, ni thermique, ni chimique, …
    Il faut comprendre la théorie de l’effet Vialle.
    On se cale sur la vibration électronique de tous les électrons de l’atome de cuivre. On prend la moyenne et on cale un circuit LC pour se mettre à la résonance.
    Le métal y est pour rien ! seul le fil de Litz est important, car c’est lui qui transporte l’information et la résistance doit être quasiment nulle pour être en résonance qu’avec un circuit LC.
    On a fait les calculs pour l’atome de cuivre, mais on pourrait prendre n’importe quel autre atome. Ça marche pour l’air, le plastique, l’alu, le fer, le papier,…
    Si on change le matériaux, il faut reprendre tous les calculs.
    Avant, Richard utilisait la fréquence de 19,7MHz, car c’était par expérience qu’il l’avait trouvé. Maintenant, on sait comment la calculer !
    Mais il faut tout réadapter.

    Par contre tu n’a pas tord sur l’orientation.
    Pour moi, c’est ainsi qu’on va avoir de la puissance ! (beaucoup de puissance)
    Si on oriente le spin des électrons selon une cadence extérieure mais en harmonie avec la fréquence des atomes, on devrait envoyé des pics de plusieurs millions de volts. Moi je vois ça sur les spins des électrons, Richard, lui voit ça sur les électrons liés. Mais le résultat devrait être le même.
    Par contre, avant de passer à cette étape de recherche de puissance, il faut bien visualiser ce que l’on fait.
    Quand les personnes s’intéresseront à la théorie, ils comprendront que nous sommes en limite du R(0) du système solaire. Donc, si on dévie du Ploutos d’un univers, il faut être symétrique avec l’autre univers pour ne pas créer de déséquilibre énergétique.
    Malheureusement, en disant ceci, il n’y a que 2 personnes qui comprennent ce que je viens d’écrire.
    C’est dommage non ?

    C’est vrai que faire des parallèles avec Tesla est proche de la vérité. Pour moi, je pense que l’effet Vialle est étroitement lié avec l’esprit de Tesla. Mais je ne connait pas assez ses inventions pour faire des parallèles immédiatement. Il y a un boulot gigantesque à faire. Mais pour ça il faudrait plus de personnes qui se concentre sur la théorie.
    Le fil de Litz n’est pas là pour limiter l’effet de FCEM. On s’en fiche, on s’en passe.
    Le fil de Litz est là pour limiter l’effet de peau ; c’est à dire diminuer au maximum la résistance ohmique pour les hautes fréquences.
    Il y aurait beaucoup à tester, mais c’est fort possible que cela fonctionne avec du fil normal. Mais le rendement serait moins bon, car il y aurait une résistance plus élevée.

  • #42164
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

     » Je me suis planté dans le schéma page 2 ; il faut débrancher le barreau rectangulaire pour faire la mesure de l’inductance. « 
    dans le PDF le barreau est bien débranché pour la mesure de l’inductance, tu ne t’est point tromper t’inquiéte pas 😉 ( faudra juste rajouter des lettres manquantes désignant par exemple  » alors (c) est … », on n’y voit pas le « c » , je dis au pif le C…désolé, sinon le PDF est parfait 😉 :clap: )

     » Alors tes remarques sont pertinentes. Sur MagnetoSynergie, on se bat à démontrer que les ondes EM n’y sont pour rien sur la charge du condensateur qui charge quand même à 95V au bout de 1h30 ! Après, cela ne monte pas plus haut. Mais on sait pourquoi. « 
    j’avais uniquement cité le brevet de Tesla de sa bobine bi-filaire pour montrer qu’il avait constater une capacité et un voltage se créant entre les spires d’une inductance, et qu’elle est récupérable sous forme de voltage, tout en supprimant cette force se mettant en place entre les spires, cette force que Tesla nomme UN FREIN…
    d’où peut-étre la Force-Contre-Electro-Motrice. Il l’a nommé ainsi alors que cela peut trés bien étre autre chose..

    D’ailleurs, dans sa fameuse Bobine Tesla qui fait de gigantesques eclairs de plusieurs millions de volts,
    il écrit que dans son Inductance Secondaire la Résistance du conducteur fait augmenter le Voltage de sortie du fait d’une Capacité croissante entre les Spires…

    D’ailleurs ce matin, en me réveillant, la téte dans les nuages ( d’électrons de la veille 😆 ),
    je me suis rappeler de Tesla et ses trucs de Spires / Capacité et Résistance…. donc j’ai fait un essai:

    j’ai pris 2 inductances ( 2 secondaires donnant le 12V ) de 2 transfos 220/12 V…
    sans noyau en fer, je les ai scotchés ensemble, comme si je refesai un transfo,
    j’ai pris une connexion d’une inductance et l’ai enfiché dans la borne de mon capacimétre ( option sur un de mes testeur)
    j’ai ensuite pris la connexion de l’autre inductance située juste en face, et branché a l’autre borne du capacimétre,

    Résultat Capacimétre: des valeurs affichées complétements variables allant de 5 pF jusqu’a DEPASSER le maximum qui est de 20 uF pour parfois se restabiliser quelques secondes entre 4 et 10 pF, et a d’autres moments totalement a ZERO.

    donc je me suis rappeler Tesla et ses Volts / Spires / Capa et Résistance, alors j’ai tout simplement brancher
    au 2 autres connexions libres des 2 inductances…un potentiométre de 10 K-Ohms en serie.

    Résultats Capacimétre: a la résistance maximale du potentiométre de 10K donc, j’obtient 41.8 nF ,
    a la résistance minimale donc Pot. proche de Zero j’obtient 2.8 uF
    Valeurs TRES STABLES !
    ( j’ai recorrigé car le branchement du pot. étais inversé, les lecteurs ayant deja lu avant, je vous pris de m’en excuser )

    dommage que je n’ai pas d’Inductance-métre… sinon j’aurai pu mettre les valeurs des inductances,

    néanmoins, vue la surface des fils de chaque inductances,
    je ne comprend pas pourquoi il y a une telle capacité de 2.8 uF, je trouve que la capacité de surface des fils conducteurs est largement insuffisante pour créer de telles valeurs…

    Avec le potentiométre j’ai constater que les valeurs du capacimétre sont extrémement stables…
    ce qui ne fut plus la cas en rajoutant en serie au potentiométre un morceau de tube de cuivre, des plages de valeurs variables apparaissent selon la résistance du potentiométre.( a moins d’un defaut de contact interne du Pot.)
    Au départ SANS le potentiométre, des valeurs de capacités négatives apparaissaient defois… ❓

    Sans le potentiométre, cette capacité fantome depasse par pics aléatoires 20 uF 😮
    je dois trouver comment pister ces pics…. ❓



    Pour le respect de la symétrie des 2 univers, tu dis vrai… il faut garder ce principe si on veut faire un montage…
    C’est un point crucial d’ailleurs…

  • #42166
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Phil…

     » …On se cale sur la vibration électronique de tous les électrons de l’atome de cuivre... »

    😳

    c’est a mon avis justement SA… qui est liée a la gravitation et au phénoméne de résonance ,
    c’est le « reflet »…. votre « écran de travail » …de l’Oscillation « Massique », si je puis dire ainsi…

    mais j’ai bien quelques inquiétudes si on arrive a la controler a 100% on va risquer de créer des transmutations et des changements d’Etats de la Matiére, le Cuivre pourrait bien devenir liquide a température ambiante par exemple…


    autre sujet, mon essai précédent sur la byzarre capacité de 2 inductances séparée , le principe de Tesla et son Bi-Filar Coil, l’Oscillation electronique, etc…
    j’en étais au point d’oublier les champs magnétiques pouvant influencer les Spins…

    tous sa m’a ramener a essayer un truc en combinant un Joule Thief ( circuit auto-oscillant convertisseur de tension )….
    avec mon essai précédent, j’ai donc pris un morceau de tube de cuivre et l’ai « transformé » en Condensateur afin d’avoir une Capacité a base de Cuivre… en éspérant que cette capacité cuivre puisse varier au rythme de ses propres oscillations electronique, donc une capacité variable gérée par ses propres atomes…

    Donc, sachant que sur mon Joule Thief j’ai une borne qui « adore » absorber » l’energie électrique, et sa borne « opposée » qui « adore » donner de l’energie electrique (borne opposée en comportement) ,
    j’y ai donc brancher ma Capa Cuivre. Ma Capa C. je l’avais conçue pour avoir 3 connexions, dont une sur laquelle jy branche la sonde de PC,
    j’avais simplement utilisée la capacité parasite de la Jonction PNP d’un transistor Germanium pour y branchée la sonde…mais ce fut « affreux les tonnes d’harmoniques visibles sur le spectrogramme…j’ai due simplement enrouler le fil isolé de la sonde autour d’un des fils de la capa C. pour y voir plus clair au spectrogramme.

    Donc sachant que Richard a mis une Capa en paralléle sur le Barreau j’ai fait pareil avec la Capa parasite de la jonction PNP du transitor , ce qui est embétant c’est que cette « forme » de capacité est sensible a la chaleur, qu’elle est aussi polarisée car d’un coté on a 50nFarad, et de l’autre on a 70 nFarad,…Variation de 10% autour d’une valeur plus ou moins stable…( son boitier metal est surement connecté a sa Base )
    Cette « Capacité PNP » est un vrai mystére car d’un coté (branchement au capacimétre) son boitier métal est sensible a l’environnement electrique, alors que dans l’autre sens…elle ne l’est pas.

    Donc coté Joule Thief, ses « sorties » chaudes et froides… j’y ai branché cette capa cuivre(avec sa capa PNP en paralléle), il ne restais donc qu’une connexion a ce transitor PNP…c’est sa Base,
    que j’ai connecté a l’une des Bases gérant le Joule Thief,
    ( les transistors de Joule Thief fonctionnent en « Interrupteurs » par leurs jonctions PN – NP, et en devenant « Passant » en « Interrupteurs » secondaires. )

    Donc la Base du Transistor au Tube Cuivre servant aussi d’Interrupteur de courant…passant ou bloqué.

    j’étais depuis longtemps habitué aux différentes fréquences de ce Joule Thief affiché sur mon Spectrogramme….
    mais là…. je suis intrigué…
    il me montre une fréquence clairement définie qui monte lentement jusqu’a ( au démarrage) 11.250 Khz…
    puis chute brusquement jusqu’a environ 1300 – 2000 Hz,
    stagne 4 secondes avec ses harmoniques
    puis re-concentre presque instantanément ses harmoniques a partir de 9 Khz
    pour monter jusqu’a a nouveau ( au bout de 15 mn il atteint les 11.6 Khz ) de 11.250 Khz a 11.600 Khz.

    Phénoméne étrange…Au moment du coucher de Soleil…de trés claires variations dans les harmoniques (se rassemblant vers les 11Khz) apparurent… 😮 ❓

    Maintenant que le Soleil est couché depuis un bon moment il n’y a pratiquement plus aucune Perturbation des harmoniques…

    Avez vous des perturbations des valeurs pendant le Coucher de Soleil ?
    Le Soleil est-il lié a un des éléments de ce montage Joule Thief + Cuivre Format Capacité ? ❓
    J’ai vérifier si les perturbations provenaient de l’Electrosmog ambiant…bin non, la fréquence y semble totalement insensible…

    ( c’est surement une coincidence que 11.250 Khz soit « presque » le quart de 44.901 Khz …voir votre PDF, il ne me reste plus qu’a vérifier d’autres éléments métalliques en format Capacité, pour voir si la fréquence reste…ou change, alors je saurai si ce fut une coincidence…cette fréquence de 11.250 Khz )

  • #42168

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Excuse moi Peter, j’avais pas été prévenu, et j’ai entamé un gros boulot de traduction en anglais.
    Apparemment, les moutons français ne sont guerre intéressés, mais je commence à avoir beaucoup de question de l’étranger sur la théorie.

    Bon, j’ai toujours du mal à te comprendre et à te suivre ;
    Déjà, je ne sais pas si t’es sérieux ou quoi, mais y en a qui pourrais prendre peur : NON, il n’y aura pas de changement de structure atomique de la matière !
    La déviation de la quantité de ploutos de l’univers 2 qui doit être équivalent à la quantité de ploutos de l’univers 1 est une supposition de ma part, pour essayer de garder une symétrie dans les 2 univers.
    S’il y avait un déséquilibre, peut être bien que cela marcherait moins bien, mais il est fort probable que cela ne risque rien.
    Par contre cela peut être une voix pour la distorsion temporelle ; c’est un sujet qui m’intéresse aussi beaucoup avec cette théorie.
    Ce que j’ai toujours dit, qui serait dangereux, c’est de rentrer en résonance avec la pulsation w(0) de la bulle R(0) de la masse. Mais à cette échelle elle est inatteignable.

    Déjà, j’ai essayé de comprendre ce que c’était un Joule Thief : https://fr.wikipedia.org/wiki/Voleur_de_joule
    C’est donc un circuit oscillant (ah oui c’est vrai tu le dis)
    Je comprends pas ce que tu as fait, tu as branché un tube de cuivre à la place de la batterie ?
    La capacité dont tu parles, est une capa virtuelle fournie par la jonction de ton transistor ?
    La capa de Richard est une vrai capa ajustable donc elle n’est pas polarisée https://www.sonelec-musique.com/electronique_theorie_condensateur_ajustables.html
    Ensuite, il y a les adaptations d’impédance. Pour retirer de l’énergie d’un morceau de cuivre, il faut faire un circuit LC et calculer les valeurs pour être à la résonance.
    Il faut reprendre ton schéma et calculer les boucles de ton circuit. Tout a une explication logique. Les 11.250KHz, pour moi est un hasard.
    D’ailleurs, je ne comprends pas tes relevés de fréquence.
    Si tu veux savoir, peut être qu’en changeant la longueur du tube cuivre ?

    Je demanderai à Richard, mais je ne pense pas qu’il y ait des comportements différents en fonction de l’heure ou de la météo.
    à suivre

  • #42169
    bidouille
    bidouilleParticipant
    @bidouille

    salut :hai:

    je rebondis juste phil sur ce que tu dis

    Bon, j’ai toujours du mal à te comprendre et à te suivre ;
    Déjà, je ne sais pas si t’es sérieux ou quoi, mais y en a qui pourrais prendre peur :

    je corrobore se que tu dis la,je vous lis un peut …. j’ai quelques notions de physique mais pas plus ensuite, je suis pas pro enseignement académiciens , j’ia fugué à l’age de 6ans de l’éducation naattiionnaalll ! 😀 ..selon moi c’est l’apanage d’esprit hyper spécialisé et conçu pour travailler la physique ou les maths à un certain niveau, je pense que cela se dois de s’imposer naturellement à toi pour saisir les conceptes , bref pas donné à tout le monde .

    :hai:

  • #42170
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Il est vrai que je vais trop facilement dans les choses compliqué…
    J’ai aussi laisser de coté temporaire cette recherche, car là je m’interesse de trés prés aux forces electrocinétiques, non-pas d’un élément isolé, mais au contraire de tout élément environnant un objet a étudier.

    Y compris le plastic, car il semble aussi affecté par le champ electrique,y compris au travers de ces parois pourtant isolantes, ( c’est ce qui fait fonctionner un condensateur, les forces electriques traversent les parois isolantes)
    Cette force est depuis des lustres…appelée VOLT.
    ce constat fait penser que ce champ electrique a un comportement identique a un fluide, mais le plus interessant dans ce comportement est que ce fluide electrique semble lié a toutes choses.

    A bientot :hai:

  • #42172

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bonjour Bidouille,
    Pourtant avec un tel pseudo, il doit y avoir de la curiosité caché derrière 😉
    Pour dire la vérité, j’ai passé mon bac 2 fois et la deuxième fois, j’avais juste le nombre de point pour me faire repêcher. De plus de mémoire, je crois que mes notes en physique et maths étaient 6 et 4 (sur 20 bien sur)respectivement.
    Donc tout est possible ! Bon, j’admets, j’ai eu la chance de faire de belle rencontre depuis.
    Si j’ai mis tout en accès libre concernant cette théorie, c’est surtout parce que d’une part, elle n’intéresse pas les physiciens (c’est pas assez compliqué, ou c’est trop nouveau pour eux) et d’autre part c’est parce que c’est accessible à toutes personnes voulant chercher à comprendre.
    C’est pourquoi, il y a des forums et je me suis engagé auprès des administrateurs, de répondre à toutes les questions.
    Le seul blog qui a bien voulu stocker toutes les archives c’est http://www.magnetosynergie.com/Pages-Fr/Presentez/EffetVialle/Archives-R_Vialle-02.htm
    J’ai même fait des vidéos explicatives (et je suis très loin d’être un amateur de ce genre de com). Elles valent, ce qu’elles valent, je sais qu’elles sont très critiquées sur la forme mais personne ne pose de question sur le fond ; dommage !
    Actuellement, je les reprends car un chercheur américain très intéressé veut une traduction. Donc elles seront un jour en anglais et français (surement sur YouTube, quand j’aurai fini, et que j’aurai compris ce mode de com). Il y a d’autres pays qui commencent à les décortiquer …
    Donc à ton service Bidouille

    @ peterpan,
    Regarde les différentes notes. On a pris du cuivre, parce que on a calculé pour cet atome.
    Mais le calcul de l’exponentielle amortie de l’électron fonctionne pour n’importe quel type d’atome.
    Cela fonctionne pour l’air, le plastic, peut être même pour les liquides …
    Richard a obtenu un allumage de sa lampe avec le U mais en enlevant le cuivre. Donc l’ampoule s’allumait avec du plastique ou avec l’air ambiant !
    Bon, je sais que beaucoup critique ces expériences car ils veulent donner des explications avec la physique actuelle. Le blême est là !
    Il faut sortir de ces acquis scientifiques et ouvrir son esprit sur d’autres résonnement. Donc Bidouille a plus de chance qu’un professeur agrégé de physique !

  • #42173
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Moins ont est « formaté », plus on est ouvert 😀

    J’ai méme constaté une aimantation de l’onde EM, l’onde dévie vers l’objet… ❓
    je n’observai pourtant que le champ electrique, mais les RF etant en méme temps affichées, je voyais bien que quelque chose d’inattendu apparaissait.

  • #42174

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peter,
    C’est intéressant : l’onde électromagnétique dévie vers l’objet ?
    Aurais tu des preuves, des protocoles, comment as tu remarqué … ?
    Ce n’est pas une aimantation, c’est une conséquence de la gravitation, et ta remarque validerait la masse électrostatique, entre autre.

    Il me faudrait beaucoup plus de détails de ton expérience et ta constatation.
    Merci

  • #42175
    bidouille
    bidouilleParticipant
    @bidouille

    phil dis

    Bonjour Bidouille,
    Pourtant avec un tel pseudo, il doit y avoir de la curiosité caché derrière

    exact je le suis curieux, car suis asperger et intellectuellement précoce , donc la n’est pas la question 😀 ………. j’ai d’autres centres d’intérêt tout bonnement (philosophie, biologie ,et géologie que je relie bien entendu a l’électromagnétisme, mes centres d’intérêt restreints ne le reste qu’un laps de temps indéfini reconductible parfois soite :talk: ) et j’évite de me dispersé moi question de canalisation de concentration point :ugeek: , sinon c’est la débandade :fubar:

    peter dis;

    Moins ont est « formaté », plus on est ouvert

    les esprit originaux non conventionnelles lorgnent et ouvre des chemins de travers insoupçonné , c’est certains , affaire à suivre donc ; le monde académique le apprendre par coeur ne laisse pas la liberté de pensée s’émanciper c’est certains aussi la encore !

    a pluch :*

  • #42176

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Super Bidouille, si on peut dire.
    Tout dépend comment on prend la chose.
    Nous sommes une grande famille (2 adultes (à moitié, on est resté très enfants), 2 garçons et 3 filles) ; tout le monde diagnostiqué dans la partie droite de la courbe de Gauss, et même très à droite pour certains (moins de 0.03% de la population).
    Le seul non diagnostiqué : c’est moi ! Et ma femme me dit que les chiens font pas les chats ! Et en plus avec mes absences, elle m’octroie un TDAH
    Le contact que j’ai aux US a pondu une théorie qui se rapproche de très près de celle de Richard Vialle. Celui qui a résolu les équations (bien plus complexes que la théorie de l’effet Vialle), était un Asperger très prononcé très proche de l’autisme.
    Quand je vois les qualités et les bons côtés d’un asperger https://asperger.autisme.ch/syndrome, je ne peux qu’être admiratif.

    J’ai fait une présentation un soir devant des atypiques de http://www.hpitalents.com/, la présentation devait durer 1 heure, 1 heure 30. Elle a commencé à 18h30 et après le resto, sur le parking, à 23h00, ça discutait encore ! Heureusement que je devais faire 130 Km pour rentrer chez moi. Et heureusement qu’on a parlé que de théorie !
    Donc oui Bidouille, des gens comme toi, on en a besoin !

    Mais j’aurai, peut être, dû commencer par cette question : Quel sont tes centres d’intérêt ?

  • #42177
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    @phil.Alb wrote:

    Salut Peter,
    C’est intéressant : l’onde électromagnétique dévie vers l’objet ?
    Aurais tu des preuves, des protocoles, comment as tu remarqué … ?
    Ce n’est pas une aimantation, c’est une conséquence de la gravitation, et ta remarque validerait la masse électrostatique, entre autre.

    Il me faudrait beaucoup plus de détails de ton expérience et ta constatation.
    Merci

    Sa c’est passer sur la terrasse, (on a une antenne-relais a environ 500 métres, juste en face de la terrasse.)
    Donc j’ai pris mon Detecteur EMF et une bouteille plastic d’eau bien remplie ( affiche 3 Unités: Champ Magnétique, Champ Electrique, et Champ EM/RF ).

    J’ai placer le Detecteur sur la table plastic de jardin verticalement pour pouvoir placer la bouteille d’eau contre lui ou autour, et en vérifier les effets sur le Champ Electrique.
    Mais je n’étais pas satisfait des valeurs car c’est TOUJOURS au centimétre prés que soit:

    – la valeur chutait progressivement, jusqu’a ce que la bouteille soit trés proche du detecteur sa remontait rapidement,
    – l’inverse se produit si je garde toute la surface de la main (et pieds-nus) sur la bouteille en l’approchant du detecteur,
    – ou encore la valeur du champ E augmentait progressivement jusqu’a UN POINT Précis sa chutait sec et 1 cm de plus sa remontait a nouveau fortement…il y a comme des creux et des ventres de Champ E…selon la distance,

    je pense ici que cette troisieme observation est due a ma présence plus ou moins proche de la bouteille.
    Je la tenait toujours par la capsule pour la deplacer et retirai ma main ensuite. Sauf la fois ou je testai la surface de la main sur la bouteille pour voir l’evolution des valeurs.

    Curieusement, au hasard des observations sur les RF (ondes),
    quand le Champ E. chutait fortement la valeur RF (EM) augmentait… et inversement aussi ,
    essais fait une 20 téne de fois, ( évidement je n’avais PAS placer la bouteille en direction de l’antenne-relais, mais sur les cotés du detecteur )

    Donc, si l’approche de la bouteille augmentait le champ E… pendant ce temps, les RF diminuaient…
    Le detecteur capte MOINS d’Ondes a l’approche d’un Objet augmentant le Champ Electrique , byzarre sa.
    Est-ce une déviation de l’Onde? Ou plutot un « bouclier » de Champ Electrostatique plus intense qui en réduirai son intensité vers le Detecteur ?
    De plus il faut respecter une distance précise entre Bouteille et Detecteur pour étre dans un ventre de champ Electrique, il y en a 2 que j’ai constater, un vers 4-5 cm de distance, l’autre plus prés, vers 1 cm prés du detecteur.

    A mon avis, vu la masse d’eau, c’est elle qui créer plus de perturbations que les composants du detecteur.
    ( bouteille plastic rempli d’eau, 1,5 litre )
    Les effets mentionnés ne fonctionnent pas si la bouteille est sur la ligne vers l’antenne-relais
    et ENTRE elle et le detecteur.
    La bouteille plastic doit étre perpendiculaire a la direction de l’antenne-relais, a gauche ou a droite du detecteur, l’antenne au fond du champ de vision.

    Et sur une bouteille plastic remplie d’eau, directement contre le detecteur, son Champ electrique change méme en touchant le plastic de la bouteille le plus isolé, comme si mon champ electrique « coulait » sur celui de la bouteille pour s’équilibrer avec lui. Théoriquement il n’y a pas d’electrons qui « coulent » sur du plastic…le champ electrique c’est pas des particules, plutot une force.

    En mesurant la résistivité de l’eau dans un couvercle plastic, le testeur affiche des valeurs plus basses en longeant les parois du plastic…plutot qu’aller en ligne droite vers l’autre electrode…( polarité champ E inversée aux parois ? donc chemin plus facile…)

    J’ai pas de preuves, juste des constats.
    La part electrique de l’onde serait-elle attirée vers un champ Electrique plus intense ? Que deviendrait donc sa part magnétique si l’onde perdait sa part electrique ?

