BP: les conséquences directes sur la population...

Tout ce qui concerne les marées noires actuelles, que cela soit BP comme d'autres...

Modérateur : Nrico

Avatar du membre
benji
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4856
Enregistré le : ven. 26 mars 2010 20:55

BP: les conséquences directes sur la population...

Message non lu par benji » mar. 3 août 2010 17:41

"C'est parti mon kiki!" comme dirait l'autre, on ne va plus rien arrêté et les population locales sont maintenant directement touchées, du moins c'est ce que nous apprennent les sources alternatives bien plus fiables que les sources officielles (au fait suivant TF1 la sècheresse nuit au bonheur des grenouilles, ça c'est de l'info...).
Des résidents de la région de la Louisiane ont commencé à se présenter dans les hôpitaux avec des croûtes et pustules mystérieuses couvrant leurs extrémités, tel que rapporté par des résidents à des organismes d'aide à but non-lucratif dans le Golfe.

Une femme de 33 ans, qui souhaite garder l'anonymat, a révélé au "Project Gulf Impact", après une consultation dans une clinique, qu'elle avait la gale. Quelques heures plus tard, elle a été rencontrée dans un hôpital de la région et on lui a dit qu'elle avait une infection staphylocoque. La femme a été traitée avec une dose de pénicilline et de la crème "Elimite", un agent topique pour le traitement de la gale infectueuse, et avec un antibiotique oral.

En plus des lésions, la femme a déclaré avoir les os endoloris, une perte de poids, des douleurs à l'estomac, une inflammation de la jambe et des orgelets dans les yeux.

D'autres résidents ont révéléà des médecins locaux, avoir des symptômes similaires et des hôpitaux de la région l'ont aussi signalé. Selon les résidents de la zone souffrant de cette éruption mystérieuse, les patients croient ne pas recevoir le traitement médical approprié. Les médecins ont dit aux patients de la région qu'ils sont atteints de la gale, sans établir un diagnostic clair, et d'une infection staphylocoque sans cause sous-jacente.

L'exposition aux produits chimiques, tels que ceux utilisés pour décomposer les hydrocarbures dans la région, le dispersant Corexit entre autres, peut être la cause de ces infections. Il a été prouvé que le Corexit est un agent qui brise les membranes lipidiques, lesquelles couvrent et protègent la peau de l'homme. La peau humaine est composée d'une mince couche de lipides et le Corexit, par nature, brise cette protection naturelle qui sert à créer une barrière contre les agents pathogènes.

L'irritation de la peau pourrait donc être causée par une exposition prolongée à ces substances chimiques qui empêchent la capacité du corps à combattre l'infection.

Les conditions économiques dans le Golfe ont laissé de nombreuses personnes sans assurance-maladie, les laissant avec peu ou pas de recours en matière de soins médicaux.
Voir le rapport de Riki Ott, biologiste et toxicologue marine, dans un reportage télévisuel.
Source et liens complémentaires sur consciencedupeuple2007.
Image


Répondre