Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Concerne toutes les sciences, même les plus improbables...

Modérateur : Nrico

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4046
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par peterpan57 » jeu. 2 juil. 2020 00:50

Oui Phil, pour l'emballement du moteur serie je savais,
mais pas au point de dégraviter et se propulser au travers d'un mur.
Merci pour le lien PDF.
:clap:

Je suis en train de revoir un peu l'Effet de Peau, les courants de Foucault au coeur d'un conducteur.
Si on peux mettre en place une résonance avec l'effet "condensateur" du métal bouclé aux courants de foucault.

Mais a mon avis je ferais mieux de vérifier d'abord les oscillations du courant Retour due a l'effet de Peau.
J'ai débuter le montage d'une double inductance,
Fer-Cuivre.

Un peu comme si on mettais des micros-ferrites au coeur d'un conducteur cuivre.
Le plus embétant sera les domaines de Weiss...ils vont perturber.

Je ne travaillerais qu'en ultra-basses fréquences, afin de mieux observer l'effet "condensateur" et d'eventuelles résonances qui apparaitrais suite a la "charge" du métal.
Le plus étonnant c'est qu'aprés cette "charge" on peux baisser largement l'intensité utilisée, la résonance s'intensifie, jusqu'a un certain seuil.
C'est là que c'est le plus intriguant.

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4046
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par peterpan57 » jeu. 2 juil. 2020 01:19

Il y a autre chose qui m'intrigue.... c'est l'Energie !

Si elle décide de se manifester en basses et ultra-basses fréquences,
selon les materiaux, conducteurs ou plutot résistants,
cette Energie s'accapare toutes les intensités electriques (champs electriques ) des HF,
elle les engouffrent literallement,
pour se manifester dans la plage de fréquences que ELLE.... a choisie !

On dirait que c'est ELLE, l'Energie, qui tient les rennes...
et que les champs electriques et magnétiques, ne sont que des ....références....ou des "drapeaux" a embarquer avec !

Surtout en BF.
En HF elle a plutot tendance a gacher une grande part de son intensité , en differentes fréquences harmoniques, ou non-harmoniques,
hautes et basses...

L'Energie , elle décide, où, quand, comment et combien il faut ...."véhiculer" !
:x :?:

Il y a comme un mystére, dans cette etrange "force" nommée Energie.

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 490
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par Phil.Alb » jeu. 2 juil. 2020 09:35

C'est une bonne idée Peter,
Je suis quand même étonné que tu parles d'effet de peau en BF :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_de_peau
Bon, j'ai trouvé aussi une thèse la dessus, mais j'ai parcouru rapidement, et cela m'a l'air intéressant comme source d'infos :
https://pastel.archives-ouvertes.fr/pas ... 9/document
J'ai connu des phénomènes de couplage inductif sur des chemins de câble dans des entreprises, on est sur du 50Hz, mais ce sont de grosses intensités, et pour des torons de câble.
C'est peut être ce que tu appelles le courant retour ?
Il me semble que dans la gamme de fréquences que tu travailles (inférieur à 10kHz), l'effet de peau est de l'ordre de 1mm. Donc, il te faudrait un fil d'au moins 2mm de diamètre pour avoir un effet de peau. Un fil de 1.5² a un diamètre de 0.9772 mm.
C'est à dire que pour du 50Hz, le fil doit avoir un diamètre supérieur à 19mm pour avoir un effet de peau ! C'est impossible cela fait plus de 567² !
Par contre c'est envisageable sur des torons de câble.

