Maison – Ondes Electriques & Electromagnétiques

Ce sujet a 176 réponses, 8 participants et a été mis à jour par Peterpan57 Peterpan57, il y a 2 semaines et 3 jours.

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 177)
  • Auteur
    Messages
  • #8196
    Nrico
    NricoAdmin bbPress
    @nrico

    Petit partage, et début d’un nouvel échange concernant les ondes, dans leur ensemble, et notamment au sein de nos maisons.
    A nous de partager nos découvertes, et de faire vivre le post.

    Petite vidéo sympathique (il y en a 3 ou 4 sur le même sujet), faite par 2 personnages rigolos, et qui explique très bien certains détails qui sont utiles à une bonne compréhension du sujet, ainsi que les risques associés à ces ondes.

    [youtube:2geibgda]2IbhGubR7dU[/youtube:2geibgda]

    Ce que je peux vous dire, pour l’instant – car je n’ai pas encore à mon goût suffisamment d’expertise pour pouvoir en parler plus – c’est que le plus important pour éviter d’être atteints, c’est de se « décharger », se mettre à la masse, à la terre. Pieds nus, beaucoup moins de chances de stocker une charge électrique néfaste. Et si on se décharge régulièrement, on limite les effets négatifs de ces ondes électromagnétiques.
    Et étant moi même un peu bricoleur, je confirme tout ce qu’il peut dire concernant les équipement électriques dont la terre n’est pas branchée ou inutilisée, surtout tout ce qui est récent (comme l’obsolescence?? ben… ça en a l’air!)
    Appliques lumineuses murales, radiateurs électriques, lampes de chevet…

    Une autre, mêmes personnages:
    [youtube:2geibgda]Aq8HmaJsT0w[/youtube:2geibgda]

    Question: Avez-vous un multimètre???

    :rock:

    Entretient du Dr Maschi (cité dans les 2 vidéos) sur « Fréquence Evasion » (2016)
    [youtube:2geibgda]-qZaLDHhQD0[/youtube:2geibgda]

    « Ces ondes qui tuent, ces ondes qui soignent » (2016)
    [youtube:2geibgda]Z2CmwbbUfIw[/youtube:2geibgda]

    #43278
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    sujet cool merci,

    j’y aurai bien plein de choses a exposer,
    pourtant suis nul en Expressions et faire des rapports, surtout compréhensible a tous

    vu que la Maison est inclue au sujet sa prévoit de vastes champs d’investigations, rien que le Fer dans le béton agis aussi…electriquement et est suceptible aux ondes, champ electrique, et surtout magnétique. Ses réactions electro-chimiques avec le Sol (fondations) ne sont pourtant pas étudier encore. Du moins a ma connaissance.

    l’environnement de vie devient actuellement de plus en plus important, on le voit coté pollution deja, l’inquiétude des gens créer des questions, et demande des réponses. ❓

    #43279
    Nrico
    NricoAdmin bbPress
    @nrico

    Après quelque test avec une Box (sans antennes directionnelles) concernant l’orientation des émissions d’ondes Wifi (2.4Ghz), voilà ce que j’ai pu déduire:

    -Le papier alu, ça ne marche pas. (J’ai essayé avec 6 couches)
    -La boite en alu (boite à gâteaux rectangulaire basique), non plus. Même fermée.
    -Je n’ai pas testé en mettant le tout à la terre, je n’avais pas de câble adéquat, mais à tester.

    Je me dis que la puissance d’émission est telle que ça doit passer à travers…
    Donc pour l’instant, pour vos Box, je recommande de n’allumer le Wifi que lorsque vous en avez besoin. Le couper le reste du temps.
    Vous avez (normalement) un bouton pour allumer ou éteindre le Wifi, utilisez-le 😉

    #43280
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Pour une vieille box sans ce bouton il faut accéder aux paramétres de la Box par IE ou un autre Navigateur par « http://192.168.1.1 »
    puis mettre l’identifiant d’origine si vous l’avez pas changer (« admin ») puis le MDP (mot de passe), qui est actuellement mise a jour et remplacer par les 8 premiers chiffres de la clé wifi)

    #43281
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    Pour en revenir a la pollution E-M / EM de l’habitat,
    voyez d’abord la vétusté des cables électriques,
    certains branchements par Dominos/vis de serrage des cables (prises murales) surtout coté Compteur / Disjoncteur etc…
    appareils electroménagers, et des interrupteurs qui, s’ils sont usés provoques des micro-ruptures de courants ,
    générants des étincelles de haute tension, causant surchauffe, risques d’incendies, ampoules qui pétent souvent ( durée de vie 1 a 3 semaines)…
    ainsi que des floppées d’ondes a chaque micro-rupture de courants. (audibles avec une petite radio caler sur AM / LW lorsque vous avez allumé la lumiére rapprocher la radio prés de l’interrupteur douteux / compteur / chauffe-eau / four electrique / compteur d’eau « intelligent / machine a laver / fer a repasser etc…)
    Avec ou sans Prise de Terre il serait plus que judicieux d’étre sùr a 100% que vos cables sont TOUS bien fixés, fermement.
    Les logements trés anciens peuvent encore comportés des cables a gaines en tissus…et avec cette météo de m… depuis qlq années,
    l’humidité traversant ses gaines de tissus peut causer
    de petites surconsommations a cause du voltage important… et surtout des risques d’electrocutions, certaines ampoules ECO au gaz (neon) peuvent méme s’allumés en cligontant periodiquement, alors que l’interrupteur est sur OFF.

    Une fois que vous étes sùr que tout est OK, là vous pourrez commencer la Chasse aux Ondes, et leurs autres sources.

