Le chat de Schrödinger...

Concerne toutes les sciences, même les plus improbables...

Modérateur : Nrico

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 3892
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Le chat de Schrödinger...

Message non lu par peterpan57 » jeu. 14 nov. 2019 04:09

Hum....
Faut clarifier ce qu'est un photon, vue que lorsque les scientifiques parlent de photons les lecteurs pensent par reflex a des "particules" de lumiére...
Bin d'aprés la science non !
C'est, d'aprés elle, une onde electro-magnétique.
Et... c'est quoi une onde ?
Bin une oscillation... !

C'est l'oscillationd'un milieu electrique et magnétique, c'est sa une ONDE...electro...magnétique.
Une ondulation d'un milieu , comme les vagues sur l'eau.
En faisant des vagues dans l'eau on ne "fabrique" pas de "particules" d'eau, on fabrique l'ondulation du milieu.

Dans un espace totalement VIDE de tout, donc sans champs electriques et magnétiques, les ondes electromagnétiques ne devrait ni exister ni passer au travers...
or c'est le contraire qui ce produit, les ondes traversent bien ce VIDE...

Donc si les ondes sont des oscillations d'un milieu non-vide... alors ce supposé VIDE-total n'est pas vide... c'est un milieu rempli de champs electriques et magnétiques, sans atomes ni electrons...

D'ailleurs, ces particules là, protons, neutrons, electrons, est-ce vraiment des "particules" ? ...ou plutot des oscillations d'un milieu ?
...des interferences d'oscillations faisant dissiper leurs energies en faisant croire a des "particules" ? (prenant l'image visible/detectable de...particules)

Si tel est le cas, que les particules ne sont que l'Image des dissipations d'energies transportées par ces ondes et se manifestant au moment des leurs interferences,
alors la Matiére, telle que nous la voyons, n'existe pas, et tout ne serais que Matrices de Forces Ondulatoires , et dans un Vide total les oscillations sont stabilisées et ainsi permettrais la passage au travers d'une emission d'ondes dirigée sur ce vide.

Et donc, la décohérence est impossible tant que la "matiére" est.... ondulatoire, oscillante.
Pour que le chat reste en vie...il doit donc cesser d'onduler, cesser d'étre de la "matiére",
cesser d'exister sur le plan des "Images Particulaires et PHYSIQUE" des Physiciens...

...des physiciens qui ne croient que ce qu'ils voient...n'est ce pas ?

Ce monde "materiel" n'existe pas, ce ne sont que des Images fabriquées par les interactions des Forces Ondulatoires qui interferent entre-elles...

Donc le chat, qu'il soi mort ou vivant, continuera d'exister.
Cette experience de Schrodinger ne sert a rien, a part casser la téte d'une bande de... Matérialistes qui pigent rien a la Physique Quantique.

Valérie D.
Big posteur
Big posteur
Messages : 197
Enregistré le : lun. 7 oct. 2019 22:36

Re: Le chat de Schrödinger...

Message non lu par Valérie D. » jeu. 14 nov. 2019 05:53

:hai:
Modifié en dernier par Valérie D. le ven. 6 déc. 2019 04:46, modifié 1 fois.
Les préjugés entravent la liberté de penser.

Avatar du membre
bidouille

Re: Le chat de Schrödinger...

Message non lu par bidouille » jeu. 14 nov. 2019 10:15

aalloorrss valérie tu as trouver quelqu'un à qui parler hein :wait: :D ..... même si notre peter chérie est un chouilla farfelue, car oui rien nous dis que ce qu'il dis ici est vrais :P .... entretuez vous bien :lol:

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 3892
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Le chat de Schrödinger...

Message non lu par peterpan57 » jeu. 14 nov. 2019 12:35

Les ordinateurs quantiques, vue la science quantique, ma vision vibratoire et matricielle des choses,
...sont voués a une ECHEC Total....dues au Bugs des rayonnements cosmiques et interdimensionnels... (bin oui hein, une science basée sur l'electron seul sera toujours en pature aux autres forces universelles non-encore détectées / ou réfutées car non-lucratives )

C'est mon opinion...ils sont en train d'ouvrir la boite de Pandore sans mettre des gants et des lunettes de protections, ni d'un Bouton d'arrét d'urgence.
pourtant, suite a cela , ils verront que l'Univers et toutes ses choses jusqu'aux "particules" les plus infimes...sont entierement "connectés",
et que les humains et donc les EHS le sont aussi, connectés a cet Univers, et ses dimensions invisibles et impalpables...

Sa sert a rien d'allumer une bombe pour voir comment sa explose en pleine figure.

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 3892
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Le chat de Schrödinger...