  • #42179

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peter,
    Tu parles de détecteur EMF, je suis allé voir http://www.paranormal-encyclopedie.com/wiki/Articles/D%E9tecteur_EMF, car quand tu tapes « Détecteur EMF principe de fonctionnement », on tombe sur du paranormal ???
    Quel est le principe de fonctionnement du tient : effet Hall, ou induction magnétique sur le principe de Faraday type fluxgate http://server.idemdito.org/electro/marine/magnetometre.htm
    Si c’est un principe fluxgate, c’est intéressant !

    Un détecteur EMF mesure une variation de champ magnétique. Je pense que le champ électrique est un calcul ou une déduction de la mesure du champ magnétique.
    Par contre je ne comprends pas comment on peut séparer les 2 champs ?
    https://books.google.fr/books?id=oE_5AgAAQBAJ&pg=PA420&lpg=PA420&dq=peut+on+s%C3%A9parer+un+champ+%C3%A9lectromagn%C3%A9tique&source=bl&ots=du7v8_xCTY&sig=D2HxxU_5JiwftKSuYAsvuddgk2c&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjfzYrtkffTAhWHiRoKHQVlCAsQ6AEILjAC#v=onepage&q=peut%20on%20s%C3%A9parer%20un%20champ%20%C3%A9lectromagn%C3%A9tique&f=false
    Pour moi, tout ceci dépend de la force de Lorentz où nous avons la force électrique {vec {f}}=qleft({vec {E}}+{vec {v}}wedge {vec {B}}right)

    Je ne sais pas, quel est ton opinion ?

  • #42181
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Bonjour Phil,

    pour le détecteur: ( site en francais )

    http://www.puremaison.fr/mesureur-ondes-electromagnetiques-hf/1148-mesureur-de-champs-electromagnetiques-tm-190-tenmars-3700770800936.html

    site de la marque du detecteur: ( anglais )
    http://www.tenmars.com/webls-en-us/TM-190.html

    Capteurs:

    Mesure des champs magnétiques de basse fréquence
    Type de capteur 3 axes (X,Y,Z)
    Réponse en fréquences 50-60 Hz
    Unités de mesure milligauss (mG), microtesla (µT)
    Plages de mesure 20 / 200 / 2000 mG (2 / 20 / 200 µT)
    Résolution 0,02 / 0,1 / 1 mG (0,002 / 0,01 /0,1 µT)
    Précision ± 15% +100 dgt

    Mesure des champs électriques de basse fréquence
    Réponse en fréquences 50-60 Hz
    Unité de mesure volt par mètre (V/m)
    Plage de mesure 50 V/m à 2000 V/m
    Précision ± 7% +50 dgt

    Mesure des ondes hautes fréquences
    Plage de fréquences 50 MHz à 3,5 GHz
    Unités de mesure µW/m2-mW/m2, µW/cm2, mV/m-V/m, mA/m, dBm
    Plages de mesure 0,02 µW/m2 à 554,6 mW/m2 (0,02 µW/cm2 à 55,4 µW/cm2) , (36,1 mV/m à 14,46 V/m) (0,02 mA/m à 38,35 mA/m) (-51 dB à 16 dBm)
    Résolution 0,02 µW/m2, 0,2 µA/m, 0,2 mV/m, 0,002 µW/cm2, 2dB
    Précision ± 2 dB à 2,45 GHz

    Autres informations
    Température d’utilisation 5°C à 40° C, humidité relative inférieure à 80 %
    Alimentation 3 piles 1,5 V AAA (fournies)
    témoin indicateur d’usure des piles
    connectique mini-USB
    Autonomie ± 8 heures (accus)
    Dimensions L 115 x l 60 x h 21 mm
    Poids 120 g



    site où je l’ai commander: http://www.conrad.fr/ce/fr/overview/0601102/Appareils-de-mesure-pour-les-champs-electromagnetiques

    ( bin tiens, les prix ont montés, pfff… )



    Pour l’instant je ne sais pas trop pourquoi l’onde est absorbé ou déviée par l’approche d’une masse a fort champ electrique…
    donc j’essai de trouver un autre moyen d’etudier le Champ Electrique car la Science avec ses Formules c’est du chinois pour moi, et puis j’ai un autre soucis apparut en découpant 2 bandes de tissu métal micro-fibres … :sweat:

    Ce soucis c’est plutot ma sensibilité EHS et ces 2 bandes de tissus métal
    ( épaisseur 3mm, longueur 12cm, largeur 1.5cm, métal= soit acier inox, soit argent, je sais pas trop (j’avais piqué au boulot) micro-fibres compressées),
    En les tenant paralléles , en mains, une dans chaque mains, en les rapprochant ensemble je ressent une franche « résistance » qui s’y oppose a environ 1 cm d’espacement entre les bandelettes, puis des pics douloureux dans les mains…
    J’ai beau essayer plusieurs fois cette manip , méme les yeux fermés, cette « resistance » a l’approche apparait a chaque fois et toujours vers 1 cm entre les bandelettes de tissu métal.

    Ces derniers temps je n’ai pu avoir d’alimentation adaptée (…) donc mes troubles EHS sont plus intenses :worried:

    J’avais prévu d’utiliser ces bandelettes sur le principe du Fil de Litz, mais en y récupérant son Champ Electrique,
    au travers du principe du Générateur en U.( mais inversé, le tissu a l’interieur d’une inductance, chacune séparée, tel le U coupé… )
    Je n’aurai surement pas assez de puissance ni de fréquences adaptées, mais pour avoir un signal de Champ E sur le PC sa devrait suffire…

  • #42189
    bidouille
    bidouilleParticipant
    @bidouille

    salut vous deux ! 🙂

    je repond juste à phil vite fais ……….

    Alors pour êtres honnête , l’asperger c’est avant tout un handicap social à la base , nulllement être un génie , einstein était un geni et asperger(des lettres émanant des discourts sur sa perception mentale en atteste :clap: ), mais n’a jamais passer de QI (don tant de monde ce vantent d’avoir le sien 😀 ) , à l’instar de la population , tu prend la cloche de goss , c’est pareil dans la population des asperger , certains ont une efficience normé, d’autres lorgne dans la courbe de gauche,et d’autres comme moi sur la droite je suis HPI et intellectuellement précoce, alors tu vois la nuance est apporté :wait: ya rien d’extraordinaire .

    Je dirais même, maintenant que j’ai participé à qq groupes , que les apserger sont des salariés par excellence , des esclaves parfais, ils dérogent jamais à la règle , sont carré,arrivent à l’heure, soumis aux détails serte le pourquoi ils sont rechercher et employés,ils ne mentent pas car ils savent pas faire , et surtout prêt à tout pour renter dans le moule et être esclave, et sont pro système ,des mouton ! sans vouloir être méchant…… le moule ?, moi j’en veux pas , un pied dedans et c’est tout ! et encore si j’arrive à construire mon autonomie qu’il aille se faire foutre 😀

    je refuse d’être sectaire phil , donc j’en côtoie pas plus que ça …. et pour tout dire dimanche dernier lors d’une assemblé , lors de discute , j’ai vue quoi ?, un gas asperger pédant, sois disant esprit scientifique, pfff , si tu n’arrives pas à quantifier cela n’existe pas 😀 …. pour moi les précurseur et les grand découvreur n’ont pas l’esprit scientifique, ils sont capable de pensée différemment d’ouvrir d’autres voie d’explorations , bref cela m’énerve des esprits aussi étroit et étriquer pas brillantissime selon moi . nombres de sujet du fofo ne seraient donc que farfelue car pas dicté par la convention sociale 👿 ; pour ma part j’ai un esprit plus éclairé et plus efficient que certains entrevue la bas , bonjour leurs analyse et pouvoir de synthése et imaginatif, des esprit à tendance et prédominance hemisphérique gauche , c’est leurs règne actuelle .

    TDAH toi avoir , moi aussi (diag officielle ), j’ai du mal à canalisé et à me concentré , l’école m’ennuie aussi , tdah c’est souvent un fourre tout attention , le deficit d’attention existe aussi d’ans le spectre autistique don l’asperger :wait:

  • #42190

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Bidouille,
    Richard Vialle m’a appelé aujourd’hui pour me prévenir de ta réponse.
    Je ne pense pas qu’il faille discuter ici de troubles psy. Malgré que ce soit très intéressant. Je préfère rester centré sur l’effet Vialle.
    @bidouille wrote:

    pour moi les précurseurs et les grands découvreurs n’ont pas l’esprit scientifique, ils sont capables de penser différemment, d’ouvrir d’autres voix d’exploration , bref cela m’énerve des esprits aussi étroits et étriqués pas brillantissime selon moi

    C’est exactement ce que nous sommes. 😉 . Je prends ça pour un compliment ; merci !
    Par contre, au vue du boulot, c’est bon, je ne suis pas asperger 😀
    Je ne savais pas qu’ils différenciaient Asperger et HPI ?
    Je pensais que un HPI pouvait être asperger ou pas comme un non HPI le pouvait ou pas … euh, peut être que cela revient au même, après tout !
    J’espère que tu ne m’en veux pas, si je préfère rester centré sur l’effet Vialle !
    A ce propos, c’est justement la raison pour laquelle nous publions tout ! En ce qui me concerne, je ne voudrai pas devenir un asperger pédant. C’est pour cela que je demande des échanges sur la théorie de l’effet Vialle. Qu’en pensez vous ? Si vous demandez des explications, cela nous permet d’éclaircir nos idées aussi. Donc, qu’elles sont vos questions ? (et il n’y a pas de questions bêtes)
    J’en profite pour faire un autre appel :
    La théorie et les documents sont très regardés à l’étranger, dont plusieurs universités. Je n’ai toujours pas de retour, mais les téléchargements ont dépassés les pays francophones (Les américains ont téléchargé 50% de plus que les français !). Actuellement, le compteur est à 38 pays.
    Je cherche donc, à retraduire les documents. C’est un boulot énorme, et seul, c’est un peu dur. Si des personnes se sentent et veulent s’impliquer, ils seront les bienvenus ! Même s’il y a des spécialistes informatiques vidéo pour des insertions de sous titrages …
    Merci

  • #42191
    bidouille
    bidouilleParticipant
    @bidouille

    Je ne fais que vous répondre Phil, nullement l’envie de m’étendre ici soyer sans crainte, bonne discute sur vial 😉

  • #42192
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Ok je ne ferait plus état de troubles Psy… puisque tout comme les Champs Electriques, Magnétiques, Ondes et neutrinos etc…
    toutes ces choses sans Masse ni particules sont « conformisées » irréelles, tel la pensée, la spiritualité, les ressentis.

    Conformiser l’Irréel sous le nom de troubles Psy…
    La Physique quantique serait donc un trouble psy. 😯

  • #42195

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bonjour tout le monde,
    Cela fait pratiquement 1 mois, où il n’y a eu aucune nouvelle.
    Ceci était un peu volontaire, j’attendais de voir s’il y avait de la curiosité.
    Je ne sais plus quoi penser.
    A l’étranger, sur academia, le nombre de vues, aux Etats Unis, a dépassé le nombre de vues en France sur une période de 30 jours !
    En plus, il y a de l’échange d’idées qui est organisé par d’autres sujets mais ayant les mêmes thèmes : 4D, Ether, fluide incompressible, …
    De ce fait, je prépare une autres séries de vidéos explicatives qui seront en français et anglais.
    Quand ce sera fait, vous aurez les liens sur YouTube. Pour le moment je n’ai fait que les scénarios. Et j’apprends à me familiariser avec tous ces nouveaux outils (pour moi).

    Sur ce forum les moutons enragés : toujours beaucoup de curieux, mais toujours peu d’intervenant ?
    Le nombre de personnes qui ouvre le sujet = 1159 sur 22 jours ! Les mois d’avant c’était 1585 puis 1208 sur une même période de 22 et 21 jours.
    Donc le sujet traîne depuis le 17/10/16 et il y a toujours une régularité sur le nombre de visites.
    Je ne sais plus quoi dire pour inciter les gens à poser des questions ou même à tester et partager leur expérience.

    Sur le forum de MagnetoSynergie ; c’est pareil calme plat depuis le 05/05/17.
    Mais le nombre de visites est toujours très actifs et dans tous les sujets.
    Nous sommes rendu à 1086 visites par semaine sur tous les sujets cumulés (ceci est une moyenne)
    Même, ce qui est encore plus étonnant, c’est plus les sujets sont vus et moins il y a d’intervenants ???
    Par contre et c’est la note positive, les sujets les plus ouverts sont « Compréhension de la théorie », « D’où vient l’énergie qui agite les électrons d’un atome » et « Mesure de la vibration de l’électron ».
    Ensuite vient les profiteurs, c’est à dire les gens qui attendent qu’il y ait les plans d’une machine : les sujets sont « Le générateur en U », « Décalage temporel » et « Générateur autonome ».
    Sur ces derniers sujets, je rassure les gens : toutes choses intéressantes sera publiées ! Pour le moment, nous sommes en recherche !
    C’est dommage, nous sommes qu’une petite poignée à tester, chercher, partager, essayer de comprendre, …
    J’ai bien dit toutes choses intéressantes, car vue le nombre de critiques (à 2 balles) de personnes qui pensent tout savoir, on préfère maintenant, publier des événements dont on maîtrise parfaitement. C’est dommage !
    Tant pis, nous, on sait ce qu’on a entre les mains, et on correspond par Skype, téléphone, mail, … pour se tenir à niveau !

    Vous voilà prévenu, si vous voulez connaître, il n’y a aucun problème, j’ai toujours promis que je répondrai, et je m’y tiendrai !
    Merci et bonsoir à tous

  • #42196
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Ne t’en fais pas Phil, la théorie de Richard va audela de ce que tu cherche, car c’est bien elle qui va le plus te répondre,
    et non les lecteurs…

    Cette théorie englobe tout…
    Beaucoup de scientifiques pensent encore que par exemple un champ electrique stable ….est stable 😆
    pourtant méme s’il n’a qu’une seule polarité, il est riche en oscillations, riches en polarités…
    😉

  • #42204

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bonsoir tout le monde,
    Ça faisait longtemps !
    Juste un petit mot pour vous dire que cela continue et c’est très actif et prometteur.
    Le générateur autonome commence à débiter, allume des Leds et fait tourner un petit moteur.
    Maintenant l’objectif et de boucler sur une batterie 12V
    Actuellement, il n’y aura pas de publication tant qu’on aura pas compris ce fonctionnement qui vient d’une autre énergie (ce n’est pas de l’énergie électrique comme on a l’habitude) : « Pour le moment on observe des phénomènes qui n’ont rien a voir avec l’électricité normale;on réfléchi!. » dixit Richard sur MagnetoSynergie.

    Voilà, j’ai décidé de faire une chaîne YouTube.
    C’est un travail gigantesque, et j’en profite pour saluer et féliciter tous ces YouTubers qui cherchent à faire un travail de qualité.
    La chaîne s’appelle : Energie de Translation
    Pour le moment, il n’y a que 2 vidéos, mais je m’aperçois qu’il faut 1 heure pour faire 1 minute de vidéo. En plus ce n’est pas mon gagne pain.
    Le but est toujours le même : partage et invitation à rejoindre l’aventure.
    Pour le titre de la chaîne, certains comprendront, sinon je pourrais toujours donner une explication s’il y a des questions.
    Je vous propose d’aller faire un tour et pourquoi pas laisser des commentaires.
    Je suis preneur de tous bons conseils (je débute).
    L’objectif de la chaîne YouTube, n’est pas de faire un buzz sur un nombre de vues ou d’abonnements (je ne compte pas gagner de l’argent avec ça 🙂 ), mais de faire connaître et donner toutes les explications nécessaires pour comprendre, reproduire et partager.

    Merci

  • #42205
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Bonjour Phil, merci des news.
    Je suis heureux de voir qu’il y a des progrés.
    ( attention de pas vous tromper de polarité gravitationnelle , sinon au lieu d’emettre de la lumiére par la led, vous aller en absorber 😆 )
    (bon, blague a part, j’apprecie ce retour trés positif ) :clap: :clap: :clap:

    Mais t’inquiéte pas , je vois trés bien ce que tu veux dire coté Energie en mouvement. Cela me parait méme logique.
    De l’Energie en mouvement il y en aura toujours. Plus il y aura d’atomes (je passe les détails) accordés a ces mouvements,
    plus il y aura d’energie utilisable.

    Surtout si on peut transmettre une part de l’energie oscillante aux autres atomes non-accordés, pour les synchroniser,
    par comparaison, a la video (récement postée) des Métronomes , sur un plateau mobile (barre de cuivre) , qui s’auto-synchronisent , en agissant sur l’ensemble. 🙂

    Dommage que ce soi pas des néodymes (aimants) utilisés dans les essais, car leurs orbites E- et/ou spins magnétiques sont déja tous orientés. ❓

    ( mes essais m’ont toujours montrer d’importantes reactions, non-pas par passage d’un courant, mais a chaque changement de polarité electrique, chaque changement de polarité créé une importante reaction electrique,
    méme si aucun ampére n’est consommé, c’est une illusion de croire qu’un ampére est consommable… Les ampéres se transforment…mais ne se consomme pas. Les oscillations electriques dispersent leurs intensités en « transferant » leurs intensités a des fréquences plus élevées, d’aprés mes constats
    )

  • #42206
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    @phil.Alb wrote:

    Actuellement, il n’y aura pas de publication tant qu’on aura pas compris ce fonctionnement qui vient d’une autre énergie (ce n’est pas de l’énergie électrique comme on a l’habitude) : « Pour le moment on observe des phénomènes qui n’ont rien a voir avec l’électricité normale;on réfléchi!. » dixit Richard sur MagnetoSynergie.

    Phil, je pense que… :
    les gentils petits electrons ne font qu’obeir aux rayonnements des protons, qui a travers eux, sous influence du Temps et la Gravitation sont rayonnés dans tout l’univers non? ❓
    Polariser des energies désordonnées a toujours engendrer differentes « energies » utilisables (forces), les piles ne fonctionnerai pas sans polarisation (synchronisation) des forces.
    Plus cette polarisation s’intensifie, plus les forces engendrées iront vers l’infini jusqu’a atteindre par résonance celle qui régis l’Univers…
    cela peux declencher d’intenses Gravitations, et/ou Anti-Gravitations localisées et des effets Temporels sur la Masse polarisée puisqu’ a ce moment on finit par « toucher » aux Ordres Universel.

    (faites attention, la Mafia de l’Energie aura envie de faire tot ou tard des cyber-attaques sur votre site :wait: )

  • #42207
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Experience sur l’Eau, 2 electrodes Cuivres, signal carré injecté trés faible =

    Observations sur 2 signaux injectés, 4 et 8 Hz Carré trés faible intensité et leurs Reactions observées dans le Temps,
    et en Intensité en MF: (MF = Frequences Moyennes , 10Khz a 20 Khz )

    4Hz :
    Temps des reactions plus Fortes: 130s – 183s – 183s – 183s – 183s- inchangé par la suite (« s » à secondes )
    Temps des reactions plus Faibles: 193s – 92s — 92s — 92s — 92s inchangé par la suite

    8Hz:

    Temps reactions Fortes: 20s — 121s – 121s – 121s – 121s inchangé ensuite
    Temps reactions Faibles; 61s — 61s — 61s — 61s — 61s inchangé ensuite

    (les frequences impaires ont un comportement totalement different, mais je manque encore d’infos pratiques pour publier les reactions temporelles, j’essaierai plutard les HF avant d’utiliser un autre liquide pour mieux transferer les oscillations HF )

    A premiere vue on dirait que les Molécules/Atomes se Chargent/Dechargent d’abord,
    puis ensuite maintiennent un Cycle de Reactions toujours trés précis dans le Temps.
    Et les reactions fortes sont plus longues lorsque le signal injecté est plus haut en fréquence.
    Et inversement pour les reactions faibles.

    Les molécules/Atomes sont-ils « programmés » a réagir avec une telle Précision Temporelle pour des Signaux faibles ? ❓

  • #42208
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Vous mettez pas les ferrites a l’interieur des tubes de cuivre du U ? ( …au lieu a l’exterieur avec le condo variable)

    j’oubliai, cette histoire de spin a aligner…
    je rappel que le barreau , comme tout metal industriel, est « sauvagement » fusioné, usiné, travaillé, étiré, etc…

    bref…aucun respect de la Matrice des Canaux Quantiques Universels 😥
    ( par comparaison, deja énoncé, le systeme férroviere SNCF, les Trains et Wagons etant l’Energie transferée d’une « Destination » a une « autre » …de façon « programmée »…programmée par les Lois Universelles, et non celles de l’Homme )

    Au début je me doutai bien qu’au premier générateur en U les oscillations magnétiques du bobinage orienterai les spins des tubes de cuivre, mais c’est une chose forcée…
    donc rien de naturel et pas entierement harmonique aux « ordres » rayonnés par le Noyau (oscillations protoniques).
    Mais les progrés sont là, Richard sait trés bien où il va, et sa va vraiment trés loin…. 🙂 😉 ( Bravo Richard )

    D’ailleurs les hautes frequences semblent mieux réagirent a longues distances et plus aisement sur les couches quantiques plus proches du Noyau, ce qui ne m’étonnerai pas que chaque noyau soit intimement lié a tous les autres, dans Tous les Univers…

  • #42209
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Quand je vois Tesla expliqué que dans une bobine,
    plus sa résistance augmente par sa longueur du fil pluss sa tension de sortie augmente( par induction donc ),

    Curieusement en passant un aimant dans uniquement un seul sens de la bobine diminue cette résistance,
    donc a mon avis les spins du conducteur sont ré-orientés dans un seul sens.
    Je n’y crois pas qu’il y ai uniquement les electrons libres qui se déplacent, l’influence de l’aimant va plus loin…

    Il se peut donc qu’un aimant / ou une ferrite méme, a l’interieur des tubes du U pourrai affecter significativement les oscillations des couches quantiques, j’ai remarqué par des Essais sur l’Eau, qu’un des poles d’un Aimant amplifie l’intensité des champs electriques HF en cours, alors que l’autre pole de l’aimant, les affaibli…
    Par contre l’orientation des poles devra étre unidirectionnel alors, 2 poles dans 1 tube risquerai d’annuler l’effet.

  • #42210
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Dis Phil, le « courant » que vous avez pour allumer une ampoule sur le générateur en U,
    donc méme si l’ampoule est court-circuitée elle reste allumée, n’est ce pas…

    Donc comme tu dis, ce n’est pas du courant electrique, ( ni magnétique je dirais aussi) ,
    je crois plutot que c’est les 2, sous formes d’oscillations EM qui elles, se « collant » comme un fluide d’atome en atome,
    et donc on justement la capacité d’étre dans tous les materiaux du montage, a la fois.
    Ce qui fait qu’un cable de court-circuit ne sert a rien sur une ampoule,
    puisque ce fluide se « colle » par résonance a toute la masse,
    la resistance du filament de l’ampoule ne faisant qu’ajuster ses electrons au fluide oscillant pour qu’ils emettent des photons,
    sa serait logique non? (le principe des antennes emettrices reste le méme donc ici car les oscillations du fluide sont E+M )

    hein? qu’en pense-tu ? ❓

  • #42212

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bonjour Peterpan,
    Désolé, je n’avais pas été prévenu de ton intervention sur le forum.
    Avant tout, je publie ici, ce que j’ai publié sur MagnetoSynergie dans le sujet des statistiques :
    Bonjour Tout le monde,
    Quelques nouvelles sur les statistiques du nombre de vues :
    Vous avez remarqué, comme moi, qu’il n’y a aucun nouveau commentaire depuis le mois de Mai !
    Cependant, le nombre de vues continue à augmenter ???
    Depuis le dernier relevé (07/07), 28 jours ont passé (04/08) :

    Les plus regardés dans la catégorie « Théorie » :
    Compréhension de la théorie : +150 vues
    La philosophie de la théorie : +229 vues
    Statistiques sur le nombre de vues : +143 vues
    D’où vient l’énergie qui agite les électrons d’un atome : +112 vues
    La moins regardée dans cette catégorie :
    Les liens morts : +5 vues

    Les plus regardés dans la catégorie « Expérimentations » :
    Le générateur en U : +154 vues
    Mesure vibration de l’électron : +158 vues
    Générateur autonome : +102 vues
    Décalage temporel : +88 vues
    La moins regardée dans cette catégorie :
    Variation de résistance avec le générateur hélicoïdal : +11 vues

    Sur le forum de « Moutons enragés » : +1235 vues sur la même période !

    Conclusion :
    Malgré un silence complet sur les forums, je constate qu’il y a toujours de l’activité sur le nombre de vues des différents sujets en rapport avec l’énergie universelle. Au total, et ramené à la semaine, nous sommes à 367 vues par semaine sur MagnetoSynergie et 309 vues par semaine sur Moutons enragés avec un seul sujet !