Pour l'énergie, oui tu as surement raison, c'est pourquoi, je fais des graphes sur la sommes de toutes les fréquences des couches atomiques.
Je ne pense pas que ce soit l'énergie qui véhicule.
L'énergie comme tu dis, doit avoir un rôle, mais pas en tant que véhicule.
Ce qui transmet le courant électrique ce n'est que l'électron de la couche de valence.
Donc même si on transmet des milliers de Volt, ce n'est que l'électron de la dernière couche qui transporte l'électricité.
L'or est le meilleur conducteur au monde et si tu regardes, il n'a qu'un seul électron sur sa couche 6.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Or
On utilise le cuivre parce que il a la même config que l'or, mais son électron libre n'est que sur la couche 4.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Cuivre
Les domaines d'énergie pour atteindre ces couches (voir la règle de Slater) sont différents, donc la résistance est différente.
https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A8gle_de_Slater
L'aluminium est aussi conducteur et nous avons 3 électrons sur la couche 3.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Aluminium
La différence entre ces conducteurs est que l'alu est sur une couche principale (3s3p) mais les autres sont sur des sous couches (4d et 5d, quoique l'or est sur la 6s6p). Cette remarque est importante, elle discrédite une fois de plus le standard de la physique quantique.
peterpan57 a écrit :
jeu. 2 juil. 2020 01:19
L'Energie , elle décide, où, quand, comment et combien il faut ...."véhiculer" !
Non, et oui, en fait, c'est l'énergie utilisée pour faire le déplacement de l'électron libre qui donne plus ou moins de résistance.
Je crois que cela peut donner aussi une explication sur les fil qui chauffe quand tu leur demande de véhiculer trop d'énergie pour sa capacité.

Ce que je dis là, n'est pas une vérité, c'est juste mon point de vue. Il faudrait peut être approfondir.

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4046
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par peterpan57 » jeu. 2 juil. 2020 10:29

J'utilise des tiges de cuivre, section environ 4 et 8 mm,
récupérées sur les inductances d'un vieux poste a souder.

Pour les redresser bien droite j'ai due les ramollir en chauffant.
Mais a mon avis, le refroidissement a permis une recristalisation des atomes,
augmentant légérement la résistance.
Neanmoins, cela fait de bonnes electrodes pour divers essais.
Aisé a bobiner dessus des spires.

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4046
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par peterpan57 » jeu. 2 juil. 2020 10:36

" c'est l'énergie utilisée pour faire le déplacement de l'électron libre qui donne plus ou moins de résistance "

Dans ce cas, l'effet devrait étre le méme pour les autres métaux, mais ce n'est pas le cas...

idem par comparaison a une méme Pression d'Eau sur un filtre aux grains grossiers,
et sur un autre filtre aux grains fins et plus nombreux.
En remplacant l'Eau par de l'Air, on obtient une "energie" (fluide) compressible, ce qui permet des oscillations a certains endroits où
le temps agit différement dessus.
le Temps est un element essentiel dans la production d'oscillations.
Sa donne vraiment l'impression que l'Energie est un Fluide, compressible et extensible.

L'Energie est contrainte de s'adapter au milieu.
Mais paradoxalement, j'ai pourtant ces étranges résonances qui apparaissent a de faibles intensités.
reste a vérifier s'il y a effectivement ou non, des différences de résonances selon le métal utilisé.

D'aprés ce que j'ai pu étudier sur l'effet de Peau, c'est une conséquence des Courants de Foucault,
qui se manifestent selon l'intensité injectée.

Mais.... si l'intensité injectée, est trop faible pour créé ces C.de Foucault, il n'y aura pas de Retour de Courant,
a mon avis, c'est a cette phase critique, avant l'apparition des courants de F. que le métal se "charge" comme un Condo,
puis les electrons s'exitent et débutent des résonances MF/HF...

d'où leurs tendances a se coupler a l'Electrosmog extérieur, par effet capacitif.

La piste, serais de maintenir ses résonances , sous cage de faraday, et vérifier si elles sont...L'IMAGE des oscillations des couches d'electrons...

Injecter un faible Courant Continu, polarise le sens des champs electriques des electrons...en théorie !
Donc si'ils sont tous ( couches exterieurs) assez bien alignés, ils devraient osciller en "cadence"...avec une addition de l'Energie des fréquences sur lesquelles elles vibrent.
Modifié en dernier par peterpan57 le jeu. 2 juil. 2020 10:56, modifié 2 fois.

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4046
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par peterpan57 » jeu. 2 juil. 2020 10:49

Fait remarquable:

- en coupant le faible courant injecté, l'oscillation des résonances peux souvent persistée plusieurs secondes.
Je n'ai pas encore trouver comment faire le montage pour qu'elles tournent en boucle.

je suppose que je n'ai pas les bons condo a rajouter dessus.

