Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Concerne toutes les sciences, même les plus improbables...

Modérateur : Nrico

Avatar du membre
Géorad
Big posteur
Big posteur
Messages : 330
Enregistré le : dim. 11 juin 2017 14:34

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par Géorad » jeu. 23 juil. 2020 00:00

La phrase que tu dis, c'est du Macron tout chier. Cela ne veut rien dire, et en plus c'est complètement faux !
C’est ton point de vue affirmatif et vrai bien sûr, c’est lapidaire, et voilà la politique qui refait surface avec! Tout est surement plus clair comme ça, ce n’est pas acide du tout? Alors pourquoi t’énerver donc, si tu penses que tu as raison, n’écoute que toi-même et fonce ! Continue ton hors sujet. :shock:

Moi je suis zen :clap:
Allez bon courage Phil,
« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »
« La réalité des choses que l’on observe se trouvent dans les interactions et non pas dans les objets » Pr. Marc Henry.

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4046
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par peterpan57 » jeu. 23 juil. 2020 15:11

Vous vous chamaillez encore ?
Alors que nous avons chacuns nos propres chemins de recherches ?
C'est absurde.

:oops:

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 490
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par Phil.Alb » jeu. 23 juil. 2020 15:33

C'est vrai Peter
Mais c'est lui qui a commencé :lol:
Bon allez j'arrête, je suis encore un peu ado ! Mais je l'aime bien quand même !

Une question à tout hasard sur ce site :
Est ce que la vibration des électrons est remarqué pour un atome isolé ou pour un ensemble d'atomes ?
Les vibrations que l'on appelle les ondes de De Broglie.
Si quelqu'un a des données la dessus, cela m'intéresse.

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4046
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par peterpan57 » jeu. 23 juil. 2020 21:53

Ah désolé, j'ai loupé le moment où je passais a un croisement de mes recherches où se présentais les Ondes de Brooglie.
Je n'ai vu qu'en survolant le sujet, et depuis j'ai un peu oublié,
mais je peux t'assurer que d'autres "découvertes" sur d'autres vibrations sont pourtant le clone (effet miroir) de ce sujet là,
mais hélas, le chercheur qui a fait cette découverte n'a méme pas remarquer

...qu'en empruntant une voie differente, ont tombe sur le méme truc, mais sous une Vue différente (angle d'observation) eh bien sa aboutit
a des formules différentes évidement,
alors que c'est tout a fait le méme truc...
pareil pour les differents "Effets" de çi ou de cela....sa rejoint le méme truc a étudier,
découvert et redouvert des dizaines de fois...et primé pour sa...
sa ne fait qu'agrandir le plat de nouilles complexe des formules et de raisonnement,

...alors qu'en fait... il n'y a qu'UNE SEULE NOUILLE !!
:D

J'y jetterai a nouveau un oeil dessus, au détour d'un de mes chemins de recherches ;)

Avatar du membre
Géorad
Big posteur
Big posteur
Messages : 330
Enregistré le : dim. 11 juin 2017 14:34

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par Géorad » jeu. 23 juil. 2020 22:57

...alors qu'en fait... il n'y a qu'UNE SEULE NOUILLE !!
:D
L'US TU CRU ! :-P
« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »
« La réalité des choses que l’on observe se trouvent dans les interactions et non pas dans les objets » Pr. Marc Henry.

Avatar du membre
Géorad
Big posteur
Big posteur
Messages : 330
Enregistré le : dim. 11 juin 2017 14:34

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par Géorad » sam. 25 juil. 2020 15:03

Géorad a écrit :
lun. 20 juil. 2020 23:20
@ Phil,
Au fait, "l'effet Vialle", c'est moi qui est donné ce nom. A l'origine, c'était "la masse négative", nom donné par Richard.
Maintenant, si tu connais de "la masse négative" dans la nature, dis moi où y en a ?
Je te le disais bien que tu ne savais pas faire simple Phil, la masse négative me parle beaucoup mieux, mais je comprends que pour toi, trouver de l’effet « Vialle » c’était beaucoup plus simple, puisque tu n’avais qu'à te rendre chez Richard… :shock: :D

Bon revenons à cette masse négative, la vraie, c’est enfin plus clair maintenant pour moi, il fallait juste demander, bien sûr j’en ai chez moi, pas par kgs certes, mais j’en produits quand je fais de la masse positive à partir du point zéro, l’une n’existe pas sans l’autre de mon point de vue à l’observation, dessus positif, dessous négatif.