    Si l’habitat et son reseau electrique est trop « dangereux » c’est pas ENEDIS qui va attendre pour vous foutre un Linky, vous étes propriétaires donc méme avec un Linky ENEDIS diras que votre reseau est vétuste et que c’est pas son probléme s’il y a un incendie

    http://www.enedis.fr/utiliser-mon-installation-interieure-en-toute-securite

    #43282
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    voici l’histoire d’un EHS ayant complétement modifié l’alimentation electrique de sa maison:
    ( en anglais, la traduction Google-Translate est plus bas)
    http://www.electricalpollution.com/OffgridSafely.html

     » Sortie hors réseau en toute sécurité

    Le seul remède connu pour Radio Wave Sickness est d’arrêter d’être exposé aux hautes fréquences.

    J’étais malade avec ce qui a finalement été diagnostiqué comme syndrome de fatigue chronique pendant près de 5 ans avant que je me heurte à une mention de la pollution électrique dans un magazine agricole. C’était un changement de vie. Pour moi, il s’est avéré que la cause de mon syndrome de fatigue chronique était la surexposition aux radiofréquences sur le câblage électrique. Il aurait été correctement diagnostiqué comme une maladie radiofréquence si la communauté médicale traditionnelle l’avait bien connue.
    ( 😡 elle est connue depuis 1984 mais systématiquement censurée, vous comprendrez cela au post suivant 😉 ) J’ai commencé ma récupération en éteignant tous les circuits non essentiels de la maison. Dès qu’ils sont devenus disponibles, j’ai installé des filtres Graham / Stetzer (autres que les filtres Stetzerizer), ils ont rendu possible une nouvelle récupération.
    Après avoir été bien pendant plus de huit ans, nous avons été confrontés à la perspective d’une installation forcée de compteurs d’électricité transmissibles ou de notre alimentation coupée. Le premier n’était pas une option, car nous savions combien nous serions tous malades. Nous avons donc commencé à rechercher comment être indépendant de l’utilité, en toute sécurité.

    Les personnes, y compris nous, qui luttent contre la maladie en raison de l’exposition aux rayonnements radiofréquences soit du pouvoir «sale», soit du rayonnement radiofréquence transmis (technologie sans fil) pensent souvent que la mise hors réseau avec un système électrique à courant continu (courant continu) résoudra leurs problèmes .

    À moins que le système ne soit soigneusement étudié et conçu, méticuleusement installé, puis un filtrage approprié est installé pour éliminer les signaux radiofréquences qui résulteront inévitablement du fonctionnement de la plupart des composants disponibles aujourd’hui, ce ne sera PAS le cas.

    La plupart des systèmes DC sont intrinsèquement pollués avec des fréquences élevées en raison de l’équipement utilisé dans le système. Cela peut être mesuré avec un compteur Graham / Stetzer Microsurge spécialement conçu. Le Graham / Stetzer Microsurge Meter donne une bonne indication si la pollution électrique présente sur le système aura un effet néfaste sur la santé humaine. Les normes indiquées sur les compteurs (unités optimales inférieures à 30 G / S et acceptables pour 50 unités G / S) ont été déterminées par des tests effectués au Kazakhstan et normalisées à leurs normes de radioprotection radiofréquences établies pour prévenir les dommages biologiques à la population. Ces compteurs sont disponibles auprès de Stetzer Electric qui peut être contacté par téléphone au (608) 989-2571 ou sur leur site http://www.stetzerelectric.com/ . Les questions peuvent être adressées à sales@stetzerelectric.com

    Les onduleurs utilisés pour convertir DC en courant alternatif sont généralement extrêmement polluants. Il faut faire attention pour essayer de les filtrer. Il peut être mieux fait par le fabricant. Je n’ai pas encore entendu parler de celui qui n’a pas de lectures extrêmement élevées sur le compteur Graham / Stetzer Microsurge, également appelé Stetzerizer Meter.

    La plupart des systèmes hors réseau ont au moins une partie du système qui fonctionne hors d’un onduleur. Les onduleurs sont habituellement très polluants. Ils polluent habituellement l’ensemble du système qui leur est connecté lorsqu’ils fonctionnent, y compris probablement le système DC si les deux systèmes sont connectés. (Si cela vous semble incroyable, prenez un compteur Graham / Stetzer Microsurge pour les systèmes DC et effectuez des mesures sur un tel système.) Plusieurs systèmes onduleurs mesurés ont des lectures de 1500 G / S à plus de 2000 unités G / S. Ainsi, un tel onduleur ne peut pas faire partie d’un système « propre », à moins qu’un filtrage suffisant soit possible. TOUS les systèmes de grille ont des onduleurs. Utilisez un compteur Microsurge Graham / Stetzer pour voir comment cela affecte la qualité de l’alimentation dans une maison avec un système de grille. Allumez et éteignez le système et voyez ce que font les lectures.

    Du bon côté, un système DC direct peut être très efficace. Les onduleurs peuvent coûter jusqu’à 50% d’efficacité. Ainsi, DC continuera à doubler le rendement des mêmes panneaux solaires.

    Afin de mettre en place un système DC « propre », il est impératif de rechercher CHAQUE composant du système. La plupart des fabricants sont tout à fait à l’avant de toute interférence radiofréquence (RFI), des fréquences de signalisation, des bruits électriques ou des «eaux usées» à haute fréquence que leur appareil met ou utilise. En général, si un appareil dispose d’un « contrôleur » au lieu d’un interrupteur marche / arrêt, vous voudrez vérifier. Le « contrôleur » peut souvent signifier que la signalisation radiofréquence / haute fréquence a été utilisée ou que des circuits potentiellement polluants ont été utilisés. Lorsque vous obtenez un appareil à moteur, recherchez des moteurs à une seule vitesse, et non des moteurs avec variateurs de vitesse à vitesse variable. Aussi, cherchez des moteurs sans balais car ils sont généralement «plus propres» que les moteurs à brosse. Les moteurs sans balais ne sont pas nécessairement «propres». Vous pouvez utiliser un compteur Graham / Stetzer pour les vérifier ou une radio AM à piles à main, balayant les fréquences AM avec le moteur en marche. Il est polluant si vous entendez une statique qui n’est pas présente avec le moteur hors tension. Évitez les lumières ou autres appareils qui utilisent une modulation de largeur d’impulsion ou des alimentations de commutation ou d’autres appareils électroniques de commutation.