    Maintenant sur la chaîne YouTube : Energie de Translation
    Il y a maintenant une Playlist de 3 vidéos ! Oui je viens de publier la troisième aujourd’hui. (Merci de partager)
    Depuis le 18/07, sur les 2 premières, il y a eu 155 vues, 5 abonnés, 3 j’aime, 0 je n’aime pas, 5 commentaires, 3 partages.
    Les durées de visionnage ne sont pas complètes, mais il est trop tôt pour tirer des conclusions.
    9 visionnages à l’étranger avec l’Islande qui détient le record de durée de visionnage (70%) suivi par la Belgique avec 55%
    La France détient le plus grand nombre de vues (139 vues) mais avec une durée de visionnage de 15%.
    Je vais voir comment évolue ces statistiques, mais je pense que les prochaines vidéos seront en anglais !

    Merci

    Il m’est encore difficile de donner des réponses sur les expériences car pour le moment, ce ne sont que des phénomènes que l’on m’a rapporté.
    Par contre avec la chaîne YouTube, j’ai l’intention de rencontrer les expérimentateurs pour que l’on puisse faire des films avec les explications théoriques.
    Pour cela, il faudra peut être des financements extérieurs ou des dons, mais pour le moment, on fait avec nos propres moyens.
    J’en profite, si quelqu’un veut faire un don d’un oscilloscope 200MHz, qu’il me contacte.
    Notre grand expérimentateur (je le nomme Apoc, car je ne sais pas s’il veut que son nom soit public) a besoin de matériel de mesure.
    Actuellement, c’est le seul à fabriquer des maquettes sous les conseils de Richard via Skype.
    @peterpan57 wrote:

    les gentils petits electrons ne font qu’obeir aux rayonnements des protons, qui a travers eux, sous influence du Temps et la Gravitation sont rayonnés dans tout l’univers non?
    Polariser des energies désordonnées a toujours engendrer differentes « energies » utilisables (forces), les piles ne fonctionnerai pas sans polarisation (synchronisation) des forces.
    Plus cette polarisation s’intensifie, plus les forces engendrées iront vers l’infini jusqu’a atteindre par résonance celle qui régis l’Univers…
    cela peux declencher d’intenses Gravitations, et/ou Anti-Gravitations localisées et des effets Temporels sur la Masse polarisée puisqu’ a ce moment on finit par « toucher » aux Ordres Universel.

    Il y a de bonnes idées la dedans !
    Je crois qu’il faut arriver à sortir des préceptes physiques. On est en contact avec une énergie d’une quatrième dimension. Donc plus rien à voir avec l’électron !
    Cependant il faut essayer de rester dans un raisonnement de nos 3 dimensions.

    Dans ton post du 31 juillet, tu veux dire que tu as mesuré une distorsion temporelle ?
    Qu’entends tu par temps de réaction ?
    Tu es vraiment sur des fréquences trop basses pour atteindre les couches électroniques. Par contre, tu peux essayer de te caler sur les fréquences de répétition des ondes d’exponentielle amortie : 44,901KHz ou 89,802KHz (c’est la fréquence de répétition transposée au système solaire ; voir la vidéo 3)

    J’ai ma petite idée pour appliquer l’effet Vialle au niveau du noyau atomique : je pense qu’il y aurai moyen de traiter les sources radioactives. Mais avant cela, il faut valider tout ce que l’on a trouvé auparavant sur l’électron.
    L’effet mécanique est un autre domaine de l’effet Vialle. Tout est lié, mais avec l’effet électromagnétique, on touche directement la particule de Ploutos !

    Pour le post du 1/08 :
    En effet, c’est un test à faire ! Avis aux amateurs qui veulent se rallier au navire de la nouvelle énergie de translation !
    Le champ magnétique est perpendiculaire au champ électrique, donc rien ne devrait se passer. Par contre, la force de poussée de la particule de fluide qui fait gonfler la sphère a une force de Lorentz qui est un produit vectoriel entre la vitesse de la corde spatiale et le champ magnétique … Il faudrait voir ce que cela pourrait donner. Comme on est extérieur de la bulle, alors les 2 univers serait impliqués. Donc aucune réaction grave. Peut être une modification temporelle :wait:
    Actuellement, les cuivres utilisés pour l’auto-générateur sont des cuivres pleins !

    Pour répondre à ton post du 02/08 :
    Joker ! Je n’ai pas assez d’infos sur cette expé. Mais c’est vrai que pour le moment, on a de quoi clouer le bec à tous ces relativistes généralistes et ces quantitiens !
    Quand est ce qu’ils vont commencer à s’intéresser à cette théorie ! :@

    Pour conclure :
    @peterpan57 wrote:

    (faites attention, la Mafia de l’Energie aura envie de faire tot ou tard des cyber-attaques sur votre site )

    Même pas peur !!! 😀
    Je prépare une nouvelle vidéo qui explique la mort de l’énergie de transformation.
    Ce mode énergétique est le mode universel mondial actuel !
    En 2050, c’est mort ! Donc la Mafia de l’énergie devrait plutôt faire gaffe, car c’est le peuple mondial qui cyber-attaquera bien avant ! 😉

  • #42213
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

     » Tu es vraiment sur des fréquences trop basses pour atteindre les couches électroniques. Par contre, tu peux essayer de te caler sur les fréquences de répétition des ondes d’exponentielle amortie : 44,901KHz ou 89,802KHz (c’est la fréquence de répétition transposée au système solaire ; voir la vidéo 3 « 

    M’etant basé sur les constats de mes essais, j’ai en fait, develloper ma propre « science », qui n’a plus grande chose a voir avec la science habituelle.
    J’ai d’ailleurs une meilleure qualité en affinant mes recherches en restants sur les pistes de mes constats.

    Et c’est toujours la méme régle:

    Que l’on utilise Courant electrique / Ampéres / Volts / fils conducteurs / fluides plus ou moins conducteurs / semi-conducteurs etc… bref bref bref… c’est toujours pareil, ce ne sont que des supports de transmission et de transformation d’une Energie de Départ, une Energie Univertselle.

    Une Energie qui, a chaque passage (supports) change sa Forme, empreintant au passage les Informations de Constitution et de Comportements de chaque support… Telles les Feuilles d’un arbres, puis les branches, puis le tronc, puis les Racines…puis la Terre, etc…etc..

    Je ne vois aucune des multitudes de Formules qui au final veulent toutes dirent la méme chose, mais d’une autre maniére.

    Tant que l’on respecte les Oscillations Harmoniques, et synchronisées, de support en support, en remontant jusqu’a sa source…

    Voila pourquoi, en expérimentant sur des basses frequences, harmonieuses et synchronisées, on finit par synchroniser des hautes frequences, puisque l’Energie se transforme pour adapter sa disperssion d’intensité aux supports environnants.

    La Matrice résonne Phil, et elle fait résonner ses harmoniques avec, en les adaptant aux supports successifs… , y compris les basses frequences, du moins c’est ce que je constate sur mes essais, il me faut juste du materiel,

    Je suis désolé d’étre si tétu… mais mes constats sont les « briques » de ma propre science ❓

    ( pour l’electron , ma vision sur lui et tenant compte des constats, est qu’il n’est qu’un simple « facteur », transmettant un « ordre comportemental » a faire suivre, le retraduisant en « language » plus accessible a la partie « grossiére » de la Masse, et ainsi de suite … )

    Que dire encore sur les « ondes négatives », apparaissant uniquement si on les « alimentent » en energie EM, de plus une fois « visibles », elles sont hyper-stables et imperturbables, pourtant sans les alimenter elles sont présentes sous forme de « vide »….un noir totale, comme si elles étaient uniquement là pour absorber de l’Energie, au lieu d’en rayonner…
    Mais ceci est une autre étape de mes experimentations…et j’en suis qu’au début, donc rien de précis a publier.



    Je viens a peine de finir d’étudier certaines fréquences injectées sur un fil de cuivre, puis cuivre+fer, puis cuivre+eau etc….
    Avec l’habitude de detecter plus facilement les frequences qui sursauter en pics réguliers intenses la totalité de mes gammes de frequences,
    j’ai enfin pu obtenir une forme de « schéma frequenciel et temporel » des liens electriques harmonieux et synchronisés de ces differents materiaux conducteurs.
    Mais ceci n’est qu’une ébauche, il s’agit maintenant de pouvoir « traduire » ces « embranchements frequenciels », et trouver a quoi cela correspond, puisque le Noyau « ordonne », l’electron obeit…
    C’est un décryptage en fait.

  • #42215
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    pour le Joker du Fluide EM , si on sort du contexte scientifique standart, et que le Ploutos est un Fluide de Masse,
    donc il se laissera certainement influencer par des Oscillations de Masse… en d’autres termes des Vibrations Mecaniques HF ( utilisation d’un Quartz HF )

    [rimg:3tb4bopw]http://spaennare.se/TFORK/xclock3.gif[/rimg:3tb4bopw] , [rimg:3tb4bopw]http://www.shimmer-co.com.tw/images/quartz_crystal_oscillator-1.jpg[/rimg:3tb4bopw]

  • #42216

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peterpan,
    Le ploutos un fluide de masse ???
    Comment expliquer ;
    Dans notre univers du visible en 3 dimensions, le ploutos n’existe pas ! On pourrait dire que le ploutos est le vide. Vide de l’univers, mais vide de l’espace entre l’électron et le noyau, aussi. Je précise pour les quantitiens que je ne parle pas de trajectoire de l’électron, mais nous sommes tous d’accord pour dire qu’il y a un espace vide entre l’électron et le noyau.
    Par contre dans un univers à 4 dimensions, le vide n’existe pas ! C’est du ploutos partout !
    L’objectif est de transférer l’énergie d’une particule de la quatrième dimension dans nos 3 dimensions. Et encore dit comme ça, on pourrait confondre avec la corde spatiale qui n’est que la quatrième dimension pure. Le ploutos est l’énergie universelle qu’il y a à l’intérieur de la sphère d’expansion mais aussi à l’extérieur de la sphère d’expansion. C’est un peu comme si je disait que après la frontière de l’expansion de l’univers ; c’est du vide, avec le regard de nos 3D. (on parle bien d’énergie du vide ?)
    Quand on regarde toutes les expériences de l’effet Vialle c’est ainsi que cela peut être résumé.
    Une particule de ploutos peut avoir toutes les fréquences de toutes les particules constituant l’univers. Tout dépend de ce que l’on considère.
    Du moins c’est mon interprétation.
    Les fréquences que j’ai donné, c’est pour une similitude avec un électron. Mais si je considère une autre masse, il est possible que la particule de ploutos change sa fréquence.
    Si on veut faire vibrer une masse avec un quartz, il faut refaire tous les calculs car il y a une infinité de possibilités.

  • #42219
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57


    Je vais essayer de mieux formuler ma vision des dimensions,
    bref… mes essais me montre principalement un ocean de frequences electriques, naturelles et artificielles,
    fréquences plus ou moins anarchiques, et curieusement parsemé de « trous »…
    en somme je vois le comportement electrique, les Champs electriques. frequences et intensités.

    Prenons mes essais sur l’Eau,
    évidement j’y vois plein de parasites provenant de l’exterieur, difficile a filtrer méme avec cage de faraday, (les « trous » apparaissent plus nettement méme ),
    en y injectant un courant electrique oscillant, donc en théorie un Passage d’Electron et dans l’Eau des Ions en mouvement,
    ce qu’on voit apparaitre ensuite sur le spectre frequenciel est bien le signal injecté,
    mais en fait NON… ce n’est pas sa du tout !!!
    Ce que je constate, en réalité, c’est une Amplification des frequences electriques du milieu, ainsi qu’une « Attraction » de ces frequences VERS la frequence du signal injecté !
    On ne « voit pas » le courant qu’on y injecte, on voit les conséquences sur le milieu electrique
    .

    De plus les reactions les plus intenses que l’on constate, ce produisent lors de changement brusque de polarité electrique ( signal Sinus vs Carré ), un peu comme si (presque) tous les electrons recoivent brusquement l’Ordre de « tourner la téte » en direction du signal injecté.

    Le courant electrique du signal injecté existe-til vraiment ? ( passage d’electrons)
    ou n’est-il qu’une Polarité electrique d’une certaine intensité ( un Ordre ) injecté au travers d’un cable conducteur?

    En bref… les 3/4 dimensions qui nous sont « perceptibles… sont-elles juste des conséquences de Forces Invisibles et non-materielles donc indetectables avec des appareils de Mesures PHYSIQUE ???
    ( c’est quoi la Physique…une façon de VOIR ? Voir quoi…des conséquences? les Conséquences sont réelles…donc leurs Sources aussi , y’a-t’il une « Physique » pour voir les Sources? où doit-on appeler cela des …Religions?)

    Je pense que nous n’existons que sous forme de « Conséquences » de ces Forces Invisibles Universelles, celles qui donnent les Ordres a chaque Dimension…

    Si la Realité est ainsi alors le nombre de Dimensions et d’Univers peut méme étre (presque) Infini…et TOUTES/TOUS imbriquées les Unes dans les Autres…y compris le Ploutos (enfin pour moi)

  • #42220

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Si je comprends ce que tu dis, tu vois un système en fractale :
    fractale de dimension, fractale d’univers, fractale de réalité ?
    Mais si un système est en forme de fractale, où est la Source ?
    Si la Source n’existe pas, alors Dieu n’existe pas, les religions non plus,
    mais la physique ne mesure pas Dieu, donc la Source n’existe pas et donc la fractale ne peut pas exister.
    Je pense qu’à toute chose, il faut un commencement. Peut être pas de fin, mais il faut au moins, un départ !

    Pour le reste, je ne comprends pas très bien.
    Comment fonctionne un instrument de mesure électrique ?
    Quand on mesure un courant électrique, on mesure un débit. C’est pour cela qu’un ampèremètre se branche en série dans un circuit.
    On ne mesure pas la conséquence de ce courant.
    Quand on mesure une fréquence, on mesure un cycle complet. Par exemple un tour complet d’une roue.
    La fréquence électrique est sur la même base.
    Un signal carré n’existe pas c’est une conséquence (là, je suis d’accord). Un signal carré est une série de Fourier qui additionne plusieurs signaux sinusoïdaux en harmonique impaire.

    Il faudrait peut être que tu publies des dossiers sur tes expériences. Il y a peut être d’autres manières d’interpréter

  • #42221
    Georad
    GeoradParticipant
    @georad

    Bonjour à vous deux,

    Je suis assez d’accord sur la vision de Peterpan !
    Autrement dit, à l’origine c’est un champ de fusion unitaire stable (peu importe son étiquette), et c’est l’esprit qui engendre le mouvement, selon la loi des formes, ou dans le désordre.

    Le champ unitaire serait donc bien la fusion du champ électromagnétique ou inversement, le désordre engendrerait le champ électromagnétique… Mais un désordre logique selon les lois de l’univers, donc rien n’est irréversible, en tout cas c’est ce que me démontre l’étude et l’expérience sur cette loi des formes.

  • #42222
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Bonjour Geo, Phil,

    Oui Phil, je vois le Tout imbriqué en Fractales, y compris les Univers, donc du plus infiniment petit au plus grand,
    toutefois, je vois ce TOUT en « sphéres fractales », là le principe des bulles d’expansion s’appliquerai donc aussi, les plus petites que l’on connaisse deja et les plus grandes,
    nous avons des telescopes pour voir les surfaces des planétes et jusqu’au relief, mais pas de microscope pour voir le relief d’un electron / proton / neutron, s’il y en a un, évidement 😆

    Pourtant les scientifiques n’hésitent pas a les dessiner sur papier….et voila, tous les electrons sont donc bleus,
    comme les Schtroumpf 😀

    Bref, peu importe, tout sa c’est des inter-actions energétiques dont les invisibles se manifestent par des forces de toutes sortes.

    Byzarrement sa me rappele l’Echo qu’un montagnard entend en criant « Hellooooo…. »,
    puis grace au relief de la montagne l’Echo est tranformé…. et la montagne répond: « Oui j’écoute ? » 😆

    Puis le montagnard change son cri et la montagne répond de méme en changeant sa réponse…
    et ainsi de suite, la boucle est bouclée. Si ce montagnard ne serait pas donner l’Ordre d’inter-agir…il n’y aurait pas eu d’echos…

    Oui Geo, je pense que justemlent le Désordre permet les inter-actions, les perturbations, les changements, les mouvements, ainsi que le temps qui s’ecoule… Pour s’équilibrer, des Forces sont crées pour inter-agir…cherchant constament cet Equilibre.

  • #42223
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Phil, pour l’instant je ne peut pas générer de signaux au dela de 22 Khz,
    donc en calculant les harmoniques compatibles, je peux facilement générer du 44Khz en harmonique, mais que en faibles courants.

    Aprés essais sur plusieurs materiaux, j’ai toujours les mémes constats, toutes les harmoniques générées on une intensités identiques, aucune pertes, pas de dispersion d’intensités, autant en basse qu’en haute frequences,
    Le 44Khz me semble donc faire partie de toutes ses frequences, sur lesquelles j’ai pu constater
    ce phénoméne, aucune dispersion/pertes d’energie (intensité) nulle part, et si on cumule les intensités electriques de toutes ses harmoniques on peut facilement faire X1000 celui du signal injecté… 😐

    Je pense qu’il y a plein d’autres frequences utilisables pour faire résoner une barre de cuivre, tant qu’elles respectent
    sans perturbations, les harmoniques du cuivre, au contraire sa pourrai méme les amplifier.

  • #42224

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bonjour Géorad,
    Excuse moi, j’ai du mal à comprendre ce que tu dis ?
    Lois de l’univers, loi des formes, champ de fusion unitaire, …
    Je suis allé voir les 7 lois de l’univers : Je suis désolé, on sort de ma compréhension de la physique.
    Terrain trop glissant ou tout peut être possible mais rien de concret.
    Connaîtrais tu un nommé Magnelem ?

  • #42225

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bonjour Peterpan,
    @peterpan57 wrote:

    je vois ce TOUT en « sphéres fractales », là le principe des bulles d’expansion s’appliquerai donc aussi, les plus petites que l’on connaisse deja et les plus grandes,

    C’est un concept que j’avais envisagé pour calculer la masse origine qui se transforme en masse électrostatique en fin de phase (voir la théorie chapitre 3), mais mathématiquement cela ne peut pas marcher. Donc désolé, les fractales ne marchent pas dans l’effet Vialle. Donc les sphères d’expansion ne sont pas en fractales ! Attention de bien comprendre que la sphère énergétique est une représentation abstraite !
    Par contre j’envisage de reprendre les débuts des calculs en considérant un tore, plutôt qu’une sphère. Mais j’ai pas encore fait.

    Ainsi tu me donnes raison ? Le montagnard est l’origine ! donc si tu penses fractale, tu ne peux développer ta fractale que dans un seul sens (de l’origine à l’infini). Mais tu ne peux pas faire l’inverse.

    Dans le concept de l’effet Vialle, l’équilibre n’existe pas ! Le mouvement est permanent tant que le temps existe. S’il y a équilibre, il n’y a plus de temps.

    Je sais, foutue carte son !
    Maintenant, si tu fais vibrer à 22kHz tu ne toucheras qu’un seul univers une fois sur 2 ou les 2 univers une fois sur 4 :wait:
    La puissance du signal, n’est pas important. C’est la vibration qui importe.
    @peterpan57 wrote:

    si on cumule les intensités électriques de toutes ses harmoniques on peut facilement faire X1000 celui du signal injecté…

    C’est justement ce que l’on espérait avec le générateur en U ou l’autogénérateur, Mais NON.
    C’est d’ailleurs la même chose avec le temps et la masse négative. On a un effet mémoire qu’on ne peut pas dépasser encore, sinon, ça fait longtemps, que je serai en dégravitation, ou que je serai revenu en 1905 pour parler de la théorie à Einstein (lui au moins, s’y serait intéressé).
    Historiquement, c’est parce que Einstein s’est intéressé à l’expérience de Michelson et Morley (qui étaient la risée des scientifiques de l’époque, des hurluberlus en sommes) que Einstein a écrit la relativité restreinte. S’il y a une époque où il faut revenir dans le temps ; c’est juste après 1910 quand il a commencé à réfléchir sur la relativité générale.

    On est sur un autre signal électrique. Les expériences menées actuellement le prouvent.
    Avec l’autogénérateur, on allume 4 rampes de 4 LEDs mais indépendamment avec des microswitchs.
    Si on allume 1 rampe on a une conso W
    Si on allume 2 rampes on a une conso X
    Si on allume 3 rampes on a une conso Y
    Si on allume 4 rampes on a une conso Z
    Normalement, les consos devraient s’additionner ou au moins être croissante.
    Ben, avec l’autogénérateur soit, les consos sont stables, soit elles BAISSENT plus on allume de rampe !!!

    En ce qui concerne les fréquences, il faudrait continuer la théorie, ou revoir pour une autre configuration de masse.
    Mais bon, on se sent un peu seul !
    En fait, on est à peu près 5 à publier et expérimenter. Cela fait peu pour un sujet aussi vaste.
    Merci

  • #42226
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

     » Attention de bien comprendre que la sphère énergétique est une représentation abstraite ! « 

    bin oui, tout est abstrait 😆
    puisque le concret n’est qu’une Image qu’on se créé mentalement de se monde physique,
    en le dessinant sur papier, en y collant des formules, en le modelisant en films, puis en 3D,
    alors que tout n’est qu’Energie…

    L’Energie n’est-elle pas concréte si elle n’est pas détectable? visible? palpable?
    Les Humains sont trop conformés aux Images mentales du monde « physique » ❓ 😐

    Il faut cesser d’étre moulé ainsi… car c’est un frein.
    Eh bien…on y verra plus claire une fois dans la tombe 😡 😆

    (ouppss…désolé pour les superstitieux…je ferait une priere pour que sa ne vous porte pas malheur 😉 )

  • #42227
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Spectre frequenciel sur l’un de mes essais sur l’eau, utilisant 2 electrodes cuivre, eau pure (distillée mais s’oxyde rapidement par l’influence des tests),
    en utilisant la frequence que tu m’avait donner, celle des rotations de spins, 4867,1 hz,
    puis en affinant de plus ou moins quelques hertz, on finit par aboutir a des harmoniques , toutes de puissances identiques, de plus…parsemées d’etranges pics intenses, courts et trés réguliers.

    [rimg:3dlcsy8c]https://img4.hostingpics.net/pics/366199EFCopperWater000.jpg[/rimg:3dlcsy8c]

    de gauche a droite il y a environ 30 secondes en temps.

  • #42228

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peterpan,
    Je ne sais pas si je suis le seul, mais je ne comprends rien à tes spectres.
    Pourrais tu donner des explications en passant avec Paint ou autre chose que tu puisses marquer sur ton image qu’est ce qui correspond à quoi
    Quand tu parles de « pics intenses et réguliers » c’est la partie droite de ton graphe sur fond noir ?

  • #42229
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Ok, je vois. J’avais deja poster une image explicative, mais je me rappelle plus où 😯 ❓
    je vais essayer de la retrouver,
    en attendant on peut dire que c’est comme un oscilloscope, sauf que verticalement c’est les frequences, et l’intensité est affiché sous forme de couleurs differentes.

    l’avantage est l’affichage simultanée d’une grande quantité de frequences,
    ce qu’un oscilloscope ne peut pas faire,
    et ainsi on ne peut pas y voir ( sur l’oscillo ) les inter-actions dans toute une gamme de frequence. Dommage.

    Ah j’oubliai un details, l’autre jour un de mes essais sur l’Eau avait perturbé la reception de ma radio FM,
    située a quelques métres… alors que j’utilisais des basses frequences a faible courant.
    Mais cela ne se produisait que lorsqu’on projetait de la lumiere (lampe-torche a led) sur les electrodes de cuivre dans l’eau…et uniquement dans la direction illuminant les 2 electrodes a la fois.
    Donc de l’eau, du cuivre, un signal basse frequence injecté et ses harmoniques sont probablement capables de produire des hautes frequences, la radio FM fonctionnant de 88 a 108 Mhz.

  • #42230

    EmilioParticipant
    @emilio

  • #42231

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bonjour Peterpan,
    En effet, tu avais déjà donné une explication sur ce post. Mais comme tu dis, je ne me rappelle pas la page non plus (on est déjà à la page 31 !).
    Est il possible pour toi d’exporter ces images de scope et donner l’explication sur les images en insérant du textes (c’est ce que je fais avec Paint) ?
    Il faudrait aussi que tu publies des photos de tes expériences et/ou des schémas. Cela aiderait.
    Richard regarde nos échanges. Il ne peut plus intervenir, car il a perdu son mot de passe et il n’est vraiment pas fan de ce mode de com. (c’est un autre age 🙂 )
    Moi même, je suis dépassé car je n’arrive pas à faire les dossiers que je souhaite sur les expériences qu’il mène et qu’il fait mener à d’autres expérimentateurs via Skype.
    Cela a toujours été un problème : le cerveau va plus vite que les doigts ! 😀

    Pour Emilio,
    Oui et non ; je m’explique :
    Une lampe LED si elle est montée avec une batterie ne peut émettre des EM que si le nitrure d’aluminium et la phosphorure de gallium émettent des EM (ce qui n’est pas le cas) http://www.girard-sudron.fr/faq/fonctionnement-des-ampoules-led/les-led-comment-ca-fonctionne.
    Souvent, ce type de lampe sont montée en direct (même pas de résistance).
    J’ai bien dit avec une batterie, car les lampes à recharge automatique ; il y a une bobine dedans. C’est donc possible pour ces lampes.
    Par contre une lampe LED montée sur un circuit peut émettre des EM. Mais ce n’est pas la LED qui émet des EM, c’est le circuit d’adaptation en tension assimilable par la LED. Cela peut être un transfo (couplage inductif) mais aussi par des circuits électroniques qui peuvent émettre des EM.

