Un fil sur la police.

Pour parler de l'actualité, d'avant, d'aujourd'hui ou de demain, des scandales, des infos, pour mieux comprendre le monde qui nous entoure...

Modérateur : Nrico

Avatar du membre
Eructite
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 626
Enregistré le : lun. 20 janv. 2014 09:59
Localisation : Dans la lune

Re: Un fil sur la police.

Message non lu par Eructite » sam. 8 févr. 2020 14:10

Mais d'où associe u ces gens à des bb ? les Bb c'est en première ligne. Si tu vois des gens dans le cortège qui font de la merde, pose toi des questions. En plus t'as le lien vers un site intéressant plus haut pour mieux comprendre le phénomène.
Faut te rappeler également les échauffourées entre BB antifa et frontistes grimés en noir à Toulouse dans les manifs cet été ? Où les fameux frontistes sont repartis la queue entre les jambes et où bizarrement il n'y a pas eu de vandalisme sur le reste du trajet ? Ou faut que je t'explique les records de vitesse en course à pied des zouaves dès qu'on les détecte en manif' ( record homolgué, ils prennent une branlée a 17h50, à 18h ils portent plainte... ) [C'est qui les babtous fragiles ? :D ] ? Tu continue à parler de choses que tu ne connais pas en te basant sur des a priori véhiculés par des vidéos... Viens en manif mon grand, si tu veux, je t'accompagne et je vais t'en montrer des choses. T'aura le contexte au moins.
P.S. : les bb n'ont pas changé de tactique : cortège de tête. POINT BARRE. Quand tu vois un connard qui massacre une vitrine, tu peux déjà te dire que l'habit ne fait pas le moine.
P.S. 2 : je suis tjs en invisible sur tous les sites. Si ca te pose problème, faut que tu m'explique.
Je ne suis pas la bouche qu'il faut à ces oreilles.

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 3892
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Un fil sur la police.

Message non lu par peterpan57 » sam. 8 févr. 2020 17:53

Oui oui, les "BB" toujours en premiere ligne... comme s'ils etais trop stupide pour changer de tactique.

Avatar du membre
Eructite
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 626
Enregistré le : lun. 20 janv. 2014 09:59
Localisation : Dans la lune

Re: Un fil sur la police.

Message non lu par Eructite » sam. 8 févr. 2020 20:38

Pourquoi veux tu changer de tactique quand ton but est d'opposer la même intensité de violence à celle de l'état ? Le jour où les flics auront des bombes atomiques, on fera des manifs devant les institutions. Quand les flics tireront à balle réelles sur la foule.... devine.
Je ne suis pas la bouche qu'il faut à ces oreilles.

Avatar du membre
Eructite
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 626
Enregistré le : lun. 20 janv. 2014 09:59
Localisation : Dans la lune

Re: Un fil sur la police.

Message non lu par Eructite » dim. 9 févr. 2020 18:14

@Peterpan : j'ai un peu galéré à te retrouver ce texte mais il exprime assez bien la situation actuelle des mouvements sociaux ;)
On nous parle de combat politique et de lutte des classes. Mais aujourd’hui, en 2020, il faudrait combattre et lutter sans aucune violence. Foutaises. Cette injonction permanente à la non-violence la plus absolue n’est qu’une ruse des puissants pour conserver pouvoir et argent.

Les ultras riches ne changeront jamais le système actuel qui leur profite tant. On l'a vu, ces gens-là se cognent complètement des tribunes, manifestations pacifiques, grèves et autres pétitions.

Mettons-nous à leur place : pourquoi changeraient-ils une société qui a été bâtie pour eux, pour leurs profits, pour leurs intérêts ? A quel moment peut-on penser qu’il y aurait une “prise de conscience” de ces personnes ?

La grande réussite de ce système, c’est d’avoir réussi à rendre totalement inacceptable l’usage de la violence dans nos sociétés. Sauf bien sûr pour les forces policières, qui elles, n’ont jamais été aussi violentes. Le peuple n’a jamais été autant désarmé et docile alors que la police n’a jamais été aussi armée et violente. Drôle d’époque.

