votre avis sur l'actualité en Catalogne

Forums Les grands sujets… L’actualité générale votre avis sur l'actualité en Catalogne

Ce sujet a 6 réponses, 4 participants et a été mis à jour par Biquette Biquette, il y a 1 jour et 16 heures.

  • Auteur
    Messages
  • #84469

    chat noirParticipant
    @chat-noir

    voilà je ne sais trop quoi penser de cette actualité, quelle réel représentativité représente les indépendentiste?

    je ne me fie pas au média et j’étais venu ici pour essayé d’y voir plus claire, et que penser est ce un bien est ce un mal comment interpréter cela, je ne suis pas entièrement d’accord avec l’article posté sur le site,

    dans la majorité des cas d’indépentistes nationalistes, oui je rejoint le raisonnement de l’article et cette sorte de fuite ou d’abandon d’un intérêt commun à un égoïsme et un protectionnisme et au risque de dérive totalitariste mais peut on comparer le cas de la Catalogne au récent brexit, on se serai ici plu de l’Independence de l’écosse rappelez vous,

    en tant que libertaire je m’interroge la Catalogne a toujours était une région avec sa langue sa culture qui s’est toujours opposé à un pouvoir centrale on ne peut oublier les républicains espagnoles massacré par les fascistes de Franco et le rôle de la Catalogne dans ce combat et les manifestant d’aujourd’hui de reprendre le « no passaran » prouve bien que l’on est loin d’une dérive extrémiste comme on voudrai nous le laissé croire,

    contrairement à l’article même paru ici que penser du rôle de l’Europe qui dit ton serai derrière cette déstabilisation  alors que visiblement elle est loin  de reconnaitre si la cas venait  cet  état catalan

    qui de toute manière dans une Europe qui justement ce devrai d’être fédérale effectivement le rôle des nation devrai avoir un poids moindre dans les décision de politique générale et donné autan de place au particularité  et spécificité des régionalisme mais ici encore une fois prouve bien qu’elle se souci peut des volontés et aspiration des populations

    seule compte une politique économique libérale et sans scrupule un état de dictature financière

    alors que l’Europe que nous avons espérée n’est pas celle là,

    alors faut il se réjouir ou s’inquiéter dans une Europe où l’autodétermination d’un peuple et toute revendication serai alors vouée à l’échec ???

  • #84470
    bil boquet
    bil boquetParticipant
    @bil-boquet

    Pourquoi demander son indépendance quand tout va bien ???????

    Mais le problème c’est que tout va mal!!!!!!

    Plus ça va, plus il faut se serrer la ceinture, plus on supprime nos libertés, les nouvelles lois qu’on nous impose vont à l’encontre du bon sens, et elles proviennent de personnes ,de groupes qui n’ont rien à voir avec l’intérêt ou les désirs des populations, alors je comprends que certains demandent leur indépendance.

    Ils l’auront, ils l’auront pas???? il y a un pavé qui a été lancé dans la marre, et le gouvernement Espagnol n’a pas sut le contenir, les indépendantistes ont réussis un tour de force.

     

  • #84471
    Peterpan57
    Peterpan57Participant
    @peterpan57

    qu’est ce qu’on apelle « Tout va bien » ?
    sa fait des années que les présidents le dise…pour quelle améliorations?
    au contraire…
    c’est a revoir tout sa…

  • #84637
    Biquette
    BiquetteParticipant
    @biquette

    « Tout va bien » est ce qu’ils essaient de nous faire croire.

    Pour ma part, mon humble opinion est qu’il existe un droit fondamental des peuples à disposer d’eux-mêmes. Qu’appelle-t-on « un peuple » ? Vague définition qui laisserait penser qu’un groupe de personnes, ayant une histoire commune, un destin commun, et se sentant soudés, puisse constituer un peuple. Admettons.

    La moindre des choses me semble être de laisser donc le peuple catalan faire son référendum, et là j’y mettrais peut-être l’obligation de participer, bien que je sois contre pour les élections. Mais là il y va de la cohérence du groupe. Tout le monde doit s’exprimer pour éviter ensuite une guerre civile.

    Les Espagnols n’auraient pas leur mot à dire ? Voyons… si les Bretons par exemple voulaient leur indépendance, j’estimerais ne pas avoir mon mot à dire. Même si je déplorerais la division de la France. Ils sont beaucoup plus… unis que nous, Français, globalement, le seront sans doute jamais.

    Je me trompe peut-être… Et avec cela, j’instaurerais une clause de retour pour le cas où, dans quelques années, la Catalogne penserait s’être trompée et voudrait revenir dans le giron national. Sauf qu’il y aurait sans doute des dettes à régler ? A voir…

  • #84809
    Biquette
    BiquetteParticipant
    @biquette

    Après, je me suis demandé: et si les indépendantistes de Provence (il y en a ?) demandaient l’indépendance et que je sois contre, qu’est-ce que je ressentirais ? Est-ce que je me plierais à la majorité ? C’est que les changements seraient énormes !!

    Comme quoi, rien n’est simple…

  • #85882

    chat noirParticipant
    @chat-noir

    désolé je ne viens pas souvent

    je viens aujourd’hui lire vos opinions

    après lecture de vos messages

    j’en retiens « tout va mal »

    mais est il une fois dans l’histoire ou tout allez bien?

    c’est plutôt ce tout va mal qui depuis toujours poussent les individus à ce regrouper au sein d’un groupe d’une communauté, d’un état, et qui à fait naitre l’UE

    je suis d’accord avec ton avis biquette même si par vote les indépendantistes l’emportaient à moins d’une majorité écrasante et encore que faire et comment ceci peut être admissible pour les quelques 30. 40 % qui ne le souhaite pas, même une majorité peut elle imposer une telle décision à une minorité? le problème n’est elle pas dans notre conception d’un état autoritaire et centraliser, des communautés indépendantes ne pourraient elles pas subsister dans un état fédéral tout comme devrais ce construire l’Europe simplement donner des direction politiques et des minima à respecter une langue commune tout en acceptant les particularités régionales

    mais après cela reste et devrai rester un problème espagnol, ce sont les commentaires radiotélévisés et autre des journalistes, des politiciens, des économistes etc… le positionnement de l’Europe qui se placerai en impérialisme décidant pour les états les peuples une ingérences dans la politiques des nations, il n’y a aucune politique sociale aucune politique fiscale Européene, elle impose des règles et des normes sans aucune garantie pour les populations, que la catalogne sois indépendante ou espagnole elle est européenne une charte d’engagement pour adhérer qui ne devrais pas être uniquement économique après qu’elle souhaite être intégrée ou non dans l’UE rien n’empêche les échanges amicaux et commerciaux

  • #85914
    Biquette
    BiquetteParticipant
    @biquette

    Oh, tout va mal, je ne dirais pas, malgré les apparences. En fait, on peut dire que tout est en mutation et que cela peut être très dérangeant.

    Bien sûr, c’est un problème espagnole. Mais on pourrait le reporter en France, en se demandant ce que nous ferions nous aussi.

    Comme tu le dis, est-ce que cette « majorité » (entre «  » car le référendum s’est mal passé, la démocratie ne peut pas s’exprimer librement), peut imposer un changement aussi important ? Si tout d’un coup on décidait pour moi que je serais provençale et non plus française ? Provençale ne me gênerait pas du tout. Mais plus française…

    Quoi que… notre pays est en cours de démantèlement !

    En fait, oui, rien qui rassemble dans les pays maintenant, pays qui se perdent dans une Europe qui ne parvient pas à se construire, et en tout cas se construit sans nous.

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.