Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Concerne toutes les sciences, même les plus improbables...

Modérateur : Nrico

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 490
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par Phil.Alb » ven. 3 juil. 2020 16:05

peterpan57 a écrit :
ven. 3 juil. 2020 11:23
- non , sinon l'effet Vialle fonctionnerai pas.
Je te trouve bien direct.
Qu'as tu compris à l'effet Vialle ?
Parce que moi, ça fait 8 ans que j'y bosse dessus et il y a plein de choses que je découvre tous les jours.

Je suis désolé de faire avec ce qui existe déjà, mais c'est justement pour cette raison de sortir des sentiers sans donner d'explication que l'effet Vialle n'a aboutit à rien jusqu'à maintenant. Donc, je n'abandonne pas, mais j'utilise les règles déjà établie et j'essaye d'adapter.
Je persiste en disant que c'est l'électron libre qui transmet le courant.

Quant au proton, en effet il reste dans l'atome, donc, si l'atome perd un électron, il devient ion positif, et dans ce cas, oui, il attire l'électron libre le plus proche. Donc, on pourrait dire qu'il a un rôle ainsi.
C'est ainsi que cela fonctionne pour un courant continu, pour un courant alternatif, l'électron libre "reste" sur place. c'est à dire qu'il fait un va et vient entre les 2 atomes contigus.

Il y a des fois où on aimerait que cela se passe autrement, mais les lois de la nature ne se modifient pas.

Avatar du membre
Behappy
Big posteur
Big posteur
Messages : 199
Enregistré le : mer. 25 déc. 2019 11:57

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par Behappy » ven. 3 juil. 2020 16:34

Phil.Alb a écrit :
jeu. 2 juil. 2020 16:39
Salut Behappy,
C'est amusant ces inversions de lettres quand tu écris.
C'est un témoignage d'un cerveau particulier ... mais je ne rentrerai pas dans ces détails.

En fait, je pense que nous sommes très content de ce qu'il t'arrive, mais c'est un peu égoïste, car cela ne peut pas être partagé.
A moins de rejoindre ta façon de pensée. Mais ce n'est pas donné à tout le monde.
De plus, il faut atteindre un degrés de sagesse que ... je n'ai pas encore atteint. (Puis, ce n'est pas mon objectif actuel)
Ton comportement me fait penser aux "4 accords toltèques" ou aux "5 principes du Reiki". Oui, j'ai testé, mais je ne pense pas que je sois là pour cela.

Au fait la musique des plantes est une autre musique de la nature. Elle est basée sur la transmission des signaux électriques des plantes.
Donc, OUI, tout est vivant autour de nous !

Pour Einstein, je savais. Mais la aussi, ce n'est pas mon sujet de prédilection.
Merci pour Lavoisier.
Oui, "Blanche Neige" est encore plus complet en alchimie.
Je trouve que c'est nécessaire de parler de ses propres expériences pour exprimer une théorie.
Les lois universelles se manifestent toujours a travers des expérience individuelles et dans la nature pour qui sait l'observer
En fait les lois univrselles se manifeste dans le quotidient de chacun
Apprendre de l’expérience des autres est le principe de toutes sciences, ça fait progresser plus vite ^^

"La maxime « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » attribuée à Lavoisier, est inspirée du philosophe grec présocratique Anaxagore : « Rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent, puis se séparent de nouveau », énonciation qui, grâce aux travaux expérimentaux de Lavoisier, ..."