Message non lu par peterpan57 » jeu. 14 nov. 2019 12:40

Valérie D. a écrit :
jeu. 14 nov. 2019 05:53


En passant, c'est la physique quantique qui a donné l'explication de la stabilité de la matière... L'atome existe donc de la façon dont la quantique le décrit. Pourquoi penser que c'est nécessairement matérialiste ? Je suis d'accord avec la description quantique.

( pour moi , Matiére = Matrices de Forces interferencielles, dechargeant leurs energies sous formes d'images de particules...)

la derniere théorie quantique estimée valables et cohérente par les physiciens est justement le contraire... les particules ne sont que des Paquets d'ondes se distordant puis se comprimant sans cesse, aux rythmes de l'ensemble....oscillant.
Donc PAS de "stabilité".... rien de stationnaire, d'inerte.
Pourquoi ils se contredirait hein ?

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 406
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: Le chat de Schrödinger...

Message non lu par Phil.Alb » jeu. 14 nov. 2019 14:15

Bonjour les ME,

Cela fait longtemps que je ne suis pas venu ici.
Tu as tellement raison Peter !
Je rappelle que le premier essais de la bombe A a été un hasard si nous sommes encore ici.
En effet, ils savaient qu'ils enclenchaient une réaction en chaîne, mais ils n'étaient pas sur que cette réaction allait s'arrêter.
Cela tombait bien, on pouvait tester sur Hiroshima et Nagasaki.
D'après la physique staticienne de la quantique, il y avait une chance sur deux. Le chat, c'était l'humanité !
(Nous en sommes au même point aujourd'hui avec la croissance économique vs les courbes de Hubbert, mais c'est un autre sujet, dont la finalité est identique : la vie ou la mort du chat)

Et tu as aussi raison, l'immobilité n'existe pas !
L'immobilité ne peut exister que par rapport à un repère qui lui même n'est peut être pas immobile !

Pour Valérie D., j'ai une autre interprétation du photon.
La dualité onde-particule est une fumisterie, mais comme on n'arrive pas à expliquer les choses autrement, autant mettre de l’aberration.
Il commence à faire de même avec l'électron !
Comment une particule possédant une masse peut elle atteindre la vitesse de la lumière ?
Et en plus, on te rajoute de la matière noire et de l'énergie sombre au lieu de revoir les bases et peut être revenir sur l'existence de l'Ether.
Mon explication est la masse négative. Pour cela se référer à l'Effet Vialle. Oui, je n'ai pas encore abandonné !
Et même, j'ai trouvé pour que tout le monde soit d'accord, de rester sur le principe d'Einstein (1916) et en accord avec la thermodynamique.
Je ne suis pas électyrosensible et cela pourrait être une discussion passionnante ...
A bientôt peut être ...

Valérie D.
Big posteur
Big posteur
Messages : 197
Enregistré le : lun. 7 oct. 2019 22:36

Re: Le chat de Schrödinger...

Message non lu par Valérie D. » ven. 15 nov. 2019 04:15

:hai:
Modifié en dernier par Valérie D. le ven. 6 déc. 2019 04:47, modifié 1 fois.
Les préjugés entravent la liberté de penser.

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 406
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: Le chat de Schrödinger...

