champs magnétique, champ électrique

Concerne toutes les sciences, même les plus improbables...

Modérateur : Nrico

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 3892
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par peterpan57 » ven. 10 janv. 2020 13:27

Oui, c'est trés probable que les couches quantiques des éléments lourds subissent entre-elles de telles pressions qu'elles ont du mal a osciller
librement, dans un espace réduit.
Je pense qu'ils oscillent quand méme, comme ils peuvent, mais de façon difficile a discerner.
On n'a deja pas de garanties qu'il y a plusieurs "familles" d'electrons, pourtant, est facilement cité l'appairage des electrons.
Si un tel appairage est possible c'est que l'electron, a dans ces capacités une dualité, probablement magnétique .

Néanmoins, chaque induction où l'on injecte uniquement qu'une seule polarité electrique, fait pourtant apparaitre une dualité magnétique,
qui en "retour" rend une dualité electrique.

L'erreur est de croire qu'on avais injecté qu'une seule polarité electrique dans une inductance...
L'erreur donc serais de croire que l'electron n'a qu'une seule polarité electrique, ce fameux "négatif" !

Il existe pourtant des modéles physiques fonctionnels, les Condensateurs sphériques, avec leur champ electriques négatif a l'exterieur,
mais coté magnétique, ces modéles sont alors incomplets car "nécéssité d'apporter de l'energie de l'exterieur" .

Cela reconsidére le "noyau" de l'electron comme étant Actif, et donc sa source originelle d'energie

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 406
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par Phil.Alb » ven. 10 janv. 2020 14:33

Je ne pense pas qu'il y ait de la pression au niveau atomique. Il y a 99,999% de "vide" dans un atome, et ce "vide" ne subit pas de pression.
Les interactions (faible ou forte) entre noyau et électrons sont purement électromagnétique et cinétique.
Quand je parle d'oscillations, c'est la conséquence d'équations. Cela pourrait être autre chose, mais il faut un support ou un référent pour dire que c'est autre chose.

Ouh là, tu vas bien vite en conclusion !
L'appairage des électrons, c'est l'intrication quantique, autrement dit l'effet EPR
Tu en conclues que c'est sur les charges électriques, mais on pourrait aussi en conclure que c'est sur le spin.
D'ailleurs un électron peut avoir un spin Up ou un spin Down, mais une charge équivalente négative. si les 2 spins sont opposés, cela fait une intrication donc un appairage et pourtant, les 2 ont une charge négative. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle, ils ne fusionnent pas.
Dans ce cas, l'appairage ne serait fonction que de la force de Lorentz.
Cela m'apporte du crédit à la théorie, car la vitesse scalaire que j'ai trouvé est scalaire, donc non orienté, il suffit d'un vecteur pour l'orienter.
Donc il faut trouver le vecteur.

Les équations de capacité d'un condensateur sphérique sont très intéressantes !
Merci, tes réflexions m'aide beaucoup.

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 3892
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par peterpan57 » ven. 10 janv. 2020 21:35

Pour les intrications, il manque des données,
n'est pas cité quelle Force de l'electron entre en jeu pour le permettre.

Hors 2 electrons , aux champs electriques négatifs peuvent s'appairer,
que reste-il ?
L'appairage magnétique.

Mais pourquoi alors uniquement certains electrons et pas d'autres? ...ils sont "racistes" les autres ? :x :lol:
Bon, j'attend le jour où il sera confirmé qu'il existe differents electrons...na :D

Si cela est contesté et prouvé, alors qu'ils le disent, quel NOUVEAU type de Force entre en jeu ?
Si c'est ni Magnétique, ni Electrique...

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 406
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par Phil.Alb » ven. 10 janv. 2020 23:12

Tu veux une réponse ?
Et bien lis la théorie de l'effet Vialle.
La version de 2016, c'est à partir de la page 100.
Ou sinon, tu attends la version que je suis en train d'écrire, et ça tombe bien, je suis sur la force résultante.
Je pense que la force qui détermine le spin n'est qu'une partie de la force de Lorentz.
J'ai pas encore traité les intrications, mais pour la force :
Il faut partir de la masse électrostatique équivalente d'un électron
mfé = q / (rac(4 pi epsilon0 G)) = 1,8592731657.10^(-9) kg (j'explique dans le document comment on arrive à cette équation et pourquoi on peut la poser).
Alors que la masse réelle de l'électron est mé = 9,10938356.10^(-31) kg
Ensuite la force est fonction de la force de Coulomb, de la force électrique et de la force magnétique.
J'ai fait le calcul pour une particule de ploutos, mais il est le même pour un électron (à un facteur de forme prêt).
Le facteur de forme dépend de l'égalité des énergies Einstein = Planck. (on peut le faire pour une particule origine)
La grosse différence est que la particule de ploutos n'a aucun frein, mais l'électron a un frein qui est le proton. C'est un frein magnétique et gravitique.
C'est de là que vient l'équation de l'exponentielle amortie. Mais je n'en suis pas encore là, et la version de 2016 n'était pas assez détaillée.