Et dans la lois des raisonnances :

https://www.youtube.com/watch?v=uhWQ5zr5_xc
ou
https://www.youtube.com/watch?v=gJKPRGi8FZc

Sinon du point de vue alchimique
- Le magnétisme est issue de l'elément eau
- L'electromagnetisme est issue de l'element feu

Voir tout par rapport aux éléments permettre d'entrer dans le monde de l'alchimie

Un écrit qui m'avait aidé considérablement c'est la synthèses des lois
http://philippelopes.free.fr/Trismegist ... re2002.pdf

Slogan du jour : Pour des expériences réussies il faut des bonnes théories :hai:

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4046
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par peterpan57 » ven. 3 juil. 2020 17:35

" Je te trouve bien direct. "

- bin oui sa m'evite de faire un pavé sur ma façon de voir les choses en marchant sur mon sentier a moi,
- en fait comme toi, je reste sur mon sentier, donc il y aura toujours des points communs et des divergences.
- je pratique ce que je pense, et ce que j'en constate n'est donc applicable que sur mon sentier
- alors désolé si sa convient pas et ne fonctionne pas sur d'autres sentiers
- méme si tu abouti sur d'autres sentiers, ce ne sera jamais celui des autres, se sera toujours les tiens.

Tanpis. :?:

Avatar du membre
Behappy
Big posteur
Big posteur
Messages : 199
Enregistré le : mer. 25 déc. 2019 11:57

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par Behappy » sam. 4 juil. 2020 08:29

Phil.Alb
Il y a des principes a respecter, c'est que si tout ce que tu découvres est de la physique fondamentale, ou invérifiable selon l’état actuel des connaissances, personne par passion uniquement dans le domaine scientifique ne va embrayer dans une theorie
Par exemple la particule de 'Dieu' il a fallut attendre amélioration des accélérateur de particule pour confirmer
Aucun autre chercheur dans le monde n'a voulu s'y intéressé car s'etait trop novateur

De plus sa theorie ne disait pas a quel niveau d'energie sa particule allait etre decouverte, ce qui a du etre decouvert par 'tatonnement' et engendrant des cout financiers considérables demandant en plus de monter en puissance

Mais il etait sur et certains de sa theorie et il etait le SEUL
https://i.pinimg.com/originals/41/90/87 ... ac2408.jpg
Mes decouverte en 'alchimie' j'en suis sur et certains que les principe recouvert son vrai car ils sont en plus conforme a l''arbre de vie' et que j'ai pu en voir les effets beneficque sur moi et parfois sur mon entourage

Je n'ai pas besoin que quelqu'un viennent me le confirmer ou infirmer, je m'autocorrection

Ensuite il faut etre sur du principe avant sa demonstration mathématique que tu sera peut etre le seul a comprendre

Mais quand tu trouves un principe vrai innovant mais reel, tu as le phenomene 'Euréka" qui se produit en toi
C'est a dire, qu'il ya une phenomene interieur qui te permet de savoir que tu as trouvé quelque chose de vrai

https://www.genie-inc.com/7-grands-mome ... ngenieurs/

Quand tu trouves tu es sur et certains d'avoir trouvé
C'est le meme phenome de l'illumination sur le plan spirituel

Tu fais un saut quantique en quelque sorte et une immense joie t'arrive

Et si apres tu passe a la démonstration mathematiques il te faut des experts en math
Meme Eisntein avait son expert mathématicien
Et tu peux exposer tes theorie mathematique dans des sites specialisé
Exemple d'un excellent site :
https://forums.futura-sciences.com
C'est basé sur la convivialité selon le principe : etre serieux sans se prendre au serieux

Et je peux expliquer comment dépasser la vitesse lumiere sans enfreindre le principe de e=mc2
J'ai essayer de comprendre le fonctionnement des ovni, car il doit y avoir une explication pour qu'ils puissent venir sur terre comme on visite un zoo
C'est d'ailleurs constaté dans les phenomens quantique sans l'explication scientifique :photon jumeaux etc

la science s'est d'abord l'observation et apres des tentative d'explicitation :wait:

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 490
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par Phil.Alb » sam. 4 juil. 2020 18:45

Merci pour ces conseils.

Néanmoins, je me suis fait éjecté de futura sciences !!!
Il est interdit de discuter sur les forum de futura sciences de sujets qui sortent du système.
Quand j'ai commencé, c'est vrai que les discussions ont été riches, mais dès que je dérivait trop de la relativité générale, je recevais une alerte. Au bout de 3, j'ai été banni.
C'est pour cela que je me suis rabattu sur academia dont les échanges se font en anglais. Mais au moins, on n'est pas fliqué.
L'ouverture d'esprit limitée.
D'ailleurs, cela me fait sourire quad on me dit que j'ai des œillères

Au fait, je comprends bien ce que tu veux dire avec le "phénomène eurêka".
Dommage que personne ne veuille suivre.