Message non lu par Phil.Alb » ven. 15 nov. 2019 09:44

Bonjour Valérie D.
Merci de me répondre, cela est réconfortant, car quand j'envoie à des scientifiques, que ce soit R. Taillet, JP Petit, Académie des sciences, ..., ils ne répondent même pas !
Seuls JP Biberian et F Delplace m'ont répondu et encourage cette voie de recherche.
Quel PDF avez vous lu ?
Je les reprends actuellement avec encore plus de détails, et une indexation des équations pour justement avoir un échange.
Je corrige :
Valérie D. a écrit :
ven. 15 nov. 2019 04:15
je n'adhère pas à ton concept de masse négative
Cette masse négative était la dénomination de Richard Vialle. J'ai changé cette dénomination par "masse énergétique", concernant une masse macro, et une "masse électrostatique" pour une particule origine (comme l'électron).
Vous allez dire, c'est pire, puisque ces masses n'existent pas !
Dire, je n'y crois pas ne m'est pas suffisant. Il faudrait que je sache pourquoi les gens ne veulent pas y croire.
Oui, je continue mes expériences (avec mes faibles moyens), et je pourrai même annoncer de dire maintenant pourquoi je crois en Dieu.
Mais parler de ce sujet, c'est comme allumer une allumette à côté d'un baril de poudre.
Pour l'effet Casimir, RV avait donné une explication, mais je ne m'y suis pas plus penché. Donc, je n'en parlerai pas tout de suite.
Pour la théorie des cordes, c'est identique. J'échange sur ce sujet avec un américain qui a repris la relativité générale avec une vrai hypersphère via l'addition de 4 vecteurs définit chacun par une vitesse-temps. Notre 3D serait la "surface " de l'hypersphère, c'est à dire sa dérivée.
Tu pourras aller voir ses papiers, ils sont sur academia. Il s'appelle Warren R. Giordano. Il m'a invité en tant que co-auteur sur certaines de ses publications. C'est un honneur pour moi que j'ai eu du mal a accepté, car je ne suis pas complètement d'accord avec son concept, mais beaucoup d'idées se rejoignent.
Moi non plus, je ne crois pas en l'énergie libre ... due au hasard ! Mais je suis certain de l'existence de l'Ether, dont j'ai rebaptisé Ploutos pour ne pas faire de confusion avec un éther recherché depuis longtemps mais jamais encore démontré.
Quand vous dites "je ne crois pas au concept de masse négative", moi je ne crois pas en une "particule sans masse" !
Une particule sans masse ne peut plus être une particule, cela devient une onde électromagnétique. Or, le photon n'est pas une onde, c'est une particule.
Mais si c'est une particule, elle ne peut pas voyager à la vitesse de la lumière, car sa masse serait infinie (relativité restreinte), et ce ne peut pas être non plus une onde puisqu'il y a déviation du faisceau à cause de la gravité pour moi, et à cause de la courbure de l'espace pour les einsteiniens.
Dire que le photon est un quanta donc une particule sans masse est un tour de passe-passe pour continuer une physique "imaginaire". C'est mon constat pour la physique quantique, et c'est malheureusement la seule qui est retenue. Quand ça bloque un peu, on sort une nouvelle particule, un nouveau champs (invisible bien sur), ..., plus personne ne comprend sauf les initiés (et encore, je ne sais plus qui a dit : "si vous comprenez ce que je dis (à propos de la physique quantique), c'est que je me suis mal exprimé"), et on fait tourner le monde ainsi !
L'expérience du chat de Schrödinger est une expérience de pensée (tout comme le paradoxe EPR) et c'est extrêmement important car cela détermine la philosophie de la physique. J'y attache une grande importance car ce sont les barrières à ce que l'on peut faire ou pas faire !
Pour l'électron et le proton, si tu as bien lu mes pdf, son "équilibre" est expliqué mécaniquement, sa vibration également. Tout est mis en équation, et en plus on a les expériences avec un bon oscillo qui a démontré ces pics d'oscillation, ...
Bref, pourquoi les gens ne veulent pas en discuter et se retranchent de suite derrière l'explication académique !
L'esprit humain est passionnant ! Il veut savoir, mais il ne veut pas chercher la vérité. Et surtout ne veut pas se remettre en question.
Dire : "Je m'excuse, je me suis trompé." est impossible pour l'esprit humain.
Si quelqu'un me démontre que cette théorie est fausse en apportant les preuves mathématiques, je promets de dire : excusez moi, je me suis trompé.

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 3892
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Le chat de Schrödinger...

Message non lu par peterpan57 » ven. 15 nov. 2019 09:56

Valérie D. a écrit :
ven. 15 nov. 2019 04:15

Pour Peter, quand j'ai dit que la physique quantique expliquait la stabilité de la matière, ça veut dire qu'elle explique pourquoi l'électron ne se projette pas sur le proton. La quantique résout donc le paradoxe de l'hydrogène et de toute la matière.
D'autre part, la quantique ne dit pas que la matière est faite de paquets d'ondes mais que les états de la matières peuvent être décrits comme des fonctions d'ondes, étant trop petits pour être observés.
Ah oui, c'est comme le peuple.... pour le gouvernement il ddevient trop petit pour étre observable, donc il devient une fonction hein ?
Ils ont rien trouver de mieux que sa ?

"Ah tiens j'arrive pas a observer ce truc là, alors ont va lui donner une fonction..." ...MDR :lol:

Donc c'est pire que je pensais puisqu'etant non-observable ont arrive a lui statuer un... "Fonctionnement" ?! :x

' On arrive pas a le voir mais on sait comment il fonctionne "... :D

Tiens mon cerveau j'arrive pas a le voir, donc il devrait étre une... "fonction" hein ? :lol: :D

Et pour l'effet Vialle c'est bien le contraire, ils arrivent a le voir mais ne savent pas comment sa fonctionne, donc statuer "Artefact" !

Donc moi aussi, ils arrivent a me voir mais savent pas comment je fonctionne... :D
Je suis donc un Artefact :lol:

(ils sont débiles ou quoi ? )

Valérie D.
Big posteur
Big posteur
Messages : 197
Enregistré le : lun. 7 oct. 2019 22:36

Re: Le chat de Schrödinger...

Message non lu par Valérie D. » ven. 15 nov. 2019 10:17

:hai:
Modifié en dernier par Valérie D. le ven. 6 déc. 2019 04:47, modifié 2 fois.
Les préjugés entravent la liberté de penser.

Répondre