J'oubliais, en BF , je parlais des domaines de Weiss dans les conducteurs en Fer, si des courants de foucault sy produisent, leurs fréquences
seront certainement ralentie ainsi.
C'est magnétique, le fait que le Fer n'arrive pas a produire des HF en courants de foucault en son coeur.
D'ailleurs surement pas linéaires ces courants là, le métal n'est pas fluide, donc les atomes ne pouvant pas s'aligner, leurs electrons sont obliger
de contourner les orbites.

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 490
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par Phil.Alb » jeu. 2 juil. 2020 11:28

Je ne sais pas ! Mais 4 à 8 mm² me parait quand même faible pour tes fréquences. Ou alors, il faudrait tenir compte des fréquences des couches qui sont entre 15 et 20 MHz (mais ces fréquences sont des calculs effet Vialle). C'est pour cela qu'il faut faire des manips pour vérifier la théorie.
Je ne peux pas dire que le chauffage modifie l'atome. La structure cristalline d'une molécule, ça oui, j'en suis certain mais un atome je n'en suis pas sûr.
Je pense que si l'atome était modifié, cela voudrait dire qu'une thermistance verrait sa valeur changée par le chauffage, ne reviendrait pas à sa valeur initiale quand elle refroidie.

Pour les résistances des métaux, si tu arrives à faire des mesures, je suis intéressé.
Ma déduction était basée sur les contacteurs en électronique. Il y a une fine couche d'or sur les contacts.
Es tu d'accord sur le principe que c'est le dernier électron de la couche externe qui sert de transmetteur du courant ?
https://www.installation-renovation-ele ... ectricite/
Si on prend l'atome d'or, son électron libre se situe sur la couche 6s6p
Si on prend l'atome de cuivre, son électron libre se situe sur la sous couche 4d
Mon raisonnement était qu'il faut donc plus d'énergie pour faire sauter l'électron libre d'un atome de cuivre de celui d'un atome d'or.
S'il faut plus d'énergie, alors le cuivre est plus résistif que l'or, tu n'es pas d'accord ?

Je ne comprends pas ton image avec un filtre.
Si on prend une filtration gravitaire, le débit sera différent entre un filtre grossier et un filtre fin.
L'énergie étant constante (la gravité), le débit sera différent, car plus de résistance sur celui à grains fins.
Moi, je parle de l'énergie qu'il faut produire pour atteindre la couche quantique. Il faut plus d'énergie pour atteindre la couche 1 d'un atome qui a 6 couches, et pour chaque atome, l'énergie qu'il faut produire pour atteindre la couche appartient à chaque atome étudié :
http://www.sciences-en-ligne.com/DIST/D ... slater.htm
J'ai l'impression, avec ton image de filtre que tu mélanges avec une quantité d'électrons

Si cela t'intéresse, envoie moi ton adresse mail perso en MP, je te transfèrerai là où j'en suis dans le tome 3, et je pourrai aussi t'envoyer le tableau excel qui calcule pour 6 atomes et même j'ai fait un calcul auto pour n'importe quel atome.

Avatar du membre
Behappy
Big posteur
Big posteur
Messages : 199
Enregistré le : mer. 25 déc. 2019 11:57

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par Behappy » jeu. 2 juil. 2020 15:07

Phil.Alb a écrit :
mer. 1 juil. 2020 16:43
Ouaouh
Oui, c'est exactement cela !
Je ne suis jamais arrivé à travers un bocal.
Autant j'ai fait une enceinte transparente avec un couvercle sur le devant, il fallait tout de même que mes mains soient proche de la feuille d'alu.
Mais comme tu dis, cela demande un entrainement de très grand sportif.

En fait, avant de m'intéresser à l'effet Vialle, je m'intéressais aux portes de Bedini.
Ça marche dans une translation mais pas en rotation. Mais c'est comme tout, cela finit par s'équilibrer. Là, c'est l'azote liquide !
Mais c'est vrai que les supraconducteurs promettent beaucoup d'application ... Mais c'est toujours limité !
De plus sera ce rentable ? Quelle énergie faut il pour fabriquer de l'azote liquide et des aimants néodymes ?

