Joyeuses fêtes ! Vraiment ?

Juste une petite zone pour se défouler, pour relâcher la pression, cela fait toujours du bien!!!

Modérateur : Nrico

Avatar du membre
voltigeur
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4769
Enregistré le : dim. 28 mars 2010 09:12
Localisation : France

Joyeuses fêtes ! Vraiment ?

Message non lu par voltigeur » jeu. 24 déc. 2020 07:30

C'est la tradition, on se souhaite joyeux Noël, et plein de bonnes choses pour la nouvelle année....

C'est d'une hypocrisie ces salamalecs.. D'autant que, seuls ceux que nous connaissons y auront droit, les autres ce sera plus conventionnel que sincère.

Je ne fête jamais ces agapes, débauche de nourritures, de présents offerts, de réunions familiales où, on oublie le temps
d'une soirée, les dissensions et autres désaccords qui ont émaillé ces longs mois. En cette fin d'année mémorable, certaines tables seront bien garnies, d'autres désespérément vides.

Comment participer quand je pense à ceux qui ont perdu leur travail, ceux qui se retrouvent dans la peine, qui ont tout perdu ?
Ce sont 10 millions de pauvres en plus, dans ce pays jadis envié pour sa douceur de vivre, son système de santé inégalé ?

Les restos du cœur sont débordés. Les rues sont tristes, désertes, les marchés de Noël annulés, les lieux de réunions, bar, restos, cinémas, théâtres, où l'on pouvait partager un peu de chaleur humaine sont fermés. Seuls les temples de la consommation sont ouverts, dans ces lieux, le coronavirus fait une pose, préférant se mettre en embuscade derrière un lampadaire, pour attaquer les "fous" qui auront fait fi du couvre feu. Vous trouvez ça normal vous ?

C'est la plus grande manipulation psychologique, à laquelle il m'ait été donné d'être témoin.

C'est la fin d'un paradigme démentiel, la dette de l'état gonfle monstrueusement et on devra faire des sacrifices encore et encore.
La fin d'un paradigme démentiel, qui sera remplacé par un autre paradigme tout aussi démentiel qui n'aura rien à lui envier, si on lui rajoute les "petites surprises envisagées" par ces psychopathes, valets soumis à leurs riches maîtres et sponsors.

Le pays est ruiné, toutes ses structures sociales, familiales, amicales sont à terre. On se tient loin les uns des autres, on se muselle, on a peur, on se déchire, on se dénonce.... Triste constat ! Alors que ça fait des années que l'on met en garde, que l'on a proposé maintes alternatives pour se réunir, partager, mettre les compétences de chacun en commun pour résister.

Tels les feux de paille, tout à été bien accueilli, les moutons se sont même enflammés devant l'espoir d'une vie de partage et de mieux-être mais....... Ce satané "mais" qui une fois l'euphorie (24 à 48 heures) passée, à remis chacun face à ses possibilité, son égoïsme, ses responsabilités et surtout, son envie de changement mais, (encore) sans perdre son petit confort, sans risquer de perdre plus qu'il ne pourra gagner. Comme d'habitude, il manquait non pas la motivation, il manquait la confiance dans les autres.

Combien se sont inscrit sur le forum ? Des dizaines, que l'on ne voit jamais, que l'on entend pas, qui se contentent de lire, de faire trois petits tours et puis s'en vont . Ils n'ont rien à dire, rien à partagez, leur vie est-elle si flamboyante ? On voit bien la difficulté à rassembler, à faire participer. Tout le monde peut ouvrir des topics, plus trop ne le font, lassés sans doute par le manque de réponse.

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais, tous ces décideurs, ces faux culs qui font semblant de s'opposer, de vouloir notre bien, tous ces faire valoir de la parole du peuple, sont toujours du côté de l'exécutif et se soutiennent envers et contre tout EUX.

Les lois iniques, liberticides, anticonstitutionnelles sont votées en catimini, par 30 marionnettes. 30 marionnettes qui décident en pleine nuit, de la vie de 65 millions de français. Et personne dans les rues (ou si peu) pour s'y opposer.

Je fais un voeu pour 2021 en souhaitant de tout mon coeur qu'il se réalise.

Que tous les commerces non essentiels (d'après les valets de l'exécutif) ouvrent grand leurs portes, que la population jette les masques à la poubelle, sortent dans les rues, que tout le monde recommence à VIVRE NORMALEMENT. Si des millions de commerces, de gens, passent outre les ordres de ces fous furieux, ils ne pourront rien faire. Un peuple uni, ne sera jamais vaincu. Les moutons l'auraient-ils oublié ?

Oui ! les français ont oublié qu'ils étaient un peuple rebelle, qu'ils avaient une aura internationale, que tous les yeux étaient tournés vers la France, quand un évènement important avait lieu et qu'il mettait les libertés de tous en danger. Nous étions le phare mondial. Nous sommes devenus la chandelle famélique, qui n'éclaire plus, que le bout du nez de chacun. Un peuple majoritairement lâche, égoïste, peureux, prêt à vendre son voisin.