    Certains composants communs qui peuvent être problématiques:

    Les chargeurs de batterie sont souvent très polluants électriquement. Les chargeurs de batterie à base de grille AC et les chargeurs de batterie générés par le générateur sont souvent très polluants électriquement. S’il est absolument nécessaire, un chargeur de batterie peut être utilisé, mais, à moins que vous ne puissiez trouver un « propre », vous devriez envisager de ne pas être autour d’un câblage attaché au chargeur pendant que la charge se produit. Il doit être complètement déconnecté et / ou déconnecté le reste du temps.

    Les contrôleurs de charge peuvent également être très polluants. Un soin important devrait être utilisé pour choisir un contrôleur de charge. De nombreux contrôleurs de charge utilisent la modulation de largeur d’impulsion, une autre technologie de commutation qui entraîne une pollution électrique. Certains contrôleurs de charge n’utilisent pas cette technologie et d’autres permettent de l’éteindre. Le contrôleur que nous avons constaté être propre est fabriqué par Flexcharge et c’est le modèle NC25A-12 (24,36,48). Leur site internet est http://www.flexcharge.com. Il fait cliqueter sur et hors tension toutes les trente secondes environ, lorsqu’il est complètement chargé, ce qui génère un transitoire, mais sinon il semble être « propre ».

    Les convertisseurs de tension peuvent être des dispositifs hautement polluants. À moins que vous ne puissiez trouver un convertisseur de tension « propre », il est préférable de concevoir votre système pour fonctionner à la tension que vous utiliserez ou d’utiliser d’autres méthodes de génération de niveaux de tension multiples ou d’utiliser différents équipements de tension, par exemple en vous connectant en série ou en tapant des piles différemment.

    Les interrupteurs de tension peuvent également être très polluants en raison des circuits du contrôleur. Si vous avez besoin d’un interrupteur de tension, les convertisseurs solaires effectuent un commutateur de tension « propre » qui peut être commandé à partir de convertisseurs solaires en utilisant FET VCS-1AH ou FET VCS-1AL. Le produit régulier peut être trouvé à (http://www.solarconverters.com/index.php/products/92-voltage-controlled-switch). C’est le FET qui leur dit de le nettoyer. Je crois que cela limite ce que le commutateur peut faire, mais il fonctionne toujours comme un commutateur de tension.

    Les générateurs de secours peuvent être très polluants. Ceux-ci sont généralement utilisés pour générer une alimentation de 60 Hz pour une maison qui perd temporairement la puissance ou pour alimenter un périphérique CA qui est interdit loin du réseau électrique. Alors que la plupart polluent électriquement, certains ne le sont pas. Assurez-vous d’utiliser le compteur Graham / Stetzer Microsurge pour vérifier la marque et le modèle spécifiques que vous souhaitez acheter avant d’effectuer un achat. La qualité d’alimentation varie grandement selon le modèle.

    Pour plus d’informations sur les systèmes solaires DC, vous pouvez lire «Manuel d’installation et d’installation photovoltaïque» par Solar Energy International. Je recommande fortement de le lire avant même de contacter un professionnel afin que vous soyez informé de façon indépendante. La plupart des professionnels savent peu ou rien sur les problèmes de qualité de l’alimentation inhérents à un système hors réseau. Ils peuvent installer un système; Vous devrez être sûr que c’est assez « propre » pour que vous soyez en bonne santé. Une façon d’aider avec cela est d’avoir une quantité minimale de câblage afin que vous n’êtes pas très exposés à toute pollution. Une autre façon est d’avoir le câblage domestique complètement déconnecté de la partie polluante et constamment en direct du système. Ensuite, branchez la plupart du câblage dans la soirée lorsque les lumières sont nécessaires et débranchez-les de nouveau pendant la nuit.

    Nous disposons d’un système de 48 volts alimenté par quatre panneaux solaires de 175 watts. Nous avons eu un système de 48 volts afin que nous puissions faire fonctionner la pompe à puce dont nous avions besoin. Cependant, il existe des avantages distincts pour avoir un système de 48 volts. Par exemple, la tension supérieure nous permet de faire des câblages plus longs avec des fils plus petits. Nous sommes en mesure d’utiliser notre câblage existant pour allumer les lumières LED dans toute la maison en raison de la tension plus élevée. La tension plus élevée a rendu possibles certaines conversions électroniques. Par exemple, l’imprimante / fax / copieur nécessitait 30 volts. Cependant, il est un peu plus difficile d’utiliser les gizmos conçus pour les systèmes de 12 ou 24 volts. Heureusement, nous n’avons jamais eu beaucoup de gadgets. En outre, les petits chargeurs solaires autonomes peuvent être utilisés par ceux qui sont sur et hors réseau pour charger l’électronique à piles. Ils peuvent être laissés au soleil pour se charger dans des zones éloignées des humains et des animaux de compagnie, afin de minimiser l’exposition aux champs électromagnétiques pollués qui sont susceptibles de résulter. Le système offre beaucoup d’énergie à nos besoins pendant la grande majorité de l’année. Nous ne devons généralement charger que brièvement tous les jours.

    Voici quelques-unes des façons dont nous avons maintenu la vie la plus normale possible tout en allant hors-grille:

    Réfrigération – Nous avons un réfrigérateur au propane. À l’origine, nous avions voulu obtenir un réfrigérateur DC et un congélateur à coffre, mais nous avons découvert que le compresseur utilisé à l’époque était très polluant. Nous apprécions notre réfrigérateur au propane. La seule différence que nous trouvons est que, lorsque la température ambiante change de façon saisonnière, nous devons régler le contrôle de la température. Nous sommes toujours sans grand congélateur pour notre usage domestique.