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4046
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par peterpan57 » sam. 4 juil. 2020 21:25

Tiens j'avais oublié celui là " donc, si l'atome perd un électron, il devient ion positif "

- tu veux dire que l'atome n'est pas Positif s'il ne perd pas son electron ?
- alors qu'il posséde deja une electronégativité ?
- alors quand il fait son demi-tour orbitale ( l'electron ) , la partie de l'atome opposée a l'emplacement de l'electron garde sa polarité electrique figée ?

Pas logique sa.

:?:

L'Energie Vialle va audela de ce que les maths peuvent expliquer.
Cela affecte bien plus que la masse electrostatique.
Une porte d'entrée vers l'Energie infinie.

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 490
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par Phil.Alb » sam. 4 juil. 2020 22:50

peterpan57 a écrit :
sam. 4 juil. 2020 21:25
L'Energie Vialle va audela de ce que les maths peuvent expliquer.
Cela affecte bien plus que la masse electrostatique.
Une porte d'entrée vers l'Energie infinie.
Je suis d'accord avec toi Peter,
Néanmoins, il faut maintenant le prouver que ce soit théoriquement (je m'en occupe, puisque personne veut le faire) mais aussi pratiquement.
Il faut donc des expériences qui doivent être montées simplement pour valider la théorie.
Si on va au delà de ce que peut expliquer la mathématique et la physique, on sort du cursus logique et tout devient possible. Le problème est justement là ! Je m'arrête à la limite, même si on repousse les limites. Mais ma règle est dictée par la logique.

Non, ce que je veux dire est de prendre un atome équilibré :
Par exemple le cuivre :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Cuivre#:~ ... m%C3%A9tal.
Son numéro atomique est 29. C'est à dire qu'il a 29 protons
Dans son état équilibré, il a 2+8+18+1 = 29 électrons.
Si l'électron de la couche de valence (4s) se libère de cet atome, alors cet atome aura 29 protons et 28 électrons, donc il sera déséquilibré en charge électrique, car il aura une charge électrique positive en plus. On dira que c'est un ion positif.
Et le contraire est possible ; l'atome qui est à côté va obtenir un électron de plus. Il aura 30 électrons et 29 protons. Donc il devient un ion négatif.
Je trouve cela logique. C'est pour cela qu'on fournit les énergies de ionisation !

Tu parles d'électronégativité, nous sommes donc sur un grade au dessus qui est la formation d'une molécule.
Si je prends la molécule CH4, elle est stable. Mais pour se former, si je prends un atome de Carbone et 4 atomes d'Hydrogène, tous stables, c'est à dire avec tous leurs électrons, il ne se passera rien ! Il faut une énergie pour qu'il y ait quelque chose qui se passe.
Ce n'est pas l'atome seul qui fait la liaison CH.
Le C a 4 électrons sur sa couche de valence qui peut en accepter 8
L'H a 1 seul électron sur sa couche de valence qui peut en accepter 2
Mais est ce que l'atome d'hydrogène existe seul dans la nature ?
Non, on trouve du dihydrogène.
Tout atome va se combiner avec d'autres atomes pour former une molécule qui va tendre vers une stabilité.
Les seuls atomes stables uniques qui existent dans la nature, sont les gaz rares.
Tu trouves ça illogique ???
https://forums.futura-sciences.com/chim ... ecule.html
Donc ce que tu appelles électronégativité ne concerne que l'assemblage d'atome pour fabriquer une molécule. Mais pour que la molécule existe et soit stable, il faut de l'énergie pour la constituer.
https://www.cnrs.fr/cnrs-images/chimiea ... st%C3%A8me.