Bonne soirée
Bonjour,

Petite précision!

Je parlais bien sûr de la masse négative inertielle, donc de son énergie, ce qui est la même chose, et elle est partout ! ;)
« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »
« La réalité des choses que l’on observe se trouvent dans les interactions et non pas dans les objets » Pr. Marc Henry.

Avatar du membre
Géorad
Big posteur
Big posteur
Messages : 330
Enregistré le : dim. 11 juin 2017 14:34

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par Géorad » dim. 26 juil. 2020 23:27

Bonjour,
Message par Phil.Alb » mer. 22 juil. 2020 22:59
Géorad a écrit : ↑
mer. 22 juil. 2020 17:14
Phil, tu veux faire une construction sans connaitre les plans de ton édifice
Phil.Alb a écrit :
Ben non ! Justement ! L'édifice se construit et se modifie lors de la construction. Ce que tu dis est valable pour de petits travaux. Quand tu t'attaques à quelque chose de gigantesque, il est évident de ne pas connaître la vue finale de l'édifice.
Il est clair que tu n’as jamais participé à construire un édifice ou autre projet matériel, pour tenir un tel raisonnement, je passe ? C’est tellement irréfléchi comme raisonnement ?

Pour moi, un plan me fait gagner du temps et de l’assurance… Un plan global en énergétique ne comporte pas tous les détails de ce qu’on peut en tirer bien sûr, mais il définit les lois immuables de l’univers, ce qui permet de voir si on tient le cap ou pas lors de toute construction.
Pour rappel, l'effet Vialle met en évidence le temps négatif, les 2 univers jumeaux, la porte de communication avec l'extérieur de l'univers, la masse négative, l'énergie négative, la naissance de la matière, l'unification des 3 physiques (Newton, relativité et quantique) ..., et j'ai pas fini ! Il est donc évident que je n'ai pas le plan final de l'édifice !
Ah bon ! Alors comment expliquer que j’y suis bien arrivé à ce plan final, et seul, (bien que je suis tout de même ouvert à l’écoute et à l’échange il me semble !) Chercher seul une équation de forme et construire l’appareil correspondant ne veut pas dire isolé de tous non plus, il y a même des groupes de recherche, qui regardent tous dans une même direction et ne prennent même pas le temps de comprendre ce qui marche déjà dans ce même domaine ? La formule est-elle meilleure pour autant?

D’ailleurs pourquoi ne pas dire les « les jumeaux de l’univers», plutôt que "les 2 univers jumeaux", oui, bien sûr c'est un autre paradigme ? Pourquoi faudrait-il 2 univers pour avoir 2 sens de l’énergie matière ? Pourquoi ces 2 forces de sens opposées ne seraient-elles pas complémentaires dans un seul univers ? Pourquoi ces 2 forces en équilibre ne serait-elles pas justement l’énergie vitale !!! Voilà encore bien des questions à résoudre, à expliquer ? Ce que me donne déjà mon plan fini, mieux encore, dans la pratique ça fonctionne également pour mes besoins... Et tout cela s’explique uniquement par les champs quantiques en partant de l’électromagnétisme, ou des aimants.