Nos cerveaux ont été formatés pour s’indigner d’une poubelle qui brûle ou d’une vitre de banque brisée… tout en acceptant de chevaucher un SDF qui dort contre une bouche d’aération. On pourrait dérouler les exemples à n’en plus finir. Nous avons tous intégré l’ultra-violence de la société libérale qui blesse, tue et humilie chaque jour des millions de personnes.

Écrire cela, ce n’est pas regretter les sociétés passées, plus violentes au quotidien ! Bien sûr que c’est un progrès que les violences diminuent dans une société, notamment les violences conjugales, sexistes, racistes ou homophobes. Bref, les violences d’individu à individu.

Mais cela ne doit pas pour autant rendre illégitime tout usage d’actions “violentes” dans des luttes sociales, surtout quand celles-ci ont clairement un objectif révolutionnaire.

On va nous ressortir l’éternel exemple de Gandhi et de la possibilité d’une révolution non violente. Évidemment que cela a existé. Mais si l’on regarde avec honnêteté la liste des révolutions ces dernières décennies, la grande majorité a connu des épisodes de violence.

Et c’est tout à fait compréhensible : un pouvoir, surtout s’il est autoritaire, ne se laisse pas déposséder de son trône sans se battre. Physiquement, violemment. Et donc, souvent, pour gagner, il faut pouvoir répliquer. Physiquement, violemment.

Autre schéma à détruire de nos constructions mentales : l’idée que ceux qui, en manif, peuvent se prêter à des actions offensives sont des sauvages, des barbares, des animaux assoiffés de sang.

Bien sûr qu’il y a des montées d’adrénaline lors d’affrontements, lors de feux de joie. Quel GJ présent sur les Champs lors des premiers actes n’a pas connu une certaine euphorie du moment, en partie liée à des actions dites “violentes”. Il n’y a pas à avoir honte de ces sentiments. Ceux qui cherchent à faire culpabiliser de ces émotions sont ceux qui ont intérêt à ce que la population s’autocensure sur de telles actions.

Mais les personnes présentes dans les actions offensives ne rêvent pas d’égorger un policier ou de brûler un riche. Ils rêvent d’une société plus juste, plus humaine, plus égalitaire, plus soucieuse de l’environnement. Ils prennent du plaisir à chanter et danser sur un rond point autant qu’à construire une barricade. C’est peut-être moins vendeur pour BFM et LCI, mais que ce soit en noir ou en jaune, les manifestants se prétendant révolutionnaires ont surtout soif d’amour et de fraternité.

Les réduire à la violence n’est pas anodin. C’est une technique pour les isoler, les stigmatiser puis les disqualifier. Mais ce cirque marche de moins en moins. Ceux qui sont allé sur le terrain pour se battre lors des centaines de manifestations et d’actions qui ont eu lieu en France depuis 14 mois savent que les plus deter sont tout sauf des barbares.

Les barbares sont aujourd’hui en costards et au pouvoir. Sous leur vernis civilisé, il y a le sang de millions de laissés pour compte, mais aussi de toute la planète qui se meurt. Ils le savent. Et ils s’en tapent. Tant qu’ils peuvent profiter de leurs yachts et de leurs villas à la montage. Ces gens-là sont d’une violence ultime, meurtrière. Ils ne lâcheront rien sans qu’ils y soient forcés.
Sachant cela, on peut disqualifier totalement la violence du champ des luttes sociales. Mais dans ce cas là, acceptons que le système ne changera jamais profondément. A chacun de choisir.

“Là où il n’y a le choix qu’entre lâcheté et violence, je conseillerai la violence.” Gandhi
“La violence aux mains du peuple n’est pas la violence, mais la justice.” Eva Peron-
“Celui qui rend violence pour violence ne viole que la loi, et non l’homme.” Francis Bacon
Source
( "Cerveaux non-disponibles" est un site pro gilets jaunes qui suit le mouvement et relaie de l'information à ce sujet. leur site internet
Je ne suis pas la bouche qu'il faut à ces oreilles.

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 3892
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Un fil sur la police.