Je ne comprends pas :
peterpan57 a écrit :
sam. 4 juil. 2020 21:25
alors quand il fait son demi-tour orbitale ( l'electron ) , la partie de l'atome opposée a l'emplacement de l'electron garde sa polarité electrique figée ?
Par contre, je pense qu'il est exact de dire, qu'au niveau purement atomique, pour qu'un atome soit un ion, il faut soit enlever soit rajouter un ou plusieurs électrons.
Donc je suis catégorique sur ce raisonnement ATOMIQUE.
Je ne parle pas d'un point de vue chimique.

Avatar du membre
Géorad
Big posteur
Big posteur
Messages : 330
Enregistré le : dim. 11 juin 2017 14:34

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par Géorad » dim. 5 juil. 2020 00:43

peterpan57 a écrit : ↑
sam. 4 juil. 2020 21:25
L'Energie Vialle va audela de ce que les maths peuvent expliquer.
Cela affecte bien plus que la masse electrostatique.
Une porte d'entrée vers l'Energie infinie.

Je suis d'accord avec toi Peter,
Néanmoins, il faut maintenant le prouver que ce soit théoriquement (je m'en occupe, puisque personne veut le faire) mais aussi pratiquement.


Tu ne manques pas d’air Phil ! Là je reconnais le chef du cerveau collectif, mais il faut mieux en rire…

Moi non plus personne ne s'intéresse à ce que je fais, et pourtant ça fonctionne déjà, mais pas grave il y a un temps pour tout.
Il faut donc des expériences qui doivent être montées simplement pour valider la théorie.
ça commence par un montage de 8 bobines de 4 fils, rien de plus simple, et pourtant, ça va bien au-delà des équations mathématiques seules, puisque cela permet d'atteindre le point zéro vibration.Même si cela n'est pas dans ta ligne directe de tes recherches, ça ouvre tout de même des portes très intéressantes de compréhension! Mais pas dans ta logique quoi ?
Si on va au delà de ce que peut expliquer la mathématique et la physique, on sort du cursus logique et tout devient possible. Le problème est justement là ! Je m'arrête à la limite, même si on repousse les limites.


C’est bien ce que j’ai remarqué chez toi, ton bornage, ta limite, tu n’essaies même pas de comprendre les choses simples, très simples, mais pas grave, tu as tout le temps !
Mais ma règle est dictée par la logique.
Là je me marre vraiment ! Il n’y a pourtant pas plus logique qu’au-delà les équations mathématiques justement, on utilise alors les équations de formes graphiques, certes c’est différent, mais pas du tout moins logique, puisque la logique est par définition « FORMELLE » et non pas mathématique ? Même si cette logique qui précède celle des mathématiques suit des codes différents… D’ailleurs avant de faire une équation mathématique ne dit-on pas qu’il faut commencer par la mettre en « FORME », le bon sens quoi ! Alors pourquoi ne pas commencer par comprendre la loi des formes, franchement je m’interroge sur cet acharnement mathématique seul pour comprendre ce qui va bien au-delà, alors que tu reconnais toi-même ses limites, c’est assez paradoxal ?

Tiens pour imager un peu et montrer comment à partir de graphiques on peut également découvrir les maths . Tout est toujours en interaction.



« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »
« La réalité des choses que l’on observe se trouvent dans les interactions et non pas dans les objets » Pr. Marc Henry.

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4046
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par peterpan57 » dim. 5 juil. 2020 02:12

Interessant Georad, merci.

Bon, Phil, j'essaie constament d'abréger, alors je crois qu'on a du mal a se comprendre,
c'est en rapport a ce que je constate visuellement dans mes essais.

Je vois les effets de mes essais principalement en utilisant mon Spectrogramme, qui affiche les fréquences en cours
dans le métal / objet que je teste.

Mais....a y regarder de plus prés, le plus finement possible (calibrage, résolution, vitesse d'affichage etc.. )
Je ne vois pas le courant ou la tension que j'injecte,
je ne vois que les conséquences sur le métal...
et je dois dire, des milliards de conséquences.

Des milliards de pics electriques positif et négatifs, qui forment en fait....les fréquences affichées au spectrogramme.