Tant qu'on en est aux questions :
Connais tu Jean Thoby ?
https://www.youtube.com/watch?v=WHysOfJ6ULc
J'ai eu la chance de le rencontrer, et il faut dire que c'est assez bluffant.
Par contre il n'est absolument pas scientifique, mais il s'entoure de scientifiques et ça c'est intéressant.
Dommage qu'il soit plus commercial que scientifique. Mais c'est un autre point. Son système est à plus de 750€
https://www.pepiniere-botanique.com/aut ... antes.html

Tiens pour la "souris verte" :
https://www.youtube.com/watch?v=pfp6124ovb0

Pour Lavoisier, ne confonds tu pas avec Newton ?
"C'est sur leurs erreurs dans cette espace de calcul qu'est fondé le succès des charlatans, des sorciers, des alchimistes ; que l'ont été autrefois ceux des magiciens, des enchanteurs et de tous ceux en général qui s'abusent eux-mêmes ou qui cherchent à abuser la crédulité publique.
Les alchimistes ramenés au rang des charlatans, sorciers, magiciens, enchanteurs et accusés d'abuser de la crédulité du plic : jamais Lavoisier n'avait été aussi sévère. Des personnages, adeptes du magnétiseur, comme le futur révolutionnaire Marat, s'en souviendront !"
Source : http://histoires-de-sciences.over-blog. ... himie.html
https://www.larecherche.fr/lavoisier-et-lalchimie
Jean Thoby je connais pas, mais j'ai pas besoin d’appareil Electronique pour avoir entendu la musique de la nature, parfois des spheres, et une expérience intense d'un concert de la nature jouant avec le vent, les oiseaux, des grenouilles

C'etait tellement beau :clap: , tellement inimaginable, qu'on a été pris d'un fou rire avec un groupe d'amis quand cela s'est arreté tellement c'etait digne d'un Waltdysney, la nature capable de produire un concert et de faire des grenouille et des oiseaux une chorale comme obéissant a un chef d'orchestre en mesure mais avec el passage du vent qui tournait bizarrement en rond comme une valse ^^
C'est sur qu'il faut le vivre, ca duré assez longtemps et s'est arreter net, on s'est tous regardé, et on a été pris d'un fou rire, du style on a tous entendu ce qui s'est passé ? quel délire que j'aimerai bien revivre

Et je te remercie car je me rappel de cette journée, je devrais retourner en été a ce lieu ^^
Apres j'ai appris que ce lieu était connu pour sa 'magie'

intéressant l'histoire de la souris vertes, il ya bcp de contes alchimique blanche neige, peau d’âne etc

De mémoire s'etait Lavoisier qui etudiat lalchimie, mais il le cachait a l'academie des science qui effectivement aurait tourné cela en dérision
Tout cela je l'ai decouverte pendant ma periode : alchimie

J'ai découvert un petit secret sur le phosphore et qui'il peut être obtenu a partir de Soi

Einstein étudiât la cabale ce n'est pas mentionner dans les livre scolaire pour des raison de 'laïcité"
Et encore moins les chimiste qui sont issue presque pour les plus grand découvreur de l'alchimie

Les concepts de la lévitation sont trop éloigné de la science actuelle
Il faudra vaincre les interdit et les limitation mentale sur ce qui est possible ou pas, afin de découvrir deux notion fondamentale la levitation et l'energie illimité

Je suis d'accord que le vide et le rien n'existe pas
C'est plutôt le tout qui prend l'aspect du vide et cache son énergie pour ne pas perturber ce qui va le traverser
L'energie du vide me paraist possible et la fusion a froid permettra l'energie illimité

Et un jour en m’intéressant a l’énergie illimité je suis 'entrée' dans l'energie illimitée donnant un sentiment de joie

Heureusement j'etais en vacances 8-)
Toute fatigue disparue !!!
3 heure du mat sortie de boite, pas sommeil (zero drogue je précise, je supporte pas la chimie)
J'ai du abandonné mes amis pour marcher sur la plage pendant presque 2 jours
Ce sont mes muscle qui m'ont demander d'arreter ^^
J'ai du m'allonger mais j'etait toujours aps fatigué, ^^

J'arrive a me rebrancher, depuis, sur l’énergie illimité quand ej suis fatigué, la fatigue s'en va mais aps au même niveau de ce jour
Actuellement ca m'arrive de pouvoir faire 36 km de marche sans fatiguer

Rien qu'en l’écrivant tu peux peut etre la ressentir ?