Au fait, Phil, il est placé ou ton champ vital ? C’est quoi le champ vital pour toi dans ta théorie ?
Ces échanges n'influencent pas la logique que j'ai pris depuis le départ. Tu n'as qu'à lire, ou relire la théorie (mais je doute que tu l'ais déjà lu) que j'ai publié et me dire où est le manquement du plan. Bien au contraire.
Mais si justement, j’ai lu l’essentiel pour moi, et je viens de t’expliquer là, ou mène un travail sans plan global ! A la croyance que la logique de la théorie est bonne ! Donc pas besoin, pas question de la remettre en cause ? Enfin, si je te lis bien, et t’entends bien ?Moi, je préfère l’observation à la croyance.
Tout découle de l'action précédente.
Attention au mur ? :headbang:
La phrase que tu dis, c'est du Macron tout chier. Cela ne veut rien dire, et en plus c'est complètement faux !
Et puis, c'est vexant.
si par ta croyance en cette logique, tu penses avoir raison, alors oui, je comprends que tu te vexes, mais moi je n’y suit pour rien à cela, j’évoque juste ma pensée, et libre a toi d’y croire ou pas ??? D’ailleurs ne demande tu pas des idées ? Merci pour l’accueil !
Que tu te méfie de la logique, c'est ton problème ! Pas le mien.
Mais nous sommes bien d’accord sur ce point, c’est justement ce que je tentais de t’expliquer ?
Et enfin, je ne trouve pas normal : la solitude du chercheur !
Je ne vois pas en quoi cela peut te déranger que certains chercheurs préfèrent la solitude pour certaines phases de ce travail, ce qui n’a rien à voir avec la solitude en tout !

Non, pour trouver, il faut être un groupe mais qui travaille dans la même direction.
Un cerveau collectif, oui, j’ai bien compris ! Mais tout le monde n’en éprouve pas le besoin de regarder tous dans la même directions, quand ’il n’y a pas de plan de fonctionnement défini, de but clair, et heureusement ! Alors, ce non, lapidaire, affirmatif que tu émets, ça manque quand même un peu de largeur d’esprit !
De plus, il est plus raisonnable de se boire une bouteille de champagne à plusieurs que tout seul.
Quel rapport ??? Quelle déduction ??? Tu es toujours énervé là ! Ou tu as bu trop de champagne ? :langue7:

Bon, Phil, ne change rien à ta logique, moi, je ne serais pas vexé du tout, j'essaye juste de suivre dans tes raisonnements tout en restant zen! J’émettais juste une idée, une autre idée, mais comme disent certains, « mieux vaut le découvrir par soi-même que de se l’entendre dire ! » Et c’est parfois vrai aussi, en tout cas se confirme bien. :hai:
« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »
« La réalité des choses que l’on observe se trouvent dans les interactions et non pas dans les objets » Pr. Marc Henry.

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 490
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par Phil.Alb » lun. 27 juil. 2020 10:06

Tu cherches quoi en fait Géorad ?
Tu cherches à me pousser à bout ? A bout de quoi ?

Pour les plans :
Bien sur, il y a un plan général ! Mais il y a des modifications du plan lors de l'avancement.
J'ai construit et fait suffisamment de rénovation pour en parler !
On pourrait dire que le plan général est un nouveau paradigme de la physique.

Si je parle d'univers jumeaux, c'est à cause du temps : Il y a un temps positif qui va de 0 à + infini, mais il y a aussi un temps négatif qui va de 0 à - infini. Si je n'avais pas trouvé la bulle d'expansion qui est constante pour une masse m_0 et qui se trouve dans une portion de temps négatif (0 à -8Gm_0/3c^3) (tu peux vérifier, l'unité est la seconde), alors, il y aurait symétrie et dans ce cas le temps négatif n’existerait pas !
L'expérience de la QdC sur 30 minutes a fait apparaître une distorsion temporelle de 2'30s sur 2 chronos (mécanique et électronique). Cette expérience doit être reproduite, mais je n'ai pas le générateur qui convient. Cette expérience est importante car elle permet de démontrer la complémentarité des 2 univers. Mais les expériences de pesée que j'ai fait dans le Tome 1 démontre la même chose (mais une action sur le poids). Donc, soit il y a perte de quantité de matière (je ne le pense pas, mais je l'ai mis en doute) ou alors il y a perturbation de l'accélération terrestre (et pour cela, le temps agit).