L'exemple des harmoniques est trés troublant, car elles ne véhiculent pas toujours une copie de la fondamentale injectée...
et du "signal" qu'elles transportent ! (signal = variations ultracompactées)

Exemple, l'harmonique juste au dessus, la fondamentale etant statuée numéro 1, donc la 2...
malgré une forme grossiére de variation copiant celle de la fondamentale, les microvariations compressées dedans....
sa n'a rien a voir avec sa fondamentale.
Ni sa copie sous-multiple harmonique, nommée -2 , pareil, c'est méme pas une copie conforme a son clone harmonique supérieur Nr.2

J'ai méme une fois trouver sur le Net, un tableau des polarités electriques des différentes harmoniques...
mais non, sa n'a ABSOLUMENT rien a voir avec ce que je constate, car elles ont sur mon spectrogramme LES 2 Polarités...en méme temps !

Phénoméne étrange en plus...
Injectez une impulsion Négative et vous verrez comment elles changent de comportemets, Positive...idem !
Encore un truc que la "science" refuse de nous apprendre, l'une COMPRIME les fréquences vers la Fondamentale, l'autre ETIRE les Fréquences
loinnnnnnn de la Fondamentale !!
AUCUNE d'entre elles ne perdant de l'Energie,
Et cela ...malgré la Double-polarité des fréquences....alors....c'est QUOI qui agit de la sorte
sur les champs electriques...peu importe leurs Polarités ???


Je pense avoir trouver, du moins en partie, mais cela n'a plus rien a voir avec la Logique.

Les fréquences et leurs harmoniques, sur le spectrogramme, ne me donne que l'image comportementale des champs electriques oscillants
en haute et basses fréquences.


Hélas, rien ne garanti que cela correspond a des oscillations d'electrons, car ne montre que les champs electriques,
le spectrogramme ne montre pas la particule Electron.

Je suppose donc que ces milliards de pics d'impulsions electriques hautes et basses (positif et négatif) a qui ont donne le
nom de "Fréquences"... qui ne représentent QUE...le comportement electrique , en théorie, des electrons subissant le courant injecté,
.....rien ne montre que le noyau ne subit rien,
....ces fréquences, montrent bien que l'Atome subissant le courant injecté... est AUTANT electriquement POSITIF que NEGATIF sous formes
d'oscillations !!


Alors désolé... l'histoire des Ions.... d'une perte d'electrons rendant un atome plus ou moins Positif, ou Négatif...
...je ne peux pas y croire !!


Ce que JE VOIS sur mon spectrogramme, c'est DES MILLIARDS DE FOIS...les 2 POLARITéS !! En méme temps !

Alors....NON, je ne peux pas accepter une Physique qui nous impose de croire des trucs IONS-machins-bidules....
un electron perdu = changement de polarité, etc....
Non, je peux pas !

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4046
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par peterpan57 » dim. 5 juil. 2020 23:17

Encore un phénoméne curieux, sur lequel j'ai fait des essais,

- le courant doit étre "consommé" pour pouvoir étre entiérement transformé en onde electromagnétique .

- ce méme courant , a travers juste une capacitance, ne peux pas produire d'onde electromagnétique suffisament puissante
- la capacitance utilisée étant justement l'antenne émetrice double-brins
- les intensités ainsi consommées AVANT d'arriver aux brins d'antenne, deviennent en théorie des Champs Magnétiques et Electriques véhiculés par les cables vers les brins d'antenne

- méme si le courant est"consommé" AVANT d'arriver dans les brins d'antennes , l'onde puissante est rayonnée par les brins,
j'ai tester et reverifié !!

- les cables allant vers les brins, véhiculent donc bien un "courant electromagnétique"
- ce n'est plus.... un "courant electrique" fait de Volts et d'Ampéres !!

méme si on court-circuite les extrémités des brins d'antennes...l'onde puissante est quand méme rayonnée...
sans aucune incidence sur les résultats !!


Logique, puisque l'Energie est consommée ( transformée ) AVANT !

Répondre