Avec ces expériences, je n'ais pas de doute que l’énergie illimité existe


L'homme est l'instrument ^^

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 490
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par Phil.Alb » jeu. 2 juil. 2020 16:39

Salut Behappy,
C'est amusant ces inversions de lettres quand tu écris.
C'est un témoignage d'un cerveau particulier ... mais je ne rentrerai pas dans ces détails.

En fait, je pense que nous sommes très content de ce qu'il t'arrive, mais c'est un peu égoïste, car cela ne peut pas être partagé.
A moins de rejoindre ta façon de pensée. Mais ce n'est pas donné à tout le monde.
De plus, il faut atteindre un degrés de sagesse que ... je n'ai pas encore atteint. (Puis, ce n'est pas mon objectif actuel)
Ton comportement me fait penser aux "4 accords toltèques" ou aux "5 principes du Reiki". Oui, j'ai testé, mais je ne pense pas que je sois là pour cela.

Au fait la musique des plantes est une autre musique de la nature. Elle est basée sur la transmission des signaux électriques des plantes.
Donc, OUI, tout est vivant autour de nous !

Pour Einstein, je savais. Mais la aussi, ce n'est pas mon sujet de prédilection.
Merci pour Lavoisier.
Oui, "Blanche Neige" est encore plus complet en alchimie.

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4046
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par peterpan57 » ven. 3 juil. 2020 11:23

Phil.Alb a écrit :
jeu. 2 juil. 2020 11:28
Je ne sais pas ! Mais 4 à 8 mm² me parait quand même faible pour tes fréquences.
- et alors ? elles sont toutes liées de toute façon par l'energie qui se dissipe,
cela affecte toutes les fréquences, sinon il serai impossible de créer/d'avoir des harmoniques et la théorie Vialle elle-méme tombera a néant,
toute la science d'ailleurs.
- il n'y aurait méme pas d'effet de peau alors et les métaux serais supraconducteurs !!
- allons Phil...soit pas si ..."éborngé" par cette Physique rigide qui fige ton esprit...pfff


Pour les résistances des métaux, si tu arrives à faire des mesures, je suis intéressé.
- hein ? personne n'a d'ohmétre a la maison ?
- et puis méme pas besoin, si une fréquence traverse pas un conducteur et qu'il préfére passer par un autre plus résistante
alors c'est pas un ohmétre qu'il faut
- d'ailleurs l'exemple le plus flagrant sont bien les transformateurs, t'aura PLEIN DE VOLTS sur une Inductance au fil plus fin et long donc a la Résistance PLUS Grande !!
- et inversement plus d'intensité sur des fils plus gros et courts mais BEAUCOUP moins de Volts .

C'est pour sa que des atomes EN SERIE (fil fin et long) c'est comme les Multiplicateurs de Tension avec des Condensateurs EN SERIE !!



Es tu d'accord sur le principe que c'est le dernier électron de la couche externe qui sert de transmetteur du courant ?
- non , sinon l'effet Vialle fonctionnerai pas.
- qu'appelle tu "courant" s'il en existe plusieurs types ?
- de quel "courant" tu parle ?


Mon raisonnement était qu'il faut donc plus d'énergie pour faire sauter l'électron libre d'un atome de cuivre de celui d'un atome d'or.
S'il faut plus d'énergie, alors le cuivre est plus résistif que l'or, tu n'es pas d'accord ?
- non, l'electron, pour ma façon de voir , n'est pas le seul acteur dans la production de ...."courant"
- tu crois quand méme pas que son homologue Proton va rester les bras croisés sans broncher( résister) ?


Je ne comprends pas ton image avec un filtre.
J'ai l'impression, avec ton image de filtre que tu mélanges avec une quantité d'électrons
- tanpis, laisse tomber l'histoire des filtres , je vais pas refaire un "tableau" si t'a déja perdu le fil a mes msg précédents,
je n'ai certainement pas utiliser les bons termes.


Si cela t'intéresse, envoie moi ton adresse mail perso en MP, je te transfèrerai là où j'en suis dans le tome 3, et je pourrai aussi t'envoyer le tableau excel qui calcule pour 6 atomes et même j'ai fait un calcul auto pour n'importe quel atome.
- non c'est bon merci, je n'ai pas d'Excel-machin-bidule et je saurais pas m'en servir
- tout le monde semble exceller sur ce truc...comme si yavait pas d'autres alternatives...

Répondre