    Ce qui est intéressant et à creuser c’est :
    @peterpan57 wrote:

    uniquement dans la direction illuminant les 2 electrodes a la fois

    Cela veut il dire qu’avec un autre angle d’éclairage tu n’as plus ces perturbations ?

  • #42232

    EmilioParticipant
    @emilio

    Merci de l info Philippe Albert , toujours au top des connaissances , et j adore ton nouveau forum , bien ordonne et riche . Je le lis en silence , je suis intimide 😳

  • #42233
    Georad
    GeoradParticipant
    @georad

    Salut Phil,

    Tu n’as pas à t’excuser, chacun fait avancer le schmilblick en fonction de ses connaissances et expériences, et là en l’occurrence j’étais plutôt en accord avec la vision de Peter ! Mais je savais aussi par expérience que tu as du mal à adhérer avec ma théorie, comme moi également j’ai du mal, tout autant je pense avec tes équations mathématiques pour aborder l’énergie du domaine de l’énergie vitale, mais si l’on veut partager il faut aussi savoir confronter les idées, élargir le débat, et non pas le fermer dans une seule direction, ou alors il faut démontrer sa véracité !

    Mais pour l’instant avec les équations mathématiques pour résoudre ce domaine j’en suis plutôt resté au niveau du raisonnement du chat de Géluk, mais ça tu le sais aussi !

    « En effectuant une opération assez simple : 2 + 2, je réalise qu’il existe des milliards de mauvaises réponses possibles, et seulement une qui soit bonne. La majorité n’aurait donc pas toujours raison ? »

    Donc je persiste à expérimenter et à raisonner avec ce qui fonctionne déjà pour moi maintenant avec la loi des formes, ce que j’ai tenté d’expliquer en quelques pages que tu connais également, puisque c’est ici :

    http://www.magnetosynergie.com/forum/viewforum.php?f=81
    http://www.magnetosynergie.com/forum/viewtopic.php?f=81&t=2214

    Ça vaut ce que ça vaut bien sûr, pas suffisamment expliquer, pas suffisamment mâcher, je n’en doute pas non plus, vu le nombre d’intéressés par l’expérimentation et le partage, mais pas grave je m’y attendais, et comme déjà dit je n’ai personne à convaincre, tout viendra en son temps, et dans ce domaine-là c’est pour moi une certitude…

    C’est peut-être ici que tu es allé voir « les 7 lois de l’univers » dont tu me parle ? http://www.mondealaveclunivers.com/lois-de-lunivers.html

    Ou encore plus complet ici !
    http://www.hermetics.org/pdf/kybalionFr.pdf

    Effectivement dans ces écrits on y retrouve bien la loi des formes que j’évoquais dans ma réponse, et comme déjà dit, cette loi des formes je l’ai expliqué suivant mes expériences sur environ 20 pages accessibles sur les liens cités plus haut…
    Alors je comprends très bien que cela ne t’intéresse pas ! Mais quand tu écris :

    Terrain trop glissant ou tout peut être possible mais rien de concret.

    Là, je dis que tu es un peu de mauvaise foi tout de même ! Vu tous nos échanges passés sur le sujet ? Mais bon pas grave tu peux toujours continuer à nier ce qui fonctionne déjà c’est ton droit aussi, et tu n’es pas le seul si ça peut te rassurer, c’est tellement plus simple que d’expérimenter. Mais moi ça me glisse dessus, puisque je n’évoque sur les forums que le fruit de mes expériences probantes, certes c’est limité mais c’est déjà cela, et je sais de quoi je parle.

    Connaîtrais tu un nommé Magnelem ?

    Ah oui, et comment donc ! Tu n’as donc pas vu mon premier message sur ce forum ? Toujours la tête dans le guidon quoi! J’ai pourtant pris soin d’expliquer la chose dès ma première intervention car sur ce sujet je ne pouvais ne pas être démasqué, bingo, dès la première réponse ! :clap:

  • #42234
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Oui Phil, je vais essayer d’inserer des textes dans mes Images, mais cela prendra du temps, le logiciel que j’utilisais jusqu’a present me fait un bug dés le second texte a insérer… J’essaierai Paint donc.

    Mais j’ai bien l’impression qu’on assimilerai pas mieux mes essais 😳

    Que je dise le transformé de fourier est a droite
    avec sa colonne des frequences
    et le scanne en temps de gauche a droite,
    avec les frequences en tracé horizontaux,
    dont les intensités sont déterminées par des couleurs au choix (options a droite)…

    Je crois que ce genre d’explications n’aiderais pas, en fait que veut tu savoir plus précisément sur me scannes ?

    Comme j’ai deja eu souvent des cas où on me demandais d’expliquer comment lire mes scannes…
    en fait cela ne les a jamais aider a assimiler/comprendre.

  • #42235
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    @phil.Alb wrote:

    Ce qui est intéressant et à creuser c’est :
    @peterpan57 wrote:

    uniquement dans la direction illuminant les 2 electrodes a la fois

    Cela veut il dire qu’avec un autre angle d’éclairage tu n’as plus ces perturbations ?

    Exact.
    Sachant que l’une des electrodes cuivre, (section et longueur identique) a été chauffée et oxydée au chalumeau .
    Evidement cela me fait un brin de cuivre plus malléable, mais aussi plus friable, donc sa structure semble avoir changée par la chaleur et son refroidissement.
    Un refroidissement lent est difficile manuellement .

  • #42236
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Pour l’effet EM d’eclairage a Leds, ya longtemps que j’ai prévu des essais , non-pas avec des courants electriques cette fois-çi,
    mais avec des Leds UV de puissance moyenne pour influencer directement les electrodes, par ajout direct d’ondes lumineuses, donc EM pulsées,
    néanmoins je soupçonne l’effet d’oxydation + sa capacité photosensible du cuivre oxydée… et non la resonance de masse.

    Par-contre le role de l’Eau est alors important ici, du fait de l’oxydation la molécule d’eau est crakée…
    c’est pour moi une piste de l’effet des photons sur l’eau, et les EM résultants, mais aussi un moyen de savoir si l’oxydation du cuivre génére aussi des HF…

    Il se produira toute façon des « echos » EM a chaque crakage de l’H2O et O+Cu. On verra bien avec le temps, comme 2 sphéres qui se cogne avant de s’accrocher, le choc les fera resoner un court instant.

    Et si un oxyde metallique est plus facilement mise en resonance par une liaison O, alors pourquoi pas 😆
    les oscillations des 2 seront atténuées/abaisser en frequences donc je suis pas étonner des reactions electrochimiques ultra-basses frequences.

    Pour la lampe torche a Led, ya pas de courant alternatif…
    a ma connaissance seules les lampes Leds alimenter en alternatif, donc sans aucun redressement et filtrage des parasites… rayonnent en effet des parasites EM.

    A moins d’avoir des semi-conducteurs a couche capacitives suffisant a générer des impulsions EM,
    c’est le cas de semi-conducteurs monter a l’envers, et des transistors aussi, sans connecter la base.
    Sa génére des hautes frequences, n’est ce pas un phénoméne curieux non?

    Et méme…c’est pareil pour la charge d’un condo polarisé…le temps de charge des frequences se mettent en place a l’interieur, qui d’ailleurs ont une courbe de modulation de frequences en « pointe de sapin », par escalier.

    On dirait que dés qu’un conducteur est polarisé et dispose d’une capacité a se charger, cela engendre des modulations de frequences, les electrons oscillent-ils avant de trouver leurs places respectives ? ❓

  • #42237

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Géorad,
    Quand j’ai dit :
    « Terrain trop glissant ou tout peut être possible mais rien de concret. »
    c’était en ce qui me concerne. Je n’ai pas la capacité de ta compréhension.
    C’est un peu comme je dis à ma femme : Les Hommes viennent de Mars et les Femmes de Vénus ; il est parfois difficile de se comprendre !
    Tu possède un ressenti, un feeling (comme disent les djeuns) … C’est quelque chose que je n’arrive pas à entrer en moi ! Donc parfois, je peux être maladroit, et peut être passer à côté de certaine chose. Mais Dieu merci, je crois très fort en lui et je ne tenterai jamais de le mettre en équation.

    Si tu cherches un scientifique qui serait fort du côté des ondes de forme, je te propose de prendre contact avec le Docteur Laurent Souriau (doctorant en physique, enseignant chercheur indépendant). Il essaye de relier les ondes électromagnétiques et les ondes de forme avec le Feng Shui et la géobiologie.
    Voici son blog : http://physiqueodf.free.fr/topic2/index.html
    Je crois que dernièrement il a réussi à magnétiser une pièce d’alu avec un monopôle. Mais je n’ai pas d’info la dessus.

    Le guidon actuellement, il a une forme de clavier 😀
    En ce qui concerne la véracité de la théorie de l’effet Vialle, c’est difficile de faire mieux avec toutes les expériences qui sont publiées. Mais si, il y a une préparation d’expérience menée par Jean-Claude (j’attends son autorisation pour publier son vrai nom) qui fait encore plus fort pour que les relativistes généralistes et les quantitiens s’arrachent le restant de cheveux qu’ils ont sur la tête. Car pour le moment, nous n’avons aucune autre explication cohérente (à part l’effet Vialle) sur la balance à disque tournant, la distorsion temporelle, la modification de pesée sur les masses énergisées, la mesure de la vibration électronique, l’autogénérateur, …
    Ensuite, je ne demande que ça de servir de guide pour cette théorie, parce que j’ai planché dessus pendant 5 ans (presque quotidiennement) et que je pense avoir compris certain point. Je ne remets pas en doute ton travail sur le magnétisme.
    Je serai bien content d’avoir la notoriété du chat de Geluk

    C’est marrant le 2+2 : il y a plusieurs réponse : cela dépend dans quelle base on compte 2+2=11 (en base 3) mais d’accord au final cela fera toujours 4 … (en base supérieure à 5). Cela me rappelle l’histoire d’un prof de math qui fait un contrôle surprise à sa classe de prépa : Calculez le plus précisément possible le périmètre de la France. Vous avez 1 heure ! … ils ont tous eu 0 ! Pourquoi ?

  • #42238

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peterpan,
    @peterpan57 wrote:

    Je crois que ce genre d’explications n’aiderais pas, en fait que veut tu savoir plus précisément sur me scannes ?

    En effet tu as raison, maintenant, cela me revient.
    Je crois que tu annonces des idées, des pistes, sur tes scan, il serait intéressant de savoir quelle partie du scan te permet de dire tel ou telle chose

    Ou là, attention, ce n’est pas parce que on recuit un cuivre qu’on le rend friable ???
    J’ai fait de la plomberie et un cuivre (étiré) chauffé au rouge le rend très malléable. Mais si cela le rendait friable, il y aurait du soucis à se faire sur toutes les plomberies des maisons.
    Si tu appelles friable, la couche noire qui se forme sur le cuivre après être chauffé, c’est du CuO = Oxyde de cuivre.
    Il est due à la combustion du chalumeau qui vient fixer des atomes d’oxygène sur les atomes de cuivre.
    Ne pas confondre avec le vert de gris qui est l’oxydation du cuivre.
    Par contre, cela voudrait dire que des photons viennent modifier une fréquence BF pour perturber une fréquence HF ???
    Il faudrait recenser ce qui peut rayonner : ton ordi, la carte son, les fils …

    Là, je suis crevé mais ce que tu viens de dire dans l’autre post mérite une réflexion.
    A+

  • #42239
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    je maintient que un fil de cuivre recuit au chalumeau est plus friable, puisque j’ai essayer plusieurs fois…
    en essayant de le plier autant de fois qu’un fil normal de méme section il casse toujours avant,
    mais c’est sa longueur de pliage qui en dépend,
    sur une distance courte sa casse vite, bien plus vite que dans les mémes conditions qu’un fil normal.

    A moins que le cuivre il m’aime pas 😳

  • #42240
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Serait-il correct de dire, hors science officielle, que la Résistance d’un conducteur est l’Image Inverse de son potentiel electrique?

    Resistance = Inverse de son potentiel electrique ?

    Donc un ohm-métre est un lecteur de potentiel electrique inverse d’un fil conducteur?
    puisqu’au passage d’un aimant dans un seul sens sa resistance chute… et devient defois Négative !
    Ou au contraire augmente…

    Un ohm-métre n’est-il donc qu’un appareil mesurant le potientiel electrique de la masse du fil conducteur qui s’oppose au passage du courant du testeur ?

    Pourquoi alors les courants alternatifs passent « au travers » des condensateurs ? Bin en fait NON !!! Ils ne passent pas en realité. Ce n’est qu’une resonance entre 2 champs electriques séparés par un isolant.
    Ahhh mais, qu’est donc cette force qui traverse l’isolant d’un condensateur pour influencer l’autre champ electrique hein ????

    Dans un banal transformateur, les champs alternatifs agissent aussi sur la conductibilité du fil de cuivre… et si,
    par malheur, les oscillations (frequences) ne sont pas synchronisées aux longueur d’ondes des fils…BIN SA CHAUFFE ….. 😀 C’est sa la consommation…des pertes !
    Les noyaux Fer laminés ont aussi leurs frequences :wait: , ce n’est qu’une question d’harmonie en fait.
    C’est les pertes que nous payons sur nos factures EDF, 😆
    tout sa a cause de Defauts de constructions ne respectant pas les longueurs d’ondes des fils du transfo 😡

    Si on s’en tient au systeme educatif, un ohm-métre mesure la resistance …. et non un potentiel electrique…
    ( comme dirais un prof « C’est comme sa un point c’est tout  » )

    Bref on est des moutons hein … 🙄 On gobe tout !

    😡

  • #42241
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57


    je viens de charger un condo a 80 millivolts avec un seul fil, 2 diodes au germanium au bout pour le positif et negatif du condo polarisé…et un signal de 15khz injecté dans ce fil.
    je dois faire d’autres tests pour verifier comment ce fait cette polarisation du condo.



    l’effet ne se produit qu’a travers des condensateurs, et non par rayonnement EM,
    donc produit par des champs electriques.
    néanmoins la charge fut légérement plus rapide avec , en plus, une antenne emettrice du méme signal
    autour du condo fait main ( tube de cuivre envelloppé d’alu isolé par du scotch.) (tube de 10 cm de long 2cm diametre)
    J’ai pas fait de calculs ici pour quoique ce soit, je ne fait que tester un truc trouver par hasard…bref au pif intuitif.
    Voila.
    (si au moins j’avais deja ma retraite et …plus de libertés, je pourrai mettre le turbo dans mes recherches 😳 😆 )



    j’oubliai, la charge se fait plus rapidement en HF, et presque rien en basses frequences
    ( voila qui m’a detourner d’un test sur la resistance négative par champ magnétique, une influence des spins…hum,
    bah, ce sera pour une autre fois 😆 )

  • #42242

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peter,
    Ok pour le cuivre, je me renseignerai.
    Il est clair qu’en faisant un recuit, il y a modification de la structure cristalline des grains de matière. Donc à suivre.
    En fait c’est le mot « friable » qui m’interpelle. Quand on dit friable, je vois une perte de matière ! et cela n’est pas la bonne raison !
    Le fait qu’il casse plus facilement, c’est normal ! Justement à cause de la modification cristalline.
    Quand on chauffe et qu’on refroidit un métal, on change sa structure cristalline et les plans de découpe. Cela se traduit par la modification de son diagramme des contraintes, c’est à dire sa pente de déformation élastique et le commencement de la zone plastique donc la zone de rupture. Quand il y a une modification de ce diagramme, il y a toujours les 3 principes de la thermodynamique qui s’appliquent. Donc, si on modifie le sigma E (limite élastique), on modifie le sigma R (limite de rupture). La plupart du temps, ce principe s’appelle une trempe. Son rôle modifie le grainage du métal mais cela augmente la dureté mais le rend plus fragile au choc.
    C’est une expérience dont je me rappelle quand j’étais en université. Mais je me re-renseignerai sur ce sujet (mon fils est en dernière année de master génie des matériaux, cela lui fera un bon exercice 🙂 ).

    Voudrais tu dire : La résistance = Flux d’induction magnétique / Charge électrique ?
    C’est de la physique officielle !
    J’ai toujours du mal à te suivre. Il faudrait des schémas. Les configurations au pifomètre ne peuvent amener que sur de fausses pistes.
    Comment peut on essayer d’expliquer le hasard en restant déductif ?
    On ne peut le faire qu’avec du Harry Potter !
    Et la magie cela ne s’explique pas !

  • #42243
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Sujet Cuivre, oui je pensai aussi a une restructuration cristalline.

    Sujet Résistance, bin oui, ma science est dirigée par de l’intuition, du pifométre comme tu dis,
    et franchement les pistes qu’il me donnent me semble sans limites,
    et considérer une piste fausse , qu’est ce que cela veut dire ?
    Qu’elle ne m’aménera pas vers la direction souhaitée ? ❓ 😆 😡 Bin pourquoi pas puisque sa me permet de découvrir d’autres phénoménes byzarres hors de la logique de la science officielle…
    Et c’est bien sa !!! L’Aventure 😀
    J’adore le pifométre… c’est toujours si intriguant quand il m’enménne vers l’Inconnu :inlove:

    Si on appelle « Fausses pistes » un détournement des chemins de recherches empruntés, bin sa ne me dérange pas du tout.
    Ne serais-je pas libre de choisir d’autres pistes qui me tombe sous le nez ? ❓ Pour d’autres phénoménes ?

    La science officielle ne permettrai pas a l’education d’apprendre aux étudiants a charger un condensateur avec UN SEUL fil … 😆
    non non… il faut toujours 2 fils 😡 😀

    Et pourquoi on nommerai des Forces Electriques et Magnétiques de Masse une RESISTANCE en OHMS ?
    au lieu de la nommée par sa VRAIE NATURE ???

    Est-ce pour accepter LA Vision du Monde qu’on nous impose ?
    N’as-t-on donc pas le Droit de le voir autrement ce monde ? Dois-je rester un Robot conformé a Obeir aux Ordres ?
    Tu a oublier le sens vrai du titre du sujet ? ❓
    Tes premieres phrases ? Voir les choses autrement ?

  • #42244
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Pourquoi alors faire des recherches si nous devons rester CONFORME a la science officielle ?
    Oui c’est vrai sa… pourquoi alors s’interesser a faire des recherches ? a les partager ?
    Puisque la science officielle s’en chargera…

    Dois-je continuer mes recherches ou laisser faire cette science officielle dont les recherches ne servent qu’a nous asservir ?
    nous empoisonner ? nous controler ? nous manipuler ? nous reprogrammer? jusque dans nos génes ?

    :mrgreen: :puke:

  • #42245

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Désolé Peterpan,
    je me suis un peu égaré.
    Je souhaite tellement, avoir un regard de l’effet Vialle par la dite science officielle que je fais parfois des gaffes énormes par manque de vocabulaire exact.
    Tu as tout à fait raison sur les recherches indépendantes.
    En effet, il faut continuer !!!
    Et en effet, c’est le rêve qui doit guider les expériences.
    Désolé, on va dire que j’ai exploré le côté obscur de la force et j’ai failli être attrapé.

    Mais cela voudrait il dire que nous sommes condamné à être des réfractaires ?
    Qui va faire le premiers pas vers le lâcher-prise ?
    :worried:

  • #42246
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Richard a choisi de se battre et a persister pour defendre sa vision d’une théorie bien réelle,
    car il a réussi un coup de maitre, celui d’utiliser des bases scientifiques et des formules officielles pour démontrer
    la realité d’un phénoméne….censuré.

    Il est un bon exemple pour nous, dans nos recherches, et plus il y aura de personnes prétes a continuer cette lutte de défendre nos differentes visions des choses, plus la pérénité des chercheurs indépendants sera assurée.

     » Je souhaite tellement, avoir un regard de l’effet Vialle par la dite science officielle  » oui, je sais bien que c’est ton souhait le plus cher a l’heure actuelle,

    mais personnellement je m’en fiche de cette science officielle car pour moi, le plus important est que CE REGARD que tu souhaite,
    soit JUSTEMENT dans le coeur des scientifiques qui ont encore le courage de foncer dans l’aventure des découvertes…
    des découvertes qui ne seront JAMAIS censurées, car gravées dans le coeur méme de ces aventuriers de l’Inconnu qui désirent tant apprendre le fonctionnement réel de l’Univers.

    On ne peut pas censurer nos « croyances »… on peut juste nous « menotter »… ou nous « faire taire », mais jamais détruire en ce que nous croyons…

    Ta volonté est louable Phil, ta lutte sera encore plus dure si tu essaye de démontrer a la science officielle un phénoméne…
    alors qu’il est plus louable et aiser de le présenter aux Coeurs des Chercheurs Courageux :inlove: :clap: 😉

    Il faut continuer la lutte, les vrais Aventuriers de l’Inconnu, c’est Richard, c’est toi, vos collégues de recherches,
    et tous ceux qui ont ce coeur d’aventurier :rock: :clap:

    Ceux qui sont « menottés »… on s’en fiche… c’est du temps perdu, le Partage est essentiel ici , ou ailleurs, Partager la Connaissance !!!

     » Mais cela voudrait il dire que nous sommes condamné à être des réfractaires ?
    Qui va faire le premiers pas vers le lâcher-prise ?
    « 

    Refractaires? mais non, c’est juste une Image qu’on nous colle sur le dos… au contraire, nous sommes bien plus ouvert que les Refractaires reniant les Realités Universelles 😆

    Lacher prise? On ne lachera rien, nous sommes chacuns fermement accrocher a nos croyances et espérances de l’Aventure de la Découverte. 🙂 😉

  • #42247

    EmilioParticipant
    @emilio

    supprime , dispo hors France 😀 😯

  • #42248

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Merci pour ces encouragements.
    Peter, je connais un peu l’histoire de Richard et c’est un peu plus compliqué. Et avec ce que je sais, il mérite encore plus mon respect !
    J’ai parfois des moments de détresse car je sais que pour développer une idée, il faut des moyens et du matos.
    Malheureusement, tout ceci, on ne l’a pas !
    Il ne reste plus qu’à partager et prier que d’autres viendront nous rejoindre pour avancer ensemble.
    Il faut vraiment comprendre que cette théorie est le remplacement de l’énergie de demain !
    Et ça, c’est dur à faire passer !

    @ Emilio,
    Tout le monde sait bien que pipi, caca, c’est de l’énergie en veille.
    Mais merci pour les liens, j’irai voir par curiosité.
    Cela pourra toujours être une énergie de transition.
    Ils connaissent tous les courbes de Hubbert et ils savent très bien que la fin du pétrole et de l’uranium est programmé !
    Bien sur, il ne faut pas que cela se sache. Ou du moins, il faut laisser planer le doute.

  • #42249
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Pour avancer vous avez besoin de matos, donc d’argent,
    malgré le Big-Data qui génére des milliards, personne n’aura ici le moindre centime de droits d’auteur en propriété intellectuelle,
    trop bon, trop con….

    pendant que les internautes générent des milliards en Data Monétisé qu’ils ne verrons jamais…beaucoup d’entre eux ont besoin de donations pour avancer…

    si vous ne trouver pas de serveur qui empéche le Big-Data sans droit d’auteur il serait utile alors de mettre en place
    un accés limité aux données cruciales,
    un Abonnement, a faible cout pour laisser l’accés a la majorité plus aisé (une majorité de vampires surtout) , apte a payer un accés…, et les fonds servirai a la fourniture de matos

    Une fois que vous aurez assez de materiel il sera alors aisé d’annuler l’abonnement
    pour permettre l’accés a tous a la totalité des données, du plus aisé …au plus pauvre.