Message non lu par peterpan57 » dim. 9 févr. 2020 19:57

Sert a rien la violence, tant qu'il y a 2 races d'humains, y compris dans la foule.
Si on trie pas les pervers des sages, alors a chaque fois qu'on refait une nouvelle "soupe politique" soi-disant pour la démocratie,
certains de ses pervers recommencerons les mémes scénarios, vers les dictatures.

T'a pas encore remarquer l'augmentation programmée des pervers toutes classes confondues ?

C'est rare dans l'histoire de l'humanité que des Sages deviennent "rois"...
en majorité c'est toujours des pervers, ou des faibles corrompus qui le deviennent.

Taper sans distinction, c'est pas ma soupe a moi.

Avatar du membre
Eructite
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 626
Enregistré le : lun. 20 janv. 2014 09:59
Localisation : Dans la lune

Re: Un fil sur la police.

Message non lu par Eructite » lun. 10 févr. 2020 01:28

Qui va faire le tri et selon quels préceptes ? Quelle légitimité pour ce tri ?
On est bien d'accord que le pouvoir n'est conquis que par des gens néfastes et ceux qui briguent des postes de pouvoir ( dont la flicaille ) sont des gens dont je me méfie systématiquement.
Mais face à la violence d'état il est hors de question que je tende l'autre joue. Après il reste quoi ? L'exil ? Le suicide ? Pas ma came. J'ai passé trop de temps à construire ici pour tout abandonner parce qu'un "pervers" accède au pouvoir. Je préfère de loin lutter. A la fois pour faire évoluer les consciences ( et y'en a besoin en cette époque où le confusionnisme est devenu la règle ) et aussi pour instaurer des contre-pouvoirs populaires.
Je ne suis pas la bouche qu'il faut à ces oreilles.

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 413
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: Un fil sur la police.

Message non lu par Phil.Alb » lun. 10 févr. 2020 08:55

Je ne voulais pas intervenir dans ce sujet, mais je me sens obligé.
Car Eructite a malheureusement fort raison, et je suis entièrement d'accord avec lui, et il ne faudrait pas qu'il se sente seul.
J'admire ce courage des BB.
Quand les médias les mettent en avant pour leur faire porter la responsabilité, c'est peut être là où il faut se poser la question.
Je suis aussi un non violent. J'ai la chance d'habiter une petite ville où les manifs se passent toujours dans le calme. Mais rien ne change !
Eructite a raison sur ce point. La violence est malheureusement inévitable. Même si Jésus revenait, on le crucifierait encore une fois de plus !
Les discussions avec les flics sont possibles. Des flics deviennent GJ (la preuve A. Langlois). Mais quand tu discutes avec M. tout le monde qui n'a fait aucune manif, c'est toujours le même disque, ils répètent ce que disent les médias, et eux, tu ne les vois jamais dans les manifs, même les pacifistes.

Peterpan, je suis désolé, mais s'il n'y avait pas eu des résistants, aujourd'hui, nous parlerions allemand, et nous aurions perdu notre liberté de pensée.

Donc, non, je ne serais pas sur les premières lignes, car oui, j'ai peur, et OUI, je vous admire vous qui avez le courage d'affronter des imbéciles violents. Car si chez moi, les manifs sont pacifistes, c'est parce que nous n'avons pas de robocops ni de baqueux qui allument le feu !

Bravo, continuez à être courageux et résistants, le peuple vous en sera reconnaissant.

La seule chose qui peut changer, et que je rêve depuis longtemps, c'est que la police, l'armée redeviennent réellement ce qu'ils doivent être : un défenseur de la patrie.
Quand ce jour arrivera, OUI, tout changera. Mais pour le moment, il faut faire la résistance, et cela peut durer encore longtemps.
L'ennemi ne compte que la dessus : sa protection et l'épuisement.

Donc, dans ma peur, OUI, les BB, je vous soutiens à 100%. J'admire votre courage. Vous aurez un jour une reconnaissance, car si la résistance gagne, cela ne sera que grâce à vous.
Merci

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 3892
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Un fil sur la police.

Message non lu par peterpan57 » lun. 10 févr. 2020 10:55

Je vois que vous n'avez pas assimiler mon dernier message, je parlais de 2 RACES humaines ...
C'est de la génétique.
La violence n'y changera rien a cela.