    Chaleur – Nous avons installé un système d’eau chaude à débit par gravité. Lire comment venir? Questions de chauffage hydronique Nous avons demandé plus de 100 ans (avec des réponses directes) Par Dan Holohan pour en savoir plus. Le livre peut être obtenu sur son site http://www.HeatingHelp.com . Nous avons utilisé le système aérien tel qu’il décrit avec quelques modifications. Les modifications modernes comprennent: un système fermé (sans échange d’oxygène externe qui empêche l’oxydation du système) avec un réservoir de pression à membrane moderne monté hors de la chaudière, la chaudière fonctionne hors d’un thermostat de millivolt, sans exigence de température minimale seulement une coupure haute température sur La chaudière, donc elle ne chauffe que autant que nécessaire. Nous avons constaté que le système chauffait beaucoup plus uniformément et efficacement que notre four à air forcé. Tranquille aussi. Des chaudières de flux gravitationnel entièrement non électriques sont toujours disponibles, mais une lettre du médecin et une preuve d’incapacité d’avoir de l’électricité peuvent être nécessaires. Nous n’utilisons pas le système de façon permanente dans une recharge d’eau pour éviter le transfert de courant électrique du système d’eau. Nous remplissons un tuyau. Nous avons plusieurs unions diélectriques dans la ligne de gaz. Nous avons également une ligne en plastique du réservoir de LP (un collecteur potentiel de rf) vers la maison.

    Lumières – Nous avons essayé différentes possibilités LED. Avec les LED à ampérage très bas dessiner et la tension plus élevée (48V), notre câblage existant a bien fonctionné. Cela ne serait pas nécessairement vrai à des tensions inférieures ou à des ampérages plus élevés.

    Nous avons accroché deux ampoules automotrices à LED de 24 volts en série afin que nous puissions les exécuter sur notre système de 48 volts. Nous utilisons plusieurs paires de celles-ci dans un appareil. Selon le fabricant, à ce moment-là, les ampoules Dialight 586-4606-105F (28VDC) et les ampoules jumelles n’avaient pas utilisé la modulation de largeur d’impulsion. Une base qui convertit la base standard d’Edison en base S-8, qu’elle en a, peut être achetée chez Kansas Windpower ( http://www.KansasWindpower.net ). C’est l’article L450. Beaucoup d’ampoules disponibles pour l’achat à usage domestique utilisent une modulation de largeur d’impulsion.

    Nous avons également utilisé des LED (C513A-WSN-CV0Y0151-ND à partir de http://www.digikey.com/ ) connectées en toute sécurité avec une bonne torsion et une certaine soudure en série afin qu’elles s’ajoutent à la tension correcte. Nous l’avons mis en place à l’aide d’un couvercle à base de vis et de biberons pour faciliter le nettoyage et diffuser la lumière. Nous préférons indiquer que la LED s’allume sur nos plafonds blancs. Nous trouvons que cela diffuse bien la lumière, ce qui entraîne une distribution beaucoup plus uniforme de la lumière dans la pièce.

    Sump Pump – c’était dur. La plupart des pompes de cale (la solution initialement recommandée pour moi) sont encore des moteurs à brosse et leur capacité était trop petite. Nous nous sommes finalement installés sur la pompe du système de pompes de secours ESP-45 24 volts de Wayne Pumps ( http://waynepumps.com/index.cfm/product/56/esp45.cfm ), en tant que meilleure solution. C’était le numéro de référence 06710. Nous attendons toujours de voir à quel point il se maintient à long terme car il s’agit d’une pompe de secours, mais jusqu’à présent, ça fonctionne comme un charme, faire beaucoup de pompage sur pas beaucoup d’électricité. Nous avons deux branché en série et activé par le même interrupteur de flotteur. Il nécessite un peu de travail de câblage.

    Well Pump – Nous avons une pompe puissante car nous devons pomper des volumes d’eau à certains moments. Il est contrôlé par un interrupteur de pression, aucun contrôleur, qui aurait utilisé la signalisation haute fréquence. Il permet à notre système de continuer à fonctionner comme il l’était, y compris le réservoir sous pression.

    Système solaire – Nous avons aidé à concevoir notre système auprès des personnes utiles à Backwoods Solar ( http://www.backwoodssolar.com ). Ils ne créeront pas nécessairement automatiquement un système « propre », mais ils ont été très obligés de fournir des numéros de téléphone afin que je puisse me poser les questions techniques auxquelles je devais, puis redéfinir le système en tenant compte des réponses.

    Électronique – Nous avons réussi à convertir divers appareils électroniques pour fonctionner sur notre système DC. La plupart de l’électronique sont des créatures DC de toute façon. La boîte à la fin du cordon convertit l’AC en DC. Il est généralement très polluant avec un grand champ électromagnétique et utilise de l’électricité tout le temps qu’il est branché. (Pour économiser de l’énergie, même sur un système d’utilité, débranchez-les ou faites-les sur une prise électrique désactivée lorsqu’elle n’est pas utilisée). Ces convertisseurs ont utilement ce que la tension DC du convertisseur émet, alors il appartient à un professionnel compétent de retirer la boîte et d’entrer la tension appropriée à partir d’un système DC.

    Tous les composants que nous avons obtenus (à l’exception des luminaires) ont nécessité un filtrage électrique supplémentaire pour les rendre suffisamment propres en fonction de la lecture de Graham / Stetzer Meter. (En dépit de tous les soins que j’ai pris pour éviter la pollution délibérée par radiofréquence, il y avait beaucoup de pollution électrique par inadvertance. Certains niveaux étaient assez élevés.) Dans un pincement, les filtres commerciaux Graham / Stetzer peuvent être utilisés sur un système DC , Mais ils peuvent vidanger les batteries, de sorte que la prudence est nécessaire. En outre, 0,1 condensateurs microfarad peuvent être utilisés pour aider à filtrer les fréquences extrêmement élevées générées. Je recommanderais de contacter Dave Stetzer pour aider à concevoir des filtres pour votre système. Stetzer Electric peut être contacté par téléphone au (608) 989-2571 ou sur son site http://www.stetzerelectric.com/ . Les questions peuvent être adressées à sales@stetzerelectric.com