  • #42250

    EmilioParticipant
    @emilio

  • #42251
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Pour le condensateur (polarisé) que j’ai chargé avec un seul fil+2 diodes germanium, + signal injecté a 15Khz…

    aprés d’autres tests, il se charge en 2 secondes jusqu’a 2,5 volts… cela en rajoutant un cable de 2 métres a l’une des bornes du condo….en particulier le positif

    j’ai aussi essayer avec un condo non-polarisé, sa fonctionne aussi, mais j’ai remarquer que c’est la surface totale du cable ajouté qui influence le potentiel (volts) chargé…
    (plus un cable est long, plus il a de surface…logique non?)

    mais au bout du compte…plus il y avait de cables branchés, et plus on constate l’effet d’Antenne, bref Capacitif,
    cet effet , ajouter au signal injecté, permetttai la charge… pourtant je n’utilisai que 0.5 volts de signal injecté et a peine 2-3 uAmpéres,

    le signal a 15Khz ne servait donc qu’a « mettre de l’ordre » dans les champs electriques du condo…
    et le cable rajouté au condo (antenne) donc de collecteur de potentiel electrique suplémentaire…
    je pompai en fait les champs electriques environnants pour les mettre dans le condo ❓
    pfff…. :worried:

    voila, Tests terminés pour sa, je passe a autre chose… ❓

    (si le comportement electromagnétique ici, le cable de charge fait aussi Emetteur EM , sur les champs electriques environnants, sa peut aider, alors tant mieux, sinon bah tanpis 😆 :rock: )

  • #42253

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    J’arrivais pas à me connecter, et maintenant ça fonctionne ???
    Bref, bonjour Emilio,
    OUI, sympa ces vidéos, au moins cela fera des solutions de transition.
    En effet, si tu ouvres un topic, tiens nous au courant, c’est sympa. Par contre si tu peux faire en français ?
    Merci

    Pour tout le monde,
    Il y a du nouveau sur MagnetSynergie !
    Sujet Générateur autonome
    Pour le moment les vidéos sont publiées comme ça, en brut.
    Les explications viendront ensuite.
    Nous avons besoin de testeurs, de personnes volontaires pour faire avancer ces recherches
    Merci

  • #42218

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bonsoir tout le monde,
    Une nouvelle vidéo (diapo) est en ligne sur YouTube « Energie de Translation »
    Vous pouvez commenter, partager et plus en parler autour de vous si cela vous convient.
    Comme d’hab, je répondrai à toutes les questions et commentaires
    Merci

  • #42217
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Merci Phil, 🙂 :inlove:

    Je pense actuellement utiliser l’effet de charge a un seul fil sur un gros condo , qui lui, alimente un Joule Thief…
    je suppose a 99% que la tension sera suffisante, mais pas les ampéres…

    Par contre, ce fil de charge deviendra plutot une base de départ pour verifier diverses configurations d’enroulements inductif ou non-inductif.
    (effet possible sur l’orientation des spins, un courant continu au coeur du fil, et des resonances de surfaces en HF…
    le CC devrai avoir un effet ,
    les configurations « d’empilage » de fil peuvent probablement agir pour améliorér la resonance du cuivre,
    d’ailleur dans un transfo sans Fer j’ai eu d’intenses harmoniques HF en utilisant qu’une basse frequence injectée a 530 HZ CARRé…
    le signal Carré quadruple litteralement le potentiel electrique de Sortie du Secondaire …(testeur sur Volts CC
    )

    Exemple:
    au lieu d’un enroulement en cercle, se sera un empilage en zig-zag , ou encore le fameux Bi-Filare Coil de Tesla, cette fameuse bobine qui cumule ses propres champs electriques des spires au lieu qu’ils s’annulent entre elles
    ( effet de peau entre spires aussi, donc les HF de surface des spires sont un chemin interessant a étudier )

    🙂 😉 :hai:

    ( je profite en passant a souhaiter que l’oscilloscope a Richard lui soit enfin rendu… j’avais compris le message ❓

    Peut-tu me mettre en MP (message privé) combien il faudrait a Richard pour s’equipper d’un oscillo ? stp… merci )

  • #42214
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Phil, ta question d’alimenter un Joule Thief avec des pics… http://www.magnetosynergie.com/forum/viewtopic.php?f=80&t=2241&sid=a7f556e73ea00558bf89dc2b2cef2860&start=60

    Deja, selon mes constats, que ce soit un gros condo ou une batterie ou les 2 qui alimente un Joule Thieff,
    les 2 subissent déja les oscillations générées par lui, car elles reviennent dedans.

    Si un Joule Thieff oscille, le courant sortant par son alimentation aura une superposition des oscillations qu’il génére.
    Tests deja effectés. ( a moins de les bloquer en partie par des diodes, hélas c’est risqué...tout oscillateur oscille au travers de son alimentation en général, des tests serai necéssaire… )
    Si on utilise un gros condo pour alimenter un Joule Thieff, et qu’on injecte dans ce Condo des pics…le Joule Thieff n’oscillera que si ces pics laisse une part d’intensité accumulée dans le condo ET si ces pics sont accordés aux oscillations générés par le JT. ( Joule Thief ). Bref s’il Pics et JT ne sont pas en résonance et que les pics ne « remplissent » pas assez le condo…il ne fonctionnera pas, j’avais essayer.

    les mots Maitres sont ici: Energie (alimentation) + Resonance,
    Pics et JT doivent étre compatibles .

  • #42211
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Question pertinente, un oscilloscope mesure des valeurs electriques uniquement ?
    donc peut-il aussi mesuré des valeurs electro-magnétiques ? ❓
    ou magnétiques?
    sans induire de courants dans la sonde ? ❓

    sachant qu’une impulsion magnétique peut engendrer son signal « miroir » electrique… que doit-on alors mesurer ?

  • #42252
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Bon, j’ai démarrer un montage d’empillement de brins de cuivre, un petit, pour un test,
    pour voir si une recristallisation lente des atomes de cuivre (chauffage a feux doux sur la cuisiniere a gaz) ,
    donc evidement pas sous-vide sa s’oxydera mais pas grave, sa polarisera positivement chaque brin…

    ensuite injecter un signal en son centre et récupérer les frequences parasites générées brins par brins,
    par effet de peau, donc essai axé sur les HF recupérés en surface , autour…
    L’essai se fera a sec, a l’air libre, et non dans un environnement liquide.
    S’il le faut une boite de Ricorée fera une bonne cage de faraday pour déparasiter le tout…
    (dommage que l’electrosmog actuel induit deja des tonnes de parasites dans la terre qui pourrait faire Retour dans le montage…pfff )

    C’est une façon de voir si on peu orienter physiquement les spins et utiliser l’effet de peau comme moyen de transfert…
    vu la taille de l’empilement et les conditions (matos) je n’attend pas grand-chose en résultats flagrants… ( cylindrique, brins de cuivre section 1mm, long 10cm, diametre environ 2.5cm)

    Un long brin central traversant l’empilement de part en part… si un signal HF/MF se produit, au moins jusqu’a 48Khz je verrai bien…

    En rapport avec mes constats de façon général,
    sur le comportement des signaux electriques, leur façon de dissiper les intensités en harmoniques
    (souvent de façon exponentielle),
    si l’une d’elle pourrait entrer en résonance avec le cuivre et le transmettre par effet de peau…

    Par contre je soupçonne une éventuelle « autre » résonance…par ondes de Formes Cristallines ,
    la recuisson du cuivre permet de dissiper les tensions physiques d’usinage (pression entre atomes),
    les nano-cristaux de cuivre recristallisés pourraient probablement interferer s’ils entre en résonance synchronisée…
    …donc là je rejoins les phénoménes expliquer par Georad/Magnelem
    , puisque
    nous savons qu’un courant electrique peut faire osciller un cristal de quartz ( montre a quartz, etc…) ,
    donc inversement des cristaux qui vibrent/oscillent sont trés bien capable de générer des frequences electriques…

    La recuisson du cylindre de brins de cuivre est trés lente…
    car je reste convaincu qu’il convient d’evacuer les tensions atomiques d’usinage…dues au refroidissement trop rapide.

    L’effet suplémentaire de l’oxydation des brins de cuivre sera sa facilité d’absorption d’Ondes EM de niveau photonique..
    effet photovoltaique deja constaté dans l’eau, avec des electrodes de cuivre oxydées et au soleil…
    car absorber des photons c’est absorber des ondes EM…
    qui sait quelles autres ondes serait alors absorbées,
    de plus la polarisation pourrait deja demarrer une difference de potentiel a recupérer…
    ensuite il faudra voir se celui-çi n’annule pas les autres Ondes EM d’effet de peau…

    Je suis d’avis que pour comprendre la Nature atomique et la laisser osciller de façon harmonieuse il faut d’abord la libérer des « stress » graver dedans par l’Humain…

    Bref… on verra bien si je peux en tirer quelque chose ❓

  • #42114
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    La recuisson lente a bien restructuré les brins de cuivre, mais se fut insuffisant pour créer une couche d’oxyde de cuivre, le courant des signaux passe quand méme directement.
    Néanmoins en l’utilisant sur un JT (Joule Thief) comme resistance de Base de transistor, un quantité importante de fréquences de toute gamme apparurent.
    A certaines configurations de montage sur le JT d’importants pics HF apparurent, difficile a filtrer, et superieur a 48Khz. L’intensité de ces pics dissipai sa puissance jusque dans les basses frequences.
    D’autres tests sont necessaires … ❓

    Aucun effet photosensible constaté sur l’empilement des brins de cuivre, a moins d’un court-circuit du manque d’oxyde, donc dans les autres essais avec de l’Eau , ayant cet effet photosensible, il convient donc de recuire les brins pour augmenter la couche d’oxyde puis tester a nouveau…

  • #42112
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Par contre en revoyant le shema de montage du systéme sous cage de faraday de Richard ( systéme sans alimentation externe, voir sur PDF a Phil ), je me suis dis qu’il y a bien un sens d’entrée-sortie de l’Energie Vialle…

    Les cylindres de cuivre, en resonance avec le barreau, et accordé grace aux fils de Litz, tout comme le Generateur en U, cette fameuse « coupure » du U… instinctivement je dirais que cela polarise justement le sens de propagation
    de l’Energie Vialle.

    Donc en toute logique , avec des longueur de brins de U coupés, chaque brin/tube/cylindre, pourrai étre,
    donc soit mises en série, soit en paralléle…pour augmenter la part electrique ou magnétique(magnétique=intensité).

    c’est pareil pour les transfo ce principe n’est ce pas ?
    si cette Energie se comporte/module de la méme façon évidement…déja elle s’accorde bien avec des condo variables…
    néanmoins cela n’est valable que si l’on considére que cette Energie est une « Fusion » oscillante de l’energie Electrique et Magnétique,
    ce qui pourrait tout a fait correspondre a l’Energie dégagée par les Protons…qui serait ensuite divisé par la « Dualité »…en ses 2 Forces, au travers des Electrons, mais bon, ce n’est qu’une intuition aprés tout…
    on ne sait pas encore de quoi est fait l’Energie Vialle, mais qu’elle se laisse moduler par des Condos/Ferrites et Inductances…

  • #42113
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    N’ayant pas de barre de cuivre de taille suffisante pour un certain type de test, j’ai pris une barre de fer…

    Une inductance sur une extrémité de la barre,
    les 2 extrémités de la barre reliées par un condo moyen(pour avoir les gammes suffisantes de frequences induites BF/MF/HF) et la sonde sur une borne du condo,
    puis injection de signaux, et vérification des frequences induites par spectroscopie frequencielle.
    Résultats: de faibles signaux constatés

    second test: PAS d’Induction…la bobine d’induction utilisée comme emettrice EM , donc une seule borne utilisée pour y injecter les signaux,
    Resultats: une importante gamme de signaux faibles a moyens sont constater jusqu’au-dessus de 35khz (depend aussi de la forme du signal, j’utilise le Carré car dégage bien plus d’energie)

    test 3: une seconde inductance en serie sur la premiere et placée au centre de la barre de fer, aussi comme emettrice EM, donc pas d’induction.
    Resultats: les signaux précédents ont apparus bien plus intenses, et si la bobine au centre est déplacer vers l’autre extrémité, certaines harmoniques MF/HF augmentent en intensités.
    Donc selon la longueur de la barre de fer, les intensités en HF changent.

    Il est donc probable de réaliser un accord EM variable manuellement sans agir sur le condo variable du barreau de cuivre du montage a Richard (celui sans alimentation), un peu comme un rebouclage de certaines frequences HF selon la position sur le barreau de cuivre, il se peut donc qu’une ferrite accordée soit mieux adaptée…

  • #41895
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    :hai: Courage Phil…
    beaucoup de gens sont encore « enmurés » dans le monde PHYSIQUE…. et ainsi ne peuvent « voir au-dela »…
    rare sont ceux qui ont le courage d’aller aussi loin…

    Continuons d’étudier l’Energie Vialle, avec ou sans Moutons… 😉 :clap: :rock:

  • #42186

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Bonjour Peterpan,
    Excuse moi, je ne reçois plus d’alerte de réponse postée. Pourtant la case est cochée ???
    En effet, je ne sais plus comment faire.
    C’est pas grave, je continue à publier. Il va y avoir de nouvelles vidéos dès qu’elles seront valider par MagnétoSynergie.
    Je suis désolé pour le site des moutons enragés. Mais je publie sur MagnetoSynergie.
    Ensuite pour protéger l’ensemble, il y a une chaîne YouTube : Energie de Translation : https://www.youtube.com/watch?v=vWsZqiZ5kj8&list=PLg7wPIS71hg7Gsif0ppQrzJjO_Z7PdC7c&index=4
    Plus une sauve garde sur disque dur externe et un envoi à plusieurs personnes dont j’ai totale confiance sur les documents importants.
    Voilà pour la protection effet Vialle pour que cela reste en diffusion libre
    Pour le moment, sur la chaîne, ce ne sont que des diaporamas d’explication de la théorie pour ceux qui trouvent que la version papier est lourde à digérer
    Désolé, je ne suis pas un pro non plus de ce mode de com.
    Je prévois de faire la même version en anglais (car j’ai des demandes en Australie, Canada et US)
    Puis je ferai des Playlists sur les expériences. Mais il faudra que je me déplace ;
    Donc beaucoup de boulot en perspective !

    J’ai parlé à Richard de ton idée
    @peterpan57 wrote:

    Une inductance sur une extrémité de la barre

    C’est intéressant et à tester.

    Il y a des changements sur les maquettes. Il est fort probable qu’on peut se passer du fil de Litz.
    Pour le fonctionnement du U, je n’ai pas encore tout compris. Richard me parle de fréquence double, mais je n’ai pas encore accroché.
    Non, le proton n’y est pour rien la dedans !
    J’ai essayer d’amorcer des discussions sur le sujet théorique, sur MagnetoSynergie, mais cela ne suit pas. Ça ne veut même pas démarrer !
    Il faut que l’on soit prudent sur ce que l’on fait car on est limite R_0. Donc par similitude, on est limite trou noir !
    Vous irez voir ces 2 dernières vidéos publiées par JC Vanmeulebroucke (c’est sa propriété et j’ai son accord d’utiliser son nom).
    Elles ne sont pas de bonnes qualités, mais elles parlent d’elles même sur cette nouvelle énergie (j’en suis convaincu).
    Merci

  • #42184
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Ok compris,
    je comprend bien qu’il y a une serieuse difference de recherches , d’analyses et de resultats,
    entre l’Equipe Vialle (qui a un chemin précis) et les miennes qui se diversifient sur une globalité d’interactions.

    Donc il est normal de penser que chez vous le proton n’interagis pas avec l’effet Vialle, ou peut-étre pas directement.
    Vous voyez un effet précis, tandis que mes recherches me montre un Univers entier d’interactions.
    Chaque particule, chaque force ayant son role a jouer.

    Pour l’approche du trou noir…je suis pas étonné, (l’eau d’une baignoire doit aussi s’ecouler dans un trou noir pour aboutir ailleurs ) 😆

    Il se peut trés bien que l’energie vialle passe donc outre…certains intermédiaires quantiques pour aboutir a l’autre univers.

    J’ai un peu étudier les ondes de Broglie, on dirait presque une grossiere Image-Miroir de l’effet Vialle, mais c’est juste mon impression.
    En recherchant d’autres liens des ondes de Broglie je suis tomber sur le sujet des Leds Organiques…trés intrriguant,
    car il y a Couplage des Spins par electrons de conduction…et aussi une multicouche de materiaux Ferromagnétique et diamagnétique…générant des paires Electrons+Trous produisant de la lumiere…et en méme temps une curieuse oscillation , excitée justement par cette multicouche…allant jusqu’a aborder la resonance magnétique nucléaire

    Donc se peut-il qu’une oscillation se créer entre 2 barres de cuivre séparées, entre lesquelles se trouve une mince plaque de Fer ??? ❓ ❓ ❓

    je te met les liens, c’est mieux expliquer que je ne le fait ici

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Diode_%C3%A9lectroluminescente_organique
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Couplage_RKKY

  • #42182

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peterpan,
    En fait, l’interaction du proton n’intervient que pour limiter l’éloignement de l’électron. C’est pour cela que je m’étais basé sur les travaux de De Broglie. Ensuite la reprise de l’exponentielle amortie est commandé via un top de la sphère supérieure qui ne peut être que le système solaire.
    Alors que la particule de fluide (le ploutos) n’est pas limitée et donc peut aller jusqu’au fond de l’univers.
    C’est pour cela que j’annonce que l’effet Vialle peut expliquer l’accélération de l’expansion de l’univers (car on est sur une trajectoire de demi parabole.
    Mais tout ça c’est la théorie !
    Par contre, ça y est, les dernières vidéos (de mauvaise qualité, mais elles seront refaites) sont sur le site de MagnetoSynergie.

    J’aime bien l’image de la baignoire, mais ce serait à l’inverse !

    Les Oleds ; on a tellement de choses à apprendre encore de la Nature ! Plutôt que d’essayer de la maîtriser, on devrait mieux l’écouter !
    Je crois qu’ils ont réussi à faire de la musique à des plantes ! (j’ai bien dit « à » et non « avec », ce n’est pas une erreur)

    Pour ceux qui commenceront à s’intéresser à l’effet Vialle ; c’est avec plaisir que je répondrai aux questions, ici ou ailleurs.
    Pour les expériences, actuellement, on ne cherche pas encore à reboucler ! On cherche à comprendre auparavant.

  • #42180
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Tout a fait d’accord avec toi,

    cela concorde aussi avec tous les Pics d’intensités que je constate a des fréquences bien spécifiques pour differentes matieres, tel que l’Eau, le Fer, le Cuivre, l’Aluminium etc…
    ( pics d’intensités reguliers des harmoniques lorsqu’elles se concentrent en Paquets… ,
    le nombre augmente avec la frequence…puis diminue audela…
    puis plus haut en frequence le méme cycle recommence,
    certaines frequences n’en ont plus tellement leurs harmoniques sont tellement concentrées dessus on dirait qu’elles deviennent « dociles » ,
    il ne faut pas oublier que le signal que j’injecte, est electrique principalement, et attire sur lui toutes les faibles frequences naturelles/artificielles qui lui sont proches,
    au point de générer, étrangement de pics réguliers , de tension je suppose, car lors d’un trop-plein, tel un condo,
    une surcharge se doit donc d’étre dispersé dans la matiere,
    mais c’est cette régularité qui est intriguante… souvent cette régularité fait des bonds d’harmoniques selon le metal ou le liquide utilisé… La Matiere se charge…puis decharge un trop-plein, tel un condo…au coeur-méme de la matiére
    )

     » Ensuite la reprise de l’exponentielle amortie est commandé via un top de la sphère supérieure qui ne peut être que le système solaire « 

    Macrocosme et Microcosme sont lié , et ici ton propos est crucial, car là vous touchez de prés « Celui qui Ordonne »…le TOP , l’Horloge Céleste et son « tic-tac » energétique. M’enfin c’est ma vision des Choses 😳 😉

    Les ondes de Broglie et les OLED me permettent de cerner certains phénoménes qui pourraient étre tester justement sur nos recherches, ne serait-ce que pour mieux accorder les resonances de nos montages/tests.

    (Parfois il suffit d’un soupçon de miel pour améliorer grandement un café 😆 )

  • #42178

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Peterpan, ta vision des Choses est tout à fait exacte ! 😉
    Dans la théorie de l’effet Vialle, c’est la corde spatiale D(t) qui Ordonne !
    En d’autre mots, c’est la quatrième dimension seule, qu’on ne voit pas, qu’on ne touche pas, mais qui est là, avec nos 3 dimensions spatiales.
    La théorie de l’effet Vialle peut donner une dimension, autre que physique !
    Est ce le hasard si Richard Vialle a appelé la corde spatiale « D(t) » ?

  • #42183
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

     » Est ce le hasard si Richard Vialle a appelé la corde spatiale « D(t) » ? « 

    Nous sommes nous méme Partie intégrante de ces Univers, y compris lié a cette Corde,
    notre sensibilité spirituelle a cette Corde en fait partie aussi,
    je pense que Richard n’a fait que concrétiser de façon plus que CLAIRE son intuition, ce lien qui nous relie aux 4 Dimensions.

    Je ne crois pas que ce soit un hasard, notre intuition a besoin d’une Source… pour en faire une Piste a suivre,
    et y trouver les éléments permettant de concrétiser ce Lien Universel et multi-dimensionnel.



    D’ailleurs j’ai du nouveau, sur le cylindre de brins de cuivre recuit,
    le passage d’un aimant en perpendiculaire au passage du courant de sonde ( léger courant continu ) est plus efficace pour moduler les faibles frequences harmoniques générées par l’injection directe d’un signal .

    Par similitude au test de la barre de fer:
    Au lieu d’une bobine d’induction comme sur la barre de fer au premier test, qui créai un champ magnétique paraléle au courants naturels de la barre….
    il y a bien plus d’effets de modulation de frequences si l’induction se fait perpendiculaire a l’axe de la barre…

    Je viens juste de voir cela, si sa peut aider… L’aimant ne servant qu’a detecter le sens d’induction le plus efficace pour moduler des frequences dans une barre de métal, de plus un aimant évite l’ajout d’un champ electrique pouvant perturber la barre…

    Rien n’empéche de bien isoler la bobine d’induction et de l’orienter, de plus un Pole de l’aimant créer des Pics de modulation hautes, tandis que l’autre pole préfére créer des modulations plus basses… donc interessant.
    On choisi le pole magnétique selon qu’on veut moduler + en HF ou + vers la BF… (bref une induction Mono-pole )
    Je pense que l’orientation des Spins est plus aisé en induction perpendiculaire sur l’axe des Barres de metal.

  • #42149
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    J’oubliai, le fameux et curieux test de charge d’un condo avec un seul fil…
    avec les améliorations deja citées pour accelerer sa charge,
    en y branchant une led HL (haute luminausité) en paraléle au condo (2200 uF polarisé) , quand la charge atteint 1.3 volt la led s’allume.
    Je reprend donc le constat que la frequence injectée ne serre qu’a pomper l’energie electrique environnante, (electricité statique environnante)
    et plus on y branche au condo de masses importantes de metal tel que sommier ou bureau en fer et une terre,
    plus vite se fera la charge, et plus intense sera la led.

    Cela fonctionne aussi sans signal injecté, avec un fil plus long telle une antenne, mais sa charge sera alors extrémement lente…

  • #42148

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peterpan,
    Ton expérience avec le condo me fait penser à ces 2 vidéos :
    https://www.youtube.com/watch?v=uZSvbPjb518
    Comme je l’ai dit sur MagnetoSynergie, on est vraiment sur un effet Vialle ! (non calculé = hasard)
    Les « Troll » de MagnetoSynergie trouvent ça normal et accusent soit les phénomènes électromagnétiques ambiants, soit la photo-énergie en passant par les diodes. Ton expé avec uniquement le condo élimine la photo-énergie !
    Comme ils ne veulent pas accepter la « cloche à fromage inox » comme cage de Faraday, pourtant j’ai mis les calculs (on réflecte tout ce qui est inférieur à 300GHz) ! Mais bon, c’est difficile de faire changer des esprits : la preuve avec les présidentielles et François Asselineau qui n’a fait que 0,9% et pourtant, c’est le seul qui dit la vérité pour relancer l’économie de la France !

    Ton fil n’est pas une antenne ! Ton fil est un coeur de générateur !
    On approche doucement à découvrir les secrets de Tesla. A part qu’à son époque; il y avait beaucoup moins de perturbations EM ambiantes. Au moins c’était clair. Ce sujet d’antenne n’était même pas évoqué.

    Il faudrait que tu nous fasses un petit schéma de ton montage, pour que ce soit clair.

  • #42187
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

     » Les « Troll » de MagnetoSynergie trouvent ça normal et accusent soit les phénomènes électromagnétiques ambiants, soit la photo-énergie en passant par les diodes. Ton expé avec uniquement le condo élimine la photo-énergie ! « 
    ( attention, les polarités des diodes germanium sont inversées , pour pouvoir charger le condo, tel un fluide qui doit traverser le pole négatif de la diode…alors que l’autre bout de la diode est positive et doit étre connecté au négatif du condo polarisé, mais un condo non-polarisé fonctionne aussi, voir méme avec un meilleur rendement )

    Evidement, j’ai essayer d’illuminer au max les diodes a boitier en verre transparent, rien, aucun effet photo-electrique, ni méme sur l’oxyde de cuivre du paquet de brins de cuivre recuit…aucune perturbation photosensible,
    d’ailleurs se phénoméne de photosensibilité ne se passe que uniquement en presence d’Eau avec 2 electrodes cuivre,
    donc l’Eau est le facteur déclenchant de photosensibilité sur l’oxyde de cuivre+Eau en presence de photons.

    Oui, la charge d’un condo avec un seul fil conducteur n’est possible que s’il existe un moyen de séparer les polarités des courants dans la matiere méme de ce fil.