J'ai donner mon avis.
Je vous le laisse, vous avez le votre, je vous le laisse aussi.
Voila, c'est tout ce que je voulais exprimer.

Dernier truc, si vous voulez taper, visez les "démons" et non les "sages".
Saurez vous les reconnaitre ?

Frapper sans disctinction et vous ne vaudrez pas mieux que les "démons" :wait:

Phil.Alb
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 413
Enregistré le : lun. 10 oct. 2016 18:15
Localisation : Sud Ouest Landes

Re: Un fil sur la police.

Message non lu par Phil.Alb » lun. 10 févr. 2020 12:07

Oui Peter, tu es un sage :
peterpan57 a écrit :
lun. 10 févr. 2020 10:55
La violence n'y changera rien a cela.
Prenons l'exemple de celui qui vient de se faire arrêter à la gare de Bordeaux devant témoins :
Où est la violence ?

Que doit on faire quand il y a du gazage des rues de Toulouse où femmes, enfants, vieillards, ... sont pris dans le nuage :
Où est la violence ?
Mon fils a Paris a été pris dans le nuage dans le métro. Serait il sage que je ne devienne pas un BB ? Ou serais je sage de ne rien faire ?

Où sont les démons, où sont les sages ?
peterpan57 a écrit :
lun. 10 févr. 2020 10:55
Frapper sans distinction et vous ne vaudrez pas mieux que les "démons"
Quand on est sur le terrain, il est difficile de faire la part juste, d'un côté comme de l'autre. Surtout du côté des FO qui reçoivent des ordres complètement idiots : dixit des policiers "sages" qui ne comprennent pas, mais qui doivent obéir !
Combien de suicides dans la police, dont on ne parle pas ?

Donc le démon est dans la manipulation, et beaucoup se font manipuler !
L'important est d'en être conscient, puis, si on n'accepte pas, et bien il faut passer à une action.
Et malheureusement, avec l'abrutissement des masses, le choc de la violence est obligatoire, jusqu'à ce que le mur de protection tombe. Et ça, ils le savent ! L'humoriste "La Bajon" a fait une excellente vidéo sur ce thème.

Tout est ainsi fait ! Le coronavirus est aussi un bon exemple au niveau international, sur la manipulation.
La Chine annonce un milliers de morts et c'est cette info qui est diffusée. Des internautes font des vidéos pirates et montrent que ce chiffre pourrait être multiplié par 10. Seuls ceux qui meurent à l'hôpital sont comptabilisés. Et les internautes, qui diffusent des vidéos pirates pour montrer la vérité, sont arrêtés et tu n'entends plus parler d'eux.
Où est la violence ?

Si tu veux appartenir aux "sages" renseignes toi bien de qui est le démon, qui est le sage.
Et, en tant que "sage" doit on dire toutes les vérités ?
Peut être pas, mais au moins réveiller les consciences est un devoir civique de protection de l'humanité. Mais l'action de réveiller les consciences est une action complexe qui demande à croiser et vérifier toutes les infos. Julian Assange est en prison pour cela !

Donc, oui, les BB sont nécessaire pour justement approfondir ce travail, et ce travail doit être fait !

Avatar du membre
peterpan57
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 3892
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 04:20
Localisation : Lorraine 57

Re: Un fil sur la police.

Message non lu par peterpan57 » lun. 10 févr. 2020 15:58

Minute...je reviens du voisin que j'allais tabasser en croyant que sa changera ma retraite :lol:

" Prenons l'exemple de celui qui vient de se faire arrêter à la gare de Bordeaux devant témoins :
Où est la violence ?
"

ah les cons... !
allez faire sauter toutes les usines a gaz alors au lieu de tabasser son prochain depuis des millions d'années ! :wait:

Vous avez pas piger où il convient de fermer les "robinets" ?

Et les fabriques ou importateurs de matraques/LBD/Grenades/armures de defense/casques etc...pareils !
Leurs Transporteurs...pareil...Pfff :x

Oui j'ai dis "cons"... ZERO Stratégie !

Et aprés sa raméne sa fraise sur le net pour "insulter" ceux qui vont pas aller aux manifs taper débilement sur son prochain...

Répondre