    Bonne chance! Si vous avez des questions, envoyez-moi un courriel à: webmaster@electricalpollution.com

    Solutions de pollution électrique Copyright © 2002
    Contactez le webmestre à webmaster@electricalpollution.com
    Dernière mise à jour le 25 mars 2012 « 

    #43283
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    L’industrie fabrique les normes, censure les recherches, et de ce fait IMPOSE la Pollution.

    http://microwavenews.com/news-center/industry-rules-rf-controlling-research-setting-standards-and-spinning-history

    Traduction GT:

     » Règles de l’industrie RF

    Contrôle de la recherche, Définition des normes et historique de la rotation

    1er juillet 2004
    Si vous aviez le doutes sur le fait que l’industrie sans fil a le contrôle total du débat sur la santé RF, il vous suffit d’avoir participé à l’ atelier qui s’est tenu au siège de la FCC à Washington le 28 juin. À la fin de la journée, le brouillard aurait levé .

    Le Joe Elder de Motorola a déclaré aux délégués réunis des États-Unis, de l’UE, du Japon et de la Corée que la question de la santé est à peu près réglée. Il n’y a aucune preuve crédible qui met en doute le seuil actuel de 4 W / Kg pour les effets néfastes des rayonnements de téléphonie mobile, a-t-il déclaré.

    Elder a changé d’accord depuis son adhésion à Motorola il y a quelques années. Il a passé la majeure partie de sa carrière professionnelle à l’EPA où il a travaillé sur les rayonnements radioélectriques et la santé. À l’époque, Elder avait une perspective radicalement différente. Au début des années 1980, il était responsable de l’évaluation de la santé RF de l’EPA. Son rapport de 268 pages intitulé «Effets biologiques du rayonnement radiofréquence» , publié en 1984 après un examen rigoureux des pairs, a conclu: « les effets physiologiques se produisent à une SAR d’environ 1 W / Kg; Certains d’entre eux peuvent être importants dans certaines conditions environnementales. « 

    Le document d’examen a été conçu pour être la base d’une norme nationale d’exposition aux radiofréquences. Mais l’EPA a mis de côté le plan après que l’industrie de la télévision et de la radio se soit plainte de ce qu’il serait trop coûteux.

    Lors de la prochaine pause-café, nous avons demandé à Elder ce qui avait changé. Qu’avait-on manqué au cours des années? Quelles études ont provoqué un quadruplement du seuil RF pour les effets thermiques?

    Elder a répondu que ce qu’il avait vraiment répondu à l’époque était que le seuil était entre 1 et 4 W / Kg. Nous nous sommes promenés sans équivoque. Quoi qu’il en soit, les données qui ont accumulé au cours des 20 dernières années plaident pour une norme plus difficile, pas plus uniforme.

    Dans son discours, Elder, a déclaré que bon nombre des effets biologiques de faible niveau qui ont été signalés ne peuvent être répétés ou confirmés. Bernard Veyret, membre de la délégation de l’UE, a fait un point semblable dans son discours. Chacun, par exemple, a cité une étude de 1994 par Henry Lai et Bill Guy de l’Université de Washington à Seattle, qui a montré que l’exposition à des micro-ondes pulsées de 2450 MHz à une SAR de 0,6 W / Kg entravait le comportement d’apprentissage des rats.

    De nombreuses tentatives pour reproduire cette étude ont échoué, selon Elder et Veyret. Veyret est allé plus loin, en proclamant que toute question que le rayonnement RF peut affecter la mémoire, la performance ou l’apprentissage d’un animal est maintenant «fermée». Veyret et Elder ont déclaré que Lai avait mal tourné en utilisant un labyrinthe en bois. Comme un rat a traversé le labyrinthe de Lai à la recherche de récoltes de granulés, ils ont affirmé, il a laissé des marqueurs chimiques (urine, etc.) qui ont été absorbés dans le bois. Ces indices sensoriels guideront ensuite les rats subséquents dans leur parcours à travers le labyrinthe. Le message était clair: Lai, il ne savait pas ce qu’il faisait.

    Il était frappant que deux critiques supposément indépendantes aient eu le même argument trompeur pour attaquer un de leurs collègues. Lorsque nous sommes retournés au bureau le lendemain, nous avons appelé Lai et demandé son côté de l’histoire. En entendant ce qui a été dit derrière son dos, il s’est mis en colère. « Ils ne savent pas de quoi ils parlent. Il est assez dégoûtant d’avoir fait de tels commentaires sur le travail d’autrui sans vérifier d’abord les faits « , a déclaré Lai. « Le bois dans mon labyrinthe avait un revêtement en plastique et après chaque course, j’ai lavé tout le labyrinthe avec du vinaigre pour éliminer toute odeur. C’est une procédure d’exploitation standard, et quiconque fait ce type de travail le saura. « 

    « Qu’en est-il des tentatives échouées de répéter votre expérience? », Nous avons demandé. Lai les passa, un par un:

    « L’étude réalisée en 2002 par Diane Dubreuil de l’Université Paris-Sud française était tout à fait différente de la mienne », a déclaré Lai. « Je ne sais pas pourquoi ils n’ont rien vu, mais ma première idée est que l’effet RF dépend de la complexité de la tâche qui doit être appris. À ce stade, je ne peux pas dire pourquoi nos résultats ne sont pas d’accord. « 
    En ce qui concerne le document de Brenda Cobb et Eleanor Adair à la Base aérienne de Brooks au Texas, qui n’a pas encore vu l’effet sur l’ apprentissage , Lai a déclaré que Bioelectromagnetics lui avait demandé de passer en revue cette étude. « Je l’ai recommandé de ne pas être publié sans résoudre de sérieux problèmes méthodologiques, par exemple, les animaux semblaient sur-entraînés et les données étaient tellement variables qu’il serait difficile de détecter tout effet. Mais l’éditeur l’a accepté de toute façon. Même les changements mineurs que j’ai suggérés ont été ignorés. « Lai a noté que CK Chou de Motorola était l’éditeur chargé du manuscrit Cobb-Adair chez Bioelectromagnetics.
    L’échec le plus récent de voir un effet RF sur l’apprentissage était celui de Jean-Christophe Cassel de l’Université Louis Pasteur à Strasbourg, en France. Cassel et Zenon Sienkiewicz de la NRPB du Royaume-Uni ont chacun essayé de répéter l’expérience de Lai dans le cadre du projet European Perform B (Cassel avec des rats, Sienkiewicz avec des souris). Il y a quelques années, Sienkiewicz avait parcouru l’expérience à un faible SAR -0,05 W / Kg- plus de dix fois inférieur au niveau utilisé par Lai. « Il aurait été très surprenant qu’il ait vu quelque chose avec ce type d’exposition », a déclaré Lai. Le document de Cassel a permis de dégager un examen par les pairs et sera publié dans un prochain numéro de Behavioral Brain Research . Une copie à l’avance a été publiée sur Internet le 12 mai et peu de gens, à l’exception de Veyret, qui ont exécuté l’exécution B, l’ont encore vu ou digéré. (L’extrait de Cassel peut être consulté ici après avoir inséré le doi suivant: « 10.1016 / j.bbr.2004.03.031 ».) Lai a commenté qu’il semble être un travail équitable, bien qu’il ait mis en évidence certaines différences avec son expérience originale .
    À la fin, l’effet d’apprentissage de Lai peut ne pas résister et peut-être être retiré. Mais même Cassel ne croit pas que nous sommes là encore. Il ferme son nouvel article avec un plaidoyer pour plus de recherches pour résoudre les données contradictoires afin que la controverse ne soit pas autorisée à s’affranchir.

    Ni Lai n’est prêt à l’appeler. « Je ne vais pas encore terminer le livre », at-il dit.

    Il y a de bonnes raisons de ne pas se précipiter au jugement. Ce n’est pas la première fois que l’industrie a tenté d’attaquer la recherche de Lai. Il y a dix ans, à peu près au même moment qu’il publiait le document d’apprentissage RF, Lai a annoncé que lui et NP Singh avaient constaté que les rayonnements RF peuvent augmenter la fréquence des ruptures d’ADN dans le cerveau des rats vivants. Motorola s’est inscrit Joe Roti Roti de l’Université de Washington à St. Louis pour répéter le travail. Quand il a échoué, Motorola n’avait aucun intérêt à explorer pourquoi les deux laboratoires avaient des résultats différents. Plutôt, la position de l’industrie était que Roti Roti avait raison et Lai avait tort: ​​la question était fermée.

    Cela aurait pu être la fin de l’histoire, mais pour un autre projet de recherche européen, appelé REFLEX, dans lequel dix laboratoires dans une demi-douzaine de pays ont étudié les risques possibles pour la santé RF. Deux des laboratoires participants ont indiqué qu’ils voyaient aussi des ruptures d’ADN induites par RF, bien que dans des études cellulaires ( in vitro ) plutôt que chez des animaux.

    « Les cellules ont répondu à l’exposition RF-EMF entre le niveau SAR 0,3 et 2 W / Kg avec une augmentation significative des ruptures d’ADN à double brin et à double brin », selon le résumé du projet REFLEX finalement terminé à quatre ans . Le rapport final complet devrait être diffusé fin juillet. Franz Adlkofer, de la Fondation VERUM à Munich, qui a dirigé le projet REFLEX, est convaincu que les rayonnements RF peuvent en effet être toxiques pour l’ADN. « En ce qui me concerne, le travail de génotox est entièrement confirmé », il nous a dit à la fin de juin.

    Pour être juste, nous devrions ajouter que l’un des laboratoires REFLEX n’a ​​pas réussi à voir une augmentation de la rupture d’ADN suite à une exposition RF: l’équipe de Veyret à l’Université de Bordeaux. La notion de Veyret selon laquelle l’effet d’apprentissage de Lai est une question fermée était l’une de ses nombreuses caractérisations de bioeffects RF. Le plus étrange de tous était que l’ étude TNO de l’an passé des Pays-Bas reliant les plaintes de santé aux rayonnements GSM et 3G extrêmement faibles n’est que « à moitié ouvert », c’est-à-dire qu’elle est déjà à moitié fermée. Même avant que la première tentative de répétition de l’étude TNO ne soit en cours, en fait, personne n’a encore gagné de fonds pour le répéter. Veyret nous fera croire qu’il est déjà à moitié réglé. Apparemment, nous n’avons plus besoin d’une réplication échouée d’une étude qui remet en question l’orthodoxie. Au contraire, des résultats incommodes peuvent maintenant être répandus tout de suite et ceux qui ont fait le travail sur la défensive sans attendre pour voir si quelqu’un peut le répéter.

    Le même jour, Veyret a mis en doute l’étude TNO, le Conseil des soins de santé des Pays-Bas, un groupe bien connu pour ses perspectives conservatrices et souvent citées avec l’approbation de l’industrie, a publié sa propre évaluation . La «conception et l’exécution de l’étude TNO sont de bonne qualité», a déclaré le conseil, et «il existe de bonnes raisons de reproduire l’étude TNO» en raison des «implications possibles pour la santé publique».

    Comme Elder, Veyret a changé au cours des années. Il croyait aux mécanismes non thermiques et se consacrait à trouver des moyens d’utiliser les CEM pour lutter contre le cancer. En 1991 , par exemple, il a montré que les micro-ondes modulées aussi faibles que 0,015 W / Kg pouvaient modifier le système immunitaire de la souris. Le travail était prometteur, mais Veyret, comme d’autres personnes qui ont signalé des effets de bas niveau, a eu du mal à trouver un soutien pour faire progresser ses recherches.