Bon, là, je viens de lire et visionner des explications du pourquoi l'électron ne tourne pas sur lui même, et c'est logique avec la physique quantique.
Mais en passant par la masse électrostatique équivalente, on peut supposer cette rotation, et on peut même la quantifier, elle est constante et elle est largement inférieure à la vitesse de la lumière, alors qu'avec la physique quantique, cette vitesse serait de 137 fois c !
C'est l'unique raison pour laquelle, les physiciens ont dit, à partir de 1930, que l'électron ne pouvait pas tourner sur lui même, mais Paul Dirac a retravaillé l'équation de Schrödinger (en 1928) pour pouvoir garder le spin de l'électron qui peut être soit +1/2 soit -1/2.
L'équation de Schrödinger est la fonction d'onde avec les probabilités de présence. Elle date de 1925, et c'est là où Einstein avait dit "Dieu ne joue pas aux dés". Il avait essayé de bloquer ce courant de pensées en proposant le paradoxe EPR. Mais cela a échoué et a même servit la physique probalistique quantique en faisant naître l'intrication quantique.

Et non, il n'existe pas plusieurs électrons. Tu fais comme un quanticien, tu veux rajouter des pièces de tissu au patchwork, parce que cela ne répond pas ou ne correspond pas à ta pensée. Essaye de revoir l'origine.

Je ne pense pas qu'il y ait du racisme ou du choix dans l'appairage des électrons. Cela doit être comme la flopée de spermatozoïdes qui arrive vers l'ovule. Un seul gagnera !
Quand des électrons sont appairés leur spin font +1/2 - 1/2 = 0. Donc tous les autres peuvent passer à côté, le couple d'électrons est formé, et il faut attendre qu'ils divorcent pour qu'un autre ait sa chance. En plus aucune chance pour les homo-sexués, il faut un spin Up et un spin Down, à part qu'ils ne feront pas de bébé :D
Ça y est l'électron est homophobe, si en plus il est jaune, Castaner va lui tomber dessus ! :D

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 3892
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par peterpan57 » sam. 11 janv. 2020 18:01

" Quand des électrons sont appairés leur spin font +1/2 - 1/2 = 0. Donc tous les autres peuvent passer à côté,"

mince, j'avais oublié que quand on s'accouple on ne vaux plus rien :D

Mais je pense pas qu'il y ai neutralité absolue, sinon ils irais aller se balader librement ailleurs.

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 406
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par Phil.Alb » sam. 11 janv. 2020 22:35

Je ne sais pas ce que tu entends par neutralité absolue ?
Que penses tu de cette vidéo explicative de l'électron :
https://www.youtube.com/watch?v=tcpBwgN5hlE
Par contre à 4'30, j'ai trouvé pourquoi la physique quantique n'accepte pas la rotation de l'électron sur lui même.
C'est là, où l'effet Vialle peut donner une explication.
Mais, il faut avancer à pas feutrés.

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 3892
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par peterpan57 » sam. 11 janv. 2020 23:32

MDR !!
Avec Schrodinger, qui remplace tout par un "nuage", c'est normal qu'on y vois plus rien, et encore moins un spin :D
Un gars débarque et y met du flou... :lol: :D

C'est les débuts des Trolls :D

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 3892
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par peterpan57 » sam. 11 janv. 2020 23:50

Bon, blagues a part,
j'etais en train de nettoyer des pieces rouillées (voiture), et me suis dit "J'vais essayer le truc de l'electrolyse Fer-Alu"

Je monte le bain, met les electrodes et pieces en place, et....? RIEN ! ...aucun courant ne passe ! ...méme pas de petites bulles :x :roll:

Grrr... bon, j'inverse les polarités du chargeur de batterie, ....bloubloublou...plein de bulles et l'ampérage affiché du chargeur a fond :o :shock:

Hum.... serais-ce là une diode de forte puissance alors ? :?:
J'ai ensuite relus les indices d'electronégativité mais en respectant la Loi de l'Octet , et en fait OUI...sa correspond :P

En plus avec Intensité réglable , suffit d'ecarter les electrodes :D
Modifié en dernier par peterpan57 le sam. 11 janv. 2020 23:55, modifié 1 fois.

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 406
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par Phil.Alb » sam. 11 janv. 2020 23:52

:D
Je ne sais plus qui a dit lors d'une conférence devant des étudiants en expliquant la physique quantique :
"Si vous m'avez compris, c'est que je me suis mal exprimé !"
Je crois que c'est Richard Feynman.

Le problème est là !
On ne peut plus mettre la physique quantique en doute !
C'est pareil d'ailleurs pour la relativité générale !
J'ai essayé sur le forum de Futura Sciences" ... je me suis fait bannir !
Les discussions et les échanges d'idée ne sont plus possible.

Même, si tu montes des expériences qui interrogent, alors, on t'envoie balader, alors que le siècle dernier, c'était possible. Il y avait encore cette ouverture d'esprit. Maintenant, en mettant du brouillard partout, on ne voit plus rien et on ne s'intéresse plus à rien.
L'essentiel est que tu sois un bon petit esclave mouton.

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 3892
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: champs magnétique, champ électrique

Message non lu par peterpan57 » sam. 11 janv. 2020 23:57

Tiens...je vais essayer de bricoler une diode a gaz :lol:

Au Chlore, avec 7 electrons en périphérie...sa va cartonner ! :lol:

Répondre