Ça fait douze ans que nous informons au mieux, aujourd'hui, je suis en colère devant les bêlements de ces stupides moutons, qui savaient mais n'ont rien voulu faire, ni regarder la réalité en face.

Aujourd'hui ! Je me dis qu'ils méritent la muselière qu'ils sont si fiers de porter pour soi-disant, protéger les autres.
Qu'ils méritent cette dictature installée à cause de leur lâcheté, de leur trouille de mourir d'une méchante grippe. Combien vont mourir par manque de soins, de dépistage précoce, de violence conjugale, de folie, de suicides ? Beaucoup plus que de ce satané virus... Regardez les chiffres et les faits divers, c'est assez révélateur de l'état d'esprit d'un peuple sans repères et, en perdition.

En fait, ils ont un gouvernement qui les dirige, à l'image de leur jem'enfoutisme congénital. La politique, l'économie ne les a pas intéressé, ils comptaient sur l'état providence, généreux et paternel. Place aux désillusions.

Maintenant, il va falloir passer à la caisse et, tant pis pour ceux qui se sont battus, ils vont subir la soumission, les obligations, comme tout le monde.

La seule chose qui restera à partager, ce sera la misère et les restrictions de tout ordres. Nous ne sommes qu'au début de ce nouveau paradigme voulu par les mondialistes, avec un virus, qui leur donne l'opportunité de mettre en place cette prison géante que sera la planète.

Bienvenus dans l'agenda 21 et joyeuses fêtes pour ceux qui le peuvent

Pas optimiste mon billet ? Il ne tient qu'à la volonté de chacun de se prendre en main, et de faire ce qu'il faut pour que ça change.

Volti

PS, Dédié à Mouton Grain, Captain Flam, Benji, Van Voght, Isis, Snowléopard, Laurence, ConscienceU12, Wil, Avocat du Diable, Thierry65, Mata Hari, Anmia, Biquette, Agnelette, Maxandre, La Montagne, HcGaïa, Gros, Arkébi, Nrico, Rik, Criminalita, Ohm, Nomdemon, Fenrir, Orne et Akasha (nos "Narcisse" incontournables) et à tous ceux présents ou disparus, qui nous ont accompagné pendant ces longues années. En souhaitant que l'aventure continue encore longtemps. :?:
CARPE DIEM

Avatar du membre
Agnelette
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 804
Enregistré le : mar. 19 juin 2018 15:40

Re: Joyeuses fêtes ! Vraiment ?

Message non lu par Agnelette » jeu. 24 déc. 2020 11:51

Merci Volti, il n'y a rien à rajouter...

Tout est dit... lucidité, réalisme.

En 2019, les Gilets jaunes se sont battus pour une société meilleure. Tout est tombé à l'eau... Beaucoup y ont perdu la vie, un ami, d'autres ont été mutilés, tabassés... d'autres se sont essoufflés, n'y croyant plus, et l'élan premier de solidarité, s'est effrité. Roitelet les a eus à l'usure... et a balayé le mouvement d'un revers de main...

Cette année 2020 aura été difficile pour beaucoup de personnes. Entre la peur de ce virus, en amont une gestion catastrophique de la "problématique", l'économie à l'arrêt, les pertes d'emplois, etc... le pays est à genoux. Roitelet nous a eu à l'usure là encore en bloquant tout le pays, en sanctionnant les "indisciplinés", et en un an, le pays a changé de visage.

En 2021, je n'ose me projeter... Je n'ai aucun espoir pout que le pays par miracle, s'en relève. Etant à terre, il est plus facile de "mater" la population, de l'obliger à obéir, de la rendre dépendante de l'aide alimentaire, et de la maintenir en haleine avec des promesses qui ne seront pas tenues.

Il devient compliqué de créer un climat de cohésion et de solidarité dans le désordre organisé, car chacun voit midi à sa porte, et craindra de perdre le peu qui lui reste, s'il se laisse "distraire".


J'aime beaucoup ce texte, chanté par Patrick Bruel :

"Place des grands hommes"

On s'était dit rendez-vous dans 10 ans
Même jour, même heure, même pommes
On verra quand on aura 30 ans
Sur les marches de la place des grands hommes

Le jour est venu et moi aussi
Mais j' veux pas être le premier
Si on avait plus rien à se dire et si et si
Je fais des détours dans le quartier
C'est fou ce qu'un crépuscule de printemps
Rappelle le même crépuscule qu'il y a 10 ans

Trottoirs usés par les regards baissés
Qu'est-ce que j'ai fait de ces années?
J'ai pas flotté tranquille sur l'eau
J'ai pas nagé le vent dans le dos
Dernière ligne droite, la rue Soufflot
Combien seront là 4, 3, 2, 1, 0?