Au fait, l'énergie vitale, on pourrait dire que je l'ai appelé le ploutos. Mais on aurait pu l'appeler de l'éther, et ça la physique quantique ne l'admet pas !
Pour moi, le "champ vital" est un champ E-M qui n'est visible qu'en dimension 4. Il est à l'extérieur de la sphère d'expansion mais aussi à l'intérieur de la sphère d'expansion, et c'est la corde spatiale D(t) (la quatrième dimension) qui rythme sa quantité en passant par la porte qui est la bulle d'expansion.
L'image la plus simple est comme un ballon de baudruche qui peut être gonflé à l'infini.

Si tu as lu l'essentiel de la théorie, quand tu poses tes questions ou tes objections, donne moi à quelle page cela se trouve. Au moins, on discutera positivement et constructivement.

Tu préfères l'observation à la croyance, ... et bien moi aussi. C'est pour cela que j'ai repris toute la théorie de Richard, et c'est moi qui est mis la logique de développement par des images et non pas que par des équations, comme il l'a fait.

Le mur, quel mur ? Ah si le mur de la pensée des autres personnes qui ne veulent pas voir, ou qui attendent du concret, sans s'investir !

Ahhh, le cerveau collectif ...
Tout est fonction de l'application !
Comme le dit Richard, le jour où il y aura une machine, il va y en avoir du monde !
Et là, j'entends déjà ta réponse : "moi je l'ai la machine qui fonctionne, toi on attend toujours !"
Je répondrai tout de suite que Edison a fait 1000 expériences qui ne fonctionnent pas avant de sortir l'ampoule électrique. Pour le moment on est très loin de ce chiffre !
Géorad a écrit :
dim. 26 juil. 2020 23:27
« mieux vaut le découvrir par soi-même que de se l’entendre dire ! »
Ben non ! Parfois, il est difficile de voir des choses évidentes. Et souvent des remarques sont toujours constructives quand elles sont bien ciblées.

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 4046
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par peterpan57 » lun. 27 juil. 2020 10:37

Eh bin, la hausse de perturbations solaire et environnementales n'a pas arranger vos differents.

Bah, je laisse béton mon avis. Je vise plus loin que sa.
Inverser les champs dans une inductance sans passage de courant , réorientier les spin et les orbites de façon harmonieuse.
En théorie les electrons devraient circuler non-pas dans le sens du fil, mais perpendiculaire autour de sa section.
Dans un autre schéma je compte bien créer une énergie cinétique des electrons 2X superieur a la Vitesse de la Lumiére, :lol: :D

Mais oui, dites moi que c'est impossible... mais, pourquoi pas, si c'est faisable hein. ;)

Avatar du membre
Géorad
Big posteur
Big posteur
Messages : 330
Enregistré le : dim. 11 juin 2017 14:34

Re: Effet Vialle ou regard de la masse en énergie potentielle

Message non lu par Géorad » lun. 27 juil. 2020 14:19

Bonjour,
peterpan57 a écrit :
lun. 27 juil. 2020 10:37

Inverser les champs dans une inductance sans passage de courant , réorientier les spin et les orbites de façon harmonieuse.
En théorie les electrons devraient circuler non-pas dans le sens du fil, mais perpendiculaire autour de sa section.
Je ne sais pas de quelle manière les électrons circulent, mais oui, les effets de la théorie et de sa mise en pratique fonctionnent harmonieusement bien.
Dans un autre schéma je compte bien créer une énergie cinétique des electrons 2X superieur a la Vitesse de la Lumiére,

Donc tu élèves le taux vibratoire, ce que je fais par l’effet des octaves.
Mais oui, dites moi que c'est impossible... mais, pourquoi pas, si c'est faisable hein.
Ce n’est pas moi qui en douterais, puisque je l’expérimente déjà, Phil peut-être! Si je comprends bien sa réponse ? Mais j’y aie relevé aussi quelque chose d’intéressant , je vais y réfléchir encore un peu, nous parlons bien de la même chose ! Le plus difficile pour moi, étant d’interagir avec sa bulle mathématique ? :lol: :D
« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »
« La réalité des choses que l’on observe se trouvent dans les interactions et non pas dans les objets » Pr. Marc Henry.

Répondre