    ( – prenez un fil de cuivre non-emaillé,
    – fixer a une extrémité du fil 2 diodes germaniums, l’une a polarité inversée a l’autre, donc cathode d’une diode+anode de l’autre diode
    – vous obtenez alors 2 extrémités polarisées, les 2 bouts restant des diodes
    – fixer le négatif de la diode au positif du condo polarisé (de 2200 uF 25V)
    – fixer le positif de l’autre diode au négatif du condo
    – verifier bien que le condo soit vide ( cour-circuiter avec un bout de fil pour le vider sinon)
    – allez boire un café 5 a 10 minutes puis revenez tester les bornes du condo au voltmétre calibré sur MilliVolts CC…
    – s’il est deja un peu charger ce n’est pas grave, injecter un signal superieur a 10Khz sinus ou carré dans l’extrémité du fil de cuivre qui n’est brancher a rien et regarder sa vitesse de charge au testeur… puis passez a 15Khz, voir plus…
    l’electrosmog de l’habitat est principalement a 50Hz et ses harmoniques ultra-basses, ainsi que certains signaux allant jusqu’a 2000Hz… si vous pensez que c’est l’electrosmog environnant vous ne pourrez presque rien charger avec de telles basses frequences en signal injecté lol… 😆
    Inutile de dire que la charge viens du testeur, car testeur débranché et condo vide sa charge quand méme…

    Pour allumer une led en paraléle au condo il convient d’augmenter la charge EM et nécéssite de brancher aux bornes du condo differentes structures metallique de masse , donc de taille, voir méme une terre sur une borne et un bureau metal isolé du sol sur l’autre borne, le Fer génére bien mieux de potentiel négatif…selon vos configurations… si par-contre cela decharge rapidement le condo, souvent il convient d’inverser les branchements des bornes du condo aux accessoires.
    amusez vous bien alors, dans vos essais 😉
    voila ) 😉 ( je ferai un schéma pour le prochain post, c’est méme faisable sans soudure, juste avec des bouts de fils conducteurs)

    Je pense continuer certains tests dans ce sens, j’ai besoin de varier les sections, leurs surface de fil, le metal utilisé, voir méme un double fil de 2 métaux d’electronégativité differente.
    Aussi y tester des tentatives d’orientation de spins perpendiculaire au fil, soit par EM soit par induction, soit par champs electriques…la diversification des tests est vaste, et cela me convient trés bien…
    le comportement d’un seul fil de cuivre est rempli de secrets… 🙂 :inlove:

  • #42185
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Voila le montage en question, réduit en sa plus simple conception, sans soudures. (il convient de penser a ceux qui ont trés peu de moyens, et donc font de la récup pour essayer de répliquer des montages)
    Le fil de « capture EM » est a droite…trop long pour étre sur la photo.
    Au moins, avec sa, pas besoin pour les novices d’essayer de dechiffrer un schéma… 😉
    La led est ajoutée pour ceux qui desire rajouter des branchements au condo pour augmenter sa charge et ainsi l’allumer.

    [rimg:3851i0ny]https://img4.hostingpics.net/pics/218533PICT0061.jpg[/rimg:3851i0ny]

  • #41894

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peterpan,
    @peterpan57 wrote:

    Pour allumer une led en paraléle au condo il convient d’augmenter la charge EM et nécéssite de brancher aux bornes du condo differentes structures metallique de masse , donc de taille, voir méme une terre sur une borne et un bureau metal isolé du sol sur l’autre borne

    A la place, essaye une bobine et tu devrais avoir quelque chose aussi et de bien meilleur.
    Pour ceux qui ont un peu plus de courage, il faut calculer une résonance à différente fréquence LCw²=1
    Dans l’équation, w=2(pi)f.
    Vous avez la valeur de C, il suffit de calculer L pour une fréquence de votre choix. Ici le coeur du générateur sera l’air ; donc la vibration des électrons qui compose les molécules d’air.
    Si vous rajoutez une terre comme tu dis, tu y mets un référentiel, et ça ira encore mieux.

    Bien sur certains diront que c’est les ondes EM environnantes !
    Il est même étonnant que certains ne sont pas intervenus ici pour dire que ton sommier métallique était une super antenne
    Je me permet de te corriger :
    Tu ne captes pas les EM environnantes. Ton fil de capture est un coeur de générateur. Nous avons pris pour les calculs une fréquence de 19,8MHz qui correspond à la moyenne des 4 couches de l’atome de cuivre.
    http://www.magnetosynergie.com/Archives/DocumentsForum/EffetVialle/GenerateurAutonome/GenerateurAutonome-V1.pdf

    Bonne manip !

  • #42115
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Merci, je vais essayer, de toute façon il y a encore plein de choses a decouvrir, 🙂
    Sur un transfo j’avais observer un phénoméne identique en HF avec une seule borne branchée au secondaire et une led branchée en inverse sur le primaire, et une seconde sur le secondaire, dans plusieurs cas/tests differents l’une des 2 leds s’illumine plus intensément. Donc je referais aussi avec un transfo.


    Dans beaucoup de mes tests, j’ai souvent constater des pics reguliers (cités précédement ), comme je pense a une surcharge electrostatique des harmoniques concentrés sur les signaux injectés, je me disait deja que c’est un comportement identique a un condensateur, mais a l’echelle du microcosme…
    alors j’ai fouiller un peu le Net et j’ai tilté sur un oscillateur que beaucoup d’electroniciens connaissent deja…

    http://forum.hardware.fr/hfr/Discussions/Sciences/oscillateur-condensateur-sujet_109152_1.htm
    [rimg:30tdvgxd]http://www.sonelec-musique.com/images/electronique_osc_rect_transistors_001.gif[/rimg:30tdvgxd]

    Donc ici, nous voyons 2 condensateurs, eh bien allons-y gaiement en les remplaçant par des barre de cuivre ou de fer… car si la matiere peut comporter une caractéristique identique aux condensateurs ici, il devrai y avoir Resonance…
    ( et pourquoi pas appliquer le principe des OLED cité précédement avec une multicouche Cuivre/Fer/Cuivre a la place des condos a en générer un couplage des spins …? ❓ eh bien on verra bien, ceux qui n’essaye pas n’y verrons rien 😛 😆 )
    évidement ce sera surement en HF… voila de quoi « alimenter » les Esprits ouverts aux Univers sans limites et leurs résonances 😆 😛 :inlove:

    A l’Aventure les gars …. GO !!! :clap: :rock:

  • #42116
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Bon, je suis confus…en essayant une grosse inductance en serie avec le fil de charge du condo… sans accessoires suplémentaires au condo, ni de led
    il n’y a aucun changement… ni sur la vitesse de charge, ni sur les frequences en spectroscopie du condo,

    j’y ai rajouter un petit condo en paralléle sur l’inductance pour former ainsi un filtre Passe-bande…
    rien…pas de changements dans la vitesse de charge et le rendement,méme a signal trés faible…
    méme en court-circuitant l’inductance…rien

    En rajoutant un noyau de Fer doux au centre de l’inductance cela devrait en théorie affecter au moins les faibles harmoniques générées… mais non, rien….aucune perturbations ou changements,

    Le passage d’un puissant aimant au dessus et dedans…. idem, RIEN ! Aucune perturbations… ni changement de vitesse de charge….. 😡 ❓
    J’ai jamais vu sa !!! 😯

    La charge du condo ne se laisse pas du tout influencée de cette façon là . J’ai verifier toutes les connexions pourtant…

  • #42117
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Essai identique avec une petite inductance ferrite… rien, pas de changements, aucune perturbation.
    La vitesse de charge reste stable et comme d’origine sans les inductances.


    j’ai trouver d’autres frequences qui chargent aisément le condo, 12 , 24 et 36Khz, en particulier le 36Khz

    Une inductance (en serie au fil de charge ) en fil de Fer de quelques spires provoque beaucoup de perturbations intenses lors de son branchement puis se calme…(signal deja activé lors du branchement),
    ce qui n’est pas le cas d’une inductance cuivre. A part cela rien d’autres, méme pas de perturbations au passage d’un aimant puissant.
    On dirait une onde qui passe dans les fils, et non un courant…

  • #42120
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    En remplaçant le fil de Charge par un cable blindé ( servant aux branchement parabole satellite-recepteur ) ,
    la gaine branchée a une terre, et sans le condo de charge, juste les diodes et le testeur… j’atteint 21 Volts.
    Ma Sortie générateur de signaux n’a que 0.5 volts max… alors? Environnement electromagnétique?

    Je dois refaire ce test plusieurs fois pour vérifier pourquoi j’ai un tel potentiel ❓

    Le fil conducteur génére du potentiel négatif.
    Longueur du cable blindé 1 métre. Gaine Aluminium.

  • #42188
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Mes derniers tests sur le « Fil de Charge » me montre qu’il s’agit d’une « Onde » tranformée en « courant electrique » sotcké dans un condensateur.
    « Courant electrique » qui n’a pas le méme comportement qu’un courant de charge standart d’un condo…car
    c’est un courant qui réagis comme une onde…

    en bref,
    l’Onde de charge ne se laisse pas influencée de façon standart, non-plus…
    le « courant » de charge du condo idem…

    Les 2 reste UN, mais est polarisé dans le condo. Donnant un « courant » au comportement a part…
    Hum… ❓

  • #42194
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Tiens Phil, relaxe toi un peu, tout en restant « en résonance » avec l’Univers 😉
    https://www.youtube.com/watch?v=nepndQ1vRZw

    [youtube:1yzlf9nf]nepndQ1vRZw[/youtube:1yzlf9nf]

  • #42171

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peterpan,
    Intéressants tes post du 24 et 26 aout !
    Tu peux expliquer un peu plus dans le détail.
    Du côté de MagnetoSynergie, on a des mesures complètement loufoques avec une alim standard et les leds !
    On a du mal à comprendre et on s’oriente vers la création d’une bulle énergétique (si on raisonne effet Vialle)
    Je cherche des moyens simples qui pourraient donner la preuve de son existence. On doit avoir des modifications de masse ou des perturbations temporelles.

  • #42167
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Evidament, le montage Vialle est un « mini-univers »…servant de pont…

    je suppose méme que la dimension 4 est intemporelle, ce qui fait qu’elle est partout a la fois, méme dans le passé et le futur… ( et les autres dimensions encore a decouvrir )
    et que pour se manifester de façon détectable dans notre dimension par le montage Vialle
    elle devra donc créer sa « bulle de manifestation temporelle » dans notre dimension pour y faire osciller les electrons.


    Pour mon montage du « Fil de charge »…je dois ralentir un peu et laisser mon subconscient assimiler les nouvelles caractéristiques.
    Difficile de donner des détails s’ils ne serraient pas reproductibles n’est ce pas 😉
    J’y verrai plus clair lorsqu’il (le subconscient) me « proposera » de nouvelles configurations de tests plus révélatrices et compréhensibles, car je suis un peu dépassé là 😆

    Voir qu’un simple bout de fil de métal réagisse ainsi…c’est déroutant au début,
    je dois m’y habituer et l’observer plus longtemps…

    Cela n’empéche pas pour moi de répéter les derniers tests, afin de vérifier d’eventuels parasitages aléatoires qui aurait pu modifier les constats, car il faut que cela soi reproductible.

    Je te tiens au « courant » si j’ai du nouveau 😉 😆 😛

  • #42193

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peterpan et tous les autres, car avec 26121 vues sur ce sujet, il doit y avoir plus que 2 ou 3 personnes qui regardent !
    Mais peu participent !
    En effet, on s’oriente vers une bulle énergétique chez Jean-Claude !
    Des mesures supplémentaires de consommation à l’ampèremètre sont illogiques chez lui.
    C’est une bulle rémanente qui a déjà été détectée chez Richard à Bordeaux.
    Cette bulle fait apparaître la masse négative et l’énergie négative mais elle n’est pas nocive. Elle a été détectée par un magnétiseur à Bordeaux avec une antenne de Lécher.
    J’avais remarqué chez moi aussi un déplacement des noeuds d’Hartmann, avec des baguettes de cuivre (méthode chercheur d’eau). Mais ces instruments de mesures ne sont pas recevables.
    Donc, je prépare une manip qui puisse mesurer la rémanence de la masse négative avec des balances de précision, et normalement selon la théorie, on devrait pouvoir mesurer aussi une distorsion temporelle (temps négatif ou positif).

    Tout dépend, ce qu’on entend par quatrième dimension. Si c’est la corde spatiale D(t), cette corde est fonction du même temps que nos 3 dimensions, mais si c’est le fluide que j’ai appelé le « ploutos », dans ce cas en effet, le temps n’agit pas sur ce « fluide ». Et ce que l’on capterait serait les conséquences de la translation énergétique dans nos 3 dimensions.
    En fait on crée un espace volumique où le temps s’écoule pareil qu’à l’extérieur de la bulle, mais lors de la création de la bulle, on a un moment intemporel, ce qui crée le décalage de temps sur les chronos numériques et mécaniques.
    Et cela expliquerait aussi pourquoi on a un décalage de 2’30s lors de la première phase (de 27′) puis plus rien lors de la deuxième phase (jusqu’à 1h). Cela voudrait dire que le décalage temporel se crée lors de la première 1/2h qui donne la création de la bulle énergétique, puis quand elle est formée, le décalage temporel s’arrête. Mais la bulle est toujours là, ce qui modifie les mesures si on se trouve à l’intérieur de la bulle : On a un espace, où il manque 2’30s par rapport à l’extérieur.

    Je dis tout ça, pour peut être orienter ton subconscient 😉
    Apparemment, ce serait les selfs qui créeraient cette bulle. Mais je pense qu’il faut injecter des fréquences en harmonique avec les vibrations des électrons de l’atome de cuivre. L’expérience a mettre en place serait de voir les différences en fonction de la fréquence (ou une harmonique, et peut être une harmonique paire) ou de la moyenne des fréquences … On verra.
    Maintenant, s’il y en a qui veulent participer, ils seront les bienvenus, s’ils veulent partager bien sur.
    Merci

    Au fait, Peterpan, si c’est ton subconscient qui te guide sur tes expérience, tu es peut être la réincarnation de Tesla ? 😀

  • #42201
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    (  » Salut Peterpan et tous les autres, car avec 26121 vues sur ce sujet, il doit y avoir plus que 2 ou 3 personnes qui regardent !  » …certains « lecteurs » ont surement une alarme de « Nouveau post » en dehors du « signal habituel »… car a chaque nouveau message il y a DIRECTEMENT 3 a 6 « Invités » en Lecture ici... Ce sujet semble donc trés surveillé )

  • #42202
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

     » En effet, on s’oriente vers une bulle énergétique chez Jean-Claude !
    Des mesures supplémentaires de consommation à l’ampèremètre sont illogiques chez lui.
    C’est une bulle rémanente qui a déjà été détectée chez Richard à Bordeaux.
    Cette bulle fait apparaître la masse négative et l’énergie négative mais elle n’est pas nocive. Elle a été détectée par un magnétiseur à Bordeaux avec une antenne de Lécher.
    J’avais remarqué chez moi aussi un déplacement des noeuds d’Hartmann, avec des baguettes de cuivre (méthode chercheur d’eau). Mais ces instruments de mesures ne sont pas recevables
    . »

    Vous avez essayer des boussoles autour du montage?
    A une certaine distance, avant la premiere mise en route du montage, ou un lieu sans bulle…
    puis ensuite verifier les déviations résiduelles aprés avoir mise en place d’une bulle rémanente, montage éteint evidement…
    ??? ❓
    C’est pour vérifier physiquement un changement réel ( détection par les boussoles d’un changement de l’environnement magnétique , donc recevable ?)…une sorte de mappage magnétique du lieu, sans bulle, puis ensuite avec… ❓

  • #42200
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

     » En fait on crée un espace volumique où le temps s’écoule pareil qu’à l’extérieur de la bulle, mais lors de la création de la bulle, on a un moment intemporel, ce qui crée le décalage de temps sur les chronos numériques et mécaniques.
    Et cela expliquerait aussi pourquoi on a un décalage de 2’30s lors de la première phase (de 27′) puis plus rien lors de la deuxième phase (jusqu’à 1h). Cela voudrait dire que le décalage temporel se crée lors de la première 1/2h qui donne la création de la bulle énergétique, puis quand elle est formée, le décalage temporel s’arrête. Mais la bulle est toujours là, ce qui modifie les mesures si on se trouve à l’intérieur de la bulle : On a un espace, où il manque 2’30s par rapport à l’extérieur.
    « 

    Oui, c’est exactement ce que mon subconscient me met en « images »… sauf que une fois la bulle installée et montage éteint
    je n’arrive plus a voir les détails en matiere de distorsions temporelles,
    si elles persistent et progressivement se dissipent progressivement en méme temps que  » l’épaisseur energétique  » de la bulle…. ( jusqu’a présent je « vois » le phénoméne que de l’exterieur de la bulle…la bulle « traversant la « frontiere dimensionnelle » comme si on soufflait une bulle de savon, difficile de voir dedans la bulle (semi-transparent) ),
    ( j’ai beau éviter le coté Esprit ici… mais il semble que mon subconscient insiste là-dessus , cette épaisseur semble liée a la puissance d’excitation du montage. Montage éteint je ne discerne qu’une bulle vide…car yavait comme une chose brillante et longue dedans, qui s’entortille comme une corde qui fait des noeuds, sa « lumiére » semble rayonnée au travers de la bulle , montage éteint…la bulle semble vide ❓ )

    Je dis bien EPAISSEUR de la bulle… telle l’épaisseur d’une noix de coco…qui peu a peu s’amincie…
    parceque là , a chaque fois je vois cette épaisseur de la bulle…
    un peu comme lorsqu’on fait des bulles de savon, une fois le montage éteint l’épaisseur se fragilise , jusqu’a disparaitre.

  • #42199
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    «  Au fait, Peterpan, si c’est ton subconscient qui te guide sur tes expérience, tu es peut être la réincarnation de Tesla ?  » … 😳

    je sais pas ce que j’étais avant,
    mais lui, fait partie des « references » qui m’aide a y voir plus clair, en raisonnement.

    le fait que le subconscient participe en « Images » a mes recherches est une chose spontanée, qui n’a fait que ….s’aggraver avec certains syndromes EHS soutenues par des moments de léthargies ( metaux lourds = meilleure absorption/sensibilité aux ondes 😡 )

    donc parfois au lieu de « subir » des troubles…ils peuvent nous aider a clarifier et purger des moments nécéssaires a la recherche, des moments où l’on a besoin d’étre « debranché » de ce monde physique…

    un peu comme dans la 4 triéme dimension… 😀 😡 😆

    je ne sais pas qui je suis réelement…pourtant je n’ai aucune inquiétude a « étre dans une autre dimension » 😆 😛 :inlove:

  • #42203
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    «  Des mesures supplémentaires de consommation à l’ampèremètre sont illogiques chez lui « 

    Probables résonances transitoires car appareil de mesure exterieur au micro-univers realiser par la cage de faraday,
    a moins de transferer l’energie vialle par une ferrite vers l’exterieur de la cage (voir méme une fine et longue ferrite au travers des mailles)…les risques de resonances inter-univers sont hautement probables, pouvant donc perturber les mesures.

    (attention a l’usage des ferrites pour transferer des puissances, l’un des premiers essais Vialle (générateur en cercle dont l’excitation fut faites par ferrites) utilisant des ferrites a créé des arcs electriques de plusieurs millions de volts, détruisant tout les appareils connectés, que Richard me corrige si je fait erreur mais j’ai bien en mémoire l’image de son premier générateur excité par ferrites… ❓ )

  • #42165

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peterpan,
    Oui, je crois que Richard a déjà essayer des boussoles. Je confirmerai.
    Aucun effet sur une perturbation du champ magnétique. (de mémoire)
    Jean-Claude a refait des mesures ampèremétriques et son ampèremètre a des valeurs qui fluctuent avec le temps. Cela confirmerait bien la présence de la bulle.
    Il mesure des leds sous alimentation extérieure, cela donne une valeur de l’ordre de 230mA et 30′ après il a 290mA. Je n’ai pas les bonnes valeurs, mais il y a ré-augmentation de l’intensité pour arriver à se rapprocher de la bonne valeur (calculée) mais très, très longtemps après.
    En fait la mesure vide la bulle énergétique.
    Cela concorderait avec la théorie !
    Mais on va mettre de nouvelle manip pour voir si on peut détecter la masse négative ou la distorsion de temps.

    La bulle est toujours là ! Elle est indétectable mais provoque des effets qu’on va essayer de mesurer.

    @peterpan57 wrote:

    Probables résonances transitoires car appareil de mesure exterieur au micro-univers realiser par la cage de faraday,
    a moins de transferer l’energie vialle par une ferrite vers l’exterieur de la cage (voir méme une fine et longue ferrite au travers des mailles)…les risques de resonances inter-univers sont hautement probables, pouvant donc perturber les mesures.

    Attention ! ne confondons pas tout !
    Jean-Claude a du créer la bulle énergétique parce qu’il a utiliser un générateur extérieur avec un ampli pour alimenter le barreau de cuivre de sa maquette. Ce sont les premières manips qu’il a fait. Et c’est le barreau de cuivre qui a créé la bulle.
    Dans ce cas, il apporte une énergie extérieure et cette énergie s’est cumulée en bulle énergétique.
    Ce qui démontre en plus que cette théorie respecte les principes de la thermodynamique (qui m’a été reproché fusse un temps)
    Ensuite, il ne s’est plus servi du géné mais uniquement de l’ampli. Normalement, il n’y a pas d’apport extérieur. Juste une amplification des vibrations électroniques de l’atome de cuivre. Normalement, cela ne devrait rien faire.
    Après on lui a demandé de mesurer ses diodes (32 en //) avec une alimentation extérieure pour mesurer la consommation dans une configuration standard.
    Donc on n’est plus sur la maquette, et il n’y a pas de cage de Faraday (elle ne servirait à rien)
    Mais la bulle est présente dans tout son appart (elle devrait faire plus de 8 mètres de diamètre, mais ça on peut pas le vérifier)
    Et dans ce cas les mesures sont aberrantes et illogiques. On consomme moins que ce que l’on devrait consommer !
    Et maintenant, on s’aperçoit que la mesure n’est pas stable et augmente petit à petit (comme si l’énergie de la bulle se vidait tout doucement)

    Par contre oui, je confirme totalement ce que tu as dit en fin de ton post.
    La haute tension translater a été énorme ! Et ce qu’il a fait, est tout petit par rapport au calcul. L’énergie transférable peut être très proche de l’infini car on translate l’énergie de tous les électrons contenus dans le système solaire.
    C’est pourquoi j’insiste fortement sur la compréhension de la théorie : J’ai écrit 300 pages et j’ai fait 3 vidéos sur YouTube pour aider à la compréhension, mais personne ne pose de questions ; c’est désespérant !

  • #42197
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

     » mais personne ne pose de questions ; c’est désespérant ! « 

    Il y aura beaucoup de questions… lorsque l’energie Vialle alimentera une maison, a l’infini. 😆

    La sensibilité géo-biologique permettant de detecter la bulle montre bien qu’il existe des éléments chimiques dans le corps humain permettant cette détection.

    Le corps humain aurait-il alors des cellules dont l’electro-chimie est en résonance avec les bulles ? je suppose que oui. 🙂


    j’ai bien des questions si JC aime experimenter,

    Son fil , sous cage de faraday dans la video recement postée, est-il en cuivre ou en Fer ?
    Avec un fil de Zinc cela ne fera qu’un electron de plus en couche exterieur…

    Si par comparaison avec mon « Fil de Charge » de condensateur, j’ai plus de pics intenses au demarrage avec un fil de fer, pense-tu qu’on peut moduler la taille de la bulle deja presente avec quelques electrons de plus ou de moins? ( Cuivre / Zinc / Fer )

  • #42198

    Phil.Alb
    Membre
    @phil-alb

    Salut Peterpan,
    on est vraiment très regardé !
    Il est possible qu’il y ait une conséquence sur nos cellules, en effet, mais Richard a vécu énormément de temps dans cette bulle et apparemment il n’est affecté de rien !
    Au contraire, il a toujours dit qu’il a la pêche ! 🙂
    Maintenant, en y réfléchissant, avec toutes les énergies extérieures apportées dans l’environnement, on y baigne depuis très longtemps !

    Je pense qu’avant de changer de métaux, on va avant tout, essayer de comprendre ce qui se passe. Mais bien sur, un autre élément réagit différemment. Richard a bien réussi a allumer une ampoule avec le U à part que la connexion était sur un tube PVC !!!