    Aujourd’hui, avec une attitude professionnelle, Veyret a moins de problèmes d’argent. Son groupe à l’Université de Bordeaux est devenu le laboratoire de l’industrie en Europe. C’est la contrepartie des laboratoires Battelle Pacific Northwest et du groupe Roti Roti à l’Université de Washington, où Motorola et ses partenaires peuvent avoir confiance en ce qui sera rapporté et publié. Veyret est maintenant très populaire parmi les conseils d’administration de la CEM en France et ailleurs. Il est membre de l’ICNIRP et siège à d’innombrables autres comités EMF. Il est invité à prendre la parole lors de conférences et d’ateliers à travers le monde. L’appartenance à No Effects Club de l’industrie a certainement ses privilèges.

    L’objectif ultime de l’industrie est de relâcher la norme de santé des téléphones cellulaires américains, qui est l’une des plus strictes au monde. Le plan consiste à doubler la limite actuelle d’exposition. Le Chou de Motorola devait informer les délégués de la proposition de révision de la norme d’exposition IEEE le deuxième jour de l’atelier de la FCC. Chou était l’un des délégués américains lors de la réunion de la FCC. Motorola a eu deux des quatre machines à sous non gouvernementales sur la délégation. (Qui choisit les délégués de toute façon?) La moitié de la délégation de l’UE était également de l’industrie: Joe Wiart de France Télécom et Gerd Friedrich du FGF, le groupe allemand de recherche sans fil. Nous ne pouvons pas vous dire ce que Chou a dit parce que la presse et les autres observateurs n’étaient spécifiquement pas invités à cette session. En tant que coprésident du sous-comité qui révise la norme IEEE, Chou est en excellente position pour remettre ce prix à l’industrie. La FCC est déjà au courant comme prometteuse d’envisager d’adopter ce que Chou arrive.

    La rotation de l’industrie n’est rien de nouveau. L’industrie sans fil contrôle une grande partie de ce qui est signalé sur la recherche RF. Nulle part, cela n’est plus apparu que chez Bioelectromagnetics Society, où le Mays Swicord de Motorola exerce un contrôle éditorial sur la newsletter. (Swicord, qui travaillait à la FDA, est encore un autre exemple d’un responsable de la santé publique dont les vues ont fait un virage en U après l’adhésion à l’industrie et qui ignore maintenant les risques de bas niveau.) L’exemple le plus récent de l’œuvre de Swicord est Un rapport unilatéral sur l’ atelier de protéines de choc thermique (HSP) qui s’est tenu à Helsinki en avril. Une grande partie des données indiquant un effet HSP a en quelque sorte été omise dans le résumé qui est apparu dans le numéro de mai / juin du bulletin BEMS. L’auteur de la loi sur le rayonnement et la sûreté nucléaire finlandais a été mentionné par Dariusz Leszczynski de STUK. La surveillance était doublement difficile à expliquer: Leszczynski avait accueilli la réunion et ses résultats provocateurs de HSP avaient été l’une des principales raisons de l’atelier en premier lieu. Un petit groupe dissident dans la société demande maintenant à un comité de rédaction de freiner les excès de Swicord.

    Manipuler l’écriture de ce qui est dit et présenté lors de réunions scientifiques est une tactique de contrôle souvent utilisée. Un autre exemple est la réunion de l’automne dernier sur RF et la barrière hémato- encéphalique, tenue à Reisensburg en Allemagne. Son résumé a également été dilué pour le rendre plus agréable aux intérêts de l’industrie. Ce n’était pas difficile à faire puisque FGF (l’industrie mobile allemande) a aidé à organiser l’atelier et son directeur, Gerd Friedrich, est également secrétaire de COST281, le comité européen de coordination de la recherche qui a coparrainé la réunion.

    Dans les domaines de la radiofréquence, l’industrie est le chef. Il a longtemps décidé beaucoup de ce que la recherche finance et de ce qui est publié. Il définit également les normes de sécurité. Et maintenant, il dicte quelle partie de l’histoire que vous entendez. George Orwell l’a déclaré mieux: « Qui contrôle le passé contrôle l’avenir. Qui contrôle le présent contrôle le passé. « 

    Joe Elder , EPA , Motorola , Bernard Veyret , Henry Lai , REFLEX , TNO Protéines de choc thermique Mays Swicord , Barrière hémato-encéphalique CK Chou Eleanor Adair « 

    Voila….encore des doutes? Vous voyez bien LES PLANS des Industriels…c’est pourtant flagrant.
    il y a suffisament de recherches censurées pour vous éclairer, quelques exemples et articles ici:
    http://microwavenews.com/news-center/unified-theory-magnetic-field-action

    ( il vous faudra utiliser un traducteur de page web si l’anglais vous « irrite » 😉 )

    #43284
    Isis
    IsisParticipant
    @isis

    Je crois qu’il y en a une qui va pouvoir se déchaîner ici, c’est Biquette, depuis le temps qu’elle s’informe, informe et tout et tout, je pense qu’elle aura beaucoup à dire.
    Merci d’avoir ouvert ce sujet Nrico, si les indécis, les « ceusses » qui ne croient qu’en dame tv et à toutes les inepties sorties des chapeaux de ceux qui ont intérêt à que tout baigne dans les ondes pour leur plus grand profit, lisent et prennent la peine de réfléchir un tantinet, ce sera une excellente chose. Souvent un autre son de cloche finit par ouvrir les yeux et les oreilles !
    :clap:
    Ce qui m’a amusée c’est de voir Thierry sur la première vidéo, je le connais depuis des années, après s’être lancé dans l’alimentation le voilà dans les ondes, cela me fait doucettement rigoler. :hai:

    #43285
    bidouille
    bidouilleParticipant
    @bidouille

    coucou :hai:

    hé peter! …. je me permet de remettre ta vidéo ici , il y avait pas de sons https://www.youtube.com/watch?v=Z2CmwbbUfIw

    trééésss instructif sans conteste :talk: , alors voila j’ai trouvé des articles qui en parle des thérapies avec ondes

