Loin des peurs, il est temps de vraiment s’incarner

Forums Les grands sujets… Santé, médecine et nutrition Bien être et spiritualité Loin des peurs, il est temps de vraiment s’incarner

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par Isis Isis, il y a 3 semaines et 1 jour.

  • Auteur
    Messages
  • #86699
    Isis
    IsisParticipant
    @isis

    Par le Passeur.
    En-dehors de ceux qui ne perçoivent aucun changement et ne voient toujours que routine dans leur vie, il semble que nombre d’êtres qui se sont éveillés à ces changements vivent désormais dans l’attente de quelque chose. Ce quelque chose est plus ou moins indéfinissable mais pour beaucoup il semble prendre l’aspect des annonces catastrophistes véhiculées par des prophéties, des films, des médias et certains canaux médiumniques (ou channels) qui s’expriment dans la littérature New Âge ou sur Internet.

    Les peurs de toutes sortes, mais aussi un certain immobilisme s’infiltrent ainsi parmi ceux qui ont vocation à évoluer. Or à ce jour, je n’ai jamais rien vu d’évolutif dans la peur. Bien au contraire. Les prophéties ont eu un sens lorsqu’elles ont été faites, celui de transmettre un avertissement aux générations futures. Las il semble que l’avertissement ne fut pas entendu à la hauteur des risques encourus. Le changement radical de comportement que l’homme devait opérer dans son rapport avec la vie et avec ses nombreuses formes d’expression n’a pas eu massivement lieu. La planète est chaque jour un peu plus détruite par l’avidité de quelques uns et l’indifférence d’autres. On peut s’en désoler, mais c’est ainsi.

    Que surviennent ou ne surviennent pas des évènements de nature à changer la face du monde pour amener enfin l’homme à comprendre qui il est et quelles sont ses responsabilités vis à vis de la vie n’a pas d’importance au regard de ce que l’on est sensé faire du présent.

    Ce dont je suis sûr, comme je l’ai déjà dit, c’est que le système d’échange des rapports de force entre les hommes, basé essentiellement sur la manière de répartir les richesses, n’a aucune chance de perdurer plus longtemps. Non seulement tous les indicateurs socio-économiques le disent, mais il est tout bonnement impossible à un système aussi inique et pesant de survivre à l’élévation vibratoire de la Terre et de ses habitants.

    Par ailleurs, tel que le monde est organisé autour de ce paradigme, les chaînes qui nous ont maintenus dans l’esclavage déguisé et la soumission sont justement celles de la finance et plus particulièrement de la dette. Il n’est pas besoin d’aller gratter bien loin dans l’actualité de ces derniers mois, pour voir à quel point ce sujet est devenu brûlant pour les individus tout autant que pour les Etats. Il n’y a plus de compatibilité entre les énergies du nouveau monde portées par une vibration plus élevée et les énergies que représentent ces rapports de force dépassés.

    Pour le dire autrement, de plus en plus nombreux, les hommes aspirent désormais au-delà de leurs peurs à une organisation de vie qui leur apporte le bien-être, la fraternité et l’harmonie. C’est ce courant qui est important. Et il est constitué de l’intention d’être de chacun.
    C’est pourquoi attendre que l’extérieur amène la solution, soit à travers des catastrophes, soit à travers l’intervention d’êtres venus d’ailleurs comme beaucoup semblent l’attendre, soit par l’arrivée d’un Sauveur aux connotations fortement religieuses, relève une fois de plus de la déresponsabilisation et du désir apeuré de trouver une aile protectrice au sein du chaos. Une attitude extrêmement risquée, en ceci qu’elle est la porte ouverte aux pouvoirs qui s’accrochent de tenter de restaurer une fois encore leur main mise sur les populations. Il ne leur sera pas difficile alors d’orchestrer la peur et d’illusoires réconforts et il y aura fort à parier que nombreux seront ceux qui réclameront eux-même qu’on leur serre la vis « pour leur sécurité ».

    L’arsenal législatif des Etats est en tout cas bien en place dans cet objectif, il suffit de s’informer des lois et décrets passés en catimini ces dernières semaines en France par exemple.
    Si nous avons des alliés et même des amis en-dehors de ce monde – et nous en avons, ils n’interviendront jamais contre notre libre-arbitre parce que cela irait contre les grands principes de l’entraide des peuples de l’univers. Par respect pour la Terre, je pense qu’ils empêcheraient le pire si c’était nécessaire, comme ils l’ont déjà fait de nombreuses fois par le passé, mais ils ne se montreront que lorsque la volonté des hommes en nombre sera telle et que le moment sera venu. Je pense que nous ne sommes pas loin de ce moment car un seuil a été franchi qui rend très probable cette nouvelle ligne de notre futur (voir « http://www.urantia-gaia.info/2011/05/27/la-nouvelle-ligne-du-temps.) Les témoignages d’ailleurs affluent de partout dans le monde quant aux observations d’ovnis de plus en plus nombreuses sur les villes, on les trouve sur nombre de chaînes de télévision dont les extraits sont visibles sur Internet. Mais si ce moment est peut-être proche, en aucun cas il ne faut l’attendre comme l’arrivée du Messie et une occasion de plus de nous remettre sous la coupe d’une autorité extérieure à nous.
    Ça n’est pas ça que nous sommes venus vivre en cette époque et en ce lieu. Ce que nous sommes venus vivre, c’est l’INCARNATION.

    (Si ce sujet vous intéresse vous pouvez lire la suite ici  sur mon blog :http://altitudes06.canalblog.com/archives/2012/10/28/25443533.html )

    (source :http://www.urantia-gaia.info)

    • Ce sujet a été modifié le il y a 3 semaines et 1 jour par Isis Isis.

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.