    Pour le moment, on ne cherche même pas à reboucler quoique, je pense que c’est maintenant possible. Mais comme tu l’as dit auparavant, on est dans un inconnu qu’il faut apprendre à apprivoiser : sacré Renard ! 😉 (je vois bien Richard en Petit Prince) 😀

  • #42155
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Oui tu a raison, l’Energie Vialle est en lien avec toute matiére, peu importe sa nature,
    j’avais plutot raisoné en terme de fréquences, avec 1 electron de plus sur le Zinc, par rapport au Cuivre,
    mais dommage qu’il soi sur une couche exterieur, on aurai pu verifier un changement de frequence, donc cette variable pourrait apporter quelques détails de plus quand a la puissance apporter par 1 electron de plus…

    Cela aurait été bien plus révélateur d’avoir un electron suplémentaire dans la couche quantique la plus dense ❓
    Bon, dommage que j’ai pas de Fil de Zinc, j’aurai deja fait des essais en montage « Fil de Charge Condo »…

    Ce n’est qu’un début ce montage, car il va falloir travailler en « univers clos » pour ce « Fil de Charge »…
    en essayant d’adapter un signal d’entrée non-rayonnant au travers des mailles de la cage…
    pour l’instant je pense utiliser des ferrites, récupérer des tores de ferrites, les couper en 2,
    une pour l’apport exterieur d’energie du signal, l’autre a l’interieur en serie sur le Fil de Charge+condo et une led couplée dessus,
    car si je rajoute le testeur dedans….les condos du testeur seront affecter aussi et des fausses valeurs s’afficherais.
    Cela reste un point important pour moi, vérifier le parasitage des oscillations sur l’appareil de mesure,
    Pourtant en mettant la gaine a la terre (dans le cas du cable blindé) le potentiel mesuré a augmenté…
    ceci est aussi un point crucial a tester a nouveau…et plusieurs fois car je pige pas (hors phénoméne vialle) d’où viendrais ce potentiel…
    Mes oscillations de fil de charge ont une curieuse « soif de résonance » au point de s’imprégner partout,je dois rester vigilant.

    A moins d’un voltmétre/galvanométre a aiguille a placer dedans…cependant il subirait aussi les oscillations,
    l’inductance des galvanométres a aiguilles devrait alors étre accordée a la résonance du cuivre pour avoir des mesures alors rendues « compatibles » a la resonance cuivre… ❓

    Bon,je dois d’abord concevoir la Cage de faraday,
    une petite suffira pour le peu de composant que j’utilise 😆

    Je te tiens au courant si j’ai du nouveau 😉

  • #42154
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

     » Il est possible qu’il y ait une conséquence sur nos cellules, en effet, mais Richard a vécu énormément de temps dans cette bulle et apparemment il n’est affecté de rien !
    Au contraire, il a toujours dit qu’il a la pêche !
    « 

    😀 Vivre dans une bulle dimensionnelle faite soi-méme et en résonance avec la D4 est bien meilleure que les micro-bulles sans cesse modulées par l’electrosmog , et là je rejoins volontier le concept de Georad… :clap:

  • #85287
    bil boquet
    bil boquetParticipant
    @bil-boquet

    Bonjour

    J’ai lu quelque part que les vidéos de Richard avait disparu de la toile

    On les retrouve sur rutube:

    https://rutube.ru/search/?query=Richard%20vialle%20%3A%20partie%201&ref=autocomplete

    J’arrive pas à les lire, mais je crois que c’est mon ordi (je suis encore sous xp)

     

  • #85293
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    il y en a encore sur la toile,
    https://duckduckgo.com/?q=effet+vialle&t=opera&ia=videos

    s’il y en a pas de lui directement, c’est leurs participants et experimentateurs qui publie.
    version francaise / anglaise, a vous de suivre les differents experimentateurs si leurs presentations vous convient le mieux a la comprehension

    en particulier celles de JL Naudin deja trés connu sur la toile

  • #85877

    lalouetteParticipant
    @lalouette

    ça alors, c’est fantastique!

    J’ai trouvé ici un autre endroit où pouvoir comprendre cette magnifique théorie!!

    J’étais allé sur internet sur un site appelé « magnetosynergie », avec un forum où je me suis inscrit, car je crois en cette théorie. J’avais lu des critiques scientifiques de la théorie sur un autre site que j’avais posté là bas en demandant à « Phil » de clore définitivement toutes ces critiques car il est spécialiste de la question.

    J’attendais avec impatience des réponses scientifiques de Phil.Alb pour rabattre le caquet aux scientifiques qui disent que ça ne marche pas, en faisant des contre-calculs, en montrant les failles scientifiques. Phil.Alb m’a répondu un message décevant où il disait que tout était validé et calculé par celui… chez qui je suis allé prendre toutes les critiques scientifiques disant que ça ne marchait pas; et ces critiques avaient été mises depuis des années, manifestement avant un conflit qui a créé une rupture, donc ça n’a jamais été validé par le critique. Il semble qu’il l’ ajuste dit d’abord gentiment et ensuite redit la même chose plus violemment.

    J’allais demander des réponses directes à « Phil », savoir scientifiquement ce qui peut être répondu directement par « Phil », car on ne peut pas répondre à une critique en s’appuyant sur elle pour justifier qu’il n’y en a pas; ça ne va pas leur rabattre leur caquet aux autres et moi ça ne me convient pas. Mais là tout a été supprimé par l’administrateur de magnetosynergie; alors que je n’ai reçu aucun message me permettant de comprendre pourquoi. Même mon compte avait disparu. J’ai écrit un email pour demander à l’administrateur si leur site avait été piraté… mais aucune réponse. En fait j’ai vu que l’administrateur disait qu’il avait tout supprimé; sans motifs. Et j’ai vu Phil être content et dire que c’était bien; mes questions étant donc gênantes pour lui?! C’est ce que je comprends? Mais je le vois ensuite dire qu’il répondra à toute critique scientifique de la théorie, juste après que j’aie demandé les réponses justement à ces mêmes critiques et qu’il n’y ait pas répondu mais ait indiqué être content que tout soit effacé!

    Là c’en est trop; je finirais par croire que Phil ne veut surtout pas répondre à la critique; moi qui voulait une seule chose: que la critique tombe avec des arguments scientifiques en réponse car lui a tellement travaillé sur cette théorie. Alors je me trompe, je lis tout de travers; ou alors il ne veut surtout que rien ne se sache à ce sujet? Monsieur Phil je suis en droit d’attendre une réponse sur ce qui s’est passé là-bas et aussi une réponse scientifique sur le plan scientifique à la critique scientifique de votre théorie scientifique. Là je suis passé de la phase croyant en votre travail à très dubitatif au vu de ce qui s’est passé.

    J’y ai même lu que Phil disait qu’il n’y avait aucune critique de la théorie mais des expériences mineures critiquées. C’est faux, c’est la seule chose que je puisse dire à défaut de comprendre bien les sciences (mais j’ai ma femme qui est scientifique et qui m’explique quand j’ai des questions). C’est faux car justement j’ai mis des critiques de la théorie, plusieurs, en fait il y en avait plus que ce que j’avais mis, j’en avais mis déjà plusieurs, et AUSSI des critiques d’expériences; donc la MAJEURE sur la surunité, la base en fait de tout ce qui est important pour les énergies libres.

    En plus j’ai vu que le site source a suivi ce qui s’est passé et a réagi. Je trouve ses réactions très exagérées, en plus on me traite de naïf, forcément croire en l’avenir est vu comme de la naïveté souvent, moi je vois ça comme une nécessité. Mais dans le fond c’est vrai que je deviens dubitatif car je ne vois pas d’explication à l’absence de réponse, puis la suppression du tout puis la manifestation de la joie que ça ait disparu. I y aurait seulement une face à chaque pièce?

    Voilà où étaient les critiques scientifiques trouvées sur la théorie:
    http://www.chercheursduvrai.tk/forum/index.php?showtopic=668
    http://www.chercheursduvrai.tk/forum/index.php?showtopic=1973

    Ce sont bien des critiques de la THEORIE.
    Et des critiques des expériences, en fait de l’expérience capitale, la seule qui compte, sur la surunité, quand on cherche l’énergie libre:
    http://www.chercheursduvrai.tk/forum/index.php?showtopic=2224

    Moi ça m’intéresse, les énergies libres c’est mon seul dada; et à mon avis la seule chose qui intéresse tous les gens qui veulent avoir leur électricité gratuite. Donc expérience capitale à expliquer.

    Je suis en phase oui/non donc des vraies réponses sur le contenu et pas sur la forme sont attendues; merci. Sauf si il n’en existe pas et là ça m’inquièterait, je vois en Phil un spécialiste qui sait forcément répondre; sinon bien sûr l’inventeur Richard Vialle lui-même saura y répondre.

    • #85878

      lalouetteParticipant
      @lalouette

      Pour le cas de lecture en diagonal Phil, voici les questions de science sur la théorie qui demandent une réponse de science précise sur le contenu:

      1) http://www.chercheursduvrai.tk/forum/index.php?&act=ST&f=52&t=668&st=0&#entry22947

      « Comme j’étais en train de fureter dans mes stocks de fichier Excel servant à calculer tout un tas de trucs sur la théorie de Richard VIALLE, je sors au passage la feuille qui calcule les périodes de rotation des planètes telluriques selon la formule sortie de sa théorie.

      J’avais fait les calculs et ça ne marche pas; sur aucune planète sauf la Terre. Je lui en avais parlé. Donc l’application de la théorie du supplément de vitesse qui s’applique à un corps ne s’applique pas comme il voulait le faire aux demi-masses planétaires.

      C’est un sacré souci puisque c’est la base de son explication de l’oscillation de l’électron vers le noyau atomique et donc la base théorique de toutes ses explications sur la surunité de son autogénérateur. Bref ça démontre par l’observation simple que cette formule est fausse et donc toute explication de surunité subséquente par sa théorie peut être mise à la poubelle, même si par hasard on avait de la vraie surunité dans une expérience (qui ne pourrait PAS s’expliquer par sa théorie puisque basée sur une formule dont la preuve est qu’elle est fausse).

      En effet dans son système, il coupe fictivement la planète en deux et explique que le mouvement orthogonal de chaque demi-masse provoque un couple de rotation.

      A moins que quelque chose n’ait modifié les vitesses de rotation des autres planètes telluriques, accélérées ou ralenties par le passage et l’interaction avec un autre astre; mais ça parait plus qu’improbable que ça soit le cas pour TOUTES les autres planètes.

      Voilà mon compilé Excel datant de 2011:
      http://www.chercheursduvrai.tk/stockage/chercheur/planetes_faux.jpg

      Ce tableau est le calcul numérique de la formule Vialle tirée de son document original d’annexe de calculs décrivant sa théorie, que je mets en version annotée par moi pour compléter des calculs manquants ici, à la page 7 qu’on peut lire ici:
      http://www.chercheursduvrai.tk/stockage/chercheur/annexeannrichvialle.pdf

      Et l’erreur est d’un facteur 1000 000 pour Mercure par exemple. ça ne marche sur aucune planète sauf la Terre.

      Savez-vous ce que Richard Vialle a dit de cela? Il a répondu « Puisque ça ne marche sur aucune planète sauf la Terre et puisque ma théorie dit vraie donc c’est que quelque chose a changé les durées de rotation de toutes les planètes sauf la terre ». Son principe est donc que sa théorie étant la vérité absolue, c’est la réalité qui a été changée pour ne pas y coller. Que dire à cela? C’est du pur fanatisme et de plus anti-scientifique primaire. »

      2) http://www.chercheursduvrai.tk/forum/index.php?&act=ST&f=52&t=668&st=0&#entry32562

      « Voilà les deux derniers paquets que j’ai scannés et qui peuvent être utilisés par ceux qui veulent travailler à faire un ensemble complet et propre de la théorie de Richard VIALLE.

      Travail de Richard VIALLE pour m’expliquer son équation différentielle fondamentale (dans le document sur l’autogénérateur appelé « Principe théorique de l’auto-génarateur de Richard VIALLE annoté par Chercheur ») et mes calculs à ce sujet qui aboutissent à un problème. Voilà une piste de travail à creuser pour celui qui veut faire quelque chose à ce sujet:

      Equation différentielle de l’oscillation de l’électron de Richard VIALLE et calculs de Chercheur

      En fait l’équation différentielle que j’obtiens est différente de celle de Richard Vialle, la mienne étant justifiée correctement. Donc sa solution est différente, cela change bien des choses, l’impact est immense.

      Du coup comme cela lui sert de base à décrire toutes ses formules sur l’autogénérateur et tous les systèmes de production d’énergie, toutes ses formules sont par conséquent fausses.
      Voici le document original de Richard Vialle contenant l’équation diff et qui sert de base à décrire le 3,6Mhz de son U et tout le reste de son autogéné, lire son équa diff page 2 (non justifiée)

      http://www.chercheursduvrai.tk/stockage/chercheur/printhrichvialle.pdf

      Voir mon équa diff justifiée de façon correcte en faisant des raisonnements physiques et mathématiques clairement exposés (en partant des mêmes base que Richard Vialle, auxquelles je ne souscris pas, mais pour montrer que son équa diff est fausse), lisez la dernière page avec l’équa diff obtenue:

      http://www.chercheursduvrai.tk/stockage/chercheur/equa_diff_vialle.pdf

      Comparez! ça change toutes les solutions. Donc tout est faux ensuite dans son autogéné et la même formule lui sert à justifier la fréquence de la Queue de Cochon, donc tout est faux partout! Mais ce n’est pas grave, pour Richard rien n’est grave et tout reste juste… tant qu’il y aura des gogos incompétents en science pour lui dire que tout est bien car ils ne comprennent rien et font confiance car lui comprend. Aux imbéciles heureux les mains pleines. »

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  lalouette. Raison: formatage incorrect
      • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  lalouette. Raison: formatage incorrect
  • #85883
    bil boquet
    bil boquetParticipant
    @bil-boquet
    • #85884

      lalouetteParticipant
      @lalouette

      Merci bil-boquet.

      J’aime bien cette petite comptine sur l’alouette, belle à entendre. Elle est gentille l’alouette; mais comme on voit le monde est cruel et beaucoup font du mal aux gentils, comme la pauvre alouette plumée. Cette problématique dépasse philosophiquement quand même beaucoup notre thème.

      Mais merci quand même!

  • #85925
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Eh bin L’Alouette lol…

    …les electrons ils s’en fiche des calculs.
    Ah la la les calculs hein, heureusement Einstein étais null en Maths a l’ecole.

    Et cette fameuse experience de diffraction où l’electron ne se divise en 2 que si l’Observateur n’observe pas…donc si on n’observe Rien, ya rien a prouver a part mordiller son crayon devant une théorie sur le papier…

    MDR…méme la « police quantique » dirais alors aux electrons « Circulez ya rien a voir »

    • #86080

      lalouetteParticipant
      @lalouette

      ça c’est une réponse scientifique! Wouah on a du lourd là! lol

      Qui plus est pour la théorie physique la plus mathématisée au monde (la Relativité générale de Albert Einstein) utilisant des tas de trucs incompréhensibles appelés « tenseurs » qui parle de mathématiques dans des espaces courbes et multidimensionnels; on voit que ton explication est en effet très illustrative.

      J’en ai une autre « quand j’étais tout petit je ne savais pas parler, donc aujourd’hui si on ne parle pas c’est normal et c’est ce qu’il faut »; encore un autre « dans le vente de ma maman je ne respirais pas, donc un mort c’est bien, il retourne à l’état fondamental essentiel car il ne respire pas; on devrait tous être crevés plutôt qu’être ici », ça vaut autant. re lol

      Heureusement que j’ai rencontré d’autres réponses plus scientifiques dans la vie; car même si je ne les comprends pas quand c’est technique vu mon niveau, au moins je comprends le fond quand il est vulgarisé. Là le fond, c’est plutôt inexistant. Bon c’était fait je pense, pour rigoler un peu, j’ai vu les « lol ».

      Mais je pense qu’une réponse du spécialiste de la théorie sera plus constructive en termes scientifiques. On attend! J’ai lu sur les forums sources des critiques dont j’ai mis un tout petit extrait ici car il y en a bien plus qu’il a attendu 1 an et demi des réponses, et banni le compte ensuite car il n’y en a jamais eu une seule de Richard Vialle ou de Phil.Alb. Je ne peux le croire, eux qui savent sur la théorie avaient forcément répondu à tout; ça a dû être enlevé. Mais bon je ne comprends pas pourquoi Phil. Alb était si content que mes questions posées sur magnetosynergie soient enlevées de là-bas. Il ne voulait pas répondre? Inconcevable, c’est un chercheur passionné.

      Après si il ne peut pas répondre sur ces questions, je peux en poster d’autres, il y en a tout un tas de problèmes dans la théorie à plein d’endroits et dans les expériences fondamentales. Moi je veux des réponses, comme tous ceux qui s’intéressent au sujet. En effet j’ai dit que j’étais croyant, mais il me faut la preuve que les critiques étaient bien fausses surtout quand elles sont scientifiques; la science je ne vois pas d’autre réponse quand on donne une théorie de science. Maintenant si on parle cuisine je conçois des réponses de cuisine; on si on parle religion, une réponse de religion.

      J’attends, là ça ne fait pas 1 an et demi, lol.

    • #86145
      Peterpan57
      Peterpan57Participant
      @peterpan57

      aie aie aie…

      bon, tu exprime ta vision des choses, tu aime critiquer, eh bien faisons pareil,

      tu comprends pas trop ce qui se passe du coté du comportement d’autrui sur tes questions,

      puis tu dis « je veux des réponses… je veux çi ou sa… »   …pfff

      si tu préfére t’interesser a chercher « la petite béte qui t’embéte » tout en exprimant ton insatisfaction,

      plutot que creuser toi-méme les problémes de cette theorie, faut pas attendre que les autres vont réfléchir a ta place, c’est une perte de temps que t’aurai pu transformer en tes propres expérimentations de mise en pratique de cette theorie…

      Perso j’ai rarement besoin que d’autres me donne les reponses ou reflechissent a ma place, j’expérimente et les constats obtenus deviennent les réponses, et des réponses par ce moyen pratique d’essais réels …il y en a parfois plus que ce qu’on espére…

      Si tu fais que attendre et poser des questions alors je peux pas t’aider… continue donc de patienter alors.

    • #86342

      lalouetteParticipant
      @lalouette

      Comme je le soulignais peterpan57, j’interroge celui qui est le spécialiste de la théorie, Phil.Alb. Lui et toute son équipe travaillent et ont travaillé avec acharnement sur les expériences et la théorie. Donc je pose des questions à ceux qui ont les réponses. Evidemment je ne vais pas à moi seul réinventer l’eau chaude.

      Je ne sais pas pourquoi tu t’énerves. Tu postes un message humoristique avec des lol, je réponds en humour et j’attends la réponse de la personne qualifiée et toi tu t’énerves. On partage une tranche de gâteau et on attend le spécialiste plutôt? Faut savoir rester zen.

      Je pense qu’on a tous besoin de savoir, surtout de ceux qui ont la compétence. Sauf si je me trompe et que tu fais partie de l’équipe de recherche et que tu réponds en ce nom?

      Faut être patient. C’est quoi cette impatience là!? Et même un petit coup d’apéro sur le gâteau si il faut pour attendre 🙂

  • #86112
    bil boquet
    bil boquetParticipant
    @bil-boquet

    Rhôôôôô c’est ballot ça lalouette

    J’avais laissé un lien au dessus ou t’aurais put voir 7 vidéos sur Rutube avec interview ,explication d’un matheu-scientifique  qui avait plein de bagages qui aurait put t’éclairer, et bien les vidéos, elles ont soudainement disparut, c’est ballot ça.

    Pour y faire un peu de lumière dans tout ça, ça va être compliqué, lightinway😜

  • #86343

    lalouetteParticipant
    @lalouette

    Je ne comprends pas grand chose à tout ça; c’est quoi « Rutube »?

    Tiens si tu parles de vidéos, j’en ai vu il y a des mois; c’est d’ailleurs comme ça que j’avais lu des trucs à ce sujet et que je m’y étais intéressé. Mais elles n’y étaient plus, ou alors j’avais perdu l’adresse, je ne sais pas vraiment.

    Merci pour tes voeux de lumière dans mon chemin. C’est sympa. Pareil pour toi. Surtout dans le chemin de tous, et des découvreurs de l’avenir. Bah moi j’ai pas trop de lumière là-dessus pour l’instant, j’attends la réponse de Phil.Alb car comme je disais j’étais passé en phase doute vu ce qui s’était passé.

    Mais bon il peut toujours y avoir des explications pour ce qu’on interprète dès fois mal, donc j’attends avec confiance. Comme je disais je crois en l’avenir et j’espère en cette théorie. Il faut juste qu’elle soit à la hauteur. Et surtout aux expériences; donnez-nous des Méga Watts et moi je me passerai des Euros à donner à EDF; je prends tout plein!

  • #86426
    bil boquet
    bil boquetParticipant
    @bil-boquet

    Bon, comme l’auteur du sujet se fait rare et que je te trouve sympathique lalouette ,je vais te laisser ce lien qui te permettra je l’espère de t’éclairer:

    http://overunity.com/12639/richard-vialles-new-theory-about-negative-mass-and-overunity/#.Wexmc7guyCl

    T’en a 21 pages de quoi t’occuper tout le week end

     

  • #86847
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Phil?
    Depuis la mise en place du nouveau forum je n’ai plus de messages de ta part.
    Par contre je sais, aprés lecture sur votre forum principal, que vous étes tous trés occupés.
    Et que vous avez des soucis avec vos Diodes Schottky…
    A mon avis vous trouverez des pistes ici:
    ( car il convient de connaitre toutes les caractéristiques de telles diodes, étant donner certains effets quantiques… )
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Diode_Schottky
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Diode_à_effet_tunnel
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_tunnel

    en cherchant plus loin…juste par curiosité,
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_tunnel_résonnant
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Hartman

  • #87118

    lalouetteParticipant
    @lalouette

    Après plus d’un mois je peux dire qu’il y a une volonté de non réponse et donc que c’est parce qu’il n’y en a pas; que les arguments sont donc vrais. Ainsi mathématiquement c’est faux.

    Du coup je continue pour creuser voir ce qui est vrai. J’ai vu entre temps que le site source a enlevé les documents cités. On y lisait que les documents avaient été sortis car l’auteur était cité par Phil comme confirmation de la théorie alors qu’il la réfutait au contraire et que tout était sorti tant que la dé-association ne serait pas faite. Puis j’ai lu sur les sujets de magnetosynergie que Phil avait modifié ses messages partout… et tiens tous les éléments qui prouvent que c’est faux ont disparu comme indiqué. Comme quoi il y a logique. mais comme en même temps je lis que Phil dit « prouvez-moi que c’est faux et je remettrai tout en cause », mais fait tout pour que la seule source qui prouve que c’est faux disparaisse et ne répond jamais aux arguments contenus dedans, je vois bien là le double jeu.

    Je suis passé donc en mode critique maintenant moi aussi, la conclusion était évidente au vu de cela.
    Mais je creuse quand même, sur les autres aspects. Heureusement j’avais sauvegardé les pages et j’ai donc de la matière. En fait je sauvegarde toujours toutes les pages des sites d’information que je trouve, le net est si instable!

    Donc il y a les critiques sur les bases de la théorie (et pas sur son extension ensuite qui n’a pas été répondu ici et donc pour moi validé comme avoeu que c’est en effet faux).

    —–
    Analyse des fractures logiques dans la théorie

    La théorie de Richard Vialle telle que donnée par lui se veut provenir d’une hypothèse unique de laquelle découle tout le reste, en utilisant seulement la physique conventionnelle pour en dérouler des résultats:
    http://www.chercheursduvrai.tk/forum/in…p?showtopic=668

    C’est ce que Richard Vialle pense qu’elle est, mais il n’a pas vu qu’en fait il a introduit de nombreuses autres hypothèses en cours de route, sans lesquelles ce qu’il a écrit n’existerait pas. Ainsi il n’y a pas UNE hypothèse dont tout découle, mais plusieurs hypothèses apportées à des endroits successifs de la théorie; chacun pouvant ensuite être déroulé à l’aide de la physique conventionnelle pour donner un développement calculatoire.

    Ces divers morceaux ne se recollent ensemble que par ces nouvelles hypothèses que Richard Vialle formule implicitement sans se rendre compte qu’elles sont hypothèses nouvelles et pas de la physique conventionnelle. Ceci constitue ce que j’appelle des « fractures logiques » au sens ou chaque nouvelle hypothèse apportée est la source d’une possible erreur dans la théorie, puisque comme toute hypothèse elle ne peut être prouvée.

    Ainsi, il n’y a que deux choix:

    Soit l’ensemble de toutes les hypothèses apportées sont correctes et donnent lieu à des développements calculatoires finaux qui décrivent les expériences qui sont justes. On peut vérifier la justesse de ces formules finales par l’expérience, en faisant varier les paramètres expérimentaux et en regardant si on obtient une prévisibilité des résultats observés avec les formules données;
    Soit l’une au moins des hypothèses (soit en amont, soit en bout de chaîne) est fausse expliquant des résultats finaux erronés. Dans ce cas ça peut être seulement une seule hypothèse d’erronée, mais aussi deux ou trois ou toutes. Impossible de s’exprimer sur la quantité de choses fausses et leur niveau si on se contente de ne tester que les formules finales de bout de théorie.

    Justement, les expériences menées sur l’autogénérateur et la queue de cochon avec la balance Roberval, si ils donnent bien des anomalies indiscutables que la physique conventionnelle ne peut pas expliquer (surunité pour l’autogénérateur et comportement d’équilibre gravitationnel anormal pour la queue de cochon); les résultats mesurés ne sont toutefois pas décrits par les formules de Richard Vialle non plus.

    Ainsi on est dans le cas n°2.

    Méthodologie:

    Il faut donc d’abord avoir bien identifié où sont ces « fractures logiques » dans la théorie de Richard Vialle, c’est à dire les hypothèses ajoutées en cours de route; la liste exhaustive.