    électromagnétiques, ainsi que le boitier l’ appareil millimêtrique pour se soigner, ici une belle histoire sur la biorésonance :wasntme: https://maisonsaine.ca/sante-et-securite/electrosmog/la-bioresonance-guerir-par-les-ondes.html

    voici un extrait de ce qui est dis , et figurez vous que mr rockefeller :mrgreen: est encore aux manettes pour l’avoir interdit

    La médecine électromagnétique a connu son apogée en occident, de 1880 à 1920, raconte Jean-Pierre Lentin. Son déclin a selon lui commencé vers 1910 quand l’American Medical Association, sous l’influence du baron du pétrole et de la pharmaceutique John D. Rockefeller, a interdit aux médecins de pratiquer les médecines énergétiques. C’est une sommité canadienne des méfaits de l’électrosmog, le professeur Magda Havas, qui enseigne et fait des recherches sur le sujet à l’Université Trent à Peterborough, en Ontario, qui m’a parlé de Victor Spektor et des bienfaits de sa thérapie par les CEM très ciblés : « Toutes les personnes que je connais qui l’ont consulté ont bénéficié de son approche thérapeutique, dit-elle. Dans le cas d’un enfant dans ma famille qui souffrait d’une phobie grave, l’amélioration fut rapide et miraculeuse après seulement trois traitements. »

    Biorésonance 101

    Selon Victor Spektor, la thérapie par biorésonance stimule nos cellules pour combattre notamment la fatigue, l’asthme, l’arthrite, la fibromyalgie, la colite et autres problèmes gastriques, les problèmes neurologiques, circulatoires, métaboliques, et hormonaux. Elle serait particulièrement efficace contre les problèmes cutanés qui affectent souvent les enfants souffrant d’allergies alimentaires. « Après quelques semaines de thérapie par biorésonance, la plupart de ces enfants verront leur peau guérir sans crème à la cortisone et ils pourront à nouveau manger tout ce qu’ils aiment », dit-il.
    L’appareil de biorésonance Bicom 2000.

    L’appareil de biorésonance BICOM 2000.

    La biorésonance diffère de la « thérapie millimétrique » utilisée par les médecins russes, qui font appel aux très hautes fréquences (micro-ondes de 30 à 300 gigahertz). Victor Spektor utilise l’appareil BICOM 2000 fabriqué depuis 1987 en Allemagne par Regumed. Cet appareil émet des ondes de basses fréquences variant entre 10 hertz à 150 kilohertz. « Nous n’électrifions pas le corps, dit-il. L’onde transporte plutôt une information à la cellule, comme en homéopathie. »

    Dans son livre, Jean-Pierre Lentin explique que le mouvement des thérapies par biorésonance « n’a pas vraiment droit de cité au sein de la médecine conventionnelle, mais n’a rien de souterrain non plus. Il bénéficie en Allemagne du statut légal particulier accordé aux médecines alternatives. Les “praticiens de santé” (Heilpraktiker) possèdent leurs propres instances régulatrices et les appareils sont officiellement homologués. »

    D’ailleurs, chaque page du site du fabricant allemand regumed.de l’affirme : « Tout comme l’homéopathie, l’acupuncture et d’autres méthodes de thérapie complémentaire, la biorésonance Bicom est une forme de médecine régulative. Dans la médecine complémentaire, la thérapie de biorésonance Bicom est reconnue comme une méthode efficace et éprouvée. Dans la médecine conventionnelle, cependant, elle n’a pas fait l’objet de recherches scientifiques et n’est, par conséquent, pas encore approuvée. » S’il en est très peu question dans des revues scientifiques révisées par des pairs, comme dans cet article signé par des médecins polonais et publié en avril 2004 dans le Journal of Complementary Medicine, le BICOM 2000 a fait l’objet de diverses communications scientifiques. Par exemple, un article fait état d’un taux de succès de 93 % dans le traitement de l’asthme par l’hôpital chinois Jinan pour enfants, et un second du même auteur concerne les allergies cutanées (taux de succès : 89,9 %). Par contre, les études sur la biorésonance citées par Wikipédia « n’ont pas démontré d’effet supérieur à l’effet placébo ».

    vraiment éloquent pas vrais :ugeek:

    #43286
    Biquette
    BiquetteParticipant
    @biquette

    Oh non, Peter en connait beaucoup plus que moi sur le sujet. Lors d’une réunion, j’ai scotché les personnes présentes avec un simple stylo testeur (onde électriques simples, donc). Le projecteur et toute l’installation que j’avais faite pour présenter mon sujet le faisait virer au rouge.
    Autre test avec ce stylo: un simple appareil de massage, avec dossier et siège. Vous savez ? Celui qui a des boules qui tourne contre votre dos et vous fait ronronner de plaisir ! Et bien… à 10 cm de l’appareil, dossier, siège compris, le stylo vire au rouge !
    Bien sûr, le tableau électrique de la maison idem.

    J’ai aussi un nouveau testeur qui repère les fils électriques, les poutres, et les métaux dans les murs. Il me sort bien des chiffres mais il faudra que je vous les transmette pour interprétation. Je n’ai pas les connaissances nécessaires pour la compréhension des résultats.

    En fait, j’ai pris le principe suivant: comme je vous l’ai dit, je reçois 14 wifis chez moi, celles du voisinage donc. Merci les voisins, soit dit en passant, surtout qu’ils s’en foutent complètement. Mais alors… complètement !!
    Donc a minima, je dois veiller à diminuer au maximum la pollution chez moi. Alors finis les massages, l’appareil est dans le garage et finira peut-être au vide-grenier !

    Nrico disait plus haut que la box émane quand elle est en wifi. Mais si elle ne l’est pas, elle émane quand même des ondes. De quel genre ? de quelle puissance ?

    Pour tester les ondes EM, je ne me suis toujours pas décidée pour un appareil donné. Pas sûre de moi, et c’est quand même un achat important. Faut pas se louper.

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 177)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.