On s'était dit rendez-vous dans 10 ans
Même jour, même heure, même pommes
On verra quand on aura 30 ans
Sur les marches de la place des grands hommes
J'avais eu si souvent envie d'elle
La belle Séverine me regardera-t-elle?
Eric voulait explorer le subconscient
Remonte-t-il à la surface de temps en temps?
J'ai un peu peur de traverser l' miroir
Si j'y allais pas, j' me serais trompé d'un soir

Devant une vitrine d'antiquités
J'imagine les retrouvailles de l'amitié
"T'as pas changé, qu'est-ce que tu deviens?
Tu t'es mariée, t'as trois gamins
T'as réussi, tu fais médecin?
Et toi Pascale, tu t' marres toujours pour rien?"

On s'était dit rendez-vous dans 10 ans
Même jour, même heure, même pommes
On verra quand on aura 30 ans
Sur les marches de la place des grands hommes
J'ai connu des marées hautes et des marées basses
Comme vous, comme vous, comme vous
J'ai rencontré des tempêtes et des bourrasques
Comme vous, comme vous, comme vous
Chaque amour morte à une nouvelle a fait place

Et vous, et vous
Et vous?
Et toi Marco qui ambitionnait simplement
D'être heureux dans la vie
As-tu réussi ton pari?
Et toi François, et toi Laurence, et toi Marion
Et toi Gégé
Et toi Bruno, et toi Évelyne?

Et ben c'est formidable les copains
On s'est tout dit, on s' sert la main
On ne peut pas mettre 10 ans sur table
Comme on étale ses lettres au Scrabble
Dans la vitrine je vois le reflet
D'une lycéenne derrière moi
Elle part à gauche, je la suivrai
Si c'est à droite
Attendez-moi
Attendez-moi!
Attendez-moi!
Attendez-moi!

On s'était dit rendez-vous dans 10 ans
Même jour, même heure, même pommes
On verra quand on aura 30 ans
Si on est d'venus des grands hommes
Des grands hommes
Des grands hommes
Tiens si on s' donnait rendez-vous dans 10 ans




... et nous... où serons-nous, dans dix ans.... ;) ♥️

Une pensée particulière pour beaucoup que tu as cités, Volti (merci...), que nous avons croisés ici, qui sont devenus "importants" dans notre coeur, des amis, des réconforts. Ce n'est pas le moment de baisser les bras. Relevons les manches car nous avons un gros défi, ensemble, à relever : retrouver notre estime de soi et notre dignité qui nous ont été enlevés. Ne nous laissons plus piétiner ainsi car nous sommes le paillasson de personne et il faut maintenant le prouver. Au boulot les amis !!
Ce que la chenille appelle la fin du monde, le Maître l'appelle un papillon

Avatar du membre
voltigeur
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4769
Enregistré le : dim. 28 mars 2010 09:12
Localisation : France

Re: Joyeuses fêtes ! Vraiment ?

Message non lu par voltigeur » jeu. 24 déc. 2020 17:44

Agnelette a écrit : ... et nous... où serons-nous, dans dix ans.... ;)
Il peut s'en passer des choses en 10 ans :?:
Pensons déjà à l'an qui vient et comment le passer sans trop de casse et ... Il y a du boulot :lol:
CARPE DIEM

Avatar du membre
Agnelette
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 804
Enregistré le : mar. 19 juin 2018 15:40

Re: Joyeuses fêtes ! Vraiment ?

Message non lu par Agnelette » ven. 25 déc. 2020 12:52

Tu as raison Volti... :)

C'était un petit clin d'oeil aux choses du passé. Elles manquent tant...


Woody : un magnifique court-métrage sur la nécessité de poursuivre nos rêves. Depuis qu’il est tout-petit, Woody rêve de devenir pianiste. Mais ses mains de mannequin en bois ne lui permettent pas d’y parvenir…Du moins, c’est ce qu’il croit et ce que la société essaye de lui imposer. Un évènement imprévu va réveiller la flamme de l’espoir et lui ouvrir le champ des possibles. Ce court-métrage a été de nombreuses fois primé à travers le monde et on comprend ce succès largement mérité. Il véhicule un puissant message pour nous inviter à croire en nous et à devenir ce que nous voulons être. Merci pour cette découverte. https://animationland.fr/woody-un-magni ... nos-reves/

vidéo :
https://vimeo.com/152787923
Ever since he was a child, Woody has dreamt of playing piano. The problem is that he only has wooden paddles for hands. Stuck in a job he doesn't want, Woody spends his days dreaming of being a concert pianist. His dreams are big…but they're about to get out of hand.
Woody is a stop-motion animation shot in Sydney, Australia (2013).


Sans doute un Woody sommeille encore en chacun de nous... ;)
Ce que la chenille appelle la fin du monde, le Maître l'appelle un papillon

Répondre