    Ensuite, il faut procéder depuis l’amont, dès la première hypothèse (ou le premier groupe d’hypothèses si il n’est pas possible de procéder pour une seule hypothèse donnée); trouver un moyen expérimental de confirmer ou infirmer les résultats obtenus. En effet, on ne bâtit par sur du sable et donc inutile de continuer à développer la théorie à la suite d’hypothèses qui auraient été montrées fausses par une expérience.
    Ce n’est qu’ainsi, en procédant par étapes élémentaires et depuis la source de la théorie, qu’on pourra s’exprimer sur la validité ou non jusque là; et chercher à partir d’où reconstruire la théorie.

    Les idées intuitives de Richard Vialle sont remarquables, car même si les formules finales sont erronées, les expériences ont bien produit des effets qui qualitativement sont ceux qu’il attendait pour démontrer sa théorie. Le problème est que le qualitatif n’est pas suffisant, le quantitatif importe beaucoup.

    Rappelons par exemple la théorie de la relativité générale d’Eisntein qui prévoit qualitativement et quantitativement la déviation des rayons lumineux d’une étoile par des objets massifs auprès desquels cette lumière passe, objets qui seraient situés entre l’étoile et nous observateurs. La physique conventionnelle argue souvent de cet exemple pour démontrer la validité de la théorie de la relativité générale d’Einstein sur la courbure de l’espace. Mais justement c’est là que l’erreur est observée et les physiciens mettent un mouchoir dessus, cachant ces erreurs qu’ils ne sauraient voir et supporter qui montrent que la théorie est fausse:

    Si en effet on a bien observé les effets de mirages gravitationnels prévus par la théorie d’Einstein, par la courbure des rayons lumineux, on oublie de dire que la mesure numérique de l’angle de déviation obtenu expérimentalement pour les rayons lumineux n’est pas du tout et de loin, celui prévu numériquement par la théorie. Ce qui montre que si l’idée de la courbure de l’espace est correcte, la théorie en amont qui en prévoit les modalités par Einstein est elle, fausse. Reste l’idée de correcte de courbure des rayons par les masses, mais pas le calcul de combien ils sont courbés. Mais ça gêne alors on n’en parle pas, la physique s’appuie actuellement dans son modèle standard sur la Relativité générale d’Einstein, pourtant invalidée numériquement par l’expérience d’observation.

    Ici on n’a pas ce genre d’hypocrisie.

    Richard Vialle a eu lui aussi l’intuition d’un phénomène qui qualitativement est bien là; mais on ne passera pas sous silence l’insuffisance numérique qui montre que là aussi seule l’idée est validée finalement, et pas la théorie développée jusqu’à son bout. Donc d’abord, la liste des fractures logiques, et ensuite les tests possibles pour valider étape par étape.


    Hypothèses fondatrices:

    Hypothèse n°1:

    Richard Vialle indique que la seule hypothèse est l’entrée d’un fluide incompressible depuis une autre dimension spatiale (mesurée en mètres), dont la longueur dans la quatrième dimension spatiale est notée D.

    Elle se note:
    (IMG:http://www.chercheursduvrai.tk/stockage/richardv/hyp1_01.jpg)

    Cette hypothèse est déjà quadruple, car elle suppose l’existence d’un fluide (inconnu) dans une autre dimension d’espace (chose aussi inconnu de la physique conventionnelle) et que ce fluide entre dans notre espace (indémontrable aussi) et enfin qu’il est incompressible (hypothétique).
    Ce fluide sera appelé aether.

    Cette hypothèse en est déjà donc quatre. Donc non pas une mais quatre hypothèses dès l’initial.

    Hypothèse n°2:

    Celle-là Richard Vialle n’a pas vu qu’elle était aussi une hypothèse et non démontrable.
    En effet avec l’hypothèse 1, on déroule par calcul:

    (IMG:http://www.chercheursduvrai.tk/stockage/richardv/hyp2_01.jpg)

    et Richard Vialle veut identifier avec la loi de Newton:

    (IMG:http://www.chercheursduvrai.tk/stockage/richardv/hyp2_02.jpg)

    Le fait de rechercher l’identification avec la loi de Newton est déjà une hypothèse, en effet quel argument de physique conventionnelle nous dit que la description du mouvement d’un fluide ENTRANT dans notre espace correspondrait à la description du mouvement d’attraction des masses les unes vers les autres?

    Absolument aucun. Rien qu’en terme de mouvements, une expansion de fluide (qui est déjà hypothétique) n’a aucune raison de décrire un mouvement de corps qui se rapprochent les uns des autres par attraction, sans compter que le mouvement de corps en attraction n’est pas le mouvement d’un fluide inconnu, mais de corps physiques connus: donc on parle de deux choses distinctes qui n’ont rien à voir l’un avec l’autre: un fluide et de la masse physique de matière; le mouvement de l’un n’a aucune raison d’être la description du mouvement de l’autre, de plus dans des conditions totalement séparées: l’un car il entre en expansion dans notre espace et l’autre parce qu’il y a contraction des distances entre objets (déplacements des objets de masse les uns vers les autres).

    Pourquoi pas, mais ça reste une simple hypothèse, et pas un élément démontré, que ça soit clair. Même si Richard Vialle dit que le fluide qui entre « est » de la masse, quand bien même (ceci étant une hypothèse de plus car non démontré) ce serait vrai, en quoi de la masse fluidique en expansion par une pression provenant d’une autre dimension décrit un mouvement d’attraction de la masse par gravitation: les causes mêmes de ces mouvements n’ont rien à voir l’une avec l’autre.

    Si par une mécanisme mystérieux ces deux choses sont décrites par la même équation, c’est en tous cas sans aucune raison de physique existant déjà, mais par pure hypothèse.

    On aurait pu aussi bien écrire que le fluide en expansion suit la loi (IMG:http://www.chercheursduvrai.tk/cgi-bin/mimetex.cgi?R »=R^7/25), j’ai inventé n’importe quoi, mais c’est bien tout çà fait identifiable avec la formule que j’ai donné, il suffit pour cela que D suive la loi qu’il faut (qu’on peut calculer) pour que le numérateur dans la formule:
    (IMG:http://www.chercheursduvrai.tk/stockage/richardv/hyp2_01.jpg)

    qui est de la forme -K.[…] soit égal à -R9/25 et donc je peux affirmer par hypothèse alors que R suit une loi n’ayant rien à voir avec la loi de Newton, et de loin; c’est tout à fait possible puisque comme on le voit rien ne justifie plus ou moins l’un que l’autre ou que n’importe quel chois parmi l’infinité des possibles en terme de ce qu’est vraiment l’équation de déplacement du fluide.

    Si on avait ajouté des hypothèses sur la façon dont D évolue dans la dimension spatiale inconnue, on pourrait limiter la forme de R » à moins qu’une infinité de possibles; ce ‘nest même pas le cas dans les hypothèses de Richard Vialle, donc pas de limitation. C’est lui qui a dit « ça ressemble à la formule de Newton donc je vais dire que c’est la formule de Newton », mais sans autre argument; et sans voir que ça ne ressemble pas en fait à la formule de Newton puisque le numérateur en D suit une équation inconnue et qui permet que cette forme apparente soit en fait tout à fait autre chose (et qui dépende de R puisque l’incompressibilité de l’hypothèse 1 dit que Si D augmente, R diminue et inversement, donc D est bien lié à R, la dynamique pouvant être n’importe laquelle par contre).

    Hypothèse n°3:

    L’identification des numérateurs des deux formules précédentes donne une égalité. Là encore Richard Vialle pense avoir démontré qu’alors on a nécessairement K=G.
    Toutefois ici encore c’est une hypothèse, absolument non démontrable par les considérations physiques.

    G.M = K.[….] oui mais cela ne prouve en rien que G=K. (j’ai simplifié l’écriture en remplaçant ce qui est entre crochets par des …)

    Je pourrai écrire que:

    (IMG:http://www.chercheursduvrai.tk/cgi-bin/mimetex.cgi?K=G.\sqrt{M}) et que (IMG:http://www.chercheursduvrai.tk/cgi-bin/mimetex.cgi?%5B…]=\sqrt{M})

    ce qui convient aussi bien ou encore que:
    (IMG:http://www.chercheursduvrai.tk/cgi-bin/mimetex.cgi?K=tan(G).cos(M)) et que (IMG:http://www.chercheursduvrai.tk/cgi-bin/mimetex.cgi?%5B…]=\frac{G.M}{tan(G).cos(M)})

    ou n’importe laquelle de l’infinité des décompositions possibles d’écriture tel que le produit G.M donne le même résultat que K.[…]

    En fait là aussi c’est à nouveau par pure hypothèse ne venant de nulle part (principe d’une hypothèse, c’est non démontrable) qu’il y a cette identification.

    Dans mon résumé de l’exposé de Richard du 10 septembre 2012, baptisé « Théorie de l’espace fluidique » j’avais déjà bien indiqué toutes ces choses comme étant des hypothèses, et pas des éléments démontrés, ce n’est pas nouveau:
    http://www.archive-host.com/files/1730236/…e_fluidique.pdf

    Hypothèse n°4:

    Pour proposer une signification à priori du fait que ses hypothèses qui décrivent le mouvement d’expansion du fluide puissent avoir un quelconque lien avec l’attraction gravitationnelles des corps et donc de justifier l’idée d’identifier la formule donnée avec celle de Newton sur la gravité, Richard Vialle dit que lorsque l’espace le fluide va dans le sens de l’expansion, l’espace accélère en sens inverse, l’accélération négative du fluide qui marque le ralentissement de sa vitesse d’expansion plus on s’éloigne du centre source provoquant l’entrainement de l’espace environnant.

    ça aussi c’est encore une hypothèse, car quand bien même ça serait accepté, cela ne prouve pas l’hypothèse n°2, ça ne fait qu’essayer d’expliquer une raison raisonnable à l’hypothèse n°2 en donnant une interprétation qui là aussi elle n’est pas justifiable (le fait que l’espace serait tiré dans le sens inverse au sens où le fluide est accéléré).

    De plus l’hypothèse 4 dit que toute particule massive produit ce fluide en expansion (du moins en est la source) pour avoir une signification en tant qu’accélération d’espace entre tous les corps.

    Ajoutons encore qu’il faut que l’accélération d’espace tire sur le corps de masse M d’une certaine façon: Richard Vialle dit que c’est le tissu de l’espace lui-même qui est alors tiré et qui s’effondre depuis l’espace extérieur vers le centre de toutes les particules, car elles sont en quelque sorte un aspirateur à espace; cet espace allant où…. on ne sait pas car la quatrième dimension spatiale est sensée se vider peu à peu, alors où va l’espace à trois dimensions (pas une seule dimension comme pour la quatrième dimension nouvelle, là on en a trois qui partent) qui est tiré vers l’intérieur des particules, mystère auquel Richard Vialle ne s’est pas intéressé. Pour lui l’espace est tiré, accéléré par le fluide qui entre dedans, par un effet de réaction: le fluide est accéléré en expansion, donc l’espace sur lequel il s’appuie est accéléré en contraction en sens inverse.

    Donc l’accélération gravitationnelle serait avec cette hypothèse expliquée par le fait que l’espace entre les particules est vidé, pompé depuis les deux bouts par deux particules de masse donnée vers un ailleurs inconnu, donc la distance entre les deux particules diminue: ceci est l’accélération gravitationnelle interprétée par Richard Vialle. Ne cherchez pas cette interprétation écrite dans sa théorie, c’est une explication qu’il m’a donné à plusieurs reprises oralement et que je mets sur papier ici, car bien sûr j’ai discuté avec lui de nombreuses fois durant des dizaines d’heures sur les années passées de tous les sujets qui me posent problème dans la compréhension de sa théorie, afin d’en comprendre son point de vue.

    Cette hypothèse complète l’hypothèse 2 du point de vue de la signification pour lui donner corps, sachant qu’il faut aussi dire que la particule de matière dans ce cas a une masse correspondant à la masse de fluide en expansion, le M de la particule devant être le même que le M de la formule dérivée par la théorie de Richard, donc on a du sens en imposant aussi dans l’hypothèse 4 que toute particule a une masse qui est égale à l amasse du fluide en expansion qu’elle injecte dans nos dimensions. C’est ce que je dis d’une autre façon en disant que la masse M mesure la taille du goulot d’étranglement que la particule constitue par rapport au fluide émergeant depuis l’autre dimension.

    Toutefois rien ne permet de donner de justification à l’hypothèse 3 sur le pourquoi K=G malgré ceci; on pourrait écrire tout à fait autrement la valeur de K.

    Dans mon exposé sur l’espace fluidique j’avais de mon côté essayé de proposer une autre idée possible qui permettrait de ne pas avoir à se soucier de où va l’espace aspiré par les particules, et du fait qu’en aspirant l’espace on doit donc bien vider le cosmos de son contenu en tissu d’espace, et ceci ayant lieu depuis la création lorsque l’espace n’existait pas encore, on se demande bien d’où viendrait l’espace puisqu’on ne ferait que le pomper pour le vider.

    Ma proposition dans l’exposé sur l’espace fluidique est que le gradient de vitesse dans la sphère d’expansion du fluide venant des particules agit sur l’aether dont sont constituées les particules de façon densifiées pour leur imprimer un mouvement dans l’espace (et l’espace lui ne bouge pas, il n’est pas aspiré). Ainsi vous avez deux points de vue possible, celui de Richard Vialle et le mien pour essayer de donner un corps à l’hypothèse 2.

    Hypothèse n°5:

    L’entrée du fluide d’une particule se fait dans nos dimensions depuis une sphère d’entrée qui constitue la plus petite dimension spatiale à laquelle on peut ramener la particule. C’est un volume minimal dans l’espace-3D d’étude du fluide défini au temps t=0. Cette sphère a un rayon noté R0.
    C’est le rayon minimal d’entrée du fluide dans nos trois dimensions spatiales.

    Il est défini comme étant le rayon minimal pour lequel le fluide d’une particule de masse M peut se déplacer à la vitesse de la lumière dans nos 3 dimensions. Si on prend un rayon plus petit alors le fluide pourrait s’en échapper à des vitesses supérieurs à la vitesse de la lumière. Cette définition est celle choisie par Richard, c’est de toute façon une hypothèse car personne ne sait rien de la vitesse du fluide et de son impossibilité ou pas d’atteindre la vitesse de la lumière.

    Donc c’est une hypothèse:

    (IMG:http://www.chercheursduvrai.tk/stockage/richardv/hyp5_00.jpg)

    Toutefois l’hypothèse n°3 qui dit qu’on a toujours K=G pour une quadri-volume étudié donné impose alors que la valeur de D0 du quadri-volume entrant étudié est aussi figée. On doit avoir:

    (IMG:http://www.chercheursduvrai.tk/stockage/richardv/hyp5_00b.jpg)

    Et R0 ainsi que D0 indiquent donc les expansions spatiales dans toutes les dimensions du volume élémentaire minimal de quadri-volume qu’on puisse étudier (minimal au sens de la taille dans nos dimensions, donc de rayon le plus petit, car on sait que son volume est constant).

    Cela est en fait l’énoncé d’un autre élément important dont je ne sais pas si Richard Vialle l’a vu, on n’en a jamais parlé: puisque qu’il impose K=G dans son hypothèse 3, cela signifie que les quadri-volumes qui entrent qu’on peut étudier dans l’univers et pour toutes les particules de quelque masse que ça soit donnée ont tous l’exact même volume. En fait on étudie donc l’entrée d’un quadri-volume qu’avec ces conditions, si un quadri-volume de volume 4D plus petit ou plus grand entrait dans nos dimensions, alors on n’aurait plus R3.D=G mais R3.D=K avec K différent de G.

    Donc le volume 4D minimal de fluide qui peut entrer est donné par la contrainte R3.D=G
    Ceci signifie donc que le volume de fluide entrant est quantifié. Il ne peut entrer que par paquets de volume 4D minimal donné. C’est la quantification de l’entrée d’aether qui est forcément conséquente à l’hypothèse 3.

    L’hypothèse 5 additionnelle qu’il a fait (sans indiquer explicitement que c’était une hypothèse) est que le volume spatial est lui aussi quantifié: il existe un volume minimal donné par le rayon R0. Mais cette quantification dépend de la masse M (qui apparait dans la définition de R0 et donc de D0).

    J’avais indiqué dans mon document sur l’espace fluidique que de mon côté je pensais plus élégant de considérer que toute particule de matière est constituée par des sous-entités élémentaires et donc de définir la masse d’une particule par la masse de ces entités élémentaires sous-constituant universel. Du coup on définirait une seule valeur de R0 minimale qui serait le rayon minimal définissant un volume spatial minimal pour toute matière dans nos trois dimensions; et ceci serait indépendant des particules de matière assemblées (qu’elles soient des électrons ou des protons, neutrons, etc). On aurait alors une quantification de l’espace en distance minimale, qui serait R0 pour ces sous-constituants. Il apparait alors qu’au regard de ce qui est connu en physique quantique, R0= longueur de Planck.

    Donc on peut calculer la Masse de ces sous-constituants universels qui serait de:

    longueur de Planck=R0=1,616.10-35 m selon la physique quantique
    c=299 792 458 m/s
    G=6,674.10-11 m3/kg/s2
    Soit M = 1,09.10-8 kg
    On voit que cette masse est bien supérieure à celle des électrons, protons, neutrons. Cela ne peut donc pas constituer des sous-constituants de la matière. Donc si mon idée de constituants universels est correcte, la longueur de Planck n’est pas accessible et est une longueur sans signification physique réelle, trop petite; sinon il n’y a pas de constituants universels.

    Ceci est un petit aparté, n’oublions pas le fil de notre discussion: lister les hypothèses.

    Hypothèse n°6:

    Cette hypothèse est due au changement d’origine du temps pour le calcul de la dynamique de fluide. Voyons en quoi.

    Lorsqu’on déroule ensuite les calculs provenant des hypothèses 1 à 4 (la n°4 servant à compléter la 2 en terme de signification pour justifier la n°2, mais aussi donnant le rôle de M = masse de la particule = terme décrivant la dynamique d’entrée du fluide par le terme en […] ) on arrive au résulta t qui suit:

    (IMG:http://www.chercheursduvrai.tk/stockage/richardv/hyp5_01.jpg)

    t est le temps qui s’écoule depuis le moment où le fluide a commencé à entrer depuis sa source d’entrée du centre de la particule en provenance de l’autre dimension spatiale. Si on s’occupe d’une particule qui existe depuis la création de notre univers, t est donc l’âge de l’univers. D’une manière plus précise, t est l’âge de la particule depuis sa création.

    Donc t est excessivement grand (mesuré en seconde il est fantastiquement grand, et puisque la physique classique se calcule en S.I., tout ce qu’on a fait là est en S.I. donc t est une valeur donnée en seconde, donc fantastiquement grande car elle s’exprime en milliards d’années pour la plupart des particules).

    Lorsque nous regardons s’écouler le temps, nous mettons un zéro qui correspond au début d’une certaine expérience; ici le zéro ne peut pas être changé: il est le début de l’entrée du fluide depuis l’autre dimension, donc depuis l’existence de la particule.

    On voit que D change très très peu dans le temps à notre échelle d’écoulement du temps car avec les secondes qui s’écoulent, t augmente de quelques unités de secondes de sa valeur qui se chiffre en centaines de millions de milliards de secondes, donc la valeur de t reste quasiment la même. En fait elle diminue très très lentement avec le temps, au fur et à mesure que t augmente, mais il faut attendre des millions d’année pour voir des changements significatifs.

    D est donc quasiment constante à notre échelle; de valeur allant en diminuant avec les millions d’année qui continueront à s’écouler; ceci pour chaque particule. D est aussi quasiment égale à zéro car elle est exprimée par l’inverse d’un temps extrêmement grand. Enfin tout ceci dépend de la masse considérée. En effet j’ai raisonné comme si la masse était celle d’un système macroscopique, de quelques centaines de grammes ou quelques kilogrammes. Alors en effet D sera quasiment nul. Mais si on se place pour une particule, qui est la seule façon correcte de voir les choses puisque c’est à ce niveau là qu’on parle de source d’émission du fluide?

    Valeurs numériques:
    Un électron a une masse de m=9.10-31 kg et l’âge de l’univers actuellement estimé est de t=4,35.1017s
    D=1,3.10-6 m = 0,0000013 m

    On voit que là aussi, même pour ces particules si peu massives (les moins massives que l’on connaisse dans la matière qui nous est accessible) on a bien encore D quasiment nul.

    En considérant le déplacement de la particule dans une certaine direction donnée à la vitesse V dans notre espace, la dynamique d’écoulement du fluide au centre de la source change par calcul déroulé de relativité restreinte (pas la relativité générale qui elle est fausse!! les calculs de relativité restreinte ont eux pu être vérifiés comme valides numériquement par l’expérience en physique conventionnelle):

    (IMG:http://www.chercheursduvrai.tk/stockage/richardv/hyp5_02.jpg)

    Cela signifie que plus une particule va vite, proche de la vitesse de la lumière, plus D va devenir grand et alors si à la limite elle atteind la vitesse de la lumière, D est infini. Ainsi la vitesse d’une particule change GRANDEMENT la dynamique de l’écoulement D du fluide qui entre dans nos dimensions. On ramène en fait la dynamique d’entrée à ce qu’elle était vers le début de l’univers, plus on va vite proche de la vitesse de la lumière et plus la dynamique de D est semblable à celle qu’il y avait à un âge plus jeune de l’univers; jusqu’à arriver à celle qui a eu lieu lors de la création de l’univers: D infini et R=0 avant que tout soit créé.

    Cessons cette métaphysique et voyons la suite.

    Là on arrive à quelque chose qui est incohérent dans les écrits de l’annexe de Richard page 1 de l’annexe il note t0 ce qu’il appelle le temps de parcours de la gravité en provenance du centre de la Terre. Qu’est-ce que cette chose bizarre? C’est une valeur numérique du durée dont la signification exacte importe peu pour la discussion (qui mesure le temps que prend le fluide émis par le centre de la Terre pour arriver en surface).

    Or gros soucis: Richard Vialle change complètement le point de départ des mesures temporelles. Il se met à compter maintenant le temps non plus depuis 0 qui était la date de création de la particule (qui est le seul 0 valable pour obtenir la formule précédente de dynamique de D pour une particule donnée) mais depuis un nouveau temps de départ qui serait un moment où on regarde l’entrée du fluide depuis un point source situé au centre de la Terre.

    Avec les notations de Richard Vialle, il faut alors compter to secondes pour que le font de fluide ainsi regardé arrive en surface jusqu’à un objet éloigné de la Terre donné (un observateur qui expérimente) et tn secondes pour qu’il arrive depuis le centre de la Terre jusqu’à la distance du centre donnée par le rayon terrestre seulement (donc un temps moins long). Richard Vialle écrit alors que:

    (IMG:http://www.chercheursduvrai.tk/cgi-bin/mimetex.cgi?t_0=t_n+\Delta t) en notant (IMG:http://www.chercheursduvrai.tk/cgi-bin/mimetex.cgi?\Delta t) la durée que prend le fluide pour franchir la distance depuis la surface terrestre jusqu’à un objet donné.

    Alors Richard Vialle écrit que:
    (IMG:http://www.chercheursduvrai.tk/stockage/richardv/hyp5_03.jpg)
    où D désigne la dynamique d’évolution de D de la particule de masse m située au niveau de l’observateur.

    Ceci ne peut pas être prouvé au regard de ce qui a été développé précédemment, ça n’a en fait plus rien à voir; on peut le voir numériquement facilement.

    Qu’est-ce que cela signifie?

    En fait qu’est-ce qui est étudié depuis le début: un certain quadrivolume constant donné, défini par :
    (IMG:http://www.chercheursduvrai.tk/stockage/richardv/hyp1_01.jpg)

    Donc quand on parle de la dynamique de D, depuis le début on parle de la dynamique de D pour ce quadrivolume donné considéré, cette « quantité de fluide qu’on a fixé une fois pour toutes pour champ d’étude et on regarde à quelle vitesse elle rentre dans nos dimensions, ceci depuis le moment t=0 de création de cette particule.

    Mais quelle est cette quantité fixé de fluide étudiée? Y a-t-il une quantité figée maximale fixe de fluide qui peut entrer depuis l’autre dimension par le point source? Ce n’est pas ce que dit l’hypothèse initiale n°1, qui parle d’une entrée continue de fluide depuis l’autre dimension. Alors cette quantité fixée c’est quoi? C’est juste un front de fluide qui entre qui a été mis à l’étude. Ce front de fluide continue à s’expanser dans nos dimensions depuis le début en s’éloignant et sa dynamique d’entrée devient petit à petit proche de 0: ce front de fluide a donc ralenti énormément pour être quasiment figé dans l’espace, créant une sorte de boule de fluide situé à une distance donnée de sa source d’émission.

    Ce qu’on mesure avec R c’est la distance entre la surface de cette boule de fluide en expansion et son centre source au moment où ce fluide est entré, et ce R continue à augmenter très très doucement av